COLORATION DE GRAM &   OBSERVATION AU     MICROSCOPE      Boughammoura Aïda
COLORATION DE GRAM   1. REALISATION DUN FROTTIS  2. COLORATION DE GRAM  3. OBSERVATION AU MICROSCOPE
REALISATION DUN FROTTIS- nettoyer une lame de verre à léthanol / acétone- déposer sur une lame propre une goutte de suspen...
COLORATION DE GRAM- Coloration développée en 1884 par un médecin danoisChristian Gram- méthode de coloration la plus large...
COMPOSITION DE LA PAROI BACTERIENNE      Gram +                            Gram-Peptidoglycane épais             Peptidogl...
COLORATION DE GRAM :PROTOCOLE- verser quelques gouttes de violet de gentiane sur lefrottis- attendre 1 minute- éliminer le...
COLORATION DE GRAM : RESULTATS- les bactéries à Gram positif apparaissent violettes- les bactéries à Gram négatif apparais...
OBSERVATION AU MICROSCOPE- grossissement x100 à immersion dans lhuile de paraffine           - ouverture maximale du diaph...
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Coloration de gram
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Coloration de gram

16 644 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Coloration de gram

  1. 1. COLORATION DE GRAM & OBSERVATION AU MICROSCOPE Boughammoura Aïda
  2. 2. COLORATION DE GRAM  1. REALISATION DUN FROTTIS 2. COLORATION DE GRAM 3. OBSERVATION AU MICROSCOPE
  3. 3. REALISATION DUN FROTTIS- nettoyer une lame de verre à léthanol / acétone- déposer sur une lame propre une goutte de suspensionbactérienne- réaliser le frottis à partir du centre de la lame endécrivant un mouvement circulaire- sécher le frottis en passant la lame à la flamme du becbunsen (2 à 3 fois)- fixer la préparation en flambant la lame avec léthanol /acétone- sécher la lame à la flamme
  4. 4. COLORATION DE GRAM- Coloration développée en 1884 par un médecin danoisChristian Gram- méthode de coloration la plus largement utilisée enbactériologie- mise en évidence de différences de nature de la paroibactérienne (bactéries à Gram négatif ont un peptidoglycaneplus fin que celles à Gram positif)- se déroule en 3 temps :1. coloration au violet de gentiane et fixation de la colorationpar le lugol2. traitement à léthanol (dissolvant le violet de gentianedécolorant les bactéries à Gram négatif)3. contre-coloration à la fushine ou safranine (colorant en roseles bactéries précédemment décolorées)
  5. 5. COMPOSITION DE LA PAROI BACTERIENNE Gram + Gram-Peptidoglycane épais Peptidoglycane fin90% de la paroi 10% de la paroiLéthanol traverse uniquement la paroi des bactéries à Gramnégatif (dissolution des lipides de la membrane externe) etdécolore le cytoplasme !
  6. 6. COLORATION DE GRAM :PROTOCOLE- verser quelques gouttes de violet de gentiane sur lefrottis- attendre 1 minute- éliminer lexcès de violet de gentiane puis avec un peudeau sans insister- plonger la lame 1 minute dans le lugol- rincer abondamment à leau- rincer à léthanol / acétone des 2 côtés de la lame- rincer abondamment à leau- plonger la lame 1 minute dans la fushnine ou safranine- rincer abondamment à leau- sécher la lame à la flamme
  7. 7. COLORATION DE GRAM : RESULTATS- les bactéries à Gram positif apparaissent violettes- les bactéries à Gram négatif apparaissent roses- les vieilles cultures bactériennes peuvent donner desrésultats de Gram variables en raison de la dégradation dela paroi cellulaire
  8. 8. OBSERVATION AU MICROSCOPE- grossissement x100 à immersion dans lhuile de paraffine - ouverture maximale du diaphragme

×