Think Think Think 

© Winnie the Pooh



INTRODUCTION À LA PENSÉE
COMPLEXE…
eCom Genève - 2014
INTERVENANTS
JIMMY PINA

DIRECTEUR DE CREATION STRATÉGIQUE
VIRTUA S.A.
!
JIMMY@VIRTUA.CH
JEAN-BERNARD GERMAIN
DIRECTEUR DE...
INTRODUCTION
INTRODUCTION À LA PENSÉE COMPLEXE
!
CE CONCEPT EXPRIME UNE FORME DE PENSÉE ACCEPTANT LES IMBRICATIONS
DE CHAQ...
SOMMAIRE
•CHANGEMENT DE PARADIGME
•CONSTATS
•MÉTHODOLOGIES CLASSIQUES
•MÉTHODOLOGIES ALTERNATIVES
- APPORTS DES SCIENCES
-...
NOTRE MONDE EVOLUE
LE MONDE CHANGE / HÉRITAGE
La consommation de masse, l’héritage des 30 glorieuses
ILS NOUS SAUVENT DE LA 2ND GUERRE MONDIA...
LE MONDE CHANGE / HÉRITAGE
CONSOMMATION 

DE MASSE
01
DANS SON LIVRE « LA SOCIÉTÉ DE
CONSOMMATION » (1970), LE SOCIOLOGUE
...
LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION A PRIVILÉGIÉ L'AVOIR
AU DÉTRIMENT DE L'ÊTRE.
JACQUES DELORS
LE MONDE CHANGE / L’USAGE
L’ÈRE DE L’USAGE
02
NOUS VOICI DANS L’ÈRE DE L’USAGE !
!
• LE TRIOMPHE DE L’USAGE SUR LA POSSESS...
LE MONDE CHANGE / L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ
ÉCONOMIE DE
FONCTIONNALITÉ
03
L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ REND
L’ÉCONOMIE ...
LE MONDE CHANGE / POSSESSION
POSSESSION
04
MAIS…
!
!
!
POSSÉDER PLUTÔT QUE LOUER EST AUSSI UN
FACTEUR D’INDÉPENDANCE, DE R...
EN SOMME, L'ESSENCE DE LA RICHESSE CONSISTE PLUTÔT DANS L'USAGE
QUE DANS LA PROPRIÉTÉ, CAR L'EXERCICE DE LA PROPRIÉTÉ CONS...
LE MONDE CHANGE / EVOLUTIONS
QU’ON LE VEUILLE OU NON NOTRE MONDE CHANGE

NOUS VIVONS MÊME UN PHÉNOMÈNE D’ACCÉLÉRATION
ET D...
LE MONDE CHANGE / EVOLUTIONS
Source: OFS/EBM
LE MONDE CHANGE / USAGE MOBILE EN SUISSE
FONT DES RECHERCHES QUOTIDIENNES 

DEPUIS LEUR MOBILE (92% LOCALES)
UTILISENT LEU...
LE MONDE CHANGE / L’IMPACT DIGITAL SOCIAL
UNE COMPLEXITÉ QUI S’ACCÉLÈRE ENCORE UN PEU PLUS AVEC
L’AVÈNEMENT DES RÉSEAUX SO...
CONSTATS ET STATISTIQUES
« PLUS VOUS SAUREZ REGARDER LOIN DANS LE PASSÉ, 

PLUS VOUS VERREZ LOIN DANS LE FUTUR. »
WINSTON CHURCHILL
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
DEPUIS 1994, STANDISH GROUP ET SON CHAOS MANIFESTO NOUS
FOURNIT CHAQUE ANNEE U...
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
TENDANCES
01
Source: The Standish Group
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
TYPOLOGIE

DE PROJETS
02
Source: The Standish Group
FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS
DE...
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
ATTEINTE DES

OBJECTIFS
03
Source: PMI Survey 2012
36% DES PROJETS N’ATTEIGNEN...
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
TAUX D’ÉCHEC DES PROJETS INFORMATIQUES MENÉS SELON CES MÉTHODES
CLASSIQUES
Sou...
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
TAUX D’UTILISATION DES FONCTIONNALITÉS DÉVELOPPÉES
Source: Johnson 02
USAGE
05...
STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS
D’UN POINT DE VUE LOGIQUE, L’IMPRÉDICTIBILITÉ AU SENS LARGE N’EST GUÈRE
!
COMP...
L'HOMME SAGE APPREND DE SES ERREURS.
L'HOMME INTELLIGENT APPREND DES ERREURS DES AUTRES.
PROVERBE CHINOIS
APPROCHES DISCIPLINAIRES
APPROCHES DISCIPLINAIRES
HL. GANTT
!
CONSULTANT EN MANAGEMENT
DIAGRAMME DE GANTT
!
INGÉNIEUR AMÉRICAIN
ORGANISATION SCIENT...
METHODOLOGIE CLASSIQUE
METHODE 

DITE EN 

CASCADE
01
FAIRE UN PLAN DÉTAILLÉ.
AFFECTER DES RESSOURCES.
CONTRÔLER ET RECTIF...
METHODOLOGIE CLASSIQUE
HYPOTHÈSES
02
1. ON NE PEUT PAS CONSTRUIRE UNE MAISON
(PRODUCTION) AVANT D’AVOIR ÉLABORÉ LES
PLANS ...
METHODOLOGIE CLASSIQUE
SPÉCIFICITÉS
03
1. LES LIVRABLES SONT DÉFINIS AU PRÉALABLE
!
2. LE PROJET SE TERMINE À UNE DATE PRÉ...
METHODOLOGIE CLASSIQUE
INCONVÉNIENTS
04
1. TOUT PARAIT « FIGÉ » ALORS QU’UN PROJET
ÉVOLUE
!
2. LES DEMANDES DE CHANGEMENT ...
ÉVOLUTION DES MÉTHODES
APPROCHE SCIENTIFIQUE / PRAGMATISME
ECHELLE
D’INFÉRENCE
01
APPROCHE SCIENTIFIQUE / PENSÉE COMPLEXE
LA PENSÉE COMPLEXE EST UN CONCEPT PHILOSOPHIQUE CRÉÉ PAR HENRI LABORIT:
!
« LE BUT...
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
LA SYSTÉMIQUE LA CYBERNÉTIQUE
LES SYSTÈMES 

DYNAMIQUES
ET LE CHAOS
01 02 03
IL N’EXIST...
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
LA SYSTÉMIQUE
GRÂCE À UNE VISION
HOLISTIQUE, LA SYSTÉMIQUE
PERMET D'ABORDER DES SUJETS
...
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
LA CYBERNÉTIQUE
LA CYBERNÉTIQUE EST UNE
SCIENCE DES SYSTÈMES
AUTORÉGULÉS, QUI NE
S'INTÉ...
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
LES SYSTÈMES DYNAMIQUES
ET LE CHAOS
EN PHYSIQUE THÉORIQUE ET EN
INGÉNIERIE, UN SYSTÈME
...
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
SYSTÈME CHAORDIQUE
INVENTÉ PAR DEE HOCK,
FONDATEUR ET ANCIEN PDG DE
VISA INTERNATIONAL....
APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ
« COMBIEN DE FOIS, DANS NOS PROJETS
DIGITAUX, N’AVONS-NOUS PAS OBSERVÉ DES
SITUATIONS Q...
LES RÉPONSES MÉTHODOLOGIQUES
NAISSANCE DES MÉTHODES ALTERNATIVES
MÉTHODES
CONTEMPORAINES
ON PRÉSENTE D’ORDINAIRE LES DÉMARCHES AGILES COMME DES SUBSTIT...
« TU NE PEUX PAS RESTER DANS TON COIN DE LA FORÊT EN ATTENDANT
QUE LES AUTRES VIENNENT À TOI. TU DOIS PARFOIS ALLER VERS E...
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES
LES MÉTHODES
AGILES
01
LEAN SOFTWARE DEVELOPMENT
EXTREME PROGRAMMING
SCRUM
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : SCRUM
Scrum
7 PRINCIPES:
- ÉLABORATION ET MISE À JOUR
D’UN PLANNING PRODUIT
(PRODUCT BACKLOG)...
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : SCRUM
FAVORISE LA COMMUNICATION :
- PARTAGE DES INFORMATIONS GRÂCE AU SCRUM QUOTIDIEN
- ISOLA...
eXtreme Programming
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : EXTREME PROGRAMMING
5 VALEURS:
- COMMUNICATION
- SIMPLICITÉ
- FEEDBACK
- ...
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : EXTREME PROGRAMMING
APPROCHE TRÈS RADICALE…
LES « CURSEURS » SONT AU MINIMUM OU AU MAXIMUM !
...
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : LEAN DEVELOPMENT
Lean Software Development
7 PRINCIPES:
!
- ELIMINER LES DÉCHETS
- AMÉLIORER ...
EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : LEAN DEVELOPMENT
CELA PEUT SEMBLER SIMPLE OU ÉVIDENT
!
EN FAIT CELA DEMANDE UN PROFOND CHANGE...
LES MÉTHODES DE GESTION
RISQUES
!
LES MÉTHODES AGILES SONT BASÉES SUR DES PRINCIPES ET DES VALEURS
PLUS QUE DES PRATIQUES
...
LES APPROCHES « THINKING »
J'AVAIS L'HABITUDE DE CROIRE À « POUR TOUJOURS »,
MAIS « POUR TOUJOURS » EST TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI.
WINNIE THE POOH
DESIGN THINKING
LE DESIGN THINKING EST UNE APPROCHE STRATÉGIQUE ET GLOBALE
PERMETTANT D’ADRESSER UN DÉFI PAR L’EXPLORATION...
DESIGN THINKING
• ÊTRE OUVERT À DES IDÉES COMPLÈTEMENT NOUVELLES
!
• ÊTRE OUVERT À LA RECHERCHE DE SOLUTIONS À TRAVERS LE ...
DESIGN THINKING
DESIGN THINKING / CENTRÉ SUR L’HUMAIN
- FOCUS SUR LES GENS / CLIENTS ET
LEURS BESOINS ET NON SUR UNE
TECHNOLOGIE SPÉCIFIQU...
DESIGN THINKING / PROCESSUS ITÉRATIF D’APPRENTISSAGE
- PENDANT TOUTES LES PHASES DU
PROJET, LES ÉQUIPES TRAVAILLENT
AVEC U...
DESIGN THINKING / DIVERGENCE ET CONVERGENCE
- LE DESIGN THINKING PERMET AUX
MEMBRES DE L'ÉQUIPE DE
DIVERSIFIER LEUR PENSÉE...
DESIGN THINKING / PROTOTYPE
- L'EXPÉRIENCE ET LES TESTS SONT LA
BASE ESSENTIELLE DE LA PHASE DE
CONCEPTION
!
- LE PROTOTYP...
DESIGN <> DESIGN THINKING
PENSÉE CLASSIQUE
- LOGIQUE
- RAISONNEMENT DÉDUCTIF
- RAISONNEMENT INDUCTIF
- EXIGE LA PREUVE DE ...
DESIGN THINKING / POUR QUI ?
A QUI S’ADRESSE LE DESIGN THINKING ?
POUR TOUTES LES ENTREPRISES QUI VEULENT RELEVER LES DÉFI...
SYSTEMS THINKING / VALUE THINKING
LES DÉRIVÉS / VALUE THINKING ET MANAGEMENT
UTILISATION DES
MEDIAS SOCIAUX
LE « VALUE THINKING » CONSISTE A ÊTRE EN MESURE ...
UTILISATION DES
MEDIAS SOCIAUX
LES CHOSES QUI ME RENDENT DIFFÉRENT
SONT LES CHOSES QUI FONT QUE JE SUIS MOI.
WINNIE THE POOH
CONCLUSIONS
- LA PENSÉE CRITIQUE: CONSTATS RATIONNELS (STATISTIQUES)
!
- LA PENSÉE CRÉATIVE: INNOVATION (MÉTHODES AGILE, T...
CONCLUSIONS
PENSÉE SIMPLE:
DEVINER, PRÉFÉRER, CROIRE… ?
!
OU
!
PENSÉE COMPLEXE:
PROPOSER DES HYPOTHÈSES DE SOLUTION, CRÉER...
IMPACTS
LES REMISES EN QUESTIONS QU’IMPLIQUENT CE NOUVEAU PARADIGME
ET CES NOUVELLES MÉTHODES SONT NOMBREUSES ET PROFONDES.
IMPACTS PILOTAGE ET GESTION DE PROJET
UTILISATION DES
MEDIAS SOCIAUX
GESTION
!
1. FAVORISER L’AUTONOMIE ET LA COMPÉTENCE »...
IMPACTS RELATION
UTILISATION DES
MEDIAS SOCIAUX
RELATION
!
1. CAPACITÉ D’ÉNONCER SA PROBLÉMATIQUE / SON BESOIN (ANNONCEUR)...
IMPACTS MANAGEMENT
MANAGEMENT
!
1. AMÉLIORATION LINÉAIRES <> INNOVATIONS RADICALES
2. ORGANISATIONS HIÉRARCHIQUES <> SYSTÈ...
VERS UNE NOUVELLEVISION D’AGENCE
9 mai 2014
new agency - new website
www.virtua.ch
MERCI
CHIFFRES CLEFS
AGENCE DIGITALE PIONNIÈRE EN SUISSE ROMANDE. NOUS
MAITRISONS L’ENSEMBLE DE LA CHAINE DIGITALE, DE LA
STRATÉ...
[Salon eCom 2014] Virtua | Introduction pensée complèxe
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Salon eCom 2014] Virtua | Introduction pensée complèxe

1 838 vues

Publié le

Introduction à la pensée complexe ou comment une approche basée sur la recherche d’efficience peut tout changer.

Durant cette conférence, nous partagerons ensemble et de manière pragmatique : les écueils les plus fréquemment constatés en Agence et les réponses méthodologiques apportées par certaines approches contemporaines.
Qu’on les appelle Design Thinking, Value Thinking, User Centric Approach ou encore Devops; toutes ces méthodologies développent un mode de pensée résolument tourné vers l’utilisateur final et la recherche d’efficacité.

Publié dans : Internet
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 838
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Salon eCom 2014] Virtua | Introduction pensée complèxe

  1. 1. Think Think Think 
 © Winnie the Pooh
 
 INTRODUCTION À LA PENSÉE COMPLEXE… eCom Genève - 2014
  2. 2. INTERVENANTS JIMMY PINA
 DIRECTEUR DE CREATION STRATÉGIQUE VIRTUA S.A. ! JIMMY@VIRTUA.CH JEAN-BERNARD GERMAIN DIRECTEUR DES DEPARTEMENTS DE PRODUCTION
 VIRTUA S.A.
 
 JBG@VIRTUA.SA
  3. 3. INTRODUCTION INTRODUCTION À LA PENSÉE COMPLEXE ! CE CONCEPT EXPRIME UNE FORME DE PENSÉE ACCEPTANT LES IMBRICATIONS DE CHAQUE TYPE DE PENSÉE : - LA PENSÉE CRITIQUE, - LA PENSÉE CRÉATIVE - LA PENSÉE RESPONSABLE. ! ET LA TRANSDISCIPLINARITÉ. ! LE TERME DE COMPLEXITÉ EST PRIS AU SENS DE SON ÉTYMOLOGIE « COMPLEXUS » QUI SIGNIFIE « CE QUI EST TISSÉ ENSEMBLE » DANS UN ENCHEVÊTREMENT D'ENTRELACEMENTS. Source: Wikipédia
  4. 4. SOMMAIRE •CHANGEMENT DE PARADIGME •CONSTATS •MÉTHODOLOGIES CLASSIQUES •MÉTHODOLOGIES ALTERNATIVES - APPORTS DES SCIENCES - APPROCHES AGILES - APPROCHES THINKING •CONCLUSIONS
  5. 5. NOTRE MONDE EVOLUE
  6. 6. LE MONDE CHANGE / HÉRITAGE La consommation de masse, l’héritage des 30 glorieuses ILS NOUS SAUVENT DE LA 2ND GUERRE MONDIALE ET INFLUENCENT LE RESTE DU MONDE CROISSANCE ANNUEL DE 5% ENTRE 1945 À 1973 POUR LA FRANCE / SUISSE / ITALIE ET EXCEPTIONNELLE AU JAPON 10 % LES FEMMES TRAVAILLENT, BABY BOOM + AUGMENTATION DE L’ESPÉRANCE DE VIE = + DE CONSOMMATEURS… USA nous voila ! Augmentation pouvoir d’achat Forte croissance économique L’ESSOR DE LA CONSOMMATION DE MASSE Consumérisme
  7. 7. LE MONDE CHANGE / HÉRITAGE CONSOMMATION 
 DE MASSE 01 DANS SON LIVRE « LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION » (1970), LE SOCIOLOGUE FRANÇAIS JEAN BAUDRILLARD CONSIDÈRE QUE, DANS LES SOCIÉTÉS OCCIDENTALES, LA CONSOMMATION EST UN ÉLÉMENT STRUCTURANT DES RELATIONS SOCIALES. AU NIVEAU DE L'INDIVIDU, ELLE N'EST PLUS UN MOYEN DE SATISFAIRE LES BESOINS MAIS PLUTÔT UN MOYEN DE SE DIFFÉRENCIER. 
  8. 8. LA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION A PRIVILÉGIÉ L'AVOIR AU DÉTRIMENT DE L'ÊTRE. JACQUES DELORS
  9. 9. LE MONDE CHANGE / L’USAGE L’ÈRE DE L’USAGE 02 NOUS VOICI DANS L’ÈRE DE L’USAGE ! ! • LE TRIOMPHE DE L’USAGE SUR LA POSSESSION VA-T- IL RÉDUIRE L’OBJET À SA FONCTION UTILITAIRE ? ! • LES TROIS TYPES D’USAGES : - USAGES PRATIQUES - USAGES SYMBOLIQUES - USAGES PERSONNELLES ! • N’IMPORTE QUEL BIEN SERT EN RÉALITÉ DE SUPPORT À DES USAGES DIFFÉRENTS.
  10. 10. LE MONDE CHANGE / L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ 03 L’ÉCONOMIE DE FONCTIONNALITÉ REND L’ÉCONOMIE PLUS EFFICIENTE ! ELLE GÉNÉRALISE ET FACILITE L’ACCÈS À L’USAGE FONCTIONNEL DE CHOSES QUI ÉTAIENT HORS DE PORTÉE DE BEAUCOUP ! ELLE AUGMENTE LA SOCIABILITÉ ET LES RAPPORTS HUMAINS ET A UN IMPACT ÉCOLOGIQUE POSITIF CAR ELLE ROMPT AVEC L’IDÉE QU’UN BIEN S’INSCRIT EN BOUT DE CHAÎNE ET EST DESTINÉ À ÊTRE CONSOMMÉ OU DEVENIR OBSOLÈTE.
  11. 11. LE MONDE CHANGE / POSSESSION POSSESSION 04 MAIS… ! ! ! POSSÉDER PLUTÔT QUE LOUER EST AUSSI UN FACTEUR D’INDÉPENDANCE, DE RÉSILIENCE ET DE LIBERTÉ  ! LA LOCATION IMPLIQUE DE RENDRE LE BIEN EN L’ÉTAT, TANDIS QUE LA POSSESSION AUTORISE LES MODIFICATIONS, LES CUSTOMISATIONS ET AUTRES DÉCORATIONS ! AUTANT DE FACTEURS QUI FAVORISENT L’INNOVATION
  12. 12. EN SOMME, L'ESSENCE DE LA RICHESSE CONSISTE PLUTÔT DANS L'USAGE QUE DANS LA PROPRIÉTÉ, CAR L'EXERCICE DE LA PROPRIÉTÉ CONSISTE DANS L'USAGE ET L'USAGE MÊME EST UNE RICHESSE. ARISTOTE
  13. 13. LE MONDE CHANGE / EVOLUTIONS QU’ON LE VEUILLE OU NON NOTRE MONDE CHANGE
 NOUS VIVONS MÊME UN PHÉNOMÈNE D’ACCÉLÉRATION ET DE CONCENTRATION
  14. 14. LE MONDE CHANGE / EVOLUTIONS Source: OFS/EBM
  15. 15. LE MONDE CHANGE / USAGE MOBILE EN SUISSE FONT DES RECHERCHES QUOTIDIENNES 
 DEPUIS LEUR MOBILE (92% LOCALES) UTILISENT LEUR TELEPHONE EN FAISANT AUTRE CHOSE CONSULTENT DES VIDEOS
 DEPUIS LEUR TERMINAL 
 (17% LE FONT UNE FOIS/JOUR) CONSULTENT LEURS RESEAUX SOCIAUX
 (43% LE FONT UNE FOIS/JOUR) SOURCE : IPSOS & GOOGLE 46% 79% 74%79% DES SUISSES POSSEDENT
 UN SMARTPHONE 50% ONT DEJA EFFECTUE UN ACHAT 
 DEPUIS UN SMARTPHONE 36%
  16. 16. LE MONDE CHANGE / L’IMPACT DIGITAL SOCIAL UNE COMPLEXITÉ QUI S’ACCÉLÈRE ENCORE UN PEU PLUS AVEC L’AVÈNEMENT DES RÉSEAUX SOCIAUX
  17. 17. CONSTATS ET STATISTIQUES
  18. 18. « PLUS VOUS SAUREZ REGARDER LOIN DANS LE PASSÉ, 
 PLUS VOUS VERREZ LOIN DANS LE FUTUR. » WINSTON CHURCHILL
  19. 19. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS DEPUIS 1994, STANDISH GROUP ET SON CHAOS MANIFESTO NOUS FOURNIT CHAQUE ANNEE UNE VISION DU TAUX DE REUSSITE DES PROJETS. CHAOS Manifesto 2013: Think Big, Act Small Source: The Standish Group
  20. 20. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS TENDANCES 01 Source: The Standish Group
  21. 21. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS TYPOLOGIE
 DE PROJETS 02 Source: The Standish Group FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS DES PETITS PROJETS : 1. VISION 2. ENGAGEMENT 3. DÉCOUPAGE 4. VITESSE 5. FORMATION
  22. 22. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS ATTEINTE DES
 OBJECTIFS 03 Source: PMI Survey 2012 36% DES PROJETS N’ATTEIGNENT PAS LEURS OBJECTIFS MÉTIERS INITIAUX. ! MÊME POUR LES ENTREPRISES S’ÉVALUANT COMME À UN NIVEAU ÉLEVÉ DE MATURITÉ PROJET (20% DES ORGANISATIONS PROJETS SONDÉES), PLUS DE 30% DES PROJETS NE RESPECTENT PAS LES CHARGES ET LES PLANNING PRÉVUS.
  23. 23. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS TAUX D’ÉCHEC DES PROJETS INFORMATIQUES MENÉS SELON CES MÉTHODES CLASSIQUES Source: Ellis 2008, Krigsman 2008 32% 68% Succès& Echecs&CONSTAT 04 68% DES PROJETS INFORMATIQUES MENÉS SELON DES MÉTHODES DE GESTION CLASSIQUES SONT EN ÉCHECS.
  24. 24. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS TAUX D’UTILISATION DES FONCTIONNALITÉS DÉVELOPPÉES Source: Johnson 02 USAGE 05 64% DES FONCTIONNALITÉS DÉVELOPPÉES SONT RAREMENT, VOIR JAMAIS UTILISÉES.
  25. 25. STATISTIQUES / TAUX DE REUSSITE DES PROJETS D’UN POINT DE VUE LOGIQUE, L’IMPRÉDICTIBILITÉ AU SENS LARGE N’EST GUÈRE ! COMPATIBLE AVEC LA RÉALISATION DE PROJETS AU FORFAIT DANS LAQUELLE LE ! PRESTATAIRE EST SEUL À PORTER LE FARDEAU DE L’INCERTITUDE.
  26. 26. L'HOMME SAGE APPREND DE SES ERREURS. L'HOMME INTELLIGENT APPREND DES ERREURS DES AUTRES. PROVERBE CHINOIS
  27. 27. APPROCHES DISCIPLINAIRES
  28. 28. APPROCHES DISCIPLINAIRES HL. GANTT ! CONSULTANT EN MANAGEMENT DIAGRAMME DE GANTT ! INGÉNIEUR AMÉRICAIN ORGANISATION SCIENTIFIQUE DU TRAVAIL ! FW. TAYLOR HENRI FAYOL ! INGÉNIEUR FRANÇAIS PRÉCURSEUR DU MANAGEMENT
  29. 29. METHODOLOGIE CLASSIQUE METHODE 
 DITE EN 
 CASCADE 01 FAIRE UN PLAN DÉTAILLÉ. AFFECTER DES RESSOURCES. CONTRÔLER ET RECTIFIER LES ÉCARTS. LA GESTION DE PROJETS CLASSIQUE S’ASSURE DE LA CONFORMITÉ DU PROJET PAR RAPPORT AU PLAN, NON DE LA BONNE ADÉQUATION DE CE PLAN.
  30. 30. METHODOLOGIE CLASSIQUE HYPOTHÈSES 02 1. ON NE PEUT PAS CONSTRUIRE UNE MAISON (PRODUCTION) AVANT D’AVOIR ÉLABORÉ LES PLANS (CONCEPTION) ! 2. CERTAINES PHASES DU PROJET DOIVENT ÊTRE EXÉCUTÉES LES UNES APRÈS LES AUTRES (FONDATION, MAÇONNERIE, TOITURE, …) ! 3. LES CONSÉQUENCES D’UNE MODIFICATION EN AMONT DU CYCLE ONT SOUVENT UN IMPACT SUR LES COÛTS EN AVAL (JE SOUHAITE DISPOSER D’UNE PIÈCE SUPPLÉMENTAIRE)
  31. 31. METHODOLOGIE CLASSIQUE SPÉCIFICITÉS 03 1. LES LIVRABLES SONT DÉFINIS AU PRÉALABLE ! 2. LE PROJET SE TERMINE À UNE DATE PRÉCISE ! 3. IL NE SE TERMINE QUE LORSQUE LES LIVRABLES SONT JUGÉS SATISFAISANTS LORS D’UNE ÉTAPE DE VALIDATION ! 4. LES CHANGEMENTS DE PÉRIMÈTRES SONT POSSIBLES MAIS DOIVENT ÊTRE QUALIFIÉS PAR LE CLIENT
  32. 32. METHODOLOGIE CLASSIQUE INCONVÉNIENTS 04 1. TOUT PARAIT « FIGÉ » ALORS QU’UN PROJET ÉVOLUE ! 2. LES DEMANDES DE CHANGEMENT SONT POSSIBLES MAIS ONT UN IMPACT SUR LE PROJET (SCOPE / COÛTS / PLANNING) ! 3. L’ANTICIPATION DE PHASE N’EST PAS TOUJOURS POSSIBLE ! 4. L’APPLICATION N’EST TESTÉE QU’À LA FIN DU PROJET
  33. 33. ÉVOLUTION DES MÉTHODES
  34. 34. APPROCHE SCIENTIFIQUE / PRAGMATISME ECHELLE D’INFÉRENCE 01
  35. 35. APPROCHE SCIENTIFIQUE / PENSÉE COMPLEXE LA PENSÉE COMPLEXE EST UN CONCEPT PHILOSOPHIQUE CRÉÉ PAR HENRI LABORIT: ! « LE BUT DE LA RECHERCHE DE MÉTHODE N’EST PAS DE TROUVER UN PRINCIPE UNITAIRE DE TOUTE CONNAISSANCE, MAIS D’INDIQUER LES ÉMERGENCES D’UNE PENSÉE COMPLEXE, QUI NE SE RÉDUIT NI À LA SCIENCE, NI À LA PHILOSOPHIE, MAIS QUI PERMET LEUR INTERCOMMUNICATION EN OPÉRANT DES BOUCLES DIALOGIQUES. » Source: Wikipédia
  36. 36. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ LA SYSTÉMIQUE LA CYBERNÉTIQUE LES SYSTÈMES 
 DYNAMIQUES ET LE CHAOS 01 02 03 IL N’EXISTE AUCUNE SCIENCE UNIFIÉE DE LA COMPLEXITÉ MAIS PLUTÔT UN ÉVENTAIL DE DISCIPLINES QUI IMPLIQUENT AUSSI BIEN LES SCIENCES DURES QUE LES SCIENCES SOCIALES SYSTÈME CHAORDIQUE 04
  37. 37. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ LA SYSTÉMIQUE GRÂCE À UNE VISION HOLISTIQUE, LA SYSTÉMIQUE PERMET D'ABORDER DES SUJETS COMPLEXES QUI ÉTAIENT RÉFRACTAIRES À L'APPROCHE PARCELLAIRE DES SCIENCES EXACTES ISSUES DU CARTÉSIANISME Source: Wikipédia
  38. 38. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ LA CYBERNÉTIQUE LA CYBERNÉTIQUE EST UNE SCIENCE DES SYSTÈMES AUTORÉGULÉS, QUI NE S'INTÉRESSE PAS TANT AUX COMPOSANTES QU'À LEURS INTERACTIONS, ET OÙ EST PRIS EN COMPTE AVANT TOUT LEUR COMPORTEMENT GLOBAL Source: Wikipédia
  39. 39. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ LES SYSTÈMES DYNAMIQUES ET LE CHAOS EN PHYSIQUE THÉORIQUE ET EN INGÉNIERIE, UN SYSTÈME DYNAMIQUE EST UN SYSTÈME CLASSIQUE QUI ÉVOLUE AU COURS DU TEMPS DE FAÇON À LA FOIS CAUSALE ET DÉTERMINISTE ! CETTE THÉORIE PERMET EN PARTICULIER DE RÉCONCILIER LE DÉTERMINISME AVEC LES IDÉES D’IMPRÉDICTIBILITÉ ET DE CHAOS Source: Wikipédia
  40. 40. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ SYSTÈME CHAORDIQUE INVENTÉ PAR DEE HOCK, FONDATEUR ET ANCIEN PDG DE VISA INTERNATIONAL. ! LE TERME " CHAORD " DÉCRIT LE LIEU DE L'ÉQUILIBRE PARFAIT ENTRE CHAOS ET ORDRE OÙ L'ÉVOLUTION A LIEU. Source: Wikipédia
  41. 41. APPROCHE SCIENTIFIQUE / COMPLEXITÉ « COMBIEN DE FOIS, DANS NOS PROJETS DIGITAUX, N’AVONS-NOUS PAS OBSERVÉ DES SITUATIONS QUI SE RÉPÈTENT, LE PLUS SOUVENT CONTRE NOTRE GRÉ, ALORS MÊME QUE NOUS PENSIONS AVOIR FAIT LE NÉCESSAIRE POUR NOUS EN PRÉMUNIR. » LIEN AVEC NOS CONSTATS PRÉCÉDENTS
  42. 42. LES RÉPONSES MÉTHODOLOGIQUES
  43. 43. NAISSANCE DES MÉTHODES ALTERNATIVES MÉTHODES CONTEMPORAINES ON PRÉSENTE D’ORDINAIRE LES DÉMARCHES AGILES COMME DES SUBSTITUTS PRAGMATIQUES AUX MÉTHODES DE CONCEPTION CLASSIQUES, JUGÉES TROP BUREAUCRATIQUES OU INUTILEMENT FORMELLES
  44. 44. « TU NE PEUX PAS RESTER DANS TON COIN DE LA FORÊT EN ATTENDANT QUE LES AUTRES VIENNENT À TOI. TU DOIS PARFOIS ALLER VERS EUX. » WINNIE THE POOH
  45. 45. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES LES MÉTHODES AGILES 01 LEAN SOFTWARE DEVELOPMENT EXTREME PROGRAMMING SCRUM
  46. 46. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : SCRUM Scrum 7 PRINCIPES: - ÉLABORATION ET MISE À JOUR D’UN PLANNING PRODUIT (PRODUCT BACKLOG) - DES ITÉRATIONS DE 30 JOURS (SPRINT) - PLANIFICATION DE CHAQUE ITÉRATION (SPRINT BACKLOG) - RÉUNION D’AVANCEMENT QUOTIDIENNE (SCRUM) - ISOLATION DES DÉVELOPPEURS (FACE AU CHAOS EXTÉRIEUR) - REVUE DE FIN D’ITÉRATION (SPRINT REVIEW MEETING)
  47. 47. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : SCRUM FAVORISE LA COMMUNICATION : - PARTAGE DES INFORMATIONS GRÂCE AU SCRUM QUOTIDIEN - ISOLATION ET PROTECTION DES DÉVELOPPEURS - APPROCHE PLUS AXÉE SUR LE MANAGEMENT - ADAPTÉE AU DÉVELOPPEMENT DE PROGICIELS AU SEIN D’ÉQUIPES « PRODUIT » - PRÉSENCE D’UN PRODUCT OWNER - BONNE COMPLÉMENTARITÉ AVEC XP = MÉTHODE XBREED CARACTÉRISTIQUES
  48. 48. eXtreme Programming EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : EXTREME PROGRAMMING 5 VALEURS: - COMMUNICATION - SIMPLICITÉ - FEEDBACK - COURAGE - RESPECT ! L'ORIGINALITÉ DE LA MÉTHODE EST DE LES POUSSER À L'EXTRÊME : - REVUE DE CODE EN PERMANENCE (PAR UN BINÔME) - TESTS FAITS SYSTÉMATIQUEMENT AVANT CHAQUE MISE EN ŒUVRE - CONCEPTION FAITE TOUT AU LONG DU PROJET (REFACTORING) - CHOISIR TOUJOURS LA SOLUTION LA PLUS SIMPLE - DÉFINITION ET ÉVOLUTION DES MÉTAPHORES - INTÉGRATION DES MODIFICATIONS PLUSIEURS FOIS PAR JOUR - CYCLES DE DÉVELOPPEMENT TRÈS RAPIDES
  49. 49. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : EXTREME PROGRAMMING APPROCHE TRÈS RADICALE… LES « CURSEURS » SONT AU MINIMUM OU AU MAXIMUM ! ! NÉCESSITE BEAUCOUP DE DISCIPLINE. ! … ADAPTÉE AUX PETITS PROJETS : PAS PLUS DE 10-12 PERSONNES ! - CENTRÉE SUR L’INGÉNIERIE - PLUS LÉGÈRE SUR LE MANAGEMENT - TESTS OMNIPRÉSENTS - FAVORISE LA QUALITÉ - MAIS CELA A UN COÛT ! - LE PAIR-PROGRAMMING N’EST PAS TOUJOURS BIEN RESSENTI PAR LES DÉVELOPPEURS : DOIT ÊTRE BASÉ SUR LE VOLONTARIAT ET L’AUTODISCIPLINE AVANTAGES INCONVÉNIENTS
  50. 50. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : LEAN DEVELOPMENT Lean Software Development 7 PRINCIPES: ! - ELIMINER LES DÉCHETS - AMÉLIORER L’APPRENTISSAGE. - DÉCIDER LE PLUS TARD POSSIBLE. - LIVRER AUSSI VITE QUE POSSIBLE. - DONNER LE POUVOIR À L’ÉQUIPE. - INTÉGRER LA QUALITÉ DÈS LA CONCEPTION. - CONSIDÉRER LE PRODUIT DANS SA GLOBALITÉ.
  51. 51. EXEMPLE DE MÉTHODES AGILES : LEAN DEVELOPMENT CELA PEUT SEMBLER SIMPLE OU ÉVIDENT ! EN FAIT CELA DEMANDE UN PROFOND CHANGEMENT DE MENTALITÉ ET DE MANAGEMENT : - ON SE FOCALISE SUR LA PRODUCTION DE VALEUR POUR LES UTILISATEURS - LE CHEF DE PROJET GESTIONNAIRE DEVIENT UN FACILITATEUR - LE PROCESSUS ÉVOLUE CONTINUELLEMENT (IL NE S’AFFINE PAS, IL ÉVOLUE EN FONCTION DES DEMANDES) - L’ÉQUIPE EST AU COEUR DU PROCESSUS D’AMÉLIORATION CONTINU - ILS CHERCHENT À AMÉLIORER LEUR ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL POUR PRODUIRE PLUS DE VALEUR - LES OPTIMISATIONS LOCALES SONT MONNAIE-COURANTE - FINANCER LES MOYENS PLUTÔT QUE LES OBJECTIFS RÉVOLUTION ?
  52. 52. LES MÉTHODES DE GESTION RISQUES ! LES MÉTHODES AGILES SONT BASÉES SUR DES PRINCIPES ET DES VALEURS PLUS QUE DES PRATIQUES ! LES PRATIQUES DOIVENT ÊTRE ADAPTÉES: - AUX INDIVIDUS - AU CONTEXTE - EN COURS DE PROJET ! SE DONNER COMME OBJECTIF D’ADOPTER UNE PRATIQUE DÉTOURNE DE L’OBJECTIF DE LIVRAISON D’UN PRODUIT ADAPTÉ ET DE QUALITÉ, LIVRÉ DANS LE TEMPS ET LE BUDGET IMPARTI
  53. 53. LES APPROCHES « THINKING »
  54. 54. J'AVAIS L'HABITUDE DE CROIRE À « POUR TOUJOURS », MAIS « POUR TOUJOURS » EST TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI. WINNIE THE POOH
  55. 55. DESIGN THINKING LE DESIGN THINKING EST UNE APPROCHE STRATÉGIQUE ET GLOBALE PERMETTANT D’ADRESSER UN DÉFI PAR L’EXPLORATION CRÉATIVE EN SE BASANT ESSENTIELLEMENT SUR LA COMPRÉHENSION PROFONDE DES INDIVIDUS
  56. 56. DESIGN THINKING • ÊTRE OUVERT À DES IDÉES COMPLÈTEMENT NOUVELLES ! • ÊTRE OUVERT À LA RECHERCHE DE SOLUTIONS À TRAVERS LE PRISME DES CONSOMMATEURS, DES CLIENTS ET DE LEURS TYPOLOGIES (PERSONA) ! • COLLABORER AVEC UN LARGE ÉVENTAIL DE PERSONNES AYANTS DES COMPÉTENCES, DES DISCIPLINES ET DES MENTALITÉS DIFFÉRENTES ! • PROTOTYPER POUR APPRENDRE, ITÉRER ET AFFINER JUSQU'À CE QUE L’ON ARRIVE À L’OBJECTIF
  57. 57. DESIGN THINKING
  58. 58. DESIGN THINKING / CENTRÉ SUR L’HUMAIN - FOCUS SUR LES GENS / CLIENTS ET LEURS BESOINS ET NON SUR UNE TECHNOLOGIE SPÉCIFIQUE OU D'AUTRES CONDITIONS ! - LES MÉTHODES UTILISÉES SONT L’OBSERVATION, LES ENTRETIENS, LES BRAINSTORMING, LE PROTOTYPAGE, … ! - INNOVER À L'INTERSECTION DU BUSINESS ET DE LA TECHNOLOGIE CONDUIT À UNE APPROCHE RADICALE ET TOURNÉE VERS L’EXPÉRIENCE ET L’USAGE ! - L'UTILISATEUR EST LE SEUL À DÉCIDER SI UN PRODUIT OU UN SERVICE DOIT EXISTER OU ÊTRE CRÉÉ.
  59. 59. DESIGN THINKING / PROCESSUS ITÉRATIF D’APPRENTISSAGE - PENDANT TOUTES LES PHASES DU PROJET, LES ÉQUIPES TRAVAILLENT AVEC UNE APPROCHE ITÉRATIVE: • DÉFINITION DU PROBLÈME, • DÉFINITION DES BESOINS, • IDÉES, • CONSTRUCTION DES PROTOTYPES, • ESSAIS UTILISATEUR. ! - L'APPROCHE ITÉRATIVE PERMET UNE EXPERTISE PLUS ÉLEVÉ DANS LA DÉFINITION DES BESOINS ET S’APPLIQUE A DE NOMBREUSES PROBLÉMATIQUES.
  60. 60. DESIGN THINKING / DIVERGENCE ET CONVERGENCE - LE DESIGN THINKING PERMET AUX MEMBRES DE L'ÉQUIPE DE DIVERSIFIER LEUR PENSÉE ! - LES RÉSULTATS DE CETTE DIVERSITÉ FORMENT LA BASE POUR LA MISE AU POINT DE CONVERGENCE. ! - LE DESIGN THINKING EST UNE MÉTHODE STRUCTURÉE AVEC DES ÉTAPES CLAIREMENT DÉFINIES SUR UN CALENDRIER DE PROJET. ! - LES PROJETS SONT GÉNÉRALEMENT CONSTRUIT SUR UN CERTAIN OBJECTIF DÉFINI AU DÉBUT. EN MÊME TEMPS, IL EXISTE BEAUCOUP D'AMBIGUÏTÉ ET LE RÉSULTAT FINAL EST OUVERT JUSQU'À LA TOUTE DERNIÈRE ÉTAPE.
  61. 61. DESIGN THINKING / PROTOTYPE - L'EXPÉRIENCE ET LES TESTS SONT LA BASE ESSENTIELLE DE LA PHASE DE CONCEPTION ! - LE PROTOTYPAGE PERMET D’INCLURE DÈS LE DÉBUT DU PROCESSUS D'INNOVATION LES UTILISATEURS FINAUX ! - LA SENSATION DE « PRODUIT » PERMET PLUTÔT LA COMPRÉHENSION DES DÉFIS COMPLEXES
  62. 62. DESIGN <> DESIGN THINKING PENSÉE CLASSIQUE - LOGIQUE - RAISONNEMENT DÉDUCTIF - RAISONNEMENT INDUCTIF - EXIGE LA PREUVE DE PROCÉDER - ON REGARDE LE PASSÉ - DÉCISIONS RAPIDES - NOTION DE BIEN ET DE MAL - MAL À L'AISE AVEC L'AMBIGUÏTÉ - ORIENTÉ RÉSULTATS DESIGN THINKING - INTUITIF - ABDUCTION (RÈGLE SUR HYPOTHÈSES) - QUE SE PASSE T’IL SI ? - NON CONTRAINT PAR LE PASSÉ - MULTIPLES POSSIBILITÉS - TOUJOURS MEILLEUR - GOUT DE L’AMBIGUÏTÉ - ON SOUHAITE AVANT TOUT DU SENS ET DE L’EXPÉRIENCE
  63. 63. DESIGN THINKING / POUR QUI ? A QUI S’ADRESSE LE DESIGN THINKING ? POUR TOUTES LES ENTREPRISES QUI VEULENT RELEVER LES DÉFIS SUIVANTS: ! - DÉVELOPPER DE NOUVELLES EXPÉRIENCES ET PROTOTYPES DE SERVICES ET DE PRODUITS ! - « BOOSTER LES IDÉES » DEPUIS L'EXTÉRIEUR ! - METTRE EN PLACE DE NOUVEAUX MODÈLES D'AFFAIRES ! - FAIRE ÉVOLUER UNE STRUCTURE OBSOLESCENTE ! - ANCRER PROFONDÉMENT LA CULTURE D'INNOVATION
  64. 64. SYSTEMS THINKING / VALUE THINKING
  65. 65. LES DÉRIVÉS / VALUE THINKING ET MANAGEMENT UTILISATION DES MEDIAS SOCIAUX LE « VALUE THINKING » CONSISTE A ÊTRE EN MESURE D'EXAMINER LES EFFETS QUE NOS VALEURS ONT SUR NOS DÉCISIONS. ! L'INFLUENCE DES VALEURS SUR NOS DÉCISIONS EST SOUVENT INCONSCIENTE, EN ÉTANT SENSIBLE À CE TYPE DE CONCEPT ON RÉALISE DES PROGRÈS SIGNIFICATIFS EN TERME DE MANAGEMENT DE PROJET ET D’ÉQUIPE.
  66. 66. UTILISATION DES MEDIAS SOCIAUX
  67. 67. LES CHOSES QUI ME RENDENT DIFFÉRENT SONT LES CHOSES QUI FONT QUE JE SUIS MOI. WINNIE THE POOH
  68. 68. CONCLUSIONS - LA PENSÉE CRITIQUE: CONSTATS RATIONNELS (STATISTIQUES) ! - LA PENSÉE CRÉATIVE: INNOVATION (MÉTHODES AGILE, THINKING) ! - LA PENSÉE RESPONSABLE: OUVERTURE À L’AUTRE, CHANGEMENT Source: Wikipédia
  69. 69. CONCLUSIONS PENSÉE SIMPLE: DEVINER, PRÉFÉRER, CROIRE… ? ! OU ! PENSÉE COMPLEXE: PROPOSER DES HYPOTHÈSES DE SOLUTION, CRÉER DES RELATIONS, RECHERCHER DES CRITÈRES, S'APPUYER SUR DES JUSTIFICATIONS VALIDES, S’AUTO-CORRIGER… ? Source: Wikipédia
  70. 70. IMPACTS LES REMISES EN QUESTIONS QU’IMPLIQUENT CE NOUVEAU PARADIGME ET CES NOUVELLES MÉTHODES SONT NOMBREUSES ET PROFONDES.
  71. 71. IMPACTS PILOTAGE ET GESTION DE PROJET UTILISATION DES MEDIAS SOCIAUX GESTION ! 1. FAVORISER L’AUTONOMIE ET LA COMPÉTENCE » 2. DÉFINIR DES CONTRAINTES POUR CRÉER DE LA VALEUR » 3. FAVORISER L’AUTO-ORGANISATION DES ÉQUIPES 4. CRÉER LES CONDITIONS D’UNE AMÉLIORATION CONTINUE
  72. 72. IMPACTS RELATION UTILISATION DES MEDIAS SOCIAUX RELATION ! 1. CAPACITÉ D’ÉNONCER SA PROBLÉMATIQUE / SON BESOIN (ANNONCEUR) 2. IMPLICATION / CO-CRÉATION / OPTIMISATION (ANNONCEUR-AGENCE) 3. ESTIMATIONS / BUDGET / CONTRAT (ANNONCEUR-AGENCE) 4. ADAPTATION DES SERVICES (AGENCE) 5. RESPONSABILITÉ DU SUCCÈS PARTAGÉ (ANNONCEUR-AGENCE) REDÉFINIR LA RELATION ANNONCEUR <> AGENCE <> UTILISATEUR FINAL
  73. 73. IMPACTS MANAGEMENT MANAGEMENT ! 1. AMÉLIORATION LINÉAIRES <> INNOVATIONS RADICALES 2. ORGANISATIONS HIÉRARCHIQUES <> SYSTÈMES COMPLEXES. 3. MÉTHODES D’INCITATION CLASSIQUES <> CRÉATIVITÉ, INITIATIVE ET RESPONSABILITÉ.
  74. 74. VERS UNE NOUVELLEVISION D’AGENCE 9 mai 2014 new agency - new website www.virtua.ch
  75. 75. MERCI
  76. 76. CHIFFRES CLEFS AGENCE DIGITALE PIONNIÈRE EN SUISSE ROMANDE. NOUS MAITRISONS L’ENSEMBLE DE LA CHAINE DIGITALE, DE LA STRATÉGIE A LA PROMOTION E-MARKETING DEUX AGENCES:
 VAUD: EN PALLATEX 7A 1163 ETOY VALAIS: RUE DES AUBEPINES 9, 1950 SION CHIFFRES CLES:
 70 COLLABORATEURS CA 2012: CHF 12 MILLIONS (€10 MILLIONS) CA 2013: CHF 13 MILLIONS (€10.5 MILLIONS) CONTACTS:
 T +41 21 544 28 00 E-MAIL: INFO@VIRTUA.ch SITE: WWW.VIRTUA.CH

×