Agilité étendue tteecchhnniiqquueess dduu ffuuttuurr 
Organisation - Communication - Architecture - Méthode 
Jean-Pierre V...
Merci à nos sponsors 
Merci à nos sponsors 
Prestige Platinum 
Gold 
© J-P Vickoff / Méthode Agile 2
1994 MGI 
1996 McMillan 
1998 
QI 
JP Vickoff et le mouvement Agile 
1999 Gartner 2000 Ed. 
Organisation 
2003 Hermès 
200...
Ressources complémentaires sur Vickoff.com 
© J-P Vickoff / Méthode Agile 4
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Ma vision : une approche managériale globale 
L'Agilité devrait devenir pour les 
sociétés avancées ce que le 
taylorisme ...
Gartner group : Global CIO Survey Agile 
97% des entreprises déclarent subir des changements majeurs dans 
leur environnem...
Historique des méthodes les plus connues 
Fondateurs Commerciaux Généralisation 
2001 février - Agile Manifesto (US) 
2001...
Les domaines de l’Agilité actuelle et étendue 
Communications 
en organisation 
étendue 
? 
Techniques 
itératives 
d’ingé...
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Cascade 
Etude Opportunité 
Projet Cadre 
Analyse 
(DBS, CAS, SES, SIS, ...) 
Types de phasage en conduite de projets 
ITE...
Source : Jeff Patton 
Incrémental 
Comprendre : incrémental ou itératif 
Maîtrise du pilotage Projet 
Aspect Prédictif Scr...
Comment combiner incrémental et itératif limité 
Incréments livrables 
Source : JP Vickoff 
Itérations dans 
Incrément 
IT...
L’adaptatif (indispensable à la maîtrise Itérative) 
Fonctionnalités : Développées et livrées Livrées UTILES 
1 2 3 
1.1 1...
Autres contraintes posées à l’agilité étendue 
Les types de conduite de projet et leurs variables d’ajustement 
Prédictive...
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Post-it : management des exigences utilisateurs 
N° Incrément (livré) ou Sprint) 
Numéro de fonctionnalité 
Exemple : 001 ...
Evénements livraisons 
Management visuel : reporting mural 
Obstacles 
Métriques qualité Architecture Avancement du livré ...
La forme évoluée du reporting Agile 
BurnUp chart 
200 
175 
150 
Evolution des Exigences 
Vélocité théorique initiale 
In...
Règles de gestion des splits et changements 
ABANDON 
• Le récit N est abandonné pour le réel travaillé et au maximum 
pou...
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Techniques Agiles globales 
Modèle Agile 
de Solution 
(Exigences) 
Ingénierie des Processus Agile (BPM) 
Granularité des ...
Structure du framework Agile pour Grand Projet 
Scrum and XP « like » (si dev. spécifique) 
Moteur de Pilotage 
Piloté par...
Structuration des exigences complexes 
PSrtargamtéagtiiqeu eet Contraintes 
Service 
Spécification 
Cadrage 
Classes d’Exi...
Résumé mode de communication Agile 
Pré-session Préalables au Projet Session Post-Session 
Convocation 
à la session 
Sign...
Moteur de Pilotage (gestion des incréments) 
Release Journée Préalable Projet Show de release 
Planification 
d’une itérat...
Le framework s’applique en UNE seule phase 
Le moteur de Solution n’est pas une phase 
mais un modèle itératif de structur...
Publication normes ET planification des incréments 
Réalisation d’un incrément 
Mode Itératif et adaptatif 
Intégration Ja...
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Architecture (tactique) d’entreprise Agile 
La dynamique d’opération et d’évolution de l’entreprise Agile 
se structure en...
L’aboutissement : l’Unité Stratégique Agile 
Une Entreprise Orientée Service = l’orchestration d’Unités Tactiques composan...
Exemple de changement de culture : SAP Agile 
© J-P Vickoff / Méthode Agile 32
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
Une vison souvent oubliée … 
La notion de maîtrise d’usage met l’accent sur l’ergonomie des interfaces 
qui doit refléter ...
L’intelligence collective et ses outils 
La « dynamique participative » 
- basée sur l’interactivité des échanges, la tran...
Mode circulaire et assertivité 
1. Lors des réunions, on procède systématiquement par 
tours de table. L’intention de chaq...
Décision par consentement et principe d’équivalence 
Ces techniques offrent à chaque participants l’opportunité 
d’exercer...
Synthèse du pilotage de l’anticipation rationnelle Agile 
© J-P Vickoff / Méthode Agile 38
Dynamique participative en veille technico-fonctionnelle 
Un petit groupe de pilotage stratégique transverse et permanent ...
La mission d’anticipation rationnelle Agile 
Dans un premier temps, la mission d’anticipation rationnelle : 
 Détermine le...
Outils de veille : tracking des tenseurs du changement 
Chaque catalyseur ou inhibiteur détermine un tenseur. 
Des métriqu...
Structure de la présentation 
Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue 
Etat de l’art en matière d’agilité 
...
L’essentiel : le rythme du changement 
Plus qu’un rythme c’est un état d’esprit ! 
Questions 
Et désormais, …. une CULTURE...
Agilité étendue tteecchhnniiqquueess dduu ffuuttuurr 
Organisation - Communication - Architecture - Méthode 
Jean-Pierre V...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Agile Tour Paris 2014 : "Agilité étendue : Les Techniques du Futur Immédiat", Jean-Pierre Vickoff

3 311 vues

Publié le

-

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 311
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 491
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Agile Tour Paris 2014 : "Agilité étendue : Les Techniques du Futur Immédiat", Jean-Pierre Vickoff

  1. 1. Agilité étendue tteecchhnniiqquueess dduu ffuuttuurr Organisation - Communication - Architecture - Méthode Jean-Pierre Vickoff Chef de projets sachant généraliser et communiquer www.VICKOFF.com © J-P Vickoff / Méthode Agile 1
  2. 2. Merci à nos sponsors Merci à nos sponsors Prestige Platinum Gold © J-P Vickoff / Méthode Agile 2
  3. 3. 1994 MGI 1996 McMillan 1998 QI JP Vickoff et le mouvement Agile 1999 Gartner 2000 Ed. Organisation 2003 Hermès 2005 Hermès Q1 2007 QI 2008 QI 2009 Premiers projets en mode itératif incrémental adaptatif avec RAD au Canada et USA 1990 Hydro-Québec, 1992 Bell Mobilité Cellulaire, 1993 Abbott Healthcare & Research Et à partir de 1993 en France : Seita, SG, TF1, Chronopost, … © J-P Vickoff / Méthode Agile 3
  4. 4. Ressources complémentaires sur Vickoff.com © J-P Vickoff / Méthode Agile 4
  5. 5. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè L’agilité étendue au-delà de la conduite de projet L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 5
  6. 6. Ma vision : une approche managériale globale L'Agilité devrait devenir pour les sociétés avancées ce que le taylorisme a été à la révolution industrielle Son émergence découle du plus vaste mouvement d'échanges dérégulés jamais initié : la mondialisation. Le management Agile se base sur la mise en oeuvre de l’intelligence collective et s’instrumente par la conjonction de trois vecteurs opérationnels : 1. Usage intensif des nouvelles technologies 2. Processus reconfigurés en continu 3. Motivation rationnelle des ressources humaines © J-P Vickoff / Méthode Agile 6
  7. 7. Gartner group : Global CIO Survey Agile 97% des entreprises déclarent subir des changements majeurs dans leur environnement et 83% estiment que l’Agilité de l’informatique est un prérequis à l’Agilité des métiers. © J-P Vickoff / Méthode Agile 7
  8. 8. Historique des méthodes les plus connues Fondateurs Commerciaux Généralisation 2001 février - Agile Manifesto (US) 2001 septembre - Proposition PUMA (JPV FR) 2001 octobre - Scrum (Schwaber-Beedle US) 1999 XP (Kent Beck US) 1995 DSDM (J Stapleton UK) 1994 RAD2 (JP Vickoff FR) 1991 RAD (J. Martin US) Arrivée des USA du « mot » Agile Emergence Itératif Adaptatif Déploiement mondial léger (France 4 livres) Début explosion commerciale en SI Evolution des principes Evolution du paradigme ? 1991 1996 2001 2007 2015 © J-P Vickoff / Méthode Agile 8
  9. 9. Les domaines de l’Agilité actuelle et étendue Communications en organisation étendue ? Techniques itératives d’ingénierie XP Lotissement incrémental (sprint) Scrum Structuration des exigences complexes ? Métrique formelle des changements (itératif) et contrôle des forfaits ? Organisation Agile d’entreprise ? Veille technologique Agile ? Processus Opérationnels Agile ? Architectures techniques Agiles ? © J-P Vickoff / Méthode Agile 9
  10. 10. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè L’agilité étendue au-delà de la conduite de projet L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 10
  11. 11. Cascade Etude Opportunité Projet Cadre Analyse (DBS, CAS, SES, SIS, ...) Types de phasage en conduite de projets ITERATION = Revenir sur pour affiner Incrémental (Scrum) Itératif-Incrémental (XP) Exploration Exploration Programmation Tests unitaires Tests fonctionnels Site pilote On livre TOUT à la fin On procède par itération limitée dans un incrément Itérations dans tous les incréments (en cours comme déjà livrés) © J-P Vickoff / Méthode Agile 11
  12. 12. Source : Jeff Patton Incrémental Comprendre : incrémental ou itératif Maîtrise du pilotage Projet Aspect Prédictif Scrum de par son Backlog Itératif Recherche d’alignement Métier Aspect Adaptatif : XP, Puma © J-P Vickoff / Méthode Agile 12
  13. 13. Comment combiner incrémental et itératif limité Incréments livrables Source : JP Vickoff Itérations dans Incrément ITERATION = Revenir « sur » pour affiner © J-P Vickoff / Méthode Agile 13
  14. 14. L’adaptatif (indispensable à la maîtrise Itérative) Fonctionnalités : Développées et livrées Livrées UTILES 1 2 3 1.1 1.2 1.3 Incrémental Itératif 2.2 2.3 3.1 3.2 3.3 1 Total livré utile Apport du changement mesuré coût 2 2.1 2.1 3cv cv Adaptatif 1.1 1.2 1.3 2.1 2.2 2.3 1.1 2 3 4.1 Le prix éventuel de la dynamique du changement 3.1 3.2 3.3 Le gain certain de la dynamique du changement Changement après ou en cours de développement Livré Abandonné Au-delà des apparences : conforme aux nouveaux besoins La notion de © J-P Vickoff / Méthode Agile 14
  15. 15. Autres contraintes posées à l’agilité étendue Les types de conduite de projet et leurs variables d’ajustement Prédictive classique Budget Agile élémentaire Agile étendue Budget Contraintes de Ressources Qualité Visibilité Périmètre Délais Périmètre Délais Planification standard Planification opérationnelle Paramètre fixe Paramètre variable Périmètre Délais Planification opérationnelle et stratégique Paramètre à préciser © J-P Vickoff / Méthode Agile 15
  16. 16. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè Au-delà de la conduite de projet : l’agilité applicative L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 16
  17. 17. Post-it : management des exigences utilisateurs N° Incrément (livré) ou Sprint) Numéro de fonctionnalité Exemple : 001 Estimation Fonctionnalité Les CAS Initiale en Journées idéales de TEST Charge consommée au final TRI --/--/-- --/--/-- TRI --/--/-- --/--/-- Trigrammes (initiales) facultatif Dates de début Dates de fin ou d’interruption © J-P Vickoff / Méthode Agile 17
  18. 18. Evénements livraisons Management visuel : reporting mural Obstacles Métriques qualité Architecture Avancement du livré Modèles Définitions cvcv cvcv « Backlog » Améliorations Monitoring temps réel coopératif, communication avancée mais surtout métrique permettant de mesurer et de visualiser immédiatement le coût du changement © J-P Vickoff / Méthode Agile 18
  19. 19. La forme évoluée du reporting Agile BurnUp chart 200 175 150 Evolution des Exigences Vélocité théorique initiale Incréments : 1 2 3 4 5 Journées Idéales Périmètre du contrat 125 100 75 50 25 0 cvcv Livré total Livré utile Totaux cumulés ___ ___ ___ ___ ___ Livré abandonné Livré TOTAL = ___ ___ ___ ___ ___ ** Abandonné (- récup) ___ ___ ___ ___ ___ ** + Livré UTILE ___ ___ ___ ___ ___ ** © J-P Vickoff / Méthode Agile 19
  20. 20. Règles de gestion des splits et changements ABANDON • Le récit N est abandonné pour le réel travaillé et au maximum pour l’estimé (même si le travaillé est plus important) • Le récit N-2 (la nouvelle fonctionnalité si le besoin est repris autrement) sera ré-estimée complètement (la récupération éventuelle de « déjà fait » est limité au maximum à l’abandonné réel). • Si la ré-estimation est supérieure à l’estimation initiale la différence est aussi indiquée en augmentation du périmètre © J-P Vickoff / Méthode Agile 20
  21. 21. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè Au-delà de la conduite de projet : l’agilité applicative L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 21
  22. 22. Techniques Agiles globales Modèle Agile de Solution (Exigences) Ingénierie des Processus Agile (BPM) Granularité des process LogCicoinefilguration de Logiciel processus LogicOipetilmisation de processus LogicMieoldèle collaboratif BPM LogicOieultillage Architecture Dynamique d’Entreprise Agile Anticipation Logiciel Rationnelle Logiciel Architecture applicative Agile (SOA) Granularité des services Logiciel Conduite de projet Logiciel © J-P Vickoff / Méthode Agile 22
  23. 23. Structure du framework Agile pour Grand Projet Scrum and XP « like » (si dev. spécifique) Moteur de Pilotage Piloté par la performance « Production driven » Moteur de Communication Piloté par la collaboration « Consensus driven » Moteur de Solution Piloté par la valeur métier « Business driven » Moteur de Réalisation Piloté par la qualité « Tests driven » Et, si nécessaire, uniquement Exploration Implémentation Une mise en oeuvre simple et élégante de l’Agilité dans les projets conséquents © J-P Vickoff / Méthode Agile 23
  24. 24. Structuration des exigences complexes PSrtargamtéagtiiqeu eet Contraintes Service Spécification Cadrage Classes d’Exigences 1. Stratégie et Contraintes 2. Aspects Fonctionnels 3. Aspects Technologiques 4. Aspects Organisationnels Vision DG / RH DSI DEV APsrpaegcmtsa tOiqrugeanisationnels PArsapgemcatsti qFuoenctionnels PArsapgemcattsi qTueechniques Profondeur Itérative 1. Vision 2. Cadrage 3. Design Global 4. Implémentation Au coeur de TOGAF © J-P Vickoff / Méthode Agile 24
  25. 25. Résumé mode de communication Agile Pré-session Préalables au Projet Session Post-Session Convocation à la session Signature de l’engagement Agile Charte Plan de communication scope et plan d’itération Points d’action ouverts Décisions validées Planification du Projet Organisation d’une Session Traitement des Thèmes Alimentation PDL © J-P Vickoff / Méthode Agile 25
  26. 26. Moteur de Pilotage (gestion des incréments) Release Journée Préalable Projet Show de release Planification d’une itération de Release Validation de release Planification Itération journalière Communication des règles de réalisation Show Release Livraison Stand-Up meeting Réorganisation des binômes Planification des itérations du projet Exigences, Priorisation, Estimation Moteur de Réalisation © J-P Vickoff / Méthode Agile 26
  27. 27. Le framework s’applique en UNE seule phase Le moteur de Solution n’est pas une phase mais un modèle itératif de structuration des exigences. Le moteur de Communication est lui aussi un modèle itératif et incrémental de facilitation de la communication en environnement sensible. Le moteur de Pilotage spécialisé dans la incrémentale du projet est le seul élément pouvant être apparenté à une phase complexe. Imbriqué dans une phase, un moteur de Réalisation n’est en fait qu’une simple boite à outils itérative composée des meilleures techniques actuelles de développement. © J-P Vickoff / Méthode Agile 27
  28. 28. Publication normes ET planification des incréments Réalisation d’un incrément Mode Itératif et adaptatif Intégration Jalon Zéro Défaut Etape Vérification personnelle Prise en compte Construction structurée non extrême du RAD Etape Revue de code (croisée) Etape Vérification utilisateur Etape Intégration des modules État de livraison permanente (n) des remarques © J-P Vickoff / Méthode Agile 28
  29. 29. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè L’agilité étendue au-delà de la conduite de projet L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 29
  30. 30. Architecture (tactique) d’entreprise Agile La dynamique d’opération et d’évolution de l’entreprise Agile se structure en 9 Interactions APnratigcmipaatitqioune Rationnelle (Technico-Fonctionnelle) SysTteècmhensiq due’Informations et Systèmes Technologiques MI-2 MI-3 MI-6 AdTaepctahtniioqnu eCompétences et types de Collaboration ProTjeecchtinoinqu meétier, ressources et technologies de support MI-7 MProangimtoartiinqgue et Optimisation OpéraLtoiognic dieel s Processus continue des Processus Seules les interactions sont importantes (dynamique) © J-P Vickoff / Méthode Agile 30
  31. 31. L’aboutissement : l’Unité Stratégique Agile Une Entreprise Orientée Service = l’orchestration d’Unités Tactiques composant la production Composant 2 Logiciel Composant 1 Logiciel Logistique Logiciel Ordonnancement Logiciel Commercialisation Style « bus multicanal » d’Entreprise étendue et reconfigurable Composant 4 Logiciel Composant 3 Logiciel Assemblage Logiciel Logiciel Distribution Logiciel Principe de la grappe industrialisée de Produits ou Services (qui existe déjà en industriel : ordinateurs, automobile) © J-P Vickoff / Méthode Agile 31
  32. 32. Exemple de changement de culture : SAP Agile © J-P Vickoff / Méthode Agile 32
  33. 33. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè L’agilité étendue au-delà de la conduite de projet L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité RH Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 33
  34. 34. Une vison souvent oubliée … La notion de maîtrise d’usage met l’accent sur l’ergonomie des interfaces qui doit refléter les réelles pratiques des utilisateurs. L’ensemble se positionnant dans une dimension où les notions d’«usability » et d’accessibilité prennent tout leur sens. L’association des trois notions de : - maîtrise d’ouvrage, - maîtrise d’oeuvre, - maîtrise d’usage, constitue alors le triangle « vertueux » révélateur d’une nouvelle approche des TIC, dans une dimension systémique. La conduite de projet considérée dans les précédentes approches : MOE et MOA ou Team et Product Owner (MDR : c’est pareil) se transforme alors en élément de la vraie conduite du changement. © J-P Vickoff / Méthode Agile 34
  35. 35. L’intelligence collective et ses outils La « dynamique participative » - basée sur l’interactivité des échanges, la transparence de l’information qui intègre la démarche dite de la communication assertive. - mobilise l'intelligence de tous les membres d'une organisation et assure une prise de décision concertée. - s’inscrit dans l’évolution récente des concepts et pratiques de gestion et nous invite à expérimenter de nouvelles formes d’organisation. La dynamique participative repose sur 3 outils de base : 1. Le mode circulaire et la pensée circulaire 2. La prise de décision par consentement 3. L’élection sans candidat © J-P Vickoff / Méthode Agile 35
  36. 36. Mode circulaire et assertivité 1. Lors des réunions, on procède systématiquement par tours de table. L’intention de chaque participant est d’ajouter sa pierre à la réflexion collective. 2. Chacun attend son tour pour parler. Un seul point est exposé. L’essentiel se dit en peu de mots, donc les participants s’impose de limiter leur temps de parole. 3. Il s’installe alors progressivement une véritable « discipline de la prise de parole . 4. L’alternance de temps de parole et de silence accélère le processus de maturation, de réflexion et de créativité propice à l’émergence d’une solution. 5. Personne ne réagit directement à ce qu’un autre a dit, mais attend son tour pour donner son point de vue. 6. Ce « temps de réflexion » est propice à apaiser les émotions excessives et favorise l’emploi des « mots justes » dans la réaction. Assertivité : capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres (Andrew Salter) © J-P Vickoff / Méthode Agile 36
  37. 37. Décision par consentement et principe d’équivalence Ces techniques offrent à chaque participants l’opportunité d’exercer une influence sur des décisions. Tous les participants ont la capacité de proposer leur vision, c’est le principe d’équivalence. Toutes les décisions ne sont pas forcément prises par consentement comme celles que nécessite la gestion opérationnelle. Le consentement implique qu’aucun membre n’oppose d’objection raisonnable à la prise de cette décision. Une objection est jugée raisonnable si elle bonifie la proposition à l’étude ou si elle met en évidence un obstacle majeur. Une bonne décision est celle à laquelle personne n’oppose d’objection valable, c'est-à-dire une décision qui respecte les limites de tolérance de ceux qui auront à vivre avec cette décision. Cette façon de procéder élimine les situations de gagnant/perdant qui minent l’énergie des groupes et organisations. © J-P Vickoff / Méthode Agile 37
  38. 38. Synthèse du pilotage de l’anticipation rationnelle Agile © J-P Vickoff / Méthode Agile 38
  39. 39. Dynamique participative en veille technico-fonctionnelle Un petit groupe de pilotage stratégique transverse et permanent oriente des missions de recherche effectuées par des groupes de travail temporaires composés de généralistes volontaires employés de l’organisation sur des thèmes précis d’évolution possibles des exigences clients des offres concurrentes et des technologies émergentes. © J-P Vickoff / Méthode Agile 39
  40. 40. La mission d’anticipation rationnelle Agile Dans un premier temps, la mission d’anticipation rationnelle : Détermine les axes possibles d’évolution des besoins Recherche l’émergence de technologies de réponse ou simplement génératrices de valeur, de croissance ou de qualité Dans un second temps, la mission d’anticipation rationnelle : Evalue cycliquement les émergences en termes d’avantages (catalyseurs) et d’inconvénients (inhibiteurs) Présente des recommandations d’évolution lorsque les évaluations démontrent la maturité de la solution émergente © J-P Vickoff / Méthode Agile 40
  41. 41. Outils de veille : tracking des tenseurs du changement Chaque catalyseur ou inhibiteur détermine un tenseur. Des métriques simples donnent un poids à chacun d ’eux. Ces éléments évoluent et se mesurent dans le temps. L’ensemble des tenseurs matérialisent dans un graphe « radar » la maturité de la solution en regard des différentes contraintes . Une évolution dynamique de cette maturité dans le temps peut aussi être projetée afin d’anticiper son point d’adoption. Dans l’exemple ci-contre (le suivi se fait au trimestre), la technologie n’est pas adoptée tant que tous les tenseurs courants ne sont pas dans les limites « Cible » © J-P Vickoff / Méthode Agile 41
  42. 42. Structure de la présentation Méthode Agile. Les divers aspects de l’Agilité étendue Etat de l’art en matière d’agilité Approche pratique des valeurs ITERATIVES et des concepts basiques Techniques basique de pilotage de projets et reporting avancè L’agilité étendue au-delà de la conduite de projet L’entreprise Agile du futur, son architecture et son organisation Dynamique participative : les techniques organisationnelles de l’agilité Conclusions et Questions © J-P Vickoff / Méthode Agile 42
  43. 43. L’essentiel : le rythme du changement Plus qu’un rythme c’est un état d’esprit ! Questions Et désormais, …. une CULTURE © J-P Vickoff / Méthode Agile 43
  44. 44. Agilité étendue tteecchhnniiqquueess dduu ffuuttuurr Organisation - Communication - Architecture - Méthode Jean-Pierre Vickoff Chef de projets sachant généraliser et communiquer www.VICKOFF.com © J-P Vickoff / Méthode Agile 44

×