Session Chambre d'agriculture du Morbihan 25 septembre 2012

1 745 vues

Publié le

Bilan et perspectives de la filière avicole française

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 745
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
357
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Session Chambre d'agriculture du Morbihan 25 septembre 2012

  1. 1. Chambre d’Agriculture du MorbihanSESSION du 25 Septembre 2012 ) BILAN ET PERSPECTIVES DE LA FILIERE AVICOLE FRANCAISE Préparer les terrains de l’avenir Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  2. 2. La filière avicole françaisedans le contexte européen et mondial Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  3. 3. Production mondiale Production mondiale de viandes : la volaille franchit les 100 MT en 2011 Porc120 110 MT Volailles100 101 MT 80 Bœuf 60 65 MT 40 20 0 65 70 75 80 85 90 95 00 05 10 Source : ITAVI novembre 2011 Formation avicole – 7 septembre 2012 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  4. 4. La Production FrançaiseDéclin sur 10 ans de la production française Source : ITAVI , commission européenne , SSP Formation avicole – 13 Janvier 2012 d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012 Session Chambre
  5. 5. 4 grands bassins de production Répartition départementale de la Evolution production production de volailles de chair en 2008 2000/2010 +3% Le grand bassin Le Nord : Ouest : • 7 % de la production• 73 % de la • Majorité de laproduction production abattue en• Poids important Belgique et Allemagnede la dinde (30 %) - 22 % Le Sud-Ouest : - 26 % • 7 % de la production Le Sud-Est : - 18 % • La moitié de la • 11 % de la production de production poulet est sous label • 20 % de poulets Source ITAVI : caractéristique des exploitations avicoles en 2008 label Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  6. 6. Illustration de la perte de vitesse de la France En 10 ans : France, -20 % Allemagne, +70 % Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  7. 7. Déclin structurel en lien avec la pertede marchés dans l’UE et les pays tiers Solde des échanges commerciaux français sur 12 mois glissant téc 1 200 000 1 000 000 800 000 600 000 400 000 200 000 0 ju 96 ju 97 jui 8 jui 9 ju 00 ju 01 ju 02 jui 3 jui 4 ju 05 ju 06 ju 07 jui 8 j u 09 dé 10 j u 10 dé 11 11 dé 97 dé 98 dé 99 dé 00 dé 01 dé 02 dé 03 04 05 dé 06 dé 07 dé 08 09 9 9 0 0 0 c- c- c- c- c- c- c- c- c- c- c- c- c- c- - c- - c- - - n- n- - - - n- n- - - - n- in in in in in in in in in in dé dé dé dé Solde Exportations Importations Source : CA 56 d’après Agreste Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  8. 8. Les Echanges Français Dégradation des échanges français Déficit des échanges de volailles en intra UE TEC 600 Solde UE Milliers 500 Solde Pays tiers 400 300 200 100 ECHANGE EXCEDENTAIRE ECHANGE -100 DEFICITAIRE -200 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10Source : ITAVI , commission européenne , SSP Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  9. 9. La Consommation FrançaiseEn 2010 un Français consomme: -24.8 kg de volaille /an -14.8 Kg de poulet, 5 kg de dinde, 3.1 kg de canardProgression des achats de 4.4 % en 2010, 0.4 % en 2011Une progression qui profite à l’importation Export / production poulet 60% Import / conso poulet 50% 40% 30% 20% 10% 0% 90 92 94 96 98 00 02 04 06 08 10 Formation avicole – 13 Janvier : 2012 douanes du Morbihan du 25.09.2012 Source ITAVI , Session Chambre d’Agriculture
  10. 10. Echanges français de dindeSource : FranceAgriMer d’après Douanes Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  11. 11. Evolution du solde des échanges de la dinde française (1 000 tec)• Forte baisse de la production française de dinde, passant de 750 000 tec en2001 à 409 000 tec en 2010• Plus des 2/3 de cette baisse est due à une baisse à l’export 2001 2010 315 300 UE 200 100 76 Pays UE tiers 0 PaysSource : CA 56 d’après Agreste tiers Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  12. 12. Exportations françaises de pouletSource : FranceAgriMer d’après Douanes Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  13. 13. Le poulet en France en 2010 (1 000 tec) Production ConsommationExportations Importations française française 52 1 046 994 UE -50 M€ UE 134 358 437 385 Pays tiers 303 609 609 Pays tiers 27 Source : CA 56 d’après Agreste Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  14. 14. Evolution du solde des échanges du poulet français (000 tec)• Le poulet a connu un effondrement de son solde avec l’UE 2001 2010 300 283 UE 200 Pays Pays 100 tiers tiers 52 Solde 0 100 UE 200 Source : CA 56 d’après Agreste Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  15. 15. Solde des échanges français de poulet avec l’UE à 27Source : FranceAgriMer d’après Douanes Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  16. 16. Importations françaises de poulet vers L’UE à 27Source : FranceAgriMer d’après Douanes Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  17. 17. Comparaison des coûts – volailleLa France reste compétitive sur le coût du vifmalgré des performances techniques moyennes médiocres.Elle perd son avantage concurrentiel. Pays Bas Allemagne France Coût de laliment €/T 262 262 250 Poussin 1 j 30,10 31,00 28,80 €/100 poussins Poids Vif kg 2,17 2,13 1,90 IC 1,69 1,74 1,83 Mortalité 4,10% 4,00% 4,20% Coûts totaux 78,5 82,1 80,4 Centimes €/kg vif Source : ITAVI , LEI donnée 2009 Formation avicole – 13 Janvier 2012 d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012 Session Chambre
  18. 18. Comparaison des coûts – volailleLa France mal placée sur les coûts aval Pays Bas Allemagne France Coûts totaux 78,5 82,1 80,4 Centimes €/kg vif Centimes €/kg mort Pays Bas Allemagne France Coûts vif 112 117 115 Couts dabattage 30 30 40 Total Général 142 147 155 Indice PB 100% 103% 109% Source :enquete ANDI ITAVI , LEI donnée 2009, Formation avicole – 13 Janvier 2012 d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012 Session Chambre
  19. 19. En résumé• Une consommation mondiale et française en croissance• La production française, largement en tête de l’UE en 2000, est aujourd’hui rattrapée par l’Allemagne• La filière poulet a maintenu ses exportations (en congelé) vers les pays tiers mais a vu ses importations en provenance de l’UE croître fortement• La filière dinde a vu ses exportations baisser vers l’UE et les pays tiers• Une des principales causes de ce déclin : la concurrence d’autres pays de l’UE, plus compétitifs, notamment au niveau du maillon industriel Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  20. 20. Situation de la filièreavicole bretonne en 2012 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  21. 21. Production bretonne de viandes de volailles de chair Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  22. 22. Évolution du parc bâtiment avicole breton Evolution du parc bâtiment avicole breton (Source enquête DRAAF)5 200 0005 000 0004 800 0004 600 0004 400 0004 200 0004 000 000 2003 2008 2009 2010 2011 2012 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  23. 23. Situation du Parc bâtiment breton de 2000 à 2010 6 000 000 m2 en 2010 Par département Total par Moyenne/ bâtiment bâtiment Morbihan 1.554.671 m2 1 834 m2 Côtes 1 080 997 m2 1727 m2 4.240 500 m2 d’Armor en 2010 Finistère 1 059 558 m2 2392 m2 Ille et Vilaine 541 297 m2 1114 m2 Source RA 2010 Le Morbihan représente Perte 1.759 500 m2 36 % du Parc Bâtiment Régional - 30 % en 10 ans Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  24. 24. Les sept 1ers groupes volaillers français en 2010Nom CA volaille Tonnage Nombre de Marques Présence en Millions € sites BretagneLDC 1 981 630 000 50 dont 4 en Le Gaulois, Volailles fermières de Loué, de X Bretagne lArgoat, La Toque Angevine, Maître Coq etc.Doux 1 407 19 dont 6 en Doux, Père Dodu, Cœur de Bretagne, Volailles X Bretagne Fermières dAuvergne etc.Gastronome 745 191 531 14,dont 2 enen 14 aucun Douce France, Gastronome, Volailles X Bretagne Fermières dAncenis etc.Euralis 460 20 000 5, aucun en Monfort, Rougié, BizacGastronomie BretagneGlon Volailles 278 121 650 5, tous en Marques clients X BretagneDelpeyrat 225 21 500 8, aucun en Delpeyrat, Sarrade BretagneRonsard 175 58 000 6 dont 3 en Ronsard, Le Minaret, Volailles Fermières de X Bretagne Bretagne etc. Source : Chambre d’Agriculture 56 d’après Filières avicoles mai 2011 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  25. 25. Cinq filières avicoles bretonnes plutôt qu’une seule• Filière « poulet export pays tiers »• Filière « poulet marchés France et UE »• Filière « dinde marchés France et UE »• Filière « autres espèces »• Filière « produits élaborés de volaille » Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  26. 26. Des implications différentes des entreprises selon les filières Poulet Dinde Filières avicoles Poulet frais Autres Produits Effectif France - bretonnes export France - espèces élaborés Groupe UE UE DOUX X X X X X 2 296 LDC X X X X 1 285 GLON X X X 902 TRISKALIA X X X 756 TERRENA X X 592 TILLY-SABCO X 313 DUC X 233 PORHOËT VOLVICO X X 223 SOCAVOL X X 117 BELDIS PENALAN X X 122 EVEN X 141 SAVEL X 106 Volailles du Poher X 85 INTERMARCHE X 43 CECAB X 33 ARNAL X 17 Source : Observatoire économique des IAA de Bretagne, 2011 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  27. 27. Répartition des emplois industriels dans les 5 filières volailles Produits élaborés de Poulet export pays volailles tiers 25% 13% Poulet marchés France et UE 21% Autres espèces 14% Dinde marchés France et UE 27% Source : Estimation Observatoire économique des IAA de Bretagne, 2011 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  28. 28. Abattage, transformation de la viande de volaille : évolution de l’emploi • Environ 6500 emplois permanents en 2011 (hors produits élaborés) • Environ 4 000 emplois perdus en 10 ans Série CVS 120 110 Indice 100 en série brute au 4ème trimestre 2001 100 90 Entre fin 2001 80 et mi-2011 : 70 - 41,5 % 60 50 2001Q4 2002Q1 2002Q2 2002Q3 2002Q4 2003Q1 2003Q2 2003Q3 2003Q4 2004Q1 2004Q2 2004Q3 2004Q4 2005Q1 2005Q2 2005Q3 2005Q4 2006Q1 2006Q2 2006Q3 2006Q4 2007Q1 2007Q2 2007Q3 2007Q4 2008Q1 2008Q2 2008Q3 2008Q4 2009Q1 2009Q2 2009Q3 2009Q4 2010Q1 2010Q2 2010Q3 2010Q4 2011Q1 2011Q2Source : Insee, estimations demploi Source : Observatoire économique des IAA de Bretagne, CRAB Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  29. 29. Filière volaille :principaux acteurs en 2011 Doux LDC Glon Triskalia Terrena Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  30. 30. 30Les 6 caractéristiques de l’avicultureMorbihannaise1. La filière avicole : un rôle majeur dans l’aménagement du territoire.2. Une dualité marquée sur le profil d’exploitation et de production par espèce.3. Une démographie «équilibrée » porteuse d’avenir.4. Des bâtiments âgés et peu rénovés.5. Des revenus variables par atelier.6. Un retard dans la restructuration des ateliers vis-à-vis de la filière laitière ou porcine. Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  31. 31. 31Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  32. 32. 32 Une dualité marquée sur le profil d’exploitation et la production par espèce. 2.1 Deux profils types pour des exploitations avicoles morbihannaises 50% en spécialisés, 50 % en mixte. Système d’exploitation Potentiel de productionProfil Vol. Chair Nombre SAU Surf. moyenne Autres Exploitations moyenne Bâtiments 11.8%Spécialisés VC 372 33.8 ha 2 077 m2Bovins + Vol. Chair 373 75.1 ha 1 609 m2Autres + Vol. Chair 116 69.2 ha 1 566 m2Total Morbihan 861 56.4 ha 1 816 m2Spécialisés Mixte : Lait + Vol. Chair Mixtes : Spécialisés Lait + V. Chair 49.9%• 2 bâtiments ou plus • Plutôt 1 bâtiment, parfois 2 38.3%• Surface d’exploitation • Du Foncier représentantcorrespondant à la moitié de la SAU 110% de la moyennemoyenne départementale Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  33. 33. 33 Une dualité marquée sur le profil d’exploitation et la production par espèce 2.2 Deux espèces avicoles coude à coude la dinde et le poulet. Surface en m2 en production annuelle1 000 000 Aviculture de chair : 875 789 Evolution des surfaces en m² par 800 000 713 019 2006 espèce 602 661 2007 600 000 2009 Evolution en m2 de 2006 à 2009 400 000 338 225 Poulets Export 18.2% 200 000 107 067 138 317 134 538 113 827 Poulets 78.2% - Canards Dindes Poulets Poulets Export -18.6% Dindes Baromètre pluriannuel de la -22.6% Canards production -40.0% -20.0% 0.0% 20.0% 40.0% 60.0% 80.0% 100.0% Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  34. 34. 34 Une démographie équilibrée, porteuse d’avenir.« les moins de 40 ans » plus nombreux que les « plus de 55 ans » Bretagne Filière avicole 56 29 Age moyen des chefs 47 ans 46.2 ans 48 ans d’exploitation Dont moins 40 ans 19 % 18 % 14 % + 55 ans 25 % 16 % 27 % Entre 55 et 60 ans 15 % NSP 21 % Indice de vieillissement Rapport + 55 1.3 0.9 1.8 ans/moins de 40 ans Le Morbihan avicole compte 1 396 chefs d’exploitations et conjoints. Part des plus de 58 ans : 42 exploitations, soit 65 000 m² soit 4 % du parc bâtiment (NB moyenne : 1 547 m²) Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  35. 35. 35Des bâtiments âgés et peu rénovés Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  36. 36. Des revenus variables par atelier 30 ans d’enquête avicole Grand Ouest Une amélioration liée : 1. à la réduction du poste annuité, mais synonyme de manque d’investissement 2. À une meilleure marge poussin – aliment. Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  37. 37. 5 ans d’évolution du résultat courant par le CER France Bretagne Résultat courant de 27 260 € en 2010 14% du produit global (208 239 €) Soit 13,8 € par m230000 2726025000 Les avis du CER France 21870 19920 - Une meilleure rentabilité20000 15720 au-delà de 2000 m215000 10950 - Un avantage poulet sur la 886010000 dinde5000 - Une meilleure marge brute sur les bâtiments les plus 0 récents. 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Les résultats sont en hausse sensible depuis 2007 Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  38. 38. 38 Un net retard de restructuration des ateliers filière lait ou porc Taille des ateliers Facteurs explicatifs Indice deFilière 2000 2010 2000 – 2010 vers 2015 restructuration Transfert Accélération autorisé à avec fin desLaitière 210 000 l 350 000 l 166 quota 56 quotas ? constant Blocage en Evolution en ZES ZES ou ZVR ? 127 166Porc TNE truies truies 131 Restructuration limitée depuis 2004 Blocage enPoulailler ZES Evolution ZESen m2 1507m2 1738 m2 115 restructuration en ZVR ? marginale Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  39. 39. Nos orientations préférentielles de la filière avicole Harmonisation des règles européennes. Rénovation du parc bâtiments.Au niveaueuropéen Modernisation des outils de l’abattage – et découpe – conditionnement.Français Maintien des restitutions. Réduction de la gamme de produits référencés. Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  40. 40. Au niveau du MorbihanUne conviction : l’aviculture est un atout majeur de l’économieagricole MorbihannaiseLe marché est porteur, la demande est soutenue et durablea) La consommation française : 25.4 kg/habitant/an.Stable depuis 10 ans.b) Demande mondiale : + 3% par an ;Les exportations de poulet entier congelé sur le moyen orient ontatteint leur niveau le plus élevé sur les dix dernières années (204 800tec en 2010 pour 125 000 tec en 2006).c) Les Produits d’entrée de gamme, c’est-à-dire standard, sont desvaleurs sûres et représentent 65% de la consommation française.NB : le bio et le label se développent peu. Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  41. 41. Au niveau du Morbihan :Force et Faiblesse de notre filière AvicoleNos points forts : Notre filière avicole est dense, expérimentée avec des bonnes performances techniques.Nos points faibles : Le sous investissement en bâtiment compte tenu d’un parc âgé (22 ans en moyenne). Une vétusté et une sous utilisation des abattoirs. Une gamme de produits transformés trop large. Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  42. 42. Pour le Morbihan : notre plan d’actions avicole professionnel.3 axes de développement :1er axe : développer et restructurer la production en levant 2 verrousEnvironnementaux le blocage des ateliers en ZES en donnant de la respiration économique aux exploitants l’équilibre du phosphore par une meilleure valorisation des effluents avicoles (épandage et d’exportation )2ème axe : Professionnaliser les aviculteurs renforcer la spécialisation du métier d’aviculteur. Développer l’attractivité de la filière avicole Contribuer au renouvellement des générations par l’installation des jeunes former l’ensemble des actifs de cette filière Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012
  43. 43. 3ème axe : rendre compétitif et performant le parc bâtiment en engageantdeux actions :a) Des rénovations lourdes du parc existant le parc vieillit et a 22 ans d’âge moyen Il faut renouveler activement ce parc et poursuivre les rénovations liées au plan de performance énergétique. Il faut investir dans des sites existants déjà autorisésb) Une construction de bâtiments neuf très performants Objectif : construire plus de 25 000 m2/an Cibler sur des tailles d’atelier s’inscrivant dans la logique du PAD (3600 m2 par actif). Session Chambre d’Agriculture du Morbihan du 25.09.2012

×