LIVRE BLANC
IBM PureFlex et IBM Flex System : des infrastructures conçues
pour l’efficacité
Étude commanditée par IBM
Rand...
2 #242324 ©2013 IDC
En moyenne, les clients ont pu améliorer l’efficacité de leur environnement informatique en
réduisant ...
3#242324©2013 IDC
RETOURS D’EXPÉRIENCES
Redcentric
Redcentric, un fournisseur de services Internet au Royaume-Uni, propose...
4 #242324 ©2013 IDC
Pour assurer la continuité de ses services financiers, qu’il s’agisse de cartes d’assurance
maladie, d...
5#242324©2013 IDC
services et de prise en charge des nouvelles recrues. L’adoption d’IBM Flex System a permis à
l’entrepri...
6 #242324 ©2013 IDC
Productivité accrue du personnel informatique
Un système intégré préconfiguré a un impact majeur sur l...
7#242324©2013 IDC
DÉFIS ET OPPORTUNITÉS
Au-délà des bénéfices attendus des systèmes intégrés, IDC reconnaît les difficulté...
8 #242324 ©2013 IDC
• Productivité du personnel informatique : valeur relative au personnel informatique chargé
du support...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

IBM PureFlex et IBM Flex System : des infrastructures conçues pour l'efficacité

2 317 vues

Publié le

Sur un marché en constante évolution, les entreprises qui veulent rester compétitives doivent améliorer l’efficacité de leurs opérations informatiques. IDC a interviewé des entreprises équipées de solutions IBM PureSystems. Ce livre blanc présente leurs gains d’efficacité obtenus avec les solutions IBM PureFlex et Flex System. Les enseignements de l’étude indiquent que tous ces clients ont profité de l’adoption d’un système intégré en termes de gains de productivité, de délais de déploiement, et de réduction des dépenses d’investissement et des charges d’exploitation

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 317
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 524
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

IBM PureFlex et IBM Flex System : des infrastructures conçues pour l'efficacité

  1. 1. LIVRE BLANC IBM PureFlex et IBM Flex System : des infrastructures conçues pour l’efficacité Étude commanditée par IBM Randy Perry Jed Scaramella Juillet 2013 INTRODUCTION Sur un marché en constante évolution, les entreprises qui veulent rester compétitives doivent améliorer l’efficacité de leurs opérations informatiques. Confrontées à la croissance explosive des données, des terminaux et des utilisateurs, elles comptent sur leur service informatique pour intégrer ces éléments à leur environnement technologique et les gérer. Les entreprises les plus novatrices réorientent l’action de leur départementinformatiqueenfaveurde la fourniture de services informatiques au détriment des activités courantes de maintenance des systèmes, ou encore de spécification, d’installation et de configuration des matériels. Ce qui nécessite non seulement un changement des processus infor- matiques, mais aussi un nouveau type d’infrastructure informatique. De plus en plus d’entreprises s’intéressent aux systèmes intégrés qui assurent la convergence entre serveurs, stockage, connexion au réseau et les logiciels de gestion de système1 afin d’ameliorer l’efficacité de leur informatique. Ces plates-formes matérielles préintégrées, préconfigurées et préoptimisées raccourcissent les délais de déploiement tout en offrant une gestion simplifiée. IDC a interviewé des entreprises équipées de solutions IBM PureSystems. Ce livre blanc présente leurs gains d’efficacité obtenus avec les solutions IBM PureFlex et Flex System. Les enseignements de l’étude indiquent que tous ces clients ont profité de l’adoption d’un système intégré en termes de gains de productivité, de délais de déploiement, et de réduction des dépenses d’investissement et des charges d’exploitation. Principaux gains financiers • La gestion simplifiée a permis de réduire de 60 % les dépenses d’exploitation annuelles. • La productivité accrue du service informatique a permis de réduire les temps de gestion de 47 %. • La baisse des dépenses d’investissement incluait notamment une réduction de 31 % des besoins en serveurs et une diminution de 28 % de l’espace occupé dans le centre informatique. • L’efficacité accrue de l’infrastructure et la hausse de la productivité du personnel informatique ont généré 40 % de réduction des dépenses d’exploitation annuelles, soit plus de 0,5 million de dollars d’économies pour chaque entreprise. Siègemondial:5SpeenStreetFramingham,MA01701USAP.508.872.8200F.508.935.4015www.idc.com 1 system-level management software
  2. 2. 2 #242324 ©2013 IDC En moyenne, les clients ont pu améliorer l’efficacité de leur environnement informatique en réduisant de 40 % leurs dépenses d’investissement et leurs charges d’exploitation. Selon l’estimation d’IDC, cela représente plus de 500 000 $ d’économies annuelles. Grâce à l’allègement des activités de gestion, plusieurs entreprises ont pu dédier leurs équipes à des tâches à plus forte valeur ajoutée telles que la fourniture de nouveaux services ou l’optimisation de l’environnement. Plus précisément : • Diminution du temps passé à la gestion des systèmes : la plate-forme simplifiée et sa gestion centralisée mobilisent moins de ressources pour les déploiements, l’administration et la supervision. Résultat : 60 % de réduction des dépenses d’exploitation annuelles. • Productivité accrue du personnel informatique : la gestion simplifiée permet aux services informatiques de réduire de 47 % le temps nécessaire au simple maintien du système en bon état de fonctionnement. • Réduction des dépenses d’investissement : plus efficaces et moins énergivores, les systèmes intégrés réduisent de 31 % les besoins en serveurs, et de 28 % la superficie du centre informatique. PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les Expert Integrated Systems IBM PureSystems sont une famille de plates-formes matérielles et logicielles optimisées. Ils combinent des capacités de traitement, de stockage, de réseau et de gestion au sein d’architectures préconfigurées et pré-intégrées en usine. IBM PureFlex est une plate-forme d’Infrastructure-as-a-Service, IBM PureApplication et IBM PureData sont des systèmes optimisés pour des environnements applicatifs et de gestion de données. IBM PureSystems offre un large éventail d’infrastructures et de plates-formes dotées d’une expertise intégrée. • IBM PureFlex System est un système d’infrastructure préconfiguré totalement intégré avec une gestion unifiée des ressources – traitement, stockage, réseau et virtualisation – capable de gérer toutes les tâches quotidiennes d’exploitation du centre informatique. • Elément constitutif de base des PureSystems, IBM Flex System peut être acquis séparément pour répondre aux exigences d’une infrastructure lames. Combinant des capacités de traitement, de stockage et de réseau, il bénéficie des fonctionnalités avancées d’IBM Flex System Manager pour une gestion et un déploiement simplifiés. Ces systèmes intégrés sont conçus pour fournir des ressources informatiques plus efficaces et des environnements de gestion exploitables par tout centre informatique. Ce livre blanc présente les cas de clients et partenaires d’IBM utilisateurs des systèmes PureFlex et Flex System ayant réduit leurs coûts et amélioré les performances de leurs centres informatiques et de leurs services Cloud.
  3. 3. 3#242324©2013 IDC RETOURS D’EXPÉRIENCES Redcentric Redcentric, un fournisseur de services Internet au Royaume-Uni, propose des services d’hébergement et de Cloud à de nombreuses entreprises dans plusieurs centres informatiques britanniques et internationaux. La société s’appuie sur IBM Flex System pour fournir sa solution d’infrastructure en tant que service (IaaS). Leur plate-forme de services IaaS s’appuie sur IBM Flex System, un système modulaire intégrant des capacités de traitement, de stockage, de réseau et de virtualisation. Outre une productivité accrue du personnel informatique, IBM Flex System a aidé Redcentric à réduire la superficie de son centre informatique, à baisser ses dépenses d’investissement serveurs et à diminuer ses coûts de licences logicielles. Redcentric estime que la solution a réduit de 40 % ses besoins en matériel, ainsi que l’espace au sol dans son centre informatique. Avec un nombre de cœurs moindre, ces gains s’accompagnent de plus de 70 % de réduction des coûts de licences logicielles. En outre, la modularité du système permet à Redcentric de maîtriser ses dépenses d’investissement en intégrant des serveurs supplémentaires au châssis au fur et à mesure de ses besoins. Sur le terrain de l’efficacité informatique, Redcentric estime que l’intégration et la gestion centralisée de l’IBM Flex System ont réduit de 35% à 40% les activités d’administration et de supervision. IBM Flex System a transformé la fourniture de services informatiques en abaissant les délais de provisionnement à quelques heures, au lieu de plusieurs semaines. Auparavant, il fallait spécifier un serveur, engager le processus d’achat, déployer le matériel dans le centre informatique, configurer les connexions réseau et stockage, provisionner l’application, puis tester et optimiser de nouveau la configuration. Avec le système préintégré et prétesté d’IBM, Redcentric a éliminé ou réduit plusieurs phases de ce processus, et a accéléré la configuration et le provisionnement à la souris grâce au « glisser-lâcher ». Ces gains d’efficacité ont permis à Redcentric de réaffecter ses équipes informatiques à des activités à plus forte valeur ajoutée. L’entreprise a également amélioré son propre environnement et développé davantage de services, notamment des services Cloud pour la voix, les bases de données et la reprise d’activité. ValeCard ValeCard, une société brésilienne de services financiers, voulait rationaliser son exploitation informatique et ses processus d’archivage. La conception intégrée du PureFlex lui a permis d’améliorer de 67 % son efficacité grâce à l’optimisation de ses opérations informatiques et à la réduction de ses coûts de gestion et de maintenance. ValeCard estime que le coût de l’IBM PureFlex est 20 % inférieur à celui d’un système non intégré à niveau de performances identique. Outre les économies en dépenses d’investissement, ValeCard a pu optimiser ses opérations informatiques, avec un fonctionnement et une maintenance simplifiés – l’équipe informatique ne subit pratiquement aucun incident avec ses systèmes et consacre moins de 10 heures par mois à la gestion du serveur, du stockage et du réseau.
  4. 4. 4 #242324 ©2013 IDC Pour assurer la continuité de ses services financiers, qu’il s’agisse de cartes d’assurance maladie, de cartes de débit ou de cartes de crédit, ValeCard doit limiter au maximum les temps d’arrêt. Ses services doivent être disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans tout le pays. Ses systèmes précédents comptabilisaient en moyenne 45 pannes ou interruptions annuelles. Depuis l’adoption de PureFlex, les arrêts non planifiés ont disparu. Leur personnel informatique n’est plus soumis à des crises imprévisibles et peut se consacrer à l’amélioration de l’environnement et des services. Cette disponibilité élevée se traduit par une réduction des manques à gagner et par une fidélité accrue des clients. ValeCard connaît une croissance rapide – 40 % ces deux dernières années. Ce développement accéléré requiert une infrastructure informatique agile capable d’accompagner l’évolution des besoins. La modularité de PureFlex répond à ces exigences. Comparé au système précédent, le PureFlex préintégré accélère la configuration et le déploiement de nouveaux serveurs, ainsi que le provisionnement des applications. Des atouts critiques pour une entreprise qui commercialise en permanence de nouveaux produits et élargit sa clientèle. Pour l’équipe informatique, les gains d’efficacité ont été spectaculaires, le délai de déploiement des nouveaux services passant de 60 à 15 jours. Peter Baker Transport Peter Baker Transport (PBT) est une entreprise indépendante de logistique, transport, messagerie et fret en Nouvelle-Zélande. Avec IBM PureFlex, PBT a baissé ses coûts, accéléré considérablement le déploiement de ses serveurs et applications, et réduit ses temps de gestion et de maintenance. En outre, l’entreprise a pu intégrer des applications hébergées jusque-là en interne – réalisant des économies supplémentaires en éliminant des frais d’hébergement. PBT estime qu’IBM PureFlex leur a permis de réduire leurs dépenses d’investissement et leurs charges d’exploitation. Les premières seraient réduites de 10 % à 20 % par rapport à d’autres solutions, avec une souplesse accrue pour déployer de nouveaux serveurs. Grâce à l’architecture lames du PureFlex, PBT peut loger plus de deux fois plus de serveurs dans un même espace rack. Les services de formation et de support d’IBM ont également été mentionnés comme des critères décisifs dans le choix de la solution et dans la réussite du projet. PBT n’a eu besoin que de deux administrateurs système pour paramétrer, déployer et tester IBM PureFlex dans son environnement. En matière de dépenses d’exploitation, PBT a optimisé la productivité de son personnel informatique. Auparavant, il fallait constamment faire face à des incidents. Le maintien du système en état de fonctionnement absorbait un tiers du temps de son ingénieur systèmes. Depuis l’adoption d’IBM PureFlex, cet ingénieur ne consacre plus qu’une heure par mois aux tâches de maintenance, réduisant d’autant les dépenses d’exploitation, avec une disponibilité système supérieure à 90 %. L’efficacité de l’équipe informatique a également été optimisée par une disponibilité et des temps de fonctionnement accrus. PBT fait aussi appel au service d’assistance automatisé, qui permet à IBM de détecter les incidents avant le personnel de PBT et d’agir de façon proactive. ProfilGruppen La société ProfilGruppen AG, établie à Aseda, en Suède, avec plus de 350 employés, fabrique et vend des profilés en aluminium extrudé. Face à une croissance rapide, leur infrastructure informatique était incapable de soutenir l’accroissement des besoins de développement de
  5. 5. 5#242324©2013 IDC services et de prise en charge des nouvelles recrues. L’adoption d’IBM Flex System a permis à l’entreprise d’accroître ses performances et ses capacités informatiques tout en réduisant ses besoins de gestion et d’espace. Avec une équipe informatique réduite à deux personnes, ProfilGruppen voulait une solution simple à gérer et à maintenir, pour consacrer plus de temps au développement de services métier innovants. Avec IBM Flex System et IBM Flex System Manager, l’administrateur systèmes peut gérer la totalité de l’environnement VMware, ainsi que les ressources stockage et réseau à partir d’une console centralisée. Cela s’est traduit par une réduction considérable du temps nécessaire aux tâches administratives : ProfilGruppen estime que son administrateur passe aujourd’hui moins d’une heure par mois dans la salle des serveurs. IBM PureFlex et la solution IBM Storwize V7000 ont également permis de diminuer le temps et les ressources consacrés à la gestion des incidents. Avec IBM Flex System, ProfilGruppen a consolidé ses serveurs rack classiques sur une superficie réduite : la gestion est facilitée tandis que le système offre toute l’évolution nécessaire pour accompagner leurs besoins futurs. Les délais de provisionnement de nouveaux serveurs virtuels ont été ramenés à seulement 15 minutes – soit une amélioration de 75 %. Et grâce à la modularité du Flex System, ProfilGruppen pourra facilement ajouter jusqu’à cinq unités de calcul supplémentaires dans son châssis de manière à doubler le nombre de machines virtuelles. PERSPECTIVES IDC a étudié les cas de dix entreprises dotées d’un IBM PureSystem pour des raisons métier variées. Ce livre blanc évalue la façon dont IBM PureFlex et IBM Flex System ont amélioré la capacité des entreprises à mettre en œuvre des applications critiques pour la marche de l’organisation avec des performances élevées et un emploi optimal des ressources informatiques. IDC estime que les acquéreurs de PureSystems peuvent compter sur une série d’avantages liés aux gains d’efficacité informatique : • Une infrastructure informatique plus efficace : réduction des coûts matériels, logiciels, énergétiques et de l’espace au sol par rapport aux systèmes informatiques classiques, non intégrés. • Productivité accrue du personnel informatique : moins de personnel nécessaire pour assurer le fonctionnement des systèmes, et réaffectation à l’innovation et à la croissance. •Accélération des opérations informatiques : une réponse plus efficace aux besoins de l’entreprise. Une infrastructure informatique plus efficace Le déploiement de systèmes IBM PureFlex et IBM Flex System a permis aux entreprises consultées d’augmenter leur capacité de traitement pour couvrir leurs besoins actuels et à venir, tout en réduisant de 31 % leurs coûts matériels et logiciels, et de 28 % les coûts annuels d’espace et d’énergie de leur centre informatique. Les entreprises prévoient en moyenne d’économiser 280 351 $ par an sur cinq ans du fait de l’efficacité accrue de leur infrastructure informatique.
  6. 6. 6 #242324 ©2013 IDC Productivité accrue du personnel informatique Un système intégré préconfiguré a un impact majeur sur la productivité de l’équipe informatique. L’installation d’un système préconfiguré ne requiert que 0,41 d’un équivalent plein temps – soit 52 % de moins qu’une installation classique. Le système étant intégré et hautement virtualisé, les opérations de support quotidiennes prennent très peu de temps. De plus, PureFlex et Flex System offrent une grande fiabilité qui réduit de 97 % les arrêts non planifiés. Les entreprises consultées dans le cadre de cette étude ont ramené de 33 % à 18 % le temps nécessaire au maintien du système en état de fonctionnement. La réduction des temps de gestion se traduit par une baisse de 60 % des dépenses d’exploitation des départements informatiques, soit une économie annuelle moyenne de 220 913 $. Les ressources informatiques ainsi libérées permettent aux entreprises de répondre rapidement à l’évolution des besoins – par exemple, pour diviser par deux les délais de commercialisation de nouvelles applications métier. Ce double avantage cumulé – une infrastructure plus efficace et l’amélioration de la productivité du personnel informatique – a permis de baisser les dépenses d’exploitation annuelles de 40 %, soit une économie moyenne de 501 264 $ par an. La Figure 1 montre la valeur annuelle des gains d’efficacité informatique après le déploiement de systèmes IBM PureFlex et IBM Flex System. FIGURE 1 Dépenses d’exploitation annuelles avant et après le déploiement de systèmes IBM PureFlex et IBM Flex System Avant Après Installations et énergie Matériel et logiciel Productivité du personnel informatique
  7. 7. 7#242324©2013 IDC DÉFIS ET OPPORTUNITÉS Au-délà des bénéfices attendus des systèmes intégrés, IDC reconnaît les difficultés que peut présenter cette technologie émergente. Le cloisonnement des ressources serveur, stockage et réseau demeure monnaie courante au sein des départements informatiques – avec autant de personnel et de processus distincts. Bien souvent, la technologie n’est pas le premier obstacle à l’adoption d’un système intégré. Des offres comme l’IBM PureFlex reposent sur des composants serveur, stockage et réseau éprouvés qui éliminent les risques liés aux technologies innovantes. Pour tirer pleinement parti des systèmes intégrés, les départements informatiques doivent être prêts à faire évoluer leur personnel et leurs processus, des achats au provisionnement, en passant par la gestion. Le changement d’état d’esprit en faveur d’une approche standardisée permettra à l’équipe informatique de consacrer moins de temps aux tâches de maintenance, au profit de projets novateurs. Autre défi : les systèmes intégrés sont perçus comme une alternative à l’approche sur mesure « best of breed ». Les clients peuvent juger le choix d’une solution « tout-en-un » comme un compromis, au lieu du développement de leur propre solution optimisée. Des fournisseurs comme IBM doivent démontrer leur expertise dans la conception et l’intégration des systèmes. La valeur ajoutée réside dans la qualité du fournisseur, qui, avec ses années d’expérience et une multitude de références clients, est capable de rationaliser les processus d’achat et de déploiement et de simplifier la complexité du centre informatique. CONCLUSION Les clients interrogés ont pu transformer et améliorer l’efficacité de leur informatique. IBM PureFlex etIBMFlexSystemontjouéunrôleessentieldanslasimplificationdel’environnementtechnologique comme dans le déploiement accéléré de nouvelles applications et de nouveaux services. Tous les clients ont réduit leurs dépenses d’investissement et leurs charges d’exploitation, ce qui a permis au service informatique de consacrer plus de ressources à des projets innovants susceptibles d’améliorer l’environnement informatique et de créer de nouveaux services métier. IDC observe qu’un nombre croissant d’entreprises et de fournisseurs de services s’appuient sur les systèmes intégrés pour rationaliser leurs infrastructures. Ces systèmes offrent une solution fiable, porteuse de gains d’efficacité qui permettent aux organisations d’exploiter de nouvelles données dans leurs applications analytiques, de raccourcir les délais de mise en œuvre et d’ouvrir les services informatiques à de nouveaux utilisateurs. ANNEXE Pour les besoins de cette étude, IDC a fait appel à sa méthodologie standard de calcul du retour sur investissement. Cette méthodologie a consisté à interroger de façon approfondie dix entreprises sur leur utilisation de systèmes IBM PureSystems, puis à élaborer un modèle financier. Ce modèle financier quantifie les éléments d’exploitation ci-après et mesure l’impact financier de la technologie sur ces éléments : • Infrastructure informatique : coûts du matériel, du logiciel, des installations, de l’énergie et des services associés.
  8. 8. 8 #242324 ©2013 IDC • Productivité du personnel informatique : valeur relative au personnel informatique chargé du support de l’activité (les gains de productivité permettent de réduire le temps consacré aux activités de support manuelles, de réparation ou de remplacement, et accroissent la disponibilité pour les activités métier). • Productivité des utilisateurs finals : valeur relative aux utilisateurs finals des applications métier (les gains de productivité sont mesurés de deux façons : augmentation en termes de rendement et réduction du temps perdu du fait des arrêts non planifiés, des problèmes d’assistance ou d’autres problèmes de performances liés à l’informatique). • Productivitémétier:valeurrelativeauxactivitésmétierimpactéesparlatechnologie(mesurede l’augmentation du chiffre d’affaires et/ou de la réduction des coûts d’exploitation engendrées par le raccourcissement des délais de commercialisation ou par la réduction des arrêts non planifiés ou d’autres effets négatifs sur l’activité.) IDC s’appuie sur plusieurs principes pour calculer les bénéfices listés ci-dessus : • Les valeurs temporelles sont multipliées par le coût salarial total (salaire + 28 % pour les charges sociales et les frais) pour quantifier les gains en termes d’efficacité et de productivité des gestionnaires. • Les valeurs des arrêts non planifiés correspondent au nombre d’heures d’arrêt multipliées par le nombre d’utilisateurs affectés. • L’impact des arrêts non planifiés est quantifié en termes de dégradation de la productivité des utilisateurs finals et de manque à gagner. • Les pertes en termes de productivité correspondent aux temps d’arrêts non planifiés multipliés par le coût salarial total. • Le manque à gagner correspond aux temps d’arrêts non planifiés multipliés par le chiffre d’affaires moyen généré par heure. Une heure de temps d’arrêt non planifié n’équivaut pas à une heure perdue de productivité ou de génération de chiffre d’affaires ; c’est pourquoi IDC n’impute qu’une partie du résultat aux économies réalisées. Dans le cadre de notre évaluation, nous avons demandé à chaque entreprise de déterminer la fraction des heures d’arrêt à retenir pour calculer les économies réalisées en termes de productivité et la réduction des manques à gagner. IDC a retenu ces taux dans l’imputation sur le chiffre d’affaires. Par ailleurs, une solution informatique nécessitant un certain temps de déploiement, tous les bénéfices de la solution ne sont pas accessibles durant le déploiement. Pour tenir compte de ce fait, IDC établit un prorata des bénéfices sur une base mensuelle, puis soustrait le temps de déploiement des économies obtenues la première année. Remarque : Tous les chiffres indiqués dans ce document ne tombent pas nécessairement juste du fait des arrondis. Copyright Publication externe d’IDC Information and Data – L’utilisation d’informations d’IDC dans le cadre d’annonces publicitaires, de communiqués de presse ou de documents promotionnels requiert l’accord préalable écrit du responsable IDC concerné. Un projet de document doit accompagner la demande d’accord. IDC se réserve le droit de refuser son accord pour une utilisation externe sans devoir en justifier la raison. Copyright 2013 IDC. Reproduction strictement interdite sans autorisation écrite.

×