Lun de noscorrespondants amis sur lInternetlhistoire qui suit.Nous lavonstraduite etadaptée pournotre diaporama:1Une histo...
2Je rentrais à lamaison quand je visun portefeuille sur lesol.Je regardai àlintérieur pourtrouver une piècedidentitépermet...
3Le portefeuille contenaitseulement trois billetsde banque et uneenveloppe froissée.Vu son état, … ça avaitde lâge.La seul...
4Une belle écritureféminine avec unepetite fleur dans lecoin gauche.Le destinatairesemble êtreMichael, celui quelauteure n...
5Malgré cela, elleavait écrit quellelaimerait toujours.Cétait signée,Hannah.Une belle lettre,mais aucune autreindication, ...
6Une idée me vint.Je téléphonai:"Madame": il sagitdune demandeinhabituelle.Jessaie de trouverle propriétaire dunportefeuil...
7Y aurait-il unepossibilité de medire sil y a unnuméro de téléphonecorrespondant à uneadresse qui setrouve sur uneenvelopp...
8Elle me suggéra deparler avec sasuperviseure, quihésita un momentpuis dit: "Eh bien, ily a un numéro detéléphone àladress...
9Elle ajouta: je ferai cenuméro, expliqueraivotre histoire et leurdemanderai silsveulent bien quonnous contacte.Jattendis ...
10Je demandai à lafemme à lautre boutde la ligne si elleconnaissait quelquundu nom de Hannah.Elle soupira: "oh!Nous avons ...
11Savez-vous où cettefamille pourrait êtresituée maintenant ?"Demandai-je.
12Je me souviens queHannah avait placésa mère dans uneMaison, il y aquelques années,"dit la femme."Peut-être que sivous en...
13Elle me donna lenom de la maisonde retraite et…jappelai.Ils me dirent que lavieille dame étaitdécédée, il y a uncertain ...
14Je téléphonai.Une femme merépondit en disantqu Hannah elle-même vivaitmaintenant dansune maison pourpersonnes âgées.Tout...
15Pourquoi métais-jemis dans la tête detrouver lepropriétaire dunportefeuille quinavait que troisbillets et une lettreviei...
16Néanmoins, jappelaila maison de retraiteoù Hannah étaitcensée vivre etquelquun merépondit:"Oui, Hannah habitechez nous."
17Bien quil fût déjàtard, je demandai sije pouvais venir lavoir."Eh bien," dit-il,avec hésitation, "sivous voulez prendreu...
18Linfirmière de nuitet un gardemaccueillirent à laporte.Nous allâmesjusquau troisièmeétage du bâtiment.Dans la salle,linf...
19Elle était bien; descheveux dargent,un sourirechaleureux et uneétincelle dans lesyeux.Je lui dis avoir trouvéun porte-mo...
20A peine eut-elle vulenveloppe bleu etla petite fleur sur lagauche de la lettre,elle prit uneprofondeinspiration et dit:"...
21Elle détourna leregard un instant,pensive, puis ditdoucement, "Je laibeaucoup aimé.Je navais que 16 ansà lépoque; et mam...
22"Oui" poursuivit-elle."Michael Goldstein étaitmerveilleux.Si vous le rencontrez,dites-lui que je pense àlui souvent.Elle...
23Je remerciaiHannah et dit aurevoir. Je prislascenseur pour lerez-de-chaussée et,là, près de la porte,lemployé medemanda:...
24Je lui dis que javaisbeaucoup avancé.Au moins, jai unnom. Mais je vaislaisser tomberpendant un certaintemps.Jai passé pr...
25Javais en main, leportefeuille duncuir brun aveclaçage rouge sur lecôté.Le garde le vit etdit: "Hey, attendezune minute!...
26Où est M. Goldstein?"Demandai-je tandisque ma main semettait à trembler.Il est lun des vieuxdu 8ème étage.Cest le portef...
27Je courusrapidement ausecrétariat.Là, je répétai ce quele garde avait dit.Nous retournâmesvers lascenseur.Je priai pour ...
28Au huitième,linfirmière détagedit: Je pense quilest encore dans lagrande salle deséjour. Il aime lirele soir. Il est unv...
29Lhomme âgé avaitun livre ouvert.Linfirmière sedirigea vers lui etlui demanda sil avaitson portefeuille.M. Goldstein leva...
30Ce gentil monsieur a trouvé un porte-monnaie et nous voulons savoir si ceserait le vôtre!Je remis à M. Goldsteinle porte...
31Non, merci", dis-je.Mais je dois vousdire quelque chose:Jai lu la lettre danslespoir dedécouvrir à quiappartenait leport...
32"Non seulement je lai lue. Mais aussi, jesais où elle est."Il pâlit."Hannah? Voussavez où elle est?Comment est-elle?Sil ...
33Elle va bien ... toutaussi jolie que quandvous lavezfréquentée."Lui dis-je posément.Le vieil hommesourit et dit:Pourriez...
34Il saisit ma main etdit :Monsieur, jétais trèsamoureux de cettefille.Lorsque cette lettremest parvenue, mavie littéralem...
35M. Goldstein," dis-je, "Venez avec moi."Nous prîmeslascenseurjusquau troisièmeétage, vers la salleoù Hannah étaitencore ...
36Hannah", dit-elledoucement, enmontrant Michael,qui attendait avecmoi à la porte.Connaissez-vouscet homme?"Elle ajusta se...
37Michael dit à voixbasse, presquedans un murmure,"Hannah, cestMichael.Vous souvenez-vous de moi?"
38Elle eut un soupirprofond,Michael! Cest vous!Mon Michael! "Ilmarcha lentementvers elle et ils se sontembrassés.Linfirmiè...
39Trois semaines plustard, je reçus unappel à mon bureaude la maison desoins infirmiers.Pouvez-vous êtrelibre tel dimanche...
40Ce fut un beau mariageen présence de tous lesemployés du Centre, etquelques membres deleurs familles.Hannah portait uner...
41Le Centre mit à leurdisposition unechambre adaptée àleur situation.Si jamais vousvoulez voir unemariée de 76 ans àun mar...
42Une fin parfaitepour une histoiredamour quiavait duré prèsde 60 ans!
43Lamour ne périt jamais.Love never faileth.Lamou p-ap janm péri.El amor nunca deja de ser.1 Corinthiens 13.8
44A vendredi prochain sDvLes CIDOL de Balata
371 michael & hannah
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

371 michael & hannah

263 vues

Publié le

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
263
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

371 michael & hannah

  1. 1. Lun de noscorrespondants amis sur lInternetlhistoire qui suit.Nous lavonstraduite etadaptée pournotre diaporama:1Une histoire de 60 ans pour moins jeunes !..
  2. 2. 2Je rentrais à lamaison quand je visun portefeuille sur lesol.Je regardai àlintérieur pourtrouver une piècedidentitépermettantdappeler lepropriétaire.
  3. 3. 3Le portefeuille contenaitseulement trois billetsde banque et uneenveloppe froissée.Vu son état, … ça avaitde lâge.La seule chose qui étaitlisible cétait ladressede retour. Je louvris,dans lespoir de trouverun indice. La lettre avaitété écrite, il y a près desoixante ans.
  4. 4. 4Une belle écritureféminine avec unepetite fleur dans lecoin gauche.Le destinatairesemble êtreMichael, celui quelauteure ne pouvaitplus voir, car samère le lui avaitinterdit.
  5. 5. 5Malgré cela, elleavait écrit quellelaimerait toujours.Cétait signée,Hannah.Une belle lettre,mais aucune autreindication, sauf lenom de Michael.
  6. 6. 6Une idée me vint.Je téléphonai:"Madame": il sagitdune demandeinhabituelle.Jessaie de trouverle propriétaire dunportefeuille que jaitrouvé.
  7. 7. 7Y aurait-il unepossibilité de medire sil y a unnuméro de téléphonecorrespondant à uneadresse qui setrouve sur uneenveloppe dans ceportefeuille?
  8. 8. 8Elle me suggéra deparler avec sasuperviseure, quihésita un momentpuis dit: "Eh bien, ily a un numéro detéléphone àladresse, mais je nepeux pas vous ledonner.
  9. 9. 9Elle ajouta: je ferai cenuméro, expliqueraivotre histoire et leurdemanderai silsveulent bien quonnous contacte.Jattendis quelquesminutes, puis elle merappela :"Jai quelquun enligne qui veut vousparler".
  10. 10. 10Je demandai à lafemme à lautre boutde la ligne si elleconnaissait quelquundu nom de Hannah.Elle soupira: "oh!Nous avons acheténotre maison dunefamille qui avait unefille nommée Hannah.Mais cétait il y a 30 ans!
  11. 11. 11Savez-vous où cettefamille pourrait êtresituée maintenant ?"Demandai-je.
  12. 12. 12Je me souviens queHannah avait placésa mère dans uneMaison, il y aquelques années,"dit la femme."Peut-être que sivous entrez encontact avec eux, ilssauraient être enmesure de trouverla fille".
  13. 13. 13Elle me donna lenom de la maisonde retraite et…jappelai.Ils me dirent que lavieille dame étaitdécédée, il y a uncertain temps, maisils ont un numérode téléphone où ilspensaient que setrouvait la fille.
  14. 14. 14Je téléphonai.Une femme merépondit en disantqu Hannah elle-même vivaitmaintenant dansune maison pourpersonnes âgées.Tout ça était stupide,me dis-je ...
  15. 15. 15Pourquoi métais-jemis dans la tête detrouver lepropriétaire dunportefeuille quinavait que troisbillets et une lettrevieille de presque60 ans?
  16. 16. 16Néanmoins, jappelaila maison de retraiteoù Hannah étaitcensée vivre etquelquun merépondit:"Oui, Hannah habitechez nous."
  17. 17. 17Bien quil fût déjàtard, je demandai sije pouvais venir lavoir."Eh bien," dit-il,avec hésitation, "sivous voulez prendreune chance … elleest dans la salle deséjour; elle regardela télévision."
  18. 18. 18Linfirmière de nuitet un gardemaccueillirent à laporte.Nous allâmesjusquau troisièmeétage du bâtiment.Dans la salle,linfirmière meprésenta à Hannah.
  19. 19. 19Elle était bien; descheveux dargent,un sourirechaleureux et uneétincelle dans lesyeux.Je lui dis avoir trouvéun porte-monnaie etlui montrai la lettre.
  20. 20. 20A peine eut-elle vulenveloppe bleu etla petite fleur sur lagauche de la lettre,elle prit uneprofondeinspiration et dit:"Jeune homme,cette lettre était letout dernier contactque jai eu avecMichael."
  21. 21. 21Elle détourna leregard un instant,pensive, puis ditdoucement, "Je laibeaucoup aimé.Je navais que 16 ansà lépoque; et mamère disait quejétais trop jeune.Oh, il était si beau. Ilressemblait à SeanConnery, lacteur."
  22. 22. 22"Oui" poursuivit-elle."Michael Goldstein étaitmerveilleux.Si vous le rencontrez,dites-lui que je pense àlui souvent.Elle hésita un instant, semordant presque leslèvres: dites-lui que jelaime toujours.Vous savez," dit-elle ensouriant, tandis que leslarmes commençaient àlui monter aux yeux: "Jenai jamais été mariée."
  23. 23. 23Je remerciaiHannah et dit aurevoir. Je prislascenseur pour lerez-de-chaussée et,là, près de la porte,lemployé medemanda: "la vieilledame a-t-elle été enmesure de vousaider?"
  24. 24. 24Je lui dis que javaisbeaucoup avancé.Au moins, jai unnom. Mais je vaislaisser tomberpendant un certaintemps.Jai passé presquetoute une journée àessayer de trouverle propriétaire de ceportefeuille".
  25. 25. 25Javais en main, leportefeuille duncuir brun aveclaçage rouge sur lecôté.Le garde le vit etdit: "Hey, attendezune minute!Cest le portefeuillede M. Goldstein.Il le perd souvent. Je lai trouvé plusieursfois, déjà."
  26. 26. 26Où est M. Goldstein?"Demandai-je tandisque ma main semettait à trembler.Il est lun des vieuxdu 8ème étage.Cest le portefeuillede M. Goldstein poursûr. Il doit lavoirperdu lors dune deses promenades."
  27. 27. 27Je courusrapidement ausecrétariat.Là, je répétai ce quele garde avait dit.Nous retournâmesvers lascenseur.Je priai pour que M.Goldstein soit surplace, éveillé.
  28. 28. 28Au huitième,linfirmière détagedit: Je pense quilest encore dans lagrande salle deséjour. Il aime lirele soir. Il est unvieil homme bien.Nous allâmes auseul endroit où il yavait encore de lalumière:
  29. 29. 29Lhomme âgé avaitun livre ouvert.Linfirmière sedirigea vers lui etlui demanda sil avaitson portefeuille.M. Goldstein leva lesyeux avec surprise,mit sa main dans sapoche arrière et dit:"Oh, il me manque!"
  30. 30. 30Ce gentil monsieur a trouvé un porte-monnaie et nous voulons savoir si ceserait le vôtre!Je remis à M. Goldsteinle portefeuille et à laseconde quil le vit, ilsourit avecsoulagement et dit:"Oui, cest ça! Il a dûglisser de ma poche cematin.Je tiens à vous donnerune récompense."
  31. 31. 31Non, merci", dis-je.Mais je dois vousdire quelque chose:Jai lu la lettre danslespoir dedécouvrir à quiappartenait leportefeuille".Le sourire sur son visage disparut."Vous avez lu cette lettre"?
  32. 32. 32"Non seulement je lai lue. Mais aussi, jesais où elle est."Il pâlit."Hannah? Voussavez où elle est?Comment est-elle?Sil vous plaît,parlez-moi delle.Sil vous plaît dites-moi", supplia-t-il.
  33. 33. 33Elle va bien ... toutaussi jolie que quandvous lavezfréquentée."Lui dis-je posément.Le vieil hommesourit et dit:Pourriez- vous medire où elle est?Je la contacteraidemain, à lapremière heure".
  34. 34. 34Il saisit ma main etdit :Monsieur, jétais trèsamoureux de cettefille.Lorsque cette lettremest parvenue, mavie littéralement pritfin.Je nai plus pensé aumariage: Jadmetsque je lai toujoursaimée." "
  35. 35. 35M. Goldstein," dis-je, "Venez avec moi."Nous prîmeslascenseurjusquau troisièmeétage, vers la salleoù Hannah étaitencore assise,seule, à regarder latélévision.Linfirmière sedirigea vers elle.
  36. 36. 36Hannah", dit-elledoucement, enmontrant Michael,qui attendait avecmoi à la porte.Connaissez-vouscet homme?"Elle ajusta seslunettes, regardaun instant, mais nedit un mot.
  37. 37. 37Michael dit à voixbasse, presquedans un murmure,"Hannah, cestMichael.Vous souvenez-vous de moi?"
  38. 38. 38Elle eut un soupirprofond,Michael! Cest vous!Mon Michael! "Ilmarcha lentementvers elle et ils se sontembrassés.Linfirmière et moipartîmes avec deslarmes aux yeux."Voyez", dis-je,"Voyez comment leBon Dieu agit!
  39. 39. 39Trois semaines plustard, je reçus unappel à mon bureaude la maison desoins infirmiers.Pouvez-vous êtrelibre tel dimanchepour assister à unmariage?Michael et Hannahvont se passer"la bague !"
  40. 40. 40Ce fut un beau mariageen présence de tous lesemployés du Centre, etquelques membres deleurs familles.Hannah portait unerobe beige clair et étaitbelle.Michael portait uncostume bleu foncé etétait grand.Ils mavaient choisicomme leur témoin.
  41. 41. 41Le Centre mit à leurdisposition unechambre adaptée àleur situation.Si jamais vousvoulez voir unemariée de 76 ans àun marié de 79 ansagissant commedeux adolescents,une visite simpose.
  42. 42. 42Une fin parfaitepour une histoiredamour quiavait duré prèsde 60 ans!
  43. 43. 43Lamour ne périt jamais.Love never faileth.Lamou p-ap janm péri.El amor nunca deja de ser.1 Corinthiens 13.8
  44. 44. 44A vendredi prochain sDvLes CIDOL de Balata

×