LES ARCHIVES OUVERTES : 
PUBLIER EN LIBRE ACCÈS EN 
ARCHITECTURE 
Journée doctorale de l’ENSAG 
13 novembre 2014 
François...
LE LIBRE ACCÈS 
Le libre accès = open access est la mise à disposition sur internet de 
contenus numériques. 
en accès gr...
UN PEU D’HISTOIRE 
Les premières initiatives dans les années 90 
 Naissance du web 
 Contestation des coûts des abonneme...
LES ARCHIVES OUVERTES À GRENOBLE 
• Hal - Université Grenoble Alpes 24000 dépôts en texte intégral 
• Mise en ligne du por...
COLLECTION DE L’ENSAG
COLLECTION DU LABORATOIRE MHA-VERT
COLLECTION DE L’UNITÉ AE&CC
COLLECTION DU LABORATOIRE CULTURES 
CONSTRUCTIVES
COLLECTION DU LABORATOIRE CRATERRE
COLLECTION DU LABORATOIRE CRESSON
HAL ARCHITECTURE 
• Qui dépose ? 
● Les chercheurs eux-mêmes 
• Combien de dépôts en architecture? 
● 8250 notices en arch...
STRUCTURES DÉPOSANTES
HAL - DOCUMENTS 
• Plus de 340 000 documents 
déposés en texte intégral 
depuis 2001 
• Types de documents déposés en text...
TEL – THÈSES EN LIGNE
CEL – COURS EN LIGNE
POINT VOCABULAIRE
CAS PRATIQUES 
• Participation à une conférence sans publications d’actes 
● Dépôt de la communication 
● Fichiers déposés...
EXEMPLE DE DÉPÔT AVEC ANNEXES
AJOUT D’UN COMMENTAIRE
LIER DES DOCUMENTS ENTRE EUX
LES NOUVELLES FONCTIONNALITÉS DE HAL EN 
OCTOBRE 2014 
• Les données de la recherche font leur entrée dans HAL 
Dépôt des...
LES FREINS AU DÉPÔT 
• Les politiques des éditeurs 
● Attention: lisez bien vos contrats avec les éditeurs! 
● Les éditeur...
EXEMPLE DE RÉSULTATS DU LOGICIEL 
EPHORUS
LES AVANTAGES DU DÉPÔT 
Sur l’archivage pérenne dans HAL: http://blog.ccsd.cnrs.fr/2013/01/vos-fichiers-lisibles-dans-30-a...
LES ARCHIVES OUVERTES EN ARCHITECTURE 
ENAC - Faculté de l'environnement naturel, 
architectural et construit EPFL 20.000 ...
LES ARCHIVES OUVERTES EN ARCHITECTURE 
• ORBI Open repository de l’Université de Liège –Architecture – 700 
docs. 
• http:...
LES ARCHIVES OUVERTES EN RÉSUMÉ
POUR ALLER PLUS LOIN 
• L’aide sur le site Hal s’est améliorée 
• https://hal.archives-ouvertes.fr/page/documentation-gene...
•MERCI POUR VOTRE ATTENTION !
Les archives ouvertes et l'architecture
Les archives ouvertes et l'architecture
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les archives ouvertes et l'architecture

714 vues

Publié le

Lors de la journée de rentrée de l'Ecole Doctorale de l'ENSAG (13 11 2014), les documentalistes de la recherche ont proposé une présentation sur les Archives ouvertes en se focalisant sur la présence de l'architecture dans cette voie du libre accès.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
714
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
153
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’année dernière nous avions traité les questions des droits des publications et vu l’existence des licences CC. Un chercheur peut partager son travail et décider quelles règles il faut établir pour le rendre accessible à tous. Creative Commons fournit des moyens aux auteurs pour qu'ils indiquent facilement des autorisations et des permissions facilement lisibles et compréhensibles par des humains et/ou des machines.
    Ce qui est disponible n’est pas forcément libre de droit.
    Deux grands types de libre accès pour simplifier
    Les revues rendent leurs articles directement et immédiatement accessibles au public
    Les auteurs qui souhaitent rendre leur travail librement accessible ont un certain nombre de possibilités. Une des options (en or) est de publier dans une revue en libre accès. Pour trouver ces revues, il est possible d'utiliser le Directory of Open Access Journals15 DOAJ. il recense plus de 10000 revues en 2014.
    Il y a les revues nativement en open accès
    Le portail Revues.org offre des revues en open access et d’autres sur abonnements. 160/440
    Par exemple la revue : In situ des patrimoines, Ambiances, Environnement urbain à venir
    Et les revues traditionnelles qui libèrent des articles moyennant finance.
    Les revues en libre accès ne sont pas majoritaire à ce jour dans l’écosystème des revues
    De gros débats autour des différents modèles économiques existants.
    La seconde option (verte) est l'auto-archivage par l'auteur. Une forme majeure du libre accès qui repose sur la communication directe entre chercheurs.
    le terme archive ouverte désigne un réservoir où sont déposées des données issues de la recherche scientifique et de l’enseignement.
    En 2012 10% à 15 % de la production scientifique annuelle française y est déposée http://revista.ibict.br/liinc/index.php/liinc/article/viewFile/502/374
    Deux modalités d’accès aux résultats de la recherche qui se complètent
    C’est ce point des archives ouvertes que nous allons détailler
  • Années 90 : arrivée du Web possible d'éditer un article scientifique et de le rendre immédiatement accessible
    + crise de l’édition des revues imprimées (coût des revues en sciences dures avec monopole de 4 grands éditeursElsevier/Springer/BlackwelWIley, Thomson, budget des bibliothèques en baisse) =, l'accès aux revues scientifiques diminuait, au moment même où la technologie rendait possible un accès illimité
    L'association des bibliothèques de recherche a mis en place en 1997 une coalition sur les ressources académiques et l'édition scientifique (SPARC (en)) qui regroupe des bibliothèques universitaires et de recherche ainsi que d'autres organismes, pour faire face à la crise et pour développer des solutions de rechange, telle que le libre accès et les archives ouvertes
    La première archive scientifique disponible en ligne fut arXiv. Lancée en 1991, c'était au début un service de publication de documents de travail pour des physiciens. Aujourd'hui, l'auto-archivage est devenu la norme en physique, avec quelques sous-domaines de la physique, tels que la physique des particules, ayant un taux de 100 % d'auto-archivage.
    Cogprint en science cognitive
    En 2002 et 2003, est la déclaration de Budapest puis celle de Berlin qui appelle le libre accès à la connaissance en sciences et sciences humaines10.Cette déclaration est fondatrice du mouvement libre accès.
    « Nous invitons les gouvernements, universités, bibliothèques, directeurs de revues, éditeurs, fondations, sociétés savantes, associations professionnelles, et savants individuels qui partagent notre vision à nous rejoindre dans notre action pour lever les obstacles vers l’accès libre, et pour construire un futur dans lequel recherche et éducation soient beaucoup plus libres de s’épanouir dans toutes les parties du monde. »
    En 2000 le CNRS crée HAL est une archive qui se veut centralisatrice de toutes les publications académiques françaises
    L’archive centrale multidisciplinaire HAL, pour recevoir les publications scientifiques au niveau national, est reconnue
    pour sa qualité technique, mais elle ne propose que 10% à 15 % de la production scientifique annuelle française. Ce chiffre est à l’image de ce qu’offrent toutes les autres archives dans le monde où il n’y a pas d’obligation de déposer (pas de mandat)
    Les archives qui ont un mandat comme celle de l’université de Liège, ont atteint un taux de 80% en deux ans
    2012 : Commission Européenne invite tous les états membres de l’Union Européenne à se positionner sur le déploiement généralisé de l’accès ouvert aux résultats de la recherche.
    Commission Européenne invite tous les états membres de l’Union à se positionner sur le déploiement généralisé de l’accès ouvert aux résultats de la recherche dans une recommandation de la commission Européenne, le 17 juillet 2012 et dans la perspective du programme Horizon 2020.
    2013 : En France signature d’une convention entre les universités et de nombreux organismes de recherche pour la promotion d’une archive fédératrice : HAL.
    2012 une archive centrale HAL utilisée par 65 institutions une quinzaine d’archives institutionnelles
    Indépendantes et une vingtaine d’archives de thèses et mémoires
    Quelques archives institutionnelles se sont développées en France parallèlement à HAL, et deux d’entre elles (Archimer and OATAO) ont un bon taux de remplissage, grâce à l’implicaion d’un personnel dédié
    Octobre 2014 :
    Semaine internationale du libre accès octobre 2014 -> de nombreuses animations notamment à Grenoble
    Mise en production d’une nouvelle version de Hal -> V 3 attendue depuis quelques mois et qui offre de nouvelles fonctionnalités pour vous
    Sources :
    http://cogprints.org/4408/1/OuvrageOAIarchive.pdf
    http://revista.ibict.br/liinc/index.php/liinc/article/viewFile/502/374
    http://openaccess.inist.fr/?Initiative-de-Budapest-pour-l
    http://www.bibli.ens-cachan.fr/version-francaise/archives-ouvertes/archives-ouvertes-historique-250092.kjsp?RH=1398147918077
  • Forte incitation auprès des directeurs des laboratoires sensibilisés dans la perspective du quinquennal,
    Univ Grenoble s’est saisie du logiciel HAL pour dévper son portail: l’ENSAG est partenaire et les
    Collection
    Regroupement de dépôts sous une adresse courte et dans un environnement graphique personnalisé.
    https://hal.archives-ouvertes.fr/CRESSON
    https://hal.archives-ouvertes.fr/AE-CC
    https://hal.archives-ouvertes.fr/CRATERRE
    https://hal.archives-ouvertes.fr/C-C
    http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/MHA-EVT
    Portail
    Regroupement de publications scientifiques, souvent au niveau d’une université, permettant à la fois la consultation et le dépôt.
    http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/
    Lille, Clermont, Toulouse… Les universités créent leur portail
  • Ce sont les chercheurs eux-mêmes qui déposent. Si HAL existe, c’est grâce aux chercheurs. Plus vous déposez, plus vous trouverez d’informations sur la plateforme.
    Sur la plateforme HAL générique, on trouve 8250 notices en architecture dont 3200 documents en texte intégral. Chaque notice comporte un mail, grâce auquel il est possible de contacter le contributeur (en théorie le chercheur lui-même) afin de lui demander son texte s’il ne l’a pas déposé, un RDV, des précisions… HAL permet ainsi l’interaction entre les chercheurs.
    En architecture, de nombreux laboratoires déposent. Plus de 200 structures de recherche sont répertoriées en architecture sur HAL.
    Et vous? Comment vous saisir de cette opportunité? Comment exister dans HAL?
  • C’est aux chercheurs de faire vivre les collections existantes. Sans eux, pas de dynamisme, pas de nouveautés sur HAL.  on voit que le nombre de dépôts augmente sur toutes les plateformes principalement depuis 2007.
    TEL = Thèses en ligne https://tel.archives-ouvertes.fr/
  • Dans une archive on peut trouver deux types de
    publications : des pré-publications et post-
    publications (preprints et postprints). Pour qualifier les deux types de documents on parle de
    e-publications (e-prints). Les pré-publications sont des articles qui n’ont pas encore été
    soumis au contrôle des pairs (ou des experts).
    Les post-publications sont des articles qui ont
    été certifiés par les pairs. Ces deux types
    de documents sont toujours clairement
    identifiables mais leur présence simultanée dans les premières archives des années 90 a
    très certainement freiné le désir d’une grande partie de la communauté des chercheurs, de
    déposer leurs publications. Le risque de donner libre accès à des documents non contrôlés
    et dispersant des idées fausses ou dangereuses est resté longtemps l’argument développé
    contre les archives ouvertes.
    Prépublication ou preprint : version auteur soumise à l’éditeur pour publication ;Postpublication ou postprint : version auteur validée par les pairs avant sa mise en forme finale ;PDF éditeur ou pubprint : version de l’article mise en forme par l’éditeur et publiée ;Période d’embargo : délai à respecter entre la publication au format électronique de l’article (à défaut format imprimé si seul support de diffusion) et la mise à disposition en ligne et en libre accès d’une des versions de l’article dans une archive ouverte, un site web personnel ou un intranet.
    Pour les SHS, les données de
    barrières mobiles des 370 revues de la plateforme Cairn.info (cf. figure 4) sont plus
    significatives : la majorité des revues (85%) ont fixé des délais à 3 ans et plus. Les délais les
    plus fréquents sont de 3 ans (36%) et de 5 ans (26%), ce qui est bien supérieur aux 12 mois
    envisagés par la Commission européenne.
    https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/965272/filename/Ghislaine-Chartron_RSS-fA_vrier2014-preprint.pdf
  • D’un point de vue purement pratique, que peut-on faire avec HAL? Quelle est la plus value par rapport à une publication dans une revue ou dans des actes de colloques?
    Vous participez à une conférence mais les actes ne sont jamais publiés ou il n’y a pas de publication d’actes prévue. Si vous estimez que votre publication a un intérêt scientifique, vous pouvez la déposer sur HAL. Vous pouvez aussi y joindre en annexe votre présentation powerpoint ou encore la vidéo de la conférence si celle-ci a été filmée.
    Un lien vers une vidéo en ligne ou le site de la conférence peut aussi être ajouté dans une zone de commentaires.
    De la même manière, lorsque vous aurez fini votre thèse, vous pouvez la mettre en ligne sur TEL en y associant vos plans, vidéos, sons… Remarque: le SUDOC enregsitre les thèses, mais parfois il se passe beaucoup de temps entre la soutenance et l’enregistrement de la thèse! Certaines n’apparaissent d’ailleurs jamais…
    Pour vos rapports de missions (attention à bien vérifier avec les partenaires que la diffusion est possible!), vous pouvez par exemple déposer votre document écrit sur HAL et ajouter une ou deux photos en annexes. Si le rapport fait référence à un dossier plus important d’images, vous pouvez déposer ces dernières sur MediHAL et établir un lien entre les différents documents.
  • De nouveaux types de documents sont proposés. Il et désormais possible de déposer les présentations, les posters, mais aussi les enregistrements sonores, les vidéographies en lien avec un article ou de façon autonome. Les données de la recherche font donc leur entrée dans HAL proposant ainsi un archivage pérenne à ces données souvent conservées sur les serveurs fragiles des laboratoires ! Il est aussi possible de lier des notices entre elles pour organiser ses dépôts et mieux guider l’internaute.
    La saisie d’un nouveau dépôt est facilitée : récupération des métadonnées si on dispose du DOI de l’article ou d’un PDF bien structuré. La détection des doublons a été améliorée. Il est possible de paramétrer l’embargo souhaité pour un ensemble de publications déposées.3
    La création de page de garde pour chaque fichier déposé reprenant les métadonnées importantes et notamment la mention de la licence Creative Common qui est désormais proposée.
    Une fois le dépôt effectué, le partage de sa propriété est permis. Ainsi plusieurs chercheurs peuvent en suivre les statistiques de consultation ou en enrichir les métadonnées engageant ainsi une travail plus collaboratif autour de l’archive.
    Une des grandes avancées de cette version est la possibilité offerte aux déposants de créer un identifiant numérique rassemblant plusieurs formes auteurs souvent existantes : l’IDHal ! L’auteur choisit une forme “Nom, prénom” qui sera associée à tous ses dépôts ainsi qu’à son CV de publications généré à partir de HAL et disposant d’une URL simple.
  • Les politiques des éditeurs:
    Il n’y a pas de site qui recense les politiques des éditeurs en architexture. Editeurs nombreux et il n’y a aucune politique commune. Il faut donc faire bien attention à ce qui est inscrit dans vos contrats (embargo, droit de déposer les fichiers, etc…).
    Publication de thèse:
    Les thèses ne sont jamais publiées en l’état par les éditeurs. Quand une thèse est publiée, elle est forcément remaniée. De plus, si elle est publiée, ce ne sont pas les 300 exemplaires publiés qui vont vous faire gagner de l’argent.
    Temps perdu:
    Non, le dépôt est assez rapide. Vous aller passer 20 minutes à entrer votre premier document, mais vous n’en passerez que 10 pour les suivants. Pensez aussi au temps gagné à envoyer le lien direct vers HAL au lieu d’utiliser à chaque demande Google drive, dropbox, wetransfer, clef usb…
    Plagiat:
    Beaucoup de chercheurs ont peur de déposeer leurs travaux de peur d’être pagiés. Or, c’est l’inverse qui se produit. En effet, le dépôt dans HAL permet un horodatage du dépôt, ce qui a valeur de preuve devant la justice (on peut idnetifier clairement le déposant et l’heure de dépôt).
    De plus, les logiciels antiplagiat parcournet HAL lors de leurs recherches de correspondances.
    Exemple: logiciel Ephorus, utilisé par l’ENSAG, vérifie des milliards de sources Internet; des travaux soumis antérieurement dans votre école ou université; des travaux soumis dans les 5.000 écoles et universités qui utilisent Ephorus, d’autres documents pertinents : journaux, matériaux de référence, etc.
  • Avantages au niveau individuel
    Archivage pérenne
    Vous êtes-vous déjà demandé  si les fichiers que vous déposez aujourd’hui dans HAL seront lisibles et exploitables par vos futurs collègues et chercheurs dans dix, vingt ou trente ans ?
    Techniquement, le CCSD  archive le ou les fichiers pdf principaux ainsi que certaines métadonnées (du dépôt) au format XML pour tout dépôt de type texte,  et le fichier jpeg  pour les dépôts de type image. Un test  est effectué qui permet de vérifier l’éligibilité des  documents à un archivage sur la plateforme  du CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur) (sont rejetés les pdf créés sous une versions antérieure à 1.4), puis les documents conformes sont transférés par lots au CINES. 90% des dépôts sur HAL sont aujourd’hui aussi conservés au CINES.
    NB: Le Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur est un établissement public national, basé à Montpellier et placé sous la tutelle du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
    De plus: les formats évoluent en permanence. HAL s’occupe de faire évoluer vos formats obsolètes déposés sur HAL.
    Horodatage
    Nous en avons déjà parlé: constitue une preuve d’antériorité
    URL unique des publications
    Permet de diffuser ses documents en un clic, en donnant simplement l’adresse de son document. Finies les clefs usb, les attentes de téléchargement sur Wetranfer ou Dropbox! Vous pouvez aussi, par exemple, ajouter le lien vers votre thèse dans votre signature mail
    CV de chercheur
    HAL permet d’éditer la liste complète des publications d’un chercheurs.
    le formulaire du  CV comporte un champ libre vous permettant d’ajouter les éléments classiques d’un CV, différents champs pour d’autres identifiants (ArxivID, ResearcherID, ORCID, idRef), les comptes sur les réseaux sociaux (twitter, facebook), l’adresse d’un blog.
    Doté d’une url propre(sous la forme http://cv.archives-ouvertes.fr/idHAL), le CV affichera au minimum vos publications et ce qui est saisi dans le champ libre. En fonction de vos choix, tout usager pourra visualiser les mots clés de vos publications, vos co-auteurs, votre photo, etc. Votre biblio se mettra à jour toute seule en fonction des publications entrées sur HAL.
    Il permet aussi d’extraire les données pour intégration à un site web (mise à jour automatique des données, c’est le webmaster qui est content!)
    D’autre part: WordPress : Un plugin permet d’afficher de façon dynamique les publications dans une page WordPress.Ce plugin permet la création d’une page ou d’un widget dans votre site WordPress dans lequel est affichée une liste de dépôts présents dans l’archive ouverte HAL.  Leur sélection s’effectue à partir de différents critères : d’un auteur, d’une structure de recherche, d’un projet ANR ou européen, d’une collection.
    Avantages au niveau d’une équipe ou d’un établissement
    La création d’une collection ou d’un portail permet une meilleure visibilité.
    Vous pouvez faire partie de plusieurs collections (par exemple, les chercheurs de Cultures constructives apparaissent dans le collection Cultures constructives et dans celle d’AE&CC). L’intégration à une collection est automatique.
    Les collections peuvent apparaitre dans plusieurs portails  plusieurs entrées pour arriver à l’information
    Visibilité internationale
    HAL: qualité de l’information. 5ème au niveau international pour le nombre de docs en texte intégral et 4ème au niveau de la qualité scientifique.
  • Source
    http://www.opendoar.org
    Open DOAR → répertoire, sélection de sites
    Les autres dépôts en architecture pour les thèses: serveurs de thèses: répertoires de thèses ex theses.fr, pastel http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/13480
    Ball State University Libraries, Ball State University (BSU), United States Description:This site is a university repository providing access to electronic resources in the Ball University Digital Collections. The site is well supported with background information and guidance documentation. OAI-PMH:http://libx.bsu.edu/cgi-bin/oai.exe Software:CONTENTdm Size:203416 items (2014-10-29) Subjects:Architecture; History and Archaeology Content:Multimedia; Special Languages:English Policies:Metadata re-use policy explicitly undefined; Full data item policies explicitly undefined; Content policies explicitly undefined; Submission policies explicitly undefined; Preservation policies not stated Remarks:Special Items: Digitised correspondance, newsletters, and architectural plans dating back to the 1800's. OpenDOAR ID:647, Last reviewed: 2008-05-01, Suggest an update for this record, Missing data is needed for: Policies Link to this record: http://opendoar.org/id/647/
    EIAH Digital Repository
    Organisation:Encyclopaedia of Iranian Architectural History (EIAH) (دانشنامهٔ تاریخ معماری ایران‌شهر), Iran Description:This site provides access to the output and collections of the institution. The interface is available in Persian and English. Software:DSpace Size:3490 items (2012-05-10) Subjects:Architecture; Management and Planning Content:Unpublished; Multimedia Languages:Persian; English Policies:Metadata re-use policy explicitly undefined; Full data item policies explicitly undefined; Content policies explicitly undefined; Submission policies explicitly undefined; Preservation policies explicitly undefined OpenDOAR ID:1666, Last reviewed: 2012-05-10, Suggest an update for this record, Missing data is needed for: OAI-PMH & Policies Link to this record: http://opendoar.org/id/1666/
    READ (Research in Architecture, Design and Conservation)
    Organisation:Royal Danish Academy of Fine Arts School of Architecture, Design and Conservation, Denmark Description:This site provides access to the research outputs of the institutions. The interface is available in Danish and English. Some content is not available as full-text. OAI-PMH:http://www.re-Des archives en architecture
    ad.dk/ws/oai Software:PURE Size:11699 items (2014-10-30) Subjects:Architecture Content:Articles; References; Conferences; Books Languages:Danish; English Policies:[Not yet analysed] Remarks:This site is a joint research database for The Royal Danish Academy of Fine Arts Schools of Architecture, Design and Conservation, School of Archiecture Aarhus and Kolding School of Design. OpenDOAR ID:2598, Last reviewed: 2013-09-25, Suggest an update for this record, Missing data is needed for: Policies Link to this record: http://opendoar.org/id/2598/
  • Les archives ouvertes et l'architecture

    1. 1. LES ARCHIVES OUVERTES : PUBLIER EN LIBRE ACCÈS EN ARCHITECTURE Journée doctorale de l’ENSAG 13 novembre 2014 Françoise Acquier – Cresson Murielle Serlet – AE&CC
    2. 2. LE LIBRE ACCÈS Le libre accès = open access est la mise à disposition sur internet de contenus numériques. en accès gratuit ou gratuit et libre (Creative commons) Deux voies du libre accès : La publication en libre accès dans des revues « la voie en or du libre accès » Directory of Open Access Journals http://doaj.org/ (sélection de 10.000 Revues) Le libre accès par auto archivage « la voie verte du libre accès » dans une archive ouverte = un entrepôt de documents accessibles à tous 2600 sélectionnées par leur qualité dans Directory of Open Access Repositories http://www.opendoar.org/index.html Source : La définition du Libre Accès par Marin Dacos. http://fr.wikipedia.org/wiki/Libre_acc%C3%A8s_%28%C3%A9dition_scientifique%29
    3. 3. UN PEU D’HISTOIRE Les premières initiatives dans les années 90  Naissance du web  Contestation des coûts des abonnements aux périodiques  Premières archives scientifiques : arXiv ; SciELo Internationalisation 2000-2003  Des initiatives pour l’Accès ouvert  Le CNRS lance la plateforme HAL : archive qui se veut centralisatrice de toutes les publications académiques françaises Une nouvelle vague d’impulsion 2012-2014  Impulsion européenne  Un consensus autour de HAL  HAL profondément renouvelé Convention http://blog.ccsd.cnrs.fr/2013/04/la-convention-inter-etablissement-est-signee/ La semaine Open Access à Grenoble http://mi2s.imag.fr/is/open-access-week-2014-journee-detude-a-la-maison-jean-kuntzmann Le blog des actualités de Hal http://blog.ccsd.cnrs.fr/2014/10/mise-en-production-de-hal-v3-0-la-migration-de-vos-donnees/
    4. 4. LES ARCHIVES OUVERTES À GRENOBLE • Hal - Université Grenoble Alpes 24000 dépôts en texte intégral • Mise en ligne du portail en Juin 2014 • Université Joseph Fourier • Université Pierre-Mendès-France • Université Stendhal, • Université de Savoie, • Grenoble INP, • Sciences Po Grenoble • et l’École Nationale Supérieure d‘Architecture ! • Les Collections des laboratoires de l’ENSAG Le site http://hal.univ-grenoble-alpes.fr/ Le guide du déposant http://guide-hal.univ-grenoble-alpes.fr/
    5. 5. COLLECTION DE L’ENSAG
    6. 6. COLLECTION DU LABORATOIRE MHA-VERT
    7. 7. COLLECTION DE L’UNITÉ AE&CC
    8. 8. COLLECTION DU LABORATOIRE CULTURES CONSTRUCTIVES
    9. 9. COLLECTION DU LABORATOIRE CRATERRE
    10. 10. COLLECTION DU LABORATOIRE CRESSON
    11. 11. HAL ARCHITECTURE • Qui dépose ? ● Les chercheurs eux-mêmes • Combien de dépôts en architecture? ● 8250 notices en architecture ● 3200 documents en texte intégral • Quels laboratoires en architecture? ● Plus de 200 structures de recherche répertoriées en archi ● Exemples: Laboratoire Ville, Mobilité, Transport; Ambiances architecturales et urbaines; Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires (PACTE); Architecture, Urbanisme, Sociétés; Espaces et Sociétés • Et vous?
    12. 12. STRUCTURES DÉPOSANTES
    13. 13. HAL - DOCUMENTS • Plus de 340 000 documents déposés en texte intégral depuis 2001 • Types de documents déposés en texte intégral ● Documents non publiés ou non soumis à publication • Rapports de recherche • Preprints, working papers, document ssans références ● Document publié ou avec référence bibliographique • Articles dans des revues avec ou sans comité de lecture • Conférences invitées • Communications avec ou sans actes • Ouvrages scientifiques • Chapitres d’ouvrages • Autres publications ● Thèse ou HDR sur TEL ● Cours sur CEL
    14. 14. TEL – THÈSES EN LIGNE
    15. 15. CEL – COURS EN LIGNE
    16. 16. POINT VOCABULAIRE
    17. 17. CAS PRATIQUES • Participation à une conférence sans publications d’actes ● Dépôt de la communication ● Fichiers déposés en annexes: • Présentation powerpoint en annexe • Lien vers la vidéo de la conférence • Thèse ● Dépôt sur TEL ● Fichiers associés: son, vidéo, diaporama, image… • Rapport de mission ● Dépôt du rapport de mission ● Dépôt des photos sur MediHal MediHal: https://medihal.archives-ouvertes.fr/ TEL: https://tel.archives-ouvertes.fr/
    18. 18. EXEMPLE DE DÉPÔT AVEC ANNEXES
    19. 19. AJOUT D’UN COMMENTAIRE
    20. 20. LIER DES DOCUMENTS ENTRE EUX
    21. 21. LES NOUVELLES FONCTIONNALITÉS DE HAL EN OCTOBRE 2014 • Les données de la recherche font leur entrée dans HAL Dépôt des présentations, les posters, mais aussi les enregistrements sonores, les vidéographies Lier des notices entre elles pour organiser ses dépôts • La saisie d’un nouveau dépôt est facilitée Récupération des métadonnées si on dispose du DOI de l’article ou d’un PDF bien structuré Détection des doublons améliorée. Mention de la licence Creative Common Création d’un identifiant unique par chercheur l’IDHal ! L’auteur choisit une forme “Nom, prénom” qui sera associée à tous ses dépôts ainsi qu’à son CV de publications généré à partir de HAL et disposant d’une URL simple
    22. 22. LES FREINS AU DÉPÔT • Les politiques des éditeurs ● Attention: lisez bien vos contrats avec les éditeurs! ● Les éditeurs : comment connaître leur politique ? • Sherpa/Romeo: http://www.sherpa.ac.uk/romeo/ • Héloïse: http://heloise.ccsd.cnrs.fr/ • "Votre thèse sera-t-elle un jour publiée et votre éditeur vous versera-t-il des « droits d’auteur » ? • “Ça prend du temps!” • Et le plagiat dans tout ça?
    23. 23. EXEMPLE DE RÉSULTATS DU LOGICIEL EPHORUS
    24. 24. LES AVANTAGES DU DÉPÔT Sur l’archivage pérenne dans HAL: http://blog.ccsd.cnrs.fr/2013/01/vos-fichiers-lisibles-dans-30-ans/ Pour en savoir plus sur les archives ouvertes et le libre accès: http://openarchiv.hypotheses.org/ Classement international des archives ouvertes: http://repositories.webometrics.info/en/world
    25. 25. LES ARCHIVES OUVERTES EN ARCHITECTURE ENAC - Faculté de l'environnement naturel, architectural et construit EPFL 20.000 docs. http://infoscience.epfl.ch/collection/Infoscience/Research/ENAC?ln=fr
    26. 26. LES ARCHIVES OUVERTES EN ARCHITECTURE • ORBI Open repository de l’Université de Liège –Architecture – 700 docs. • http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/82 • READ (Research in Architecture, Design and Conservation) Royal Danish Academy of Fine Arts School of Architecture, Design and Conservation, Denmark -12.000 docs. • http://research.kadk.dk/en/ • Archivsystem ASK 23 – Université de Hamburg Allemagne – 5000 doc SHS dont Architecture • http://ask23.hfbk-hamburg.de/draft/suche • Architexturez South Asia -700 docs • http://architexturez.net/oai-pmh
    27. 27. LES ARCHIVES OUVERTES EN RÉSUMÉ
    28. 28. POUR ALLER PLUS LOIN • L’aide sur le site Hal s’est améliorée • https://hal.archives-ouvertes.fr/page/documentation-generale • La BU de Grenoble propose des formations aux dépôts • http://guide-hal.univ-grenoble-alpes.fr/fr/notre-dispositif/l-agenda-des-formations/•Murielle et Françoise proposent des temps d’échange avec les chercheurs dans leurs équipes, n’hésitez pas ! • http://lcv.hypotheses.org/larchive-ouverte-du-cresson • http://documentation-aecc.biblibre.com/
    29. 29. •MERCI POUR VOTRE ATTENTION !

    ×