Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Les Barbares attaquent le tourisme
TheFamily / 22 avril 2014
Une redistribution
de la puissance
économique
En Californie
Les tensions sur le marché immobilier

révèlent la concentration de la valeur
Chez nous
La pression sur les marges révèle

l’échappement de la valeur
La nouvelle distribution de la puissance
Des géants industriels captent l’essentiel

de la valeur à l’échelle globale
L’abolition des distances
Il n’est plus besoin d’être établi dans

un pays pour y opérer une activité
Le tourisme est aussi concerné
On peut désormais opérer une

activité touristique à distance
Le tourisme en
trompe-l’oeil
Le tourisme, comme le bâtiment ?
Même quand tout va mal, les

touristes continuent d’affluer
Motifs d’inquiétude (1/3)
La spécialisation dans le tourisme est rarement
corrélée à un haut niveau de développement
Motifs d’inquiétude (2/3)
Le tourisme met à rude

épreuve les infrastructures
Motifs d’inquiétude (3/3)
Le tourisme n’est pas à l’abri de

la concurrence internationale
La concurrence entre destinations
Rien n’oblige un touriste à choisir la France
La concurrence entre opérateurs
Les opérateurs de la filière du tourisme sont mis
en concurrence sur des places de marché
Exemple de
l’hôtellerie
Premier choc sur les marges
Des intermédiaires de moins

en moins incontournables
Deuxième choc sur les marges
Des intermédiaires concentrés, qui
exercent leur pouvoir de marché
Troisième choc sur les marges
Une rude concurrence : celle des amateurs
La réalité plus nuancée
Les hôtels ont augmenté leurs prix quand
l’emplacement le permettait
La France et ses atouts
Un déficit d’offre hôtelière et des sites
particulièrement prisés des touristes
Ne pas se réjouir trop vite (1/3)
Comme dans la filière du luxe,

éviction de la demande locale
Ne pas se réjouir trop vite (2/3)
Si pas de demande locale, plus

de raison d’opérer sur place
Ne pas se réjouir trop vite (3/3)
Paradoxe ultime : c’est AirBnB qui fait

redécouvrir la variété des expériences
Où en est la
transformation
numérique du
tourisme ?
Beaucoup d’innovation
L’innovation dans le tourisme est concentrée

en aval de la chaîne de valeur
L’innovation en amont
Réservée à quelques-uns (montée en gamme) ou
reposant sur l’économie collaborative
Un rapport de force
AirBnB est devenue la principale menace de
rupture pour la filière traditionnelle
Mais les géants arrivent à peine
Seule Google a pratiqué des incursions
De quoi parlons-nous ?
Une expérience enveloppante,

de l’inspiration à la restitution
Comment atteindre cet objectif ?
Marque globale + lien privilégié avec les
utilisateurs + dynamique d’innovation
Au-delà du transactionnel
Amazon plutôt qu’Expedia
Au-delà du transactionnel
Amazon plutôt qu’Expedia
Quels candidats à
la domination du
tourisme ?
Hypothèse 1/9
Hypothèse 2/9
Hypothèse 3/9
Hypothèse 4/9
Hypothèse 5/9
Hypothèse 6/9
Hypothèse 7/9
Hypothèse 8/9
Hypothèse 9/9
Ultimes
considérations
Le problème du roaming
Les opérateurs de télécommunications

contre la filière du tourisme ?
L’innovation locale
Même sans roaming, il faut des entreprises

qui innovent localement
La filière du tourisme dans l’impasse ?
Pas d’innovation locale dans le tourisme car

pas de lien privilégié avec le touri...
Scénario noir
Être une destination touristique privilégiée

ne crée plus de valeur localement
Scénario gris
Il nous faut nos géants globaux du

tourisme + de l’innovation locale
La puissance après la révolution numérique
Dans le tourisme comme ailleurs, il nous faut des
sièges d’entreprises innovant...
Merci !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Barbares Attaquent le Tourisme

2 966 vues

Publié le

Par Nicolas Colin, cofondateur et partner à TheFamily

Plus d'information sur ce cycle de conférences : barbares.thefamily.co/

Publié dans : Internet
  • Soyez le premier à commenter

Les Barbares Attaquent le Tourisme

  1. 1. Les Barbares attaquent le tourisme TheFamily / 22 avril 2014
  2. 2. Une redistribution de la puissance économique
  3. 3. En Californie Les tensions sur le marché immobilier
 révèlent la concentration de la valeur
  4. 4. Chez nous La pression sur les marges révèle
 l’échappement de la valeur
  5. 5. La nouvelle distribution de la puissance Des géants industriels captent l’essentiel
 de la valeur à l’échelle globale
  6. 6. L’abolition des distances Il n’est plus besoin d’être établi dans
 un pays pour y opérer une activité
  7. 7. Le tourisme est aussi concerné On peut désormais opérer une
 activité touristique à distance
  8. 8. Le tourisme en trompe-l’oeil
  9. 9. Le tourisme, comme le bâtiment ? Même quand tout va mal, les
 touristes continuent d’affluer
  10. 10. Motifs d’inquiétude (1/3) La spécialisation dans le tourisme est rarement corrélée à un haut niveau de développement
  11. 11. Motifs d’inquiétude (2/3) Le tourisme met à rude
 épreuve les infrastructures
  12. 12. Motifs d’inquiétude (3/3) Le tourisme n’est pas à l’abri de
 la concurrence internationale
  13. 13. La concurrence entre destinations Rien n’oblige un touriste à choisir la France
  14. 14. La concurrence entre opérateurs Les opérateurs de la filière du tourisme sont mis en concurrence sur des places de marché
  15. 15. Exemple de l’hôtellerie
  16. 16. Premier choc sur les marges Des intermédiaires de moins
 en moins incontournables
  17. 17. Deuxième choc sur les marges Des intermédiaires concentrés, qui exercent leur pouvoir de marché
  18. 18. Troisième choc sur les marges Une rude concurrence : celle des amateurs
  19. 19. La réalité plus nuancée Les hôtels ont augmenté leurs prix quand l’emplacement le permettait
  20. 20. La France et ses atouts Un déficit d’offre hôtelière et des sites particulièrement prisés des touristes
  21. 21. Ne pas se réjouir trop vite (1/3) Comme dans la filière du luxe,
 éviction de la demande locale
  22. 22. Ne pas se réjouir trop vite (2/3) Si pas de demande locale, plus
 de raison d’opérer sur place
  23. 23. Ne pas se réjouir trop vite (3/3) Paradoxe ultime : c’est AirBnB qui fait
 redécouvrir la variété des expériences
  24. 24. Où en est la transformation numérique du tourisme ?
  25. 25. Beaucoup d’innovation L’innovation dans le tourisme est concentrée
 en aval de la chaîne de valeur
  26. 26. L’innovation en amont Réservée à quelques-uns (montée en gamme) ou reposant sur l’économie collaborative
  27. 27. Un rapport de force AirBnB est devenue la principale menace de rupture pour la filière traditionnelle
  28. 28. Mais les géants arrivent à peine Seule Google a pratiqué des incursions
  29. 29. De quoi parlons-nous ? Une expérience enveloppante,
 de l’inspiration à la restitution
  30. 30. Comment atteindre cet objectif ? Marque globale + lien privilégié avec les utilisateurs + dynamique d’innovation
  31. 31. Au-delà du transactionnel Amazon plutôt qu’Expedia
  32. 32. Au-delà du transactionnel Amazon plutôt qu’Expedia
  33. 33. Quels candidats à la domination du tourisme ?
  34. 34. Hypothèse 1/9
  35. 35. Hypothèse 2/9
  36. 36. Hypothèse 3/9
  37. 37. Hypothèse 4/9
  38. 38. Hypothèse 5/9
  39. 39. Hypothèse 6/9
  40. 40. Hypothèse 7/9
  41. 41. Hypothèse 8/9
  42. 42. Hypothèse 9/9
  43. 43. Ultimes considérations
  44. 44. Le problème du roaming Les opérateurs de télécommunications
 contre la filière du tourisme ?
  45. 45. L’innovation locale Même sans roaming, il faut des entreprises
 qui innovent localement
  46. 46. La filière du tourisme dans l’impasse ? Pas d’innovation locale dans le tourisme car
 pas de lien privilégié avec le touriste ?
  47. 47. Scénario noir Être une destination touristique privilégiée
 ne crée plus de valeur localement
  48. 48. Scénario gris Il nous faut nos géants globaux du
 tourisme + de l’innovation locale
  49. 49. La puissance après la révolution numérique Dans le tourisme comme ailleurs, il nous faut des sièges d’entreprises innovant à l’échelle globale
  50. 50. Merci !

×