SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  51
Réactions anaphylactiques  et anaphylactoïdes   Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation  CHU  Farhat Hached Sousse
Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Anaphylaxie
Anaphylaxie 1er contact   2 éme  contact
Histaminolibération non spécifique  Activation du complément ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Médiateurs libérés ,[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
 
[object Object]
Grade de sévérité  Symptômes   I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique    II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire)    III EDC  Atteinte multiviscérale sévère = PAS <  à 90 mmHg ou  ↓ de la PAS >  40 mmHg  (ou de 30 %)  par rapport à la PAS de référence , signes d’hypoperfusion périphérique , tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],EDC Anaphylactique
[object Object]
Remplissage vasculaire   ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Adrénaline   ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Pour éviter aggravation et récurrence crise  ,[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],Si traitement par beta bloquants
 
PERTES DE CONNAISSANCE BREVES   Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation  . CHU  Farhat Hached Sousse
[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Syncope
Interrogatoire +++
[object Object],Passage de la position couchée (10minutes)  à la position debout ↓  PAS > 30 mmHg  et > 20 mmHg  pour la PAD ±  Tachycardie reflexe ( sympathicotoniques)
2 Examens de 1 ère intention   ,[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Origine Vasculaire ou Circulatoire   ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],Origine Neurologique  : Origine Métabolique   Hypoglycémie   (cause exceptionnelle )
 
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
DII DII AVR AVL DI AVF
P  bloquée
Conduite à tenir ?
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object]
 
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
DI DII DIII
Test d ’inclinaison Patiente allongée  15 min  PA et FC  de base Angle : 60 à 70 ° Durée : 45 minutes Test positif si :  Syncope + PAS < 80 mmHg et/ou une  bradycardie

Contenu connexe

Tendances

Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocsesf3
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Haifa Ben Abid
 
Choc anaphylactique
Choc anaphylactiqueChoc anaphylactique
Choc anaphylactiqueschetibi
 
dysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesdysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesPatou Conrath
 
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshare
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshareSyndrome coronarien aigue 2016 slideshare
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshareIslem Soualhi
 
Cas clinique novembre 2010
Cas clinique novembre 2010Cas clinique novembre 2010
Cas clinique novembre 2010wimac
 
Durand f iha prévention 2014
Durand f  iha prévention 2014Durand f  iha prévention 2014
Durand f iha prévention 2014odeckmyn
 
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIR
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIRSYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIR
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIRmahfay
 
Syndrome coronarien aigu tizi
Syndrome coronarien aigu tiziSyndrome coronarien aigu tizi
Syndrome coronarien aigu tizikillua zoldyck
 
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-L-ilia
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueHaifa Ben Abid
 
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJConduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJDr Riyadh Essefi
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10raymondteyrouz
 

Tendances (20)

Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocs
 
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
Prise en charge des crises convulsives de l’adulte 2009
 
Choc anaphylactique
Choc anaphylactiqueChoc anaphylactique
Choc anaphylactique
 
Htpp des-t hevenot
Htpp des-t hevenotHtpp des-t hevenot
Htpp des-t hevenot
 
dysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemiesdysnatremies dyskaliemies
dysnatremies dyskaliemies
 
Sca externes.1
Sca externes.1Sca externes.1
Sca externes.1
 
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshare
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshareSyndrome coronarien aigue 2016 slideshare
Syndrome coronarien aigue 2016 slideshare
 
Cas clinique novembre 2010
Cas clinique novembre 2010Cas clinique novembre 2010
Cas clinique novembre 2010
 
Sca bis
Sca bisSca bis
Sca bis
 
Durand f iha prévention 2014
Durand f  iha prévention 2014Durand f  iha prévention 2014
Durand f iha prévention 2014
 
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIR
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIRSYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIR
SYNDROMES CORONAIRES AIGUS (SCA)- les messages clés- A TELECHARGER !! POUR VOIR
 
Syndrome coronarien aigu tizi
Syndrome coronarien aigu tiziSyndrome coronarien aigu tizi
Syndrome coronarien aigu tizi
 
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-Etat de choc cardiogénique -Tizi-
Etat de choc cardiogénique -Tizi-
 
Insuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigueInsuffisance respiratoire aigue
Insuffisance respiratoire aigue
 
ICA
ICAICA
ICA
 
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJConduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
Conduite à tenir devant une thrombopénie. Pr Hatem BELLAAJ
 
Du urgences avc
Du urgences avcDu urgences avc
Du urgences avc
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
 
Urgences hypertensives
Urgences hypertensivesUrgences hypertensives
Urgences hypertensives
 
Xavier.Girerd
Xavier.GirerdXavier.Girerd
Xavier.Girerd
 

Similaire à Reaction anaphylactiq

envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidienneshaifa ben abid
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabhaifa ben abid
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brèveHaifa Ben Abid
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)Miz zo
 
etats_de_choc pr bensfia.ppt
etats_de_choc pr bensfia.pptetats_de_choc pr bensfia.ppt
etats_de_choc pr bensfia.pptkrimo4
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017idriss rg
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Vandamme Xavier
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131mai13
 
3-états de choc.pptx médecine général cours ifps
3-états de choc.pptx médecine général cours ifps3-états de choc.pptx médecine général cours ifps
3-états de choc.pptx médecine général cours ifpstitimbenzahir
 
Syndrome d'embolie graisseuse
Syndrome d'embolie graisseuseSyndrome d'embolie graisseuse
Syndrome d'embolie graisseuseBen Mekki
 
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnermRéseau Pro Santé
 
Syndrome coronarien aigu avec ST plus ST
Syndrome coronarien aigu avec ST plus STSyndrome coronarien aigu avec ST plus ST
Syndrome coronarien aigu avec ST plus STFatimaOulhouss1
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguAmel Ammar
 
Urgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATUrgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATPatou Conrath
 
Coup Chaleur Dr Dardalhon Juin 2007
Coup Chaleur Dr Dardalhon  Juin 2007Coup Chaleur Dr Dardalhon  Juin 2007
Coup Chaleur Dr Dardalhon Juin 2007vinc.fleurette
 
Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2Mede Space
 
Cours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxCours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxssuser7b9834
 

Similaire à Reaction anaphylactiq (20)

envenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennesenvenimations scorpioniques et ophidiennes
envenimations scorpioniques et ophidiennes
 
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddabenvenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
envenimations scorpioniques - pratique médicale - Dr.Ghaddab
 
Perte de connaissance brève
Perte de connaissance brèvePerte de connaissance brève
Perte de connaissance brève
 
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
HyperKaliémie Menaçante (à partir d'un cas de réanimation)
 
etats_de_choc pr bensfia.ppt
etats_de_choc pr bensfia.pptetats_de_choc pr bensfia.ppt
etats_de_choc pr bensfia.ppt
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131
 
3-états de choc.pptx médecine général cours ifps
3-états de choc.pptx médecine général cours ifps3-états de choc.pptx médecine général cours ifps
3-états de choc.pptx médecine général cours ifps
 
les Surrenales
les Surrenalesles Surrenales
les Surrenales
 
Syndrome d'embolie graisseuse
Syndrome d'embolie graisseuseSyndrome d'embolie graisseuse
Syndrome d'embolie graisseuse
 
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique   enoncé 1 rédigé par cnermCas clinique   enoncé 1 rédigé par cnerm
Cas clinique enoncé 1 rédigé par cnerm
 
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdfCas Clinique Sophie SAcleux.pdf
Cas Clinique Sophie SAcleux.pdf
 
Urgene hypertensive
Urgene hypertensiveUrgene hypertensive
Urgene hypertensive
 
Syndrome coronarien aigu avec ST plus ST
Syndrome coronarien aigu avec ST plus STSyndrome coronarien aigu avec ST plus ST
Syndrome coronarien aigu avec ST plus ST
 
Rhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aiguRhumatisme articulaire aigu
Rhumatisme articulaire aigu
 
Urgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CATUrgences rea protocoles formulaires CAT
Urgences rea protocoles formulaires CAT
 
Coup Chaleur Dr Dardalhon Juin 2007
Coup Chaleur Dr Dardalhon  Juin 2007Coup Chaleur Dr Dardalhon  Juin 2007
Coup Chaleur Dr Dardalhon Juin 2007
 
Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2
 
Cours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptxCours Interne EME 2023.pptx
Cours Interne EME 2023.pptx
 

Reaction anaphylactiq

  • 1. Réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation CHU Farhat Hached Sousse
  • 2. Mécanismes des réactions anaphylactoïdes
  • 3.
  • 4.
  • 5. Anaphylaxie 1er contact 2 éme contact
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9.
  • 10.
  • 11.
  • 12.  
  • 13.
  • 14. Grade de sévérité  Symptômes  I Signes cutanéomuqueux généralisés : érythème, urticaire, œdème angioneurotique   II Atteinte multiviscérale modérée, avec signes cutanéomuqueux, hypotension et tachycardie , hyperréactivité bronchique (toux, difficulté ventilatoire)  III EDC Atteinte multiviscérale sévère = PAS < à 90 mmHg ou ↓ de la PAS > 40 mmHg (ou de 30 %) par rapport à la PAS de référence , signes d’hypoperfusion périphérique , tachycardie ou bradycardie, troubles du rythme cardiaque, bronchospasme ,les signes cutanés peuvent être absents IV ACR V Décès par échec de la réanimation cardiopulmonaire
  • 15.
  • 16.
  • 17.
  • 18.
  • 19.
  • 20.
  • 21.
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25.  
  • 26. PERTES DE CONNAISSANCE BREVES Dr GHADDAB ANIS Anesthésie Réanimation . CHU Farhat Hached Sousse
  • 27.
  • 28.
  • 30.
  • 31.
  • 32.
  • 33.
  • 34.
  • 35.
  • 36.  
  • 37.
  • 38.
  • 39. DII DII AVR AVL DI AVF
  • 42.
  • 43.
  • 44.
  • 45.
  • 46.
  • 47.
  • 48.  
  • 49.
  • 51. Test d ’inclinaison Patiente allongée 15 min PA et FC de base Angle : 60 à 70 ° Durée : 45 minutes Test positif si : Syncope + PAS < 80 mmHg et/ou une bradycardie

Notes de l'éditeur

  1. Histamine entraine vasoplegie , VD , fuite capillaire , ronchoconstriction
  2. 1.4. - L&apos;hypotension orthostatiqueBaise tensionnelle atteignant ou dépassant 30 mm de mercure pour la systolique et 20 mm pour la diastolique.Selon la variation concomittante du pouls on distingue : - hypotensions sympathicotoniques s&apos;accompagnant d&apos;une tachycardie importante. L&apos;arc baro-réflexe est anatomiquement intact mais ses capacités d&apos;adaptation sont dépassées par l&apos;intensité de la perturbation périphérique : hypovolémie globale (diminution du volume extra-cellulaire) ou relative (diminution du volume sanguin efficace) souvent en rapport avec des causes médicamenteuses (vaso dilatateurs, diurétiques, antihypertenseurs...) - hypotensions asympathicotoniques où la fréquence cardiaque ne s&apos;accélère pas. Beaucoup plus rares elles témoignent d&apos;une lésion de l&apos;arc réflexe
  3. L&apos;hyper-réflectivité sinocarotidienne, ou syndrome du glomus carotidien, se rencontre plus fréquemment chez l&apos;homme après 40 ans, et plutôt chez les sujets athéromateux ou hypertendus (à la différence de la syncope vaso vagale pure). Les syncopes sont dues à une exagération de l&apos;arc réflexe sinocarotidien. La stimulation des récepteurs du glomus carotidien peut induire dans certains cas une réponse exagérée, qui conduit à une pause ventriculaire transitoire. Le plus souvent, ces anomalies sont favorisées par une athérosclérose carotidienne banale. Exceptionnellement, on retrouve une tumeur du glomus carotidien ou de la région. Les circonstances sont assez stéréotypées : la syncope survient alors que le patient est en position debout, et fait des mouvements de rotation de la tête. Parfois, il y a une stimulation directe du glomus carotidien (rasage, col trop serré...). Le diagnostic est habituellement facile. La syncope est reproduite par un test de provocation : le massage sinocarotidien est réalisé prudemment, chez un patient allongé, chez qui on réalise simultanément un enregistrement ECG. Schématiquement, trois types de réponses sont possibles : réponse dite inhibitrice, avec bradycardie importante, voire pauses prolongées (rares). réponse vasodépressive, avec chute tensionnelle de plus de 50 mmHg, sans pause cardiaque, ni bradycardie importante. C&apos;est la forme la plus fréquente. forme vaso-inhibitrice, mixte, avec bradycardie et réponse vaso-dépressive. Le traitement est souvent difficile, la mise en place d&apos;une stimulateur cardiaque n&apos;empêche pas
  4. Hypoglycemiedonne lipothymies ou perte de connaissance prolongée (coma)
  5. Ce test tente de reproduire les perturbations vago-sympathiques observées au cours des syncopes vaso-vagales. La mise en position debout entraîne une redistribution de 500 à 1000 ml de sang de la partie supérieure du corps vers les membres inférieurs. Cette diminution du retour veineux entraîne une diminution du diamètre du ventricule gauche, ce qui provoque la sécrétion de catécholamines et, par conséquent, une augmentation de la force de contraction du muscle cardiaque ( inotropisme ), ainsi qu&apos;une accélération de la fréquence cardiaque . Les fibres C myocardiques qui sont des mécanorécepteurs vont transmettre l&apos;information au centre vasomoteur, ce qui peut déclencher, en retour, une hypertonie vagale et une inhibition du système adrénergique, modulant ce dernier. Une réaction vagale disproportionnée, comme cela se voit dans les malaises vagaux, va provoquer un malaise ( lipothymie ), voire une perte de connaissance ( syncope ) par ralentissement de la fréquence cardiaque ( bradycardie ) et une chute de la pression artérielle par vasodilatation .