Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Deposer presentation (2)

853 vues

Publié le

facteurs entravant tracabilité PSL

Publié dans : Santé & Médecine

Deposer presentation (2)

  1. 1. Royaume du Maroc Ministère de la santé Direction Régionale de la Sante à la Région de Rabat-Sale-Zemmour- Zaar Institut de Formation des Carrières de Santé Rabat Les facteurs entravant la traçabilité des produits sanguines labiles (cas de l’Hôpital d’Enfant de Rabat) Mémoire présenté pour l’obtention du diplôme des E.P.M de 2ème cycle Section : Surveillant des services de santé ‫المغربيـــــة‬ ‫المملـــــــكة‬ ‫الصحــــــــــــة‬ ‫وزارة‬ ‫المديرية‬‫الجهوية‬‫للصحـــة‬ ‫سال‬ ‫الربــــاط‬ ‫جهة‬‫زمور‬‫زعير‬ ‫الصحي‬ ‫الميدان‬ ‫في‬ ‫األطر‬ ‫تأهيل‬ ‫معهد‬ ‫الربــــــــــاط‬ Elaboré par: Mr Chnitef Abdelhaq Encadré par : Mme Chafii Laila Responsable de l’unité d’Audit de l’activité hospitalière Service de l’évaluation de la performance à l’HIS
  2. 2. PLAN DE LA PRÉSENTATION  Introduction ;  Problématique ;  But et question de recherche;  Cadre de référence de l’étude ;  Méthodologie;  Principaux résultats;  Forces et limites de l’étude;  Recommandations;  Conclusion  Références bibliographique
  3. 3. INTRODUCTION Outil essentiel de l’hémovigilance et de la sécurité transfusionnelle Obligation réglementaire qui intervient dans l’ACQ Système de traçabilité des PSL opérationnel facteur déterminant de la sécurité transfusionnelle. Projet d’amélioration de la traçabilité des PSL priorité stratégique hospitalière étape la préparation à l’accréditation outil de la gestion des risques/hémovigilance
  4. 4. PROBLÉMATIQUE Dans le cadre de la sécurité transfusionnelle, un système de traçabilité des PSL opérationnel permet donc de prévenir la survenue d’accidents transfusionnels et, s’ils surviennent, de participer à en déterminer l’origine et donc la cause. (Saillour-Glénisson, Domecq et Gory ,2003)
  5. 5. Au niveau international En Amérique du Nord : La traçabilité des PSL via le retour d’information atteignait 100% (Rapport annuel 1997-2000 du comité d’hémovigilance du Québec)
  6. 6. En France: Taux moyen de traçabilité des PSL: 99,2% cependant, ces résultats ne reflètent pas toujours la qualité de la traçabilité (Rieux et Nguyen, 2002) Supports de traçabilité des PSL:  Disponibilité des 4supports dans dossiers patients ou transfusionnelle :34,8% des cas  Remplissage des supports: manque d’informations demandées par la réglementation (Saillour-Glénisson, Domecq et Gory , 2003). la traçabilité des PSL au niveau des établissements de soins s’est souvent avérée insatisfaisante
  7. 7. En Tunisie: Taux de traçabilité des PSL frôlant les 84% (Mounira, Boukef, 2006) Connaissances en matière de sécurité transfusionnelle/la traçabilité des PSL : seulement15% du personnel soignant (Soltani,, Hassine, Beja, Ben Romdane et Ben Salem ,2005) Existence des problèmes en lien avec la traçabilité des PSL
  8. 8. CRTS:Casablanca La traçabilité des PSL via le retour d'information globale demeure insuffisant:51 %. (Tazi, Loukhmas et Benchemsi, 2003). Hôpital Cheikh Zayed:Rabat  Disponibilité des supports de traçabilité ne dépasse pas: 62%  Défaut de remplissage des supports de traçabilité (demandes nominatives:74 %) (Bousaidi et Bakrim, 2006). Au niveau National
  9. 9. Le CHIS n’échappe pas à cette problématique:  Hôpital Ibn Sina: Taux de traçabilité des PSL est 10 % (Audit externe du CHIS 2010)  Hôpital d’Enfant Rabat Au niveau CHIS Défaillances en matière de la traçabilité des PSL Problème majeur pour la mise en place système d’hémovigilance efficace Audit financier 2009-2010 • Non continuité dans la traçabilité des PSL • Manque de supports de traçabilité • Sous notification des commandes dans le registre de traçabilité • Sous utilisation du registre navette (CRTS-HER).
  10. 10. BUT DE RECHERCHE Décrire les facteurs entravant la traçabilité des PSL par le personnel soignant au niveau de l’Hôpital d’Enfants de Rabat.
  11. 11. QUESTION DE RECHERCHE Quels sont les facteurs entravant la traçabilité des PSL par le personnel soignant au niveau de l’Hôpital d’Enfants de Rabat ?
  12. 12. Cadre de Référence Facteurs liés l’organisation •Culture qualité •Comité d’hémovigilance •Evaluation des pratiques professionnelle Facteurs entravant la traçabilité des PSL Facteurs liés au personnel soignant •Formation •Perception •Charge de travail •Abstention, réticence •Motivation •Culture orale Facteurs liés à la réglementation •Méconnaissance de la réglementation •Absence de décrets d’application Facteurs liés au système d’information •Support de traçabilité/Dossier transfusionnel •Informatisation
  13. 13. •Echantillonnage stratifié proportionnel. Echantillonnage Exhaustif •Questionnaire. Grille d’entretien semi directif •Analyse statistique descriptive. Analyse du contenu •Autorisation. Anonymat. Confidentialité. Equité Étude descriptive quantitative de niveau 1 Hôpital d’Enfant de Rabat: CHOP, P4, Réa A, P2A, P3, P5 •Personnel soignant. Comité d’hémovigilance de l’HER. Devis de recherche Type d’étude Population cible Echantillonnage Méthodes et instruments de collecte des données Traitement des données Considérations éthiques Milieu d’étude
  14. 14. Principaux résultats OUI NON 80% 20% La majorité des enquêtés soit 80% ont déclaré être démotivés en matière de traçabilité des PSL Démotivation du personnel soignant
  15. 15. 38% 36% 21% 6% les raisons de démotivation les plus évoquées :Le manque de communication et le manque de sensibilisation avec des taux respectifs de 38 % et de 36 %. Raisons de la démotivation
  16. 16. outil d'amélioration de la qualité transfusionnelle contrainte administrative n'a aucun intérêt 54% 27% 18% 54 % des participants considèrent que la traçabilité des PSL est un outil d’amélioration de la qualité transfusionnelle, 27 % une contrainte administrative et 18% n’a aucun intérêt. Perception vis-à-vis traçabilité des PSL
  17. 17. 69% 31% Non Oui 69 % des participants disent qu’ils n’ont jamais bénéficié d’une formation en matière de traçabilité des PSL. Existence de la formation en matière de traçabilité des PSL
  18. 18. OUI NON 29% 71% Parmi les enquêtés qui ont bénéficié d’une formation en matière de traçabilité des PSL 29 % annoncent que la continuité et le suivi de cette formation existent, contre 71% qui déclarent le contraire. Suivi et la continuité de la formation
  19. 19. 53%47% oui non 47 % du personnel soignant n’assure pas la traçabilité des PSL Assurance de la traçabilité des PSL
  20. 20. charge de travail culture orale n'a auccun intérêt 53% 29% 18% 53 % des participants ont évoqué que la charge de travail ,29 % déclarent la prédominance de la culture orale,18% déclarent que la traçabilité des PSL n’a aucun intérêt Raisons de la non traçabilité des PSL
  21. 21. NON 84% NON 87% OUI 13% OUI 16% 84 % des questionnés affirment qu’il n’existe pas une évaluation des pratiques professionnelles de la traçabilité des PSL dans leurs services, parmi les questionnés annonçant le contraire 87 % reconnaissent que les résultats de cette évaluation ne sont pas communiqués. Existence d’une évaluation dans les services et sur la communication de ses résultats
  22. 22. Oui Non 8% 92% 92% déclarent qu’il n’y a pas de communication avec le comité d’hémovigilance, Existence de la communication avec le comité d’hémovigilance
  23. 23. 58% 42% oui non Connaissance des supports de la traçabilité 42% des enquêtés ne connaissent pas les supports de traçabilité des PSL
  24. 24. 10% 12% 21% 29% 31% 43% 66% 92% 98% Bon de traçabilité Bon d’incinération Registre centralisateur Cahier de navette Bon d’attribution FDIT Registre des PSL Carte de cross-match Bon de commande de sang Supports cités par les participants le support le plus connu est le bon de demande de sang soit 98 %, le support le moins connu est le bon de traçabilité 10 %.
  25. 25. 67% 33% non oui Absence de l’informatisation 67 % des enquêtés confirment que l’absence de l’informatisation est un facteur entravant la traçabilité des PSL
  26. 26. 33% 67% Oui Non Connaissance de la réglementation 67 % du personnel soignant disent ne pas connaitre la réglementation relative à l'hémovigilance et à la traçabilité des PSL
  27. 27. Les forces et limites de l’étude Les forces de l’étude :  la pertinence de la problématique traitée : argumentée par des données d’audit et les résultats obtenus;  la diversité des méthodes de collecte des données questionnaire et entrevue semi structurée;  le taux élevé de réponse du questionnaire:93 %.
  28. 28. Les limites de l’étude :  la difficulté de connaitre les conditions ou le questionnaire a été remplis;  la subjectivité qui affecterait certaines réponses pourrait rendre possible l’intrusion de biais.
  29. 29. RECOMMANDATIONS Pour la pratique :  Motiver le personnel soignant en multipliant les occasions de formation et de sensibilisation.  Informatiser la traçabilité des PSL ;  Capitaliser les supports de traçabilité existants pour mettre en place un dossier transfusionnel.
  30. 30. Pour la gestion  Inscrire la résolution de la problématique de la traçabilité dans une « démarche de projet » réunissant l’ensemble des intervenants ;  Procéder par des activités d’évaluation des pratiques professionnelles au suivi de l’impact des formations dispensées sur la pratique ;
  31. 31.  Redynamiser et réorganiser le comité d’hémovigilance en mettant en place un organigramme de fonctionnement efficace définissant les rôles et responsabilités, en instaurant un suivi rigoureux des réalisations de ce comité et en injectant d’autres personnes motivées et engagées surtout des référents stables .
  32. 32. Pour la recherche  Diffuser les résultats de cette étude au personnel soignant site de l’étude ;  Mener d’autres recherches corrélationnelles étudiant les relations entre les facteurs entravant la traçabilité des PSL.
  33. 33. Pour la formation  Programmer des stages de perfectionnement au niveau d’autres sites où la traçabilité est performante ;  Organiser des sessions de formation concernant les dispositions légales en matière d’hémovigilance et de traçabilité des PSL au profit du personnel soignant
  34. 34. CONCLUSION La présente étude reste une ébauche à d’autres travaux susceptibles d’apporter leurs contributions dans l’amélioration de la traçabilité des PSL au niveau de l’HER. Certes, la mise en place d’un système de traçabilité parfaitement opérationnel doit se faire dans le cadre d’un projet et nécessite une réflexion par un Comité d’Hémovigilance engagé et motivé. A cet effet l’instauration d’un véritable partenariat entre les différents intervenants est indispensable. Enfin, l’informatisation de la traçabilité des PSL est un support prometteur pour assurer une traçabilité fiable.
  35. 35. Références bibliographique  Amar, B et Gueguen, j.p (1999) soins infirmiers concepts et théories de soins. 2ème édition Masson Paris.  Bakrim, A et Bousaidi, M. (2006), Etude d’hémovigilance au CRTS de Rabat : Etude de 1000 demandes nominatives de fractions sanguines et étude de 47 dossiers transfusionnels à l’hôpital Cheikh Zayed. Mémoire de fin d’étude. IFCS de Rabat.1er cycle. Section : technicien de laboratoire.  Centre National de transfusion sanguine. (2005).Hémovigilance, textes législatifs,  Cherkaoui, (2011).Carrefour hospitalier 17 janvier 2011  Fortin, (1996). « Méthodologie de recherche ».  Harbil, H. (2003). Les facteurs sous-jacents à la sous .notification des actes infirmiers au de la maternité Souissi Rabat. Mémoire de fin d’étude pour l’obtention du diplôme de 2ème cycle. IFCS de Rabat.  Karaa, M. (2007).les principes d’application d’une démarche stratégique, la traçabilité totale,  Lataief, Hassine, Beja, Ben Romdane, Ben Salem et Soltani, (2005).Evaluation des connaissances et pratiques du personnel soignant en matière de sécurité Transfusionnelle. Tunisie.  Laurent, L et ouchene, Y. (2000).la traçabilité en endoscopie digestive.
  36. 36. Merci

×