SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
Communication 3 :
Manuel pratique sur l’entreprenariat des jeunes et les
capacités d’affaires en agrobusiness
Yvon SAROUMI
Agroéconomiste
ysaroumi@gmail.com
Juillet 2017
Introduction
Informations relatives au manuel
Section 1 : Identification d’idée
d’agrobusiness
Section 2 : Réussir son marketing
simplement
Section 3 : Explorer le financement
Section 4 : Se preparer à aller à un niveau
supérieur
Conclusion
PLAN
INTRODUCTION
 Le secteur agricole se présente comme un gisement
d’opportunités d’affaires et un levier pour la transformation
structurelles des économies africaines
 L’entreprenariat agricole chez les jeunes est donc devenu un
élément essentiel des stratégies utilisées dans la lutte
contre le chômage et le sous-emploi des jeunes.
 Mais les jeunes :
 soit, ils disposent de peu d’information sur les
opportunités dans les CVA,
 soit, ils ne disposent pas de capacités techniques et
financières pour se positionner.
Le développement du présent manuel s’inscrit dans le contexte
des initiatives qui visent à répondre au problème de capacités
des jeunes à travers les informations pratiques.
POURQUOI CE MANUEL ? Il existe une littérature assez fournie relative à l’entreprenariat et la
création/gestion d’entreprise
 Très peu de documents se présente sous forme de produits d’apprentissage
 Le manuel veut combler ce gap de matériels didactiques et méthodiques capables
de favoriser la maitrise ainsi que la mise en application des principes clés relatifs à
l’entreprenariat. « Accompagner le public cible dans sa démarche
entrepreneuriale et/ou de création et de gestion
d’entreprises à travers l’opérationnalisation des
concepts et la description des méthodes, astuces et
impératifs de capacités en lien avec la question de
l’entreprenariat en l’occurrence dans le secteur de
l’agrobusiness ».
CE QUE CE MANUEL N’EST PAS :
 Un guide pour la rédaction de plan d’affaire/projet
 Un guide de recherche de financement pour les projets
Ce manuel ne prétend pas aborder tous les aspects de la vie
d’une entreprise d’agrobusiness
A PROPOS DE CE MANUEL ?
 Il traite de concepts relatifs à l’entreprenariat
 Il est structuré en 4 sections :
 identification d’idée d’agrobusiness
 comment réussir son marketing simplement
 explorer le financement
 se préparer à aller à un niveau supérieur
A QUI S’ADRESSE CE MANUEL?
Deux
grandes
catégories
de groupes
cibles
Agro-preneurs
Accompagnateurs
d’agro-preneurs
SECTION 1 :
IDENTIFICATION D’IDÉE
D’AGROBUSINESS
Identification d’idée d’agrobusiness Tout projet de création d’entreprise part d’une idée qui germe et murit avec le
temps.
 Une idée ou opportunité d’agrobusiness peut être classique ou innovante.
 Lorsqu’elle est classique, il faut réfléchir à sa réelle utilité par rapport à l'offre
déjà existante.
 Quand elle est innovante, le plus grand défi est celui de l’acceptation par les
consommateurs.
 L’identification d’une idée d’agrobusiness peut provenir d’un processus individuel
ou collectif.
 Les facteurs intrinsèques qui influencent dans la détection des opportunités
d’affaires sont : la vigilance
entrepreneuriale ;
 la perception
d’opportunité ;
 la sensibilité aux bénéfices
;
 le mode d’apprentissage
 l’information;
 la créativité;
 Le capital social et les
réseaux
Les sources d’inspiration d’idée d’agrobusiness
 L’idée peut venir de plusieurs sources dont notamment:
 Expériences personnelles ou du savoir-faire. Le porteur du projet part de son
vécu quotidien, des problèmes de production, de commercialisation, des
commentaires et avis des consommateurs, etc.
 Imagination. Partir de son imagination pour proposer des produits ou
solutions.
 Des études existantes sur le secteur agricole. L’idée d’agrobusiness peut partir
des résultats d’études existantes sur les filières agricoles ;
 Des études commanditées. Il est aussi possible, si les moyens sont disponibles,
de commanditer une étude technique ou de marché sur une filière afin de
mieux appréhender les opportunités
Types d’idées d’agrobusiness
Nouveau
produit/servic
e
1
Amélioration
produit/servic
e
2
Augmenter
l’offre
3
Combinaison
produits/servic
es
5
Amélioration
relation
clientèle
4
Valider son idée d’agrobusiness
 La validation d’une idée agrobusiness peut se faire en 4 étapes successives
• Cette étape permet de mieux circonscrire l’idée d’agrobusiness,
en répondant aux questions : Quoi ?; A qui ?; Pourquoi ?;
Comment ?.
Description
• Le porteur du projet doit mieux appréhender le marché visé, sa
taille, sa tendance et sa solvabilité.
Délimitation du marché
• Il s’agit ici pour l’entrepreneur de faire une auto-évaluation de sa
personnalité, ses atouts et faiblesses, Cette étape permet
d’identifier les besoins en capacités à combler soit par la
formation ou l’association avec un partenaire
Définition du projet personnel
• Cette étape fait la synthèse de tout ce qui précède pour analyser
la faisabilité de votre idée et vérifier si elle est réaliste
Evaluation et action
SECTION 2 :
RÉUSSIR SON MARKETING
SIMPLEMENT
Qu’est ce que le plan marketing? Le plan marketing se définit comme étant la traduction concrète des objectifs et
de la stratégie marketing en un plan d’actions détaillées, chiffrées et
programmées.
 Il décline le général en éléments spécifiques et définit les moyens de réalisation
des objectifs de marketing. Ce qui mets en évidence 2 principaux volets du plan
marketing
Volet stratégique
• Identifie des besoins insatisfaits ou mal rencontrés et
développe des produits/services nouveaux adaptés à
ces attentes
Volet opérationnel
• Spécifie les caractéristiques des produits et services
offerts, les prix, la politique de distribution et les
opérations de communication
 L’ensemble des politiques liées au produit, au prix, à la promotion et à la place
(distribution) est appelé mix marketing.
Les étapes clés de développement d’un plan marketing
 L’on distingue 4 principales étapes dans le développement d’un plan marketing
Diagnostic de
l'entreprise
Segmentation
, ciblage et
positionneme
nt
Définition
des objectifs
et du plan
Actions et
Contrôle
 Le diagnostic se réalise au niveau interne et au niveau externe de l’entreprise.
 Le diagnostic externe s’intéresse à l’environnement extérieur à l’entreprise
 le diagnostic interne, étudie les éléments tels que les performances de
l’entreprise (marketing, organisationnelles…) avec une analyse approfondie des
performances des produits, des politiques de prix, de distribution et de
communication.
Les étapes clés de développement d’un plan marketing
 Un exemple intéressant de plan marketing : King Of Soto
 La segmentation est le découpage d’un marché en sous-ensembles homogènes.
 Le ciblage permet de choisir les segments que l’entreprise vise à atteindre en
priorité.
 Le positionnement permet à l’entreprise d’affirmer sa différenciation par rapport à la
concurrence La définition des objectifs consiste à énoncer clairement les objectifs en termes
précis et quantifiables
 Ensuite la planification des actions se rapportant au mix marketing assortie d’un
budget prévisionnel et d’un chronogramme d’exécution. Les actions opérationnelles définies en rapport avec les éléments du mix marketing
sont développées
 L’évaluation des résultats reste nécessaire pour constater et améliorer les actions
marketing futures
Principes à respecter et erreurs à éviter dans un plan marketing
PRINCIPES A RESPECTER ERREURS A EVITER
 Un bon plan marketing doit respecter
quatre (04) principes majeurs afin de
permettre l’atteinte des résultats
probants dans sa mise en œuvre,
 Le plan Marketing doit être SMAC:
 Simple
 Mesurable
 Accessible
 Cohérent
 le plan marketing doit être flexible et
rigoureux
 le développement et la mise en œuvre
d’un plan, il existe un certain nombre
d’erreurs qu’il faille éviter notamment :
 La mauvaise identification du
segment de marché et du
positionnement.
 Le manque de réalisme dans la
définition des objectifs et des
actions.
 La faible intégration du volet
stratégique dans le plan marketing
SECTION 3 :
EXPLORER LE
FINANCEMENT
La place du financement dans une entreprise
 Pour se constituer, se développer, innover, et dans une plus large mesure assurer
sa pérennité, une entreprise a besoin de ressources financières.
 D’où la nécessité de connaitre les possibilités et les options qui s’offrent en
matière de financement des besoins des entreprises.
 De façon générale, le principe de fonctionnement des entreprises suppose la
réalisation de différents investissements avant de percevoir les recettes.
 Toutefois, il existe de plus en plus de formes d’entreprise dont le démarrage
n’exige pas impérativement de ressources financières
 Ces modèles d’entreprise se retrouvent beaucoup plus au niveau des entreprises
de services et dans une moindre mesure au niveau des entreprises qui offrent des
produits.
Les sources de financement
Sur la base de l’origine des ressources, on distingue 2 principales sources de
financement Le financement interne
 les ressources internes sont diversement constituées en fonction des stades de
développement de l’entreprise.
 la part des fonds propres dans l’ensemble du capital de l’entreprise est un
indicateur important pour les autres acteurs du financement notamment les
banquiers.
 Le financement externe
 l’entreprise s’oriente vers des agents économiques externes qui, en fonction de
leur statut, accompagne diversement cette entreprise dans la satisfaction de ses
besoins en financement.
 L’on distingue les financements externes traditionnels (emprunts et crédits;
Ouverture du capital) et les financements externes innovants (aides/subventions;
financement participatif) .
SECTION 4 :
SE PREPARER À ALLER À
UN NIVEAU SUPÉRIEUR
Les étapes clés dans la mise à l’échelle
 Toute entreprise est appelée à évoluer pour capter les opportunités et prendre sa
part du marché.
 La mise à l’échelle est donc incontournable pour tout entrepreneur (même ceux de
l’agrobusiness) qui souhaite faire grandir son entreprise et gagner de nouvelles
parts de marché
 La mise à l’échelle d’une entreprise peut se faire en :
 augmentant l’effectif des employés
 augmentant la production
 diversifiant son activité
 étendant l’aire géographique d’influence de son produit ou service
 étendant le réseau de distribution de son produit ou service.
Les étapes clés dans la mise à l’échelle
 Un modèle d’affaire peut être mis à l’échelle suivant 4 principales étapes
Etat des lieux
Réajuster le
modèle
d'affaire
Planifier les
objectifs
Réaliser les
objectifs
1 2
3 4
Les valeurs à cultiver pour une mise à l’échelle réussie
 La mise à l’échelle d’une entreprise requiert des aptitudes et des qualités de la part
de l’entrepreneur.
 Apprendre à déléguer
 Apprendre à externaliser
 Cultiver votre potentiel (Lire et apprendre de façon continue)
 Développer son réseau (Networking professionnel).
 Travailler sa communication
 Se trouver un mentor
CONCLUSION
VOTRE AVIS NOUS INTERESSE!!!
Nous vous remercions…

Contenu connexe

Tendances

Entrepreneuriat & leadership
Entrepreneuriat & leadershipEntrepreneuriat & leadership
Entrepreneuriat & leadershipGilles Lawson
 
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNLLes systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNLkhalil michrafy
 
Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets Jamaity
 
3.1 etude de l'environnement du projet
3.1 etude de l'environnement du projet3.1 etude de l'environnement du projet
3.1 etude de l'environnement du projetAshoka France
 
Conduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetConduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetJCI Ariana
 
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial MajeurConflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial MajeurLITTLE FISH
 
Exercice culture entrepreneuriale
Exercice culture entrepreneurialeExercice culture entrepreneuriale
Exercice culture entrepreneurialeYoussef Elbakri
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE623 incom
 
Business plan sequence 1
Business plan sequence 1Business plan sequence 1
Business plan sequence 1sciafrique
 
Formation en Business Plan , de PROSPERER
Formation en Business Plan , de PROSPERERFormation en Business Plan , de PROSPERER
Formation en Business Plan , de PROSPERERandryhr
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress Hamada Dary
 
Les techniques d'accueil
Les techniques d'accueilLes techniques d'accueil
Les techniques d'accueildebouza
 
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêt
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêtWebinaire - La matrice pouvoir et intérêt
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêtPMI-Montréal
 

Tendances (20)

Plan d'affaires
Plan d'affairesPlan d'affaires
Plan d'affaires
 
Conduire le changement
Conduire le changementConduire le changement
Conduire le changement
 
Manuel d'accompagnement Post-création
Manuel d'accompagnement Post-créationManuel d'accompagnement Post-création
Manuel d'accompagnement Post-création
 
Entrepreneuriat & leadership
Entrepreneuriat & leadershipEntrepreneuriat & leadership
Entrepreneuriat & leadership
 
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNLLes systèmes de représentations sensorielles de la PNL
Les systèmes de représentations sensorielles de la PNL
 
Guide d'entretien
Guide d'entretienGuide d'entretien
Guide d'entretien
 
Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets Guide pratique de montage de projets
Guide pratique de montage de projets
 
3.1 etude de l'environnement du projet
3.1 etude de l'environnement du projet3.1 etude de l'environnement du projet
3.1 etude de l'environnement du projet
 
Conduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projetConduite et gestion de projet
Conduite et gestion de projet
 
Management de projet
Management de projetManagement de projet
Management de projet
 
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial MajeurConflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
 
Exercice culture entrepreneuriale
Exercice culture entrepreneurialeExercice culture entrepreneuriale
Exercice culture entrepreneuriale
 
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSELa Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
La Responsabilité Sociale des Entreprises - RSE
 
Business plan sequence 1
Business plan sequence 1Business plan sequence 1
Business plan sequence 1
 
Formation en Business Plan , de PROSPERER
Formation en Business Plan , de PROSPERERFormation en Business Plan , de PROSPERER
Formation en Business Plan , de PROSPERER
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress
 
Manager vs leader
Manager vs leader Manager vs leader
Manager vs leader
 
Gestion d'équipe
Gestion d'équipeGestion d'équipe
Gestion d'équipe
 
Les techniques d'accueil
Les techniques d'accueilLes techniques d'accueil
Les techniques d'accueil
 
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêt
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêtWebinaire - La matrice pouvoir et intérêt
Webinaire - La matrice pouvoir et intérêt
 

Similaire à Manuel pratique sur l'entrepreneuriat des jeunes et les capacités d'affaires en agrobusiness

Marketing bancaire
Marketing bancaireMarketing bancaire
Marketing bancairehasna2015
 
Mkg bancaire polylointier
Mkg bancaire polylointierMkg bancaire polylointier
Mkg bancaire polylointierkhawla16
 
Fichier 1 marketing bancaire
Fichier 1 marketing bancaireFichier 1 marketing bancaire
Fichier 1 marketing bancaire10121982
 
Système décisionnel et fonction marketing
Système décisionnel et fonction marketingSystème décisionnel et fonction marketing
Système décisionnel et fonction marketingMichel Bruley
 
Stratégie de marketing Web.docx
Stratégie de marketing Web.docxStratégie de marketing Web.docx
Stratégie de marketing Web.docxRososDjikpo
 
Ma vision de la strategie
Ma vision de la strategieMa vision de la strategie
Ma vision de la strategiePascal DRAY
 
Réaliser son Étude de marché facilement.pdf
Réaliser son Étude de marché facilement.pdfRéaliser son Étude de marché facilement.pdf
Réaliser son Étude de marché facilement.pdfAnthony Léger
 
Marketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdfMarketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdffatimadarhay
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUEPixelis
 
Présentation (1).pptx
Présentation (1).pptxPrésentation (1).pptx
Présentation (1).pptxZinebOuabi
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - FrenchPaul Mbua
 
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdf
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdfTS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdf
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdfFootballLovers9
 
Analyse stratégique et stratégie de démarrage
Analyse stratégique et stratégie de démarrageAnalyse stratégique et stratégie de démarrage
Analyse stratégique et stratégie de démarrageAmine Ait Rahou
 
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014Made in Tunisia
 

Similaire à Manuel pratique sur l'entrepreneuriat des jeunes et les capacités d'affaires en agrobusiness (20)

Marketing bancaire
Marketing bancaireMarketing bancaire
Marketing bancaire
 
Mkg bancaire polylointier
Mkg bancaire polylointierMkg bancaire polylointier
Mkg bancaire polylointier
 
Fichier 1 marketing bancaire
Fichier 1 marketing bancaireFichier 1 marketing bancaire
Fichier 1 marketing bancaire
 
Système décisionnel et fonction marketing
Système décisionnel et fonction marketingSystème décisionnel et fonction marketing
Système décisionnel et fonction marketing
 
Stratégie de marketing Web.docx
Stratégie de marketing Web.docxStratégie de marketing Web.docx
Stratégie de marketing Web.docx
 
Ma vision de la strategie
Ma vision de la strategieMa vision de la strategie
Ma vision de la strategie
 
Business plan
Business planBusiness plan
Business plan
 
OTHMAN ELMASNAOUI.pdf
OTHMAN ELMASNAOUI.pdfOTHMAN ELMASNAOUI.pdf
OTHMAN ELMASNAOUI.pdf
 
Réaliser son Étude de marché facilement.pdf
Réaliser son Étude de marché facilement.pdfRéaliser son Étude de marché facilement.pdf
Réaliser son Étude de marché facilement.pdf
 
Aide bp
Aide bpAide bp
Aide bp
 
Cours marketing 2011 12
Cours marketing 2011 12Cours marketing 2011 12
Cours marketing 2011 12
 
Marketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdfMarketing 1 (1).pdf
Marketing 1 (1).pdf
 
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUELE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
LE MARKETING RESPONSABLE, LEVIER DE CRÉATION DE VALEUR & DE PREFERENCE DE MARQUE
 
Présentation (1).pptx
Présentation (1).pptxPrésentation (1).pptx
Présentation (1).pptx
 
Formation business model - French
Formation business model - FrenchFormation business model - French
Formation business model - French
 
Business plan
Business planBusiness plan
Business plan
 
BUSINESS PLAN
BUSINESS PLAN BUSINESS PLAN
BUSINESS PLAN
 
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdf
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdfTS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdf
TS-TC-Manuel-de-stagiaire-marketing.pdf
 
Analyse stratégique et stratégie de démarrage
Analyse stratégique et stratégie de démarrageAnalyse stratégique et stratégie de démarrage
Analyse stratégique et stratégie de démarrage
 
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014
Conférence EFE au Salon de l'Entreprenariat 2014
 

Plus de Centre d'Actions pour l'Environnement et le Développement Durable

Plus de Centre d'Actions pour l'Environnement et le Développement Durable (12)

Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
 
Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles
Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricolesOpportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles
Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles
 
Analyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
Analyse des profils des jeunes en agriculture au BéninAnalyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
Analyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
 
Projet aced FICAD
Projet aced FICADProjet aced FICAD
Projet aced FICAD
 
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
 
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
 
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
 
Jardins communautaires définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
Jardins communautaires  définitions, formes et exemples d’agriculture urbaineJardins communautaires  définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
Jardins communautaires définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
 
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
 
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
 
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
 
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
 

Manuel pratique sur l'entrepreneuriat des jeunes et les capacités d'affaires en agrobusiness

  • 1. Communication 3 : Manuel pratique sur l’entreprenariat des jeunes et les capacités d’affaires en agrobusiness Yvon SAROUMI Agroéconomiste ysaroumi@gmail.com Juillet 2017
  • 2. Introduction Informations relatives au manuel Section 1 : Identification d’idée d’agrobusiness Section 2 : Réussir son marketing simplement Section 3 : Explorer le financement Section 4 : Se preparer à aller à un niveau supérieur Conclusion PLAN
  • 3. INTRODUCTION  Le secteur agricole se présente comme un gisement d’opportunités d’affaires et un levier pour la transformation structurelles des économies africaines  L’entreprenariat agricole chez les jeunes est donc devenu un élément essentiel des stratégies utilisées dans la lutte contre le chômage et le sous-emploi des jeunes.  Mais les jeunes :  soit, ils disposent de peu d’information sur les opportunités dans les CVA,  soit, ils ne disposent pas de capacités techniques et financières pour se positionner. Le développement du présent manuel s’inscrit dans le contexte des initiatives qui visent à répondre au problème de capacités des jeunes à travers les informations pratiques.
  • 4. POURQUOI CE MANUEL ? Il existe une littérature assez fournie relative à l’entreprenariat et la création/gestion d’entreprise  Très peu de documents se présente sous forme de produits d’apprentissage  Le manuel veut combler ce gap de matériels didactiques et méthodiques capables de favoriser la maitrise ainsi que la mise en application des principes clés relatifs à l’entreprenariat. « Accompagner le public cible dans sa démarche entrepreneuriale et/ou de création et de gestion d’entreprises à travers l’opérationnalisation des concepts et la description des méthodes, astuces et impératifs de capacités en lien avec la question de l’entreprenariat en l’occurrence dans le secteur de l’agrobusiness ».
  • 5. CE QUE CE MANUEL N’EST PAS :  Un guide pour la rédaction de plan d’affaire/projet  Un guide de recherche de financement pour les projets Ce manuel ne prétend pas aborder tous les aspects de la vie d’une entreprise d’agrobusiness A PROPOS DE CE MANUEL ?  Il traite de concepts relatifs à l’entreprenariat  Il est structuré en 4 sections :  identification d’idée d’agrobusiness  comment réussir son marketing simplement  explorer le financement  se préparer à aller à un niveau supérieur
  • 6. A QUI S’ADRESSE CE MANUEL? Deux grandes catégories de groupes cibles Agro-preneurs Accompagnateurs d’agro-preneurs
  • 7. SECTION 1 : IDENTIFICATION D’IDÉE D’AGROBUSINESS
  • 8. Identification d’idée d’agrobusiness Tout projet de création d’entreprise part d’une idée qui germe et murit avec le temps.  Une idée ou opportunité d’agrobusiness peut être classique ou innovante.  Lorsqu’elle est classique, il faut réfléchir à sa réelle utilité par rapport à l'offre déjà existante.  Quand elle est innovante, le plus grand défi est celui de l’acceptation par les consommateurs.  L’identification d’une idée d’agrobusiness peut provenir d’un processus individuel ou collectif.  Les facteurs intrinsèques qui influencent dans la détection des opportunités d’affaires sont : la vigilance entrepreneuriale ;  la perception d’opportunité ;  la sensibilité aux bénéfices ;  le mode d’apprentissage  l’information;  la créativité;  Le capital social et les réseaux
  • 9. Les sources d’inspiration d’idée d’agrobusiness  L’idée peut venir de plusieurs sources dont notamment:  Expériences personnelles ou du savoir-faire. Le porteur du projet part de son vécu quotidien, des problèmes de production, de commercialisation, des commentaires et avis des consommateurs, etc.  Imagination. Partir de son imagination pour proposer des produits ou solutions.  Des études existantes sur le secteur agricole. L’idée d’agrobusiness peut partir des résultats d’études existantes sur les filières agricoles ;  Des études commanditées. Il est aussi possible, si les moyens sont disponibles, de commanditer une étude technique ou de marché sur une filière afin de mieux appréhender les opportunités
  • 11. Valider son idée d’agrobusiness  La validation d’une idée agrobusiness peut se faire en 4 étapes successives • Cette étape permet de mieux circonscrire l’idée d’agrobusiness, en répondant aux questions : Quoi ?; A qui ?; Pourquoi ?; Comment ?. Description • Le porteur du projet doit mieux appréhender le marché visé, sa taille, sa tendance et sa solvabilité. Délimitation du marché • Il s’agit ici pour l’entrepreneur de faire une auto-évaluation de sa personnalité, ses atouts et faiblesses, Cette étape permet d’identifier les besoins en capacités à combler soit par la formation ou l’association avec un partenaire Définition du projet personnel • Cette étape fait la synthèse de tout ce qui précède pour analyser la faisabilité de votre idée et vérifier si elle est réaliste Evaluation et action
  • 12. SECTION 2 : RÉUSSIR SON MARKETING SIMPLEMENT
  • 13. Qu’est ce que le plan marketing? Le plan marketing se définit comme étant la traduction concrète des objectifs et de la stratégie marketing en un plan d’actions détaillées, chiffrées et programmées.  Il décline le général en éléments spécifiques et définit les moyens de réalisation des objectifs de marketing. Ce qui mets en évidence 2 principaux volets du plan marketing Volet stratégique • Identifie des besoins insatisfaits ou mal rencontrés et développe des produits/services nouveaux adaptés à ces attentes Volet opérationnel • Spécifie les caractéristiques des produits et services offerts, les prix, la politique de distribution et les opérations de communication  L’ensemble des politiques liées au produit, au prix, à la promotion et à la place (distribution) est appelé mix marketing.
  • 14. Les étapes clés de développement d’un plan marketing  L’on distingue 4 principales étapes dans le développement d’un plan marketing Diagnostic de l'entreprise Segmentation , ciblage et positionneme nt Définition des objectifs et du plan Actions et Contrôle  Le diagnostic se réalise au niveau interne et au niveau externe de l’entreprise.  Le diagnostic externe s’intéresse à l’environnement extérieur à l’entreprise  le diagnostic interne, étudie les éléments tels que les performances de l’entreprise (marketing, organisationnelles…) avec une analyse approfondie des performances des produits, des politiques de prix, de distribution et de communication.
  • 15. Les étapes clés de développement d’un plan marketing  Un exemple intéressant de plan marketing : King Of Soto  La segmentation est le découpage d’un marché en sous-ensembles homogènes.  Le ciblage permet de choisir les segments que l’entreprise vise à atteindre en priorité.  Le positionnement permet à l’entreprise d’affirmer sa différenciation par rapport à la concurrence La définition des objectifs consiste à énoncer clairement les objectifs en termes précis et quantifiables  Ensuite la planification des actions se rapportant au mix marketing assortie d’un budget prévisionnel et d’un chronogramme d’exécution. Les actions opérationnelles définies en rapport avec les éléments du mix marketing sont développées  L’évaluation des résultats reste nécessaire pour constater et améliorer les actions marketing futures
  • 16. Principes à respecter et erreurs à éviter dans un plan marketing PRINCIPES A RESPECTER ERREURS A EVITER  Un bon plan marketing doit respecter quatre (04) principes majeurs afin de permettre l’atteinte des résultats probants dans sa mise en œuvre,  Le plan Marketing doit être SMAC:  Simple  Mesurable  Accessible  Cohérent  le plan marketing doit être flexible et rigoureux  le développement et la mise en œuvre d’un plan, il existe un certain nombre d’erreurs qu’il faille éviter notamment :  La mauvaise identification du segment de marché et du positionnement.  Le manque de réalisme dans la définition des objectifs et des actions.  La faible intégration du volet stratégique dans le plan marketing
  • 17. SECTION 3 : EXPLORER LE FINANCEMENT
  • 18. La place du financement dans une entreprise  Pour se constituer, se développer, innover, et dans une plus large mesure assurer sa pérennité, une entreprise a besoin de ressources financières.  D’où la nécessité de connaitre les possibilités et les options qui s’offrent en matière de financement des besoins des entreprises.  De façon générale, le principe de fonctionnement des entreprises suppose la réalisation de différents investissements avant de percevoir les recettes.  Toutefois, il existe de plus en plus de formes d’entreprise dont le démarrage n’exige pas impérativement de ressources financières  Ces modèles d’entreprise se retrouvent beaucoup plus au niveau des entreprises de services et dans une moindre mesure au niveau des entreprises qui offrent des produits.
  • 19. Les sources de financement Sur la base de l’origine des ressources, on distingue 2 principales sources de financement Le financement interne  les ressources internes sont diversement constituées en fonction des stades de développement de l’entreprise.  la part des fonds propres dans l’ensemble du capital de l’entreprise est un indicateur important pour les autres acteurs du financement notamment les banquiers.  Le financement externe  l’entreprise s’oriente vers des agents économiques externes qui, en fonction de leur statut, accompagne diversement cette entreprise dans la satisfaction de ses besoins en financement.  L’on distingue les financements externes traditionnels (emprunts et crédits; Ouverture du capital) et les financements externes innovants (aides/subventions; financement participatif) .
  • 20. SECTION 4 : SE PREPARER À ALLER À UN NIVEAU SUPÉRIEUR
  • 21. Les étapes clés dans la mise à l’échelle  Toute entreprise est appelée à évoluer pour capter les opportunités et prendre sa part du marché.  La mise à l’échelle est donc incontournable pour tout entrepreneur (même ceux de l’agrobusiness) qui souhaite faire grandir son entreprise et gagner de nouvelles parts de marché  La mise à l’échelle d’une entreprise peut se faire en :  augmentant l’effectif des employés  augmentant la production  diversifiant son activité  étendant l’aire géographique d’influence de son produit ou service  étendant le réseau de distribution de son produit ou service.
  • 22. Les étapes clés dans la mise à l’échelle  Un modèle d’affaire peut être mis à l’échelle suivant 4 principales étapes Etat des lieux Réajuster le modèle d'affaire Planifier les objectifs Réaliser les objectifs 1 2 3 4
  • 23. Les valeurs à cultiver pour une mise à l’échelle réussie  La mise à l’échelle d’une entreprise requiert des aptitudes et des qualités de la part de l’entrepreneur.  Apprendre à déléguer  Apprendre à externaliser  Cultiver votre potentiel (Lire et apprendre de façon continue)  Développer son réseau (Networking professionnel).  Travailler sa communication  Se trouver un mentor