Pres 2 Resultats de l'etude muskoka phase 1

369 vues

Publié le

presentations from CoP-Muskoka workshop to launch Phase 2 of UHC collaborative research

Publié dans : Santé
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Pres 2 Resultats de l'etude muskoka phase 1

  1. 1. Une vue d’hélicoptère: Inventaire des régimes de financement de la santé dans 12 pays d’Afrique: un projet de recherche collaborative Synthèse transversale des résultats de la Phase 1 Allison Kelley Atelier de lancement de la Phase 2 ENSP, Rabat 15-17 décembre 2014
  2. 2. DÉFINITIONS, APPROCHE
  3. 3. Définition du concept « régimes de financement de la santé (RFS)» • Différentes stratégies de financement mises en œuvre pour améliorer l’accès financier aux soins. • Vision globale sur toutes les ressources finançant le système de santé (offre et demande) – le financement budgétaire, – l’assurance maladie obligatoire, – les mutuelles de santé, – les politiques de gratuité des soins, – Les subventions des soins – l’exemption des plus pauvres, ou – le financement basé sur la performance, entre autres.
  4. 4. Approche • Projet de recherche hébergé dans 2 CoP • Collaboratif de A à Z • Thème voté par les membres – Le défi de la fragmentation dans le financement de la santé • Opté pour modèle de recherche ouvert à un maximum d’expériences (plutôt que de se concentrer sur 1-2 pays) : une description légère • Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, RCA, RDC, Sénégal, Tchad, Togo
  5. 5. Approche • Vision de départ que le savoir est détenu par des experts aux profils variés • Souhait de construire sur l’enthousiasme de nos membres • Ouverture aux experts des CoP (tout profil) • Coordination à la facilitatrice • Financement: Fond Français Muskoka (UNICEF) & CORDAID
  6. 6. Bande dessinée de Glez du Burkina Faso (www.glez.org)
  7. 7. OBJECTIFS, CONTEXTE, METHODES
  8. 8. Objectifs de l’étude • Faire une cartographie des RFS dans 12 pays d’Afrique sub-saharienne francophone – Documenter situation nationale – Faire analyse transversale – Identifier des situations récurrentes favorables ou défavorables à la progression vers la CSU • Tester capacité des CoP à mener un agenda de recherche multi-pays qui leur soit propre
  9. 9. Méthodologie • Etude descriptive transversale reposant sur un processus collaboratif des experts de deux CoP • Portant sur des revues documentaires complétées par des interviews (personnes en charge au niveau politique et de la mise en œuvre des RFS) sous la guidance de questionnaires • Collecte des données menée par des équipes-pays assez hétérogènes (experts issues du MSP, d’institutions nationales de recherche, d’organisations internationales, etc.)
  10. 10. Outils de Phase 1 • Questionnaire A.1 - aperçu du financement de la sante et inventaire de tous les RFS (Etendue, Population cible, Existence d’un budget (origine), Lien avec entité administrative, Accès aux documents, Caractère provisoire ou non) • Questionnaire A.2 - informations par régime financier (application individuelle à un échantillon des RFS identifiés) (Population concernée, Services couverts, Coûts/niveau de prise en charge, Financement, Montage institutionnel et dispositions de mise en œuvre) • Traitement et analyse des données au niveau pays (point focal pays) et transversale (coordination de l’étude)
  11. 11. RESULTATS SAILLANTS
  12. 12. 21 32 20 20 18 28 30 24 19 23 27 28 Moyenne = 23.8 Nombre de Régimes de Financement de la Santé par pays
  13. 13. Zoom sur la Côte d’Ivoire • Financement budgétaire • Paiement direct • Gratuités (7) • Sécurité sociale • Mutuelles des agents de l’Etat (3) • Mutuelles de santé (…) • Prise en charge des Indigents • Fonds d’évacuation sanitaire • Financement basé sur les résultats (projet en discussion)
  14. 14. Les RFS s’empilent pour certains groupes Source: Etude Muskoka-CoP Inventaire de 12 pays
  15. 15. Forte dépendance sur le financement extérieur Source: Etude Muskoka-CoP Inventaire de 12 pays En moyenne 54% des RFS dépend d’un financement extérieur
  16. 16. Pas facile de disposer de l’information sur le financement des RFS 0% 20% 40% 60% 80% 100% Bénin Burundi Camerou n Côte d’Ivoire RDC Tchad Togo détaillée partielle non disponible Disponibilité d’information sur les sources et montants de financement par RFS Source: Etude Muskoka-CoP, questionnaires approfondis de 7 pays Information ‘détailée’ disponible pour <50%
  17. 17. Modalités de financement des structures de santé 19% 39% 35% 7% Paiement prospectif Remboursement retrospectif Envoi de materiel et medicaments Autre n-=40 RFS, 7 pays
  18. 18. Résumé des constats principaux • Forte dépendance sur le financement extérieur contribue à la fragmentation et un manque de prévisibilité • Forte verticalisation des RFS (paquet limité) = manque de continuité des services couverts • Financement inéquitable – Certains groupes de population couverts par plusieurs RFS, d’autres avec une couverture temporelle, d’autres pas du tout couvert
  19. 19. Résumé des constats principaux • Gros problème de disponibilité d’information sur le financement de la santé – Non-maîtrise des sources, montants – Manque de transparence rend difficile le suivi et l’évaluation • Les synergies entre RFS sont possibles
  20. 20. RECOMMANDATIONS
  21. 21. Recommandations au Ministère de la Santé Publique • Mettre en place un pilotage centralisé de la CUS avec un portail ouvert pour une collecte centralisée de l’information sur le financement et la performance de tous les RFS, y compris ceux financés par l’extérieur • Chercher des synergies, couplages des RFS et harmoniser les modalités de paiement des prestataires des soins • Utiliser le processus d’élaboration d’une stratégie nationale de financement de la santé pour réformer l’architecture du financement de la santé et arrangements institutionnels
  22. 22. Recommandations aux Partenaires Techniques et Financiers • Assurer la cohérence de vos financements avec la stratégie nationale de financement de la CUS ; • Chercher des synergies avec des modalités de financement existantes ; • Eviter de créer des systèmes de financement parallèles
  23. 23. Recommandations à la Communauté scientifique • Donner une priorité à la recherche sur ces questions d’articulation des RFS et comment cet agencement doit être géré de façon dynamique
  24. 24. BILAN DE L’APPROCHE COLLABORATIVE
  25. 25. Points forts • Thématique choisie et non imposée – Répondait à une priorité nationale • Participation important (1/4 du continent) • Diversité de voix – Équipes pays = panel de profils alliant chercheur et décideur • Opportunité d’alimenter et appuyer discussions (CSU) en cours dans le pays • Presence CoP dans quasi tous les pays a facilité une vaste diffusion
  26. 26. Points faibles • Analyse insuffisante niveau pays • Mixité de profils des points focaux ⇒ qualité variable des résultats • Manque de lien explicite avec le MSP • Difficulté de mobiliser au niveau national • Manque d’atelier de formation • Manque de réactivité, de participation active
  27. 27. LEÇONS POUR LES PROJETS COLLABORATIFS
  28. 28. • Ne pas se passer d’un atelier de formation • Bien choisir les points focaux – Reseau – Capacités de recherche et d’analyse – Mais motivation reste un défi • Créer de l’ancrage au sein du gouvernement – Chez les PTF aussi, mais peut être compliqué!
  29. 29. Pour conclure…. • Benchmarking entre pays un atout des CdP • Nouveau modèle, approche ⇒behavior change! • La difference CoP: capacité d’écouter, d’adapter à mi-chemin • Résultats de Phase 1 (déficience d’information) nous ont convaincus de changer de cap • Notre jugement: impossible d’avancer vers la CSU sans renforcer des capacités d’analyser l’information et d’apprendre – autrement dit, devenir un système apprenant

×