UE2L73U1

L2
LIC

Fondamentaux de l'infocom

Théories de l'information et de la communication
mardi 3 décembre 2013 09:13:...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 Introduction

 L’avènement...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 Introduction

 L’avènement...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 I - Harold Lasswell et l'im...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 I - Harold Lasswell et l'im...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 I - Harold Lasswell et l'im...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 I - Harold Lasswell et l'im...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 II - Le modèle du Two Step ...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 II - Le modèle du Two Step ...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 II - Le modèle du Two Step ...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 III - Le modèle uses and gr...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 III - Le modèle uses and gr...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 III - Le modèle uses and gr...
UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication
C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste
 Conclusion

 La réception ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)

13 847 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
8 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
13 847
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
380
Commentaires
0
J’aime
8
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'étude des mass media, Introduction aux théories de la communication (Licence)

  1. 1. UE2L73U1 L2 LIC Fondamentaux de l'infocom Théories de l'information et de la communication mardi 3 décembre 2013 09:13:28 Le paradigme Structuro-Fonctionnaliste De l’ordre du discours au discours de masse Amar LAKEL Maître de Conférence en Sciences de l’Information et de la Communication amar.lakel@u-bordeaux3.fr
  2. 2. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  Introduction  L’avènement des médias de masse comme technique de domination C’est sous la présidence de Théodore Roosevelt, élu en 1932 président des Etats-Unis, que se développa un programme de formation de l'opinion publique au service du New Deal. Il s'agissait de mobiliser la population autour des programmes du Welfare State pour sortir de la crise. • C’est dans le courant béhavioriste (Stimulus-Réponse) que les premiers chercheurs vont puiser les bases d’une théorie de la propagande. • Les sondages d'opinion émergèrent comme le fondement d’une gestion quotidienne des masses. En 1937, l'American Association for Public Opinion Research (AAPOR) crée The Public Opinion Quaterly, véritable tableau de bord de la société américaine. • A la veille de la seconde guerre mondiale se développe la thèse de la puissance des médias et de la propagande, capables de dominer les esprits de la masse. Russe, émigré en France, Serge Tchakhotine, écrit un manuel dont le titre illustre bien l'horizon mental d'une époque : le viol des foules par la propagande politique (1939). Cet ouvrage dédié à H. G. Wells, auteur plus tard de 1984, représente une somme sur l'état des connaissances en la matière. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  3. 3. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  Introduction  L’avènement des médias de masse comme technique de domination Au Modèle Béhavioriste, qui donne à l’émetteur ou aux conditions de l’environnement, un pouvoir absolu (Charcot, Lebon, Tarde), et au récepteur, un rôle passif, le mouvement fonctionnaliste américain va casser le schéma diffusionniste d’une transmission linéaire de l'information. Il compliquera donc le modèle en réintroduisant l’individu comme filtre d’interprétation. Entre S (Stimuli) et R, il y a des filtres (société, monde, culture, mode de production) qui parasitent et dérangent la transmission (bruit). Le modèle fonctionnaliste est une sorte de mutation du béhaviorisme par l’émergence de la cybernétique. (Vance Packard, la persuasion clandestine et Keneth Sereno et David Mortensen, Foundation of Communication Theory, 1970) amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  4. 4. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  I - Harold Lasswell et l'impact de la propagande  1 – Les fondements fonctionnalistes de la propagande  La propagande « démocratique ». C'est le livre de Harold Lasswell (1902 -- 1978) intitulé Propaganda techniques in the World War, tirant les leçons de la guerre 14-18, première guerre « totale », qui donnera une impulsion majeure à la sociologie fonctionnaliste des médias. En 1935, Lasswell propose dans World Politics and Personal Insecurity, l'étude systématique du contenu des médias et l'élaboration d'un indicateur en vue de dégager les tendances de la World Attention, c'est-à-dire des éléments qui façonnent « l'environnement symbolique mondial » et la production des référentiels politiques (policy-making). C’est une étude environnementale tout à fait béhavioriste. Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la démocratie car elle est le seul mode de communication politique dans un rapport à une masse importante d’individus. En outre, la propagande (cad le gouvernement des normes) est plus économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir, elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la pompe à eau ». Elle peut être utilisée à de bonnes fins comme à de mauvaises (analogie américaine avec les armes à feu). amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  5. 5. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  I - Harold Lasswell et l'impact de la propagande  1 – Les fondements fonctionnalistes de la propagande  Le retour du récepteur Mais en 1948, Lasswell donne à la sociologie fonctionnaliste des médias, un cadre conceptuel qui, jusqu'alors, n'avait aligné qu'une série d'études à caractère monographique. Il lance le grand programme : « Qui dit quoi par quel canal, à qui et avec quel effet ? » qui définit les grands axes de recherche en analyse des médias : 1. l'analyse des stratégies, 2. l'analyse des contenus, 3. l'analyse des médias ou supports, 4. l'analyse de l'audience, 5. l'analyse des effets Dans la pratique, Lasswell s’est avant tout focalisé sur les deux points béhavioristes : l'analyse des effets et, en corrélation étroite avec ceux-ci, l'analyse du contenu (environnement sémantique) qui fournit au chercheur des éléments susceptibles d'orienter son approche du public. Pourtant, ces recherches illustrées par le rapport en 12 volumes de la fondation Payne remettent en question la théorie behavioriste de l'effet direct des messages sur les récepteurs et insistent sur les facteurs de différence dans la réception des messages, tels que l'âge, le sexe, l'environnement social, les expériences passées et l'influence des parents. [Wartella et Reeves, "Historical Trends in Research on Children and the Media: 1900-1960", Journal of Communication, v35 n2 p118-33 Spr 1985.]. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  6. 6. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  I - Harold Lasswell et l'impact de la propagande  2 – La piqûre hypodermique  Les fonctions du média : sur veiller, relier, conser ver, amuser Le média est supposé agir selon le modèle de « l'aiguille hypodermique », terme forgé par Lasswell lui-même pour désigner l’effet ou l'impact indirect et indifférencié sur les individus atomisés. Cette tradition de recherche est en fait tournée vers les effets, dans une période de réformes sociales, des médias, sur les enfants et les jeunes. Mais pour Lasswell, le processus de communication remplit trois fonctions principales chez le récepteur [Lasswell, Power and Personality, 1948]  la surveillance de l'environnement, en révélant tout ce qui pourrait menacer ou affecter le système de valeurs d'une communauté ou des parties qui la composent ;  la mise en relation des composantes de la société pour produire une réponse à l'environnement  la transmission de l'héritage social et de la hiérarchie  Deux sociologues, Paul F. Lazarsfeld (1901-1976) et Robert K. Merton (né en 1910), ajouteront à ces trois fonctions une quatrième, l'Entertainment ou le divertissement. Ils complexifieront le schéma en discernant la possibilité de dysfonction, de fonction latente/manifeste. Les fonctions manifestes étant celles qui sont comprises et voulues par les participants du système, tandis que les fonctions latentes sont celles qui ne sont ni comprises ni recherchées. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  7. 7. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  I - Harold Lasswell et l'impact de la propagande  3 – La théorie de l’Agenda Setting  Au delà du message, contrôler l’agenda. L’un des derniers concepts fonctionnalistes dans la veine béhavioriste est celui de l’Agenda Setting [Maxwell Mc Comb, Media Agenda Setting, 1981 et Using Communication Theory, 1979 et Donald Shaw] qui étudie les modes de valorisation de l’événement et ses modes d’occultation. La fonction d’agenda est essentielle dans l’économie des médias et dans le rapport conflictuel entre les acteurs médiatiques : médias, acteurs politiques, sondages… • Les médias jouent un rôle important dans la formation de la réalité sociale par la sélection et le classement des informations. Ils sont en somme les auteurs d'un véritable agenda public qui ordonne et organise notre monde. • Intérêts et incertitudes pour un objet créent un manque que viennent combler les médias. L'individu indécis a besoin d'une information pour résoudre sa façon de voir. • Il faut nuancer l’indécision par la proximité réelle de l'objet avec le récepteur. Plus il y a de contacts directs, moins il assignera le rôle d’agenda setting aux médias. Plus il en est loin, plus il suivra cet agenda et déléguera son expérience. • De plus, les médias ne déterminent pas la pensée mais comment penser (importance, lieu...) Leur influence se focalise sur la qualification des perceptions de l'objet et de ses attributs. Les études d'agenda setting nous montrent que les médias ne nous disent pas ce qu'il faut penser mais à quoi il faut penser ; ils jouent le rôle d'un maître de cérémonie ou d’un tableau d'affichage sur lequel viendraient s'inscrire les problèmes qui doivent faire l'objet du débat dans une société. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  8. 8. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  II - Le modèle du Two Step Flow de Lazarsfeld  1 – La figure des leaders d’opinion  La légitimité du leader joue un rôle essentiel dans la persuasion. Le courant fonctionnaliste sera formalisé dans l'après-guerre par Robert K. Merton et Paul F. Lazarsfeld, qui se situent dans la lignée des démarches fonctionnalistes qu'ont adoptées dès l’entre-deux-guerres des ethnologues britanniques comme A.R. Radcliff-Brown et Bronislaw Malinowski, eux-mêmes fortement influencés par Durkheim. • À ces derniers, Merton emprunte le postulat de l'unité fonctionnelle de la société. L'histoire du fonctionnalisme fait de Merton l’un des quatre pairs de la Mass Communication Research, au même titre que Lasswell et les psychologues Kurt Lewin et Carl Hovland. • La découverte du groupe primaire et de l'échelon intermédiaire (Crucial pour Lazarsfeld et ses collaborateurs) dérive plus directement des travaux de Kurt Lewin (1890 - 1947). Il a publié en 1935, A Dynamic Theory of Personality, et l'année suivante, Principles of Topological Psychology. Lewin étudie la « décision de groupe », le phénomène du leader, les « réactions » de chaque membre à l'intérieur de celui-ci devant un message communiqué selon différentes voies. Au cours de ces expériences, se précise la notion de gatekeeper, ou de contrôleur du flux d'informations, fonction qui fait émerger les « leaders d'opinion » informels. • Les études du laboratoire de Carl Hovland donnèrent lieu, après la guerre, à une série importante de recherches sur les moyens d'améliorer l'efficacité de la persuasion de masse, en procédant à des expériences qui font varier « l'image du communicateur », la nature du contenu et la mise en situation de l'audience. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  9. 9. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  II - Le modèle du Two Step Flow de Lazarsfeld  2 – Le modèle du Two Step Flow  La légitimité du leader joue un rôle essentiel dans la persuasion. Paul F. Lazarsfeld, ce psychologue autrichien, s'est vu confier, dès 1938, la responsabilité du Princeton radio project. Ce projet de recherche administrative a inauguré une ligne d'études quantitatives sur les audiences, à charge d'enregistrer les réactions de l'auditeur en terme de goût, de dégoût ou d'indifférence. Baptisé « analyseur Lazarsfeld - Stanton », le procédé, créé pour la radio, est vite repris par les spécialistes de l'analyse des réactions du public au cinéma. • • • • Lazarsfeld remet en cause la conception même de mission ou d’effet des médias issu des penseurs influencés par la philosophie du pragmatisme [Cooley et Park], qui voyaient en ces instruments modernes des déterminants sociaux porteurs d’une vie plus démocratique. Dans les années 50, l'histoire de la sociologie fonctionnaliste des médias tourne autour d’une innovation : la découverte d'un élément intermédiaire entre le point initial et le point final du processus de communication, une fonction de médiation sociale locale des messages de masse. La première étude, The People's Choice, est publiée en 1944. La seconde, Personal influence : The Part Played by People in the Flow of Mass Communication, co-signée par Lazarsfeld et Elihu Katz, sort en 1955, mais exploite des enquêtes effectuées dix ans auparavant. Cette étude découvre, comme la précédente, l'importance du « groupe primaire ». A partir de Stuart Hall, [Encoding and Decoding in the Television message, 1973] le médiateur occupe une position fonctionnelle de pouvoir en ce qu’il peut : Renforcer les émetteurs en demande d’une réception telle quelle, Négocier entre adaptation et opposition, Interpréter totalement le message dans les codes du récepteur. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  10. 10. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  II - Le modèle du Two Step Flow de Lazarsfeld  3 – La découverte du récepteur  Apologie de l’autonomie du récepteur Cette façon de voir orienta la recherche vers l'établissement de ces paliers, de ces étapes successives, par lesquelles devait passer toute adoption d'un nouveau produit, d'un nouveau comportement ou d’une nouvelle information. Des modèles apparurent, codifiant les échelons qui servirent de cadres pour déterminer les modes de communication de masse ou interpersonnelle, les plus aptes à entraîner l'adoption de l'innovation. Dans le phénomène de persuasion, le changement vient du récepteur. L’étude de la profondeur de la persuasion mène donc à l'étude de la psychologie du récepteur, à son autonomie. Le paradigme de Lazarsfeld, dans sa théorie des effets limités, indirects et à court terme, démontre que le spectateur possède des défenses et des filtres contre la propagande  : • Expositions sélectives déterminées par la relation préalable du sujet avec cette information. • La perception sélective ne prend en compte que 20 ou 30 % du sujet traité • La mémorisation est-elle aussi sélective selon la carte psychoaffective du récepteur ? Elihu Katz, dans sa théorie de la communication à plusieurs niveaux, avec un groupe de référence et des leaders d’opinion, montre que les médias ont une influence sur le renforcement d’opinions constituées en dehors d’eux-mêmes, bien plus que sur le changement d’opinion. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  11. 11. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  III - Le modèle uses and gratifications de Elihu Katz  1 – Vers une lecture négociée des médias  La réception est le fruit d’une négociation du récepteur pour son propre intérêt. La sociologie fonctionnaliste s'est ouverte, dans les années 70, aux études ethnographiques sur l'audience de la réception par le courant des uses and gratifications qui s'intéresse aux satisfactions des usagers et pose la question suivante : « qu'est-ce que les gens font des médias ? » [Blumler and Katz, 1975] Ce courant s'éloigne radicalement des théories des effets directs et tente de dépasser les théories des effets indirects ou limités, notamment les théories diffusionnistes et d'agenda setting. Dans les années 80, ce courant développe sa propre notion de lecture négociée, le sens des effets pénétrés de l'interaction des textes et des relations assumées par les audiences. Le décodage est lié à l'application de l'audience, du jeu social et culturel du récepteur. L'étude menée par l’université de Jérusalem sur la réception des épisodes de Dallas est l’un des moments clés de cette recherche [Liebes et Katz, 1991]. Pour Katz, il est possible de réhabiliter une convergence entre la sociologie fonctionnaliste et les théories critiques.   amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  12. 12. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  III - Le modèle uses and gratifications de Elihu Katz  3 – derniers développements sur les usages médiatiques  La réception est le fruit d’une négociation du récepteur pour son propre De nombreuses recherches vont par la suite détrôner l’émetteur en insistant sur les processus d’usage et d’appropriation intérêt. de l’information. Le modèle de Kelman (psycho-sociologie) [Kelman] insiste sur un processus d’appropriation en trois partie « acquiescement, identification et internalisassion ». Le modèle de Ghiglionne, autour du « contrat de communication », montre que la communication met en œuvre, par des sujets, un système de signes, dans la mesure où des enjeux sont localisables dans un moment situé. La mise en œuvre de ce contrat rend nécessaire la bonne compréhension des règles dicibles des objets, des règles et des sujets. [R. Ghiglionne, Enjeux théoriques et expérimentaux, 1983, L’Homme communiquant, A.Colin, 1986, Je vous ai compris ou l’Analyse du discours politique, 1989]. Le modèle de Barnland.[in Foundation of Communication Theory]. Barnland insiste sur nos capacités internes d’interprétation. Transaction interne où l'émetteur s’adapte à son récepteur en se projetant lui-même tel qu’il suppose être vu. Le modèle de Thayer. La compréhension du récepteur est une notion plus fondamentale que l'émetteur, qui somme toute n’est qu'une petite donnée dans le message. Tout se joue dans la réception, dans le récepteur. Ravault dans sa thèse et dans Défense de l’identité culturelle par les réseaux de coer-séduction, 1985 étudie les réseaux de coerséduction qui prennent en main le message de l'émetteur et fabriquent sa réception. A partir de Stuart Hall, [Encoding and Decoding in the Télévision message, 1973] le médiateur occupe une position fonctionnelle de pouvoir en ce qu’il peut : Renforcer les émetteurs en demande d’une réception telle quelle, Négocier entre adaptation et opposition, Interpréter totalement le message dans les codes du récepteur. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  13. 13. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  III - Le modèle uses and gratifications de Elihu Katz  3 – derniers développements sur les usages médiatiques  Une sociopolitique des usages des NTIC. Michel de Certeau avait décrit en 1980 dans les arts de faire, l'invention du quotidien, une problématique des usagers, des manières de faire des usagers, en insistant sur leur capacité à détourner, à contourner la rationalité des dispositifs mis en place par les acteurs étatiques et marchands. Ce mouvement basé sur le récepteur a sans doute été l’un des moments clés dans les théories de l'information et de la communication [Dahlgren, 1985 ; Sfez, 1988 ; Curran, 1990 ; Wolf, 1990 ; Dayan, 1992 ; Silverstone, 1994 ; Mattelart et Neveu, 1996 ; Mattelart, 2002]. En France avec l'émergence de nouvelles technologies de l'information et de communication, on a vu se redynamiser l'étude sur les mécanismes de socialisation des machines communicantes. La recherche française s'est intéressée à construire une sociopolitique des usages en soulignant l'importance de la médiation, de l'interaction, et de la construction collective de l'objet technique et a montré que la formation de l'usage social de ces techniques proposait des processus complexes de rencontre entre l’innovation technique et l'innovation sociale [Boullier, 1984 ; Moeglin, 1991 ; Vitalis, 1994] Même si aujourd'hui cette sociologie des usages est critiquée dans son risque d'enfermement dans l'empirisme micro-social. [Miège, 2000 ; Jouet, 2000] amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28
  14. 14. UE1 – Théories des Sciences de l’Info-Communication C2 – Paradigme Structuro-Fonctionnaliste  Conclusion  La réception est le fruit d’une négociation du récepteur pour son propre intérêt. En effet, il faut distinguer l'intérêt d'une étude de la réception d’une vue instrumentalisée par les mouvements néolibéraux de l'individu consommateur, qui occupe une place centrale dans la société. Ce consommateur serait constamment souverain dans ses choix, sur un marché libre des idées et ignorerait donc tous les moyens de propagande. Il serait alors temps de gommer la question du pouvoir de la communication, qui a tant obsédé les générations précédentes. Aussi simplistes qu'ils ne paraissent, ces arguments contribuent implicitement à invalider la question des déterminations sociales et économiques de la consommation individuelle comme de la production et de la consommation nationale des films. Parallèlement, un mouvement managérial de connaissance du consommateur, qui multiplie les techniques de mesure des cibles et des styles de vie sans cesse affinés, grâce aux technologies informatiques de production et de stockage de données individuelles et de groupes, participe à l'instrumentalisation de cette théorie de la réception culturelle. On tendra vers une connaissance et une intégration fonctionnelle, effective, du consommateur dans le dispositif de production des médias. amar.lakel@u-bordeaux3.fr mardi 3 décembre 2013 09:13:28

×