Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

La redaction web 2015

353 vues

Publié le

Comment allier les techniques de rédaction web optimisées SEO avec la rédaction publicitaire pour faciliter la lecture sur écran.

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

La redaction web 2015

  1. 1. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 1        LA REDACTION  WEB  ou comment optimiser son référencement naturel.     
  2. 2. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 2    A‐ Ecrire pour les moteurs de recherche,              optimisé pour le référencement.     B – Ecrire pour l’internaute,         optimisé pour la lecture écran.          
  3. 3. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 3    A ‐ Ecrire pour les moteurs de  recherche :    la rédaction optimisée  pour le référencement naturel     
  4. 4. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 4    CHIFFRES CLES 2015   30 000 milliards de pages sont indexées par Google.   20 milliards de sites sont visités (crawlés) par Google, chaque jour.   3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour (100 milliards par  mois).   15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour) !  http://www.blogdumoderateur.com/chiffres‐google/      10% des sites web sont créés à l’origine pour être optimisé au  référencement.    Un site web conçu pour le référencement a déjà fait 80% du travail !    
  5. 5. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 5    Définition du référencement naturel:   C’est l’ensemble des règles à mettre en place pour avoir un site pertinent aux  yeux de Google et des autres moteurs de recherche (Bing, Orange, Yahoo…).    En 2015, Google recenserait plus de 200 critères de pertinence  (inconnus  du grand public et pro : c’est la grande nébuleuse).    http://www.abondance.com/actualites/20130614‐12735‐infographie‐200‐criteres‐de‐pertinence‐de‐google.html   Il y a 500 changements d’algorithmes par an afin de faire du nettoyage  sur les sites qui n’ont pas de « bonnes pratiques » de référencement.   Panda en 2011, Penguin en 2012… et mobile friendly en avril 2015 pour  mettre à l’honneur les sites responsive et l’utilisation majeure des  smartphones (60% trafic web mondial !).    
  6. 6. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 6      Comment fonctionne les moteurs de recherche :   Un moteur de recherche est automatisé et géré par des logiciels.    Un moteur référence des pages web (leur code HTML) et se base sur un  « index » de plusieurs milliards de pages :  ‐ Google : 30 officiels, estimé à 100 milliards  ‐ Bing/Yahoo! : 20  ‐ Exalead : 16…       
  7. 7. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 7      Google permet de suivre l'indexation des pages de son site   dans ses Webmaster Tools : https://www.google.com/webmasters/tools/home?hl=fr     
  8. 8. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 8      Fonctionnement de Google                   1. Saisie de la requête  2. Le moteur extrait de son index celles  qui répondent à la requête demandé  3. Il les classe par ordre de pertinence, selon un  algorithme qui lui est propre 
  9. 9. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 9      Comment les moteurs de recherche lisent votre  site internet ?  Certaines zones sont plus « chaudes »  que d’autres.   Ainsi, la zone éditoriale est plus prise en  compte que le header, le footer ou les  menus de navigation sur les colonnes.    (Référence avec le Eye Tracking ;)      HEADER FOOTER N A V I G A T I O N ZONE EDITORIALE
  10. 10. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 10      ANALYSE DU TRAFIC DE VOTRE SITE   http://www.google.com/analytics/  A chaque minute, heure, jour, mois,  année… vous suivez le trafic de votre  site.   Le référencement idéal est :   33% de moteur de recherche  33% accès direct  33% sites référents   
  11. 11. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 11      Le référencement, ou l’art de combiner 4 compétences.   In English : SEO : Search Engine Optimization    Développeur, intégrateur :  Création du site, codes HTML  optimisés  Rédacteur :   Contenu éditorial pour l’internaute +  les moteurs  Webmasteur :   Marketing, « sites amis » et backlinks  de qualité  Community Manager  Au cœur des réseaux sociaux       C’est la combinaison de ces 4 métiers qui obtiennent un trafic de qualité car  venant d’horizons différents. 
  12. 12. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 12       Les 3 règles d’or du référencement en 2015    Règle 1 : la qualité du contenu éditorial tu soigneras.    C’est pour l’humain qu’il faut écrire et non pour les robots !   Règle 2 : De nouveaux articles, chaque semaine tu posteras.   Plus un site est vivant, mieux il est référencé.   Règle 3 : Point de copier/coller tu feras.   Les robots détectent les sites n’ayant pas de contenus originaux et les  blacklistent. Taux de similarité à 70%.  
  13. 13. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 13    Les critères de pertinence des moteurs de recherche  1 – In the page : analyse du code HTML   Balises TITLE,    Texte visible,    balises META Description et Keywords,    options ALT, etc. :   2‐ Dans l’environnement web : Off the page   Indice de popularité (PageRank),    nom de domaine,    URL,    réputation,    confiance (TrustRank), etc… 
  14. 14. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 14    LES MOTS CLES DE VOTRE SITE WEB  De la sélection des bons mots clés provient votre référencement.   1 – Le champ lexical  Il faut avant toute chose réaliser le champ lexical de votre activité avant de  créer votre site…   Puis, pour chaque article, il faut réaliser le champ lexical des mots clés que  vous souhaitez faire remonter.  
  15. 15. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 15    Exercice :          
  16. 16. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 16    2‐ les bonnes questions :   Le champ lexical réalisé, vous  devez ensuite étudier chaque  mot clé selon :     leur potentiel ?    leur concurrence ?   https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal    
  17. 17. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 17      Plus la concurrence est rude,   plus votre site mettra du temps à remonter.      6 à 8000 requêtes : quelques jours à semaines.    ‐ de 25000 requêtes : quelques semaines à quelques mois   ‐ de 50000 requêtes : plusieurs mois (avec des liens de qualité)   + de 50000 requêtes : Ad vitam eternam ;)        
  18. 18. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 18      3 – Aller plus loin   Si les mots clés choisis sont trop concurrencés, pensez à rechercher leurs  synonymes : http://www.crisco.unicaen.fr/des/ / exercice   Décliné vos mots clés au masculin, féminin, pluriel, conjugué, fautes  d’orthographes !    Mettez‐vous toujours dans la tête de l’internaute, client, prospect… pour  savoir quels mots clés ils taperaient.    Poussez plusieurs mots clés en même temps (longue traîne)   « Hôtel + brest + gare + vue mer + non fumeur… » / exercice  Aujourd’hui, l’internaute ne va pas plus loin que la 1ère page de recherche  Google… mais il détaille sa requête de plus en plus. 
  19. 19. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 19      REGLES DE REFERENCEMENT DES 3C  1.CODE   2.CONTENU   3. CONCEPTION ET LIENS           
  20. 20. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 20      LE CODE : intitulés des balises  1‐Balise title   Le contenu de la balise TITLE doit :   ‐ parfaitement résumer le contenu de la page   ‐ en 7 à 10 mots descriptifs   ‐ Les 70 premiers caractères sont repris par google.     C'est encore aujourd'hui un critère très important pour les moteurs de  recherche et donc essentiel à votre référencement.    
  21. 21. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 21    exemple d’erreur classique : phrase générique, la même sur toutes les pages.      1.1 : Code – Balise Title   Structure d'une balise TITLE pour une page d'accueil :  [Marque] ‐ [Métier]    Exemples :   Tourisme Brest ‐ Toute l'info touristique sur Brest et la Bretagne  Hôtel au Lion d'or ‐ Hôtel de charme en bord de mer près de Brest en Bretagne  Exercice : à vous !     Structure d'une balise TITLE pour une page de contenu :  [Contenu H1] ‐ [Rubrique (facultatif)] ‐ [nom du site]  Exemples :  
  22. 22. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 22    Nouvelle médiathèque de Brest ‐ Actualités ‐ Tourisme en Bretagne   Chambre Victor Hugo ‐ Hébergement ‐ Hôtel au Lion d'or    1.2  : Code – Balise Meta Description  Reprise par Google dans ses résultats : bon point si pertinente (en rapport  avec l'article)‐ 150 à 200 caractères.               <meta name="description" content="Bienvenue sur le site de Brest métropole océane et de la Ville de Brest. Cette page vous propose des actualités, un outil de recherche et des menus vers tous les contenus du site. Bonne visite !" /> n" content="Site Officiel du Stade Brestois 29"/>
  23. 23. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 23      + URL de l’article en intégrant des mots/expressions différents  1.3 : Code – Autres balises  Renseigner les attributs ALT des images et vidéos et donner aux images des  noms de fichier explicites :   <IMG  src="http://www.lesite.com/images/298 _175/ 0000.0610.00.jpg"  alt=”0000.0610.00.jpg”   width="298"  height="175">  <IMG  src="http://www.lesite.com/images/298_175/cha mbre‐hotel‐lion‐d‐or‐bretagne.jpg" alt=”Chambre  Victor Hugo ‐ Hotel au Lion d'or”   title="Chambre  Victor Hugo ‐ Hotel au Lion d'or” width="298"  height="175">    Balise meta « keywords » contenant des mots clés pertinents par rapport au  contenu éditorial (importance quasi nulle avec le temps pour le ranking : 
  24. 24. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 24    Google ne s’en sert plus (en 2015)  mais peut toujours servir au moteur  interne de votre site).  Les 5 règles d’or du Code HTML optimisé pour  le référencement.   1. Identifier le mot clé principal pour lequel vous désirez voir la page  apparaître en bonne position.(doit apparaître dans la balise title)   2. Le titre éditorial H1 de votre article doit être dans une seule et unique  balise h1 et composé de 7 à 10 mots maximum.   3. Une occurrence au début de la balise H1 + dans la balise H2+ une autre  balise Hn (même champ lexical).   4. Une occurrence en gras (strong) des expressions clés dans le texte  5. Reprise du mot clé dans l'URL + au début du TITLE 
  25. 25. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 25    6. Liens dans le contenu éditorial (crosslinking + liens entrants internes et  externes).     Exercice : Quel requête est visée dans cet article pour le référencement ?    <H1>Gîte rural à Brest : le domaine du Paradis vous accueille</H1>  <H2>Le domaine du Paradis est un gîte rural situé à Brest. Il vous propose 10 chambres d’hôtes à prix très raisonnable, avec petits  déjeuners servis dans une ancienne salle voûtée du XVIIIème siècle. Chaque chambre est décorée avec goût avec des matériaux  traditionnels de la région.</H2>  Mireille et Jean‐Jacques vous accueilleront avec le sourire d'avril à octobre dans le domaine du Paradis. Plus ancien gîte rural de Brest,  cette bâtisse du XVIIIème siècle vous fera voyager parmi les plus belles heures de l'histoire bretonne.  <H3>Un gîte rural parfait pour découvrir Brest</H3>  Le Gîte respecte le style breton et est un petit coin d'exotisme dans un cadre champêtre idéalement situé. Alliant séjour paisible à la  campagne et proximité des plages renommées de Bretagne. Calme et chaleureux, vous vous y sentirez chez vous! Le gîte entièrement  rénové, peut recevoir jusqu'à 22 personnes dans des conditions optimales de confort. Une piscine extérieure chauffée est également à  disposition dans le jardin avec une terrasse en bois exotique.  <H3>Des chambres décorées avec goût</H3>  Chaque chambre a 2 configurations possibles: un lit double en 180x200 ou deux lits simples en 90x200. Nos chambre ont été décorées  avec goût, dans une volonté constante d'utiliser les produits d'artisanat régional.  Le petit déjeuner, inclus dans la prestation, est préparé par les propriétaires du gîte rural et met en valeur les produits de la région de  Brest.  TITLE : Gîte rural à Brest : le domaine du Paradis vous accueille ‐ Hébergement ‐ Domaine du Paradis 
  26. 26. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 26        Les règles du Code : pour ne pas abuser !   ‐ H1 : 7 à 10 mots qui décrivent parfaitement le contenu de la page.   + mettre les mots clés en 1er   ‐ H2 : chapeau de 200 à 300 caractères, dont le mot clé.   ‐ H3 : sous‐titre : 1 fois le mot clé.   ‐ H4 : tag  ‐ H5 : fil d’ariane.   ‐ Mot clé en gras : STRONG dans le code, uniquement dans le  paragraphe.   ‐ Une page doit contenir de 200 à 1500 mots : l’idéal étant de 600 à  800 mots.  
  27. 27. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 27    ‐ C’est la page d’accueil qui doit être la plus soignée et la plus souvent  actualisée.   ‐ Un thème / page.   Exemple sur une page d'accueil :    <H1>Nom du site et indication de son champ d'activités</H1>  <H2>Différentes rubriques du site</H2>  <H3>Sous‐niveaux éventuels dans les rubriques</H3>    Exemple sur une page de contenu :    <H1>Titre du contenu éditorial</H1>  <H2>Chapo</H2>  <H3>Sous‐titres éventuels</H3> 
  28. 28. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 28        2‐ Le CONTENU TEXTE :  Le titre éditorial (H1) est le plus important : c'est la base du référencement.   Le H1 doit correspondre au thème de la page en 7 à 10 mots descriptifs  ‐ Home : nom du site, explications de ce qu'on va y trouver  ‐ Page intermédiaire : nom de la rubrique, de la  thématique…  ‐ Page de contenu : titre éditorial de la page  Une page de contenu doit, bien sûr, être écrite pour un  lecteur humain ! Mais il ne faut pas perdre de vue  qu'elle sera aussi lu par les robots des moteurs, ces  derniers  tentant de  comprendre 
  29. 29. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 29    son contenu. N’oubliez pas qu’ils n'ont pas d'humour et ne comprennent  pas le second degré.        
  30. 30. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 30    Le Contenu texte :   Exercice : repérez les  différents titres H de cet  article (de H1 à H3) et  quels sont les mots clés  visés.           LE CONTENU : LES LIENS   
  31. 31. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 31    ‐ Des liens internes et externes : Crosslinking  Pour permettre à l’internaute de surfer et au Robot de naviguer partout.   A noter : Pensez à bien nommer vos liens.   Exemple :   Pour connaître nos heures d’ouverture, cliquez ici.   Préférer : Cliquez ici pour connaître les heures d’ouverture d’Océanopolis.     ‐ Des liens donnant "bonne réputation" aux pages distantes. (sites aux bons  pagerank, de la même activité, même site géographique, complémentaires…)     3– LA CONCEPTION DU SITE 
  32. 32. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 32    Plus votre site sera clair : plus votre activité apparaîtra logique, sincère et de  confiance.   L’arborescence est à la base de toute conception de site.   Il faut pouvoir arriver sur une page choisie en moins de 3 clics.   Un plan de site est incontournable.   Le fil d’Ariane est aussi très utile.   Les URLs explicites avec mots séparés par un "‐" (et non un underscore : "_")        3‐1 : Les backlinks de qualité ou comment obtenir un bon PageRank :  
  33. 33. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 33       
  34. 34. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 34                    3‐1 / LE  NETLINKING ET SES BONNES PRATIQUES 
  35. 35. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 35    Sur internet, votre site ne doit pas rester dans sa bulle.   Plus vous multipliez les liens entrants et sortants, plus votre site sera visité.   Plus des sites parlent de vous, mieux c’est !   Plus ces sites sont bien côtés enPageRank, encore mieux c’est !   Le PageRank est calculé par page et non pas par site.  Le Netlinking est l'aspect le plus complexe et le plus long du  référencement… Mais aussi le plus indispensable !  Il n’y a pas de moyens rapides, cela doit se faire sur le long terme pour se faire  une bonne e‐reputation.   3‐1 /Comment faire du netlinking ?  ‐ Interviews  ‐ Actualité  A ne pas faire (ou avec beaucoup de  modération !!!)  
  36. 36. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 36    ‐ Guides  ‐ Scoops  ‐ Concours  ‐ Coup de gueule  ‐ Humour  ‐ Traduction d'articles étrangers  ‐ Comparatifs  ‐ Etude  ‐ Infographie  ‐ "Vrais" partenariats      Référencement dans annuaires,  communiqués de presse…    Moyens interdits par Google :   achat de liens.    3‐1 / Les 10 commandements du "bon lien"  1. Il doit émaner d’une page populaire (PageRank supérieur ou égal à 4 ou 5).  2. Il doit émaner d’une page issue d’un site dans la même thématique que le vôtre. 
  37. 37. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 37    3. Si c’est un site de référence du domaine, c’est encore mieux.  4. Il doit émaner d’une page contenant le moins possible de liens sortants possible.  5. Il doit vous donner bonne "réputation" (éviter les « cliquer ici » ou les « pour en  savoir plus »)  6. Les textes d'ancre doivent être variés (aucun texte d'ancre répété à plus de 50%).  7. Un lien aura une meilleure efficacité au niveau de la pertinence s’il est placé au  cœur de la page plutôt que dans le footer  8. Les liens doivent provenir de sources nombreuses et différentes.  9. Plus un lien a été acquis il y a longtemps, meilleur il est.   10. Ne pas générer des gains de liens "en pics"     
  38. 38. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 38    3‐2 / L’influence des réseaux sociaux      Facebook et Twitter :   Ce sont de forts générateurs potentiels de trafic direct mais peu d’impact SEO  sur Google (lien en “nofollow”).    Fort impact sur Bing en revanche :   favoriser les “signaux de buzz” : Partage, J’aime et commentaires.    Google+ : faible apport en trafic direct. Favoriser les “+1” également.     
  39. 39. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 39    EXERCICE / Check‐list de "premiers secours" du site de votre choix.   CONTENU  ‐ Analyse sémantique au préalable (quels mots clés ?)  ‐ Balise H1: "de quoi parle la page ?" en 7 à 10 mots  ‐ Premier paragraphe (H2) important  ‐ Structuration Hn du contenu éditorial  ‐ Mots importants en gras  ‐ Liens sortants connexes + ‐ Liens entrants donnant bonne "réputation"  CODE  ‐ Balises TITLE structurées sur 7 à 10 mots  ‐ Balise meta "description" spécifique sur 150 à 200 caractères  ‐ Attributs ALT sur les images  CONCEPTION ET LIENS  ‐ URL  ‐ Plan du site (accessibilité 3 clics) + ‐ Pas d'obstacle technique  ‐ Des backlinks de qualité en quantité   
  40. 40. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 40        B – Ecrire pour l’internaute,         optimisé à la lecture écran.            
  41. 41. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 41    Règles d’or d’un texte web :    Structuré : titre, sous‐titre ou chapeau, paragraphe + encart.   La lecture sur écran est contraignante, il faut donc pouvoir aller à l’essentiel.    Clair et concis : adapté à la cible, choix des mots.   L’internaute est un zappeur né, si un texte lui parait trop rébarbatif, il repart chercher son info ailleurs en 2 clics, 3  mouvements.    Illustré : choix de visuel, contenu vidéo, audio, liens.   Il faut savoir donner tous types d’informations à toutes cibles, ainsi, plus un contenu est riche de supports, plus il a de  chances de plaire à un maximum de personnes.    interactif : réseaux sociaux, commentaires, web 2.0  Aujourd’hui , on souhaite pouvoir partager facilement et réagir sur un contenu qu’on a apprécié : facebook, twitter, blogs…  faites tourner l’info de votre site facilement.      
  42. 42. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 42    EXEMPLE :  http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/gad‐explosion‐de‐colere‐des‐salaries‐ face‐a‐la‐direction‐12‐06‐2013‐2133646.php 
  43. 43. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 43           Pas de site web sans un contenu éditorial fort !     Les sites vitrines, au beau graphisme mais sans texte, sont comme des coquilles  vides !   L’internaute y passera une fois, pas 2, surtout s’il n’est pas actualisé !  
  44. 44. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 44     Le contenu doit correspondre à l’image de l’entreprise.    Il doit être adapté à la cible choisie   Il doit être actualisé régulièrement pour fidéliser ses visiteurs. (1 fois/semaine)  Un site internet fait vendre s’il réussit à instaurer la confiance avec l’internaute.     QUESTIONS 1+2        Un site clair, une arborescence optimisée.      Pour rendre les informations facilement accessibles   Pour réduire le taux de rebond   Pour optimiser la lisibilité. 
  45. 45. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 45     Pour un souci de transparence de la société/produits vendus   Pour une image fidèle à celle de son entreprise.                   Les spécificités de la lecture sur écran   On lit 25% moins vite sur écran et l’œil se fatigue plus vite car il est plus  sollicité qu’un support papier : vidéo, hyperliens, bannières pub…  
  46. 46. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 46    Le Web Eye Tracking : des études sont réalisées pour comprendre le chemin  de l’œil sur l’écran. En effet, on ne va pas de haut en bas, et de gauche à  droite.   Un écran est rempli de zones chaudes et de zones froides qu’il faut aussi  savoir utiliser pour la rédaction.           Le Web Eye Tracking  
  47. 47. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 47    1er temps : le regard est attiré  au centre de la page.   2ème temps : sur la colonne de  gauche ou le haut du site selon  l’emplacement du menu, la  mise en avant réalisée au  niveau couleur/graphisme.   3ème temps : cela dépend de ce  que recherche l’internaute…      Le Web Eye Tracking  
  48. 48. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 48    exemple d’une page produit  Décathlon :   l’œil est naturellement attiré  par le centre de l’écran : c’est la  zone chaude.                 LES RESULTATS D’ETUDES D’EYE TRACKING 
  49. 49. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 49       l’information essentielle doit se trouver au centre de l’écran.    78% des internautes fixent d’abord leur attention sur le texte, puis sur  l’image.    75% du contenu d’un article est « vraiment » lu.    Les paragraphes courts captent 2 fois plus l’attention que les autres.    Il vaut éviter au maximum les scrolls (ascenseurs) .           LES 3 NIVEAUX DE LECTURE 
  50. 50. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 50    Niveau 1 : vision générale de la page.   Repérage de 1 à 3 secondes     Les titres sont 5 fois plus lus que le corps de texte.    Largeur optimale de paragraphe de 70 caractères.     Le taux de rebond est le plus fort : 40%.       LES 3 NIVEAUX DE LECTURE 
  51. 51. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 51    Niveau 2 : Stade de perception.  Balayage de 15 à 30 secondes  Mémoire courte de 5 à 9 éléments.   Lecture de la 1ère  phrase, voire la 2ème .             LES 3 NIVEAUX DE LECTURE 
  52. 52. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 52    Niveau 3 :  Stade de mémorisation.   Profondeur de quelques minutes à des heures  Lecture traditionnelle, au mot à mot.   Seulement 15% des internautes arrivent à ce stade.   Si les articles sont longs, donner la possibilité de les imprimer sous format  PDF.        
  53. 53. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 53    Exercice 1 / les 3 niveaux de lecture   
  54. 54. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 54    COMMENT OPTIMISER LA LISIBILITE SUR ECRAN  Mise en page : A conseiller   Typo noire sur fond blanc.    Taille de typo assez grande (10) , ou donner la possibilité  d’agrandir la typo facilement.    Choisir une typo optimisée pour la lecture écran avec peu  d’empâtement.    Bien aérer les textes entre titre, chapeau et paragraphe.    Créer des textes à puces ou des tableaux.    Jouer sur les bold, les encarts.    Fournir un sommaire pour les dossiers (composés  d’hyperliens pour aller chercher l’information directement).    Des lignes de 70 à 80 caractères maximum.  
  55. 55. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 55      COMMENT OPTIMISER LA LISIBILITE SUR ECRAN  Mise en page : A éviter    Les fonds de couleurs.    Trop de couleurs différentes pour les typos.    Pas plus de 2 à 3 typos différentes dans tout le site.    JAMAIS DE MAJUSCULE. En dehors des titres ou des boutons.    Ne souligner les mots que si ce sont des hyperliens.   Pas d’italique.        
  56. 56. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 56    LA REDACTION WEB, UNE ECRITURE SIMPLE.      Pas ou peu de métaphores, style direct, sans fioriture.    Construction simple : sujet + verbe + complément.    Des phrases courtes à la voix active.    Une idée par paragraphe.    Ecrire avec précision : ne pas utiliser de mots valises du style  « faire »  (ex.2)     
  57. 57. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 57    Exercice 3  Remplacer le mot valise « faire » par un terme plus précis :   Il a fait un film sur les Inuits :     J’ai fait une faute d’orthgraphe :      Il a fait un discours poignant :     La pièce fait 3 mètres sur 4 :     Combien fait ce manteau ?     Ils ont fait la Sicile en 2 jours :     Kersauson a fait la course autour du  monde :     Cet été, la mode fait très année 80 :           
  58. 58. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 58    ECRITURE WEB : le plus court est le mieux !      Des phrases de 12 à 20 mots maximum.    Plusieurs phrases courtes valent mieux qu’une phrase à rallonge.    Eviter de donner plusieurs chiffres dans une même phrase.    Textes de 1200 à 1500 signes.    Des textes courts demandent des mots courts, précis et bien choisis :  (ex.4)       
  59. 59. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 59    EXERCICE 4 : Trouver le mot le plus court.    NE PAS ECRIRE  MAIS PREFERER  Utilisation    Excessivement    Antérieurement    Désappointé     Suffisant     Sélection    Prendre une décision    Faire usage de     Procéder à un examen        
  60. 60. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 60    LES LIMITES DE LA REDACTION COURTE :   Attention tout de même à ne pas tomber dans les travers d’une  rédaction impersonnelle, au style haché.     Vos articles peuvent être longs si :    Ils sont bien structurés   Composés d’un sommaire d’hyperliens   illustrés de photos, vidéos…   complétés de commentaires, like...        
  61. 61. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 61    COMMENT DYNAMISER VOTRE REDACTION WEB ?   En posant des questions à l’internaute : en titre ou en conclusion de  paragraphe.    Privilégier des citations, des chiffres clés dans vos chapeaux…    Jouer des textes à puces et des tableaux.    Créer des 2èmes niveaux de lecture avec des encarts « En Bref » / « Le  saviez‐vous »    Mettre en avant les bénéfices consommateurs plutôt que les informations  lambdas.          
  62. 62. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 62    SE POSER LES BONNES QUESTIONS APRES L’ECRITURE   Chaque texte écrit sur son site doit répondre aux « 5 Questions Q » :   1.Qui m’écrit ? Enonciation éditoriale claire.   2.Quoi : quel est le message ?   3.Quel but / quelles conséquences espérées?   4.Quand ? dater les textes. Le web est un média synchrone et asynchrone,  il faut que l’internaute puisse dater rapidement les informations.  5.Quel endroit ? souhaite t on vendre les fraises de Plougastel à un  revendeur de Brest ou de Tokyo ?    
  63. 63. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 63    Exercice 5 : A vous de jouer !   Comment optimiser cet article pour la lecture écran ?   http://www.chambre‐agriculture‐finistere.fr/29/synagri/femmes‐en‐agriculture   
  64. 64. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 64    1/ Accroche :    Quel va être l’axe choisi pour traiter de ce sujet :   cible ? opinion de l’annonceur ?   Comment t donner envie de lire l’article, interpeller le lecteur.      Quelles sont les erreurs des 3 titres de cet article ?   2/ Mise en page :   Comment l ‘optimiser pour donner envie de lire ?    …   …     
  65. 65. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 65    3/ Organisation du discours :     Faut il commencer par une généralité ?               commencer par un chiffre clé ?   4/ Interaction  Quels hyperliens possibles ?  Les réseaux sociaux ?   Les commentaires ?   http://www.laterre.fr/article.php3?id_article=662  http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/V3Analyse38Femmes_cle04742b‐2.pdf  http://www.orientation‐pour‐tous.fr/Les‐femmes‐dans‐l‐agriculture.html     
  66. 66. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 66      EN CONCLUSION,   LES 7 CLES DU REDACTEUR WEB   1.Donner envie de lire  2.Etre concis  3.Etre curieux  4.Faciliter la navigation  5.Susciter les réactions  6.Fidéliser  7.Etre visible     
  67. 67. Jeanne Gestin – mellejeanne.com  Page 67     

×