CERSS
MAI 2014
Politiques territoriales
Formation
Politiques territoriales
Formation
I/ LE TERRITOIRE
1/ qu’est ce que le territoire
Perceptions et paradoxes du territoire
...
Politiques territoriales
Formation
II/ PROJET TERRITORIAL
1/ les logiques du territoire
2/ La stratégie du projet territor...
Politiques territoriales
Formation
III/ Acteurs du territoire et réformes
1/ Réformes institutionnelles
Réformes au niveau...
Politiques territoriales
Formation
2/ Réformes normatives
Réformes au niveau du politique
Réformes au niveau des politique...
Politiques territoriales
Formation
3/ Réformes au niveau de la société
Réformes sociales
Réformes et bien commun
Réformes ...
Politiques territoriales
Formation
I/ Mise en contexte
L’accès aux ressources (sol, eau, forêt) revêt des allures de
champ...
Politiques territoriales
Formation
L’homme est confronté à un monde aux frontières poreuses et
des entités qui se veulent ...
Politiques territoriales
Formation
II/ Territoire: quel organisationnel et pourquoi
L’organisationnel en régions est mû pa...
Politiques territoriales
Formation
Le capital territoire doit donc être partagé et se traduire par une
augmentation des ca...
Politiques territoriales
Formation
Il n’est pas, uniquement, un support de production de richesses
matérielles, il est sur...
Politiques territoriales
Formation
II/ Projet territorial
la perte des idéaux des années des grandes causes a conduit à se...
Politiques territoriales
Formation
II/1 les logiques du territoire (TDR)
Le territoire est soumis en permanence à des acti...
Politiques territoriales
Formation
II/2 la stratégie du projet territorial
La trilogie -territoire, acteurs, décision- rev...
Politiques territoriales
Formation
II/2 la stratégie du projet territorial
Elle permettra de partager les savoirs du terri...
Politiques territoriales
Formation
I l permet la conscientisation du changement statutaire et se
traduit par la reconnaiss...
Politiques territoriales
Formation
Une gestion efficiente (la façon dont l’autorité sera organisée, légitimée
et employée ...
Politiques territoriales
Formation
Des instances nationales qui soutiendront celles locales par la
clarification des droit...
Politiques territoriales
Formation
III/ Acteurs et réformes du territoire
Le droit des acteurs sur les ressources doivent ...
Politiques territoriales
Formation
Les réformes
un profond malaise quant à la définition de réformisme ; il
revient de faç...
Politiques territoriales
Formation
Le territoire s’accompagne d’un vaste chantier de réformes, un vaste
processus de chang...
Politiques territoriales
Formation
III/1 Réformes institutionnelles
Réformes au niveau des acteurs
qui sont ces acteurs, p...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau du territoire
le territoire doit redevenir une construction sociopol...
Politiques territoriales
Formation
III/2 Réformes normatives
sans de nouvelles règles de droit, les réformes seront
ineffi...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau du politique
Dire ce qui est politique, c’est se saisir de ce qui ne...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau des politiques publiques
Le bris de légitimité et de confiance en la...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau des médias
Les médias jouent un rôle fondamental, ils sont en contac...
Politiques territoriales
Formation
le premier pouvoir est clairement exercé par l’économie, que le
second pouvoir –souvent...
Politiques territoriales
Formation
III/3 Réformes au niveau de la société
Si le pouvoir permet de gouverner, il ne doit pa...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau du bien commun
Le bien commun a été corrompu par les mystificateurs ...
Politiques territoriales
Formation
Réformes au niveau de l’économie
L’homo oeconomicus n’est mû que par son intérêt propre...
Politiques territoriales
Formation
Réformes et culture
la culture est une réserve collective d’idées qui seront utilisées
...
Politiques territoriales
Formation
Réformes et sécurité
Ceux qui utilisaient leurs poings, pour dominer, usent actuellemen...
Politiques territoriales
Formation
Conclusion
Dans La Guerre et la Paix, Tolstoï disait « Le mouvement des
peuples ne résu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Politiques territoriales Haddy

430 vues

Publié le

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Politiques territoriales Haddy

  1. 1. CERSS MAI 2014 Politiques territoriales Formation
  2. 2. Politiques territoriales Formation I/ LE TERRITOIRE 1/ qu’est ce que le territoire Perceptions et paradoxes du territoire 2/ constitutifs du territoire Territoire donné/Territoire voulu
  3. 3. Politiques territoriales Formation II/ PROJET TERRITORIAL 1/ les logiques du territoire 2/ La stratégie du projet territorial Outils et mesures du projet territorial
  4. 4. Politiques territoriales Formation III/ Acteurs du territoire et réformes 1/ Réformes institutionnelles Réformes au niveau des acteurs Réformes au niveau du territoire
  5. 5. Politiques territoriales Formation 2/ Réformes normatives Réformes au niveau du politique Réformes au niveau des politiques publiques Réformes au niveau des médias
  6. 6. Politiques territoriales Formation 3/ Réformes au niveau de la société Réformes sociales Réformes et bien commun Réformes et économie Réformes et culture Réformes et sécurité
  7. 7. Politiques territoriales Formation I/ Mise en contexte L’accès aux ressources (sol, eau, forêt) revêt des allures de champs de bataille L’homme, dans son rapport à la nature, vit réellement les trois phases de Théodore Monod (symbiose, divorce, tentative de réconciliation) L’homme vit l’âge du « plus de tout », du « plus que tout », le marché, la haute finance et la course à la profitabilité pourraient, en l’absence de régulation, transformer le territoire et la société en une jungle dévastatrice qui conduirait à un darwinisme social Les référents socioculturels sont marchandisés, tout est breveté depuis les compétences jusqu’au vivant Les césures sont masquées par le recours à des systèmes assistanciels, la charity business » règne en maître à part
  8. 8. Politiques territoriales Formation L’homme est confronté à un monde aux frontières poreuses et des entités qui se veulent solidaires et autonomes Quel crédit accorder à cet ordre, n’est-il pas un leurre ? Pourrait-il contrecarrer ce qui se détruit au niveau global ? D’autant que le monde globalisé semble s’être départi des postures de pensée critique, contestataire, constructiviste et de remise en cause de l’expérience classique du développement.
  9. 9. Politiques territoriales Formation II/ Territoire: quel organisationnel et pourquoi L’organisationnel en régions est mû par le désir de renforcer l’intégration, à l’effet de transcender les dysfonctionnements une donnée géographique, une œuvre humaine et une production sociale. Il physiquement organisé et culturellement hérité, inventé et réinventé ; il est une production idéologique et une appropriation politique et il n’est pas cartographiable en soi Le territoire est donc un capital et un levier à même de stimuler les capacités nécessaires à son appropriation morale
  10. 10. Politiques territoriales Formation Le capital territoire doit donc être partagé et se traduire par une augmentation des capitaux individuels et collectifs : alors pourquoi sa confiscation? Et pourquoi la déprédation ? Le territoire du développement s’inscrit dans le multidimensionnel et il résulte d’une appropriation à la fois économique, idéologique, symbolique et politique de l’espace par des groupes sociaux 1/ constitutifs du territoire La territorialité doit être imprégnée d’un anthropocentrisme éclairé et rationnel qui tiendrait compte de l’équilibre entre l’homme et le territoire et qui est une source de vie et d’autorité permanente
  11. 11. Politiques territoriales Formation Il n’est pas, uniquement, un support de production de richesses matérielles, il est surtout un «vivre ensemble». Il développe une culture d’appartenance qui promeut des flux et des dynamiques : il ne se décrète pas et ses projets ne sont jamais livrés « clés en mains ». Il permet un « vouloir vivre ensemble » d’esprit et confère l’énergie d’assumer les contradictions, d’exprimer les attentes et de rassembler le conatus de l’étant. Ce « vouloir vivre-ensemble » se veut, pour contenir l’économie en lui dictant des limites, à savoir subordonner l’outil à l’homme ; il devient le catalyseur et le moteur de toute stratégie de développement intégré, par un fin maillage des espaces
  12. 12. Politiques territoriales Formation II/ Projet territorial la perte des idéaux des années des grandes causes a conduit à se déconnecter, à sombrer dans un silence complice et à se détourner des engagements d’intégration et de fédération, jadis défendus au prix de sang et de privation Le projet est une prise de position quant au changement ; Il est un cadre d’action politique et programmatique où convergeraient toutes les stratégies de développement territorial (acteurs et collectivités territoriales) Il permet de ne pas imputer les errances à la « folie de certains », à des erreurs d’appréciation, à les considérer comme des traverses inhérentes au « progrès » Il permet de passer d’une relation intégralement administrative à une
  13. 13. Politiques territoriales Formation II/1 les logiques du territoire (TDR) Le territoire est soumis en permanence à des actions de TDR qui sont l’essence même du territoire Les processus TDR expliquent les transformations territoriales et montrent la complexité de la société, tout comme ils expliquent la manière dont les populations vivent le territoire Ces processus renforceront l’adéquation entre les trois facettes du territoire, à savoir « le territoire ressources », « le territoire cadre de vie » et « le territoire nature » Les différents statuts du foncier et leur rôle régulateur
  14. 14. Politiques territoriales Formation II/2 la stratégie du projet territorial La trilogie -territoire, acteurs, décision- revêt une importance particulière dans l’analyse de la stratégie territoriale et à ce niveau, la centralité territoriale revêt une importance capitale
  15. 15. Politiques territoriales Formation II/2 la stratégie du projet territorial Elle permettra de partager les savoirs du territoire qui doivent être fondés sur la recherche et l’action Elle permettra de déployer un système d’interrelations, de circulations ascendantes et descendantes des richesses, de production et de reproduction des valeurs Cette édification sera soutenue par d’autres mécanismes et outils, notamment le management, les partenariats, la prospective et la proximité II/2/1 Outils et mesures Le processus de la territorialisation est un apprentissage permanent et inclusiviste, dans le cadre d’un débat à jamais fermé sur l’autonomie; il est accompagné par un volontarisme de faire revivre les véritables référents
  16. 16. Politiques territoriales Formation I l permet la conscientisation du changement statutaire et se traduit par la reconnaissance de son autonomie dans la gestion et dans la prise de décision. D’autres outils sont constitués par la participation et la fédération pour renforcer les capacités du territoire à se prendre en main, ainsi que les capacitations individuelles et collectives la concertation constituera un fondamental pour que toutes les énergies soient mises à contribution, à l’effet d’enclencher un processus d’intégration Les partenariats sont nécessaires, pour créer les conditions idoines de mise en œuvre des actions considérées comme prioritaires. De même, l’harmonisation et la promotion des politiques publiques opérantes participeront au renforcement
  17. 17. Politiques territoriales Formation Une gestion efficiente (la façon dont l’autorité sera organisée, légitimée et employée par et au nom de la population), à travers des processus de planification de prise de décisions et de responsabilisation des systèmes de prestation de services territoriaux qui concerneront le secteur public, le secteur privé, ainsi que les organisations non- gouvernementales et communautaires Une aide extérieure pour doter le territoire en ressources: financement, formation, assistance technique et information ; Un environnement favorable qui comprendra des instruments formels ( lois, politiques et systèmes organisationnels); des institutions informelles (valeurs, normes vernaculaires et pratiques sociales)
  18. 18. Politiques territoriales Formation Des instances nationales qui soutiendront celles locales par la clarification des droits et des libertés des individus , par le renforcement de la légalité des organisations tant modernes que traditionnelles ; et par la reconnaissance du rôle des organisations sociétales Un système d’interrelations, de circulations ascendantes et descendantes des richesses, de production et de reproduction des valeurs passera par : Le management territorial qui permettra de territorialiser l’ensemble des flux et de créer des conditions favorables pour le progrès la prospective qui permettra aux acteurs de penser, d’agir et d’aider à mettre à jour les enjeux auquel il est confronté et auquel. Elle rendra, aussi, perceptible les phénomènes en gestation ou en émergence, les tensions latentes et les risques de rupture dans tous les champs. La proximité, qui consacre l’altérité
  19. 19. Politiques territoriales Formation III/ Acteurs et réformes du territoire Le droit des acteurs sur les ressources doivent être préservés (usage du territoire, prélèvement des ressources dans les limites de la durabilité, exploitation rationnelle, dans la mesure des compétences et des savoir-faire Ceci dans le cadre de la transparence et de la responsabilisation La gestion du territoire à appréciér en termes de processus de production qui tiendront compte de la pluralité des construits sociaux, de la diversité des enjeux, de la multiplicité des référents et des rapports de compétition/coopération/solidarité L’endogénéisation et les différenciations dégageront les facteurs de progression, par la prise en compte des intérêts spécifiques de chaque catégorie de territoire et d’acteurs
  20. 20. Politiques territoriales Formation Les réformes un profond malaise quant à la définition de réformisme ; il revient de façon récurrente, mais il est polymorphe, polysémique et des réalités difficilement conciliables, selon que le concept soit appréhendé par des penseurs, des économistes, des historiens ou par des hommes politiques La réforme consiste à déconstruire et à reconstruire le présent de l’homme, pour le libérer de sa situation antérieurs Revisiter le passé, vérifier le présent, revoir les enseignements, tenir compte des diversité s; dans le dessein de diagnostiquer les systèmes de production politique, économique, sociale et culturelles héritées des
  21. 21. Politiques territoriales Formation Le territoire s’accompagne d’un vaste chantier de réformes, un vaste processus de changements couvrant tous les secteurs de la vie Les réformes permettront de réinscrire le pouvoir dans le provisoire, à l’effet d’endiguer les distorsions, l’insécurité et la corruption… Elles permettent de passer d’une relation intégralement administrative à une relation de collaboration et de concertation De grandes questions doivent être posées: qui détient le plus de pouvoir dans la prise de décisions et dans la réalisation des politiques gouvernementales ? Peut-on parler de bouleversements des valeurs et des fondements du système actuel ? Peut-on parler d’omnipotence d’une nébuleuse globalisante sans identité ? Faut-il étudier l’exercice du pouvoir ou la source du pouvoir ?
  22. 22. Politiques territoriales Formation III/1 Réformes institutionnelles Réformes au niveau des acteurs qui sont ces acteurs, pour les uns seuls les institutionnels sont des acteurs; pour d’autres, sont acteurs, tous ceux capables d’agir librement sur le territoire, ceux qui contribuent à façonner son avenir Ceux qui enclenchent un développement intégré et intégrateur, basé sur la constitution et la promotion de partenariats, sur l’appui aux institutions locales, ainsi que sur la formation des acteurs clés impliqués dans les processus de production.
  23. 23. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau du territoire le territoire doit redevenir une construction sociopolitique qui doit aller au-delà de l’espace administrativement défini La réforme doit consacrer la diversité du territoire, du territoire vécu au territoire choisi, du territoire stratégique au territoire institutionnel et cette L e territoire doit redevenir un principe organisateur approprié, un espace d’interaction, une énergie au service d’une altérité
  24. 24. Politiques territoriales Formation III/2 Réformes normatives sans de nouvelles règles de droit, les réformes seront inefficientes, voire impossibles à entreprendre; mais aucune norme ne pourrait être mise en œuvre sans éducation, sans culture et sans délibération constructiviste Le réel n’est pas une réalisation de l’idéal, il est à sa quête permanente et une démocratie ne peut advenir tant que le pouvoir –le verbe- n’est pas rendu à tous les membres de la société
  25. 25. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau du politique Dire ce qui est politique, c’est se saisir de ce qui ne l’est pas ; et la remise en cause de la peur sociale constitue une condition sine qua non de l’enclenchement du processus de réformes Les réformes politiques s’imposent lorsque la société traverse des périodes de désarroi social, économique, politique, culturel ou moral et lorsque ces déficits se traduisent par une crise de confiance en les institutions et les élites de l’Etat
  26. 26. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau des politiques publiques Le bris de légitimité et de confiance en la classe politique et en les institutions politiques a handicapé l’action politique et a propulsé les populations dans une spirale de suspicion et de cynisme généralisés Les réformes feront que les acteurs politiques s’inscrivent dans la dépendance de ceux qui les ont investis de leur confiance ; tout comme elles permettront aux populations de contester le fait que le pouvoir décisionnel soit monopolisé par les seuls détenteurs du pouvoir La société, à travers ses corps intermédiaires, veut dire son mot sur les questions l’intéressant et avoir la latitude d’apprécier ce qui est socialement acceptable.
  27. 27. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau des médias Les médias jouent un rôle fondamental, ils sont en contact avec toutes les catégories de populations instruites et illettrées, hommes et femmes, vieux et jeunes… Les médias doivent soutenir cette œuvre titanesque de réformes sociétales et institutionnelles pour maintenir vivace l’ancestrale continuité dans la progressivité et permettre la mise en exergue d’un comportement réformé des populations Un système informationnel efficient permettra de réagir pour que le pouvoir médiatique ne ramène tendancieusement l’entièreté de la responsabilité des débâcles et des dysfonctionnements à la seule incrimination des politiciens, toujours perçus comme suspects
  28. 28. Politiques territoriales Formation le premier pouvoir est clairement exercé par l’économie, que le second pouvoir –souvent à la solde du premier- est sans contexte celui des médias; le pouvoir politique n’arrivant qu’à la troisième place. Les médias sont devenus un gigantesque instrument du grand capital qui privilégie l’approche de l’info-divertissement, cet artéfact imparable de la pensée dominante Il n’est plus question d’offrir au citoyen ce qu’il doit savoir, on lui montre plutôt ce qu’il veut savoir, misant plus sur le sensationnalisme que sur les véritables enjeux politiques
  29. 29. Politiques territoriales Formation III/3 Réformes au niveau de la société Si le pouvoir permet de gouverner, il ne doit pas écraser pour autant la société, par un discours politique passionné, creux, remplis de mythes et de représentations illusoires Les réforme doivent permettre de réveiller la justice sociale, dont l’absence corrompt la vie sociale: et faire en sorte que personne n’envie personne et que chacun se trouve mieux à sa place qu’à celle des autres
  30. 30. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau du bien commun Le bien commun a été corrompu par les mystificateurs au point que le mot « intérêt » en est venu à désigner exclusivement « intérêts égoïstes » et le mot « sacrifice » en est venu à signifier exclusivement le sacrifice du faible et consacrer une idéologie « victimaire » Mettre les projecteurs sur l’intégration sociale pour comprendre qu’elle n’est ni une simple insertion socioéconomique, ni une assimilation conduisant à l’effacement des référents socioculturels d’origine Cette politique réformiste se traduiront par le souci de faire ressentir à l’homme, que plus il avance, plus il est en dette envers ses concitoyens, voie seule à même de pallier le désarroi des errances, des exclusions et des misères, pour que les hommes ne deviennent des dangers les uns pour les autres
  31. 31. Politiques territoriales Formation Réformes au niveau de l’économie L’homo oeconomicus n’est mû que par son intérêt propre et il n’interagit avec l’ensemble de la société, que sur la base d’une rationalité individuelle Les institutions économiques ne doivent jamais se départir des passions et des ressentiments qui taraudent les dominés un homme qui a faim peut se révéler un formidable compétiteur, mais un homme qui est n’est même pas dans la course ; alors comment comprendre que le système politique puisse exclure certains de ses citoyens potentiellement actifs d’une telle manière ? Si ce n’est pour consacrer le règne de l’inique
  32. 32. Politiques territoriales Formation Réformes et culture la culture est une réserve collective d’idées qui seront utilisées dans les différentes situations de la vie sociale Elle permet aux savoirs et à la connaissance de devenir à la fois collectifs et cumulatifs Il n’appartient à personne de rejeter la culture de l’autre, pas plus qu’il n’appartient à personne de trancher sur cette question. Il s’agit tout au contraire de respecter et de promouvoir la différence, ce qui ne signifie nullement le fait d’embaumer et d’exhaler les éloges mielleux et controuvés des idées et des cultures qui diffèrent des nôtres
  33. 33. Politiques territoriales Formation Réformes et sécurité Ceux qui utilisaient leurs poings, pour dominer, usent actuellement des couteaux ; ceux qui maniaient les couteaux utilisent désormais les armes à feu ; ceux qui utilisaient les armes à feu recourent désormais aux bombes Les réformes au niveau de la sécurité doivent se situer à la jonction du politique, du droit, de l’économie, de la sociologie, de la sécurité, de la gestion, du management, de l’administration et de l’histoire De même, les crises doivent être classées en fonction de leur degré d’intensité et de leur pouvoir déstabilisant pour l’environnement dans lequel elles prennent place
  34. 34. Politiques territoriales Formation Conclusion Dans La Guerre et la Paix, Tolstoï disait « Le mouvement des peuples ne résulte ni du pouvoir, ni de l’activité intellectuelle, ni même de la jonction des deux, ainsi que le pensaient les historiens, mais de l’activité de tous les hommes qui prennent part à l’évènement » Le critère de permanence est simple : ne survivent que les espèces qui établissent un rapport harmonieux avec l’écosystème dans lequel elles sont inscrites, à savoir une société intégrée et intégratrice

×