PAIX ET ÉDUCATION EN
AFRIQUE : quel avenir pour une
vieille jeunesse ?
Dr Fatié OUATTARA
Enseignant-Chercheur/Assistant
UF...
Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir ;
I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique ;
II. Le malaise éducatif af...
III. L’Afrique à l’école du civisme et de la
paix ;
IV. Le développement de l’Afrique par la
paix ;
Conclusion : éduquer à...
Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir
(1/4)
 Le philosophe réfléchit sur l’existence qui
l’inquiète sans cesse (...
 Trois hypothèses :
 L’homme est la seule créature qui doive être
éduquée, il n’est rien sans l’éducation, il est ce
que...
Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir
(3/4)
 L’éduqué (homme) ne peut bien s’épanouir
que dans une société dével...
Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir
(4/4)
 Peut-on éduquer pour le développement :
•si les systèmes éducatifs ...
I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique
(1/3)
 La vie en Afrique est malade ; elle souffre
d’une multitude de maux p...
I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique
(2/3)
• L’insécurité dans les frontières, villes ,
campagnes ;
• L’incapacité...
I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique (3/3)
 Les États africains peinent à :
 garantir leur souveraineté ;
 gara...
II. Le malaise éducatif africain (1/3)
 Pourquoi : concept « Vieille jeunesse » ?
 «L’enfant est le père de l’humanité» ...
II. Le malaise éducatif africain (2/3)
 Déscolarisation : orpaillage, immigration,
rue, banditisme, prostitution.
 L’hom...
II. Le malaise éducatif africain (3/3)
 La responsabilité du malaise est partagée :
 Les enfants (indiscipline, violence...
III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix
(1/3)
 Le malaise éducatif africain a des
répercussions sur la qualité ...
III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix
(2/3)
 Citoyen (gouvernant/gouverné) s’interroge
sur ses prérogatives (...
III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix
(3/3)
 Accomplir ses devoirs ou obligations ;
 Un éveil des conscience...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(1/7)
 Le développement signifie le progrès/bonheur
(matériel, moral, spiri...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(2/7)
 Le développement exige :
 La participation effective de l’ensemble ...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(3/7)
 La paix conditionne le développement :
 Un moyen du développement ;...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(4/7)
 Les conditions développement pacifique
:
 L’armée républicaine (for...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(5/7)
 Objectif : Intégration des citoyen, peuples,
États.
 Le cosmopoliti...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(6/7)
• Ne pas le traiter d’ennemi, d’étranger , de
simple immigré dans le p...
IV. Le développement de l’Afrique par la paix
(7/7)
 Le pardon pour la paix :
• Une exigence , valeur sociale et politiqu...
Conclusion : Éduquer à la paix pour sauver
l’Afrique (1/2)
 L’Afrique devient un berceau de l’inhumanité ,
de la terreur,...
Conclusion : Éduquer à la paix pour sauver
l’Afrique (2/2)
 L’éducation est un droit (OMD, EPT);
 Ère de la scolarisatio...
Bibliographie (1/2)
 Ki-Zerbo, J., Éduquer ou périr ?, UNICEF-
UNESCO, L’Harmattan, Paris, 1990.
 Guèye, S., P., Du bon ...
Bibliographie (2/2)
 Kant, Projet de paix perpétuelle, trad. J.
Gibelin, Paris, Vrin, 2002.
 Koné B., C., Médiation et g...
Merci de votre aimable attention !
28
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quel avenir pour une vieille jeunesse fatié

323 vues

Publié le

Colloque International du ROCARE, Bamako 2015

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
323
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quel avenir pour une vieille jeunesse fatié

  1. 1. PAIX ET ÉDUCATION EN AFRIQUE : quel avenir pour une vieille jeunesse ? Dr Fatié OUATTARA Enseignant-Chercheur/Assistant UFR/SH-Département de philosophie Université de Ouagadougou 1 Colloque international/ROCARE: « Éducation et formation pour l’intégration, la paix et le développement sociopolitique en Afrique » Mali, Bamako, CICB, 2-3 mars 2015
  2. 2. Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir ; I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique ; II. Le malaise éducatif africain ; Plan (1/2) 2
  3. 3. III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix ; IV. Le développement de l’Afrique par la paix ; Conclusion : éduquer à la paix pour sauver Plan (2/2) 3
  4. 4. Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir (1/4)  Le philosophe réfléchit sur l’existence qui l’inquiète sans cesse (être, réalité, action).  L’éducation et la paix constituent des gages du développement (besoin, nécessité) de la société.  Ces problèmes (politiques, sociales, culturelles, philosophiques) doivent être résolus par les citoyens de l’État 4
  5. 5.  Trois hypothèses :  L’homme est la seule créature qui doive être éduquée, il n’est rien sans l’éducation, il est ce que l’éducation fait de lui (Kant, 2000 : 93) ;  L’éducation favorise l’insertion, l’intégration de l’individu (Durkheim), l’éclosion de l’humain et du citoyen en tout homme. Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir (2/4) 5
  6. 6. Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir (3/4)  L’éduqué (homme) ne peut bien s’épanouir que dans une société développée, où règne la paix .  Cependant, quelques questions :  L’éducation peut-elle être de qualité (efficace, efficiente) si école et la famille subissent et reproduisent la violence sociale ? 6
  7. 7. Introduction : l’Afrique s’appelle à réfléchir (4/4)  Peut-on éduquer pour le développement : •si les systèmes éducatifs en Afrique sont en crise, •si les problèmes de l’école sont parfois le détonateur de crises sociopolitiques ?  L’éducation favorise-elle vraiment la résolution des problèmes d’intégration, 7
  8. 8. I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique (1/3)  La vie en Afrique est malade ; elle souffre d’une multitude de maux politiques et sociaux :  Conflits ethniques, identitaires, religieux (djihad au Mali, Boko Haram au Nigéria) ;  Crises politiques (art. 37 et Sénat au Burkina Faso ; et/ou en RCI) ; 8
  9. 9. I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique (2/3) • L’insécurité dans les frontières, villes , campagnes ; • L’incapacité de gérer le boom démographique ; • Les injustices, inégalités d’accès à l’école ;  La pauvreté croissante des populations ;  La délinquance et l’incivisme des jeunes ; 9
  10. 10. I. Les maladies et les mal-dits de l’Afrique (3/3)  Les États africains peinent à :  garantir leur souveraineté ;  garantir la libre circulation des personnes et biens ;  assurer la sécurité des citoyens ;  à promouvoir la citoyenneté du monde ; 10
  11. 11. II. Le malaise éducatif africain (1/3)  Pourquoi : concept « Vieille jeunesse » ?  «L’enfant est le père de l’humanité» (S. FREUD).  Innocence violée (entrée prématurée dans la vie);  Violence sociale et scolaire (injustices, inégalités);  11
  12. 12. II. Le malaise éducatif africain (2/3)  Déscolarisation : orpaillage, immigration, rue, banditisme, prostitution.  L’homme éduque l’homme ; celui dont la nature est grossière, sera un mauvais éducateur ;  La société (culture, éducation) corrompt les bonnes mœurs de l’enfant : 12
  13. 13. II. Le malaise éducatif africain (3/3)  La responsabilité du malaise est partagée :  Les enfants (indiscipline, violence, désintérêt) ;  Les parents (irresponsabilité) ;  Les enseignants (vocation, pédagogie) ;  La société (laxiste, perméable) ;  13
  14. 14. III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix (1/3)  Le malaise éducatif africain a des répercussions sur la qualité de la vie dans l’État ;  Récurrence d’actes, conduites, comportements violents (immoraux et inciviques) ;  L’éducation du citoyen du future préoccupe 14
  15. 15. III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix (2/3)  Citoyen (gouvernant/gouverné) s’interroge sur ses prérogatives (rôle, place) dans la république.  Le citoyen doit assimiler les principes, valeurs et normes qui fondent leur vie en commun ; 15
  16. 16. III. L’Afrique à l’école du civisme et de la paix (3/3)  Accomplir ses devoirs ou obligations ;  Un éveil des consciences ;  Une culture du patriotisme ;  Rupture avec le moutonnement.  Cette citoyenneté active fonde le développement créatif de la société. 16
  17. 17. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (1/7)  Le développement signifie le progrès/bonheur (matériel, moral, spirituel, politique d’une nation ;  Indicateurs du développement :  Revenu par habitant ;  Pouvoir d’achat du citoyen ;  Niveau de vie des populations ;  Croissance économique ;  Taux de scolarisation (alphabétisation) ;  Avancée démocratique (stabilité, droits17
  18. 18. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (2/7)  Le développement exige :  La participation effective de l’ensemble des couches sociales qui composent une nation ;  La répartition juste, redistribution équitable des bénéfices, biens ou richesses de l’État entre les citoyens égaux ; 18
  19. 19. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (3/7)  La paix conditionne le développement :  Un moyen du développement ;  Une finalité du développement : • Il ne peut y avoir de développement sans paix, • Le développement lui-même consolide la paix. 19
  20. 20. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (4/7)  Les conditions développement pacifique :  L’armée républicaine (formée, citoyenne) ;  La constitution républicaine (respectée) ;  Formation: • Unions (UA, UEMOA) ; 20
  21. 21. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (5/7)  Objectif : Intégration des citoyen, peuples, États.  Le cosmopolitisme « la citoyenneté du monde » : • Il doit pouvoir voyager librement à travers le monde ; • Le citoyen a droit à l’hospitalité (Djatiguiya); 21
  22. 22. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (6/7) • Ne pas le traiter d’ennemi, d’étranger , de simple immigré dans le pays d’accueil ; • Il ne doit pas contester les pouvoirs et des décisions du pays d’accueil ; • Il sera accusé d’ingérence . 22
  23. 23. IV. Le développement de l’Afrique par la paix (7/7)  Le pardon pour la paix : • Une exigence , valeur sociale et politique ;  Crises sociopolitiques : vérité, justice, réconciliation ;  L’esprit de tolérance, de reconnaissance de l’humanité , de l’intégrité et de la dignité du citoyen ;  23
  24. 24. Conclusion : Éduquer à la paix pour sauver l’Afrique (1/2)  L’Afrique devient un berceau de l’inhumanité , de la terreur, de la violence ;  Elle est responsable de son sort : victime et coupable :  Comportements (illégaux, immoraux) d’Africains qui se développent contre l’Afrique : « on ne se développe pas on développe .» (Ki- 24
  25. 25. Conclusion : Éduquer à la paix pour sauver l’Afrique (2/2)  L’éducation est un droit (OMD, EPT);  Ère de la scolarisation universelle :  Massification, démocratisation scolaire ;  Gratuité et obligation scolaire (0-16 ans) ; 25
  26. 26. Bibliographie (1/2)  Ki-Zerbo, J., Éduquer ou périr ?, UNICEF- UNESCO, L’Harmattan, Paris, 1990.  Guèye, S., P., Du bon usage de la démocratie en Afrique, Dakar, NEAS, 2003.  Canivez, P., Éduquer le citoyen ?, Paris, Hatier, 1995. 26
  27. 27. Bibliographie (2/2)  Kant, Projet de paix perpétuelle, trad. J. Gibelin, Paris, Vrin, 2002.  Koné B., C., Médiation et gestion des conflits, Frankfurt, Allemagne, Peter Lang, 2011.  Djibril Samb, « Conflits et crises en Afrique » in Koné B. C., 2011. 27
  28. 28. Merci de votre aimable attention ! 28

×