La mesure des compétences des acteurs eleoné

232 vues

Publié le

Colloque International du ROCARE, Bamako 2015

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
232
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La mesure des compétences des acteurs eleoné

  1. 1. 1 Association pour la Promotion de l’Education Non Formelle BURKINA FASO
  2. 2. Titre de la communication : La mesure des compétences des acteurs par les indicateurs du droit à l’éducation Eléonore Ouédraogo Zongo 2
  3. 3. SOMMAIRE 1, Contexte 2, La mesure du droit à l’éducation : les 4 capacités 3, La mesure des compétences des acteurs avec quelques indicateurs au niveau communal pour l’enseignement primaire et le non formel 4, Conclusion 3
  4. 4. CONTEXTE L’éducation est un droit fondamental universel, Droit non accessible à tous, Contexte mondial tendant à l’uniformisation, Beaucoup d’insuffisances constatés : programme et contenu inadaptés, inadéquation entre le profil du sortant et les besoins du marché, langue d’apprentissage, etc.. Cependant prise d’initiatives, 4
  5. 5. CONTEXTE (2) L’APENF s’inscrit dans la logique d’une éducation intégrée du gouvernement : - Appui aux politiques du pays - Mise en œuvre d’actions pertinentes en faveur des plus démunies - Conception des outils pertinents pour permettre d’évaluer différents programmes selon leur spécificité, 5
  6. 6. LA MESURE DU DROIT A L’EDUCATION : LES 4 CAPACITES Etude menée par une équipe pluridisciplinaire sur 2 ans (2001-2003) et publiée en 2005 : l’APENF, l’Institut Interdisciplinaire d’Ethique et des Droits de l’Homme (IIEDH) de l’Université de Fribourg, la Chaire d’histoire et de politiques économiques de l’Université de Fribourg et la Direction du Développement et de la Coopération de la Suisse Objectif principal : Créer un ensemble d’indicateurs de mesure du droit à l’éducation: sur les indicateurs testés, 52 ont été retenus 6
  7. 7. LA MESURE DU DROIT A L’EDUCATION / LES 4 CAPACITES (SUITE) Pourquoi ?  Permettre de percevoir les interrelations entre les différents acteurs de l’éducation,  Combler les statistiques classiques en intégrant des aspects qualitatifs, L’Etude est fondée sur les 4 capacités du tableau de bord du droit à l’éducation construit sur les quatre capacités (article 13 du pacte du droit à l’éducation: L’adaptabilité, l’accessibilité, l’acceptabilité et la dotation, 7
  8. 8. LA MESURE DU DROIT A L’EDUCATION / LES 4 CAPACITES (SUITE) L’acceptabilité : définit la légitimité démocratique – l’appropriation des valeurs que les acteurs doivent constamment contrôler et développer (par ex quelles formes et quels contenus éducatifs confèrent aux individus la capacité de jouer un rôle dans une société démocratique ?) L’adaptabilité : définit l’adéquation des objectifs et des résultats. C’est ce lien qui définit l’efficacité du système (ex. mesure des capacités réelles acquises par les apprenant(e)s 8
  9. 9. LA MESURE DU DROIT A L’EDUCATION / LES 4 CAPACITES (SUITE) L’accessibilité : décrit la disponibilité réelle des ressources en fonction de la diversité de situations des apprenant(e)s. Elle permet l’adéquation des moyens aux droits et définit une cohérence. La Dotation adéquate met l’accent sur la diversité des ressources humaines et non humaines, afin de repérer quand il y a richesse : diversité interactive et capacité des personnes et des institutions à rassembler les ressources diverses et nécessaires. 9
  10. 10. LA MESURE DES COMPÉTENCES DES ACTEURS : QUELQUES INDICATEURS AU NIVEAU COMMUNAL POUR L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET LE NON FORMEL Pourquoi au niveau communal ? - communalisation intégrale depuis 2000 au BF (transfert des ressources de l’éducation et de l’alphabétisation aux communes), - Explorer les différentes connexions entre les acteurs, les amener à participer à ces relations - Recherche menée en 2014 dans deux communes de la région du centre nord : Kaya et Barsalogho 10
  11. 11. RESULTATS DE LA MESURE DES COMPÉTENCES DES ACTEURS : QUELQUES INDICATEURS AU NIVEAU COMMUNAL -  ACCEPTABILITE :  Indicateur retenu primaire : le pourcentage des effectifs scolarisés dans les écoles confessionnelles reconnues en 2012-2013  ADAPTABILITE  Indicateur retenu primaire : Le taux de réussite au CEP 11 INDICATEURS Commune de Kaya Commune de Barsalogho AnnéeMasculin Féminin Total Masculin Féminin Total Pourcentage (%) des effectifs scolarisés dans des écoles 14,1 10,8 12,5 17,7 17,2 17,4 2012-2013 Confessionnelles reconnues en 2012- 2013
  12. 12. RESULTATS DE LA MESURE DES COMPÉTENCES DES ACTEURS : INDICATEURS AU NIVEAU COMMUNAL 12 Taux (%) de réussite aux examens (CEP)
  13. 13. ADAPTABILITE Indicateur retenu NF : Le taux de réussite (certificat d’alphabétisation) 13 RESULTATS DE LA MESURE DES COMPETENCES DES ACTEURS : QUELQUES INDICATEUR AU NIVEAU COMMUNAL
  14. 14. RESULTATS DE LA MESURE DES COMPETENCES DES ACTEURS : INDICATEUR AU NIVEAU COMMUNAL  DOTATION ADEQUATE  Indicateur retenu primaire : Pourcentage d'enseignants ayant au moins le Certificat élémentaire d’aptitude pédagogique (CEAP) ou équivalent en 2012-2013 14 INDICATEURS Commune de Kaya Commune de Barsalogho AnnéeMasculin Féminin Total Masculin Féminin Total Pourcentage (%) d’enseignants ayant au moins le Certificat élémentaire d’aptitude pédagogique (CEAP) ou équivalent en 2012- 2013 86,9 93,5 89,9 82,1 87,5 83,6 2012-2013
  15. 15. RESULTATS DE LA MESURE DES COMPETENCES DES ACTEURS : QQUES INDICATEUR AU NIVEAU COMMUNAL  DOTATION ADEQUATE  Indicateur NF : Ratio centres d’alphabétisation par superviseur 15
  16. 16. RESULTATS DE LA MESURE DES COMPETENCES DES ACTEURS : QQUES INDICATEUR AU NIVEAU COMMUNAL  ACCESSIBILITE  Indicateur retenu primaire : Indice de parité TBS fille / garçon 16
  17. 17. CONCLUSION  L’acquisition de compétences, une nécessité pour l’atteinte de la qualité et de l’équité,  La contribution de la mesure des indicateurs peut aider à la décision afin de mieux ajuster les appuis.  L’analyse pratique de ces résultats montre que beaucoup de travail reste à fournir pour la formation du personnel enseignants/ animateurs,  les enseignants /apprenants du privé et des écoles confessionnelles doivent bénéficier des formations et des recyclages,  Il y a lieu de définir une même base de recrutement pour le privé et le public,  Les autres acteurs de la chaîne éducative (APE/AME/COGES…) doivent être également dotés de compétences. 17
  18. 18. Je vous remercie pour votre aimable attention! 18

×