DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE
L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE
Data Driven
Marketing :
Le public au coeur de
ses strat...
DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE
L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE
EXPLOSION DE LA LA DATA
Big data est en passe de deveni...
DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE
L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE
EXPLOSION DE LA LA DATA
Big data est en passe de deveni...
DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE
L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE
LA DIGITAL INTELLIGENCE MARKETING : THE
NEXT STEP.
Une ...
LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS
PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE
TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA
MARQUE
De l’audience à
l’ac...
LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS
PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE
TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA
MARQUE
1. LA CIBLE AU CŒUR ...
LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS
PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE
TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA
MARQUE
1. LA CIBLE AU CŒUR ...
LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS
PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE
TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA
MARQUE
3. LE CLIENT PASSE A...
LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS
PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE
TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA
MARQUE
3. LE CLIENT PASSE A...
A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR
MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN
MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES
3 PILIERS DE SA STRATÉGIE
...
A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR
MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN
MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES
3 PILIERS DE SA STRATÉGIE
...
A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR
MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN
MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES
3 PILIERS DE SA STRATÉGIE
...
A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR
MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN
MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES
3 PILIERS DE SA STRATÉGIE
...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

3 étapes pour entrer dans la digitale intelligence marketing.

2 194 vues

Publié le

Comment ne pas passer à côté des 5 prochaines années d’évolution du marketing digital ? Nos directions marketing ont voulu mettre le public au cœur de nos stratégies. Mieux l’écouter, oui. Mais comment mieux le comprendre ? A l’heure du digital marketing la notion d’intelligence marketing semble nous faire évoluer dans le bon sens.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 194
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
413
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

3 étapes pour entrer dans la digitale intelligence marketing.

  1. 1. DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE Data Driven Marketing : Le public au coeur de ses stratégies Nos directions marketing ont voulu mettre le public au cœur de nos stratégies. Mieux l’écouter, oui. Mais comment mieux le comprendre ? A l’heure du digital marketing la notion d’intelligence marketing semble nous faire évoluer dans le bon sens
  2. 2. DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE EXPLOSION DE LA LA DATA Big data est en passe de devenir un gros mots, ces 3 dernières années les offreurs de solutions semblent s’être ligués pour nous noyer sous des flots de données. Data Driven Marketing : Le public au coeur de ses stratégies Nos directions marketing ont voulu mettre le public au cœur de nos stratégies. Mieux l’écouter, oui. Mais comment mieux le comprendre ? A l’heure du digital marketing la notion d’intelligence marketing semble nous faire évoluer dans le bon sens
  3. 3. DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE EXPLOSION DE LA LA DATA Big data est en passe de devenir un gros mots, ces 3 dernières années les offreurs de solutions semblent s’être ligués pour nous noyer sous des flots de données. L’INFORMATIONS EST LA PIÈCE MAÎTRESSE La data ne devient une information, c’est à dire qu’elle ne fait sens, que prise dans des processus d’interprétation qui s’appuient sur des modèles d’expériences (de préférence fluides et ajustables). Data Driven Marketing : Le public au coeur de ses stratégies Nos directions marketing ont voulu mettre le public au cœur de nos stratégies. Mieux l’écouter, oui. Mais comment mieux le comprendre ? A l’heure du digital marketing la notion d’intelligence marketing semble nous faire évoluer dans le bon sens
  4. 4. DE LA DATA À L’INTELLIGENCE : LE GAP DE L’ÉTUDE MARKETING DIGITALE LA DIGITAL INTELLIGENCE MARKETING : THE NEXT STEP. Une direction marketing qui veut prendre en compte ces flots de données dans une visée stratégique, c’est à dire essentiellement opérationnelle se doit de mettre en place une architecture d’intelligence digitale. EXPLOSION DE LA LA DATA Big data est en passe de devenir un gros mots, ces 3 dernières années les offreurs de solutions semblent s’être ligués pour nous noyer sous des flots de données. L’INFORMATIONS EST LA PIÈCE MAÎTRESSE La data ne devient une information, c’est à dire qu’elle ne fait sens, que prise dans des processus d’interprétation qui s’appuient sur des modèles d’expériences (de préférence fluides et ajustables). Data Driven Marketing : Le public au coeur de ses stratégies Nos directions marketing ont voulu mettre le public au cœur de nos stratégies. Mieux l’écouter, oui. Mais comment mieux le comprendre ? A l’heure du digital marketing la notion d’intelligence marketing semble nous faire évoluer dans le bon sens
  5. 5. LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA MARQUE De l’audience à l’action : La tracabilité du processus de conversion Pas de projet sans une vision claire du processus de conversion qui transforme une part du capital d’audience (n.cibles*t.audience) en un capital d’actions (achats, adhésions, votes, partages…)
  6. 6. LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA MARQUE 1. LA CIBLE AU CŒUR D’UN ECOSYSTÈME PLURI-MEDIA Le travail fondamental de toute opération marketing est la conquête d’audience ciblées. Au départ, c’est une connaissance de l’environnement médiatique de ses cibles et l’écosystème plurimédia qui est une donnée stratégique de ses opérations. De l’audience à l’action : La tracabilité du processus de conversion Pas de projet sans une vision claire du processus de conversion qui transforme une part du capital d’audience (n.cibles*t.audience) en un capital d’actions (achats, adhésions, votes, partages…) Cibles • Objectifs : Conquête d’audience • Etudes : Etude Digital Marketing • Indicateurs : exposition et engagement par média
  7. 7. LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA MARQUE 1. LA CIBLE AU CŒUR D’UN ECOSYSTÈME PLURI-MEDIA Le travail fondamental de toute opération marketing est la conquête d’audience ciblées. Au départ, c’est une connaissance de l’environnement médiatique de ses cibles et l’écosystème plurimédia qui est une donnée stratégique de ses opérations. 2. LE PROSPECT AU CŒUR DE LA RELATION AVEC LA MARQUE. La cible qui engage une relation avec nos supports devient alors un prospect. Il n’est plus groupe mais un, représentant d’une multitude d’identités que l’on peut qualifier en fonction de son comportement sur nos supports. De l’audience à l’action : La tracabilité du processus de conversion Pas de projet sans une vision claire du processus de conversion qui transforme une part du capital d’audience (n.cibles*t.audience) en un capital d’actions (achats, adhésions, votes, partages…) Cibles • Objectifs : Conquête d’audience • Etudes : Etude Digital Marketing • Indicateurs : exposition et engagement par média Prospects • Objectifs : optimiser le processus de conversion vers l’acte • Etudes : web analytics et Test A/B • Indicateurs : consommation support et conversions
  8. 8. LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA MARQUE 3. LE CLIENT PASSE A L’ACTE De cet engagement, une série de passage à l’acte vont permettre au client devenu très souvent un individu identifié d’être au cœur d’un processus de services et d’échanges à valeur ajoutée. La gestion de la relation client est alors un élément clés d’intelligence pour l’ensemble de l’organisation. 1. LA CIBLE AU CŒUR D’UN ECOSYSTÈME PLURI-MEDIA Le travail fondamental de toute opération marketing est la conquête d’audience ciblées. Au départ, c’est une connaissance de l’environnement médiatique de ses cibles et l’écosystème plurimédia qui est une donnée stratégique de ses opérations. 2. LE PROSPECT AU CŒUR DE LA RELATION AVEC LA MARQUE. La cible qui engage une relation avec nos supports devient alors un prospect. Il n’est plus groupe mais un, représentant d’une multitude d’identités que l’on peut qualifier en fonction de son comportement sur nos supports. De l’audience à l’action : La tracabilité du processus de conversion Pas de projet sans une vision claire du processus de conversion qui transforme une part du capital d’audience en un capital d’actions (achats, adhésions, votes, partages…) Cibles • Objectifs : Conquête d’audience • Etudes : Etude Digital Marketing • Indicateurs : exposition et engagement par média Prospects • Objectifs : optimiser le processus de conversion vers l’acte • Etudes : web analytics et Test A/B • Indicateurs : consommation support et conversions Clients • Objectifs : maintenir une interaction à haute valeur ajoutée • Etudes : Etudes CRM • Indicateurs : qualité de la relation et génération de valeurs
  9. 9. LE CÔNE DE CONVERSION EST PLUS PROFONDÉMENT UN PROCESSUS DE TRANSFORMATION DE LA RELATION À LA MARQUE 3. LE CLIENT PASSE A L’ACTE De cet engagement, une série de passage à l’acte vont permettre au client devenu très souvent un individu identifié d’être au cœur d’un processus de services et d’échanges à valeur ajoutée. La gestion de la relation client est alors un élément clés d’intelligence pour l’ensemble de l’organisation. 1. LA CIBLE AU CŒUR D’UN ECOSYSTÈME PLURI-MEDIA Le travail fondamental de toute opération marketing est la conquête d’audience ciblées. Au départ, c’est une connaissance de l’environnement médiatique de ses cibles et l’écosystème plurimédia qui est une donnée stratégique de ses opérations. 2. LE PROSPECT AU CŒUR DE LA RELATION AVEC LA MARQUE. La cible qui engage une relation avec nos supports devient alors un prospect. Il n’est plus groupe mais un, représentant d’une multitude d’identités que l’on peut qualifier en fonction de son comportement sur nos supports. De l’audience à l’action : La tracabilité du processus de conversion Pas de projet sans une vision claire du processus de conversion qui transforme une part du capital d’audience (n.cibles*t.audience) en un capital d’actions (achats, adhésions, votes, partages…) 4. L’AMBASSADEUR A DOUBLE TRANCHANT L’engagement de ses cibles avec son territoire de marques peut être passionné au point de voir notre audience se transformer en intermédiaire à la fois porte parole de la marque et représentant des cibles. Cibles • Objectifs : Conquête d’audience • Etudes : Etude Digital Marketing • Indicateurs : exposition et engagement par média Prospects • Objectifs : optimiser le processus de conversion vers l’acte • Etudes : web analytics et Test A/B • Indicateurs : consommation support et conversions Clients • Objectifs : maintenir une interaction à haute valeur ajoutée • Etudes : Etudes CRM • Indicateurs : qualité de la relation et génération de valeurs Ambassadeurs • Objectifs : conquête d’audience et de légitimité • Etudes : Digital et Social Media Monitoring • Indicateurs : indicateur de réputation
  10. 10. A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES 3 PILIERS DE SA STRATÉGIE Ce que je sais d’eux d’un simple regard… L’intelligence marketing aboutie à une connaissance de son environnement stratégique qui doit être maîtrisable par le centre de décision marketing. Le processus de conseil doit alors être hautement adaptatif pour être pertinent
  11. 11. A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES 3 PILIERS DE SA STRATÉGIE 1. MES MESSAGES : Je connais l’audience, l’interaction, l’influence et l’impact de l’ensemble de mes messages et de mes process engagés dans mes campagnes marketing en testant des variantes A/B Ce que je sais d’eux d’un simple regard… L’intelligence marketing aboutie à une connaissance de son environnement stratégique qui doit être maîtrisable par le centre de décision marketing. Le processus de conseil doit alors être hautement adaptatif pour être pertinent
  12. 12. A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES 3 PILIERS DE SA STRATÉGIE 1. MES MESSAGES : Je connais l’audience, l’interaction, l’influence et l’impact de l’ensemble de mes messages et de mes process engagés dans mes campagnes marketing en testant des variantes A/B 2. MES SUPPORTS DIRECTS ET INDIRECTS Je connais mon écosystème médiatique direct (que je contrôle) et indirect (que je souhaite recruter) selon son potentiel d’audience, d’influence et d’impact sur mon audience cible et je mesure mes sources réelles d’apports d’audiences qualifiées. Ce que je sais d’eux d’un simple regard… L’intelligence marketing aboutie à une connaissance de son environnement stratégique qui doit être maîtrisable par le centre de décision marketing. Le processus de conseil doit alors être hautement adaptatif pour être pertinent
  13. 13. A TOUT MOMENT, LE DIRECTEUR MARKETING DIGITAL DOIT ÊTRE EN MESURE DE CONNAÎTRE ET D’EVALUER LES 3 PILIERS DE SA STRATÉGIE 3. MES CIBLES : Je connais mes cibles à tous les stades de conversion et d’interaction selon leurs centres d’intérêts, leurs comportements, leurs géolocalisations,etc. Je peux optimiser mon offre et mes messages pour les personnaliser en temps réel afin de les adapter à chacun. 1. MES MESSAGES : Je connais l’audience, l’interaction, l’influence et l’impact de l’ensemble de mes messages et de mes process engagés dans mes campagnes marketing en testant des variantes A/B 2. MES SUPPORTS DIRECTS ET INDIRECTS Je connais mon écosystème médiatique direct (que je contrôle) et indirect (que je souhaite recruter) selon son potentiel d’audience, d’influence et d’impact sur mon audience cible et je mesure mes sources réelles d’apports d’audiences qualifiées. Ce que je sais d’eux d’un simple regard… L’intelligence marketing aboutie à une connaissance de son environnement stratégique qui doit être maîtrisable par le centre de décision marketing. Le processus de conseil doit alors être hautement adaptatif pour être pertinent

×