PPrroodduuccttiioonn eett RRééaalliissaattiioonn AAddaammaa DDiiaabbyy EEcchhooss ddeess CCoolllliinneess
rraaddiioo ccoom...
AKAD et Oxfam sèment enfin des graines d’espoir pour ces
populations rurales touchées en 2011 par l’insécurité
alimentaire...
ddeess aalllliiééss ssûûrrss ppoouurr ll’’aatttteeiinnttee ddeess oobbjjeeccttiiffss dduu pprrooggrraammmmee hhuummaanniit...
Les récoltes de l’hivernage 2011 ont semé beaucoup de
désespoir chez les paysans de la région de Kédougou.
Les inondations...
« Nous nous félicitons d’un tel appui destiné à des popula-
tions agricoles qui, il faut le dire ont été éprouvés par un h...
Témoignages des bénéficiaires
« Nous vous remercions ,AKAD et Oxfam. Aujourd’hui, nous sommes
très contents de vous parce ...
« J’ai reçu 45000 FCFA. Je suis très content, je vous remercie. Que Dieu vous protège
et développe la région de Kédougou. ...
LLee ccaasshh ttrraannssffeerrtt ppoouurr uunnee éélliimmiinnaattiioonn ccaasshh ddeess
ssoouucciiss aalliimmeennttaaiirre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Akad doc

305 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
305
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Akad doc

  1. 1. PPrroodduuccttiioonn eett RRééaalliissaattiioonn AAddaammaa DDiiaabbyy EEcchhooss ddeess CCoolllliinneess rraaddiioo ccoommmmuunnaauuttaaiirree ddee KKééddoouuggoouu AAooûûtt 22001122 EEmmaaiill:: eecchhoossddeessccoolllliinneess11@@ggmmaaiill..ccoomm tteell:: 7777443355 8855 4488 KKééddoouuggoouu ,,lleess 2233--2244 eett 2255 AAooûûtt 22001122
  2. 2. AKAD et Oxfam sèment enfin des graines d’espoir pour ces populations rurales touchées en 2011 par l’insécurité alimentaire résultant des inondations. Quand un vent d’espoir souffle personne ne veut être en reste. D’où une forte mobilisation des bénéficiaires à l’ occasion de la cérémonie officielle de remise des cash transferts.
  3. 3. ddeess aalllliiééss ssûûrrss ppoouurr ll’’aatttteeiinnttee ddeess oobbjjeeccttiiffss dduu pprrooggrraammmmee hhuummaanniittaaiirree LL’’eeffffiiccaacciittéé,, llaa ttrraannssppaarreennccee,,llaa ccoollllaabboorraattiioonn eett llee ccoonnttrrôôllee ,, ddee sseerrvviicceess ddee qquuaalliittéé ooffffeerrttss aauuxx bbéénnééffiicciiaaiirreess ddeess ccaasshh-- ttrraannssffeerrttss,,
  4. 4. Les récoltes de l’hivernage 2011 ont semé beaucoup de désespoir chez les paysans de la région de Kédougou. Les inondations, ont détruit leurs champs. Les récoltes n’ont pas été bonnes et cette situation a installé une crise alimentaire chez les populations . AAbbddoouull KKaarriimm KKeeïïttaa,,pprrééssiiddeenntt ddee ll’’AAssssoocciiaattiioonn KKééddoouuggoouu AAccttiioonn DDéévveellooppppeemmeenntt((AAKKAADD)) AKAD a aussitôt adressé une correspondance à l’ong Oxfam pour venir au secours des populations touchées par cette fa- mine. C’est suite à l’accord d’Oxfam que nous avons pu béné- ficier de ce programme humanitaire. 720 bénéficiaires issus communautés rurales de Bandafassi, Dimboli, Bandafassi, Ké- voye et Bembou sont concernés par ce programme humani- taire. Nous allons donner des cash, des chèques à raison de 42 000 FCFA par mois pendant trois mois et par ménage ci- blé. Chaque mois, les chefs de familles concernées viendront faire le retrait de ces cash à la caisse du crédit mutuel de Ké- dougou. C’est ce qui nous réunit aujourd’hui. Cet argent est spécifiquement destiné à l’alimentation des populations Nous allons aussi renforcer l’hygiène des populations en leur donnant des kits d’hygiène (savon, eau de javel et en réci- pients).On va réhabiliter une dizaine de puits dans ces villages. Nous remercions le gouverneur pour son soutien à notre pro- gramme ». C’est une belle initiative d’AKAD qui est tombée dans de bonnes mains, les populations de Kédougou. Au sortir du mois béni de ramadan, c’est un bon cadeau pour les populations.Nous re- mercions AKAD et Oxfam pour le choix porté sur le crédit mu- tuel par la transparence et la proximité du fait de la couverture de toute l’étendue du territoire national.Nous ferons tout notre mieux pour permettre aux bénéficiaires d’entrer en possession de leurs fonds. Nous allons mettre à votre disposition du personnel et des locaux pour mieux vous servir. Au cms, nos partenaires et nos sociétaires sont des rois .Nous vous remercions aussi par rap- port à ce geste généreux au profit de la population de Kédougou. Chers bénéficiaires, priez pour ces jeunes de l’Association Ké- dougou Action Développement qui ont tout fait pendant des mois pour que vous puissiez bénéficier de ces fonds. Nous vous demandons surtout de bien utiliser ces fonds et d’acheter de la nourriture afin de permettre à AKAD d’atteindre ses objectifs au moment de l’évaluation finale du programme. DDjjiibbrriill DDèèmmee,, ggéérraanntt ddee llaa ccaaiissssee dduu ccrrééddiitt mmuuttuueell ddee KKééddoouuggoouu
  5. 5. « Nous nous félicitons d’un tel appui destiné à des popula- tions agricoles qui, il faut le dire ont été éprouvés par un hi- vernage qui n’a pas eu les effets escomptés. Il s’était installé de manière tardive et s’est malheureusement retiré précocement. Il a été excédentaire au mois d’août 2011. Par conséquent, on a constaté des inondations dévastatrices pour les cultures. Les agriculteurs ont été éprouvés. Dès le dé- but de l’année, les greniers se sont vidés. Et on a constaté des baisses de récoltes de moins de 50% laissant derrière des agri- culteurs éprouvés. Nous soutenons un tel programme d’appui aux agriculteurs. Nous demandons à ce que l’appui se pour- suive dans les prochains mois puisque cette année encore nous avons remarqué une installation tardive de l’hivernage. Prions le seigneur pour que l’hivernage ne nous quitte pas cette fois-ci de manière précoce. » SSaammbbaa NNddaaoo TTaallll ,,DDiirreecctteeuurr RRééggiioonnaall dduu DDéévveellooppppeemmeenntt RRuurraall ddee KKééddoouuggoouu « je me félicite de ce partenariat fécond entre Oxfam, AKAD et le crédit mutuel du Sénégal, lequel partenariat nous a permis d’accomplir ce geste en terme d’ appui et de soutien aux populations qui ont été particulièrement touchées par l’insécurité alimentaire consécutivement aux mauvaises récoltes de l’année dernière(2011). Je crois que le cash transfert permettra aux populations d’acquérir des denrées alimentaires de première néces- sité. Je pense que ce programme vient à son heure dans la mesure où l’hivernage est la période de soudure par excellence. Je voudrai au nom du gouverneur, au nom de l’Etat du Sénégal remercier chaleureusement l’ong Ox- fam pour ce geste de haute portée qui est pour nous une manière de soutenir les efforts des pouvoirs publics en matière de sécurité alimentaire. Je voudrai également remercier AKAD pour son engagement et son dyna- misme pour toutes les questions qui touchent le déve- loppement de la région de Kédougou. Je remercie aussi le crédit mutuel pour sa proximité des populations toutes ses actions qui militent en faveur du développe- ment de la région. Je lance un appel aux populations pour une utilisation judicieuse des fonds qui leur sont alloués. » MMaammaaddoouu GGuuèèyyee ,,aaddjjooiinntt aauu ggoouuvveerrnneeuurr cchhaarrggéé ddee ddéévveellooppppeemmeenntt
  6. 6. Témoignages des bénéficiaires « Nous vous remercions ,AKAD et Oxfam. Aujourd’hui, nous sommes très contents de vous parce que pendant plusieurs jours nous n’allons pas avoir de soucis pour assurer la dépense quotidienne. Nous allons acheter des vivres (riz, maïs) que nous allons transporter jusqu’à thiabédji. Ensuite de là, nous viendrons prendre nos vivres et les transporter à vélo ou sur nos têtes car notre village est très enclavé en cette période d’hivernage. Nous remercions aussi notre relais Antoine Keita qui nous a beaucoup soutenus aussi dans le processus. » TTaammbbaa KKaannttéé ,,SSoouukkoouuttaa « Nous vous remercions pour cette somme que vous nous aviez remise. Nous allons partir tout de suite acheter du savon, de l’huile de la pâte d’arachide et du riz. Nous avions des difficultés pour nourrir nos familles et travailler normalement dans nos champs. Maintenant nous pourrons continuer nos travaux sans problèmes. Nous remercions notre relais Sara. » MMaarriiaammaa CCiirréé SSoouuaarréé BBaammbbaayyaa 11 « Nous remercions le gouverneur, les membres de l’AKAD et leur bailleur Oxfam qui nous ont apporté leur aide en cette période de soudure. Pour rassurer AKAD, nous allons utiliser cet argent à bon escient pour les besoins alimentaires de nos familles. Nous souhaitons que Dieu nous garde en bonne santé et donne à AKAD et à son bailleur Oxfam la force d’avoir les moyens de nous soutenir davantage. » AAbbddoouullaayyee DDiiaakkhhiittéé ,, cchheeff ddee vviillllaaggee ddee SSaammééccoouuttaa « je salue AKAD et Oxfam, je suis comblée de joie aujourd’hui, ils nous ont enlevé de la faim. Je ne peux pas les remercier, c’est Dieu seulement qui peut les remercier. Quelqu’un qui vous a donné à manger vous a tout donné. » SSookkhhoonnaa SSoouummaannoo ,, SSaammééccoouuttaa
  7. 7. « J’ai reçu 45000 FCFA. Je suis très content, je vous remercie. Que Dieu vous protège et développe la région de Kédougou. S’il plaît au bon Dieu, avec cette somme, je vais nourrir nos familles parce que c’est ce qu’on nous a dit. Celui qui donne à un agriculteur de quoi se nourrir ne fait rien d’autre que sauvegarder sa vie et alléger une grande par- tie de sa souffrance ». CChheeiikkhhoouu SSyyllllaa,, MMiissssiirraa--SSyyllllaaccoouunnddaa « C’est très important ce geste. Nous avons déjà acheté des vivres. Nous étions trop fatigués car autrefois nous dépendions trop de nos voi- sins. Au mois d’Août, nous souffrions beaucoup de faim, et nous avions l’habi- tude d’aller quémander quelques graines chez nos voisins plus aisés . Cette fois pour ce mois-ci, nous allons désormais garder notre dignité grâce à AKAD et à Oxfam. Nous allons à présent bien cultiver nos champs, nous n’aurons plus de soucis à nous faire quant à l’alimentation de la famille. » KKaalléé DDaannffaakkhhaa,,BBaaïïttiillaayyee « Nous allons acheter des vivres avec l’argent que nous avons reçu. Avec ces vivres nous pourrons entretenir correctement nos enfants. Grace à vous, nos enfants ne vont pas souffrir de faim. Car nous savons que pour grandir en bonne santé, tout enfant a besoin d’une nourriture suffisante et de qualité. Nous vous re- mercions du fond du cœur pour ce geste que vous avez fait pour nous mais aussi pour nos enfants ». SSaaddiioo MMaaccaalloouu ,,TTaabbaannddiinngg « Celui qui aide un responsable de famille l’aide à pouvoir assurer la survie des membres de sa famille. Que donne nous donne la Paix .Nous sommes très contents que Dieu vous donne longue vie et vous préserve des malheurs de ce monde. Que ce geste oh combien important ne soit pas un regret pour vous. Je vais tout de suite aller acheter du riz, de la pâte d’arachide et du savon » CCoouummbbaa DDiiaalllloo ,,MMiissssiirraa SSyyllllaaccoouunnddaa
  8. 8. LLee ccaasshh ttrraannssffeerrtt ppoouurr uunnee éélliimmiinnaattiioonn ccaasshh ddeess ssoouucciiss aalliimmeennttaaiirreess PPrrooggrraammmmee hhuummaanniittaaiirree AAKKAADD eett OOxxffaamm :: qquuaanndd ll’’eessppooiirr rreennaaîîtt cchheezz lleess ppooppuullaattiioonnss rruurraalleess !!!!!! IIssaaaacc MMaassssaaggaa,, ccoooorrddoonnnnaatteeuurr hhuummaanniittaaiirree àà OOx-x- ffaamm « je suis touché par le retour que les populations ont donné par rapport à ce travail. Ce n’est pas de la générosité c’est simplement notre devoir. C’est vraiment un droit pour les populations de recevoir cette aide. Je suis très touché par l’enthousiasme qui entoure cela, l’accueil de l’administration(le gouverneur, les préfets des deux départements Kédougou et Saraya, le directeur régional de l’agriculture,) Je pense également à tous les chefs de villages qui se sont mobilisés pour les accompagner. Ça montre que ce n’est pas seulement une affaire d’Oxfam ou d’AKAD. C’est l’affaire de tout le monde. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une aide d’urgence ,mais il y’ a des défis qui nous inter- pellent ,c’est de réfléchir à des solutions plus du- rables à cette question de crise alimentaire récurrente dans les pays du sahel notamment au Sénégal. Je crois que le cadre stratégique de sécurité ali- mentaire est là .Il faut simplement que l’Etat qui fait déjà énormément beaucoup de choses, les ong, les associations, qu’on essaie de renforcer ce cadre pour l’atteinte de ces objectifs. LLee ccaasshh ttrraannssffeerrtt,, uunn ggaaiinn dd’’éénneerrggiiee ppoouurr ddee bboonnss rreennddeemmeennttss aaggrriiccoolleess

×