SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  78
Nouveaux
régimes de vérité
à l’heure des
réseaux sociaux
Amar LAKEL
le 6 janvier 2021
à 18 h
Prolégomènes : Communicatio,n
Mass Media et Propagande
La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est
alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle].
« Réel »
La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est
alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle].
« Réel »
Système neuroperceptif
La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est
alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle].
« Réel »
Système neuroperceptif
Système cognitif
La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est
alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle].
« Réel »
Système neuroperceptif
Système cognitif
Représentations conscientes
La communication, c’est le confinement dans la
réalité d’un autre
« Réel »
Système neuro perceptif
Système cognitif
Représentations conscientes
Représentations d’Autrui
La communication, c’est le confinement dans la
réalité d’un autre
« Réel »
Système neuro perceptif
Système cognitif
Représentations conscientes
Représentations d’Autrui
Réification documentaire
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus Shaman(mythes)
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus
Cité-Etat
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus
Cité-Etat
Etats-empire
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus
Cité-Etat
Etats-empire
Mondialisation Industrielle
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus
Cité-Etat
Etats-empire
Mondialisation Industrielle
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(Biens)
L’idéologie, c’est la lutte au cœur des
conditions de possibilités du sujet
« L'idéologie est une
representation du rapport
imaginaire des individus à
leurs conditions réelles
d'existence. »
Tribus
Cité-Etat
Etats-empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(Biens)
Influenceur(Hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - ArtTribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - Art
Architecture - Lieu
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - Art
Architecture - Lieu
Livre
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - Art
Architecture - Lieu
Livre
Technologie
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - Art
Architecture - Lieu
Livre
Technologie
Audiovisuel
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Les médias comme dispositif de
subjectivation
«L'idéologie interpelle
l’individus en sujet. »
Récit – Rituel - Art
Architecture - Lieu
Livre
Technologie
Audiovisuel
Internet
Tribus
Cité-Etat
Etats-Empire
Mondialisation Industrielle
Société spectacularisée
Shaman(mythes)
Prêtres(Religions)
Pape(Monothéisme)
Savant(Science)
Société de consommation Star(biens)
Influenceur(hédon)
Quelles vérités de la propagande ?
Quelles vérités de la propagande ?
Posture idéologique : Imposer une
représentation imaginaire dans une invisibilisation
des conditions de production.
Quelles vérités de la propagande ?
Posture idéologique : Imposer une
représentation imaginaire dans une invisibilisation
des conditions de production.
Posture critique : Mettre en visibilité les
conditions de production d’une représentation
pour en révéler les stratégies de pouvoir
Quelles vérités de la propagande ?
Posture idéologique : Imposer une
représentation imaginaire dans une invisibilisation
des conditions de production.
Posture critique : Mettre en visibilité les
conditions de production d’une représentation
pour en révéler les stratégies de pouvoir
Posture scientifique : Construire une
représentation rationnelle en exhibant les
conditions de production à des fins critiques et de
reproductibilité (sujet rationnel universel)
Quelles vérités de la propagande ?
Posture idéologique : Imposer une
représentation imaginaire dans une invisibilisation
des conditions de production.
Posture critique : Mettre en visibilité les
conditions de production d’une représentation
pour en révéler les stratégies de pouvoir
Posture scientifique : Construire une
représentation rationnelle en exhibant les
conditions de production à des fins critiques et de
reproductibilité (sujet rationnel universel)
Posture nihiliste : ne plus penser et se retirer du
monde (dans l’alcool, l’art, la permaculture, le jeu
vidéo ou tout à la fois)
I – Aux origines des théories
modernes de la propagande.
I.1 – aux fondements : l’approche
psychosociologique
I.1 – aux fondements : l’approche
psychosociologique
- Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le
fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus
d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de
réussite
I.1 – aux fondements : l’approche
psychosociologique
- Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le
fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus
d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de
réussite
- Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules :
Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la
base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets
arbitraires.
I.1 – aux fondements : l’approche
psychosociologique
- Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le
fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus
d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de
réussite
- Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules :
Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la
base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets
arbitraires.
- Sigmund Freud (1856 – 1939) et la métapsychologie : La
psyché fondamentalement inconsciente est une lutte entre le ça et
le surmoi pour aboutir à un processus d’adaptation que l’on appelle
le sujet.
I.1 – aux fondements : l’approche
psychosociologique
- Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le
fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus
d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de
réussite
- Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules :
Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la
base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets
arbitraires.
- Sigmund Freud (1856 – 1939) et la métapsychologie : La
psyché fondamentalement inconsciente est une lutte entre le ça et
le surmoi pour aboutir à un processus d’adaptation que l’on appelle
le sujet.
- Karl Marx (1818 – 1883) et l’idéologie allemande: Ce sont les
conditions sociales qui sont les conditions de possibilité de
représentations d’un sujet fondamentalement socialisé dans des
rapports de domination.
I.2 – L’ère des totalitarismes
I.2 – L’ère des totalitarismes
- Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est
constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la
soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation
dominante.
I.2 – L’ère des totalitarismes
- Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est
constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la
soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation
dominante.
- Whilhem Reich (1897-1957) et la psychologie des masses : La
frustration des désirs, la peur et l’angoisse de mort poussent le
sujet dans une régression subjective violente le plongeant dans
des phénomènes de foules imitatives (Renée Girard)
I.2 – L’ère des totalitarismes
- Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est
constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la
soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation
dominante.
- Whilhem Reich (1897-1957) et la psychologie des masses : La
frustration des désirs, la peur et l’angoisse de mort poussent le
sujet dans une régression subjective violente le plongeant dans
des phénomènes de foules imitatives (Renée Girard)
- Serge Tchakotine (1883 – 1973) et le viol des foules : Les sujets
sont conditionnés dans des rapports de domination. La peur, la
menace, la monstration de la puissance et la projection dans le
chef surhumain sont les meilleures conditions pour la soumission à
l’idéologie dominante.
I.3 – La version capitaliste : la
démocratie des élites
Le public doit être remis à sa
place [...] pour que chacun de
nous puisse vivre à l'abri du
piétinement et du rugissement
d'un troupeau égaré”
I.3 – La version capitaliste : la
démocratie des élites
- Walter Lippman (1889 – 1974) et The Public Opinion : Dans le
monde complexe, les masses n’ont ni la capacité ni le temps de se
faire une opinion rationnelle. Les mass medias ont d’ailleurs une
telle puissance de manipulation qu’il est impossible d’avoir un
débat rationnel. Les masses doivent confier leurs opinions à une
élite d’experts débattant dans des espaces médiatisés.
Le public doit être remis à sa
place [...] pour que chacun de
nous puisse vivre à l'abri du
piétinement et du rugissement
d'un troupeau égaré”
I.3 – La version capitaliste : la
démocratie des élites
- Walter Lippman (1889 – 1974) et The Public Opinion : Dans le
monde complexe, les masses n’ont ni la capacité ni le temps de se
faire une opinion rationnelle. Les mass medias ont d’ailleurs une
telle puissance de manipulation qu’il est impossible d’avoir un
débat rationnel. Les masses doivent confier leurs opinions à une
élite d’experts débattant dans des espaces médiatisés.
- Edward Bernays (1889 – 1995) et L’ingénierie du consentement
: Événement disruptif fortement émotionnel(1), Élites interprétatives
(2) et diffusion massive de la réponse(3) Monstration des
adhésions des masses(4)
Le public doit être remis à sa
place [...] pour que chacun de
nous puisse vivre à l'abri du
piétinement et du rugissement
d'un troupeau égaré”
II – Les résistances du récepteur
II.1 – Harols Lasswell : la science de
la réception
II.1 – Harols Lasswell : la science de
la réception
Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la
démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus
économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les
prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir,
elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la
pompe à eau ».
II.1 – Harols Lasswell : la science de
la réception
Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la
démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus
économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les
prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir,
elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la
pompe à eau ».
Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel
canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en
corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement
sémantique)
II.1 – Harols Lasswell : la science de
la réception
Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la
démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus
économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les
prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir,
elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la
pompe à eau ».
Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel
canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en
corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement
sémantique)
Les médias (comme toute communication d’ailleurs) agissent
comme des filtres de la réalité selon 4 fonctions : Information de
l’événement – Mise en forme du réel – Rappel des règles et
normes dominantes – Divertissement. [Agenda Setting Methods]
II.1 – Harols Lasswell : la science de
la réception
Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la
démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus
économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les
prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir,
elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la
pompe à eau ».
Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel
canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en
corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement
sémantique)
Les médias (comme toute communication d’ailleurs) agissent
comme des filtres de la réalité selon 4 fonctions : Information de
l’événement – Mise en forme du réel – Rappel des règles et
normes dominantes – Divertissement. [Agenda Setting Methods]
Le récepteur à un rôle actif dans l’acceptation du message en
fonction de son identité sociale. Le message doit être adapté à ses
cibles aux risques d’une dissonance cognitive et d’un rejet.
II.2 – Paul Lazarfeld et la
redécouverte des groupes primaires
II.2 – Paul Lazarfeld et la
redécouverte des groupes primaires
La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt
Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et
Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du
groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en
général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation
effective sur l’appartenance symbolique.
II.2 – Paul Lazarfeld et la
redécouverte des groupes primaires
La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt
Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et
Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du
groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en
général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation
effective sur l’appartenance symbolique.
Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of
Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est
un réseau social où se dégage des fonctions précises et une
hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper,
innovateur, mais surtout leader d’opinion.
II.2 – Paul Lazarfeld et la
redécouverte des groupes primaires
La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt
Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et
Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du
groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en
général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation
effective sur l’appartenance symbolique.
Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of
Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est
un réseau social où se dégage des fonctions précises et une
hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper,
innovateur, mais surtout leader d’opinion.
Le leader d’opinion est un médiateur qui va « digérer » les
informations extérieures pour quelles soient compatible avec les
représentations du groupe
II.2 – Paul Lazarfeld et la
redécouverte des groupes primaires
La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt
Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et
Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du
groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en
général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation
effective sur l’appartenance symbolique.
Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of
Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est
un réseau social où se dégage des fonctions précises et une
hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper,
innovateur, mais surtout leader d’opinion.
Le leader d’opinion est un médiateur qui va « digérer » les
informations extérieures pour quelles soient compatible avec les
représentations du groupe
La légitimité d’un leader d’opinion ne repose pas uniquement
sur le message, mais sur sa position sociale : expérience
particulière avec le référent, capacités particulières en relation avec
l’objet, probité et neutralité face à l’objet, figures de réussite…
[Modèle]
II.3 – Elihu Katz : Une apologie du
récepteur
II.3 – Elihu Katz : Une apologie du
récepteur
L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente
de remettre en cause les théories de la domination
idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and
gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass
medias studies
II.3 – Elihu Katz : Une apologie du
récepteur
L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente
de remettre en cause les théories de la domination
idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and
gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass
medias studies
In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il
possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des
messages (expositions sélectives, perceptions sélectives,
mémorisation fragile, inférences bayésiennes)
II.3 – Elihu Katz : Une apologie du
récepteur
L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente
de remettre en cause les théories de la domination
idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and
gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass
medias studies
In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il
possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des
messages (expositions sélectives, perceptions sélectives,
mémorisation fragile, inférences bayésiennes)
Le récepteur accepte des informations qui lui servent à quelque
chose et lui apporte des satisfactions. La figure du
consommateur actif comme idéal du citoyen libre dans un
marché informationnel. Il lui reste une marge de liberté dans le
choix des produits qui lui sont offerts !
II.3 – Elihu Katz : Une apologie du
récepteur
L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente
de remettre en cause les théories de la domination
idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and
gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass
medias studies
In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il
possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des
messages (expositions sélectives, perceptions sélectives,
mémorisation fragile, inférences bayésiennes)
Le récepteur accepte des informations qui lui servent à quelque
chose et lui apporte des satisfactions. La figure du
consommateur actif comme idéal du citoyen libre dans un
marché informationnel. Il lui reste une marge de liberté dans le
choix des produits qui lui sont offerts !
Mais Katz ne va pas jusqu’au bout de sa logique de marché libre
en oubliant d’analyser les effets de monopole, du marketing de
masse, de l’industrialisation des biens, de la puissance
technomédiatique, des stratégies de restriction et de
contraintes des cultures alternatives, etc.
III – L’utopie Internet
II.1 – Un média communautaire
II.1 – Un média communautaire
La figure du producteur-consommateur indépendant :
Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs
aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people
libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique.
II.1 – Un média communautaire
La figure du producteur-consommateur indépendant :
Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs
aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people
libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique.
La “grande démocratisation” des moyens de production de
l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de
même un coût élevé (formation aux compétences techniques,
matériels, diffusion, etc.)
II.1 – Un média communautaire
La figure du producteur-consommateur indépendant :
Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs
aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people
libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique.
La “grande démocratisation” des moyens de production de
l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de
même un coût élevé (formation aux compétences techniques,
matériels, diffusion, etc.)
L’accès au marché reste sous le contrôle de multinationale en
collaboration avec les États (Google, Facebook, Twitter, etc). La
gouvernance algorithmique est automatisée, mais aucunement
libre des rapports de dominations (Mythe du marché libre) ou
marchand.
II.1 – Un média communautaire
La figure du producteur-consommateur indépendant :
Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs
aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people
libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique.
La “grande démocratisation” des moyens de production de
l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de
même un coût élevé (formation aux compétences techniques,
matériels, diffusion, etc.)
Les médias numériques sont l’intégration ultime de la vie privée
dans l’espace spectacularisé. Nous avons accepté de médiatiser
notre vie la plus intime dans l’univers de grands groupes
mondialisé, médiatisé nos relations au cœur de notre groupe
premier (relations amoureuses, famille, amis, etc.)
L’accès au marché reste sous le contrôle de multinationale en
collaboration avec les États (Google, Facebook, Twitter, etc). La
gouvernance algorithmique est automatisée, mais aucunement
libre des rapports de dominations (Mythe du marché libre) ou
marchand.
II.2 – Le grand confinement perpétuel
II.2 – Le grand confinement perpétuel
Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de
la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit
au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel,
esthétique, hors-normes, sensationnel).
II.2 – Le grand confinement perpétuel
Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de
la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit
au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel,
esthétique, hors-normes, sensationnel).
Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces
communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée
dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le
courrier du prisonnier]
II.2 – Le grand confinement perpétuel
Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de
la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit
au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel,
esthétique, hors-normes, sensationnel).
Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces
communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée
dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le
courrier du prisonnier]
L’impression d’une foire d’empoigne d’opinion de plus en plus
irrationnelle et instinctive qui rappelle les prophéties de la foule…
dont il faut se méfier, car elles répondent trop à l’archétype des
théories de l’élite (complotisme, fascisme, antisémitisme, etc.)
II.2 – Le grand confinement perpétuel
Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de
la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit
au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel,
esthétique, hors-normes, sensationnel).
Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces
communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée
dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le
courrier du prisonnier]
L’impression d’une foire d’empoigne d’opinion de plus en plus
irrationnelle et instinctive qui rappelle les prophéties de la foule…
dont il faut se méfier, car elles répondent trop à l’archétype des
théories de l’élite (complotisme, fascisme, antisémitisme, etc.)
Invisibilité des règles du jeu arbitraire : L’accès à l’information
est sous la gouvernance d’algorithmes secrets, propriétés de 2 ou
3 grands groupes informationnels qui ont signé des accords
d’intérêt avec les dominants du XXème siècle
II.3 – L’impossible critique ?
II.3 – L’impossible critique ?
L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans
un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et
fermé.
II.3 – L’impossible critique ?
L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans
un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et
fermé.
Une recherche des usages et des effets extrêmement
difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique
II.3 – L’impossible critique ?
L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans
un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et
fermé.
Une recherche des usages et des effets extrêmement
difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique
La raréfaction de toutes les formes de financement pour la
recherche critique dans une centralisation à l’ANR au
service de la recherche d’État
II.3 – L’impossible critique ?
L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans
un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et
fermé.
Une recherche des usages et des effets extrêmement
difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique
La raréfaction de toutes les formes de financement pour la
recherche critique dans une centralisation à l’ANR au
service de la recherche d’État
Pour des ZAR (Zone Autonome de Recherche) pour la
critique scientifique des nouvelles fabriques du
consentement
La critique réduite au buzz
démagogique : le cas Juan branco
La critique réduite au buzz
démagogique : le cas Juan branco
Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de
gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle
La critique réduite au buzz
démagogique : le cas Juan branco
Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de
gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle
Une argumentation violente ad hominem homophobe et
poujadiste qui jette des têtes au people en colère
La critique réduite au buzz
démagogique : le cas Juan branco
Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de
gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle
Une argumentation violente ad hominem homophobe et
poujadiste qui jette des têtes au people en colère
Une régression intellectuelle et littéraire de posts de blog
mal écrit et sans fondements
La critique réduite au buzz
démagogique : le cas Juan branco
Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de
gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle
Une argumentation violente ad hominem homophobe et
poujadiste qui jette des têtes au people en colère
Une régression intellectuelle et littéraire de posts de blog
mal écrit et sans fondements
Une viralité qui à rassembler l’extrême droite et la gauche
radicale en une union sacrée avant d’aboutir à une
condamnation unanime
Hold-Up
L’idiot utile

Contenu connexe

Similaire à Nouveaux régimes de vérité à l'heure des réseaux sociaux

Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...
Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...
Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...Amar LAKEL, PhD
 
Introduction à Sigmund Freud
Introduction à Sigmund Freud Introduction à Sigmund Freud
Introduction à Sigmund Freud - Gary
 
Placedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoralePlacedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoraleboprat
 
Placedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayagPlacedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayagboprat
 
Les Mouvements Vegan
Les Mouvements VeganLes Mouvements Vegan
Les Mouvements Veganantispecisme
 
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernes
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernesDe l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernes
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernesLa Fabrique Narrative
 
Approche Psychodynamique
Approche PsychodynamiqueApproche Psychodynamique
Approche PsychodynamiqueSignlighter
 
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreLa veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreRed Guy
 
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...Sarah Thielens
 
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)Fabrice Aimetti
 
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...David VALLAT
 
Gauchet- Penser la Société des médias
Gauchet- Penser la Société des médiasGauchet- Penser la Société des médias
Gauchet- Penser la Société des médiasblogmarcelgauchet
 
Nouveaux reperes
Nouveaux reperesNouveaux reperes
Nouveaux reperesoptionco
 

Similaire à Nouveaux régimes de vérité à l'heure des réseaux sociaux (20)

L'activisme vegan
L'activisme veganL'activisme vegan
L'activisme vegan
 
Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...
Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...
Paradigme Structiro - Fonctionnaliste - Le paradigme linguisitique, Introduct...
 
Introduction à Sigmund Freud
Introduction à Sigmund Freud Introduction à Sigmund Freud
Introduction à Sigmund Freud
 
Transformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétalTransformation personnelle et changement sociétal
Transformation personnelle et changement sociétal
 
Placedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamoralePlacedela palabre 2013_4_lamorale
Placedela palabre 2013_4_lamorale
 
Placedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayagPlacedela palabre 2012_9_benasayag
Placedela palabre 2012_9_benasayag
 
Les Mouvements Vegan
Les Mouvements VeganLes Mouvements Vegan
Les Mouvements Vegan
 
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernes
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernesDe l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernes
De l-individu-des-modernes-a-la-personne-des-postmodernes
 
Approche Psychodynamique
Approche PsychodynamiqueApproche Psychodynamique
Approche Psychodynamique
 
Corps et psychose
Corps et psychose Corps et psychose
Corps et psychose
 
Medias et stereotypes
Medias et stereotypesMedias et stereotypes
Medias et stereotypes
 
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la NoosphèreLa veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
La veille de Red Guy du 11.01.12 : la Noosphère
 
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...
Une communication créative? Découvrez comment vous creuser la tête. Conférenc...
 
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
Chercheurs de sens. — 21. De 1960 à 1969
 
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)
Réunion de la Communauté de Pratiques Narratives (Juin 2015, Bordeaux)
 
Antoine de rivasson_-_mip
Antoine de rivasson_-_mipAntoine de rivasson_-_mip
Antoine de rivasson_-_mip
 
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
 
Gauchet- Penser la Société des médias
Gauchet- Penser la Société des médiasGauchet- Penser la Société des médias
Gauchet- Penser la Société des médias
 
Nouveaux reperes
Nouveaux reperesNouveaux reperes
Nouveaux reperes
 
Eugenisme
EugenismeEugenisme
Eugenisme
 

Plus de Amar LAKEL, PhD

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Introduction au Data Marketing
Introduction au Data MarketingIntroduction au Data Marketing
Introduction au Data MarketingAmar LAKEL, PhD
 
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoirAmar LAKEL, PhD
 
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studies
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studiesEnjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studies
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studiesAmar LAKEL, PhD
 
Stratégie marketing digitale de A à Z
Stratégie marketing digitale de A à ZStratégie marketing digitale de A à Z
Stratégie marketing digitale de A à ZAmar LAKEL, PhD
 
L1 Cours Numérique & Société
 L1 Cours Numérique & Société L1 Cours Numérique & Société
L1 Cours Numérique & SociétéAmar LAKEL, PhD
 
L1 TD Numérique et Société
L1 TD Numérique et SociétéL1 TD Numérique et Société
L1 TD Numérique et SociétéAmar LAKEL, PhD
 
Data Analyse pas à pas avec R
Data Analyse pas à pas avec RData Analyse pas à pas avec R
Data Analyse pas à pas avec RAmar LAKEL, PhD
 
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.Amar LAKEL, PhD
 
Approches méthodologique d’analyse du web : en finir avec la division quali ...
Approches méthodologique d’analyse du web :  en finir avec la division quali ...Approches méthodologique d’analyse du web :  en finir avec la division quali ...
Approches méthodologique d’analyse du web : en finir avec la division quali ...Amar LAKEL, PhD
 
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numérique
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numériqueJuan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numérique
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numériqueAmar LAKEL, PhD
 
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...Amar LAKEL, PhD
 
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar LAKEL, PhD
 
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Amar LAKEL, PhD
 
Data Analysis pas à pas avec R
Data Analysis pas à pas avec RData Analysis pas à pas avec R
Data Analysis pas à pas avec RAmar LAKEL, PhD
 
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...Amar LAKEL, PhD
 
Transition digitale et Espaces publics numérics
Transition digitale et Espaces publics numéricsTransition digitale et Espaces publics numérics
Transition digitale et Espaces publics numéricsAmar LAKEL, PhD
 
Stratégie marketing digitale
Stratégie marketing digitaleStratégie marketing digitale
Stratégie marketing digitaleAmar LAKEL, PhD
 
L'univers du Web Analytics
L'univers du Web AnalyticsL'univers du Web Analytics
L'univers du Web AnalyticsAmar LAKEL, PhD
 

Plus de Amar LAKEL, PhD (20)

Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Introduction au Data Marketing
Introduction au Data MarketingIntroduction au Data Marketing
Introduction au Data Marketing
 
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir
[Update 2022] Elaborer la stratégie de communication - tout ce qu'il faut savoir
 
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studies
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studiesEnjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studies
Enjeux de la recherche en SHS à l'ère des digital studies
 
Stratégie marketing digitale de A à Z
Stratégie marketing digitale de A à ZStratégie marketing digitale de A à Z
Stratégie marketing digitale de A à Z
 
L1 Cours Numérique & Société
 L1 Cours Numérique & Société L1 Cours Numérique & Société
L1 Cours Numérique & Société
 
L1 TD Numérique et Société
L1 TD Numérique et SociétéL1 TD Numérique et Société
L1 TD Numérique et Société
 
Data Analyse
Data AnalyseData Analyse
Data Analyse
 
Data Analyse pas à pas avec R
Data Analyse pas à pas avec RData Analyse pas à pas avec R
Data Analyse pas à pas avec R
 
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.
Absorber les web pour constituer un corpus internet : My Web intelligence.
 
Approches méthodologique d’analyse du web : en finir avec la division quali ...
Approches méthodologique d’analyse du web :  en finir avec la division quali ...Approches méthodologique d’analyse du web :  en finir avec la division quali ...
Approches méthodologique d’analyse du web : en finir avec la division quali ...
 
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numérique
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numériqueJuan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numérique
Juan Branco, une stratégie marketing d'un nouvel intellectuel numérique
 
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...
Pour une documentologie digitale : La vie numérique de Robert Escarpit de 200...
 
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
Amar Lakel - Patrimonialisation numérique et avenir digital du document.
 
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
Du néolithique à la smart city : généalogie de l'espace public au coeur des p...
 
Data Analysis pas à pas avec R
Data Analysis pas à pas avec RData Analysis pas à pas avec R
Data Analysis pas à pas avec R
 
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...
La méthode Foucault : De l’énoncé à l’archive, enjeux du pouvoir dans la comm...
 
Transition digitale et Espaces publics numérics
Transition digitale et Espaces publics numéricsTransition digitale et Espaces publics numérics
Transition digitale et Espaces publics numérics
 
Stratégie marketing digitale
Stratégie marketing digitaleStratégie marketing digitale
Stratégie marketing digitale
 
L'univers du Web Analytics
L'univers du Web AnalyticsL'univers du Web Analytics
L'univers du Web Analytics
 

Nouveaux régimes de vérité à l'heure des réseaux sociaux

  • 1. Nouveaux régimes de vérité à l’heure des réseaux sociaux Amar LAKEL le 6 janvier 2021 à 18 h
  • 3. La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle]. « Réel »
  • 4. La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle]. « Réel » Système neuroperceptif
  • 5. La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle]. « Réel » Système neuroperceptif Système cognitif
  • 6. La réalité existe, mais je ne sais pas ce que c’est alors je la re-présente [Ockam 13ème siècle]. « Réel » Système neuroperceptif Système cognitif Représentations conscientes
  • 7. La communication, c’est le confinement dans la réalité d’un autre « Réel » Système neuro perceptif Système cognitif Représentations conscientes Représentations d’Autrui
  • 8. La communication, c’est le confinement dans la réalité d’un autre « Réel » Système neuro perceptif Système cognitif Représentations conscientes Représentations d’Autrui Réification documentaire
  • 9. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. »
  • 10. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Shaman(mythes)
  • 11. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Cité-Etat Shaman(mythes) Prêtres(Religions)
  • 12. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Cité-Etat Etats-empire Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme)
  • 13. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Cité-Etat Etats-empire Mondialisation Industrielle Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science)
  • 14. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Cité-Etat Etats-empire Mondialisation Industrielle Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(Biens)
  • 15. L’idéologie, c’est la lutte au cœur des conditions de possibilités du sujet « L'idéologie est une representation du rapport imaginaire des individus à leurs conditions réelles d'existence. » Tribus Cité-Etat Etats-empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(Biens) Influenceur(Hédon)
  • 16. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 17. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - ArtTribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 18. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - Art Architecture - Lieu Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 19. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - Art Architecture - Lieu Livre Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 20. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - Art Architecture - Lieu Livre Technologie Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 21. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - Art Architecture - Lieu Livre Technologie Audiovisuel Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 22. Les médias comme dispositif de subjectivation «L'idéologie interpelle l’individus en sujet. » Récit – Rituel - Art Architecture - Lieu Livre Technologie Audiovisuel Internet Tribus Cité-Etat Etats-Empire Mondialisation Industrielle Société spectacularisée Shaman(mythes) Prêtres(Religions) Pape(Monothéisme) Savant(Science) Société de consommation Star(biens) Influenceur(hédon)
  • 23. Quelles vérités de la propagande ?
  • 24. Quelles vérités de la propagande ? Posture idéologique : Imposer une représentation imaginaire dans une invisibilisation des conditions de production.
  • 25. Quelles vérités de la propagande ? Posture idéologique : Imposer une représentation imaginaire dans une invisibilisation des conditions de production. Posture critique : Mettre en visibilité les conditions de production d’une représentation pour en révéler les stratégies de pouvoir
  • 26. Quelles vérités de la propagande ? Posture idéologique : Imposer une représentation imaginaire dans une invisibilisation des conditions de production. Posture critique : Mettre en visibilité les conditions de production d’une représentation pour en révéler les stratégies de pouvoir Posture scientifique : Construire une représentation rationnelle en exhibant les conditions de production à des fins critiques et de reproductibilité (sujet rationnel universel)
  • 27. Quelles vérités de la propagande ? Posture idéologique : Imposer une représentation imaginaire dans une invisibilisation des conditions de production. Posture critique : Mettre en visibilité les conditions de production d’une représentation pour en révéler les stratégies de pouvoir Posture scientifique : Construire une représentation rationnelle en exhibant les conditions de production à des fins critiques et de reproductibilité (sujet rationnel universel) Posture nihiliste : ne plus penser et se retirer du monde (dans l’alcool, l’art, la permaculture, le jeu vidéo ou tout à la fois)
  • 28. I – Aux origines des théories modernes de la propagande.
  • 29. I.1 – aux fondements : l’approche psychosociologique
  • 30. I.1 – aux fondements : l’approche psychosociologique - Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de réussite
  • 31. I.1 – aux fondements : l’approche psychosociologique - Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de réussite - Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules : Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets arbitraires.
  • 32. I.1 – aux fondements : l’approche psychosociologique - Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de réussite - Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules : Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets arbitraires. - Sigmund Freud (1856 – 1939) et la métapsychologie : La psyché fondamentalement inconsciente est une lutte entre le ça et le surmoi pour aboutir à un processus d’adaptation que l’on appelle le sujet.
  • 33. I.1 – aux fondements : l’approche psychosociologique - Gabriel Tarde (1843 – 1904) et les lois de l’imitation : le fonctionnement fondamental de la subjectivation est un processus d’imitation (essentiellement inconscient) de nos modèles de réussite - Gustave Le Bon (1843 – 1904) et la Psychologie des foules : Ce processus d’imitation est inconscient et imaginaire. C’est sur la base de régime symbolique qu’il fixe le désir sur des objets arbitraires. - Sigmund Freud (1856 – 1939) et la métapsychologie : La psyché fondamentalement inconsciente est une lutte entre le ça et le surmoi pour aboutir à un processus d’adaptation que l’on appelle le sujet. - Karl Marx (1818 – 1883) et l’idéologie allemande: Ce sont les conditions sociales qui sont les conditions de possibilité de représentations d’un sujet fondamentalement socialisé dans des rapports de domination.
  • 34. I.2 – L’ère des totalitarismes
  • 35. I.2 – L’ère des totalitarismes - Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation dominante.
  • 36. I.2 – L’ère des totalitarismes - Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation dominante. - Whilhem Reich (1897-1957) et la psychologie des masses : La frustration des désirs, la peur et l’angoisse de mort poussent le sujet dans une régression subjective violente le plongeant dans des phénomènes de foules imitatives (Renée Girard)
  • 37. I.2 – L’ère des totalitarismes - Mosca, Pareto et Robert Michels (et Gramsci) : Une société est constituée d’élites dominantes qui ne peuvent maintenir la soumission à l’ordre social sans une adhésion à une représentation dominante. - Whilhem Reich (1897-1957) et la psychologie des masses : La frustration des désirs, la peur et l’angoisse de mort poussent le sujet dans une régression subjective violente le plongeant dans des phénomènes de foules imitatives (Renée Girard) - Serge Tchakotine (1883 – 1973) et le viol des foules : Les sujets sont conditionnés dans des rapports de domination. La peur, la menace, la monstration de la puissance et la projection dans le chef surhumain sont les meilleures conditions pour la soumission à l’idéologie dominante.
  • 38. I.3 – La version capitaliste : la démocratie des élites Le public doit être remis à sa place [...] pour que chacun de nous puisse vivre à l'abri du piétinement et du rugissement d'un troupeau égaré”
  • 39. I.3 – La version capitaliste : la démocratie des élites - Walter Lippman (1889 – 1974) et The Public Opinion : Dans le monde complexe, les masses n’ont ni la capacité ni le temps de se faire une opinion rationnelle. Les mass medias ont d’ailleurs une telle puissance de manipulation qu’il est impossible d’avoir un débat rationnel. Les masses doivent confier leurs opinions à une élite d’experts débattant dans des espaces médiatisés. Le public doit être remis à sa place [...] pour que chacun de nous puisse vivre à l'abri du piétinement et du rugissement d'un troupeau égaré”
  • 40. I.3 – La version capitaliste : la démocratie des élites - Walter Lippman (1889 – 1974) et The Public Opinion : Dans le monde complexe, les masses n’ont ni la capacité ni le temps de se faire une opinion rationnelle. Les mass medias ont d’ailleurs une telle puissance de manipulation qu’il est impossible d’avoir un débat rationnel. Les masses doivent confier leurs opinions à une élite d’experts débattant dans des espaces médiatisés. - Edward Bernays (1889 – 1995) et L’ingénierie du consentement : Événement disruptif fortement émotionnel(1), Élites interprétatives (2) et diffusion massive de la réponse(3) Monstration des adhésions des masses(4) Le public doit être remis à sa place [...] pour que chacun de nous puisse vivre à l'abri du piétinement et du rugissement d'un troupeau égaré”
  • 41. II – Les résistances du récepteur
  • 42. II.1 – Harols Lasswell : la science de la réception
  • 43. II.1 – Harols Lasswell : la science de la réception Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir, elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la pompe à eau ».
  • 44. II.1 – Harols Lasswell : la science de la réception Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir, elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la pompe à eau ». Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement sémantique)
  • 45. II.1 – Harols Lasswell : la science de la réception Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir, elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la pompe à eau ». Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement sémantique) Les médias (comme toute communication d’ailleurs) agissent comme des filtres de la réalité selon 4 fonctions : Information de l’événement – Mise en forme du réel – Rappel des règles et normes dominantes – Divertissement. [Agenda Setting Methods]
  • 46. II.1 – Harols Lasswell : la science de la réception Pour Lasswell, la propagande peut être au service de la démocratie. C’est un mode de gouvernance par les normes plus économique que la violence (force), la corruption (économie) ou les prisons (techniques). C’est une simple technologie de pouvoir, elle n'est ni plus morale, ni plus immorale que « la manivelle de la pompe à eau ». Il lance le grand programme scientifique : « Qui dit quoi par quel canal, à qui et avec quel effet ? ». Son analyse des effets en corrélation étroite avec l'analyse du contenu (environnement sémantique) Les médias (comme toute communication d’ailleurs) agissent comme des filtres de la réalité selon 4 fonctions : Information de l’événement – Mise en forme du réel – Rappel des règles et normes dominantes – Divertissement. [Agenda Setting Methods] Le récepteur à un rôle actif dans l’acceptation du message en fonction de son identité sociale. Le message doit être adapté à ses cibles aux risques d’une dissonance cognitive et d’un rejet.
  • 47. II.2 – Paul Lazarfeld et la redécouverte des groupes primaires
  • 48. II.2 – Paul Lazarfeld et la redécouverte des groupes primaires La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation effective sur l’appartenance symbolique.
  • 49. II.2 – Paul Lazarfeld et la redécouverte des groupes primaires La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation effective sur l’appartenance symbolique. Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est un réseau social où se dégage des fonctions précises et une hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper, innovateur, mais surtout leader d’opinion.
  • 50. II.2 – Paul Lazarfeld et la redécouverte des groupes primaires La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation effective sur l’appartenance symbolique. Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est un réseau social où se dégage des fonctions précises et une hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper, innovateur, mais surtout leader d’opinion. Le leader d’opinion est un médiateur qui va « digérer » les informations extérieures pour quelles soient compatible avec les représentations du groupe
  • 51. II.2 – Paul Lazarfeld et la redécouverte des groupes primaires La redécouverte par Lazarfeld des groupes primaires de Kurt Lewin (1890 - 1947) [A Dynamic Theory of Personality et Principles of Topological Psychology] rappelle la primauté du groupe social primaire face aux groupes sociaux symboliques : (en général) le reel prime sur la fantasmagorie, la socialisation effective sur l’appartenance symbolique. Dans Personal influence : The Part Played by People in the Flow of Mass Communication, il rappelle que la communauté primaire est un réseau social où se dégage des fonctions précises et une hiérarchie en termes de représentation du groupe : Gatekeeper, innovateur, mais surtout leader d’opinion. Le leader d’opinion est un médiateur qui va « digérer » les informations extérieures pour quelles soient compatible avec les représentations du groupe La légitimité d’un leader d’opinion ne repose pas uniquement sur le message, mais sur sa position sociale : expérience particulière avec le référent, capacités particulières en relation avec l’objet, probité et neutralité face à l’objet, figures de réussite… [Modèle]
  • 52. II.3 – Elihu Katz : Une apologie du récepteur
  • 53. II.3 – Elihu Katz : Une apologie du récepteur L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente de remettre en cause les théories de la domination idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass medias studies
  • 54. II.3 – Elihu Katz : Une apologie du récepteur L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente de remettre en cause les théories de la domination idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass medias studies In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des messages (expositions sélectives, perceptions sélectives, mémorisation fragile, inférences bayésiennes)
  • 55. II.3 – Elihu Katz : Une apologie du récepteur L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente de remettre en cause les théories de la domination idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass medias studies In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des messages (expositions sélectives, perceptions sélectives, mémorisation fragile, inférences bayésiennes) Le récepteur accepte des informations qui lui servent à quelque chose et lui apporte des satisfactions. La figure du consommateur actif comme idéal du citoyen libre dans un marché informationnel. Il lui reste une marge de liberté dans le choix des produits qui lui sont offerts !
  • 56. II.3 – Elihu Katz : Une apologie du récepteur L’analyse du récepteur va vite tourner vers une apologie qui tente de remettre en cause les théories de la domination idéologique. Elihu Katz va être le théoricien du modèle use and gratification qui réintroduit l’individualisme libéral dans les mass medias studies In fine, le récepteur reste le dernier échelon du changement et il possède des défenses interprétatives dans l’acceptation des messages (expositions sélectives, perceptions sélectives, mémorisation fragile, inférences bayésiennes) Le récepteur accepte des informations qui lui servent à quelque chose et lui apporte des satisfactions. La figure du consommateur actif comme idéal du citoyen libre dans un marché informationnel. Il lui reste une marge de liberté dans le choix des produits qui lui sont offerts ! Mais Katz ne va pas jusqu’au bout de sa logique de marché libre en oubliant d’analyser les effets de monopole, du marketing de masse, de l’industrialisation des biens, de la puissance technomédiatique, des stratégies de restriction et de contraintes des cultures alternatives, etc.
  • 57. III – L’utopie Internet
  • 58. II.1 – Un média communautaire
  • 59. II.1 – Un média communautaire La figure du producteur-consommateur indépendant : Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique.
  • 60. II.1 – Un média communautaire La figure du producteur-consommateur indépendant : Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique. La “grande démocratisation” des moyens de production de l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de même un coût élevé (formation aux compétences techniques, matériels, diffusion, etc.)
  • 61. II.1 – Un média communautaire La figure du producteur-consommateur indépendant : Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique. La “grande démocratisation” des moyens de production de l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de même un coût élevé (formation aux compétences techniques, matériels, diffusion, etc.) L’accès au marché reste sous le contrôle de multinationale en collaboration avec les États (Google, Facebook, Twitter, etc). La gouvernance algorithmique est automatisée, mais aucunement libre des rapports de dominations (Mythe du marché libre) ou marchand.
  • 62. II.1 – Un média communautaire La figure du producteur-consommateur indépendant : Redonner le pouvoir médiatique au peuple. Des médias alternatifs aux anonymous en passant par l’open source, le rêve d’un people libre et autonome reprenant le pouvoir médiatique. La “grande démocratisation” des moyens de production de l’information. Produire autonomes ses médias restent tout de même un coût élevé (formation aux compétences techniques, matériels, diffusion, etc.) Les médias numériques sont l’intégration ultime de la vie privée dans l’espace spectacularisé. Nous avons accepté de médiatiser notre vie la plus intime dans l’univers de grands groupes mondialisé, médiatisé nos relations au cœur de notre groupe premier (relations amoureuses, famille, amis, etc.) L’accès au marché reste sous le contrôle de multinationale en collaboration avec les États (Google, Facebook, Twitter, etc). La gouvernance algorithmique est automatisée, mais aucunement libre des rapports de dominations (Mythe du marché libre) ou marchand.
  • 63. II.2 – Le grand confinement perpétuel
  • 64. II.2 – Le grand confinement perpétuel Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel, esthétique, hors-normes, sensationnel).
  • 65. II.2 – Le grand confinement perpétuel Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel, esthétique, hors-normes, sensationnel). Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le courrier du prisonnier]
  • 66. II.2 – Le grand confinement perpétuel Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel, esthétique, hors-normes, sensationnel). Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le courrier du prisonnier] L’impression d’une foire d’empoigne d’opinion de plus en plus irrationnelle et instinctive qui rappelle les prophéties de la foule… dont il faut se méfier, car elles répondent trop à l’archétype des théories de l’élite (complotisme, fascisme, antisémitisme, etc.)
  • 67. II.2 – Le grand confinement perpétuel Une vie spectacularisée : la communication est le fondement de la subjectivation. Le sujet médiatisé par les réseaux sociaux obéit au canon de la peopolisation de sa vie privée (exceptionnel, esthétique, hors-normes, sensationnel). Une vie enfermée : la disparition progressive des espaces communs et des groupes sociaux au profit d’interaction médiatisée dans des groupes virtuels réduits à des bulles informationnelles [le courrier du prisonnier] L’impression d’une foire d’empoigne d’opinion de plus en plus irrationnelle et instinctive qui rappelle les prophéties de la foule… dont il faut se méfier, car elles répondent trop à l’archétype des théories de l’élite (complotisme, fascisme, antisémitisme, etc.) Invisibilité des règles du jeu arbitraire : L’accès à l’information est sous la gouvernance d’algorithmes secrets, propriétés de 2 ou 3 grands groupes informationnels qui ont signé des accords d’intérêt avec les dominants du XXème siècle
  • 69. II.3 – L’impossible critique ? L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et fermé.
  • 70. II.3 – L’impossible critique ? L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et fermé. Une recherche des usages et des effets extrêmement difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique
  • 71. II.3 – L’impossible critique ? L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et fermé. Une recherche des usages et des effets extrêmement difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique La raréfaction de toutes les formes de financement pour la recherche critique dans une centralisation à l’ANR au service de la recherche d’État
  • 72. II.3 – L’impossible critique ? L’impossibilité d’accéder aux données de la recherche dans un monde algorithmique extrêmement complexe, privé et fermé. Une recherche des usages et des effets extrêmement difficiles tant au niveau technique qu’au niveau éthique La raréfaction de toutes les formes de financement pour la recherche critique dans une centralisation à l’ANR au service de la recherche d’État Pour des ZAR (Zone Autonome de Recherche) pour la critique scientifique des nouvelles fabriques du consentement
  • 73. La critique réduite au buzz démagogique : le cas Juan branco
  • 74. La critique réduite au buzz démagogique : le cas Juan branco Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle
  • 75. La critique réduite au buzz démagogique : le cas Juan branco Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle Une argumentation violente ad hominem homophobe et poujadiste qui jette des têtes au people en colère
  • 76. La critique réduite au buzz démagogique : le cas Juan branco Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle Une argumentation violente ad hominem homophobe et poujadiste qui jette des têtes au people en colère Une régression intellectuelle et littéraire de posts de blog mal écrit et sans fondements
  • 77. La critique réduite au buzz démagogique : le cas Juan branco Un jeune mégalomane impatient, prêt à tout pour son ¼ de gloire médiatique, finalité ultime d’une génération spectacle Une argumentation violente ad hominem homophobe et poujadiste qui jette des têtes au people en colère Une régression intellectuelle et littéraire de posts de blog mal écrit et sans fondements Une viralité qui à rassembler l’extrême droite et la gauche radicale en une union sacrée avant d’aboutir à une condamnation unanime