Imagerie cancer du sein

2 486 vues

Publié le

Imagerie diagnostique et interventionnelle des aires ganglionnaires dans le cancer du sein

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 486
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 298
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Imagerie cancer du sein

  1. 1. IMAGERIE DIAGNOSTIQUE ET INTERVENTIONNELLE DES AIRES GANGLIONNAIRES DANS LE CANCER DU SEIN P. Paillé , A. Camezind , F. Delauney , F. Blain Services d’Imagerie diagnostic et interventionnel Clinique Médipole Garonne Toulouse Clinique d’Occitanie Muret
  2. 2. ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE / FACTEUR PRONOSTIC MAJEUR / DETERMINE LA PRISE EN CHARGE CURAGE AXILLAIRE / GANGLION SENTINELLE / IMAGERIE + PRELEVEMENT BALU-MAESTRO C ET COL : role of imaging … J RADIOL 2005; 86(11) 1649-57 ALVAREZ ET COL : role of sonography …. AJR 2006;186(5):1342-8 RCP GGS
  3. 3. LES RECOMMANDATIONS NATIONALES FRANCAISES DE PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN EN 2013 : « l’échographie axillaire avec prélèvements en cas de GG suspect doit être systématique le but est d’éviter une procédure de GG sentinelle et de proposer un curage axillaire d’emblée ( 18 % , population N0 clinique ) »
  4. 4. Q1 :Quel est le drainage lymphatique du sein et des tumeurs mammaires Q2 : Quelle technique d’imagerie et quels critères retenir Q3 :Quelle technique de prélèvement Q4 : Quand faire les prélèvements
  5. 5. BIBLIOGRAPHIE - C.Balu-Maestro . Intérets des prélévements ganglionnaires échoguidés dans la prise en charge initiale du cancer du sein J Radiol 2013 ;94, 402- 407 - NUMERO SPECIAL ONCOLOGIE vol15 num 6 2013 cancer du sein et aires ganglionnaires
  6. 6. Q1 DRAINAGE LYMPHATIQUE ANATOMIE TOPOGRAPHIQUE DRAINAGE AXILLAIRE Plexus sous-aréolaire /anastomose réseau superficiel réseau profond DRAINAGE SOUS CLAVICULAIRE Voie accessoire trans pectorale Voie accessoire rétro pectorale DRAINAGE SUS CLAVICULAIRE DRAINAGE MAMMAIRE INTERNE 1° , 2° espace
  7. 7. ANATOMIE FONCTIONNELLE Non encore parfaitement connue /recherches Pas de territoire systématisé Profondeur > Quadrants tissus superficiels et externes = axillaire tissus profonds = mammaire interne (38% ) , rétro,trans pectoral (17% ) , sus claviculaire (3%)
  8. 8. ANATOMIE CHIRURGICALE - / muscle petit pectoral : 3 zones , Classification de Berg - Zone 1 +++ : en dehors du bord externe du petit pectoral premier relais GG ANATOMIE RADIOLOGIQUE - / artère thoracique latérale ( M E ) - 95% des GG 86% sous le plan du 2° nerf intercostal 1° GG à partir rayon 9/10 Heures
  9. 9. Q2 TECHNIQUES D’IMAGERIE CRITERES TECHNIQUES Pas de concensus Mais ECHOGRAPHIE +++ « facile « cout /efficacité sensibilité 61% spécificité 84% avec prélèvement 75% 98% TDM N+ bilan régional atteinte GG /chirurgie bilan à distance IRM bilan local / multifocalité , centricité ; biométrie
  10. 10. CRITERES ECHOGRAPHIQUES GG NORMAL : - Cortex régulier de moins de 2.5 mm - Hile graisseux visible et central - Vascularisation harmonieuse centrifuge GG ANORMAL : - Epaississement cortical diffus > 2.5- 3mm - Epaississement cortical focal - Disparition du hile central ou excentration - Vascularisation intra corticale transfixiante - Aspect hypoéchogéne pseudo liquidien du cortex
  11. 11. • FAUX POSITIF hile hypoéchogéne par involution graisseuse petit GG : rond ,hypoéchogéne • FAUX NEGATIF micrométastases
  12. 12. Q3 TECHNIQUES DE PRELEVEMENTS 2 TECHNIQUES : - Ponction cytologie « facile « cout sensibilité 72% VPN 70% - Micro-biopsie sensibilité 87% VPN 88% région riche vaisseaux et nerfs = aiguille sans débattement PRELEVEMENTS NEGATIFS GGS VPN insuffisante GG prélevé peut ne pas être le GGS
  13. 13. Q4 QUAND FAIRE LES PRELEVEMENTS • Avant la biopsie / adénite réactionnelle • Organisation ?
  14. 14. APPRENTISSAGE 22 dossiers GGS - 5 GGS non vus Sensibilité 77 % - 2 FAUX NEGATIFS GGS normaux // HISTOLOGIE ANORMALE pas les bons !!!!!! - 2 FAUX POSITIFS
  15. 15. CONCLUSION

×