SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  15
Télécharger pour lire hors ligne
D O S S I E R D E P R E S S E 2 0 1 6
ACTORIA CONSEILSpécialiste international des PME pour la transmission d’entreprise
ACTORIA CONSEILPage
2 Dossier de Presse 2016
SOMMAIRE
DOSSIER DE PRESSE 2016
3	 EDITO de Fabrice Lange, fondateur d’Actoria Conseil
4	 I. ACTORIA CONSEIL, De la transmission d’entreprise à la levée de fonds
5	 Pourquoi faire appel à Actoria Conseil ?
6	 Un rôle fondamental de conseil auprès des chefs d’entreprise
7	 Réussir la cession de l’entreprise ou la levée de fonds
9	 II. LE GROUPE ACTORIA
10	 Une approche pragmatique de la réaliste du marché
11	 Un rayonnement à l’international
12	 Blog : Réussir-sa-transmission.com
13	TÉMOIGNAGES
14	 LA PRESSE EN PARLE
15	 EN SAVOIR PLUS
ACTORIA CONSEIL Page
3Dossier de Presse 2016
Quand il s’agit de vendre leur entreprise ou de le-
ver des fonds, les dirigeants de PME sont souvent
désemparés. Les banques d’affaires ne s’intéressent
pas aux PME qui font moins de 100 millions de
chiffres d’affaires et leurs honoraires sont véritable-
ment dissuasifs. Quand je travaillais pour des so-
ciétés de consulting internationales et des banques
d’affaires, les chefs d’entreprise me disaient aussi
que le comportement de certains conseillers n’était
pas sans rappeler celui d’agents immobiliers qui ne
comprenaient rien au monde de l’entreprise.
Dans ce contexte, j’ai alors décidé de les aider en leur
apportant des conseils pragmatiques issus de plus
de 20 ans d’expérience. Actoria Conseil s’appuie sur les
meilleures méthodes conçues pour les grandes entreprises
mais adaptées aux PME. Cette approche inédite nous
permet d’afficher aujourd’hui un taux de réussite qui
dépasse les 80 %.
En 15 ans, notre groupe est devenu le spécialiste
international des entreprises de 10 à 100 salariés.
Nous sommes présents en France, en Suisse, en
Espagne, en Grande-Bretagne, en Belgique, au
Luxembourg, au Maroc et nous préparons actuel-
lement l’ouverture de notre futur bureau en Italie.
EDITO
Fabrice Lange,
Fondateur et dirigeant d’Actoria Conseil
Parce que gérer les mutations d’une entreprise est toujours complexe, les PME ont elles
aussi le droit de bénéficier d’un haut niveau de conseil et de technicité.
I. ACTORIA CONSEIL, De la transmission d’entreprise à
la levée de fonds
ACTORIA CONSEIL Page
5Dossier de Presse 2016
POURQUOI FAIRE APPEL A ACTORIA CONSEIL ?
Dans un contexte économique incertain, l’approximation peut coûter
très cher aux dirigeants de PME. Un repreneur ou un investisseur a
besoin d’être rassuré sur la crédibilité du projet avant de s’engager, ce
qui suppose une solide préparation du dossier en amont.
Les chefs d’entreprise ont ainsi besoin d’un accompagnement personnalisé à
haute valeur ajoutée, mais à des tarifs abordables. Avec Actoria, ils béné-
ficient d’une méthodologie éprouvée, basée sur les meilleures techniques
dédiées aux PME et affinées au fil des années. Avec l’appui de consultants
expérimentés et à une approche internationale, le taux de réussite dépasse
les 80% pour se rapprocher certaines années de 100%.
Fabrice Lange, fondateur et directeur général d’Actoria Conseil :
« Lorsqu’on nous confie un mandat, nous nous investissons sur la mission
comme s’il s’agissait de notre propre entreprise. »
Il faut dire que les enjeux économiques sont énormes. Lorsque la trans-
mission ou la levée de fonds échouent faute de repreneurs ou d’investis-
seurs, les conséquences peuvent être très lourdes :
•	pour le chef d’entreprise (perte de capital)
•	pour les salariés (perte d’emplois)
•	pour les collectivités locales (perte de revenus fiscaux)
•	pour le développement du pays (disparition du savoir-faire)
Les dirigeants ne sont pas non plus suffisamment informés pour mener
de telles opérations tous seuls. Une étude réalisée par Fidal en janvier
2015 montre que 44 % des chefs d’entreprise sont freinés par le poids
de la fiscalité, la complexité des régimes juridiques et fiscaux, ainsi que
celle des situations matrimoniales et patrimoniales. Pourtant, il existe
des solutions très efficaces pour attirer des repreneurs de qualité et pour
financer la transmission de l’entreprise.
ACTORIA CONSEILPage
6 Dossier de Presse 2016
UN RÔLE FONDAMENTAL DE CONSEIL AUPRES DES CHEFS D’ENTREPRISE
Réussir à vendre une entreprise ou à lever des fonds ne s’improvise pas.
Trois paramètres vont entrer en jeu :
1.	 la confidentialité
2.	 la fiabilité du volet financier
3.	 la technicité des montages juridiques
Il s’agit d’apporter une réponse personnalisée et qualitative à des
problématiques très différentes.
Pour parvenir à un résultat optimum, tous les consultants d’Actoria
Conseil ont au moins 50 ans ainsi qu’une forte expérience des PME et
de l’accompagnement dans tous les domaines.
Les dirigeants bénéficient d’un interlocuteur unique et d’un véritable
suivi à chaque étape de l’opération. Par exemple, pendant la phase
préparatoire d’une cession d’entreprise, les consultants peuvent conseiller
des actions correctrices pour augmenter la valeur. Il s’agit en effet d’attirer
les repreneurs en présentant un dossier attractif et crédible.
Actoria Conseil offre aux PME le même degré d’expertise que celui dont
bénéficient les grands groupes.
Ainsi, tous les bureaux sont interconnectés via un intranet développé
par Actoria afin de permettre de traiter des opérations transfrontalières.
Pour apporter des réponses précises aux questions les plus déli-
cates (juridiques, financières...), les consultants échangent entre
eux et peuvent solliciter Fabrice Lange.
De même, plusieurs consultants peuvent travailler en collaboration,
lorsque le dossier est complexe ou qu’il faut réaliser des opérations à
l’international par exemple.
Fabrice Lange explique : « Chez Actoria, un consultant n’est pas un
simple courtier. Il a un rôle de conseillé, accompagnateur et même coach. Il
intervient pour orienter le chef d’entreprise. Il arrive par exemple qu’un
projet de cession se transforme en recherche d’un partenaire stratégique, en
fonction des attentes et des objectifs du dirigeant. »
ACTORIA CONSEIL Page
7Dossier de Presse 2016
REUSSIR LA CESSION DE L’ENTREPRISE OU LA LEVEE DE FONDS
Qu’il s’agisse d’une cession ou d’une ouverture de capital, le
secretdelaréussited’unemutationdel’entrepriserésidedans
la capacité à anticiper en réalisant une véritable préparation.
Il faut d’abord cerner les attentes intimes des dirigeants
pour leur apporter une réponse adaptée. Plusieurs solu-
tions peuvent être mises en œuvre pour une entreprise,
notamment en utilisant des montages juridiques très so-
phistiqués mais encore méconnus. Avec l’OBO (Owner
Buy Out) par exemple, le dirigeant peut continuer à gé-
rer sa structure, récupérer une partie de la valeur de son
entreprise en cash et obtenir des moyens financiers pour
la développer grâce à l’externalisation d’une partie des
fonds via une holding de reprise.
Il faut aussi que le projet soit crédible. Il est important
de réaliser en amont un diagnostic de l’entreprise :
Quelles sont les forces et faiblesses de l’entreprise ? Est-
elle suffisamment rentable pour qu’une banque accepte la
mise en place d’un plan de financement à 5 ou 7 ans ?
La cession d’entreprise
Pour réussir une cession d’entreprise, il faut respecter chacune des étapes d’un processus
bien défini :
• la phase préparatoire (de 2 mois à 2 ans) : bilan personnel, diagnostic SWOT
(forces, faiblesses, opportunités et menaces), bilan patrimonial et fiscal, expertise
financière et dossier de présentation
• la phase d’approche (de 3 mois à 2 ans) : sélection des repreneurs ou investisseurs
• la phase de négociations (de 1 mois à 1 an) : pourparlers, négociation, contractualisation
• la phase post-opération (de 0 mois à 3 ans) : transfert de pouvoir, optimisation
patrimoniale et fiscale
ACTORIA CONSEILPage
8 Dossier de Presse 2016
Le dirigeant peut choisir d’être accompagné durant une seule de ces
phases, pour une demande ponctuelle, ou pour la totalité de la cession.
Quel que soit le choix du dirigeant, il est important qu’il reste professionnel
et qu’il soit capable d’appréhender les exigences des repreneurs potentiels.
Par exemple, il est inutile de perdre du temps à chercher un repre-
neur sérieux sans un dossier de présentation complet qui va pré-
senter l’historique, l’environnement géographique et économique, le
positionnement sur le marché, la présentation juridique, la présentation
économique et financière sur les 3 à 5 dernières années, la stratégie et les
potentiels de développement...
Le facteur « humain » est aussi à prendre en compte. Vouloir trouver un
repreneur par soi-même est souvent synonyme de catastrophe pour le
dirigeant et pour son entreprise. Lorsque l’on se retrouve en 1er ligne,
il est quasiment impossible de contrôler efficacement la confi-
dentialité des informations verbales et écrites qui sont transmises aux
repreneurs sans connaissance des méthodes de transmission, les
erreurs sont multiples et aboutissent trop souvent à un échec. Un autre
cas de faux pas : lorsqu’un dirigeant contacte un concurrent pour lui
proposer de racheter son entreprise, le risque de divulgation malveillante
du projet devient très élevé…
Il y a, par ailleurs, une autre réalité à laquelle les dirigeants ne sont pas
suffisamment préparés : la négociation. Avoir un contact intéressé n’est
pas suffisant. En moyenne, il est nécessaire de trouver de 50 à 60 repre-
neurs pour entrer en discussion avec 4 ou 5 d’entre eux. C’est pour cela
qu’Actoria a beaucoup investi dans son réseau physique (bureaux dans
plusieurs régions et pays mais aussi digital (internet consultants/extranet
repreneurs/extranet clients). Chaque contrepartie (cédant, repreneur)
identifiée fait systématiquement l’objet de de la création d’un profil in-
formatique. En fonction du projet du cédant, les consultants vont avoir
accès à des profils qualifiés dans un portefeuille internationnal de plus
de 8000 repreneurs ou investisseurs.
C’est parce que chaque étape de la cession d’entreprise comporte des
risques auxquels le dirigeant n’est pas préparé, que 90 % des clients
d’Actoria choisissent d’être accompagnés de A à Z.
La levée de fonds
En fonction des motivations personnelles du dirigeant, de sa situation
patrimoniale, de ses contraintes financières et de sa stratégie à moyen et
à long terme, plusieurs options peuvent être envisagées :
•	ouverture de capital
•	financement bancaire
•	augmentation du compte courant d’associés
•	émission d’emprunt dans le public sous forme d’obligations
•	introduction en bourse
•	investisseurs professionnels ou non
Il faudra également préparer l’entreprise et régler en amont tous les
problèmes qui pourraient constituer un frein à la levée de fonds. Elle
doit être présentée sous son meilleur jour pour que l’investisseur puisse
se projeter dans l’avenir. Là encore le professionnalisme est de rigueur et
il y a de multiples documents à préparer : business plan, le dossier-projet
de levée de fonds, expertise financière, diagnostic économique, le dossier
de présentation de levée de fonds (il peut atteindre 300 pages)…
A partir de là, l’approche indirecte d’investisseurs permettra de sélectionner
des investisseurs de type business angels ou fonds d’investissement en toute
confidentialité.
La puissance d’une implantation internationale au service de toutes les PME
II.	 LE GROUPE ACTORIA
ACTORIA CONSEILPage
10 Dossier de Presse 2016
Le Groupe Actoria Conseil a été créé en
2001 par Fabrice Lange. Fabrice a travail-
lé auprès de sociétés de consulting et de
banques d’affaires sur de grosses opéra-
tions.
Progressivement il révèle son intérêt
pour le monde des PME plus proches
des réalités et du terrain. C’est parce
qu’il est contraint de refuser les dos-
siers trop petits (moins de 100 mil-
lions de chiffre d’affaires) et qu’il rencontre trop de dirigeants confron-
tés à des professionnels se comportant comme des agents immobiliers
ou des « marchands de tapis », qu’il décide de lancer son propre groupe.
Son positionnement est clair : il veut apporter une réelle plus-value
aux dirigeants de PME à des tarifs abordables.
Ses méthodes sont inspirées de celles utilisées par les plus grandes sociétés
internationales de consulting mais spécialement adaptées aux propriétaires
d’entreprises réalisant de 1 à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.
UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA RÉALITÉ DU MARCHÉ
A la fois prudent et volontaire, très impliqué dans la recherche de la satis-
faction de ses clients, Fabrice a une approche pragmatique de la réalité du
marché. Avant d’accepter un client, Actoria va s’assurer de sa bonne renta-
bilité et de la qualité de la gestion de l’entreprise. L’idée est d’être toujours
du côté du client, mais il s’agit également de pouvoir se mettre dans la peau
d’un repreneur ou d’un investisseur pour augmenter les chances de réussite.
CHIFFRES-CLES
• Création en 2001
• Plus de 400 missions réussies en Europe
• Un portefeuille international de 8000 repreneurs investisseurs
• Une trentaine de consultants seniors expérimentés
• Une dimension internationale : présent dans 6 pays euro-
péens (bientôt 7) et au Maroc
• Proportions des opérations : 75 % de cessions/transmissions,
10 % de levées de fonds et recherches de partenaires, 15 %
d’opérations diverses (MBO, OBO, LMBO...)
ACTORIA CONSEIL Page
11Dossier de Presse 2016
UN RAYONNEMENT À L’INTERNATIONAL
En 2016, les mutations de l’entreprise doivent être réalisées avec une
approche globale et mondialisée.
Lorsqu’un groupe d’entreprises doit par exemple mener une opération com-
plexequiviseplusieurspays,ilesttotalementcontre-productif dedevoircontac-
ter un cabinet de conseils par pays car il n’y aura aucune vision d’ensemble.
Demême,encasdecessionoudelevéedefonds,avoirunedimensioninternationale
peutpermettredetrouverplusfacilementdesrepreneursetdescapitauxétrangers.
Le Groupe Actoria a la particularité d’avoir :
•	une proximité locale : il dispose notamment de plusieurs bureaux
physiques au niveau local avec de nombreuses régions couvertes sur
les principaux pays. Actoria a aussi mis en place des partenariats avec
la plupart des Chambres de commerce en Europe, avec des banques
de réseaux et des banques d’affaires, des fonds d’investissement, des
fiduciaires, des réseaux d’avocats, de notaires, d’experts-comptables...
•	une dimension internationale concrétisée par une présence
dans 6 pays européens (Belgique, Grande-Bretagne, Espagne,
France, Luxembourg, Suisse) et au Maroc. Un autre bureau doit
prochainement être ouvert en Italie. Actoria est le premier acteur
en Europe sur le marché des PME de 10 à 100 salariés à proposer
à ses clients une logistique européenne.
Ses consultants sont tous issus du pays d’implantation afin de
mieux appréhender la culture et les particularismes locaux (par exemple
au niveau fiscal ou au niveau juridique). Ils utilisent tous les mêmes ou-
tils, ont la même approche et la même déontologie, ce qui garantit une
cohérence dans l’approche et l’accompagnement de chaque client.
ACTORIA CONSEILPage
12 Dossier de Presse 2016
Fidèle aux valeurs qui l’ont conduit à créer Actoria, Fabrice Lange a
décidé de révéler à tous les chefs d’entreprise les secrets d’une transmis-
sion réussie. Il publie des conseils pragmatiques et efficaces sur son blog
Réussir-sa-transmission.com.
Son objectif est de rendre les différentes techniques compréhensibles
par tous et de proposer des solutions qui peuvent être transposées aux
cas particuliers.
Le blog de Fabrice Lange a été conçu pour répondre aux attentes des
entrepreneurs : il n’y a pas de jargon inutile, pas de polémiques stériles,
pas de méthodes éloignées de la réalité du terrain. Son approche est réso-
lument pragmatique car les outils partagés sont ceux qui sont utilisés au quoti-
dien pour les clients d’Actoria dans l’ensemble des pays européen et au Maroc.
Autant dire qu’il s’agit d’un soutien sur-mesure ! En effet, les méthodes
pertinentes pour les grandes entreprises sont beaucoup trop lourdes pour
les petites structures, elles ont tendance à épuiser les dirigeants dès la phase
préparatoire. Quant aux méthodes mises en place par les professionnels du
commerce ou de l’artisanat, elles tendent vers un seul but : avoir une vision
REUSSIR-SA-TRAMSMISSION.COM
simpliste de l’actif vendu pour attirer des repreneurs à la recherche de
la « bonne affaire ». Mais ils n’ont pas du tout le profil (compétences,
moyens financiers) pour diriger une PME.
D’années en années, Fabrice Lange a ainsi développé des techniques
inspirées des meilleures méthodes pour les grandes entreprises mais
parfaitement adaptées aux PME. Ce sont ces outils éprouvés qu’il
partage avec les dirigeants sur Réussir-sa-transmission.com.
ACTORIA CONSEIL Page
13Dossier de Presse 2016
TÉMOIGNAGES
Nous étions relativement pressés de trouver une solution car ma santé se détériorait rapidement. Le consultant d’Actoria m’a permis de mener avec succès
le projet de vente de mon entreprise. Son action a été prépondérante pour mener à bien ce projet délicat car très impliquant pour l’ensemble de nos activités
au quotidien. Ce projet me tenait à cœur et devenait de plus en plus nécessaire. L’impulsion donnée par Actoria a été décisive pour le réaliser.
Olivier B., entreprise d’informatique, Suisse
Dans un premier temps, Actoria a effectué un diagnostic efficace des forces et faiblesses de notre entreprise et a proposé de les prendre en compte
dans notre gestion afin d’augmenter la valeur de notre entreprise. Actoria a conduit ce projet avec l’ensemble de mon équipe dirigeante ce qui a permis
d’impliquer l’ensemble des opérationnels et de pouvoir mettre rapidement en place une solution d’entrer au capital d’un investisseur complétée par
l’entrée de certains cadres de mon entreprise ainsi qu’une banque.
Romuald S., entreprise de second œuvre, France
Embaucher Actoria a fait la différence pour atteindre mon objectif de départ et ainsi passer à mon défi professionnel suivant. La vente d’une entreprise comme
celle-ci dans ce marché n’a pas été une tâche facile. Actoria a démontré de la persévérance dans l’identification des bons repreneurs avec la connaissance de mon
secteur afin de poursuivre le développement de mon entreprise, et a fourni des conseils professionnels tout au long du processus.
Nicolas R., entreprise du secteur de l’industrie, France
Actoria m’a permis de diagnostiquer rapidement les dysfonctionnements dans les processus de notre société, de proposer des optimisations et de les mettre
en œuvre. Actoria nous a également accompagnés avec succès sur l’ensemble des phases du projet de transmission de notre entreprise à un groupe de
notre secteur : préparation de mon entreprise, identification de partenaires repreneurs, négociation jusqu’à l’entrée au capital du partenaire. Actoria nous a
apporté une expertise en négociation et nous trouvé un bon partenaire.
Sylvain L., entreprise du secteur du BTP, Luxembourg
Le processus de vente de la société a été un voyage très long et difficile. Le soutien professionnel d’Actoria a rendu cet effort beaucoup plus facile. Je tiens à
remercier particulièrement les consultants de Suisse et France pour leur collaboration très efficace. Vos consultants ont proposé des solutions créatives au cours
des négociations pour surmonter efficacement les obstacles significatifs afin de conclure l’accord. Leur expérience, les connaissances et le professionnalisme a
contribué à la réussite de cette transaction.
Gilbert S., entreprise du secteur l’industrie, France
ACTORIA CONSEILPage
14 Dossier de Presse 2016
LES MEDIAS EN PARLENT
BFM Business, émission Intégrale Placements : Interview de Fabrice Lange, fondateur et CEO d’Actoria, à propos des solutions
pour récupérer son investissement sans céder sa société.
Reprendre et Transmettre Magazine : « Le fondateur du groupe Actoria distille ses secrets d’expert dans un blog. »
Le Monde : « Fabrice Lange, (…), distille ses conseils pour bien gérer une période plus délicate qu’il n’y paraît. »
Le Nouvel Observateur : « Dans la région, le cabinet Actoria s’est forgé une solide réputation. »
CCI Monaco : « La Jeune Chambre Economique de Monaco organisait le 15 Mai 2013 les rencontres « Green Business for Riviera » en partenariat
avec la SMEG (…) et ACTORIA. »
Le Nouvel Economiste : Interview de Georges Méreau, consultant senior chez Actoria, à propos de la reprise et de la transmission
d’entreprise.
CCI Nice Côte d’Azur : « Actoria : rayonnement régional depuis la Côte d’Azur. »
NetPME : Interview de Kalyann Kong, directeur associé d’Actoria, à propos du montage juridique MBO (management buy-out).
L’AGEFI : Interview de Fabrice Lange, fondateur et CEO d’Actoria, à propos du manque de préparation des cédants.
POUR EN SAVOIR PLUS
En France : http://www.actoria.fr/
En Belgique : http://www.actoria.be/
En Suisse : http://www.actoria.ch/
Au Luxembourg : http://www.actoria.lu/
Au Canada :http://www.actoria.ca/
Au Maroc : http://www.actoria.ma
En Angleterre : http://actoria.co.uk
En Allemagne et en Autriche : http://actoria.at
En Espagne : http://actoria.es
En Italie : http://actoria.it/
Pour les autres pays : http://www.actoria.eu/
Blog : www.reussir-sa-transmission.com
CONTACT PRESSE
Fabrice Lange
E-mail : fabrice.lange@actoria.eu
Tel : +33 (0)6 50 10 07 28

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur Bpifrance le lab guide marque employeur
Bpifrance le lab guide marque employeur
 
Acquérir pour Bondir - La croissance externe au service de la transformation ...
Acquérir pour Bondir - La croissance externe au service de la transformation ...Acquérir pour Bondir - La croissance externe au service de la transformation ...
Acquérir pour Bondir - La croissance externe au service de la transformation ...
 
Transmettre pour grandir - Bpifrance Le Lab
Transmettre pour grandir -  Bpifrance Le LabTransmettre pour grandir -  Bpifrance Le Lab
Transmettre pour grandir - Bpifrance Le Lab
 
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
 
Du créateur au manager
Du créateur au managerDu créateur au manager
Du créateur au manager
 
EOY 2012 : Panorama des entreprises d'avenir
EOY 2012 : Panorama des entreprises d'avenir  EOY 2012 : Panorama des entreprises d'avenir
EOY 2012 : Panorama des entreprises d'avenir
 
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraitsBpifrance le lab  - Acquerir pour bondir - extraits
Bpifrance le lab - Acquerir pour bondir - extraits
 
Réussir une fusion - Cahier Bernard Brunhes Consultants - BPI group - 2006
Réussir une fusion - Cahier Bernard Brunhes Consultants - BPI group - 2006Réussir une fusion - Cahier Bernard Brunhes Consultants - BPI group - 2006
Réussir une fusion - Cahier Bernard Brunhes Consultants - BPI group - 2006
 
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
Baromètre OpinionWay pour PME-ETI Banque Palatine Challenges Osons la France ...
 
Quelques Outils cloud pour startups
Quelques Outils cloud pour startupsQuelques Outils cloud pour startups
Quelques Outils cloud pour startups
 
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
Se projeter à l'international : petit guide à l'usage des entrepreneurs par B...
 
Entrepreneuriat seq 4 a 6 v 2
Entrepreneuriat seq 4 a 6 v 2Entrepreneuriat seq 4 a 6 v 2
Entrepreneuriat seq 4 a 6 v 2
 
Synthese enquete freins_levier_croissance
Synthese enquete freins_levier_croissanceSynthese enquete freins_levier_croissance
Synthese enquete freins_levier_croissance
 
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
Livre blanc IE-Club "Le Corporate Venture : accélérateur de la croissance des...
 
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
 
Icd2014 croissance externe à l’international  mode d’emploi d’une stratégie p...
Icd2014 croissance externe à l’international  mode d’emploi d’une stratégie p...Icd2014 croissance externe à l’international  mode d’emploi d’une stratégie p...
Icd2014 croissance externe à l’international  mode d’emploi d’une stratégie p...
 
E management et teletravail en 2020.ppt
E management et  teletravail en 2020.pptE management et  teletravail en 2020.ppt
E management et teletravail en 2020.ppt
 
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
Bpifrance Le lab - Enquete ETI 2018
 
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
PME-ETI et Start Up...si éloignée que cela ?
 
Plug2Play Innovation - Livre Blanc TipsTank
Plug2Play Innovation - Livre Blanc TipsTankPlug2Play Innovation - Livre Blanc TipsTank
Plug2Play Innovation - Livre Blanc TipsTank
 

En vedette

Facebook pour les artistes !
Facebook pour les artistes !Facebook pour les artistes !
Facebook pour les artistes !
riffx
 
Comment constituer un dossier de presse
Comment constituer un dossier de presseComment constituer un dossier de presse
Comment constituer un dossier de presse
riffx
 
Textile & new materials
Textile & new materialsTextile & new materials
Textile & new materials
TandemProject
 

En vedette (9)

Introduction au GRAdE
Introduction au GRAdEIntroduction au GRAdE
Introduction au GRAdE
 
14 tips to market your restaurant, eatery or cafe
14 tips to market your restaurant, eatery or cafe14 tips to market your restaurant, eatery or cafe
14 tips to market your restaurant, eatery or cafe
 
Beamap Présentation Commerciale
Beamap Présentation CommercialeBeamap Présentation Commerciale
Beamap Présentation Commerciale
 
Press Book - Dossier de Presse
Press Book - Dossier de PressePress Book - Dossier de Presse
Press Book - Dossier de Presse
 
Dossier de presse interactif - NewWind R&D invente l'éolien 2.0
Dossier de presse interactif - NewWind R&D invente l'éolien 2.0Dossier de presse interactif - NewWind R&D invente l'éolien 2.0
Dossier de presse interactif - NewWind R&D invente l'éolien 2.0
 
Facebook pour les artistes !
Facebook pour les artistes !Facebook pour les artistes !
Facebook pour les artistes !
 
Comment constituer un dossier de presse
Comment constituer un dossier de presseComment constituer un dossier de presse
Comment constituer un dossier de presse
 
CITY ZEN SCIENCES DOSSIER DE PRESSE
CITY ZEN SCIENCES DOSSIER DE PRESSECITY ZEN SCIENCES DOSSIER DE PRESSE
CITY ZEN SCIENCES DOSSIER DE PRESSE
 
Textile & new materials
Textile & new materialsTextile & new materials
Textile & new materials
 

Similaire à Dossier de presse Actoria

Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Cyril Marsaud
 
Bulletin printemps c.conseil
Bulletin printemps c.conseilBulletin printemps c.conseil
Bulletin printemps c.conseil
octopub
 
Infolettre capital conseil printemps 2013 web
Infolettre capital conseil printemps 2013 webInfolettre capital conseil printemps 2013 web
Infolettre capital conseil printemps 2013 web
Martin Roy
 
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
octopub
 
Livret accueil entrepreneuriat version papier vf
Livret accueil entrepreneuriat version papier vfLivret accueil entrepreneuriat version papier vf
Livret accueil entrepreneuriat version papier vf
Pascale MANTEAUX
 
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
CEEI NCA
 

Similaire à Dossier de presse Actoria (20)

Céder son entreprise: quelques éléments préparatoire
Céder son entreprise: quelques éléments préparatoireCéder son entreprise: quelques éléments préparatoire
Céder son entreprise: quelques éléments préparatoire
 
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire LinderPortrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
Portrait de startuper #69 - Raizers - Grégoire Linder
 
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
Bulletin d'opportunités 78 | mai-août 2021
 
Levee de fonds, mode d'emploi 2015
Levee de fonds, mode d'emploi 2015Levee de fonds, mode d'emploi 2015
Levee de fonds, mode d'emploi 2015
 
Bulletin printemps c.conseil
Bulletin printemps c.conseilBulletin printemps c.conseil
Bulletin printemps c.conseil
 
Infolettre capital conseil printemps 2013 web
Infolettre capital conseil printemps 2013 webInfolettre capital conseil printemps 2013 web
Infolettre capital conseil printemps 2013 web
 
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
Bulletin printemps c.conseil.indd @ 137%
 
Comment un fonds peut aider au développement des PME industrielles
Comment un fonds peut aider au développement des PME industriellesComment un fonds peut aider au développement des PME industrielles
Comment un fonds peut aider au développement des PME industrielles
 
Portrait de startuper #58 adVentures - Antoine Duboscq
Portrait de startuper #58 adVentures - Antoine DuboscqPortrait de startuper #58 adVentures - Antoine Duboscq
Portrait de startuper #58 adVentures - Antoine Duboscq
 
LX CORPORATE
LX CORPORATELX CORPORATE
LX CORPORATE
 
Livret accueil entrepreneuriat version papier vf
Livret accueil entrepreneuriat version papier vfLivret accueil entrepreneuriat version papier vf
Livret accueil entrepreneuriat version papier vf
 
2017_Article Hypercroissance_last_version.pdf
2017_Article Hypercroissance_last_version.pdf2017_Article Hypercroissance_last_version.pdf
2017_Article Hypercroissance_last_version.pdf
 
Plaquette Business Angels Investessor 2012
Plaquette Business Angels Investessor 2012Plaquette Business Angels Investessor 2012
Plaquette Business Angels Investessor 2012
 
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
Atelier des experts - Mieux connaître et utiliser les fonds de capital-invest...
 
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures Innovation Apéro#7  - Les corporates Ventures
Innovation Apéro#7 - Les corporates Ventures
 
Guide de la création d'entreprise 2013
Guide de la création d'entreprise 2013Guide de la création d'entreprise 2013
Guide de la création d'entreprise 2013
 
DAF à mi carrière : Comment évoluer ? D'expert à business Partner agile
DAF à mi carrière : Comment évoluer ? D'expert à business Partner agileDAF à mi carrière : Comment évoluer ? D'expert à business Partner agile
DAF à mi carrière : Comment évoluer ? D'expert à business Partner agile
 
Portrait de startuper #3 - Blue DME - Julien Cabot
Portrait de startuper #3 - Blue DME - Julien CabotPortrait de startuper #3 - Blue DME - Julien Cabot
Portrait de startuper #3 - Blue DME - Julien Cabot
 
Fr nouveau kick off centaurus v15
Fr nouveau kick off centaurus v15Fr nouveau kick off centaurus v15
Fr nouveau kick off centaurus v15
 
Raising capital
Raising capitalRaising capital
Raising capital
 

Plus de Fabrice Lange

Plus de Fabrice Lange (6)

Comment préparer son entreprise pour la transmettre en 2017
Comment préparer son entreprise pour la transmettre en 2017Comment préparer son entreprise pour la transmettre en 2017
Comment préparer son entreprise pour la transmettre en 2017
 
Pourquoi les transmisssions d'entreprises aboutissent-elles encore à des éche...
Pourquoi les transmisssions d'entreprises aboutissent-elles encore à des éche...Pourquoi les transmisssions d'entreprises aboutissent-elles encore à des éche...
Pourquoi les transmisssions d'entreprises aboutissent-elles encore à des éche...
 
Comment avoir le meilleur retour sur investissement lors d’une transmission
Comment avoir le meilleur retour sur investissement lors d’une transmissionComment avoir le meilleur retour sur investissement lors d’une transmission
Comment avoir le meilleur retour sur investissement lors d’une transmission
 
Livre blanc actoria
Livre blanc actoriaLivre blanc actoria
Livre blanc actoria
 
Comment un entrepreneur peut il récuperer son investissement.docx
Comment un entrepreneur peut il récuperer son investissement.docxComment un entrepreneur peut il récuperer son investissement.docx
Comment un entrepreneur peut il récuperer son investissement.docx
 
Comment rédiger un bon dossier de presentation
Comment rédiger un bon dossier de presentationComment rédiger un bon dossier de presentation
Comment rédiger un bon dossier de presentation
 

Dossier de presse Actoria

  • 1. D O S S I E R D E P R E S S E 2 0 1 6 ACTORIA CONSEILSpécialiste international des PME pour la transmission d’entreprise
  • 2. ACTORIA CONSEILPage 2 Dossier de Presse 2016 SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE 2016 3 EDITO de Fabrice Lange, fondateur d’Actoria Conseil 4 I. ACTORIA CONSEIL, De la transmission d’entreprise à la levée de fonds 5 Pourquoi faire appel à Actoria Conseil ? 6 Un rôle fondamental de conseil auprès des chefs d’entreprise 7 Réussir la cession de l’entreprise ou la levée de fonds 9 II. LE GROUPE ACTORIA 10 Une approche pragmatique de la réaliste du marché 11 Un rayonnement à l’international 12 Blog : Réussir-sa-transmission.com 13 TÉMOIGNAGES 14 LA PRESSE EN PARLE 15 EN SAVOIR PLUS
  • 3. ACTORIA CONSEIL Page 3Dossier de Presse 2016 Quand il s’agit de vendre leur entreprise ou de le- ver des fonds, les dirigeants de PME sont souvent désemparés. Les banques d’affaires ne s’intéressent pas aux PME qui font moins de 100 millions de chiffres d’affaires et leurs honoraires sont véritable- ment dissuasifs. Quand je travaillais pour des so- ciétés de consulting internationales et des banques d’affaires, les chefs d’entreprise me disaient aussi que le comportement de certains conseillers n’était pas sans rappeler celui d’agents immobiliers qui ne comprenaient rien au monde de l’entreprise. Dans ce contexte, j’ai alors décidé de les aider en leur apportant des conseils pragmatiques issus de plus de 20 ans d’expérience. Actoria Conseil s’appuie sur les meilleures méthodes conçues pour les grandes entreprises mais adaptées aux PME. Cette approche inédite nous permet d’afficher aujourd’hui un taux de réussite qui dépasse les 80 %. En 15 ans, notre groupe est devenu le spécialiste international des entreprises de 10 à 100 salariés. Nous sommes présents en France, en Suisse, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Belgique, au Luxembourg, au Maroc et nous préparons actuel- lement l’ouverture de notre futur bureau en Italie. EDITO Fabrice Lange, Fondateur et dirigeant d’Actoria Conseil
  • 4. Parce que gérer les mutations d’une entreprise est toujours complexe, les PME ont elles aussi le droit de bénéficier d’un haut niveau de conseil et de technicité. I. ACTORIA CONSEIL, De la transmission d’entreprise à la levée de fonds
  • 5. ACTORIA CONSEIL Page 5Dossier de Presse 2016 POURQUOI FAIRE APPEL A ACTORIA CONSEIL ? Dans un contexte économique incertain, l’approximation peut coûter très cher aux dirigeants de PME. Un repreneur ou un investisseur a besoin d’être rassuré sur la crédibilité du projet avant de s’engager, ce qui suppose une solide préparation du dossier en amont. Les chefs d’entreprise ont ainsi besoin d’un accompagnement personnalisé à haute valeur ajoutée, mais à des tarifs abordables. Avec Actoria, ils béné- ficient d’une méthodologie éprouvée, basée sur les meilleures techniques dédiées aux PME et affinées au fil des années. Avec l’appui de consultants expérimentés et à une approche internationale, le taux de réussite dépasse les 80% pour se rapprocher certaines années de 100%. Fabrice Lange, fondateur et directeur général d’Actoria Conseil : « Lorsqu’on nous confie un mandat, nous nous investissons sur la mission comme s’il s’agissait de notre propre entreprise. » Il faut dire que les enjeux économiques sont énormes. Lorsque la trans- mission ou la levée de fonds échouent faute de repreneurs ou d’investis- seurs, les conséquences peuvent être très lourdes : • pour le chef d’entreprise (perte de capital) • pour les salariés (perte d’emplois) • pour les collectivités locales (perte de revenus fiscaux) • pour le développement du pays (disparition du savoir-faire) Les dirigeants ne sont pas non plus suffisamment informés pour mener de telles opérations tous seuls. Une étude réalisée par Fidal en janvier 2015 montre que 44 % des chefs d’entreprise sont freinés par le poids de la fiscalité, la complexité des régimes juridiques et fiscaux, ainsi que celle des situations matrimoniales et patrimoniales. Pourtant, il existe des solutions très efficaces pour attirer des repreneurs de qualité et pour financer la transmission de l’entreprise.
  • 6. ACTORIA CONSEILPage 6 Dossier de Presse 2016 UN RÔLE FONDAMENTAL DE CONSEIL AUPRES DES CHEFS D’ENTREPRISE Réussir à vendre une entreprise ou à lever des fonds ne s’improvise pas. Trois paramètres vont entrer en jeu : 1. la confidentialité 2. la fiabilité du volet financier 3. la technicité des montages juridiques Il s’agit d’apporter une réponse personnalisée et qualitative à des problématiques très différentes. Pour parvenir à un résultat optimum, tous les consultants d’Actoria Conseil ont au moins 50 ans ainsi qu’une forte expérience des PME et de l’accompagnement dans tous les domaines. Les dirigeants bénéficient d’un interlocuteur unique et d’un véritable suivi à chaque étape de l’opération. Par exemple, pendant la phase préparatoire d’une cession d’entreprise, les consultants peuvent conseiller des actions correctrices pour augmenter la valeur. Il s’agit en effet d’attirer les repreneurs en présentant un dossier attractif et crédible. Actoria Conseil offre aux PME le même degré d’expertise que celui dont bénéficient les grands groupes. Ainsi, tous les bureaux sont interconnectés via un intranet développé par Actoria afin de permettre de traiter des opérations transfrontalières. Pour apporter des réponses précises aux questions les plus déli- cates (juridiques, financières...), les consultants échangent entre eux et peuvent solliciter Fabrice Lange. De même, plusieurs consultants peuvent travailler en collaboration, lorsque le dossier est complexe ou qu’il faut réaliser des opérations à l’international par exemple. Fabrice Lange explique : « Chez Actoria, un consultant n’est pas un simple courtier. Il a un rôle de conseillé, accompagnateur et même coach. Il intervient pour orienter le chef d’entreprise. Il arrive par exemple qu’un projet de cession se transforme en recherche d’un partenaire stratégique, en fonction des attentes et des objectifs du dirigeant. »
  • 7. ACTORIA CONSEIL Page 7Dossier de Presse 2016 REUSSIR LA CESSION DE L’ENTREPRISE OU LA LEVEE DE FONDS Qu’il s’agisse d’une cession ou d’une ouverture de capital, le secretdelaréussited’unemutationdel’entrepriserésidedans la capacité à anticiper en réalisant une véritable préparation. Il faut d’abord cerner les attentes intimes des dirigeants pour leur apporter une réponse adaptée. Plusieurs solu- tions peuvent être mises en œuvre pour une entreprise, notamment en utilisant des montages juridiques très so- phistiqués mais encore méconnus. Avec l’OBO (Owner Buy Out) par exemple, le dirigeant peut continuer à gé- rer sa structure, récupérer une partie de la valeur de son entreprise en cash et obtenir des moyens financiers pour la développer grâce à l’externalisation d’une partie des fonds via une holding de reprise. Il faut aussi que le projet soit crédible. Il est important de réaliser en amont un diagnostic de l’entreprise : Quelles sont les forces et faiblesses de l’entreprise ? Est- elle suffisamment rentable pour qu’une banque accepte la mise en place d’un plan de financement à 5 ou 7 ans ? La cession d’entreprise Pour réussir une cession d’entreprise, il faut respecter chacune des étapes d’un processus bien défini : • la phase préparatoire (de 2 mois à 2 ans) : bilan personnel, diagnostic SWOT (forces, faiblesses, opportunités et menaces), bilan patrimonial et fiscal, expertise financière et dossier de présentation • la phase d’approche (de 3 mois à 2 ans) : sélection des repreneurs ou investisseurs • la phase de négociations (de 1 mois à 1 an) : pourparlers, négociation, contractualisation • la phase post-opération (de 0 mois à 3 ans) : transfert de pouvoir, optimisation patrimoniale et fiscale
  • 8. ACTORIA CONSEILPage 8 Dossier de Presse 2016 Le dirigeant peut choisir d’être accompagné durant une seule de ces phases, pour une demande ponctuelle, ou pour la totalité de la cession. Quel que soit le choix du dirigeant, il est important qu’il reste professionnel et qu’il soit capable d’appréhender les exigences des repreneurs potentiels. Par exemple, il est inutile de perdre du temps à chercher un repre- neur sérieux sans un dossier de présentation complet qui va pré- senter l’historique, l’environnement géographique et économique, le positionnement sur le marché, la présentation juridique, la présentation économique et financière sur les 3 à 5 dernières années, la stratégie et les potentiels de développement... Le facteur « humain » est aussi à prendre en compte. Vouloir trouver un repreneur par soi-même est souvent synonyme de catastrophe pour le dirigeant et pour son entreprise. Lorsque l’on se retrouve en 1er ligne, il est quasiment impossible de contrôler efficacement la confi- dentialité des informations verbales et écrites qui sont transmises aux repreneurs sans connaissance des méthodes de transmission, les erreurs sont multiples et aboutissent trop souvent à un échec. Un autre cas de faux pas : lorsqu’un dirigeant contacte un concurrent pour lui proposer de racheter son entreprise, le risque de divulgation malveillante du projet devient très élevé… Il y a, par ailleurs, une autre réalité à laquelle les dirigeants ne sont pas suffisamment préparés : la négociation. Avoir un contact intéressé n’est pas suffisant. En moyenne, il est nécessaire de trouver de 50 à 60 repre- neurs pour entrer en discussion avec 4 ou 5 d’entre eux. C’est pour cela qu’Actoria a beaucoup investi dans son réseau physique (bureaux dans plusieurs régions et pays mais aussi digital (internet consultants/extranet repreneurs/extranet clients). Chaque contrepartie (cédant, repreneur) identifiée fait systématiquement l’objet de de la création d’un profil in- formatique. En fonction du projet du cédant, les consultants vont avoir accès à des profils qualifiés dans un portefeuille internationnal de plus de 8000 repreneurs ou investisseurs. C’est parce que chaque étape de la cession d’entreprise comporte des risques auxquels le dirigeant n’est pas préparé, que 90 % des clients d’Actoria choisissent d’être accompagnés de A à Z. La levée de fonds En fonction des motivations personnelles du dirigeant, de sa situation patrimoniale, de ses contraintes financières et de sa stratégie à moyen et à long terme, plusieurs options peuvent être envisagées : • ouverture de capital • financement bancaire • augmentation du compte courant d’associés • émission d’emprunt dans le public sous forme d’obligations • introduction en bourse • investisseurs professionnels ou non Il faudra également préparer l’entreprise et régler en amont tous les problèmes qui pourraient constituer un frein à la levée de fonds. Elle doit être présentée sous son meilleur jour pour que l’investisseur puisse se projeter dans l’avenir. Là encore le professionnalisme est de rigueur et il y a de multiples documents à préparer : business plan, le dossier-projet de levée de fonds, expertise financière, diagnostic économique, le dossier de présentation de levée de fonds (il peut atteindre 300 pages)… A partir de là, l’approche indirecte d’investisseurs permettra de sélectionner des investisseurs de type business angels ou fonds d’investissement en toute confidentialité.
  • 9. La puissance d’une implantation internationale au service de toutes les PME II. LE GROUPE ACTORIA
  • 10. ACTORIA CONSEILPage 10 Dossier de Presse 2016 Le Groupe Actoria Conseil a été créé en 2001 par Fabrice Lange. Fabrice a travail- lé auprès de sociétés de consulting et de banques d’affaires sur de grosses opéra- tions. Progressivement il révèle son intérêt pour le monde des PME plus proches des réalités et du terrain. C’est parce qu’il est contraint de refuser les dos- siers trop petits (moins de 100 mil- lions de chiffre d’affaires) et qu’il rencontre trop de dirigeants confron- tés à des professionnels se comportant comme des agents immobiliers ou des « marchands de tapis », qu’il décide de lancer son propre groupe. Son positionnement est clair : il veut apporter une réelle plus-value aux dirigeants de PME à des tarifs abordables. Ses méthodes sont inspirées de celles utilisées par les plus grandes sociétés internationales de consulting mais spécialement adaptées aux propriétaires d’entreprises réalisant de 1 à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. UNE APPROCHE PRAGMATIQUE DE LA RÉALITÉ DU MARCHÉ A la fois prudent et volontaire, très impliqué dans la recherche de la satis- faction de ses clients, Fabrice a une approche pragmatique de la réalité du marché. Avant d’accepter un client, Actoria va s’assurer de sa bonne renta- bilité et de la qualité de la gestion de l’entreprise. L’idée est d’être toujours du côté du client, mais il s’agit également de pouvoir se mettre dans la peau d’un repreneur ou d’un investisseur pour augmenter les chances de réussite. CHIFFRES-CLES • Création en 2001 • Plus de 400 missions réussies en Europe • Un portefeuille international de 8000 repreneurs investisseurs • Une trentaine de consultants seniors expérimentés • Une dimension internationale : présent dans 6 pays euro- péens (bientôt 7) et au Maroc • Proportions des opérations : 75 % de cessions/transmissions, 10 % de levées de fonds et recherches de partenaires, 15 % d’opérations diverses (MBO, OBO, LMBO...)
  • 11. ACTORIA CONSEIL Page 11Dossier de Presse 2016 UN RAYONNEMENT À L’INTERNATIONAL En 2016, les mutations de l’entreprise doivent être réalisées avec une approche globale et mondialisée. Lorsqu’un groupe d’entreprises doit par exemple mener une opération com- plexequiviseplusieurspays,ilesttotalementcontre-productif dedevoircontac- ter un cabinet de conseils par pays car il n’y aura aucune vision d’ensemble. Demême,encasdecessionoudelevéedefonds,avoirunedimensioninternationale peutpermettredetrouverplusfacilementdesrepreneursetdescapitauxétrangers. Le Groupe Actoria a la particularité d’avoir : • une proximité locale : il dispose notamment de plusieurs bureaux physiques au niveau local avec de nombreuses régions couvertes sur les principaux pays. Actoria a aussi mis en place des partenariats avec la plupart des Chambres de commerce en Europe, avec des banques de réseaux et des banques d’affaires, des fonds d’investissement, des fiduciaires, des réseaux d’avocats, de notaires, d’experts-comptables... • une dimension internationale concrétisée par une présence dans 6 pays européens (Belgique, Grande-Bretagne, Espagne, France, Luxembourg, Suisse) et au Maroc. Un autre bureau doit prochainement être ouvert en Italie. Actoria est le premier acteur en Europe sur le marché des PME de 10 à 100 salariés à proposer à ses clients une logistique européenne. Ses consultants sont tous issus du pays d’implantation afin de mieux appréhender la culture et les particularismes locaux (par exemple au niveau fiscal ou au niveau juridique). Ils utilisent tous les mêmes ou- tils, ont la même approche et la même déontologie, ce qui garantit une cohérence dans l’approche et l’accompagnement de chaque client.
  • 12. ACTORIA CONSEILPage 12 Dossier de Presse 2016 Fidèle aux valeurs qui l’ont conduit à créer Actoria, Fabrice Lange a décidé de révéler à tous les chefs d’entreprise les secrets d’une transmis- sion réussie. Il publie des conseils pragmatiques et efficaces sur son blog Réussir-sa-transmission.com. Son objectif est de rendre les différentes techniques compréhensibles par tous et de proposer des solutions qui peuvent être transposées aux cas particuliers. Le blog de Fabrice Lange a été conçu pour répondre aux attentes des entrepreneurs : il n’y a pas de jargon inutile, pas de polémiques stériles, pas de méthodes éloignées de la réalité du terrain. Son approche est réso- lument pragmatique car les outils partagés sont ceux qui sont utilisés au quoti- dien pour les clients d’Actoria dans l’ensemble des pays européen et au Maroc. Autant dire qu’il s’agit d’un soutien sur-mesure ! En effet, les méthodes pertinentes pour les grandes entreprises sont beaucoup trop lourdes pour les petites structures, elles ont tendance à épuiser les dirigeants dès la phase préparatoire. Quant aux méthodes mises en place par les professionnels du commerce ou de l’artisanat, elles tendent vers un seul but : avoir une vision REUSSIR-SA-TRAMSMISSION.COM simpliste de l’actif vendu pour attirer des repreneurs à la recherche de la « bonne affaire ». Mais ils n’ont pas du tout le profil (compétences, moyens financiers) pour diriger une PME. D’années en années, Fabrice Lange a ainsi développé des techniques inspirées des meilleures méthodes pour les grandes entreprises mais parfaitement adaptées aux PME. Ce sont ces outils éprouvés qu’il partage avec les dirigeants sur Réussir-sa-transmission.com.
  • 13. ACTORIA CONSEIL Page 13Dossier de Presse 2016 TÉMOIGNAGES Nous étions relativement pressés de trouver une solution car ma santé se détériorait rapidement. Le consultant d’Actoria m’a permis de mener avec succès le projet de vente de mon entreprise. Son action a été prépondérante pour mener à bien ce projet délicat car très impliquant pour l’ensemble de nos activités au quotidien. Ce projet me tenait à cœur et devenait de plus en plus nécessaire. L’impulsion donnée par Actoria a été décisive pour le réaliser. Olivier B., entreprise d’informatique, Suisse Dans un premier temps, Actoria a effectué un diagnostic efficace des forces et faiblesses de notre entreprise et a proposé de les prendre en compte dans notre gestion afin d’augmenter la valeur de notre entreprise. Actoria a conduit ce projet avec l’ensemble de mon équipe dirigeante ce qui a permis d’impliquer l’ensemble des opérationnels et de pouvoir mettre rapidement en place une solution d’entrer au capital d’un investisseur complétée par l’entrée de certains cadres de mon entreprise ainsi qu’une banque. Romuald S., entreprise de second œuvre, France Embaucher Actoria a fait la différence pour atteindre mon objectif de départ et ainsi passer à mon défi professionnel suivant. La vente d’une entreprise comme celle-ci dans ce marché n’a pas été une tâche facile. Actoria a démontré de la persévérance dans l’identification des bons repreneurs avec la connaissance de mon secteur afin de poursuivre le développement de mon entreprise, et a fourni des conseils professionnels tout au long du processus. Nicolas R., entreprise du secteur de l’industrie, France Actoria m’a permis de diagnostiquer rapidement les dysfonctionnements dans les processus de notre société, de proposer des optimisations et de les mettre en œuvre. Actoria nous a également accompagnés avec succès sur l’ensemble des phases du projet de transmission de notre entreprise à un groupe de notre secteur : préparation de mon entreprise, identification de partenaires repreneurs, négociation jusqu’à l’entrée au capital du partenaire. Actoria nous a apporté une expertise en négociation et nous trouvé un bon partenaire. Sylvain L., entreprise du secteur du BTP, Luxembourg Le processus de vente de la société a été un voyage très long et difficile. Le soutien professionnel d’Actoria a rendu cet effort beaucoup plus facile. Je tiens à remercier particulièrement les consultants de Suisse et France pour leur collaboration très efficace. Vos consultants ont proposé des solutions créatives au cours des négociations pour surmonter efficacement les obstacles significatifs afin de conclure l’accord. Leur expérience, les connaissances et le professionnalisme a contribué à la réussite de cette transaction. Gilbert S., entreprise du secteur l’industrie, France
  • 14. ACTORIA CONSEILPage 14 Dossier de Presse 2016 LES MEDIAS EN PARLENT BFM Business, émission Intégrale Placements : Interview de Fabrice Lange, fondateur et CEO d’Actoria, à propos des solutions pour récupérer son investissement sans céder sa société. Reprendre et Transmettre Magazine : « Le fondateur du groupe Actoria distille ses secrets d’expert dans un blog. » Le Monde : « Fabrice Lange, (…), distille ses conseils pour bien gérer une période plus délicate qu’il n’y paraît. » Le Nouvel Observateur : « Dans la région, le cabinet Actoria s’est forgé une solide réputation. » CCI Monaco : « La Jeune Chambre Economique de Monaco organisait le 15 Mai 2013 les rencontres « Green Business for Riviera » en partenariat avec la SMEG (…) et ACTORIA. » Le Nouvel Economiste : Interview de Georges Méreau, consultant senior chez Actoria, à propos de la reprise et de la transmission d’entreprise. CCI Nice Côte d’Azur : « Actoria : rayonnement régional depuis la Côte d’Azur. » NetPME : Interview de Kalyann Kong, directeur associé d’Actoria, à propos du montage juridique MBO (management buy-out). L’AGEFI : Interview de Fabrice Lange, fondateur et CEO d’Actoria, à propos du manque de préparation des cédants.
  • 15. POUR EN SAVOIR PLUS En France : http://www.actoria.fr/ En Belgique : http://www.actoria.be/ En Suisse : http://www.actoria.ch/ Au Luxembourg : http://www.actoria.lu/ Au Canada :http://www.actoria.ca/ Au Maroc : http://www.actoria.ma En Angleterre : http://actoria.co.uk En Allemagne et en Autriche : http://actoria.at En Espagne : http://actoria.es En Italie : http://actoria.it/ Pour les autres pays : http://www.actoria.eu/ Blog : www.reussir-sa-transmission.com CONTACT PRESSE Fabrice Lange E-mail : fabrice.lange@actoria.eu Tel : +33 (0)6 50 10 07 28