Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

DBpedia ou le Linked Open Data et la question du public

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Consultez-les par la suite

1 sur 28 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (19)

Les utilisateurs ont également aimé (20)

Publicité

Similaire à DBpedia ou le Linked Open Data et la question du public (20)

Plus par Alexandre Monnin (20)

Publicité

DBpedia ou le Linked Open Data et la question du public

  1. 1. Interopérabilité, controverses et édification d'un monde commun Alexandre Monnin - Short-term Fellow @Bauhaus-Universität Weimar (IKKM) - Membre du Réseau d’experts « Open Data » @Etalab - Co-initiateur du projet SemanticPedia, chercheur associé @Inria Wimmics - Docteur en philosophie (Philosophie duWeb)@Paris 1 - Chair du « Philosophy of the Web » Community Group @W3C  Site : Web-and-Philosophy.org,Twitter : @aamonnz, @PhiloWeb
  2. 2. Le Web  un système de nommage d’objets appelés « ressources » (architecture orientée-ressources, ROA) Les ressources  aussi bien des objets numériques que des objets physiques, abstraits, etc. Le principe AAA  « Anyone can say Anything About Anything ». Autrement dit, n’importe qui peut créer une URI pour désigner n’importe quelle ressource.  Comment , dès lors, s’accorder sur la nature des objets composant un monde commun ? Rappel : l’architecture duWeb
  3. 3. Réponse autrefois : synthèse raisonnée des connaissances des faits et des idées (ensembles d’objets identifiés par des entrées = encyclopédie). Réponse actuelle : synthèse contributive des connaissances sur le Web (ensemble d’objet/ressources identifiés par des entrées, elles-mêmes identifiées par des URI = Wikipedia).  Wikipedia, joue à l’échelle du Web, le rôle d’une plate- forme où sont recensées, mises à l’épreuve et triées les entités du collectif . DBpedia, on va le voir, en donne une image à un instant t. Le rôle centrale deWikipédia
  4. 4. Avec le Web de données, il s’agit de relier des ressources les unes aux autres par l’intermédiaire de leurs identifiants (URI). Pour cela il existe un modèle, RDF, et plusieurs sérialisations pour l’écrire, fruits des travaux engagés au sein du W3C sur le Web Sémantique. Depuis 2006, l’initiative LOD (Linked Open Data) vise à encourager la publication, sur le Web, de jeux de données répondant à un certain nombre de standards techniques et de bonnes pratiques. Le résultat tangible de ces efforts a pris la forme du LOD cloud, le nuage des données liées. LeWeb de données ?
  5. 5. Le nuage des données liées
  6. 6. DBpedia au centre
  7. 7. En France : SemanticPedia
  8. 8. Des données : Coproduites & sur tous les sujets (open knowledge) : « nos établissements sont invités à leur tour à consolider, à enrichir ou à rectifier s’il y a lieu les données figurant sur Wikipédia, afin non seulement d’augmenter la qualité de ses articles en langue française, mais aussi son efficacité sur le Web sémantique. » (Aurélie Filippetti, 19 novembre 2012, journée de lancement de SemanticPedia) Ouvertes (open license) : même licence que Wikipedia (CC by-sa 3.0 : liberté de partager avec réutilisation commerciale possible, et GNU General Public License) Techniquement réutilisables (open standards) : les langages et formats utilisés sont ceux, ouverts, du W3C, pour une publication adaptée au Web. Elle ne sont pas dissimulées derrière des API. L’API, ici, c’est le Web (espace qui relève lui-même du domaine public depuis le 30 avril 1993) Extraites à partir de logiciels libres (open source) Open Data ?
  9. 9. « Le 19 Novembre 2012, le ministère de la Culture et de la Communication a signé une convention avec Wikimédia et l’Inria créant la plate-forme collaborative « Sémanticpédia », visant à créer des programmes de recherche et de développement en matière culturelle à partir des données extraites de Wikipédia francophone. La délégation générale à la langue française et aux langues de France soutient également le projet de version sémantique du Wiktionnaire francophone. C’est ainsi plus de deux millions de termes qui viendront s’ajouter au réseau sémantique des articles de Wikipédia. L’ensemble de ces travaux s’inscrivent dans le cadre des études et des projets de la Commission Européenne – comme Interoperability Solutions for European Public Administrations, Linked Open Data 2 ou la plateforme ENGAGE – et des organismes internationaux tels que le World Wide Web Consortium (W3C). Etalab, mission du Premier ministre en charge de l’ouverture des données publiques mais aussi de la promotion de l’innovation privée et publique sur ces données, compte s’appuyer sur l’important travail réalisé par la communauté scientifique française du web sémantique, et en attend beaucoup pour le développement d’une véritable culture de la donnée en France. » (HenriVerdier, Directeur d’Etalab, 28 mai 2013, http://www.etalab.gouv.fr/article-ouverture-de-la- dixieme-edition-de-la-conference-europeenne-sur-le-web-semantique-eswc-2013-attent- 118103002.html ) Selon Etalab…
  10. 10. DeWikipedia à DBpedia 1/11
  11. 11. DeWikipedia à DBpedia 2/11
  12. 12. DeWikipedia à DBpedia 3/11
  13. 13. DeWikipedia à DBpedia 4/11
  14. 14. DeWikipedia à DBpedia 5/11
  15. 15. DeWikipedia à DBpedia 6/11
  16. 16. DeWikipedia à DBpedia 7/11
  17. 17. DeWikipedia à DBpedia 8/11
  18. 18. DeWikipedia à DBpedia 9/11
  19. 19. DeWikipedia à DBpedia 10/11
  20. 20. DeWikipedia à DBpedia 11/11
  21. 21. « Argumenter autour d’un projet, promouvoir pour mener campagne, éclairer pour fédérer, optimiser pour mieux gérer, diffuser pour valoriser, développer pour faciliter... sont autant d’actions courantes des acteurs de l’ESS que l’open data invite à aborder sous l’angle des données. » (Claire Gallon, association LiberTIC) DBpedia : Des données ouvertes résultant de la contribution des Wikipédiens Soumises à des règles éditoriales strictes (citation de sources secondaires) Portant sur tous les sujets (y compris les plus controversés), Constamment mises à jour, Dont on peut suivre l’évolution dans le temps (via les historiques – en cours de sémantisation) et les débats suscités (via les espaces de discussions) Des données (ouvertes) au service de la démocratie
  22. 22. Politique : l’édification d’un monde commun Economique : Comment a) valoriser la participation de chacun ? b) mesurer les externalités positives ainsi produites ? c) entretenir le cycle de la contribution ? d) éviter les nouvelles enclosures économiques ? Scientifique : à l’heure du big data, alors que l’on parle de « science des données » ou des nouveaux « data scientists », n’y a-t-il pas un risque d’aboutir à de nouvelles exclusions, justifiées précisément au nom de « la Science » ? Un triple enjeu
  23. 23. Réponse politique : explorer le collectif et laisser les identités se recomposer au sein du public Réponse économique : a) limite des marchés & importance des biens communs (Wikipédia) et du domaine public (le Web) dans la création de valeur et d’externalités positives b) Production d’une information destinée à mettre en évidence les externalités négatives – d’où la controverse (climat, gaz de schiste, limite du modèle actuel de la publication scientifique, etc.) Réponse scientifique : penser la science non seulement du point de vue de la « recherche confinée », mais aussi de la « recherche de plein air », sensible aux valeurs d’ouverture (importance de l’open access pour la mobilisation des sources secondaires ; de la science contributive comme modèle pour comprendre la contribution et la mettre en valeur, etc.) Cf. http://mappingcontroversies.net/ Un parallèle pour comprendre ces enjeux : l’analyse des controverses
  24. 24. On dira alors que le couple Wikipedia/DBpedia joue le rôle d’un forum hybride, selon l’expression de Michel Callon, Pierre Lascoumes etYannick Barthe (cf. Agir dans un monde incertain).
  25. 25. Avec le plugin SemanticWebImport développé par l’équipe Inria Wimmics pour Gephi, les données structurées du LOD cloud sont désormais susceptibles de nourrir la cartographie des controverses : http://wiki.gephi.org/index.php/SemanticWebImport Un pont entre deux mondes
  26. 26. Autres projets : Render, représenter les points de vue surWP http://render-project.eu/ http://render-project.eu/tools-and-demos/
  27. 27. Sémantiser, centraliser et ajouter des sources aux données « factuelles » contenues dans les infoboxes. Différentes sources = différents points de vue. https://www.wikidata.org/wiki/Wikidata:Main_Page Autres projets :Wikidata
  28. 28. **Merci !**

×