SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
-PREMIERE PARTIE –<br />LES OBJECTIFS DU MILLENNAIRE <br />ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE<br />Par :<br />Alain Ndedi<br />Email : ndedi.alain@gmail.com<br />Cell: 237 9646 3013<br />Tenu à l’occasion de la cinquante-cinquième session de l’Assemblée générale en 2000, le Sommet du Millénaire a été annoncé deux ans auparavant dans la résolution 53/202.  Il s’en était suivi une campagne de publicité du Millénaire qui avait pour but de garantir un large appui international à cette manifestation. Cette stratégie d’information incluait aussi le réexamen du rôle des Nations Unies et des défis qui attendaient l'Organisation dans le siècle à venir. Ces défis ont été en partie détaillés dans le rapport du Millénaire, publié en 2000 par un ancien Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan. Ce chapitre aborde ces objectifs dans leur ensemble. Le contenu du chapitre est basé sur l’intégralité du texte onusien ayant contribué au lancement des objectifs du millénaire. <br />LE PROJET DU MILLENAIRE<br />Le Projet du Millénaire a été mandaté par l’ancien Secrétaire général de l'ONU en 2002. Afin d'atteindre les OMD, un plan d'action mondial a été établit. En 2005, un organe consultatif indépendant mené par le Professeur Jeffrey Sachs, a présenté ses recommandations finales au Secrétaire général dans une synthèse intitulée ‘Investir dans le développement: Un plan pratique pour atteindre les OMD’. <br />LA CAMPAGNE DU MILLENAIRE<br />La Campagne du Millénaire des Nations Unies, une initiative inter-agences des Nations Unies, œuvre en lien avec les citoyens, les organisations de la société civile et les collectivités locales au suivi des engagements adoptés par les États Membres de l’ONU en vue de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Créée en 2002, sous l’égide du Secrétaire général, elle mobilise l’ensemble des citoyens du monde afin de faire de l’éradication de la pauvreté sous toutes ses formes une réalité d’ici 2015.<br />« L'élimination de l'extrême pauvreté demeure l'un des grands défis de notre temps et constitue l'une des principales préoccupations de la communauté internationale.[...] Les objectifs du Millénaire pour le développement sont assortis de cibles à atteindre dans des délais précis, de façon à mesurer les progrès accomplis dans la lutte contre la pauvreté monétaire, la faim, la maladie, l'absence de logements adéquats et l'exclusion  tout en promouvant l'égalité des sexes, la santé, l'éducation et le respect de l'environnement.[...] Ces objectifs ambitieux mais réalisables indiquent la voie à suivre par la communauté internationale pour faire reculer l'extrême pauvreté d'ici à 2015 dans le cadre du programme global de l'ONU pour le développement ».<br />Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban ki-moon<br />LE CONTEXTE<br />Les huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), ont été adoptés lors du Sommet du Millénaire qui s’est déroulé du 6 au 8 septembre 2000, au Siège des Nations Unies à New  York. <br />LA RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE POUR LA CREATION DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE<br />53/202. L’Assemblée du millénaire<br />L’Assemblée générale,<br />Rappelant sa résolution 52/12 B du 19 décembre 1997 et sa décision 52/477 D du 6 mai 1998,<br />Ayant examiné le rapport du Secrétaire général intitulé «Rénover l’Organisation des Nations Unies: un programme de réformes» et la note du Secrétaire général intitulée «Assemblée du millénaire, système des Nations Unies (Commission spéciale) et Forum du millénaire»,<br />Convaincue que l’an 2000 offre une occasion unique, d’un symbolisme irrésistible pour articuler une vision inspiratrice des Nations Unies dans l’ère nouvelle,<br />Convaincue également qu’une assemblée du millénaire serait l’occasion de renforcer le rôle de l’Organisation des Nations Unies face aux défis du XXIe siècle,<br />1. Décide de désigner la cinquante-cinquième session de l’Assemblée générale «Assemblée du millénaire»;<br />2. Décide également de convoquer pendant un nombre limité de jours, à des dates qu’elle fixera à la reprise de sa cinquante-troisième session, un sommet du millénaire qui fera partie intégrante de l’Assemblée du millénaire;<br />3. Prie le Secrétaire général de solliciter les vues des États Membres, des membres des institutions spécialisées et des observateurs et de lui soumettre, à l’issue de consultations intergouvernementales, pour qu’elle les examine à la reprise de sa cinquante-troisième session, plusieurs questions prospectives, d’une portée aussi large que possible, qui permettraient d’articuler le Sommet du millénaire autour d’un thème global;<br />4. Prie également le Secrétaire général de consulter les organisations non gouvernementales, selon qu’il conviendra, avant de présenter ses propositions;<br />5. Décide de poursuivre l’examen de la question intitulée «Réforme de l’Organisation des Nations Unies: mesures et propositions» et convient de se prononcer le plus tôt possible pendant la reprise de sa cinquante-troisième session sur le processus préparatoire intergouvernemental, en particulier pour ce qui est de son format et de son mandat, assurant la participation pleine et entière de tous les États Membres, des membres des institutions spécialisées et des observateurs à la préparation de l’Assemblée du millénaire;<br />6. Décide également d’inscrire à l’ordre du jour provisoire de sa cinquante-quatrième session, au titre du point intitulé «Réforme de l’Organisation des Nations Unies: mesures et propositions», une question subsidiaire intitulée «L’Assemblée du millénaire».<br />92e séance plénière<br />17 décembre 1998<br />
Objectifs du millennaire alain ndedi
Objectifs du millennaire alain ndedi
Objectifs du millennaire alain ndedi

Contenu connexe

En vedette

1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia
1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia
1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedialucadverbia
 
Tableau évolution des comptes chauffeurs
Tableau évolution des comptes chauffeursTableau évolution des comptes chauffeurs
Tableau évolution des comptes chauffeursy0chi
 
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?ADBS
 
Sobre Estufas Chispa_1MB
Sobre Estufas Chispa_1MBSobre Estufas Chispa_1MB
Sobre Estufas Chispa_1MBMALCOLM GRIBBLE
 
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VF
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VFRapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VF
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VFMartijn_ter_Heegde
 
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011A Mon Boss
 
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas clinique
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas cliniqueL'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas clinique
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas cliniquedoctiti
 
Document
DocumentDocument
DocumentViewOn
 
Toulouse déclin ou accident
Toulouse   déclin ou accidentToulouse   déclin ou accident
Toulouse déclin ou accidentMarc De Jongy
 

En vedette (17)

Eucharistie
EucharistieEucharistie
Eucharistie
 
1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia
1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia
1 cergypontoise charge_de_communication_culturelle_et_multimedia
 
Insertar un gadget
Insertar un gadgetInsertar un gadget
Insertar un gadget
 
Esperance n°84
Esperance n°84 Esperance n°84
Esperance n°84
 
Apa.ppt
Apa.pptApa.ppt
Apa.ppt
 
Caniveaux
CaniveauxCaniveaux
Caniveaux
 
Tableau évolution des comptes chauffeurs
Tableau évolution des comptes chauffeursTableau évolution des comptes chauffeurs
Tableau évolution des comptes chauffeurs
 
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?
Une nouvelle norme pour le thésaurus (1) : Pourquoi une nouvelle norme ?
 
Sobre Estufas Chispa_1MB
Sobre Estufas Chispa_1MBSobre Estufas Chispa_1MB
Sobre Estufas Chispa_1MB
 
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VF
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VFRapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VF
Rapport Etat des lieux_MECNDD TOME II_VF
 
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011
Stéphane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conférence MEDIA ACES Juillet 2011
 
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas clinique
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas cliniqueL'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas clinique
L'Hyperalgésie secondaire expliquée à partir d'un cas clinique
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Colores
Colores Colores
Colores
 
Toulouse déclin ou accident
Toulouse   déclin ou accidentToulouse   déclin ou accident
Toulouse déclin ou accident
 
Virus daniel
Virus danielVirus daniel
Virus daniel
 
Guía ley de coulomb
Guía ley de coulombGuía ley de coulomb
Guía ley de coulomb
 

Similaire à Objectifs du millennaire alain ndedi

UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODD
UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODDUNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODD
UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODDManon Crt
 
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation br
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation brAgenda 21 géo s5 fp safi présentation br
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation brRednef68 Rednef68
 
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptx
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptxPRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptx
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptxZegueGuyTelesphoreDa
 
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS)
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS) PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS)
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS) Stanleylucas
 
8 ways to change the world ( French)
8 ways to change the world ( French)8 ways to change the world ( French)
8 ways to change the world ( French)endpoverty2015
 
La banque mondiale
La banque mondialeLa banque mondiale
La banque mondialekhanhvy_kv92
 
Cr nyc un sd_gs_aln2
Cr nyc un sd_gs_aln2Cr nyc un sd_gs_aln2
Cr nyc un sd_gs_aln2An Marliere
 
Forums mondial et social
Forums mondial et socialForums mondial et social
Forums mondial et socialCinemaTICE
 
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003Parti Djibouti
 
Rendre les migrations bénéfiques à tous
Rendre les migrations bénéfiques à tousRendre les migrations bénéfiques à tous
Rendre les migrations bénéfiques à tousJamaity
 

Similaire à Objectifs du millennaire alain ndedi (15)

UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODD
UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODDUNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODD
UNCT-BJ-le-trait-d-union-003-2015-ODD
 
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation br
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation brAgenda 21 géo s5 fp safi présentation br
Agenda 21 géo s5 fp safi présentation br
 
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptx
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptxPRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptx
PRESENTATION_POWERPOINT DEVELOPPEMENT DURABLE 1.pptx
 
Le partenariat mondial pour le développement : les défis à relever (MDG Gap T...
Le partenariat mondial pour le développement : les défis à relever (MDG Gap T...Le partenariat mondial pour le développement : les défis à relever (MDG Gap T...
Le partenariat mondial pour le développement : les défis à relever (MDG Gap T...
 
Prof tevéodjré nouvelles responsabilites
Prof tevéodjré   nouvelles responsabilitesProf tevéodjré   nouvelles responsabilites
Prof tevéodjré nouvelles responsabilites
 
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS)
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS) PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS)
PROGRAMME INTERAMÉRICAIN POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PIDS)
 
8 ways to change the world ( French)
8 ways to change the world ( French)8 ways to change the world ( French)
8 ways to change the world ( French)
 
La banque mondiale
La banque mondialeLa banque mondiale
La banque mondiale
 
Cr nyc un sd_gs_aln2
Cr nyc un sd_gs_aln2Cr nyc un sd_gs_aln2
Cr nyc un sd_gs_aln2
 
Forums mondial et social
Forums mondial et socialForums mondial et social
Forums mondial et social
 
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003
Djibouti rapport sur les objectifs du millenium 2003
 
ANNUALREPORT2015-16
ANNUALREPORT2015-16ANNUALREPORT2015-16
ANNUALREPORT2015-16
 
Discours lidiya grigoreva 12.06.2015
Discours lidiya grigoreva 12.06.2015Discours lidiya grigoreva 12.06.2015
Discours lidiya grigoreva 12.06.2015
 
Rendre les migrations bénéfiques à tous
Rendre les migrations bénéfiques à tousRendre les migrations bénéfiques à tous
Rendre les migrations bénéfiques à tous
 
Rio+20, quel bilan?
Rio+20, quel bilan?Rio+20, quel bilan?
Rio+20, quel bilan?
 

Plus de lancedafric.org

METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIREMETHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRElancedafric.org
 
Méthodologie de rédaction de mémoire
Méthodologie de rédaction de mémoireMéthodologie de rédaction de mémoire
Méthodologie de rédaction de mémoirelancedafric.org
 
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...lancedafric.org
 
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...lancedafric.org
 
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORK
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORKPROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORK
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORKlancedafric.org
 
Ms Irene munyana recommendation
Ms Irene munyana recommendationMs Irene munyana recommendation
Ms Irene munyana recommendationlancedafric.org
 
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.lancedafric.org
 
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)lancedafric.org
 
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperity
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-ProsperityDeepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperity
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperitylancedafric.org
 
Course Entrepreneurial Finance
Course Entrepreneurial FinanceCourse Entrepreneurial Finance
Course Entrepreneurial Financelancedafric.org
 
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...lancedafric.org
 
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLE
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLERAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLE
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLElancedafric.org
 
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...lancedafric.org
 
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...lancedafric.org
 
Analyse des politiques de Développement Durable et des performances dans le ...
Analyse des politiques de Développement Durable  et des performances dans le ...Analyse des politiques de Développement Durable  et des performances dans le ...
Analyse des politiques de Développement Durable et des performances dans le ...lancedafric.org
 
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...lancedafric.org
 
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...lancedafric.org
 
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...lancedafric.org
 
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...lancedafric.org
 
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPS
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPSLa digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPS
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPSlancedafric.org
 

Plus de lancedafric.org (20)

METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIREMETHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
METHODOLOGIE DE REDACTION DE MEMOIRE
 
Méthodologie de rédaction de mémoire
Méthodologie de rédaction de mémoireMéthodologie de rédaction de mémoire
Méthodologie de rédaction de mémoire
 
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...
PROCEDURE DE DEDOUANEMENT DES MARCHANDISES EN TRANSIT A DESTINATION DE LA R.C...
 
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...
LA PLACE DE LA LOGISTIQUE DANS L’ORGANISATION D’UN EVENEMENT PRIVE : MARIAGE ...
 
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORK
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORKPROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORK
PROFESSOR ALAIN NDEDI CONSULTING WORK
 
Ms Irene munyana recommendation
Ms Irene munyana recommendationMs Irene munyana recommendation
Ms Irene munyana recommendation
 
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.
A Chevening Scholarship Recommendation Letter for Ms.Nchafac Julegette Njutie.
 
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)
ASSOCIATION CHARISMA ALUMNI IN CAMEROON (ACAC)
 
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperity
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-ProsperityDeepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperity
Deepening Regional Integration-to-Advance-Growth-and-Prosperity
 
Course Entrepreneurial Finance
Course Entrepreneurial FinanceCourse Entrepreneurial Finance
Course Entrepreneurial Finance
 
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...
Rapport final colloque organisé par Charisma University /Maaran Business Scho...
 
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLE
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLERAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLE
RAPPORT DU COLLOQUIUM SUR LA COMMUNICATION VIRTUELLE
 
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...
Stratégies de croissance pour une meilleure optimisation du rendement de l’en...
 
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...
MARKETING RH ET PERFORMANCE AU SEIN DES ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’ELECTRICI...
 
Analyse des politiques de Développement Durable et des performances dans le ...
Analyse des politiques de Développement Durable  et des performances dans le ...Analyse des politiques de Développement Durable  et des performances dans le ...
Analyse des politiques de Développement Durable et des performances dans le ...
 
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...
L’IMPACT DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS LA MOD...
 
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...
Mr Jean noundou le dialogue social dans les entreprises comme vecteur d'apais...
 
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...
Management des projets dans l’administration publique camerounaise (APC) : Ca...
 
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...
Contribution de la fonction RH à la création de valeur : essai d’analyse des ...
 
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPS
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPSLa digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPS
La digitalisation de l’entreprise et le risque comportemental: cas de la CNPS
 

Objectifs du millennaire alain ndedi

  • 1. -PREMIERE PARTIE –<br />LES OBJECTIFS DU MILLENNAIRE <br />ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE<br />Par :<br />Alain Ndedi<br />Email : ndedi.alain@gmail.com<br />Cell: 237 9646 3013<br />Tenu à l’occasion de la cinquante-cinquième session de l’Assemblée générale en 2000, le Sommet du Millénaire a été annoncé deux ans auparavant dans la résolution 53/202. Il s’en était suivi une campagne de publicité du Millénaire qui avait pour but de garantir un large appui international à cette manifestation. Cette stratégie d’information incluait aussi le réexamen du rôle des Nations Unies et des défis qui attendaient l'Organisation dans le siècle à venir. Ces défis ont été en partie détaillés dans le rapport du Millénaire, publié en 2000 par un ancien Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan. Ce chapitre aborde ces objectifs dans leur ensemble. Le contenu du chapitre est basé sur l’intégralité du texte onusien ayant contribué au lancement des objectifs du millénaire. <br />LE PROJET DU MILLENAIRE<br />Le Projet du Millénaire a été mandaté par l’ancien Secrétaire général de l'ONU en 2002. Afin d'atteindre les OMD, un plan d'action mondial a été établit. En 2005, un organe consultatif indépendant mené par le Professeur Jeffrey Sachs, a présenté ses recommandations finales au Secrétaire général dans une synthèse intitulée ‘Investir dans le développement: Un plan pratique pour atteindre les OMD’. <br />LA CAMPAGNE DU MILLENAIRE<br />La Campagne du Millénaire des Nations Unies, une initiative inter-agences des Nations Unies, œuvre en lien avec les citoyens, les organisations de la société civile et les collectivités locales au suivi des engagements adoptés par les États Membres de l’ONU en vue de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. Créée en 2002, sous l’égide du Secrétaire général, elle mobilise l’ensemble des citoyens du monde afin de faire de l’éradication de la pauvreté sous toutes ses formes une réalité d’ici 2015.<br />« L'élimination de l'extrême pauvreté demeure l'un des grands défis de notre temps et constitue l'une des principales préoccupations de la communauté internationale.[...] Les objectifs du Millénaire pour le développement sont assortis de cibles à atteindre dans des délais précis, de façon à mesurer les progrès accomplis dans la lutte contre la pauvreté monétaire, la faim, la maladie, l'absence de logements adéquats et l'exclusion tout en promouvant l'égalité des sexes, la santé, l'éducation et le respect de l'environnement.[...] Ces objectifs ambitieux mais réalisables indiquent la voie à suivre par la communauté internationale pour faire reculer l'extrême pauvreté d'ici à 2015 dans le cadre du programme global de l'ONU pour le développement ».<br />Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban ki-moon<br />LE CONTEXTE<br />Les huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), ont été adoptés lors du Sommet du Millénaire qui s’est déroulé du 6 au 8 septembre 2000, au Siège des Nations Unies à New York. <br />LA RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE POUR LA CREATION DES OBJECTIFS DU MILLENAIRE<br />53/202. L’Assemblée du millénaire<br />L’Assemblée générale,<br />Rappelant sa résolution 52/12 B du 19 décembre 1997 et sa décision 52/477 D du 6 mai 1998,<br />Ayant examiné le rapport du Secrétaire général intitulé «Rénover l’Organisation des Nations Unies: un programme de réformes» et la note du Secrétaire général intitulée «Assemblée du millénaire, système des Nations Unies (Commission spéciale) et Forum du millénaire»,<br />Convaincue que l’an 2000 offre une occasion unique, d’un symbolisme irrésistible pour articuler une vision inspiratrice des Nations Unies dans l’ère nouvelle,<br />Convaincue également qu’une assemblée du millénaire serait l’occasion de renforcer le rôle de l’Organisation des Nations Unies face aux défis du XXIe siècle,<br />1. Décide de désigner la cinquante-cinquième session de l’Assemblée générale «Assemblée du millénaire»;<br />2. Décide également de convoquer pendant un nombre limité de jours, à des dates qu’elle fixera à la reprise de sa cinquante-troisième session, un sommet du millénaire qui fera partie intégrante de l’Assemblée du millénaire;<br />3. Prie le Secrétaire général de solliciter les vues des États Membres, des membres des institutions spécialisées et des observateurs et de lui soumettre, à l’issue de consultations intergouvernementales, pour qu’elle les examine à la reprise de sa cinquante-troisième session, plusieurs questions prospectives, d’une portée aussi large que possible, qui permettraient d’articuler le Sommet du millénaire autour d’un thème global;<br />4. Prie également le Secrétaire général de consulter les organisations non gouvernementales, selon qu’il conviendra, avant de présenter ses propositions;<br />5. Décide de poursuivre l’examen de la question intitulée «Réforme de l’Organisation des Nations Unies: mesures et propositions» et convient de se prononcer le plus tôt possible pendant la reprise de sa cinquante-troisième session sur le processus préparatoire intergouvernemental, en particulier pour ce qui est de son format et de son mandat, assurant la participation pleine et entière de tous les États Membres, des membres des institutions spécialisées et des observateurs à la préparation de l’Assemblée du millénaire;<br />6. Décide également d’inscrire à l’ordre du jour provisoire de sa cinquante-quatrième session, au titre du point intitulé «Réforme de l’Organisation des Nations Unies: mesures et propositions», une question subsidiaire intitulée «L’Assemblée du millénaire».<br />92e séance plénière<br />17 décembre 1998<br />