SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  103
Télécharger pour lire hors ligne
Cours exposé
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
email : nasser_baghdad @ yahoo.fr
Pr . A. BAGHDAD 1
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques Pr . A. BAGHDAD 2
Contenu du programme
Chapitre I : Généralités
Chapitre II : Régime continu
Chapitre III : Régime alternatif sinusoïdal
Chapitre IV : Les quadripôles
Chapitre V : Les filtres passifs
Chapitre VI : Les diodes
Chapitre VII : Le transistor bipolaire
Chapitre VIII : L’amplificateur opérationnel
Partie A
Circuits électriques
Partie B
Circuits électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 3
Chapitre II
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 4
I. Définitions
II. Dipôles passifs
III. Association de dipôles passifs linéaires
IV. Diviseur de tension
V. Diviseur de courant
VI. Théorème de Kenelly
VII. Analyse des circuits électriques linéaires - Théorèmes généraux :
Kirchhoff – superposition – Thevenin – Norton – Équivalence T/N et N/T -
Millman…
VIII. Dipôles actifs
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
Sommaire
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 5E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 6
1°) Dipôle électrique
2°) Dipôle passif et dipôle actif
3°) Convention de signe
4°) Régime continu
5°) Classification des dipôles en régime continu
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 7
► Le dipôle électrique est un composant électrique possédant deux bornes.
► Le courant entrant par une borne est lui-même sortant par l’autre
Par exemple : les générateurs, les résistances, les condensateurs, les inductances,
les DEL, les moteurs, etc…
► On distingue en général deux sortes de dipôles :
■ Les générateurs qui peuvent produire du courant électrique.
■ Les récepteurs qui reçoivent le courant électrique.
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
1°) Dipôle électrique
Dipôle
I
U
I
A B
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 8
► Un dipôle passif est un dipôle récepteur de puissance qui consomme de l’énergie
électrique et qui transforme toute cette énergie en chaleur, dans le cas d’une
résistance.
Exemple :
► Autrement, on parle de dipôle actif.
Exemple : Pile, moteur électrique à courant continu …
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
2°) Dipôle passif et dipôle actif
► La caractéristique tension - courant U(I) passe par l’origine
Résistance, ampoule …
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 9E141 : Circuits Électriques et Électroniques
► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens
contraires. Convention de récepteur.
Dipôle
récepteur
A B
i
U > 0  VA > VBentrée sortie
Cas d’un dipôle récepteur
► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même
sens. Convention de générateur.
entrée sortie
Dipôle
récepteur
A B
I
U < 0  VA < VB
3°) Convention de signe
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 10E141 : Circuits Électriques et Électroniques
► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens
contraires. Convention de récepteur.
RA B
I
U = R Ientrée sortie
Exemple : dipôle récepteur passif (résistance)
► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même
sens. Convention de générateur.
RA B
i
entrée sortieU = - R I
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 11E141 : Circuits Électriques et Électroniques
► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens
contraires. Convention de récepteur.
EA B
I
U = E
(f.c.e.m.)
entrée sortie
Exemple : dipôle récepteur actif (moteur)
► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même
sens. Convention de générateur.
EA B
I
entrée sortie
+ -
U = - E
(f.c.e.m.)
+ -
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 12E141 : Circuits Électriques et Électroniques
► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de sens
contraires. Convention de récepteur.
► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de même
sens. Convention de générateur.
Cas d’un dipôle générateur
entrée sortie
Dipôle
générateur
A B
I
U < 0  VA < VB
+ -
entrée sortie
Dipôle
générateur
A B
I
U > 0  VA > VB
+ -
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 13E141 : Circuits Électriques et Électroniques
► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de sens
contraires. Convention de récepteur.
► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de même
sens. Convention de générateur.
EA B
I
entrée sortie
+ -
EA B
I
entrée sortie
+ -
Exemple : dipôle actif (générateur)
U = - E
(f.e.m.)
U = + E
(f.e.m.)
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 14E141 : Circuits Électriques et Électroniques
Cas particuliers :
Dipôle
I
U
Dipôle en court circuit
CC
Dipôle
I = Imax
U = 0
C0
Dipôle en Circuit ouvert
Dipôle
I= 0
U = Umax









0
0
max
R
U
II
CC









R
UU
I
CO max
0
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 15
► En régime continu, les courants traversant les dipôles et les tensions à leurs
bornes sont constants dans le temps.
  tempsCteUtu 
u(t)
t
U
i(t)
t
I
0 0
  tempsCteIti 
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
+
-
u(t) = U = cte i(t) = I = cte
4°) Régime continu
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 16
Non
symétrique
symétrique
non
linéaire
linéaire
non
linéaire
linéaire
passif
actif
Dipôle
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
5°) Classification des dipôles en régime continu
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 17E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 18
1°) Dipôle passif non linéaire
2°) Dipôle passif linéaire
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 19
1°) Dipôle passif non linéaire
► La caractéristique U(I) n’est pas une droite.
► La courbe U(I) est symétrique par rapport à l’origine :
■ Dipôle passif non linéaire symétrique
Exemple :
■ Ampoule …
U
I
0
I
U
0
U
I
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 20
► La courbe U(I) n’est pas symétrique par rapport à l’origine :
■ Dipôle passif non linéaire non symétrique
Exemple :
■ Diode …
U
I
0
I
U
0
U
I
D
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 21
Remarque :
■ le comportement d’un dipôle non symétrique dépend de son sens de branchement :
I = + 1 A I = 0 A
ampoule
allumée
ampoule
éteinte
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
I = + 1 A I = 0 A
ampoule
allumée
ampoule
éteinte
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 22
2°) Dipôle passif linéaire
► Un dipôle passif linéaire est toujours symétrique.
Exemple :
■ Résistance …
R U
I
U
I
0
I
U
0
► U(I) est une droite qui passe par l’origine.
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 23
► Une droite est caractérisée par sa pente. On retrouve :
■ la résistance : R ■ la conductance : G
I
U
R 
U
I
G 
U
I
0
I
U
0
R G
(loi d'Ohm)
Unité :
G
Rou
R
G
11

► La conductance est l’inverse de la résistance. On pose :
Remarque :
   
       SouSiemensoumhoouGceconducladeunitél
ohmouRcerésisladeunitél
1
:tan'
:tan'



R ou G
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 24
► Les dipôles passifs linéaires sont donc les résistances et les conducteurs
ohmiques :
Exemples :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 25
Code de couleurs :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 26E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 27
■ Association en série :
R1I
U1 U2 U3
R2 R3
A B
I
U
Réq
A B
► Une association de dipôles passifs linéaires se comporte comme un dipôle passif
linéaire de résistance équivalente Réq.
► En série, les résistances s’additionnent :
321 RRRRR ABéq 
  321
321
////
11111
GGGGG
GGGGG
ABéq
ABéq

E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 28
Démonstration :
R1
I
U1 U2 U3
R2 R3
A B
I
U
Réq
A B
■ Loi des branches :
■ Loi d’Ohm :
■ Il vient :
321 UUUU 
IRUetIRUIRUIRU éq  332211
  IRIRRRU éq  321
  321
321
////
11111
GGGGG
GGGGG
ABéq
ABéq

321 RRRRR ABéq ■ D’où :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 29
Généralisation :

i
iABéq RRR
  ...////...////
111
21 iABéq
i iABéq
GGGGG
GGG
 
R1 R2 Ri
A
Réq
A B
Rn
BG1 G2 Gi
Gn
Géq
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 30
Cas particulier :
■ Si les résistances sont les identiques : R1 = R2 = R3 =….. = Ri =…..= Rn = R
n
G
GGetRnRR ABéqABéq 
R G
A
Réq
A BB Géq(1)
R G
(2)
R G
(i)
R G
(n)
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 31
21
21
2121 //
GG
GG
GGGGRRRR ABéqABéq



Récapitulation :
Réq
A B
R1 R2
A BG1 G2 Géq
2
//2
G
GGGGRRRRR ABéqABéq 
Cas particulier :
Réq
A B
R R
A BG G Géq
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 32
■ Association en parallèle :
► En parallèle, les conductances s’additionnent :
321 GGGGG ABéq 
I
U
Réq
A BA B
R1I1
R2I2
R3I3
U
I
  321
321
////
11111
RRRRR
RRRRR
ABéq
ABéq

E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 33
Démonstration :
■ Loi des nœuds :
■ Loi d’Ohm :
■ Il vient :
321 IIII 
IRUetIRUIRUIRU éq  332211
  UGUGGGIU
R
U
RRR
I éq
éq






 321
321
1111
I
U
Réq
A BA B
R1I1
R2I2
R3I3
U
I
321 GGGGG ABéq 
  321
321
////
11111
RRRRR
RRRRR
ABéq
ABéq

■ D’où :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 34
Généralisation :

i
iABéq GGG
  ...////...////
111
21 iABéq
i iABéq
RRRRR
RRR
 
Réq
A BA B
R1
R2
Ri
Rn
G1
Gi
Gn
G2
Géq
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 35
Cas particulier :
■ Si les résistances sont les identiques : R1 = R2 = R3 =….. = Ri =…..= Rn = R
n
R
RRetGnGG ABéqABéq 
Réq
A BA B
R
R
R
R
G
G
G
G
Géq
(1)
(2)
(i)
(n)
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 36
21
21
2121 //
RR
RR
RRRRetGGGG ABéqABéq



Récapitulation :
Cas particulier :
Réq
A BA B
R1
R2
Réq
A BA B
R
R
2
//2
R
RRRRetGGG ABéqABéq 
G1
G2
G
G
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 37
Application numérique :
R1 = 1 kΩ, R2 = 2,2 kΩ et R3 = 10 kΩ. Calculer RAB :
  321321
321
////
1111
GGGGouRRRR
RRRR
ABAB
AB

A B
R1
R2
R3
R2 = 2,2 . R1 et R3 = 10 . R1
 643ABR
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 38
Cas particuliers : forteRetfaibleR  21
121
221
// RRRR
RRRR


0201 RRetRR 
n
R
RRRR
nRRRRR
tiongénéralisaR
RRR
RRRR
n
n
0
21
021
0
21
021
//......////
......
2
//
2




COetCC
CCCOCC
COCOCC
COCOCO
COCOCO
CCCCCC
CCCCCC






//////
RRCO
CORCO


//
RetCC
CCRCC
RRCC


//
COetR
Système équilibré :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 39E141 : Circuits Électriques et Électroniques
R = 0 CC
R = ∞ C0
R ≤ 50Ω
R ≥ 1MΩ
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 40E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 41
► Le montage diviseur de tension permet de diviser une tension U en autant de
tensions Ui qu’il y a de résistances en série Ri :
R1
R2
U
U1
U2
I
21
2
2
21
1
1
RR
R
UUet
RR
R
UU




Généralisation :


i
i
i
i
R
R
UU
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 42
Démonstration :
■ Loi des branches :
■ Loi d’Ohm :
■ Il vient :
R1
R2
U
U1
U2
I
  IRRUUU  2121
IRUetIRU  2211
   
2
2
21
1
1
21
R
U
RRUet
R
U
RRU 
21
2
2
21
1
1
RR
R
UUet
RR
R
UU



■ D’où :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 43
Variantes :
2121
2
21
1
1
1
1
RG
U
GG
G
U
RR
R
UU






1221
1
21
2
2
1
1
RG
U
GG
G
U
RR
R
UU






R1
R2
U
U1
U2
I
G1
G2
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 44
21
2
1
GG
G
UU


21
1
2
GG
G
UU


Choix de formule :
'
''
2
1
1
1
i
ii
r
gavecgG
r
gavecgG
i
i
i
i
i




U
I
U1
U2
r’1 r’2 r’i r’n
r1 r2 ri rn
1G
2G
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 45
Cas particulier :
2
21
U
UU 
U2
R
R
U
U1
► Division par 2 :
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 46E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 47
► Le diviseur de courant divise un courant I en autant de courants Ii qu’il y a de
résistances en parallèle Ri :
21
1
2
21
2
1
RR
R
IIet
RR
R
II




R1
I1
R2
I2
I
U
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 48
Démonstration :
■ Loi des nœuds :
■ Loi d’Ohm :
■ Il vient :













2
1
2
1
2
121 11
I
I
I
I
I
IIII
2
1
1
2
1
2
2
1
2211
R
R
I
I
et
R
R
I
I
IRIRV 













1
2
2
2
1
1 11
R
R
IIet
R
R
II
21
1
2
21
2
1
RR
R
IIet
RR
R
II



■ D’où :
R1
I1
R2
I2
I
V
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 49
Variantes :
1221
1
21
2
1
1
1
RG
I
GG
G
I
RR
R
II






I
R1
I1
R2
I2
U G1
G2
2121
2
21
1
2
1
1
RG
I
GG
G
I
RR
R
II






Généralisation :


i
i
i
i
G
G
II
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 50
21
2
2
GG
G
II


21
1
1
GG
G
II


Choix de formule :
'
''
2
1
1
1
i
ii
r
gavecgG
r
gavecgG
i
i
i
i
i




U
I
r’1 r’2 r’i r’nr1 r2 ri rn
1G 2G
I1 I2
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 51
Cas particulier : division par 2
2
21
I
II 
R R
I1 I2
I
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 52
21
1
2
21
2
1
RR
R
IIet
RR
R
II




R1
I1
R2
I2
I
U
E141 : Circuits Électriques et Électroniques
Attention au sens des courants
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 53
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 54
RA
RC
RB
A
B C
A
B C
RAB RAC
RBC
Montage
triangle
Montage
étoile
► Il permet la transformation d’un circuit étoile (Y) en un circuit triangle (A) et
inversement.
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 55
■ Passage de triangle vers étoile
ACBCAB
ACBC
C
ACBCAB
BCAB
B
ACBCAB
ACAB
A
RRR
RR
R
RRR
RR
R
RRR
RR
R









CBA
CA
AC
CBA
CB
BC
CBA
BA
AB
GGG
GG
G
GGG
GG
G
GGG
GG
G









■ Passage de étoile vers triangle
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 56
Démonstration :
           
CA
ACBCAB
BCABAC
CB
ACBCAB
ACABBC
BA
ACBCAB
ACBCAB
RR
RRR
RRR
RR
RRR
RRR
RR
RRR
RRR









:3:2:1
AA
B C
RAB RAC
RBC
RA
RC
RB
B C
           
ACBCAB
ACAB
ACBCAB
BCABAC
ACBCAB
ACABBC
ACBCAB
ACBCAB
A
RRR
RR
RRR
RRR
RRR
RRR
RRR
RRR
R












2
2321
■ Passage de triangle vers étoile
ACBCAB
ACAB
A
RRR
RR
R



Équation (1)
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 57
Démonstration :
           
CBA
CBC
ACBC
CBA
CBA
ACAB
CBA
CAB
BCAB
GGG
GGG
GG
GGG
GGG
GG
GGG
GGG
GG








 :3:2:1
AA
B C
RAB RAC
RBC
RA
RC
RB
B C
■ Passage de triangle vers étoile
CBA
BA
AB
GGG
GG
G



Équation (1)
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 58
■ Passage de triangle vers étoile
3

 
R
R
■ Passage de étoile vers triangle
3

 
G
G
Cas particuliers :
A
B C
A
B C
R R
R
R
R R
A
B C
A
B C
R R
R
R
R R
A
B C
A
B C
G G
G
G
G G
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 59
Équivalences :
RA
RC
RB
A
B C
A
B C
RAB RAC
RBC
A
B C
RAB RAC
RBC
A
B C
A
RA
RC
RB
Montage
triangle Montage
Pi
Montage
étoile
Montage
Té
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 60
Équivalences :
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 61
■ Passage de étoile vers triangle
3

 
R
R
3

 
G
G
Système équilibré :
A
B C
A
B C
R R
R
R
R R
A
B C
A
B C
R R
R
R
R R
A
B C
A
B C
G G
G
R
G G
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 62
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 63
1°) Lois de Kirchhoff
2°) Théorème de superposition (ou principe de superposition)
3°) Méthode de Thevenin (ou Théorème de Thevenin)
4°) Méthode de Norton (ou Théorème de Norton)
5°) Équivalence entre le générateur de Thévenin et le générateur de
Norton
6°) Théorème de Millman
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 64
1°) Lois de Kirchhoff
Exemple de circuit
■ une maille est un contour fermé
■ une branche et un ensemble de dipôles contenus entre 2 nœuds
■ un nœud est un point de jonction d’au moins 3 conducteurs
► Lorsqu'un circuit électrique contient plus d'une maille et que l'on cherche les
intensités dans chacune des branches, la loi d'Ohm est insuffisante.
► La méthode de Kirchhoff permet de solutionner le problème et de définir les
courants dans chacune des branches du circuit.
► Cette méthode utilise deux lois :
■ loi des nœuds
■ loi des mailles
Rappel :
I1 ?
R1
E1
R2
E2
R3
I3 ?
I2 ?
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 65
► Un nœud est une connexion qui relie au moins trois dipôles. Le circuit représenté
contient deux nœuds A et B.
Loi des nœuds
Exemple de circuit
► La loi des nœuds dit que :
■ La somme algébrique des courants qui arrivent et partent d'un nœud est nulle (pas
d'accumulation d'électricité).
■ Si on compte comme positif un courant qui arrive au nœud :
I1 – I2 – I3 = 0
Définition d'un nœud
I1
R1
E1
R2
E2
I2
I3
R3
I1
Ié
I3
A
B
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 66
► Une maille est un parcours fermé sur le circuit .
► Ce circuit possède 2 nœuds (A et B) et 3 mailles :
B, E1 , R1 , A, R3 , B : maille 1
B, R3 , A, R2 , E2 , B : maille 2
B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B : maille 3
► La loi des mailles dit que:
■ La somme algébrique des tensions rencontrées dans une maille est nulle.
■ On part et on arrive en un point de même potentiel.
Loi des mailles
Le circuit et ses mailles
I1
R1
E1
R2
E2
I2
I3
A
B
R3
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 67
► Considérons la maille 1. B, E1 , R1 , A, R3 , B
■ Au départ, le sens des f.é.m. est connu mais pas celui des courants.
■ On leur en affecte un à priori et on flèche les tensions aux bornes des résistances (en
considérant la convention récepteur).
► On choisit arbitrairement :
• un point de départ de la maille (point B)
• et un sens de parcours (B, E1 , R1 , A, R3 , B)
• On affecte du signe + la tension dont la flèche va dans le sens du parcours de la maille et du
signe – la tension dont la flèche va dans le sens contraire.
• La loi des mailles donne :
Comment applique-t-on la loi ?
Application de la loi à la maille 1
E 1 – UR1 – UR3 = 0
I1
R1
E1
I3
A
B
UR3
UR1
R3
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 68
Pour le circuit complet considéré, appliquons la loi des mailles à la maille 3.
(B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B)
► On choisit arbitrairement :
• le point B comme point de départ de la maille
• le sens de parcours (B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B)
• On affecte du signe + la tension dont la flèche va dans le sens du parcours et du signe – la
tension dont la flèche va dans le sens contraire
• La loi des mailles donne :
Application
de la loi
à la maille 3
E1 – UR1 – UR2 – E2 = 0
I1
UR1
E1
R2
E2
I2
I3
A
B
R3
UR2
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 69
Remarque : si le calcul des courant donne une valeur positive c'est que le sens choisi
est le bon, dans le cas contraire le courant réel est de sens opposé à celui choisi au
départ.
En définitive : On obtient un système à 3 équations et 3 inconnus.
I1 ? I2 ? I3 ?
E1 – UR1 – UR2 – E2 = 0
E 1 – UR1 – UR3 = 0
I1 – I2 – I3 = 0
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 70
Méthode générale de Kirchhoff
► Donnons la méthode pour le cas général d'un circuit électrique qui contient N
nœuds (exemple : N = 4) et B branches (B = 6) comme dans le circuit.
► Le problème consiste à trouver les intensités dans chacune des branches
(I1 , I2 , I3 , I4 , I5 , I6 ). Il y a B inconnues (B = 6).
Méthode générale de Kirchhoff
I1
R1
E1
R2
E2
I5
I3
A
B
R3
R6
E3
R4 R5
I2
I6
I4
M N
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 71
• On écrit la loi des nœuds en (N - 1) nœuds (ici N - 1 = 3). 3 équations indépendantes
de noeuds
• On écrit la loi des mailles en B - (N - 1) mailles (soit 3 mailles ici) 3 équations
indépendantes de mailles
• Le système obtenu contient alors autant d'équations que d'inconnues.
• Sa résolution donne la solution unique recherchée.
Principe de la méthode :
I1
R1
E1
R2
E2
I5
I3
A
B
R3
R6
E3
R4 R5
I2
I6
I4
M N
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 72
La tension (le courant) entre deux points d’un circuit électrique linéaire comportant
plusieurs sources est égale à la somme des tensions (courants) obtenues entre les
deux points lorsque chaque source agit seule.
2°) Théorème de superposition (ou principe de superposition)
I1
UR1
E1
R2
E3
I2
I3
A
B
R3 UR3
E2
R1
UR2
I1 = I’1 + I’’1 + I’’1
Par exemple :
I’1 s’obtient lorsque : E1 allumé, E2 éteint, E3 éteint.
I’’1 s’obtient lorsque : E2 allumé, E1 éteint, E3 éteint.
I’’’1 s’obtient lorsque : E3 allumé, E1 éteint, E2 éteint.
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 73
Extinction théorique d’une source de tension
Extinction théorique d’une source de courant
I
RiICC Ri
CO
I
Ri
E
Ri
CC
► Éteindre théoriquement une source de tension revient à la remplacer par CC (fil) .
► Éteindre théoriquement une source de courant revient à l’ôter du circuit . (CO)
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 74
Exemple de résolution :
UU1 U2
R1 R2
■ Éteignons la source de tension U1 :
■ Éteignons la source de tension U2 :
U’’
R1 R2U1
■ Finalement :
U’ U2
R1 R2
21
1
2'
RR
R
UU


21
2
1''
RR
R
UU


''' UUU 
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 75
3°) Méthode de Thevenin
Principe de la méthode
Cette méthode est utile lorsqu'il s'agit de définir l'intensité I ou/et la tension U dans
seulement une branche d'un circuit électrique.
A I
DDipôle
actif
B
A
RT
ET
I
D
B
U
U
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 76
R
U
Iet
RR
R
EU
T
T 


U
I
I
R
RT
ET
Circuit de Thevenin :
IRUet
RR
E
I
T
T



Si le dipôle est une résistance pure par exemple :
Circuit de Thévenin
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 77
■ ET : d.d.p. aux bornes du dipôle lorsqu'il est à vide.
■ RT : résistance équivalente vue des bornes du dipôle lorsque toutes ses sources
sont annulées (éteintes).
Théorème de Thevenin
Isolation de la branche et remplacement du dipôle actif par un générateur de Thévenin
I1
E1
R2
E3
I2
I3
A
B
R3
E2
R1
Dipôle actif Dipôle D
E3
I3
A
B
R3
Dipôle D
RT
ET
Générateur
de Thevenin
détermination du couple (ET , RT)
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 78
■ Le calcul de cette tension est simple, il suffit de calculer le courant I = I1 = I2 qui
circule dans la maille (B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B). On obtient :
■ puis de calculer :
ET = U AB 0Détermination de ET
21
21
RR
EE
I



IREEUouIREEU TABTAB  1122 00
I
E1
R2
I
A
B
E2
R1
Dipôle actif Dipôle D
UAB 0
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 79
Détermination de RT
R2
A
B
R1
Dipôle actif Dipôle D
21
21
RR
RR
RR TAB



■ On considère le circuit où toutes les f.e.m. sont éteintes, il vient :
RT = RAB
RAB
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 80
Circuit de Thévenin
E3
I3A
B
R3
Dipôle D
RT
ET
Générateur
de Thevenin
3
3
3
RR
EE
I
T
T



Générateur de Thévenin et dipôle D
333 IREUAB 
UAB
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 81
4°) Méthode de Norton
Principe de la méthode
Cette méthode est utile lorsqu'il s'agit de définir l'intensité I ou/et la tension U dans
seulement une branche d'un circuit électrique.
A
DDipôle
actif
B
RNIN
I
D
A
B
U
U
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 82
Théorème de Norton :
■ IN : courant circulant dans le dipôle lorsqu'il est court circuité.
■ RN : résistance équivalente vue des bornes du dipôle lorsque toutes ses sources
sont éteintes.
Isolation de la branche et remplacement du dipôle actif par un générateur de Norton
I1
E1
R2
E3
I2
I3A
B
R3
E2
R1
Dipôle actif
Dipôle D
E3
I3A
B
R3
Dipôle D
Générateur
de Norton
RN
IN
détermination du couple (IN , RN)
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 83
R
U
IetI
RR
RR
U N
N
N




Exemple :
IRUet
RR
R
II
N
N
N 


Si le dipôle est une résistance pure par exemple :
U
I
I
R
RN
IN
Circuit de Norton
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 84
Détermination de IN
On a directement :
D'où :
■ On enlève la branche 3 et on court-circuite A et B, puis on calcul le courant du court
circuit.
I1
E1
R2
U = 0
I2
ICC
A
B
E2
R1
Dipôle actif
Dipôle D
CC
2
2
2
1
1
1
R
E
Iet
R
E
I 
21 IIII NCC 
IN = ICC
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 85
Détermination de RN
R2
A
B
R1
Dipôle actif Dipôle D
TN RR 
21
21
RR
RR
RR NAB



■ On considère le circuit où toutes les f.e.m. sont éteintes, il vient :
RN = RAB
RAB
Conclusion :
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 86
on a :
d'où :
Générateur de Norton et dipôle D
Dipôle DGénérateur
de Norton
E3
I3
A
B
R3
RN
IN
I’
Circuit de Norton
NN
N
R
IRE
R
U
IsoitIII 333
3 ''


N
N
NN
N
R
E
I
R
R
I
R
IRE
II 33
3
333
3 1 








N
N
N
R
R
R
E
I
I
3
3
3
1


333 IREUAB 
UAB
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 87
A tout dipôle actif, nous pouvons faire correspondre un générateur de tension appelé
générateur de Thévenin ou un générateur de courant appelé générateur de Norton
5°) Équivalence entre le générateur de Thévenin et le générateur de Norton
NTNNT RRetIRE 
I = IN – U/RN
I
RNIN
U = ET – RT I
I
RT
ET
Générateur de Thevenin
U
U
TN
T
T
N RRet
R
E
I 
Générateur de Norton
Générateur de tension réel Générateur de courant réel
équivalence dans
les deux sens
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 88
I = IN
IN
U = ET
ET
Générateur de Thevenin
U
Attention :
Générateur de Norton
Générateur de tension parfait Générateur de courant parfait
I
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 89
► D’après le théorème de Millmann, la tension au nœud N est :
► Le théorème de Millman est une traduction de la loi des nœuds.
6°) Théorème de Millman
54321
5544332211
54321
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1
11111 GGGGG
VGVGVGVGVG
RRRRR
R
V
R
V
R
V
R
V
R
V
VN






V1
V5
V4
V3
V2
VN
N
R1 R5
R4
R3
R2
I1 I2
I2
I3
I4
Le sens de circulation des courants
étant choisi de façon arbitraire
V1, V2, V3 , V4, V5 et VN désignent
les potentiels électriques aux
points considérés.
On peut utiliser des tensions,
à condition de les référencer
par rapport au même potentiel
(généralement la masse) :
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 90
Démonstration :
054321  IIIII
V1
V5
V4
V3
V2
VN
N
R1 R5
R4
R3
R2
I1 I2
I2
I3
I4
5
5
5
4
4
4
3
3
3
2
2
2
1
1
1
R
VV
I
R
VV
I
R
VV
I
R
VV
I
R
VV
I NNNNN 









0
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1










R
VV
R
VV
R
VV
R
VV
R
VV NNNNN
■ Loi des nœuds :
■ Loi d’Ohm :
■ Il vient :
■ D’où :
NV
RRRRRR
V
R
V
R
V
R
V
R
V







543215
5
4
4
3
3
2
2
1
1 11111
■ Et :
54321
5544332211
54321
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1
11111 GGGGG
VGVGVGVGVG
RRRRR
R
V
R
V
R
V
R
V
R
V
VN






FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 91
Cas particulier n°1 :
V1
V5
V4
V3
V2
VN
N
R1 R5
R4
R3
R2
I1 I2
I2
I3
I4
I’
I’’
54321
5544332211
54321
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1
'''
11111
'''
GGGGG
IIVGVGVGVGVG
RRRRR
II
R
V
R
V
R
V
R
V
R
V
VN






0'''0'''
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1
54321 









 II
R
VV
R
VV
R
VV
R
VV
R
VV
IIIIIII NNNNN
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 92
Généralisation :
V1
Vn
Vi
V3
V2
VN
N
R1 Rn
Ri
R3
R2
I1 n
I2
I3
Ii
I’1



 



i
i
j
j
i
ii
i i
j
j
i i
i
N
G
IVG
R
I
R
V
V
''
1
I’2
I’m
I’j
Somme algébrique
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 93
Cas particulier :
V1
V5
V3
VN
N
R1 R5
R4
R3
R2
I1 I2
I2
I3
I4
54321
553311
54321
5
5
3
3
1
1
11111 GGGGG
VGVGVG
RRRRR
R
V
R
V
R
V
VN






FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 94
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 95
1°) Dipôle actif non linéaire
2°) Dipôle actif linéaire
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 96
1°) Dipôle actif non linéaire
► La caractéristique U(I) n’est pas une droite.
Exemple :
■ Pile … U
I
+
_
U
I
0
E
ICC
en court circuit
à vide
I
U
0 E
ICC
en court circuit
à vide
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 97
■ A vide
Points particuliers :
► A vide (I = 0 A) : U = E (≠ 0 V)
E est appelée tension à vide ou f.e.m.
(force électromotrice).
► En court-circuit (U = 0 V) : I = Icc
Icc est le courant de court-circuit :
■ En court circuit
U = E
+
_
I = 0
I = ICC
+
_
U = 0
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 98
2°) Dipôle actif linéaire
► La caractéristique U(I) est une droite qui ne passe pas par l’origine.
Exemple :
■ alimentation stabilisée … U
I
+
_
■ En convention générateur :
U
I
0
E
ICC
en court circuit
à vide I
U
0 E
ICC
en court circuit
à vide
I
I
E
EU
CC
 U
E
I
II CC
CC 
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 99
► L’équation de la droite est :
U
I
+
_
■ Résistance « interne »
I
I
E
EU
CC

avec Ri la résistance interne : pente de la courbe
CC
i
I
E
I
U
R 


 IREU i 
U
I
0
E
ICC
en court circuit
à vide
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 100
Un dipôle actif linéaire peut être modélisé par une source de tension continue parfaite
E (f.e.m.) en série avec une résistance interne Ri :
■ Modèle équivalent de Thévenin (modèle série)
U
I
+
_
dipôle
actif
linéaire
I
Ri
E
source de tension réelle
IREU i U
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 101
► L’équation de la droite est :
U
I
+
_
■ Résistance « interne » : autre écriture
avec Ri la résistance interne : pente de la courbe
CC
i
I
E
I
U
R 



I
U
0 E
ICC
en court circuit
à vide
U
E
I
II CC
CC 
i
CC
R
U
II 
FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 102
Un dipôle actif linéaire peut être modélisé par une source de courant continu parfaite
Icc (c.e.m) en parallèle avec une résistance interne Ri :
■ Modèle équivalent de Norton (modèle parallèle)
U
I
+
_
dipôle
actif
linéaire
I
RiICC U
source de courant réelle
i
CC
R
U
II 
FSTM : DEUST - MIP
UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA
DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES
PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
Pr . A. BAGHDAD 103
Fin du chapitre II
E141 : Circuits Électriques et Électroniques

Contenu connexe

Tendances

Amplification Bipolaire
Amplification BipolaireAmplification Bipolaire
Amplification Bipolaire
inali123
 
03 régime de neutre
03 régime de neutre03 régime de neutre
03 régime de neutre
Ahmed Tahar
 
TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire
bilal001
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
badr zaimi
 
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassanSoutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
riemmen
 

Tendances (20)

Exercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphaseExercices corriges en electricite triphase
Exercices corriges en electricite triphase
 
Amplification Bipolaire
Amplification BipolaireAmplification Bipolaire
Amplification Bipolaire
 
Fstm deust mip-e141_cee_chap_v_les filtres passifs
Fstm deust mip-e141_cee_chap_v_les filtres passifsFstm deust mip-e141_cee_chap_v_les filtres passifs
Fstm deust mip-e141_cee_chap_v_les filtres passifs
 
Amplificateurs puissance
Amplificateurs puissanceAmplificateurs puissance
Amplificateurs puissance
 
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentielsOpérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
 
Le triphase
Le triphaseLe triphase
Le triphase
 
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
Câblage Entrées / Sorties Automate programmable
 
03 régime de neutre
03 régime de neutre03 régime de neutre
03 régime de neutre
 
Transmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfertTransmittance complexe - Fonction de transfert
Transmittance complexe - Fonction de transfert
 
Cours transistor
Cours transistorCours transistor
Cours transistor
 
Transformateur
TransformateurTransformateur
Transformateur
 
TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire TP Compteurs - logique combinatoire
TP Compteurs - logique combinatoire
 
Les transformateurs
Les transformateursLes transformateurs
Les transformateurs
 
Electronique de puissance
Electronique de puissanceElectronique de puissance
Electronique de puissance
 
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
124776153 td-automatique-1 a-jmd-2011
 
Notion de base
Notion de baseNotion de base
Notion de base
 
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdfPolycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
Polycopié Electronique de puissance avec Matlab Simulink.pdf
 
Systemes triphases
Systemes triphasesSystemes triphases
Systemes triphases
 
les filtres analogiques.pdf
les filtres analogiques.pdfles filtres analogiques.pdf
les filtres analogiques.pdf
 
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassanSoutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
Soutenance rapport ht 60k v nahidi hassan
 

En vedette

Cours d'électronique
Cours d'électroniqueCours d'électronique
Cours d'électronique
Raja Birje
 
Basesappliqueesallemand
BasesappliqueesallemandBasesappliqueesallemand
Basesappliqueesallemand
badr zaimi
 
Modele rapport pfe esprit
Modele rapport pfe  espritModele rapport pfe  esprit
Modele rapport pfe esprit
Amine Chahed
 
Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1
Amine Chahed
 
Modele rapport pfe esprit
Modele rapport pfe  espritModele rapport pfe  esprit
Modele rapport pfe esprit
Amine Chahed
 
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
badr zaimi
 
Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1
Amine Chahed
 
Automatique systémes linéaires et non linéaires 2
Automatique   systémes linéaires et non linéaires 2Automatique   systémes linéaires et non linéaires 2
Automatique systémes linéaires et non linéaires 2
badr zaimi
 

En vedette (20)

Fstm deust mip-e141_cee_chap_vii_le transistor bipolaire
Fstm deust mip-e141_cee_chap_vii_le transistor bipolaireFstm deust mip-e141_cee_chap_vii_le transistor bipolaire
Fstm deust mip-e141_cee_chap_vii_le transistor bipolaire
 
Cours d'électronique
Cours d'électroniqueCours d'électronique
Cours d'électronique
 
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
Circuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  PermanentCircuits  Chp.3  RéGime  SinusoïDal  Permanent
Circuits Chp.3 RéGime SinusoïDal Permanent
 
Basesappliqueesallemand
BasesappliqueesallemandBasesappliqueesallemand
Basesappliqueesallemand
 
Modele rapport pfe esprit
Modele rapport pfe  espritModele rapport pfe  esprit
Modele rapport pfe esprit
 
Td02
Td02Td02
Td02
 
Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1
 
Modele rapport pfe esprit
Modele rapport pfe  espritModele rapport pfe  esprit
Modele rapport pfe esprit
 
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
Pic microcontrollers (www.livre technique.com)
 
Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1Liste mini pro 3 em1
Liste mini pro 3 em1
 
Math
MathMath
Math
 
Electronique 2
Electronique 2Electronique 2
Electronique 2
 
Mmc
MmcMmc
Mmc
 
Automatisme industriel (1)
Automatisme industriel (1)Automatisme industriel (1)
Automatisme industriel (1)
 
Math
MathMath
Math
 
Resumé
ResuméResumé
Resumé
 
Automatique systémes linéaires et non linéaires 2
Automatique   systémes linéaires et non linéaires 2Automatique   systémes linéaires et non linéaires 2
Automatique systémes linéaires et non linéaires 2
 
Lamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signaleLamini&farsane traitement de_signale
Lamini&farsane traitement de_signale
 
Diode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices CorrigésDiode & Diode Zener : Exercices Corrigés
Diode & Diode Zener : Exercices Corrigés
 
chap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemeschap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemes
 

Similaire à Fstm deust mip-e141_cee_chap_ii_régime continu

cours_redressement.pdf
cours_redressement.pdfcours_redressement.pdf
cours_redressement.pdf
sayarifiras
 
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdfOutils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
Abdo Brahmi
 
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdfChap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
fadouamadarisse
 

Similaire à Fstm deust mip-e141_cee_chap_ii_régime continu (20)

Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnelFstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
Fstm deust mip-e141_cee_chap_viii_l'amplificateur opérationnel
 
Ener1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - MonophaséEner1 - CM1 - Monophasé
Ener1 - CM1 - Monophasé
 
cours_redressement.pdf
cours_redressement.pdfcours_redressement.pdf
cours_redressement.pdf
 
537f065419b8c.pdf
537f065419b8c.pdf537f065419b8c.pdf
537f065419b8c.pdf
 
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdfOutils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
Outils Analytiques pour l Electronique de Puissance.pdf
 
electronique de puissance
electronique de puissanceelectronique de puissance
electronique de puissance
 
Redresseurs
RedresseursRedresseurs
Redresseurs
 
Analyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptxAnalyse de circuits électronique de puissance.pptx
Analyse de circuits électronique de puissance.pptx
 
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdfs2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
s2-1_sh-formation_pv_réseau_2020-04-2.pdf
 
Exposé l'électricité
Exposé l'électricité Exposé l'électricité
Exposé l'électricité
 
Ener1 - CM3 - Puissance électrique
Ener1  - CM3 - Puissance électriqueEner1  - CM3 - Puissance électrique
Ener1 - CM3 - Puissance électrique
 
ELE2611 Classe 1 - Rappels et montages avec amplificateurs opérationnels
ELE2611 Classe 1 - Rappels et montages avec amplificateurs opérationnelsELE2611 Classe 1 - Rappels et montages avec amplificateurs opérationnels
ELE2611 Classe 1 - Rappels et montages avec amplificateurs opérationnels
 
electronique.ppt
electronique.pptelectronique.ppt
electronique.ppt
 
Ener1 - CM2 - Triphasé
Ener1 - CM2 - TriphaséEner1 - CM2 - Triphasé
Ener1 - CM2 - Triphasé
 
Electrocinetique
ElectrocinetiqueElectrocinetique
Electrocinetique
 
Chapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mliChapitre 2 electrotech mli
Chapitre 2 electrotech mli
 
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdfChap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
Chap_1_Redresseurs.ppt [Mode de compatibilité].pdf
 
Alimentation (1)
Alimentation (1)Alimentation (1)
Alimentation (1)
 
003 alternateur-regulation-depannage
003 alternateur-regulation-depannage003 alternateur-regulation-depannage
003 alternateur-regulation-depannage
 
CH2_.pdf
CH2_.pdfCH2_.pdf
CH2_.pdf
 

Dernier

Dernier (12)

Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptxTraitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
Traitement des eaux usées par lagunage a macrophytes.pptx
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Festival de Cannes 2024. pptx
Festival    de   Cannes      2024.  pptxFestival    de   Cannes      2024.  pptx
Festival de Cannes 2024. pptx
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 

Fstm deust mip-e141_cee_chap_ii_régime continu

  • 1. Cours exposé FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques email : nasser_baghdad @ yahoo.fr Pr . A. BAGHDAD 1 UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
  • 2. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques Pr . A. BAGHDAD 2 Contenu du programme Chapitre I : Généralités Chapitre II : Régime continu Chapitre III : Régime alternatif sinusoïdal Chapitre IV : Les quadripôles Chapitre V : Les filtres passifs Chapitre VI : Les diodes Chapitre VII : Le transistor bipolaire Chapitre VIII : L’amplificateur opérationnel Partie A Circuits électriques Partie B Circuits électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE
  • 3. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:E141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 3 Chapitre II E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 4. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 4 I. Définitions II. Dipôles passifs III. Association de dipôles passifs linéaires IV. Diviseur de tension V. Diviseur de courant VI. Théorème de Kenelly VII. Analyse des circuits électriques linéaires - Théorèmes généraux : Kirchhoff – superposition – Thevenin – Norton – Équivalence T/N et N/T - Millman… VIII. Dipôles actifs E141 : Circuits Électriques et Électroniques Sommaire
  • 5. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 5E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 6. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 6 1°) Dipôle électrique 2°) Dipôle passif et dipôle actif 3°) Convention de signe 4°) Régime continu 5°) Classification des dipôles en régime continu E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 7. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 7 ► Le dipôle électrique est un composant électrique possédant deux bornes. ► Le courant entrant par une borne est lui-même sortant par l’autre Par exemple : les générateurs, les résistances, les condensateurs, les inductances, les DEL, les moteurs, etc… ► On distingue en général deux sortes de dipôles : ■ Les générateurs qui peuvent produire du courant électrique. ■ Les récepteurs qui reçoivent le courant électrique. E141 : Circuits Électriques et Électroniques 1°) Dipôle électrique Dipôle I U I A B
  • 8. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 8 ► Un dipôle passif est un dipôle récepteur de puissance qui consomme de l’énergie électrique et qui transforme toute cette énergie en chaleur, dans le cas d’une résistance. Exemple : ► Autrement, on parle de dipôle actif. Exemple : Pile, moteur électrique à courant continu … E141 : Circuits Électriques et Électroniques 2°) Dipôle passif et dipôle actif ► La caractéristique tension - courant U(I) passe par l’origine Résistance, ampoule …
  • 9. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 9E141 : Circuits Électriques et Électroniques ► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens contraires. Convention de récepteur. Dipôle récepteur A B i U > 0  VA > VBentrée sortie Cas d’un dipôle récepteur ► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même sens. Convention de générateur. entrée sortie Dipôle récepteur A B I U < 0  VA < VB 3°) Convention de signe
  • 10. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 10E141 : Circuits Électriques et Électroniques ► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens contraires. Convention de récepteur. RA B I U = R Ientrée sortie Exemple : dipôle récepteur passif (résistance) ► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même sens. Convention de générateur. RA B i entrée sortieU = - R I
  • 11. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 11E141 : Circuits Électriques et Électroniques ► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de sens contraires. Convention de récepteur. EA B I U = E (f.c.e.m.) entrée sortie Exemple : dipôle récepteur actif (moteur) ► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de même sens. Convention de générateur. EA B I entrée sortie + - U = - E (f.c.e.m.) + -
  • 12. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 12E141 : Circuits Électriques et Électroniques ► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de sens contraires. Convention de récepteur. ► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de même sens. Convention de générateur. Cas d’un dipôle générateur entrée sortie Dipôle générateur A B I U < 0  VA < VB + - entrée sortie Dipôle générateur A B I U > 0  VA > VB + -
  • 13. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 13E141 : Circuits Électriques et Électroniques ► La tension U est négative si la flèche de tension et celle du courant sont de sens contraires. Convention de récepteur. ► La tension U est positive si la flèche de tension et celle du courant sont de même sens. Convention de générateur. EA B I entrée sortie + - EA B I entrée sortie + - Exemple : dipôle actif (générateur) U = - E (f.e.m.) U = + E (f.e.m.)
  • 14. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 14E141 : Circuits Électriques et Électroniques Cas particuliers : Dipôle I U Dipôle en court circuit CC Dipôle I = Imax U = 0 C0 Dipôle en Circuit ouvert Dipôle I= 0 U = Umax          0 0 max R U II CC          R UU I CO max 0
  • 15. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 15 ► En régime continu, les courants traversant les dipôles et les tensions à leurs bornes sont constants dans le temps.   tempsCteUtu  u(t) t U i(t) t I 0 0   tempsCteIti  E141 : Circuits Électriques et Électroniques + - u(t) = U = cte i(t) = I = cte 4°) Régime continu
  • 16. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 16 Non symétrique symétrique non linéaire linéaire non linéaire linéaire passif actif Dipôle E141 : Circuits Électriques et Électroniques 5°) Classification des dipôles en régime continu
  • 17. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 17E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 18. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 18 1°) Dipôle passif non linéaire 2°) Dipôle passif linéaire E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 19. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 19 1°) Dipôle passif non linéaire ► La caractéristique U(I) n’est pas une droite. ► La courbe U(I) est symétrique par rapport à l’origine : ■ Dipôle passif non linéaire symétrique Exemple : ■ Ampoule … U I 0 I U 0 U I E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 20. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 20 ► La courbe U(I) n’est pas symétrique par rapport à l’origine : ■ Dipôle passif non linéaire non symétrique Exemple : ■ Diode … U I 0 I U 0 U I D E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 21. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 21 Remarque : ■ le comportement d’un dipôle non symétrique dépend de son sens de branchement : I = + 1 A I = 0 A ampoule allumée ampoule éteinte E141 : Circuits Électriques et Électroniques I = + 1 A I = 0 A ampoule allumée ampoule éteinte
  • 22. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 22 2°) Dipôle passif linéaire ► Un dipôle passif linéaire est toujours symétrique. Exemple : ■ Résistance … R U I U I 0 I U 0 ► U(I) est une droite qui passe par l’origine. E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 23. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 23 ► Une droite est caractérisée par sa pente. On retrouve : ■ la résistance : R ■ la conductance : G I U R  U I G  U I 0 I U 0 R G (loi d'Ohm) Unité : G Rou R G 11  ► La conductance est l’inverse de la résistance. On pose : Remarque :            SouSiemensoumhoouGceconducladeunitél ohmouRcerésisladeunitél 1 :tan' :tan'    R ou G E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 24. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 24 ► Les dipôles passifs linéaires sont donc les résistances et les conducteurs ohmiques : Exemples : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 25. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 25 Code de couleurs : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 26. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 26E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 27. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 27 ■ Association en série : R1I U1 U2 U3 R2 R3 A B I U Réq A B ► Une association de dipôles passifs linéaires se comporte comme un dipôle passif linéaire de résistance équivalente Réq. ► En série, les résistances s’additionnent : 321 RRRRR ABéq    321 321 //// 11111 GGGGG GGGGG ABéq ABéq  E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 28. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 28 Démonstration : R1 I U1 U2 U3 R2 R3 A B I U Réq A B ■ Loi des branches : ■ Loi d’Ohm : ■ Il vient : 321 UUUU  IRUetIRUIRUIRU éq  332211   IRIRRRU éq  321   321 321 //// 11111 GGGGG GGGGG ABéq ABéq  321 RRRRR ABéq ■ D’où : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 29. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 29 Généralisation :  i iABéq RRR   ...////...//// 111 21 iABéq i iABéq GGGGG GGG   R1 R2 Ri A Réq A B Rn BG1 G2 Gi Gn Géq E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 30. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 30 Cas particulier : ■ Si les résistances sont les identiques : R1 = R2 = R3 =….. = Ri =…..= Rn = R n G GGetRnRR ABéqABéq  R G A Réq A BB Géq(1) R G (2) R G (i) R G (n) E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 31. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 31 21 21 2121 // GG GG GGGGRRRR ABéqABéq    Récapitulation : Réq A B R1 R2 A BG1 G2 Géq 2 //2 G GGGGRRRRR ABéqABéq  Cas particulier : Réq A B R R A BG G Géq E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 32. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 32 ■ Association en parallèle : ► En parallèle, les conductances s’additionnent : 321 GGGGG ABéq  I U Réq A BA B R1I1 R2I2 R3I3 U I   321 321 //// 11111 RRRRR RRRRR ABéq ABéq  E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 33. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 33 Démonstration : ■ Loi des nœuds : ■ Loi d’Ohm : ■ Il vient : 321 IIII  IRUetIRUIRUIRU éq  332211   UGUGGGIU R U RRR I éq éq        321 321 1111 I U Réq A BA B R1I1 R2I2 R3I3 U I 321 GGGGG ABéq    321 321 //// 11111 RRRRR RRRRR ABéq ABéq  ■ D’où : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 34. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 34 Généralisation :  i iABéq GGG   ...////...//// 111 21 iABéq i iABéq RRRRR RRR   Réq A BA B R1 R2 Ri Rn G1 Gi Gn G2 Géq E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 35. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 35 Cas particulier : ■ Si les résistances sont les identiques : R1 = R2 = R3 =….. = Ri =…..= Rn = R n R RRetGnGG ABéqABéq  Réq A BA B R R R R G G G G Géq (1) (2) (i) (n) E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 36. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 36 21 21 2121 // RR RR RRRRetGGGG ABéqABéq    Récapitulation : Cas particulier : Réq A BA B R1 R2 Réq A BA B R R 2 //2 R RRRRetGGG ABéqABéq  G1 G2 G G E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 37. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 37 Application numérique : R1 = 1 kΩ, R2 = 2,2 kΩ et R3 = 10 kΩ. Calculer RAB :   321321 321 //// 1111 GGGGouRRRR RRRR ABAB AB  A B R1 R2 R3 R2 = 2,2 . R1 et R3 = 10 . R1  643ABR E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 38. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 38 Cas particuliers : forteRetfaibleR  21 121 221 // RRRR RRRR   0201 RRetRR  n R RRRR nRRRRR tiongénéralisaR RRR RRRR n n 0 21 021 0 21 021 //......//// ...... 2 // 2     COetCC CCCOCC COCOCC COCOCO COCOCO CCCCCC CCCCCC       ////// RRCO CORCO   // RetCC CCRCC RRCC   // COetR Système équilibré : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 39. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 39E141 : Circuits Électriques et Électroniques R = 0 CC R = ∞ C0 R ≤ 50Ω R ≥ 1MΩ
  • 40. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 40E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 41. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 41 ► Le montage diviseur de tension permet de diviser une tension U en autant de tensions Ui qu’il y a de résistances en série Ri : R1 R2 U U1 U2 I 21 2 2 21 1 1 RR R UUet RR R UU     Généralisation :   i i i i R R UU E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 42. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 42 Démonstration : ■ Loi des branches : ■ Loi d’Ohm : ■ Il vient : R1 R2 U U1 U2 I   IRRUUU  2121 IRUetIRU  2211     2 2 21 1 1 21 R U RRUet R U RRU  21 2 2 21 1 1 RR R UUet RR R UU    ■ D’où : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 43. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 43 Variantes : 2121 2 21 1 1 1 1 RG U GG G U RR R UU       1221 1 21 2 2 1 1 RG U GG G U RR R UU       R1 R2 U U1 U2 I G1 G2 E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 44. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 44 21 2 1 GG G UU   21 1 2 GG G UU   Choix de formule : ' '' 2 1 1 1 i ii r gavecgG r gavecgG i i i i i     U I U1 U2 r’1 r’2 r’i r’n r1 r2 ri rn 1G 2G E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 45. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 45 Cas particulier : 2 21 U UU  U2 R R U U1 ► Division par 2 : E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 46. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 46E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 47. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 47 ► Le diviseur de courant divise un courant I en autant de courants Ii qu’il y a de résistances en parallèle Ri : 21 1 2 21 2 1 RR R IIet RR R II     R1 I1 R2 I2 I U E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 48. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 48 Démonstration : ■ Loi des nœuds : ■ Loi d’Ohm : ■ Il vient :              2 1 2 1 2 121 11 I I I I I IIII 2 1 1 2 1 2 2 1 2211 R R I I et R R I I IRIRV               1 2 2 2 1 1 11 R R IIet R R II 21 1 2 21 2 1 RR R IIet RR R II    ■ D’où : R1 I1 R2 I2 I V E141 : Circuits Électriques et Électroniques
  • 49. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 49 Variantes : 1221 1 21 2 1 1 1 RG I GG G I RR R II       I R1 I1 R2 I2 U G1 G2 2121 2 21 1 2 1 1 RG I GG G I RR R II       Généralisation :   i i i i G G II
  • 50. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 50 21 2 2 GG G II   21 1 1 GG G II   Choix de formule : ' '' 2 1 1 1 i ii r gavecgG r gavecgG i i i i i     U I r’1 r’2 r’i r’nr1 r2 ri rn 1G 2G I1 I2
  • 51. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 51 Cas particulier : division par 2 2 21 I II  R R I1 I2 I
  • 52. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 52 21 1 2 21 2 1 RR R IIet RR R II     R1 I1 R2 I2 I U E141 : Circuits Électriques et Électroniques Attention au sens des courants
  • 53. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 53
  • 54. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 54 RA RC RB A B C A B C RAB RAC RBC Montage triangle Montage étoile ► Il permet la transformation d’un circuit étoile (Y) en un circuit triangle (A) et inversement.
  • 55. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 55 ■ Passage de triangle vers étoile ACBCAB ACBC C ACBCAB BCAB B ACBCAB ACAB A RRR RR R RRR RR R RRR RR R          CBA CA AC CBA CB BC CBA BA AB GGG GG G GGG GG G GGG GG G          ■ Passage de étoile vers triangle
  • 56. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 56 Démonstration :             CA ACBCAB BCABAC CB ACBCAB ACABBC BA ACBCAB ACBCAB RR RRR RRR RR RRR RRR RR RRR RRR          :3:2:1 AA B C RAB RAC RBC RA RC RB B C             ACBCAB ACAB ACBCAB BCABAC ACBCAB ACABBC ACBCAB ACBCAB A RRR RR RRR RRR RRR RRR RRR RRR R             2 2321 ■ Passage de triangle vers étoile ACBCAB ACAB A RRR RR R    Équation (1)
  • 57. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 57 Démonstration :             CBA CBC ACBC CBA CBA ACAB CBA CAB BCAB GGG GGG GG GGG GGG GG GGG GGG GG          :3:2:1 AA B C RAB RAC RBC RA RC RB B C ■ Passage de triangle vers étoile CBA BA AB GGG GG G    Équation (1)
  • 58. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 58 ■ Passage de triangle vers étoile 3    R R ■ Passage de étoile vers triangle 3    G G Cas particuliers : A B C A B C R R R R R R A B C A B C R R R R R R A B C A B C G G G G G G
  • 59. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 59 Équivalences : RA RC RB A B C A B C RAB RAC RBC A B C RAB RAC RBC A B C A RA RC RB Montage triangle Montage Pi Montage étoile Montage Té
  • 60. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 60 Équivalences :
  • 61. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 61 ■ Passage de étoile vers triangle 3    R R 3    G G Système équilibré : A B C A B C R R R R R R A B C A B C R R R R R R A B C A B C G G G R G G
  • 62. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 62
  • 63. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 63 1°) Lois de Kirchhoff 2°) Théorème de superposition (ou principe de superposition) 3°) Méthode de Thevenin (ou Théorème de Thevenin) 4°) Méthode de Norton (ou Théorème de Norton) 5°) Équivalence entre le générateur de Thévenin et le générateur de Norton 6°) Théorème de Millman
  • 64. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 64 1°) Lois de Kirchhoff Exemple de circuit ■ une maille est un contour fermé ■ une branche et un ensemble de dipôles contenus entre 2 nœuds ■ un nœud est un point de jonction d’au moins 3 conducteurs ► Lorsqu'un circuit électrique contient plus d'une maille et que l'on cherche les intensités dans chacune des branches, la loi d'Ohm est insuffisante. ► La méthode de Kirchhoff permet de solutionner le problème et de définir les courants dans chacune des branches du circuit. ► Cette méthode utilise deux lois : ■ loi des nœuds ■ loi des mailles Rappel : I1 ? R1 E1 R2 E2 R3 I3 ? I2 ?
  • 65. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 65 ► Un nœud est une connexion qui relie au moins trois dipôles. Le circuit représenté contient deux nœuds A et B. Loi des nœuds Exemple de circuit ► La loi des nœuds dit que : ■ La somme algébrique des courants qui arrivent et partent d'un nœud est nulle (pas d'accumulation d'électricité). ■ Si on compte comme positif un courant qui arrive au nœud : I1 – I2 – I3 = 0 Définition d'un nœud I1 R1 E1 R2 E2 I2 I3 R3 I1 Ié I3 A B
  • 66. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 66 ► Une maille est un parcours fermé sur le circuit . ► Ce circuit possède 2 nœuds (A et B) et 3 mailles : B, E1 , R1 , A, R3 , B : maille 1 B, R3 , A, R2 , E2 , B : maille 2 B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B : maille 3 ► La loi des mailles dit que: ■ La somme algébrique des tensions rencontrées dans une maille est nulle. ■ On part et on arrive en un point de même potentiel. Loi des mailles Le circuit et ses mailles I1 R1 E1 R2 E2 I2 I3 A B R3
  • 67. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 67 ► Considérons la maille 1. B, E1 , R1 , A, R3 , B ■ Au départ, le sens des f.é.m. est connu mais pas celui des courants. ■ On leur en affecte un à priori et on flèche les tensions aux bornes des résistances (en considérant la convention récepteur). ► On choisit arbitrairement : • un point de départ de la maille (point B) • et un sens de parcours (B, E1 , R1 , A, R3 , B) • On affecte du signe + la tension dont la flèche va dans le sens du parcours de la maille et du signe – la tension dont la flèche va dans le sens contraire. • La loi des mailles donne : Comment applique-t-on la loi ? Application de la loi à la maille 1 E 1 – UR1 – UR3 = 0 I1 R1 E1 I3 A B UR3 UR1 R3
  • 68. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 68 Pour le circuit complet considéré, appliquons la loi des mailles à la maille 3. (B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B) ► On choisit arbitrairement : • le point B comme point de départ de la maille • le sens de parcours (B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B) • On affecte du signe + la tension dont la flèche va dans le sens du parcours et du signe – la tension dont la flèche va dans le sens contraire • La loi des mailles donne : Application de la loi à la maille 3 E1 – UR1 – UR2 – E2 = 0 I1 UR1 E1 R2 E2 I2 I3 A B R3 UR2
  • 69. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 69 Remarque : si le calcul des courant donne une valeur positive c'est que le sens choisi est le bon, dans le cas contraire le courant réel est de sens opposé à celui choisi au départ. En définitive : On obtient un système à 3 équations et 3 inconnus. I1 ? I2 ? I3 ? E1 – UR1 – UR2 – E2 = 0 E 1 – UR1 – UR3 = 0 I1 – I2 – I3 = 0
  • 70. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 70 Méthode générale de Kirchhoff ► Donnons la méthode pour le cas général d'un circuit électrique qui contient N nœuds (exemple : N = 4) et B branches (B = 6) comme dans le circuit. ► Le problème consiste à trouver les intensités dans chacune des branches (I1 , I2 , I3 , I4 , I5 , I6 ). Il y a B inconnues (B = 6). Méthode générale de Kirchhoff I1 R1 E1 R2 E2 I5 I3 A B R3 R6 E3 R4 R5 I2 I6 I4 M N
  • 71. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 71 • On écrit la loi des nœuds en (N - 1) nœuds (ici N - 1 = 3). 3 équations indépendantes de noeuds • On écrit la loi des mailles en B - (N - 1) mailles (soit 3 mailles ici) 3 équations indépendantes de mailles • Le système obtenu contient alors autant d'équations que d'inconnues. • Sa résolution donne la solution unique recherchée. Principe de la méthode : I1 R1 E1 R2 E2 I5 I3 A B R3 R6 E3 R4 R5 I2 I6 I4 M N
  • 72. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 72 La tension (le courant) entre deux points d’un circuit électrique linéaire comportant plusieurs sources est égale à la somme des tensions (courants) obtenues entre les deux points lorsque chaque source agit seule. 2°) Théorème de superposition (ou principe de superposition) I1 UR1 E1 R2 E3 I2 I3 A B R3 UR3 E2 R1 UR2 I1 = I’1 + I’’1 + I’’1 Par exemple : I’1 s’obtient lorsque : E1 allumé, E2 éteint, E3 éteint. I’’1 s’obtient lorsque : E2 allumé, E1 éteint, E3 éteint. I’’’1 s’obtient lorsque : E3 allumé, E1 éteint, E2 éteint.
  • 73. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 73 Extinction théorique d’une source de tension Extinction théorique d’une source de courant I RiICC Ri CO I Ri E Ri CC ► Éteindre théoriquement une source de tension revient à la remplacer par CC (fil) . ► Éteindre théoriquement une source de courant revient à l’ôter du circuit . (CO)
  • 74. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 74 Exemple de résolution : UU1 U2 R1 R2 ■ Éteignons la source de tension U1 : ■ Éteignons la source de tension U2 : U’’ R1 R2U1 ■ Finalement : U’ U2 R1 R2 21 1 2' RR R UU   21 2 1'' RR R UU   ''' UUU 
  • 75. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 75 3°) Méthode de Thevenin Principe de la méthode Cette méthode est utile lorsqu'il s'agit de définir l'intensité I ou/et la tension U dans seulement une branche d'un circuit électrique. A I DDipôle actif B A RT ET I D B U U
  • 76. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 76 R U Iet RR R EU T T    U I I R RT ET Circuit de Thevenin : IRUet RR E I T T    Si le dipôle est une résistance pure par exemple : Circuit de Thévenin
  • 77. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 77 ■ ET : d.d.p. aux bornes du dipôle lorsqu'il est à vide. ■ RT : résistance équivalente vue des bornes du dipôle lorsque toutes ses sources sont annulées (éteintes). Théorème de Thevenin Isolation de la branche et remplacement du dipôle actif par un générateur de Thévenin I1 E1 R2 E3 I2 I3 A B R3 E2 R1 Dipôle actif Dipôle D E3 I3 A B R3 Dipôle D RT ET Générateur de Thevenin détermination du couple (ET , RT)
  • 78. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 78 ■ Le calcul de cette tension est simple, il suffit de calculer le courant I = I1 = I2 qui circule dans la maille (B, E1 , R1 , A, R2 , E2 , B). On obtient : ■ puis de calculer : ET = U AB 0Détermination de ET 21 21 RR EE I    IREEUouIREEU TABTAB  1122 00 I E1 R2 I A B E2 R1 Dipôle actif Dipôle D UAB 0
  • 79. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 79 Détermination de RT R2 A B R1 Dipôle actif Dipôle D 21 21 RR RR RR TAB    ■ On considère le circuit où toutes les f.e.m. sont éteintes, il vient : RT = RAB RAB
  • 80. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 80 Circuit de Thévenin E3 I3A B R3 Dipôle D RT ET Générateur de Thevenin 3 3 3 RR EE I T T    Générateur de Thévenin et dipôle D 333 IREUAB  UAB
  • 81. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 81 4°) Méthode de Norton Principe de la méthode Cette méthode est utile lorsqu'il s'agit de définir l'intensité I ou/et la tension U dans seulement une branche d'un circuit électrique. A DDipôle actif B RNIN I D A B U U
  • 82. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 82 Théorème de Norton : ■ IN : courant circulant dans le dipôle lorsqu'il est court circuité. ■ RN : résistance équivalente vue des bornes du dipôle lorsque toutes ses sources sont éteintes. Isolation de la branche et remplacement du dipôle actif par un générateur de Norton I1 E1 R2 E3 I2 I3A B R3 E2 R1 Dipôle actif Dipôle D E3 I3A B R3 Dipôle D Générateur de Norton RN IN détermination du couple (IN , RN)
  • 83. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 83 R U IetI RR RR U N N N     Exemple : IRUet RR R II N N N    Si le dipôle est une résistance pure par exemple : U I I R RN IN Circuit de Norton
  • 84. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 84 Détermination de IN On a directement : D'où : ■ On enlève la branche 3 et on court-circuite A et B, puis on calcul le courant du court circuit. I1 E1 R2 U = 0 I2 ICC A B E2 R1 Dipôle actif Dipôle D CC 2 2 2 1 1 1 R E Iet R E I  21 IIII NCC  IN = ICC
  • 85. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 85 Détermination de RN R2 A B R1 Dipôle actif Dipôle D TN RR  21 21 RR RR RR NAB    ■ On considère le circuit où toutes les f.e.m. sont éteintes, il vient : RN = RAB RAB Conclusion :
  • 86. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 86 on a : d'où : Générateur de Norton et dipôle D Dipôle DGénérateur de Norton E3 I3 A B R3 RN IN I’ Circuit de Norton NN N R IRE R U IsoitIII 333 3 ''   N N NN N R E I R R I R IRE II 33 3 333 3 1          N N N R R R E I I 3 3 3 1   333 IREUAB  UAB
  • 87. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 87 A tout dipôle actif, nous pouvons faire correspondre un générateur de tension appelé générateur de Thévenin ou un générateur de courant appelé générateur de Norton 5°) Équivalence entre le générateur de Thévenin et le générateur de Norton NTNNT RRetIRE  I = IN – U/RN I RNIN U = ET – RT I I RT ET Générateur de Thevenin U U TN T T N RRet R E I  Générateur de Norton Générateur de tension réel Générateur de courant réel équivalence dans les deux sens
  • 88. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 88 I = IN IN U = ET ET Générateur de Thevenin U Attention : Générateur de Norton Générateur de tension parfait Générateur de courant parfait I
  • 89. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 89 ► D’après le théorème de Millmann, la tension au nœud N est : ► Le théorème de Millman est une traduction de la loi des nœuds. 6°) Théorème de Millman 54321 5544332211 54321 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 11111 GGGGG VGVGVGVGVG RRRRR R V R V R V R V R V VN       V1 V5 V4 V3 V2 VN N R1 R5 R4 R3 R2 I1 I2 I2 I3 I4 Le sens de circulation des courants étant choisi de façon arbitraire V1, V2, V3 , V4, V5 et VN désignent les potentiels électriques aux points considérés. On peut utiliser des tensions, à condition de les référencer par rapport au même potentiel (généralement la masse) :
  • 90. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 90 Démonstration : 054321  IIIII V1 V5 V4 V3 V2 VN N R1 R5 R4 R3 R2 I1 I2 I2 I3 I4 5 5 5 4 4 4 3 3 3 2 2 2 1 1 1 R VV I R VV I R VV I R VV I R VV I NNNNN           0 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1           R VV R VV R VV R VV R VV NNNNN ■ Loi des nœuds : ■ Loi d’Ohm : ■ Il vient : ■ D’où : NV RRRRRR V R V R V R V R V        543215 5 4 4 3 3 2 2 1 1 11111 ■ Et : 54321 5544332211 54321 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 11111 GGGGG VGVGVGVGVG RRRRR R V R V R V R V R V VN      
  • 91. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 91 Cas particulier n°1 : V1 V5 V4 V3 V2 VN N R1 R5 R4 R3 R2 I1 I2 I2 I3 I4 I’ I’’ 54321 5544332211 54321 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 ''' 11111 ''' GGGGG IIVGVGVGVGVG RRRRR II R V R V R V R V R V VN       0'''0''' 5 5 4 4 3 3 2 2 1 1 54321            II R VV R VV R VV R VV R VV IIIIIII NNNNN
  • 92. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 92 Généralisation : V1 Vn Vi V3 V2 VN N R1 Rn Ri R3 R2 I1 n I2 I3 Ii I’1         i i j j i ii i i j j i i i N G IVG R I R V V '' 1 I’2 I’m I’j Somme algébrique
  • 93. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 93 Cas particulier : V1 V5 V3 VN N R1 R5 R4 R3 R2 I1 I2 I2 I3 I4 54321 553311 54321 5 5 3 3 1 1 11111 GGGGG VGVGVG RRRRR R V R V R V VN      
  • 94. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 94
  • 95. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 95 1°) Dipôle actif non linéaire 2°) Dipôle actif linéaire
  • 96. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 96 1°) Dipôle actif non linéaire ► La caractéristique U(I) n’est pas une droite. Exemple : ■ Pile … U I + _ U I 0 E ICC en court circuit à vide I U 0 E ICC en court circuit à vide
  • 97. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 97 ■ A vide Points particuliers : ► A vide (I = 0 A) : U = E (≠ 0 V) E est appelée tension à vide ou f.e.m. (force électromotrice). ► En court-circuit (U = 0 V) : I = Icc Icc est le courant de court-circuit : ■ En court circuit U = E + _ I = 0 I = ICC + _ U = 0
  • 98. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 98 2°) Dipôle actif linéaire ► La caractéristique U(I) est une droite qui ne passe pas par l’origine. Exemple : ■ alimentation stabilisée … U I + _ ■ En convention générateur : U I 0 E ICC en court circuit à vide I U 0 E ICC en court circuit à vide I I E EU CC  U E I II CC CC 
  • 99. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 99 ► L’équation de la droite est : U I + _ ■ Résistance « interne » I I E EU CC  avec Ri la résistance interne : pente de la courbe CC i I E I U R     IREU i  U I 0 E ICC en court circuit à vide
  • 100. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 100 Un dipôle actif linéaire peut être modélisé par une source de tension continue parfaite E (f.e.m.) en série avec une résistance interne Ri : ■ Modèle équivalent de Thévenin (modèle série) U I + _ dipôle actif linéaire I Ri E source de tension réelle IREU i U
  • 101. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 101 ► L’équation de la droite est : U I + _ ■ Résistance « interne » : autre écriture avec Ri la résistance interne : pente de la courbe CC i I E I U R     I U 0 E ICC en court circuit à vide U E I II CC CC  i CC R U II 
  • 102. FSTM : DEUST - MIP E141 : Circuits Électriques et Électroniques UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 102 Un dipôle actif linéaire peut être modélisé par une source de courant continu parfaite Icc (c.e.m) en parallèle avec une résistance interne Ri : ■ Modèle équivalent de Norton (modèle parallèle) U I + _ dipôle actif linéaire I RiICC U source de courant réelle i CC R U II 
  • 103. FSTM : DEUST - MIP UNIVERSITEHASSANIICASABLANCA–FACULTEDESSCIENCESETTECHNIQUESMOHAMMEDIA DEUST-MIP–MODULE:GE141–CIRCUITSÉLECTRIQUESETÉLECTRONIQUES PR.A.BAGHDAD-DEPARTEMENTGENIEELECTRIQUE Pr . A. BAGHDAD 103 Fin du chapitre II E141 : Circuits Électriques et Électroniques