Les cartes de l’économie mondiale

815 vues

Publié le

Les réalités de l’économie mondiale sont multiples pourtant, les indicateurs qui permettent de dessiner la géographie mondiale de la richesse et de la pauvreté ne donnent qu’une vision restreinte des frontières économiques qui séparent le Nord et le Sud. D’autres critères permettent néanmoins d’affiner la vision des disparités propres à chaque pays, c’est ce que le Dessous des Cartes se propose d’analyser.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
815
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les cartes de l’économie mondiale

  1. 1. LES CARTES DE L’ÉCONOMIE MONDIALE CET TE ÉMISSION A ÉTÉ DIFFUSÉE L A PREMIÈRE FOIS EN N OV EMBRE 2010 EN BREF Les réalités de l’économie mondiale sont multiples pourtant, les indicateurs qui permettent de dessiner la géographie mondiale de la richesse et de la pauvreté ne donnent qu’une vision restreinte des frontières économiques qui séparent le Nord et le Sud. D’autres critères permettent néanmoins d’affiner la vision des disparités propres à chaque pays, c’est ce que le Dessous des Cartes se propose d’analyser. Mise en page par Abid. .
  2. 2. ..
  3. 3. LE CRITÈRE INSATISFAISANT DU PIB. .
  4. 4. LE CRITÈRE INSATISFAISANT DU PIB Le premier critère c'est évidemment la richesse matérielle produite à l’intérieur d’un pays, soit le PIB, le Produit Intérieur Brut, exprimé en parité de pouvoir d’achat. Mais ce PIB n’est pas très satisfaisant pour calculer la richesse réelle d’un pays. ..
  5. 5. LE REVENU NATIONAL BRUT PAR HABITANT. .
  6. 6. LE REVENU NATIONAL BRUT PAR HABITANT D’où un nouvel indicateur : le RNB, Revenu National Brut, par habitant. C’est le critère utilisé par la Banque mondiale, qui peut ainsi diviser le globe en trois zones distinctes : - les pays à revenu élevé, avec un revenu moyen supérieur à 12 200 $ par personne et par an, - suivis par les économies à revenu moyen, compris entre 996 $ et 12 200 $, - et pour finir les économies à faible revenu, égal ou inférieur à 995 $. ..
  7. 7. LE SEUIL DE PAUVRETÉ. .
  8. 8. LE SEUIL DE PAUVRETÉ Le seuil de pauvreté a été estimé par la Banque Mondiale à 1,25 $ par personne et par jour. C’est une moyenne mondiale.Le nombre de personnes vivant en dessous de ce seuil était d’environ 2 milliards de personnes en 1981 ; et depuis ce chiffre a beaucoup baissé, puisque l'on était à peu près à 1 milliard et demi en 2005. ..
  9. 9. L’INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN. .
  10. 10. L’INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN Si on prend une deuxième carte, avec des paramètres plus nombreux et plus fins que la seule production de richesse matérielle, on obtient une carte de l’Indice de Développement Humain.Elle est composée de trois paramètres :- la santé, mesurée par l’espérance de vie à la naissance,- l’éducation, mesurée par le taux d’illettrisme,- et le niveau de vie, mesuré par le PIB par habitant. ..
  11. 11. L’OPPOSITION NORD/SUD SELON YVES LACOSTE. .
  12. 12. L’OPPOSITION NORD/SUD SELON YVES LACOSTE L’opposition entre monde développé et sous-développé a été cartographiée en 1965 par le géographe français Yves Lacoste. On voit sur cette carte que le facteur climat est un déterminant, d’où la bande tropicale, qui induit certains comportements dans l’agriculture. Notez que dans les années 60, l’Espagne et le Portugal sont rangés parmi les pays sous-développés, tout comme le Sud de l’Italie, qui se voit séparé du Nord par une frontière économique. ..
  13. 13. LA PROJECTION DE PETERS . .
  14. 14. LA PROJECTION DE PETERS La projection de Peters montre exactement la proportion de la surface des terres émergées. Et cette projection permet de relativiser la prédominance de l’hémisphère nord, due à l’habitude d’utiliser la vieille projection de Mercator. ..
  15. 15. LA FRACTURE NORD/SUD AVEC LA PROJECTION DE PETERS . .
  16. 16. LA FRACTURE NORD/SUD AVEC LA PROJECTION DE PETERS Et avec cette projection, la ligne qui marque la fracture Nord/Sud n’a plus rien à voir avec la ligne géographique de l’équateur qui sépare les deux hémisphères. De nombreux pays géographiquement au nord de l’équateur se trouvent économiquement placés au sud, tandis que des pays géographiquement au sud comme l’Australie et la Nouvelle Zélande sont comme « remontés » au nord. ..
  17. 17. LES ÉCONOMIES EN DÉVELOPPEMENT. .
  18. 18. LES ÉCONOMIES EN DÉVELOPPEMENT Les nomenclatures des Nations unies vont continuer à faire évoluer les définitions, voire les perceptions, en proposant d’autres catégories :- les économies développées, qui recoupent la plupart des pays membres de l’OCDE, formées de pays qui ont en commun régime démocratique et économie de marché. - Ensuite les économies en transition, à savoir les anciens pays du bloc soviétique et yougoslave ; - et puis enfin les économies en développement. ..
  19. 19. LES PAYS EXPORTATEURS DE PÉTROLE. .
  20. 20. LES PAYS EXPORTATEURS DE PÉTROLE Et comme les économies en développement forment là aussi un ensemble beaucoup trop vaste, qui prête à confusion, l’ONU distingue des sous catégories, comme : - les pays exportateurs de pétrole,- et les PMA, c'est-à-dire les pays moins avancés ..
  21. 21. LES PAYS MOINS AVANCÉS. .
  22. 22. LES PAYS MOINS AVANCÉS Les PMA en 2010, ce sont 50 États allant d’Haïti à Tuvalu, concentrés majoritairement en Afrique sub-saharienne. Cette liste des PMA est révisée tous les 3 ans par le Conseil économique et social des Nations unies à partir de trois critères : - le revenu national brut par habitant, il doit être inférieur à 900 $ ; - le critère des ressources humaines, c'est- à-dire évalué en termes d’alimentation, santé et éducation ; - et enfin la santé économique du pays, dans les faits, sa vulnérabilité. ..
  23. 23. L’INDICE DE GINI. .
  24. 24. L’INDICE DE GINI Le coefficient de GINI est un indicateur des inégalités. Cet indice permet de calculer les inégalités au sein de la population d’un seul et même pays, avec un chiffre qui va de 0 à 1. 0 exprime une égalité parfaite, qui est toute théorique, et 1 l’inégalité la plus marquée. Donc, plus le pays est proche de 1, plus les inégalités sont grandes. Sur la carte du monde on peut ainsi repérer les deux extrêmes : le pays le plus égalitaire au monde, c'est le Danemark et le plus inégalitaire, c'est la Namibie. ..

×