LE FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL
CET TE ÉMISSION A ÉTÉ DIFFUSÉE L A PREMIÈRE FOIS EN AV RIL 2 0 1 1
EN BREF
Alors que l’éc...
LES 187 ÉTATS MEMBRES DÉBUT 2011
LES 187 ÉTATS MEMBRES DÉBUT 2011
Voici sur le planisphère les 187 États membres du Fonds Monétaire
International, soit la ...
LE FONCTIONNEMENT DU FMI
LE FONCTIONNEMENT DU FMI
Comment fonctionne aujourd’hui le Fonds Monétaire International ? Le
FMI reste un organisme prête...
LES FINANCEMENTS DU FMI
LES FINANCEMENTS DU FMI
Quels sont les financements du FMI ?D’abord, il est le troisième plus
grand détenteur de réserves ...
RÉPARTITION DES VOIX AU SEIN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
RÉPARTITION DES VOIX AU SEIN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
La quote-part la plus forte est celle des États-Unis, avec enviro...
VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DES INFLUENCES
VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DES INFLUENCES
Depuis plusieurs années, les rapports de force changent. Certaines des
économies émer...
LE FUTUR TOP 10 DES QUOTES-PARTS
LE FUTUR TOP 10 DES QUOTES-PARTS
La Chine deviendra donc le 3e membre le plus influent du FMI, derrière
les États-Unis et ...
L’UNION EUROPÉENNE AU SEIN DU FMI
L’UNION EUROPÉENNE AU SEIN DU FMI
Prenons maintenant la situation de l’Union européenne au sein du
FMI.L’addition des voix...
LES PRINCIPAUX EMPRUNTEURS
LES PRINCIPAUX EMPRUNTEURS
Après la chute du Mur de Berlin et celle du bloc soviétique, le Fonds a
accompagné les ancienne...
LES CAS GREC ET IRLANDAIS
LES CAS GREC ET IRLANDAIS
Alors, ces deux pays cumulent plusieurs records au sein de l’Union
européenne : une grave récess...
LE PLAN GREC EN 2010
LE PLAN GREC EN 2010
La crise éclate dans ce pays en 2009, lorsque le gouvernement
nouvellement élu annonce que la dette p...
LES TAUX D’IMPOSITION EN EUROPE
LES TAUX D’IMPOSITION EN EUROPE
Regardons maintenant le cas de l’Irlande.Depuis les années 1990, ce
pays applique un taux ...
LE PLAN IRLANDAIS EN 2010
LE PLAN IRLANDAIS EN 2010
Or, au même moment, viennent s’additionner l’éclatement de la bulle
financière et immobilière, e...
Le fond monétaire international
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le fond monétaire international

780 vues

Publié le

Alors que l’économie mondiale cherche sa gouvernance, certains Etats sombrent dans la crise et le surendettement tandis que d’autres émergent. Le Dessous des Cartes décrypte les rouages des institutions économiques et financières internationales : de l’Afrique à l’Union européenne, quel est le coût de leurs interventions ?.

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
780
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le fond monétaire international

  1. 1. LE FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL CET TE ÉMISSION A ÉTÉ DIFFUSÉE L A PREMIÈRE FOIS EN AV RIL 2 0 1 1 EN BREF Alors que l’économie mondiale cherche sa gouvernance, certains Etats sombrent dans la crise et le surendettement tandis que d’autres émergent. Le Dessous des Cartes décrypte les rouages des institutions économiques et financières internationales : de l’Afrique à l’Union européenne, quel est le coût de leurs interventions ?. Mise en page par Abid
  2. 2. LES 187 ÉTATS MEMBRES DÉBUT 2011
  3. 3. LES 187 ÉTATS MEMBRES DÉBUT 2011 Voici sur le planisphère les 187 États membres du Fonds Monétaire International, soit la quasi-totalité du monde à l’exception de quelques États comme, par exemple, Cuba, la Corée du Nord, ou l’Autorité Palestinienne, Andorre, ou le Vatican.
  4. 4. LE FONCTIONNEMENT DU FMI
  5. 5. LE FONCTIONNEMENT DU FMI Comment fonctionne aujourd’hui le Fonds Monétaire International ? Le FMI reste un organisme prêteur. Il intervient lorsque les pays concernés en font eux-mêmes la demande, et si ils s’engagent à rétablir l’équilibre de leur balance des paiements par des politiques restrictives sur leurs finances publiques. Ce qui dans les faits revient à exercer un contrôle sur les politiques économiques et sociales de ces États.
  6. 6. LES FINANCEMENTS DU FMI
  7. 7. LES FINANCEMENTS DU FMI Quels sont les financements du FMI ?D’abord, il est le troisième plus grand détenteur de réserves officielles en or du monde, avec 2 827 tonnes en janvier 2011, derrière les États-Unis avec 8 134 tonnes, et l’Allemagne ; mais devant l’Italie, la France et la Chine.Le FMI est aussi doté de ressources provenant de ses 187 États membres, variables selon le poids de chaque pays dans l’économie mondiale, c’est ce que l’on appelle les « quotes-parts ».
  8. 8. RÉPARTITION DES VOIX AU SEIN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
  9. 9. RÉPARTITION DES VOIX AU SEIN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION La quote-part la plus forte est celle des États-Unis, avec environ 56 milliards de dollars, la plus faible étant celle de Tuvalu, avec environ 2 millions et demi de dollars. Ce qui fait que les États-Unis disposent de près de 17 % du total des voix attribuées au sein du Conseil d’administration, et Tuvalu ne dispose que de 0,01 % des voix.
  10. 10. VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DES INFLUENCES
  11. 11. VERS UN RÉÉQUILIBRAGE DES INFLUENCES Depuis plusieurs années, les rapports de force changent. Certaines des économies émergentes, comme le Brésil, l’Inde ou la Chine, sont devenues de nouvelles puissances internationales et financières.Et fin 2010, lors du sommet du G20 de Séoul, les leaders de l’économie mondiale ont conclu un accord qui accroît l’influence d’un grand nombre de pays émergents au sein du FMI, pour refléter justement leur place croissante dans l’économie mondiale.
  12. 12. LE FUTUR TOP 10 DES QUOTES-PARTS
  13. 13. LE FUTUR TOP 10 DES QUOTES-PARTS La Chine deviendra donc le 3e membre le plus influent du FMI, derrière les États-Unis et le Japon, mais devant l’Allemagne, la France, le Royaume Uni et l’Italie. Et les trois autres BRIC, donc l’Inde, la Russie, le Brésil, verront leur quote-part également accrue.
  14. 14. L’UNION EUROPÉENNE AU SEIN DU FMI
  15. 15. L’UNION EUROPÉENNE AU SEIN DU FMI Prenons maintenant la situation de l’Union européenne au sein du FMI.L’addition des voix des 27 pays de l’Union est supérieure à celui des États-Unis. Et pourtant, l’Union européenne demeure peu influente au sein de l’organisation, pour deux raisons : - d’abord, l’Union européenne en tant que telle ne siège pas en tant qu’institution ; - et d’autre part, les États membres ont des gouvernements qui ne parviennent que très rarement à parler d’une seule voix.
  16. 16. LES PRINCIPAUX EMPRUNTEURS
  17. 17. LES PRINCIPAUX EMPRUNTEURS Après la chute du Mur de Berlin et celle du bloc soviétique, le Fonds a accompagné les anciennes économies planifiées d’Europe de l’Est pendant la période de transition. Et aujourd’hui, les principaux emprunteurs sont toujours, par ordre décroissant, la Roumanie, l’Ukraine et la Hongrie.Mais avec la crise financière actuelle, le FMI a multiplié les interventions, cette fois auprès de pays riches que l’on croyait à l’abri du risque, comme la Grèce et l’Irlande.
  18. 18. LES CAS GREC ET IRLANDAIS
  19. 19. LES CAS GREC ET IRLANDAIS Alors, ces deux pays cumulent plusieurs records au sein de l’Union européenne : une grave récession économique, un taux de chômage supérieur à 10 %, une dette publique très élevée. Et cette crise est d’autant plus grave, que ces deux États siègent à l’Eurogroupe, qui est un groupe qui réunit les États membres de l’Union européenne qui ont adopté l’euro.
  20. 20. LE PLAN GREC EN 2010
  21. 21. LE PLAN GREC EN 2010 La crise éclate dans ce pays en 2009, lorsque le gouvernement nouvellement élu annonce que la dette publique réelle atteint 113 % du PIB. De plus, l’économie informelle du pays dépasse 20 % du PIB.Pendant plusieurs mois, la Grèce demande l’aide de l’Union européenne, puis celle du FMI. Et en mars 2010, malgré les désaccords entre la France et l’Allemagne, les dirigeants de l’Union parviennent à un accord sur le plan d’aide à la Grèce, financé par la zone euro, mais aussi par le FMI. Ce qui représente en apports respectifs 80 et 30 milliards d’euros sur trois ans.
  22. 22. LES TAUX D’IMPOSITION EN EUROPE
  23. 23. LES TAUX D’IMPOSITION EN EUROPE Regardons maintenant le cas de l’Irlande.Depuis les années 1990, ce pays applique un taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés de 12,5%, pour attirer les investissements et les multinationales sur son sol. Or, ce taux d’imposition représente moins de la moitié de celui qui est appliqué dans les principales économies européennes. La croissance de ce pays dépendait en fait beaucoup de cette très faible imposition, et aussi du secteur financier.
  24. 24. LE PLAN IRLANDAIS EN 2010
  25. 25. LE PLAN IRLANDAIS EN 2010 Or, au même moment, viennent s’additionner l’éclatement de la bulle financière et immobilière, et la crise économique mondiale qui s’amorce en 2008. L’économie de l’ex « tigre celtique » n’a pas tenu le choc, et le pays doit comme la Grèce, se tourner vers le FMI en 2010.Le plan d’aide d’urgence de 85 milliards d’euros finalement décidé est financé par l’Union européenne à hauteur de 45 milliards, par le FMI pour 22 milliards et demi, et par l’Irlande elle-même qui apportera le solde, soit 17 milliards et demi d’euros.

×