Ldf 2020 majer

Ldf 2020 majer

PRINCIPALES DISPOSITIONS
FISCALES DE LA LOI DE FINANCES
2020
I. MESURES APPLICABLE À L’IS
N°Ordre Mesures en matière d'IS Aperçu Article CGI Date d'effet
1 Révision des taux de la
cotisation minimale.
Réduction de 0,75% à 0,5%
Application du taux de 0,6% aux entreprises chroniquement déficitaires, si après la période
d’exonération de 36 mois, le résultat courant hors amortissement est demeuré négatif sur deux
exercices consécutifs.
144-I-D Déclarations du
résultat fiscal
déposées à
compter du
01/01/2020
2 Réaménagement du barème
de l'IS
Augmentation du taux du barème progressif de 17,50% à 20%.
Bénéfice Net Fiscal (en MAD) Taux Somme à déduire
<300.000 10% 0
de 300.001 à 1.000.000 20% 30.000
> 1.000.000 31% 140.000
Les entreprises d’assurances et de réassurance Takaful ainsi que les fonds d’assurances Takaful et des
fonds de réassurance Takaful seront soumises au taux spécifique de 37%
19-I Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
Changement du taux d’IS plafonné appliqué à la tranche dont le montant du bénéfice net est
supérieur à 1 000 000 de dirhams pour certains secteurs d’activités de 17,50% à 20% :
-les entreprises exportatrices- article 6 (I-D-3°) au titre du CA à l'export
-les entreprises hôtelières et les établissements d’animation touristique- article 6 (I-B-3°) au titre du CA
en devises
-les entreprises minières exportatrices- article 6 (I-D-1°)
- les entreprises artisanales- article 6 (II-C-1°- b)
- les établissements privés d’enseignement ou de formation professionnelle - article 6 (II-C-1°-c)
- les sociétés sportives-article 6 (II-B-5°)
- les sociétés installées dans les zones d'accélération industrielle -article 6 (II-B-6°)
- les promoteurs immobiliers au titre de la location de campus-article 6 (II-C-2°)
- les exploitations agricoles - article 6 (I-D-4°)
-Les sociétés d’externalisation de service opérant dans les plateformes industrielles (6-II-B-4°)
19-I-A-1° à
8°
Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
3 Institution d'un taux spécifique
aux sociétés industrielles
Réduction du taux de 31% à 28% si le bénéfice net est inférieur à 100 MDHS.
Application du taux plafonné de 20% pour le bénéfice net à l’exportation.
19-I-A Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
4 Exonération des sociétés
d’externalisation de services
opérant dans les plateformes
industrielles
les sociétés exerçant les activités d’externalisation de services à l’intérieur ou en dehors des
plateformes industrielles intégrées dédiées à ces activités, conformément aux textes législatifs et
réglementaires en vigueur bénéficient de l’exonération de l’IS pendant les 5 premières années suivant
leur début d’exploitation
19-I-A-9°
6-II-B-4°
Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
5 Suppression de l'exonération
des sociétés exportatrices
Suppression de l'exonération d'IS applicable pendant les 5 premiers exercices au résultat fiscal
correspondant au chiffre d'affaire à l'export.
Les sociétés exportatrices ayant effectué leur première opération d’exportation avant le 01/01/2020
continuent de bénéficier de l’exonération d’IS quinquennale.
6 (I-D-3°) 01/01/2020
6 Réforme du régime fiscal
préférentiel applicable aux
sociétés ayant le statut CFC
-Application d’un taux unifié de 15% sur la totalité du bénéfice sans distinction entre la partie locale
et la partie export.
-Exonération de la retenue à la source sur les dividendes distribués par les sociétés ayant le statut
CFC
-Possibilité pour les sociétés ayant obtenu le statut CFC avant le 01/01/2020 d'opter pour ce régime
(exonération de la RAS et imposition au taux de 15%) de manière irrévocable suite à une demande à
joindre à la déclaration du résultat fiscal.
-Soumission aux règles de droit commun les sièges régionaux ou internationaux et aux bureaux de
représentation.
6 (I-B-4°)
6 (I-C-1°)
Sociétés ayant
obtenu le statut
CFC à compter
du 1er janvier
2020.
7 Convergence des taux prévus
par le régime fiscal préférentiel
applicable aux ZFE vers un
taux unifié de 15%.
Consécration de l’appellation «Zones d’accélération industrielle » (ZAI) en lieu et place de « Zone
franche d’exportation » (ZFE)
Suppression du taux de 8,75% en matière d’IS, et instauration, après la période quinquennale
d’exonération, d’un taux spécifique uniforme de 15%.
Ce taux s’appliquera de manière uniforme aussi bien pour le chiffre d’affaires local que celui réalisé à
l’export.
6 (II-B-6°) Sociétés
installées dans
les ZAI à compter
du 01/01/2021
8 Amélioration du régime
d'imposition des sociétés
agricoles
Suppression de la limitation de 5 ans du bénéfice du taux réduit d'IS. Les sociétés Agricoles bénéficient
du taux réduit de manière permanente.
6 (I-D-4°) Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
9 Amélioration du régime fiscal
applicable aux sociétés
sportives.
Exonération IS pendant les 5 premiers exercices.
Taux d’IS du barème plafonné à 20% après les 5 premiers exercices.
6 (I-B-5°)
10 Relèvement du plafond de
participation ouvrant droit à la
réduction d'impôt dans les
jeunes entreprises innovantes
en nouvelles technologies
Le montant de la participation ouvrant droit à la réduction d'impôt précédemment plafonné à 200 000
dirhams, par jeune entreprise innovante en nouvelles technologies est porté à 500 000 dirhams
6-IV
7-XII
11 Institution d’une obligation de
déclaration de la répartition
mondiale des bénéfices des
groupes de sociétés
multinationales, dite «
déclaration pays par pays » et
sanction pour défaut de
production.
Personnes concernées : 1/Toute entreprise soumise à l’IS lorsqu’elle
a) détient directement ou indirectement, une participation dans une ou plusieurs entreprises ou
établissements situés hors du Maroc, qui la rend tenue d’établir des états financiers consolidés,
conformément aux normes comptables applicables ou qui serait tenue de le faire si ses participations
étaient admises à la côte de la bourse des valeurs au Maroc,
b) réalise un chiffre d’affaires annuel hors taxes consolidé supérieur ou égal à 8 122 500 000 DH,
au titre de l’exercice qui précède celui concerné par la déclaration,
c) et n’est détenue directement ou indirectement, conformément au a) ci-dessus, par aucune autre
entreprise située au Maroc ou hors du Maroc
2/est également tenue de déposer cette déclaration, toute entreprise soumise à l’IS au Maroc qui
remplit l’une des conditions ci-après :
- est détenue directement ou indirectement par une entreprise située dans un Etat qui n’exige pas le
dépôt de la déclaration pays par pays et qui serait tenue au dépôt de cette déclaration si elle était
située au Maroc,
- est détenue directement ou indirectement par une entreprise située dans un Etat avec lequel le
Maroc n’a pas conclu un accord comportant des dispositions relatives à l’échange de
renseignements à des fins fiscales,
- ou a été désignée à cette fin par le groupe d’entreprises multinationales auquel elleappartient et
en a informé l’administration fiscale
3/Est également tenue de déposer la déclaration, toute entreprise soumise à l’IS, détenue directement
ou indirectement par une entreprise située dans un Etat ayant conclu avec le Maroc un accord
permettant l’échange de renseignements à des fins fiscales, et dans lequel est tenue de déposer une
déclaration pays par pays en vertu de la législation en vigueur audit Etat ou qui serait tenue de
déposer cette déclaration si elle était située au Maroc, lorsqu’elle est informée par l’administration
fiscale de la défaillance dudit Etat en matière d’échange due à la suspension de l’échange
automatique ou à la négligence de façon persistante de la transmission automatique au Maroc des
déclarations pays par pays en sa possession.
A défaut de déclaration ou en cas de déclaration incomplète, l'administration fiscale informerait le
contribuable de l'application d'une amende de 500 000 DH, après invitation à déposer ou à
compléter la déclaration.
154 TER199-
BIS214-VII
Exercices ouverts
à compter du
01/01/2021
12 Elargissement du champ
d'application du régime de
transferts de biens
d'investissement entre les
sociétés d'un même groupe
Extension du régime de la neutralité fiscale aux opérations de transfert des immobilisations
incorporelles et financières effectuées dans le cadre de la restructuration des groupes de sociétés et
des entreprises
161 BIS
II. MESURES APPLICABLES A L’IR
N°Ordre Mesures en matière d'IR Aperçu Article CGI Date d'effet
1 Application uniforme de la limite de
déduction de 50% au titre des primes ou
cotisations se rapportant aux contrats
d’assurance retraite souscrits avant et
après le 1er janvier 2015.
Limite de déduction de 50% à appliquer à tous les contrats antérieurs ou
postérieurs au 1er janvier 2015.
28-III Cotisations à
verser à compter
du 01/01/2020
2 Elargissement du champ des
bénéficiaires de la pension d'invalidité
Les pensions d’invalidité servies aussi bien aux personnes civiles que militaires
ou à leurs ayants cause, sont exonérés de l'IR sans distinction
57-4° Pensions
d'invalidité
perçues à
compter du 1er
Janvier 2020
3 Bénéfice de la déduction des cotisations
aux contrats d'investissement TAKAFUL
Extension de l’exonération de l’IR aux prestations d'un contrat
d'investissement Takaful dont la durée est au moins égale à 8 ans.
L’exonération est actuellement applicable aux prestations des contrats
d’assurance sur la vie et d’assurance capitalisation dont la durée est au moins
égale à 8 ans
57-10°
4 Relèvement du taux d'abattement
applicable aux pensions de retraite au
titre de la tranche inférieure à 168 000
dhs.
L’abattement forfaitaire appliqué au montant brut imposable des pensions et
rentes viagères, pour la détermination du revenu net imposable, est modifié
comme suit :
-application de 60% (au lieu de 55%) sur le montant brut ne dépassant pas
annuellement 168.000 dirhams ;
-40% pour le surplus
60-I Pensions versées
à compter du
01/01/2020
5 Augmentation du taux de l’abattement
applicable au titre du salaire brut versé
aux sportifs professionnels de 40% à
50%.
Un abattement forfaitaire de 50% sur le montant brut imposable versé aux
sportifs professionnels.
60-III Rémunérations
versées à
compter du
1/01/2020
6 Exonération de l'indemnité de stage
versée aux titulaires d'un baccalauréat
L’indemnité de stage mensuelle brute, plafonnée à 6.000 dirhams, versée au
stagiaire titulaire d’un baccalauréat recruté par les entreprises du secteur
privé pour une période de vingt-quatre mois, sera exonérée
57-16° Rémunérations
versées à
compter du
1/01/2020
7 Refonte de la procédure l’examen de la
situation fiscale du contribuable
-La procédure d'évaluation prévue par l'article 216 est engagée lorsque Le
montant des dépenses est supérieur à 240 000 dirhams (au lieu de 120.000
dirhams)
-Evaluation du revenu global annuel du contribuable au titre des revenus
professionnels, agricoles et fonciers au titre des périodes non prescrites.
-Obligation d'engager la procédure de la taxation d’office avant d'entamer
la procédure d'évaluation pour les contribuables qui n’ont pas déposé leurs
déclarations fiscales.
-L’administration doit tenir compte des dépenses qui peuvent être effectuées
par des ressources issues de plusieurs années. Dans ce cas, l’évaluation de
la situation fiscale des contribuables doit porter sur la seule fraction du
montant de la dépense correspondant à la période non prescrite.
-Avant d’engager la procédure de rectification, l'administration doit inviter le
contribuable à un échange oral et contradictoire et tenir compte des
observations formulées par l’intéressé, dans le cas où elle les estime fondées.
-Le contribuable peut justifier ses ressources par tout moyen de preuve et
notamment : - de revenus de capitaux mobiliers (y compris les distributions
occultes) soumis à la retenue à la source libératoire ; - de revenus exonérés
de l'impôt sur le revenu (à condition de les avoir inclus dans la déclaration
du revenu)
-La procédure d’examen de l'ensemble de la situation fiscale du contribuable
ne peut être engagée que lorsque le montant des dépenses visé à l’article 29
excède le montant du revenu déclaré d'au moins le quart.
29
216
Contrôle entamé
à compter du
01/01/2020
8 Abattement d'IR au titre du CA réalisé
par paiement mobile.
Les contribuables soumis à l'IR selon le régime du résultat net simplifié ou le
régime du bénéfice forfaitaire bénéficient d’un abattement de 25% de la
base imposable correspondant au chiffre d’affaires réalisé par paiement
mobile.
38
40
9 Relèvement des seuils de chiffre
d'affaires pour le bénéfice du régime
forfaitaire
Les seuils relatifs à l’application du régime forfaitaire ont été revus à la
hausse. Désormais, le chiffre d'affaires, TVA comprise, annuel ou porté à
l'année ne doit pas dépasser :
-2.000.000 de dirhams (au lieu de 1.000.000 dh), pour les activités
commerciales, industrielles ou artisanales ;
-500.000 dirhams (au lieu de 250.000 dh), pour les prestataires de service
41 Chiffre d'affaires
réalisé à compter
du 01/01/2020
10 Exonération de la cession de biens
immeubles occupés à titre d'habitation
principale si engagement de réinvestir le
montant de la cession en vue de
l'acquisition d'un immeuble destiné à
l'habitation principale
Les opérations de cession d'un immeuble ou partie d'immeuble occupé à titre
d'habitation principale par son propriétaire, avant l'expiration du délai légal
de 6 ans, sont exonérées dans les conditions suivantes :
- L’engagement de réinvestir le prix de cession dans l’acquisition d'un
immeuble destiné à l’habitation principale dans un délai ne dépassant pas 6
mois à compter de la date de la cession du premier immeuble destiné à
l’habitation principale ;
- Le contribuable ne peut bénéficier qu’une seule fois de cette exonération
Le prix de cession de l’immeuble précité ne doit pas excéder quatre millions
(4.000.000) de dirhams ;
- Le montant de l’impôt sur le revenu théorique afférent au profit résultant de
la cession de l’immeuble précité, doit être conservé auprès du notaire jusqu’à
la date de l’acquisition d’un autre immeuble destiné à l’habitation principale
63-II-B Cession
effectuées à
compter du
01/01/2020
11 Relèvement du plafond de cotisations à
un plan d'épargne en actions ou un plan
d’épargne entreprise à 2 000 000 de
dirhams
Exonération de l'IR sur les revenus et profits de capitaux mobiliers réalisés
dans le cadre d’un plan d’épargne en actions ou d’un plan d’épargne
entreprise au profit des salariés, dont le montant des versements effectués
par le contribuable dans lesdits plans ne dépasse pas 2.000.000 de dirhams
(au lieu de 600.000 dh)
68-VII
68-VIII
Contrats conclus
à compter du
01/01/2020
III. MESURES APPLICABLES A LA TVA
N°Ordre Mesures en matière de TVA Aperçu Article CGI Date d'effet
1 Exonération des activités des sociétés sportives L’ensemble des activités et opérations réalisées par les sociétés
sportives constituées conformément aux dispositions de la loi n° 30-
09 relative à l’éducation physique et aux sports pour une durée de
5ans à compter du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024
91-IV-3°
125
01/01/2020
2 Application du taux de 20% au matériel
agricole susceptible d’un usage mixte.
Taxation, à l’intérieur et à l’importation, au taux de 20% des
équipements et produits
suivants (actuellement exonérés avec droit à déduction):
- les abri-serres et les éléments entrant dans leur fabrication ;
- les moteurs à combustion interne stationnaire, les pompes à axe
vertical et les
motopompes dites pompes immergées ou pompes submersibles ;
- le scarificateur ;
-les tarières (actuellement imposés au taux réduit de 10%)
92-I-5° 01/01/2020
3 Clarification du régime fiscal applicable aux
fabricants et prestataires de services dont le
CA est inférieur à 500 000 DH
Exonération avec droit à déduction des ventes et prestations de
services, effectuées par les fabricants et les prestataires, personnes
physiques, dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur ou égal à cinq
cent mille (500.000) dirhams, à l’exception des personnes exerçant
des professions libérales (rajout de la précision personne physique et
exo SDD au lieu d’être hors champs)
91-II-3° 01/01/2020
4 Clarification de l’exonération de la TVA sur le
matériel de micro-irrigation par goutte à goutte
ou matériel d’irrigation par aspersion.
Mise en place d’une liste détaillée du matériel de micro-irrigation
éligible.
Mise en place d’une procédure de contrôle de la destination effective
de ces produits.
92-I-5° 01/01/2020
5 Exonération de la TVA à l’intérieur et à
l’importation des vaccins.
Exonération à l’intérieur (avec droit à déduction) et à l’importation. 92-I-19°
123-37°
01/01/2020
6 Clarification du taux de la TVA applicable à
l’huile de palme.
Suppression du taux de 10% et soumission au taux de TVA de droit
commun.
99-2° 01/01/2020
7 Harmonisation du traitement fiscal des produits
de la finance participative avec celui des
produits bancaires.
Exonération TVA biens d’investissements acquis par contrat
Mourabaha.
TVA 10% opérations des contrats « SALAM » et « ISTINA’A ».
Taux de 10% applicable sur la marge de la banque.
Possibilité de transfert du droit à déduction de la TVA pour ces
contrats.
92-I-6°
96-8°
99-2°
105-3°
01/01/2020
8 Application du taux de 10% aux ventes de
billets d’entrées aux musées, cinéma et
théâtre.
Application du taux de 10% au lieu du 20% actuel applicable aux
ventes de billets d’entrées aux musées, cinéma et théâtre.
99-2° 01/01/2020
9 Clarification du taux de TVA applicables aux
prestations fournis par les cafés
Imposition à la TVA au taux de 10% des prestations fournies par les
cafés
99-2° 01/01/2020
10 Suppression de la TVA spécifique Suppression de la TVA spécifique s’appliquant aux:
- livraisons et ventes autrement qu'à consommer sur place, portant
sur les vins et les boissons alcoolisées (tarif: 100 DH par hectolitre).
- livraisons et ventes de tous ouvrages ou articles, autres que les
outils, composés en tout ou en partie d'or, de platine ou d'argent
(tarif: 5 DH par gramme d'or et de platine et 0,10 DH par gramme
d'argent).
100
106-8°
01/01/2020
11 Suppression de l'exonération à l'importation des
viandes et poissons destinés aux
établissements de restauration
Taxation au taux de 20% de l’importation des viandes et des poissons
destinés aux établissements de restauration, définis dans la
nomenclature douanière comme suit:
- viande hachée présentée sous forme de galettes de 45 à 150
grammes en sachets en polyéthylène, d’une teneur en matière grasse
de 17,5 % à 21 % ;
- préparation de viande de poulet présentée sous forme de galettes
ou portions, panées, précuites, congelées, d’un poids n’excédant pas
100 grammes et emballées dans un sachet en matière plastique ;
- préparation à base de filet de poisson sous forme d’un pavé
rectangulaire de 70 grammes.
123-40° 01/01/2020
MESURES APPLICABLES AUX DROITS D’ENREGISTREMENTS
N°Ordre Mesures en matière des droits
d'enregistrement
Aperçu Article CGI Date d'effet
1 Exonération des droits d'enregistrement sur
certains actes
Les actes portant acquisition d’immeubles par les bénéficiaires du
relogement dans le cadre du programme « Villes sans bidonvilles » ou «
Bâtiments menaçant ruine»
129-III-19° Actes établis
à compter du
01/01/2020
2 Les actes portant acquisition de terrains nus ou comportant des
constructions destinées à être démolies et réservés à la construction
des établissements hôteliers
129-IV-24° Actes établis
à compter du
01/01/2020
3 Les actes portant acquisitions d’immeubles par les partis politiques
nécessaires à l’exercice de leur activité. Mesure applicable pendant 2ans
à compter du 1er janvier 2020.
247-XXX Actes établis
à compter du
01/01/2020
4 Exonération des actes et écrits par lesquels les associations sportives
procèdent à l’apport, d’une partie ou de la totalité de leurs actifs et
passifs aux sociétés sportives constituées conformément aux
dispositions de la loi n° 30-09 relative à l’éducation physique et aux
sports.
129-IV-29° Actes établis
à compter du
01/01/2020
IV. PROCEDURES
N°Ordre Mesures relatives aux procédures Aperçu Article
CGI
Date d'effet
1 Institution d’une déclaration
rectificative spontanée ou
après avis consultatif de
l’administration fiscale.
Annulation d’office des pénalités, majorations et amendes+ Dispense du
contrôle fiscal des exercices concernés : 2016, 2017 et 2018.
Impôt concernés : IS, d’IR (revenus professionnels RNR et RNS), TVA, Retenue à la
source en matière d’IS, IR et TVA, Droits de timbres et Taxes sur les Contrats
d’assurance.
Conditions : Note explicative des rectifications apportées à la comptabilité établie
par un professionnel (comptable agréé, ou Expert-Comptable) à joindre à la
déclaration rectificative établie par le contribuable en tenant compte des
renseignements et des données dont dispose l'administration fiscale.
Les contribuables désirant régulariser leur situation fiscale, doivent demander à
l’administration fiscale, sur ou d’après un imprimé modèle établi par elle, de leur
communiquer l’état des irrégularités qu’elle a constaté suite à l'examen des
données contenues dans leurs déclarations fiscales.
La déclaration rectificative à est déposer avant le 1er octobre 2020 et procéder au
paiement spontané des droits complémentaires en deux versements égaux
respectivement avant l’expiration du mois de septembre et de novembre de
l’année 2020.
Cette mesure est également applicable aux contribuables qui régularisent leur
situation fiscale sur la base d'une convention conclue entre l'administration
fiscale et l'organisation professionnelle à laquelle ils appartiennent et qui fixe, à
partir de la base de données dont dispose l'administration fiscale, les normes sur la
base desquelles cette régularisation doit être effectuée.
Cette mesure exclut les contribuables qui sont en cessation d’activité et les
contribuables en activité, pour le ou les exercices ayant fait l’objet de l’une des
procédures de contrôle.
247-
XXVIII
2 Régularisation spontanée de la
situation fiscale des contribuables
n’ayant pas effectué leur
déclaration annuelle de revenu
global au titre des revenus
fonciers
Les titulaires de revenus fonciers n’ayant pas souscrit leur déclaration annuelle du
revenu global afférente auxdits revenus, au titre des années antérieures non
prescrites, peuvent bénéficier de la dispense du paiement de l’IR au titre des
revenus fonciers et de l’annulation d’office des majorations, amendes et pénalités,
sous réserve de déposer avant le 1er juillet 2020, une déclaration et de verser
spontanément, en même temps, une contribution égale à 10% du montant brut
des revenus fonciers se rapportant à l’année 2018
247-XXIX
3 Exclusion des personnes physiques
dont le revenu professionnel est
déterminé selon le régime du
bénéfice forfaitaire ou celui de
l’auto-entrepreneur des
obligations comptables prévues par
l’article 145 du CGI
Les obligations comptables prévues par les dispositions de l’article 145 du CGI, ne
sont pas applicables aux contribuables personnes physiques dont le revenu
professionnel est déterminé selon le régime du bénéfice forfaitaire ou celui de l’auto-
entrepreneur:
La tenue de la comptabilité;
-L’établissement des inventaires;
- L’obligation de se doter d’un système informatique de facturation.
- La détention d’une adresse électronique.
145-XI
4 Institution d’un cadre légal au
débat oral et contradictoire entre
l’administration et le
contribuable vérifié.
L’administration fiscale aurait l’obligation d’inviter le contribuable dans les 30 jours
suivant la date de clôture de la vérification à un échange oral et contradictoire
concernant les propositions de redressement.
Les observations du contribuable seraient prises en considération si l’administration
les estime fondée.
La notification de redressement demeurerait le seul document ayant pour effet de
fixer les montants des redressements et de constater l’engagement de la procédure
de rectification des impositions.
Le contribuable serait informé de la date fixée pour l’échange oral et contradictoire.
212 Avis de
vérification
transmis
postérieurement
au 01/01/2020
5 Obligation d’identification des
informations relatives à la résidence
fiscale des titulaires de comptes
financiers et de leurs bénéficiaires
effectifs
Institution, pour les institutions financières, les entreprises d’assurance et de
réassurance, de l’obligation d’identification des informations relatives à la résidence
fiscale des titulaires de comptes financiers et, le cas échéant, de leurs bénéficiaires
effectifs.
Le bénéficiaire effectif est la ou les personnes physiques qui, en dernier lieu,
détiennent ou contrôlent le client, et/ou la personne physique pour le compte de
laquelle une opération est effectuée. Sont également comprises, les personnes qui
exercent en dernier lieu un contrôle effectif sur une personne morale ou une
construction juridique
214-V Exercice ouverts à
compter du
01/01/2020
6 Obligation de conservation des
documents
Institution de l’obligation de conservation pendant 10 ans des registres des actions
engagées pour satisfaire aux obligations prévues en la matière (pièces justificatives,
auto-certifications et autres éléments probants utilisés à cette fin).
214-V Exercice ouverts à
compter du
01/01/2020
7 Elargissement du champ
d’application des demandes de
consultation fiscale préalable.
Extension du bénéfice de la demande de consultation préalable aux opérations
susceptibles de constituer un abus de droit au sens de l’article 213-V :
• Caractère fictif
• Recherche du bénéfice d’avantages fiscaux à l’encontre des objectifs visés par le
législatif
• But d’éluder ou de réduire le montant l’impôt
234
quater
V. LES SANCTIONS
N°Ordre Mesures relatives aux sanctions Aperçu Article
CGI
Date d'effet
1 Institution d'un taux de majoration pour
défaut ou retard de dépôt à
l'enregistrement des actes exonérés du
paiement des droits d'enregistrement
Une majoration de 0,5% est appliquée en cas de défaut de dépôt ou de dépôt
en dehors des délais légaux, des actes et conventions exonérés des droits
d’enregistrement.
Toutefois, la majoration de 0,5% est ramenée à 0,25% dans le cas de dépôt
desdits actes et conventions dans un délai ne dépassant pas trente (30) jours de
retard.
La majoration est calculée sur la base imposable prévue à l’article 131.
Le montant de ladite majoration ne peut être inférieur à cinq cent (500) dirhams
et ne doit pas dépasser 100.000 dirhams.
184
2 Sanctions applicables aux institutions
financières et entreprises d’assurance et
de
réassurance en matière de droit de
communication
Baisse de 20 000 DH à 2 000 DH par compte de l’amende applicable en cas de
manquements à l’obligation d’identification de la résidence fiscale.
La même sanction s’applique en cas de non respect des obligations de
communication à l’administration fiscale ou de communication d’informations
incomplètes, insuffisantes ou erronées.
185-II Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
3 Sanctions applicables aux institutions
financières et entreprises d’assurance et
de
réassurance en matière de droit de
communication
Application d’une amende de 5 000 DH par année et par compte à
communiquer en cas de défaut de conservation des informations et documents
relatifs à l’identification de la résidence fiscale des titulaires de comptes
financiers et des informations financières afférentes à ces comptes.
185-BIS-
II
Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
4 Institution d’une amende de 1 500 DH
en cas de non communication aux
institutions
financières de l’auto-certification relative
à la résidence fiscale
Les titulaires de comptes qui ne communiquent pas aux institutions financières
l’auto-certification permettant d’établir leurs résidences fiscales et, le cas
échéant, celles de leurs bénéficiaires effectifs seraient passibles d’une amende
de 1 500 DH par titulaire de compte.
La même sanction s’appliquerait lorsque les titulaires de comptes
communiquent aux organismes précités des informations délibérément
erronées
185-III Exercices ouverts
à compter du
01/01/2020
VI. LES AMNISTIES
N°Ordre Mesures relatives aux amnisties Aperçu
1 Régularisation volontaire de la situation du contribuable. Dispense de l’examen de l’ensemble de la situation fiscale du contribuable
prévu par l’article 29 du CGI.
Paiement d’une retenue au taux de 5% sur les liquidités déposées auprès
des banques.
Les dépenses engagées ultérieurement à partir de ces dépôts de liquidités ne
seront pas pris en considération dans l’examen de l’ensemble de la
situation fiscale du contribuable.
2 Institution d’une contribution libératoire à 1,5% du montant du
chèque ou des chèques faisant l’objet d’un incident de paiement
Institution d’une contribution libératoire au titre des amendes pécuniaires
relatives aux incidents de paiement, quels que soient leurs classements, et
qui n’ont pas été régularisées, concernant les chèques présentés au paiement
au maximum à la date du 31 décembre 2019
Le montant de la contribution libératoire à 1,5% du montant du chèque ou
des chèques faisant l’objet d’un incident de paiement, à condition que la
contribution soit payée à la TGR durant l’année 2020.
Le plafond de la contribution est établi à un maximum de 10.000 DH pour
les personnes physiques et 50.000 DH pour les personnes morales et ce,
peu importe le nombre d’incidents non régularisés.
2 Régularisation spontanée au titre des avoirs et liquidités
détenus à l’étranger.
Franchise des pénalités, majorations, amendes en matière fiscale et de
change.
Champ d’application : avoirs constitués à l’étranger avant le 30/09/2019 et
déclaré dans le cadre de la régularisation au plus tard le 31/10/2020.
Contribution de :
• 10% pour les biens immeubles, actifs financiers, valeurs mobilières, autres
titres de capital ou créances ;
• 5% pour les avoirs liquides en devise rapatriés au Maroc et déposés dans
des comptes en devise ou Dh convertible
• 2% pour les liquidités en devise rapatriées au Maroc et cédées sur le
marché de change contre le Dirham
Chakib Zaari
Managing partner
Chakib.zaari@majerconsulting.com
+212 5 22 27 86 35/+212 6 61 74 81 25
Noureddine Baqchich
Partner
Noureddine.baqchich@majerconsulting.com
+212 5 22 27 86 35/+212 6 61 99 77 62
Mohamed HAMDACHE
Partner
Mohamed.hamdache@majerconsulting.com
+212 5 22 27 86 35/+212 6 61 95 22 97
Website
www.majerconsulting.ma
Siège Casablanca : Bd Omar Al Khiam, Rés Ryad Anfa, Immeuble A1, Bureau 5ème étage num 54,
Casablanca finance city – CFC- 20250.
Bureau Tanger : Bd Mohamed V, Immeuble Office Building, Apt 34, Etage 6.

Recommandé

Présentation loi des finances 2015 par
Présentation loi des finances 2015Présentation loi des finances 2015
Présentation loi des finances 2015Melek Sellami
2.1K vues115 diapositives
Les principales mesures fiscales portant loi de finances 2016 par
Les principales mesures fiscales portant loi de finances  2016 Les principales mesures fiscales portant loi de finances  2016
Les principales mesures fiscales portant loi de finances 2016 Melek Sellami
2.3K vues126 diapositives
Commentaire de la loi de finances complémentaire 2014 par
Commentaire de la loi de finances complémentaire 2014Commentaire de la loi de finances complémentaire 2014
Commentaire de la loi de finances complémentaire 2014Melek Sellami
2.8K vues118 diapositives
Présentation Loi de finance 2016 cabinet zahaf & associes par
Présentation Loi de finance 2016   cabinet zahaf & associesPrésentation Loi de finance 2016   cabinet zahaf & associes
Présentation Loi de finance 2016 cabinet zahaf & associesMelek Sellami
1.4K vues23 diapositives
Présentation loi de finances 2013 Tunisie mehdi_ellouz par
Présentation loi de finances 2013 Tunisie mehdi_ellouzPrésentation loi de finances 2013 Tunisie mehdi_ellouz
Présentation loi de finances 2013 Tunisie mehdi_ellouzmohamed araar
4.3K vues188 diapositives
Note sur les principales dispositions de la ldf 2015 par
Note sur les principales dispositions de la ldf 2015Note sur les principales dispositions de la ldf 2015
Note sur les principales dispositions de la ldf 2015Allaeddine Makhlouk
447 vues16 diapositives

Contenu connexe

Tendances

Presentation loi de finances 2014 par
Presentation loi de finances 2014Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014Melek Sellami
8.2K vues89 diapositives
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC (sociétés exonéré ) par
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC(sociétés exonéré )IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC(sociétés exonéré )
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC (sociétés exonéré )Zakaria Hajir
7.6K vues26 diapositives
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices par
Régime fiscal des entreprises totalement exportatricesRégime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatricesMelek Sellami
13.6K vues11 diapositives
Loi de Finances 2016 de la Tunisie par
Loi de Finances 2016 de la TunisieLoi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la TunisieAmal ROUIS
3.4K vues51 diapositives
Code de l'IRPP et de l'IS par
Code de l'IRPP et de l'ISCode de l'IRPP et de l'IS
Code de l'IRPP et de l'ISMelek Sellami
6.8K vues405 diapositives
Avantages fiscaux par
Avantages fiscauxAvantages fiscaux
Avantages fiscauxMelek Sellami
2.1K vues11 diapositives

Tendances(20)

Presentation loi de finances 2014 par Melek Sellami
Presentation loi de finances 2014Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014
Melek Sellami8.2K vues
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC (sociétés exonéré ) par Zakaria Hajir
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC(sociétés exonéré )IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC(sociétés exonéré )
IMPOT SUR LES SOCIETES AU MAROC (sociétés exonéré )
Zakaria Hajir7.6K vues
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices par Melek Sellami
Régime fiscal des entreprises totalement exportatricesRégime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Régime fiscal des entreprises totalement exportatrices
Melek Sellami13.6K vues
Loi de Finances 2016 de la Tunisie par Amal ROUIS
Loi de Finances 2016 de la TunisieLoi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la Tunisie
Amal ROUIS3.4K vues
Retenue à la source - Tunisie par Melek Sellami
Retenue à la source - TunisieRetenue à la source - Tunisie
Retenue à la source - Tunisie
Melek Sellami30K vues
Auditia - Loi de Finances 2020 : Principales dispositions par AdilCharradi
Auditia - Loi de Finances 2020 : Principales dispositionsAuditia - Loi de Finances 2020 : Principales dispositions
Auditia - Loi de Finances 2020 : Principales dispositions
AdilCharradi11 vues
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014 par Allaeddine Makhlouk
Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014Resume du systeme  fiscal  marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Resume du systeme fiscal marocain (mis à jour jusqu’au 31 décembre 2014
Projet de loi de finances 2016 par Driss Lebbat
Projet de loi de finances 2016Projet de loi de finances 2016
Projet de loi de finances 2016
Driss Lebbat905 vues
Note circulaire n 726 : LF 2016 par CHAHBOUN Adil
Note circulaire n  726 : LF 2016Note circulaire n  726 : LF 2016
Note circulaire n 726 : LF 2016
CHAHBOUN Adil16.4K vues
Loi de finances 2019 - Royaume du Maroc (by FINANCE MED) - Format PDF par FINANCEMED
Loi de finances 2019  - Royaume du Maroc (by FINANCE MED) - Format PDFLoi de finances 2019  - Royaume du Maroc (by FINANCE MED) - Format PDF
Loi de finances 2019 - Royaume du Maroc (by FINANCE MED) - Format PDF
FINANCEMED395 vues
Loi de finances 2019 finance med par najeddine
Loi de finances 2019   finance medLoi de finances 2019   finance med
Loi de finances 2019 finance med
najeddine253 vues
Normes Comptables Tunisiennes par Melek Sellami
Normes Comptables TunisiennesNormes Comptables Tunisiennes
Normes Comptables Tunisiennes
Melek Sellami11K vues
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte) par Melek Sellami
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Melek Sellami3.1K vues

Similaire à Ldf 2020 majer

Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021 par
Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021
Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021EY
3K vues6 diapositives
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01 par
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01KHARBOUCH SALAH
578 vues47 diapositives
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1 par
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1
Deloitte Afrique Francophone - Newsletter n°1Deloitte Société d'Avocats
5.7K vues51 diapositives
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014 par
Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014Fatima Abboud
1.2K vues47 diapositives
Note circulaire 2014 722 lf_2014 par
Note circulaire 2014 722 lf_2014Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014Med Haissoune
592 vues47 diapositives
chapitre 2.pdf par
chapitre 2.pdfchapitre 2.pdf
chapitre 2.pdfImeneMeha
72 vues16 diapositives

Similaire à Ldf 2020 majer(20)

Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021 par EY
Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021
Tax Alerte - Principales dispositions loi de finances 2021
EY3K vues
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01 par KHARBOUCH SALAH
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
Fiscalit impotsurlessocitcoursexerices-120620061253-phpapp01
KHARBOUCH SALAH578 vues
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014 par Fatima Abboud
Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014
Fatima Abboud1.2K vues
Note circulaire 2014 722 lf_2014 par Med Haissoune
Note circulaire 2014 722 lf_2014Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014
Med Haissoune592 vues
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices) par 穆罕 默德穆罕
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕101.7K vues
Note circulaire pour la la loi de finances (l.f.) n° 100 14 année 2015 par Allaeddine Makhlouk
Note circulaire pour la la loi de finances (l.f.) n° 100 14 année 2015Note circulaire pour la la loi de finances (l.f.) n° 100 14 année 2015
Note circulaire pour la la loi de finances (l.f.) n° 100 14 année 2015
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re... par Mohamed Larbi BEN YOUNES
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...
Suramortissement en faveur des investissements de transformation numérique de... par Mathias BAUMGARTNER
Suramortissement en faveur des investissements de transformation numérique de...Suramortissement en faveur des investissements de transformation numérique de...
Suramortissement en faveur des investissements de transformation numérique de...
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc par bouchra elabbadi
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du MarocRapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc

Plus de Jallal Diane

البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdf par
البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdfالبرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdf
البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdfJallal Diane
6 vues120 diapositives
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdf par
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdfGuide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdf
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdfJallal Diane
24 vues64 diapositives
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptx par
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptxGuide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptx
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptxJallal Diane
4 vues44 diapositives
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf par
Audit comptable financier ISCAE  2015.pdfAudit comptable financier ISCAE  2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdfJallal Diane
123 vues273 diapositives
AUDIT COMPTABLE.pdf par
AUDIT COMPTABLE.pdfAUDIT COMPTABLE.pdf
AUDIT COMPTABLE.pdfJallal Diane
62 vues54 diapositives
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdf par
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdfAudit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdf
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdfJallal Diane
109 vues109 diapositives

Plus de Jallal Diane(19)

البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdf par Jallal Diane
البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdfالبرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdf
البرامج التدريبية على أكاديمية منشآت.pdf
Jallal Diane6 vues
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdf par Jallal Diane
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdfGuide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdf
Guide de Bonnes pratiques sanitaires du secteur Menuier.pdf
Jallal Diane24 vues
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptx par Jallal Diane
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptxGuide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptx
Guide pwc-accelerator-france_etude-financement-startup exellent.pptx
Jallal Diane4 vues
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf par Jallal Diane
Audit comptable financier ISCAE  2015.pdfAudit comptable financier ISCAE  2015.pdf
Audit comptable financier ISCAE 2015.pdf
Jallal Diane123 vues
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdf par Jallal Diane
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdfAudit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdf
Audit comptable et financier du Professeur Mme Kaoutar El Menzhi.pdf
Jallal Diane109 vues
Audit comptable et financier.pdf par Jallal Diane
Audit comptable et financier.pdfAudit comptable et financier.pdf
Audit comptable et financier.pdf
Jallal Diane47 vues
Audit apprecition de controle interne du cycle Ventes-Clients.pdf par Jallal Diane
Audit apprecition de controle interne du cycle Ventes-Clients.pdfAudit apprecition de controle interne du cycle Ventes-Clients.pdf
Audit apprecition de controle interne du cycle Ventes-Clients.pdf
Jallal Diane52 vues
Morocco export special report par Jallal Diane
Morocco export special reportMorocco export special report
Morocco export special report
Jallal Diane131 vues
Morocco 2020 21 the business year par Jallal Diane
Morocco 2020 21 the business yearMorocco 2020 21 the business year
Morocco 2020 21 the business year
Jallal Diane126 vues
Les avantages de_la_reglementation_de_change par Jallal Diane
Les avantages de_la_reglementation_de_changeLes avantages de_la_reglementation_de_change
Les avantages de_la_reglementation_de_change
Jallal Diane47 vues
Guide des affaire 2020 amdie (2) par Jallal Diane
Guide des affaire 2020   amdie (2)Guide des affaire 2020   amdie (2)
Guide des affaire 2020 amdie (2)
Jallal Diane553 vues
99 طريقة لجعل الأطفال يحبون القراءة par Jallal Diane
99 طريقة لجعل الأطفال يحبون القراءة99 طريقة لجعل الأطفال يحبون القراءة
99 طريقة لجعل الأطفال يحبون القراءة
Jallal Diane5.2K vues
عبدالله النفيسي الفكر-الحركي_للتيارات_الاسلامية par Jallal Diane
عبدالله النفيسي الفكر-الحركي_للتيارات_الاسلاميةعبدالله النفيسي الفكر-الحركي_للتيارات_الاسلامية
عبدالله النفيسي الفكر-الحركي_للتيارات_الاسلامية
Jallal Diane203 vues
العودة إلى الذات علي شريعتي par Jallal Diane
العودة إلى الذات   علي شريعتيالعودة إلى الذات   علي شريعتي
العودة إلى الذات علي شريعتي
Jallal Diane195 vues

Ldf 2020 majer

  • 1. PRINCIPALES DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2020
  • 2. I. MESURES APPLICABLE À L’IS N°Ordre Mesures en matière d'IS Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Révision des taux de la cotisation minimale. Réduction de 0,75% à 0,5% Application du taux de 0,6% aux entreprises chroniquement déficitaires, si après la période d’exonération de 36 mois, le résultat courant hors amortissement est demeuré négatif sur deux exercices consécutifs. 144-I-D Déclarations du résultat fiscal déposées à compter du 01/01/2020 2 Réaménagement du barème de l'IS Augmentation du taux du barème progressif de 17,50% à 20%. Bénéfice Net Fiscal (en MAD) Taux Somme à déduire <300.000 10% 0 de 300.001 à 1.000.000 20% 30.000 > 1.000.000 31% 140.000 Les entreprises d’assurances et de réassurance Takaful ainsi que les fonds d’assurances Takaful et des fonds de réassurance Takaful seront soumises au taux spécifique de 37% 19-I Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 Changement du taux d’IS plafonné appliqué à la tranche dont le montant du bénéfice net est supérieur à 1 000 000 de dirhams pour certains secteurs d’activités de 17,50% à 20% : -les entreprises exportatrices- article 6 (I-D-3°) au titre du CA à l'export -les entreprises hôtelières et les établissements d’animation touristique- article 6 (I-B-3°) au titre du CA en devises -les entreprises minières exportatrices- article 6 (I-D-1°) - les entreprises artisanales- article 6 (II-C-1°- b) - les établissements privés d’enseignement ou de formation professionnelle - article 6 (II-C-1°-c) - les sociétés sportives-article 6 (II-B-5°) - les sociétés installées dans les zones d'accélération industrielle -article 6 (II-B-6°) - les promoteurs immobiliers au titre de la location de campus-article 6 (II-C-2°) - les exploitations agricoles - article 6 (I-D-4°) -Les sociétés d’externalisation de service opérant dans les plateformes industrielles (6-II-B-4°) 19-I-A-1° à 8° Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 3 Institution d'un taux spécifique aux sociétés industrielles Réduction du taux de 31% à 28% si le bénéfice net est inférieur à 100 MDHS. Application du taux plafonné de 20% pour le bénéfice net à l’exportation. 19-I-A Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 4 Exonération des sociétés d’externalisation de services opérant dans les plateformes industrielles les sociétés exerçant les activités d’externalisation de services à l’intérieur ou en dehors des plateformes industrielles intégrées dédiées à ces activités, conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur bénéficient de l’exonération de l’IS pendant les 5 premières années suivant leur début d’exploitation 19-I-A-9° 6-II-B-4° Exercices ouverts à compter du 01/01/2020
  • 3. 5 Suppression de l'exonération des sociétés exportatrices Suppression de l'exonération d'IS applicable pendant les 5 premiers exercices au résultat fiscal correspondant au chiffre d'affaire à l'export. Les sociétés exportatrices ayant effectué leur première opération d’exportation avant le 01/01/2020 continuent de bénéficier de l’exonération d’IS quinquennale. 6 (I-D-3°) 01/01/2020 6 Réforme du régime fiscal préférentiel applicable aux sociétés ayant le statut CFC -Application d’un taux unifié de 15% sur la totalité du bénéfice sans distinction entre la partie locale et la partie export. -Exonération de la retenue à la source sur les dividendes distribués par les sociétés ayant le statut CFC -Possibilité pour les sociétés ayant obtenu le statut CFC avant le 01/01/2020 d'opter pour ce régime (exonération de la RAS et imposition au taux de 15%) de manière irrévocable suite à une demande à joindre à la déclaration du résultat fiscal. -Soumission aux règles de droit commun les sièges régionaux ou internationaux et aux bureaux de représentation. 6 (I-B-4°) 6 (I-C-1°) Sociétés ayant obtenu le statut CFC à compter du 1er janvier 2020. 7 Convergence des taux prévus par le régime fiscal préférentiel applicable aux ZFE vers un taux unifié de 15%. Consécration de l’appellation «Zones d’accélération industrielle » (ZAI) en lieu et place de « Zone franche d’exportation » (ZFE) Suppression du taux de 8,75% en matière d’IS, et instauration, après la période quinquennale d’exonération, d’un taux spécifique uniforme de 15%. Ce taux s’appliquera de manière uniforme aussi bien pour le chiffre d’affaires local que celui réalisé à l’export. 6 (II-B-6°) Sociétés installées dans les ZAI à compter du 01/01/2021 8 Amélioration du régime d'imposition des sociétés agricoles Suppression de la limitation de 5 ans du bénéfice du taux réduit d'IS. Les sociétés Agricoles bénéficient du taux réduit de manière permanente. 6 (I-D-4°) Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 9 Amélioration du régime fiscal applicable aux sociétés sportives. Exonération IS pendant les 5 premiers exercices. Taux d’IS du barème plafonné à 20% après les 5 premiers exercices. 6 (I-B-5°) 10 Relèvement du plafond de participation ouvrant droit à la réduction d'impôt dans les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies Le montant de la participation ouvrant droit à la réduction d'impôt précédemment plafonné à 200 000 dirhams, par jeune entreprise innovante en nouvelles technologies est porté à 500 000 dirhams 6-IV 7-XII
  • 4. 11 Institution d’une obligation de déclaration de la répartition mondiale des bénéfices des groupes de sociétés multinationales, dite « déclaration pays par pays » et sanction pour défaut de production. Personnes concernées : 1/Toute entreprise soumise à l’IS lorsqu’elle a) détient directement ou indirectement, une participation dans une ou plusieurs entreprises ou établissements situés hors du Maroc, qui la rend tenue d’établir des états financiers consolidés, conformément aux normes comptables applicables ou qui serait tenue de le faire si ses participations étaient admises à la côte de la bourse des valeurs au Maroc, b) réalise un chiffre d’affaires annuel hors taxes consolidé supérieur ou égal à 8 122 500 000 DH, au titre de l’exercice qui précède celui concerné par la déclaration, c) et n’est détenue directement ou indirectement, conformément au a) ci-dessus, par aucune autre entreprise située au Maroc ou hors du Maroc 2/est également tenue de déposer cette déclaration, toute entreprise soumise à l’IS au Maroc qui remplit l’une des conditions ci-après : - est détenue directement ou indirectement par une entreprise située dans un Etat qui n’exige pas le dépôt de la déclaration pays par pays et qui serait tenue au dépôt de cette déclaration si elle était située au Maroc, - est détenue directement ou indirectement par une entreprise située dans un Etat avec lequel le Maroc n’a pas conclu un accord comportant des dispositions relatives à l’échange de renseignements à des fins fiscales, - ou a été désignée à cette fin par le groupe d’entreprises multinationales auquel elleappartient et en a informé l’administration fiscale 3/Est également tenue de déposer la déclaration, toute entreprise soumise à l’IS, détenue directement ou indirectement par une entreprise située dans un Etat ayant conclu avec le Maroc un accord permettant l’échange de renseignements à des fins fiscales, et dans lequel est tenue de déposer une déclaration pays par pays en vertu de la législation en vigueur audit Etat ou qui serait tenue de déposer cette déclaration si elle était située au Maroc, lorsqu’elle est informée par l’administration fiscale de la défaillance dudit Etat en matière d’échange due à la suspension de l’échange automatique ou à la négligence de façon persistante de la transmission automatique au Maroc des déclarations pays par pays en sa possession. A défaut de déclaration ou en cas de déclaration incomplète, l'administration fiscale informerait le contribuable de l'application d'une amende de 500 000 DH, après invitation à déposer ou à compléter la déclaration. 154 TER199- BIS214-VII Exercices ouverts à compter du 01/01/2021 12 Elargissement du champ d'application du régime de transferts de biens d'investissement entre les sociétés d'un même groupe Extension du régime de la neutralité fiscale aux opérations de transfert des immobilisations incorporelles et financières effectuées dans le cadre de la restructuration des groupes de sociétés et des entreprises 161 BIS
  • 5. II. MESURES APPLICABLES A L’IR N°Ordre Mesures en matière d'IR Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Application uniforme de la limite de déduction de 50% au titre des primes ou cotisations se rapportant aux contrats d’assurance retraite souscrits avant et après le 1er janvier 2015. Limite de déduction de 50% à appliquer à tous les contrats antérieurs ou postérieurs au 1er janvier 2015. 28-III Cotisations à verser à compter du 01/01/2020 2 Elargissement du champ des bénéficiaires de la pension d'invalidité Les pensions d’invalidité servies aussi bien aux personnes civiles que militaires ou à leurs ayants cause, sont exonérés de l'IR sans distinction 57-4° Pensions d'invalidité perçues à compter du 1er Janvier 2020 3 Bénéfice de la déduction des cotisations aux contrats d'investissement TAKAFUL Extension de l’exonération de l’IR aux prestations d'un contrat d'investissement Takaful dont la durée est au moins égale à 8 ans. L’exonération est actuellement applicable aux prestations des contrats d’assurance sur la vie et d’assurance capitalisation dont la durée est au moins égale à 8 ans 57-10° 4 Relèvement du taux d'abattement applicable aux pensions de retraite au titre de la tranche inférieure à 168 000 dhs. L’abattement forfaitaire appliqué au montant brut imposable des pensions et rentes viagères, pour la détermination du revenu net imposable, est modifié comme suit : -application de 60% (au lieu de 55%) sur le montant brut ne dépassant pas annuellement 168.000 dirhams ; -40% pour le surplus 60-I Pensions versées à compter du 01/01/2020 5 Augmentation du taux de l’abattement applicable au titre du salaire brut versé aux sportifs professionnels de 40% à 50%. Un abattement forfaitaire de 50% sur le montant brut imposable versé aux sportifs professionnels. 60-III Rémunérations versées à compter du 1/01/2020 6 Exonération de l'indemnité de stage versée aux titulaires d'un baccalauréat L’indemnité de stage mensuelle brute, plafonnée à 6.000 dirhams, versée au stagiaire titulaire d’un baccalauréat recruté par les entreprises du secteur privé pour une période de vingt-quatre mois, sera exonérée 57-16° Rémunérations versées à compter du 1/01/2020
  • 6. 7 Refonte de la procédure l’examen de la situation fiscale du contribuable -La procédure d'évaluation prévue par l'article 216 est engagée lorsque Le montant des dépenses est supérieur à 240 000 dirhams (au lieu de 120.000 dirhams) -Evaluation du revenu global annuel du contribuable au titre des revenus professionnels, agricoles et fonciers au titre des périodes non prescrites. -Obligation d'engager la procédure de la taxation d’office avant d'entamer la procédure d'évaluation pour les contribuables qui n’ont pas déposé leurs déclarations fiscales. -L’administration doit tenir compte des dépenses qui peuvent être effectuées par des ressources issues de plusieurs années. Dans ce cas, l’évaluation de la situation fiscale des contribuables doit porter sur la seule fraction du montant de la dépense correspondant à la période non prescrite. -Avant d’engager la procédure de rectification, l'administration doit inviter le contribuable à un échange oral et contradictoire et tenir compte des observations formulées par l’intéressé, dans le cas où elle les estime fondées. -Le contribuable peut justifier ses ressources par tout moyen de preuve et notamment : - de revenus de capitaux mobiliers (y compris les distributions occultes) soumis à la retenue à la source libératoire ; - de revenus exonérés de l'impôt sur le revenu (à condition de les avoir inclus dans la déclaration du revenu) -La procédure d’examen de l'ensemble de la situation fiscale du contribuable ne peut être engagée que lorsque le montant des dépenses visé à l’article 29 excède le montant du revenu déclaré d'au moins le quart. 29 216 Contrôle entamé à compter du 01/01/2020 8 Abattement d'IR au titre du CA réalisé par paiement mobile. Les contribuables soumis à l'IR selon le régime du résultat net simplifié ou le régime du bénéfice forfaitaire bénéficient d’un abattement de 25% de la base imposable correspondant au chiffre d’affaires réalisé par paiement mobile. 38 40 9 Relèvement des seuils de chiffre d'affaires pour le bénéfice du régime forfaitaire Les seuils relatifs à l’application du régime forfaitaire ont été revus à la hausse. Désormais, le chiffre d'affaires, TVA comprise, annuel ou porté à l'année ne doit pas dépasser : -2.000.000 de dirhams (au lieu de 1.000.000 dh), pour les activités commerciales, industrielles ou artisanales ; -500.000 dirhams (au lieu de 250.000 dh), pour les prestataires de service 41 Chiffre d'affaires réalisé à compter du 01/01/2020
  • 7. 10 Exonération de la cession de biens immeubles occupés à titre d'habitation principale si engagement de réinvestir le montant de la cession en vue de l'acquisition d'un immeuble destiné à l'habitation principale Les opérations de cession d'un immeuble ou partie d'immeuble occupé à titre d'habitation principale par son propriétaire, avant l'expiration du délai légal de 6 ans, sont exonérées dans les conditions suivantes : - L’engagement de réinvestir le prix de cession dans l’acquisition d'un immeuble destiné à l’habitation principale dans un délai ne dépassant pas 6 mois à compter de la date de la cession du premier immeuble destiné à l’habitation principale ; - Le contribuable ne peut bénéficier qu’une seule fois de cette exonération Le prix de cession de l’immeuble précité ne doit pas excéder quatre millions (4.000.000) de dirhams ; - Le montant de l’impôt sur le revenu théorique afférent au profit résultant de la cession de l’immeuble précité, doit être conservé auprès du notaire jusqu’à la date de l’acquisition d’un autre immeuble destiné à l’habitation principale 63-II-B Cession effectuées à compter du 01/01/2020 11 Relèvement du plafond de cotisations à un plan d'épargne en actions ou un plan d’épargne entreprise à 2 000 000 de dirhams Exonération de l'IR sur les revenus et profits de capitaux mobiliers réalisés dans le cadre d’un plan d’épargne en actions ou d’un plan d’épargne entreprise au profit des salariés, dont le montant des versements effectués par le contribuable dans lesdits plans ne dépasse pas 2.000.000 de dirhams (au lieu de 600.000 dh) 68-VII 68-VIII Contrats conclus à compter du 01/01/2020 III. MESURES APPLICABLES A LA TVA N°Ordre Mesures en matière de TVA Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Exonération des activités des sociétés sportives L’ensemble des activités et opérations réalisées par les sociétés sportives constituées conformément aux dispositions de la loi n° 30- 09 relative à l’éducation physique et aux sports pour une durée de 5ans à compter du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2024 91-IV-3° 125 01/01/2020 2 Application du taux de 20% au matériel agricole susceptible d’un usage mixte. Taxation, à l’intérieur et à l’importation, au taux de 20% des équipements et produits suivants (actuellement exonérés avec droit à déduction): - les abri-serres et les éléments entrant dans leur fabrication ; - les moteurs à combustion interne stationnaire, les pompes à axe vertical et les motopompes dites pompes immergées ou pompes submersibles ; - le scarificateur ; -les tarières (actuellement imposés au taux réduit de 10%) 92-I-5° 01/01/2020
  • 8. 3 Clarification du régime fiscal applicable aux fabricants et prestataires de services dont le CA est inférieur à 500 000 DH Exonération avec droit à déduction des ventes et prestations de services, effectuées par les fabricants et les prestataires, personnes physiques, dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur ou égal à cinq cent mille (500.000) dirhams, à l’exception des personnes exerçant des professions libérales (rajout de la précision personne physique et exo SDD au lieu d’être hors champs) 91-II-3° 01/01/2020 4 Clarification de l’exonération de la TVA sur le matériel de micro-irrigation par goutte à goutte ou matériel d’irrigation par aspersion. Mise en place d’une liste détaillée du matériel de micro-irrigation éligible. Mise en place d’une procédure de contrôle de la destination effective de ces produits. 92-I-5° 01/01/2020 5 Exonération de la TVA à l’intérieur et à l’importation des vaccins. Exonération à l’intérieur (avec droit à déduction) et à l’importation. 92-I-19° 123-37° 01/01/2020 6 Clarification du taux de la TVA applicable à l’huile de palme. Suppression du taux de 10% et soumission au taux de TVA de droit commun. 99-2° 01/01/2020 7 Harmonisation du traitement fiscal des produits de la finance participative avec celui des produits bancaires. Exonération TVA biens d’investissements acquis par contrat Mourabaha. TVA 10% opérations des contrats « SALAM » et « ISTINA’A ». Taux de 10% applicable sur la marge de la banque. Possibilité de transfert du droit à déduction de la TVA pour ces contrats. 92-I-6° 96-8° 99-2° 105-3° 01/01/2020 8 Application du taux de 10% aux ventes de billets d’entrées aux musées, cinéma et théâtre. Application du taux de 10% au lieu du 20% actuel applicable aux ventes de billets d’entrées aux musées, cinéma et théâtre. 99-2° 01/01/2020 9 Clarification du taux de TVA applicables aux prestations fournis par les cafés Imposition à la TVA au taux de 10% des prestations fournies par les cafés 99-2° 01/01/2020 10 Suppression de la TVA spécifique Suppression de la TVA spécifique s’appliquant aux: - livraisons et ventes autrement qu'à consommer sur place, portant sur les vins et les boissons alcoolisées (tarif: 100 DH par hectolitre). - livraisons et ventes de tous ouvrages ou articles, autres que les outils, composés en tout ou en partie d'or, de platine ou d'argent (tarif: 5 DH par gramme d'or et de platine et 0,10 DH par gramme d'argent). 100 106-8° 01/01/2020
  • 9. 11 Suppression de l'exonération à l'importation des viandes et poissons destinés aux établissements de restauration Taxation au taux de 20% de l’importation des viandes et des poissons destinés aux établissements de restauration, définis dans la nomenclature douanière comme suit: - viande hachée présentée sous forme de galettes de 45 à 150 grammes en sachets en polyéthylène, d’une teneur en matière grasse de 17,5 % à 21 % ; - préparation de viande de poulet présentée sous forme de galettes ou portions, panées, précuites, congelées, d’un poids n’excédant pas 100 grammes et emballées dans un sachet en matière plastique ; - préparation à base de filet de poisson sous forme d’un pavé rectangulaire de 70 grammes. 123-40° 01/01/2020 MESURES APPLICABLES AUX DROITS D’ENREGISTREMENTS N°Ordre Mesures en matière des droits d'enregistrement Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Exonération des droits d'enregistrement sur certains actes Les actes portant acquisition d’immeubles par les bénéficiaires du relogement dans le cadre du programme « Villes sans bidonvilles » ou « Bâtiments menaçant ruine» 129-III-19° Actes établis à compter du 01/01/2020 2 Les actes portant acquisition de terrains nus ou comportant des constructions destinées à être démolies et réservés à la construction des établissements hôteliers 129-IV-24° Actes établis à compter du 01/01/2020 3 Les actes portant acquisitions d’immeubles par les partis politiques nécessaires à l’exercice de leur activité. Mesure applicable pendant 2ans à compter du 1er janvier 2020. 247-XXX Actes établis à compter du 01/01/2020 4 Exonération des actes et écrits par lesquels les associations sportives procèdent à l’apport, d’une partie ou de la totalité de leurs actifs et passifs aux sociétés sportives constituées conformément aux dispositions de la loi n° 30-09 relative à l’éducation physique et aux sports. 129-IV-29° Actes établis à compter du 01/01/2020
  • 10. IV. PROCEDURES N°Ordre Mesures relatives aux procédures Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Institution d’une déclaration rectificative spontanée ou après avis consultatif de l’administration fiscale. Annulation d’office des pénalités, majorations et amendes+ Dispense du contrôle fiscal des exercices concernés : 2016, 2017 et 2018. Impôt concernés : IS, d’IR (revenus professionnels RNR et RNS), TVA, Retenue à la source en matière d’IS, IR et TVA, Droits de timbres et Taxes sur les Contrats d’assurance. Conditions : Note explicative des rectifications apportées à la comptabilité établie par un professionnel (comptable agréé, ou Expert-Comptable) à joindre à la déclaration rectificative établie par le contribuable en tenant compte des renseignements et des données dont dispose l'administration fiscale. Les contribuables désirant régulariser leur situation fiscale, doivent demander à l’administration fiscale, sur ou d’après un imprimé modèle établi par elle, de leur communiquer l’état des irrégularités qu’elle a constaté suite à l'examen des données contenues dans leurs déclarations fiscales. La déclaration rectificative à est déposer avant le 1er octobre 2020 et procéder au paiement spontané des droits complémentaires en deux versements égaux respectivement avant l’expiration du mois de septembre et de novembre de l’année 2020. Cette mesure est également applicable aux contribuables qui régularisent leur situation fiscale sur la base d'une convention conclue entre l'administration fiscale et l'organisation professionnelle à laquelle ils appartiennent et qui fixe, à partir de la base de données dont dispose l'administration fiscale, les normes sur la base desquelles cette régularisation doit être effectuée. Cette mesure exclut les contribuables qui sont en cessation d’activité et les contribuables en activité, pour le ou les exercices ayant fait l’objet de l’une des procédures de contrôle. 247- XXVIII 2 Régularisation spontanée de la situation fiscale des contribuables n’ayant pas effectué leur déclaration annuelle de revenu global au titre des revenus fonciers Les titulaires de revenus fonciers n’ayant pas souscrit leur déclaration annuelle du revenu global afférente auxdits revenus, au titre des années antérieures non prescrites, peuvent bénéficier de la dispense du paiement de l’IR au titre des revenus fonciers et de l’annulation d’office des majorations, amendes et pénalités, sous réserve de déposer avant le 1er juillet 2020, une déclaration et de verser spontanément, en même temps, une contribution égale à 10% du montant brut des revenus fonciers se rapportant à l’année 2018 247-XXIX
  • 11. 3 Exclusion des personnes physiques dont le revenu professionnel est déterminé selon le régime du bénéfice forfaitaire ou celui de l’auto-entrepreneur des obligations comptables prévues par l’article 145 du CGI Les obligations comptables prévues par les dispositions de l’article 145 du CGI, ne sont pas applicables aux contribuables personnes physiques dont le revenu professionnel est déterminé selon le régime du bénéfice forfaitaire ou celui de l’auto- entrepreneur: La tenue de la comptabilité; -L’établissement des inventaires; - L’obligation de se doter d’un système informatique de facturation. - La détention d’une adresse électronique. 145-XI 4 Institution d’un cadre légal au débat oral et contradictoire entre l’administration et le contribuable vérifié. L’administration fiscale aurait l’obligation d’inviter le contribuable dans les 30 jours suivant la date de clôture de la vérification à un échange oral et contradictoire concernant les propositions de redressement. Les observations du contribuable seraient prises en considération si l’administration les estime fondée. La notification de redressement demeurerait le seul document ayant pour effet de fixer les montants des redressements et de constater l’engagement de la procédure de rectification des impositions. Le contribuable serait informé de la date fixée pour l’échange oral et contradictoire. 212 Avis de vérification transmis postérieurement au 01/01/2020 5 Obligation d’identification des informations relatives à la résidence fiscale des titulaires de comptes financiers et de leurs bénéficiaires effectifs Institution, pour les institutions financières, les entreprises d’assurance et de réassurance, de l’obligation d’identification des informations relatives à la résidence fiscale des titulaires de comptes financiers et, le cas échéant, de leurs bénéficiaires effectifs. Le bénéficiaire effectif est la ou les personnes physiques qui, en dernier lieu, détiennent ou contrôlent le client, et/ou la personne physique pour le compte de laquelle une opération est effectuée. Sont également comprises, les personnes qui exercent en dernier lieu un contrôle effectif sur une personne morale ou une construction juridique 214-V Exercice ouverts à compter du 01/01/2020 6 Obligation de conservation des documents Institution de l’obligation de conservation pendant 10 ans des registres des actions engagées pour satisfaire aux obligations prévues en la matière (pièces justificatives, auto-certifications et autres éléments probants utilisés à cette fin). 214-V Exercice ouverts à compter du 01/01/2020 7 Elargissement du champ d’application des demandes de consultation fiscale préalable. Extension du bénéfice de la demande de consultation préalable aux opérations susceptibles de constituer un abus de droit au sens de l’article 213-V : • Caractère fictif • Recherche du bénéfice d’avantages fiscaux à l’encontre des objectifs visés par le législatif • But d’éluder ou de réduire le montant l’impôt 234 quater
  • 12. V. LES SANCTIONS N°Ordre Mesures relatives aux sanctions Aperçu Article CGI Date d'effet 1 Institution d'un taux de majoration pour défaut ou retard de dépôt à l'enregistrement des actes exonérés du paiement des droits d'enregistrement Une majoration de 0,5% est appliquée en cas de défaut de dépôt ou de dépôt en dehors des délais légaux, des actes et conventions exonérés des droits d’enregistrement. Toutefois, la majoration de 0,5% est ramenée à 0,25% dans le cas de dépôt desdits actes et conventions dans un délai ne dépassant pas trente (30) jours de retard. La majoration est calculée sur la base imposable prévue à l’article 131. Le montant de ladite majoration ne peut être inférieur à cinq cent (500) dirhams et ne doit pas dépasser 100.000 dirhams. 184 2 Sanctions applicables aux institutions financières et entreprises d’assurance et de réassurance en matière de droit de communication Baisse de 20 000 DH à 2 000 DH par compte de l’amende applicable en cas de manquements à l’obligation d’identification de la résidence fiscale. La même sanction s’applique en cas de non respect des obligations de communication à l’administration fiscale ou de communication d’informations incomplètes, insuffisantes ou erronées. 185-II Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 3 Sanctions applicables aux institutions financières et entreprises d’assurance et de réassurance en matière de droit de communication Application d’une amende de 5 000 DH par année et par compte à communiquer en cas de défaut de conservation des informations et documents relatifs à l’identification de la résidence fiscale des titulaires de comptes financiers et des informations financières afférentes à ces comptes. 185-BIS- II Exercices ouverts à compter du 01/01/2020 4 Institution d’une amende de 1 500 DH en cas de non communication aux institutions financières de l’auto-certification relative à la résidence fiscale Les titulaires de comptes qui ne communiquent pas aux institutions financières l’auto-certification permettant d’établir leurs résidences fiscales et, le cas échéant, celles de leurs bénéficiaires effectifs seraient passibles d’une amende de 1 500 DH par titulaire de compte. La même sanction s’appliquerait lorsque les titulaires de comptes communiquent aux organismes précités des informations délibérément erronées 185-III Exercices ouverts à compter du 01/01/2020
  • 13. VI. LES AMNISTIES N°Ordre Mesures relatives aux amnisties Aperçu 1 Régularisation volontaire de la situation du contribuable. Dispense de l’examen de l’ensemble de la situation fiscale du contribuable prévu par l’article 29 du CGI. Paiement d’une retenue au taux de 5% sur les liquidités déposées auprès des banques. Les dépenses engagées ultérieurement à partir de ces dépôts de liquidités ne seront pas pris en considération dans l’examen de l’ensemble de la situation fiscale du contribuable. 2 Institution d’une contribution libératoire à 1,5% du montant du chèque ou des chèques faisant l’objet d’un incident de paiement Institution d’une contribution libératoire au titre des amendes pécuniaires relatives aux incidents de paiement, quels que soient leurs classements, et qui n’ont pas été régularisées, concernant les chèques présentés au paiement au maximum à la date du 31 décembre 2019 Le montant de la contribution libératoire à 1,5% du montant du chèque ou des chèques faisant l’objet d’un incident de paiement, à condition que la contribution soit payée à la TGR durant l’année 2020. Le plafond de la contribution est établi à un maximum de 10.000 DH pour les personnes physiques et 50.000 DH pour les personnes morales et ce, peu importe le nombre d’incidents non régularisés. 2 Régularisation spontanée au titre des avoirs et liquidités détenus à l’étranger. Franchise des pénalités, majorations, amendes en matière fiscale et de change. Champ d’application : avoirs constitués à l’étranger avant le 30/09/2019 et déclaré dans le cadre de la régularisation au plus tard le 31/10/2020. Contribution de : • 10% pour les biens immeubles, actifs financiers, valeurs mobilières, autres titres de capital ou créances ; • 5% pour les avoirs liquides en devise rapatriés au Maroc et déposés dans des comptes en devise ou Dh convertible • 2% pour les liquidités en devise rapatriées au Maroc et cédées sur le marché de change contre le Dirham
  • 14. Chakib Zaari Managing partner Chakib.zaari@majerconsulting.com +212 5 22 27 86 35/+212 6 61 74 81 25 Noureddine Baqchich Partner Noureddine.baqchich@majerconsulting.com +212 5 22 27 86 35/+212 6 61 99 77 62 Mohamed HAMDACHE Partner Mohamed.hamdache@majerconsulting.com +212 5 22 27 86 35/+212 6 61 95 22 97 Website www.majerconsulting.ma Siège Casablanca : Bd Omar Al Khiam, Rés Ryad Anfa, Immeuble A1, Bureau 5ème étage num 54, Casablanca finance city – CFC- 20250. Bureau Tanger : Bd Mohamed V, Immeuble Office Building, Apt 34, Etage 6.