Travail des enfants

618 vues

Publié le

«les enfants de Safi ne travaillent plus et vont à l’école » cible 12 établissements scolaires qui enregistrent un taux élevé d’élèves risque de quitter l’école et d’aller travailler

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
618
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
66
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Travail des enfants

  1. 1. Projet : Safi une ville sans travail des enfants 2013-2015 Le coordinateur Local : M.GARMIM
  2. 2. 1- Identification de Projet : Le Maroc est parmi les pays qui connaissent le phénomène du travail des enfants depuis des années. Sous la pression de la communauté internationale et la société civile et suite à l’avènement du gouvernement d’ « alternance démocratique » (1998-2003), le gouvernement marocain a ratifié les résolutions de l’OIT limitant l’âge minimum de travail, et celle concernant les pires formes de travail des enfants. De plus ce gouvernement a intégré ces dispositions dans le nouveau code de travail mis en œuvre depuis 2003. Il a aussi encouragé à de nombreuses ONG à mener des actions et des projets sur ce problème qui ne constitue plus un tabou. Après 2003 on constate un manque de visibilité dans la politique gouvernementale vis-à-vis de ce problème et ce à travers l’insuffisance permanente du nombre des inspecteurs du travail en milieu urbain et rural, et l’absence totale de campagne gouvernementale avec faire respecter la loi. Seules des actions de sensibilisation menées par des ONG en partenariat avec les organismes du BIT et l’UNESCO sont à noter. Cette situation explique la persistance du phénomène du travail des enfants dans beaucoup de villes. Parmi celles-ci la ville de Safi connue comme ville qui enregistre traditionnellement un nombre important du travail des enfants (la poterie artisanale, de la collecte des algues ainsi que les petits boulots dans les marchés de la ville…etc.) Ce projet : Safi sans travail des enfants, qui se réalise à Safi est intitulé «les enfants de Safi ne travaillent plus et vont à l’école » cible 12 établissements scolaires qui enregistrent un taux élevé d’élèves risque de quitter l’école et d’aller travailler, et aussi des zones qui attirent le travail des enfants. 2- Partenaire : La délégation provinciale de l’enseignement Les inspecteurs (un d’arabe et un de français) La délégation de travail Les autorités locales Les associations (Chouaala - Amjd - Tifawine - Enseignants Primaire) Un entrepreneur (My.Ahmed Serghini) Une parlementaire (Latifa Ziwani) 3- Les amis du Projet :
  3. 3. Président de la fédération des parents d’élèves Les journalistes ( Itihad Ichtiraki- Akhbar Lyawm- Sabah- Safinow) 4- Structure de Projet : Comité de pilotage local (4militants) Comité commun (deux membres de comité de pilotage local - deux inspecteurs – trois représentants de la délégation). Présidé par M. le délégué. Bureau d’études : L’Horizon. 5- Les activités : BILAN du 1er volet Formation Pédagogique 26 et 27 Avril 2013. 64 Professeurs bénéficières. Le soutien pédagogique : 1870 heures répartis sur les 12 établissements ciblés. Le soutien social : 640 lunettes distribuées dans les 12 établissements ciblés. Le parascolaire : 26 heures des activités parascolaires reparties sur les 12 établissements ciblés.
  4. 4. La marche sensibilisatrice (700 élèves), journée mondiale contre le travail des enfants, lundi 10 juin 2013 à Safi. Les colonies de vacances : 42 élèves « 5 filles et 37garçons » bénéficiaires pendant les vacances 2013, encadrés par l’association CHOUAALA (campygne Bensamim). 2ème volet L’éducation informelle en faveur des enfants mineurs travailleurs. Cette opération se déroulera septembre prochain 2013. Sans commentaire
  5. 5. Annexe Le soutien social : Les élèves bénificiaires des lunettes École Mouad bnou jabal 69 élèves 29 filles et 40 garçons École Jrifate 50 élèves 20 filles et 30 garçons École Lahcen waaziz 40 élèves 20 filles et 20 garçons École A.llah Ibrahim 50 élèves 28 filles et 22 garçons École 20 Aout 70 élèves 32 filles et 38 garçons École Rahal Meskini 57 élèves 36 filles et 21 garçons École Zerktouni 57 élèves 37 filles et 20 garçons École Bahya 74 élèves 41 filles et 33 garçons École Fkih el haskouri 38 élèves 19 filles et 19 garçons École Al massira 37 élèves 23 filles et 14 garçons École Boughafer 44 élèves 21 filles et 23 garçons École Sidi abdelkarim 54 élèves 33 filles et 21 garçons Le coordinateur Local M.GARMIM

×