Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Association des habitants de la cité d'El Mourouj 2

377 vues

Publié le

Remarques concernant l'aménagement urbain de la ville de Tunis

Publié dans : Environnement
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Association des habitants de la cité d'El Mourouj 2

  1. 1. 1 ASSOCIATION DES HABITANTS DE LA CITE D’EL MOUROUJ 2 Observations et remarques concernant le plan d’aménagement urbain de la ville de Tunis Mars 2016 Réalisé par Abdelala BOUNOUH (Géographe-Urbaniste) 1 Contexte de l’étude Dans le cadre de la révision de son plan d’aménagement urbain en voie d’élaboration, la Municipalité de Tunis a procédé à l’affichage du document cartographié de ce plan des différents arrondissement municipaux en vue de recueillir les remarques, les souhaits et les suggestions des habitants. Cette démarche est importante car elle représente une forme de consultation permettant une participation des citoyens qui peuvent réorienter utilement le plan d’aménagement. L’association des habitants de la cité d’El Mourouj 2 qui œuvre pour l’amélioration de la qualité de vie et une gestion participative des affaires du quartier a lancé une concertation auprès de la population en vue de récolter les principales recommandations concernant la révision du plan d’aménagement. Deux réunions ont eu lieu avec les habitants (Dimanche 21 et 28 mars 2016) et qui ont permis de synthétiser un certain nombre de remarques. La présente étude constitue une synthèse des remarques et recommandations émises par les habitants du quartier. 2. Diagnostic thématique 2.1 Population et ménages
  2. 2. 2 La population recensée dans la délégation d’El Kabbaria au dernier recensement de 2014 a atteint 86 024 habitants. La population recensée à El Mourouj 2 durant cette même période a atteint 16 342 habitants ce qui représente 18,9% de la popualtion totale de la délégation d’El Kabbaria.  Entre 2004 et 2014 le taux de croissance moyen de la population de la délégation d’El Kabbaria a été inférieur à celui de la population d’El Mourouj 2 soit 0,57% contre 1,12%. La population additionnelle durant cette période a été de 1730 habitants.  Le nombre de ménages à El Mourouj 2 est passé de 3 507 à 4 196 entre 2004 et 2014 soit un accroissement annuel moyen de 1,18%. Tableau XX – Evolution de la population et des ménages à El Mourouj 2 Population Ménages Taux d’accroissement (2004-2014) 2004 14 610 3 507 Population Ménages 2014 16 342 4 196 1,12% 1,18% Source : RGPH 2004,2014 2.2 Le logement  Le parc logement recensé dans la délégation d’El Kabbaria en 2014 a atteint 24 844 logements. El Mourouj 2 détient 19,5% de l’ensemble du parc logement soit 4 852 logement.  Le parc logement d’El Mourouj 2 est passé de 4 128 à 4852 logements entre 2004 et 2014 soit un accroissement annuel moyen de 1,62%. A l’échelle de la délégation le taux d’accroissement moyen du parc logement a été de 2,16% durant la même période. Tableau 2 : Evolution du parc logement 2004 2014 Taux d’accroissement (2004-2014) El Mourouj 2 4 128 4 852 1,62% Délégation El Kabbaria 20 040 24 844 2,16% Source : RGPH 2004,2014 2.3 Equipements socio-collectifs  Les équipements scolaires : Le quartier compte quatre écoles primaires, un collège et un lycée d’enseignement secondaire  Les équipements destinés à la petite enfance : EL Mourouj abrite 16 crèches et jardins d’enfants gérés par des privés et qui ne respectent pas souvent les normes. Aucun club pour enfants.  Les équipements destinés aux jeunes : Il n’existe pas dans la cité de structures d’animation et de loisirs pour les jeunes (maison de jeunes, maison de culture, salle polyvalente, bibliothèque).  Les équipements destinés aux personnes âgées : absence de structures destinés aux retraités.  Les équipements sportifs : Absence de terrain de sport aménagé et de salle couverte à l’exception de deux terrains aménagés dans l’enceinte du parc urbain ( Montazeh El Mourouj
  3. 3. 3  Les équipements de santé : Un nouvel hôpital auxiliaire a été construit dans la cité. Ce centre n’est pas équipé à l’heure actuelle. Il existe deux pharmacies, quatre médecins généralistes et deux dentistes. 2.4 Les services rendus à la population  Les services administratifs et financiers : La cité abrite essentiellement un poste de police, un bureau de poste. Il n’existe pas d’agence bancaire dans la cité.  Les espaces commerciaux : La cité dispose de deux centres commerciaux : un centre commercial inachevé et un autre transformé en foyer privé pour filles. Il n’existe pas de marché municipal. Les commerces se présentent sous la forme de boutiques et échoppes aménagés le long de certaines artères : exemple la station de rabattement Métro-bus « El Montazeh » et éparpillés dans le tissu résidentiel. 3. Les observations et remarques des habitants Les observations et recommandations formulées par les habitants d’El Mourouj 2 montrent un grand souci de préserver leur cadre de vie, en particulier la préservation de la vocation des espaces, l’aménagement de nouveaux espaces pour dynamiser l’activité économique dans la cité. Carte 1 : Extrait du plan d’aménagement de la Délégation d’El Kabaria . Source : AUGT 2016
  4. 4. 4 En conséquence les observations et remarques s’articule autour de la thématique suivante :  La préservation de la vocation des espaces et des trames vertes prévus dans l’ancien plan d’aménagement ; aménagement et entretien des espaces verts prévus dans le plan de lotissement de l’AFH ;  L’aménagement d’un cimetière ;  L’implantation de nouvelles activités économiques par l’aménagement d’un espace réservé aux petits métiers ;  L’aménagement d’un centre commercial en vue d’accompagner le développement urbain de la cité ;  La révision des frontières du quartier par l’intégration de nouveaux espaces 3.1 Un déficit d’espace vert et de graves lacunes en matière de protection et sauvegarde des espaces verts dans la cité d’El Mourouj 2  L'environnement et la qualité du cadre de vie urbain correspondent à des attentes croissantes en matière de localisation résidentielle des habitants. Ils mettent en jeu l'image générale de la ville vis à vis de l'extérieur, des usagers non-résidents et des visiteurs.  Parmi les éléments de qualité urbaine, la présence d'une trame verte constitue aujourd'hui une composante majeure de l'attractivité d'une ville. C'est en ce sens que la révision du PAU des arrondissements municipaux de la ville de Tunis Plan local d'urbanisme est un moment privilégié pour engager une réflexion sur ce thème. Carte 2 : Les espaces verts dans le tissu résidentiel
  5. 5. 5 Constat :  Les deux bandes de terrains qui constituent une limite entre El Mourouj 1 et 2 ont été laissées en blanc dans le plan d’aménagement.  Ces deux bandes qui représentent une zone de servitude (passage canalisation de gaz naturel et ligne de haute tension) ont été occupées d’une façon anarchique par plusieurs activités : (commerce matériaux de construction, ateliers de réparation mécanique)  Installation anarchique de commerçants informels le dimanche matin le long de ces deux bandes ce qui occasionne un grand désagrément pour les populations riveraines. PHOTO : A.BOUNOUH Implantation anarchique du commerce de matériaux de construction
  6. 6. 6 PHOTO : A.BOUNOUH Installation des ateliers de réparation mécanique La règlementation selon le plan d’aménagement de la ville de Tunis  Les Zones vertes aménagées (UVa – UVe) : Les zones vertes aménagées sont essentiellement réservées à des espaces libres aménagés en verdure, et ouverts en permanence ou périodiquement au public. Elles se différencient selon les affectations particulières suivantes :  Zones d’espaces verts publics UVa : Elles seront aménagées selon l’aire disponible en parcs, jardins, squares pouvant être munis des installations appropriés pour les loisirs et les jeux d’enfants, ou en bandes de protection et d’agrément quand elles sont le long des axes routiers structurants.  Cimetières UVe : Ils doivent être aménagés en espaces verts. Les allées principales ainsi que le pourtour seront bordés d’arbres.  Les zones non aedificandi ( ZNA)  Il s’agit de zones non constructibles du fait des servitudes d’infrastructures (lignes électriques de moyenne tension, conduite d’eau potable, où emprise de gaz, servitudes du domaine publique hydraulique, maritime, routier chemin de fer …).  Est interdite toute forme de construction. Les plantations d’arbres sont autorisées sous conditions Propositions des habitants Le deux bandes en question doivent être aménagées en « Zones d’espaces verts publics Uva .  Il s’agit de l’aménagement de deux bandes de protection et d’agrément, sorte de corridor écologique avec des installations appropriées pour les jeux d’enfant, les loisirs et les jeux.
  7. 7. 7  L’aménagement de ce corridor écologique longeant l’axe principal qui constitue une limite entre les deux quartiers ( Mourouj 1 et 2) doit comporter des espaces ouverts qui pourront être fréquenté par des promeneurs des joggeurs ( aménagement d’un parcours de santé). La proposition de l’aménagement d’un cimetière 3.2. Absence d’une centralité commerciale et implantation des commerces d’une façon anarchique La centralité est la capacité d’un lieu à polariser l’espace situé dans sa zone d’influence, c’est-à-dire à exercer un pouvoir attracteur sur les populations et les activités. L’effet polarisateur d’un centre n’est toutefois pas acquis de manière définitive. Le caractère central d’un lieu peut être remis en cause par les changements tant spatiaux qu’économiques ou fonctionnels. Le constat  Le quartier d’El Mourouj souffre de l’absence d’une centralité commerciale. L’offre commerciale se concentre essentiellement à proximité de la station Métro-Bus El Montazah le long de deux axes (Voir carte).  L’on constate aussi une implantation anarchique de plusieurs services en relation avec le commerce de voitures et pièces détachées usagées de voitures dans la partie située en face de l’espace aménagé par la municipalité pour l’exposition des voitures destinées à la vente. Carte 3 : Localisation des commerces et services à El Mourouj 2  Les activités commerciales et les services divers sont affaiblis par l'absence de centralité et la concurrence d'équipements modernes situés dans les quartiers d’El Mourouj 1, 3 e
  8. 8. 8 PHOTO : A.BOUNOUH Implantation des locaux commerciaux le long de l’artère se dirigeant vers la station du Métro PHOTO : A.BOUNOUH Implantation des locaux commerciaux le long de l’artère se dirigeant vers la station du Métro
  9. 9. 9 PHOTO : A.BOUNOUH Implantation des services et des commerces en relation avec le secteur des pièces détachées des voitures d’occasion Propositions : Les habitants du quartier souhaitent l’aménagement d’une zone associant le logement et les commerces et services : un espace commercial sera implanté au rez-de –chaussée et les deux niveaux supérieurs seront réservés aux habitations. La règlementation du plan d’aménagement stipule ce qui suit : Les activités commerciales sur les axes commerciaux tels que définis à l’article 2 du titre II, pourront occuper la totalité de la surface bâtie au sol, et ce, à condition qu’ils soient au rez-de chaussée et qu’ils n’entraînent pas de nuisances ou risque de pollution pour le voisinage, et sous réserve de l’inventaire des nuisances et de l’accord des services municipaux 3.3 L’implantation de nouvelles activités économiques par l’aménagement d’un espace réservé aux petits métiers  Les petits artisans particulièrement les ateliers de réparation mécanique s’établissent partout et occupent des espaces qu’ils estiment stratégiques, d’où ils pourraient être vus par la clientèle.  N’ayant pas d’espaces spécifiques réservés à leur activité dédiés, ils s’installent n’importe ou surtout le long des artères, aux abords des voies principales, secondaires ou des ruelles, l’important est d’être vu par les passants.  Plusieurs de ces ateliers (garage de mécanique auto, atelier de menuiserie, atelier de taille du marbre) occupent le domaine public. PHOTO : A.BOUNOUH Occupation de l’espace public par les petits artisans et les services Carte 4 : Espace qui devrait être réservé pour rassembler les petits métiers
  10. 10. 10  L'aménagement d'une zone de métiers est devenu également indispensable pour fournir les espaces fonctionnels et adéquats aux jeunes qui désirent s'installer à leur propre compte, mais qui sont confrontés au problème de financement et d'espace.  Des locaux doivent être aménagés dans un secteur du souk des voitures pour les petits métiers et l'artisanat pour permettre à ces jeunes de s'intégrer dans la vie active.

×