Musique et Media Informatisés Master 1: Communication Media Mediatisation Cours # 3: « bizarre bizarre » Alban MARTIN – al...
Petit rappel <ul><li>On a vu que: </li></ul><ul><ul><li>Internaute et maison de disque ont changé de role </li></ul></ul><...
Aujourd’hui vous allez apprendre… <ul><li>Les modes d’organisation les plus profitables pour les artistes et les maisons d...
Pour ceux qui ont séché la dernière fois  
Gestion des droits simplifiée versus gestion collective Musique et Media Informatisés– Alban Martin – Cours N°3 <ul><ul><l...
La barrière à l’entrée pour l’audionaute doit etre la plus basse possible pour trouver son public rapidement Musique et Me...
La gratuité permet de proposer une première « prise » accessible au plus grand nombre Musique et Media Informatisés – Alba...
L’œuvre tend à se décliner pour coller au mieux au degré d’implication de chacun & leur propension à payer Musique et Medi...
La profondeur de l’expérience artistique n’a de limite que celle imposée par l’artiste <ul><li>Le contenu amont et aval à ...
La largeur de l’offre permet de monter en gamme et s’adapter à l’hétérogénéité des attentes Musique et Media Informatisés ...
3 enjeux forts: le back-office, l’allocation du budget musique et les droits « comme les joueurs de foot » <ul><li>Comment...
Tout s’explique… Audience Marketing (1) Source: Gilles Médioni, « Le disque craque », L’Express, 21 juin 2006. « Nous veno...
Un modèle en phase d’expérimentation  Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Nettwerk a créé une holding...
De nouveaux intermédiaires semblent mieux placés que les maisons de disque pour l’instant <ul><li>Live-nation: contrat 360...
La Longue traine de l’expérience musicale : cas Radiohead
Octobre 2007 le groupe propose le don de son album en ligne <ul><li>Une structure de droit qui l’autorise à le faire et un...
3 mois plus tard avec la sortie du disque… <ul><li>Base de données d’1,4M d’adresses </li></ul><ul><li>450K téléchargement...
12 mois plus tard les chiffres sont encore plus éloquents <ul><li>Vente de 1,7M de CDs (12€ l’unité) </li></ul><ul><li>100...
La richesse des discours associés traduit le foisonnement des médiations possibles Musique et Media Informatisés – Alban M...
Et l’audionaute, quel role joue-t-il dans tout ça?
“ Idéalement” il pourrait “s’approprier” les médiations qu’on lui offre pour cocréer une expérience musicale sur mesure Am...
Pourquoi?
Il faut revenir à la base de la création de valeur par une entreprise… <ul><li>Qu'entend-on par  « création de valeur »  o...
Eléments de réponse donnés par le bilan et compte de résultat – ex d’Apple 1 2 3 4 Source: rapport annuel d’Apple, fiscal ...
Cette valeur est bien celle créée en dernier lieu par l’entreprise Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
On augmente le résultat net (et donc la valeur créée par l’entreprise) en… Diminuant le SG&A, inclus les salaires, les ret...
L’entreprise va donc créer de la valeur si… <ul><li>Elle réalise des économies sur ses couts d'innovation </li></ul><ul><l...
L’entreprise peut aussi « co-créer » cette valeur
L’entreprise peut se faire « aider » pour créer cette valeur <ul><li>Je réalise des économies sur mes coûts d'innovation (...
Et pourquoi on aide au fait?
Les clients s’enrichissent également au travers de ces activités « bénévoles »   <ul><li>Formation par les œuvres - compag...
Et comment on estime tout ça?
<ul><li>Comment estimer la part de la valeur qui n’est pas créée par l’entreprise? </li></ul><ul><li> important  à calcul...
Appréhender les baisse des coûts grâce aux jour-hommes et autres économies <ul><li>Innovation ascendante </li></ul><ul><li...
Quant aux revenus supplémentaires tirés de la cocréation, ils sont multiples Création de valeur par les clients Chiffrage ...
Et ça se calcule?
Exemple d’approximation +1000  -600  -100  -300  +100  Vision actuelle sur compte de résultat -1000  +1100 (En K€) Valeur ...
On pourrait inventer de nouvelles règles comptables, et ratios importants à suivre <ul><li>Enrichissement de la communauté...
Comment favoriser cette cocreation?
Et si on voyait cette dynamique nouvelle comme… Amateur & professional ensemble:  Co-Creation de l’expérience musicale Acc...
… un écosystème vivant? Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 <ul><li>Ecosystème :  ensemble dynamique ...
1. Tracking et étude de besoin <ul><ul><li>Connaître et Comprendre le milieu dans lequel les organismes (entreprise et cli...
<ul><ul><li>Capter l'interaction entre les organismes avec une plateforme de communication entre les clients, et entre les...
<ul><ul><li>Faciliter l'interaction entre les clients (accès aux contenus et diffusion entre pairs)‏ </li></ul></ul><ul><u...
<ul><ul><li>Cultiver le confort des organismes dans le milieu </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Valorisez les communautés d'u...
Les services musicaux qui se lancent partent sur les meilleures bases 
Le modèle de co-création de valeur avec les membres : la plateforme Jamendo Musique et Media Informatisés – Alban Martin –...
1. Tracking et étude de besoin Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 2. Plateforme d’échange et discussion
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 3. Système d’accès et d’injection
4. Système de réception des contributions ou clubs Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
Et ça marche : tout d’abord l’apport de contenus… <ul><li>4200 heures de musique en continu, sans débourser un seul centim...
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
Puis dans la production <ul><li>Jamendo ne se positionne volontairement pas sur ce créneau d’activité </li></ul><ul><li>Pa...
Ensuite dans la promotion - 1 <ul><li>Projet de DVD promotionnel, motifs pour T-Shirt ou flyers, distribution sur les lieu...
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
Ensuite dans la promotion - 2 <ul><li>Promotion des artistes par leurs « fans » </li></ul><ul><li>Reco = consiste à envoye...
Et la distribution <ul><li>Frais de bande passante sont très limités en s’appuyant sur leur réseau de membres actifs et le...
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
Enfin la commercialisation <ul><li>La plateforme de commercialise rien, du moins en B2C </li></ul><ul><li>Les revenus tiré...
Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°1
Merci !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours 3 Alban Martin Celsa CMM musique en ligne et les modèles du gratuit

4 605 vues

Publié le

Cours 3 alban martin au Celsa Paris IV Sorbonne en Master 1 Communication Media Mediatisation sur la musique en ligne et les modèles du gratuit

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Cours 3 Alban Martin Celsa CMM musique en ligne et les modèles du gratuit

  1. 1. Musique et Media Informatisés Master 1: Communication Media Mediatisation Cours # 3: « bizarre bizarre » Alban MARTIN – alban.martin@orange-ftgroup.com 05 / 12 / 2008
  2. 2. Petit rappel <ul><li>On a vu que: </li></ul><ul><ul><li>Internaute et maison de disque ont changé de role </li></ul></ul><ul><ul><li>Internet et l’évolution des droits d’auteur impactent les modèles économiques </li></ul></ul><ul><ul><li>On doit chercher à optimiser la longue traine de l’expérience musicale </li></ul></ul>Musique et Media Informatisés– Alban Martin – Cours N°3
  3. 3. Aujourd’hui vous allez apprendre… <ul><li>Les modes d’organisation les plus profitables pour les artistes et les maisons de disque </li></ul><ul><li>La contribution des audionautes au travers de la cocréation de valeur, et son chiffrage </li></ul><ul><li>L’étude d’un écosystème propice à la cocréation </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  4. 4. Pour ceux qui ont séché la dernière fois 
  5. 5. Gestion des droits simplifiée versus gestion collective Musique et Media Informatisés– Alban Martin – Cours N°3 <ul><ul><li>x </li></ul></ul><ul><ul><li>Liberté de copier dans tous les cas avec citation obligatoire </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisation commerciale au cas par cas </li></ul></ul><ul><ul><li>One single point of contact </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion Collective </li></ul></ul><ul><ul><li>Multiplicité d’ayant droits </li></ul></ul><ul><ul><li>Tarifs complexes (quand ils existent cf podcast) </li></ul></ul><ul><ul><li>Adaptation à l’univers digital… </li></ul></ul>
  6. 6. La barrière à l’entrée pour l’audionaute doit etre la plus basse possible pour trouver son public rapidement Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  7. 7. La gratuité permet de proposer une première « prise » accessible au plus grand nombre Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 <ul><li>Expérience musicale riche : </li></ul><ul><li>Très nombreuses médiations/prises </li></ul><ul><li>de très bonne qualité (ex: coffret collector, premier rang au concert) </li></ul><ul><li>Expérience musicale simple </li></ul><ul><li>Peu de médiation/prises </li></ul><ul><li>De faible qualité (ex: le MP3 acheté sur itunes, le dernier rang au festi) </li></ul><ul><ul><li>« gros fans » </li></ul></ul><ul><ul><li>« petits fans » </li></ul></ul><ul><ul><li>« Curieux » </li></ul></ul>Prises gratuites: -ecoute radio -MP3 en CC en libre téléchargement -Streaming sur myspace - Reco sur lastfm -Extrait de 30secondes -P2P…
  8. 8. L’œuvre tend à se décliner pour coller au mieux au degré d’implication de chacun & leur propension à payer Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 http://www.wired.com/wired/archive/15.03/snackmusic.html
  9. 9. La profondeur de l’expérience artistique n’a de limite que celle imposée par l’artiste <ul><li>Le contenu amont et aval à l’œuvre est tout à fait valorisable auprès d’une niche très très active </li></ul><ul><li>Ex : la plateforme Artistshare vend ainsi des packages allant de 9.95 $ à 18 000 $. </li></ul><ul><ul><li>Large variété de contenus “en aval” de l’oeuvre allant de l’interview, aux partitions, ou encore aux morceaux exclusifs ; </li></ul></ul><ul><ul><li>Une porte ouverte sur le processus créatif “en amont” allant d’assister aux répétitions, aux enregistrements, voire même coproduire un CD </li></ul></ul><ul><li>Ex: Le service américain I Love Access propose des places de concert entre 2 et 4 fois plus chères que la normale, en y ajoutant l’accès aux répétitions d’avant scène et au backstage après-scène </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  10. 10. La largeur de l’offre permet de monter en gamme et s’adapter à l’hétérogénéité des attentes Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 <ul><li>Expérience musicale riche : </li></ul><ul><li>Très nombreuses médiations/prises </li></ul><ul><li>de très bonne qualité (ex: coffret collector, premier rang au concert) </li></ul><ul><li>Expérience musicale simple </li></ul><ul><li>Peu de médiation/prises </li></ul><ul><li>De faible qualité (ex: le MP3 acheté sur itunes, le dernier rang au festi) </li></ul><ul><ul><li>« gros fans » </li></ul></ul><ul><ul><li>« petits fans » </li></ul></ul><ul><ul><li>« Curieux » </li></ul></ul>Prises gratuites pour acquisition: -ecoute radio -MP3 en CC en libre téléchargement -Streaming sur myspace - Reco sur lastfm -Extrait de 30secondes -P2P…
  11. 11. 3 enjeux forts: le back-office, l’allocation du budget musique et les droits « comme les joueurs de foot » <ul><li>Comment gérer une telle multitude produits dérivés? Complexité qui s’annonce croissante, mais avec des ressources toujours plus limitées </li></ul><ul><li>Que faire face à l’augmentation du CA sur les concerts et le numérique, et la baisse sur les CDs? </li></ul><ul><li>Que faire face à la fragmentation des droits entre toutes les partie-prenante? </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  12. 12. Tout s’explique… Audience Marketing (1) Source: Gilles Médioni, « Le disque craque », L’Express, 21 juin 2006. « Nous venons de créer un gros département de diversification : e-commerce, new media, merchandising, tournées (…), parce que le CDs ne sera bientôt plus notre poste d’investissement le plus important (…). Bientôt on ne parlera plus de « maison de disques », mais de « maison de musique » Thierry Chassagne, CEO Warner Music France 1 Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  13. 13. Un modèle en phase d’expérimentation Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Nettwerk a créé une holding de labels gérés par les artistes eux-memes: &quot;We become the management company, the publishing company, and the record company rolled into one (…) we take our 20 percent cut of the whole pie.“, source: Mc Bride founder of Nettwerk Le succès repose sur les &quot;collapsed copyright.“ : Nettwerk represente les artistes mais ces derniers enregistrent sous leur propre label et gardent la propriété intégrale de leurs oeuvres. En retour, les groupes peuvent espérer toucher $5 à $6 sur chaque vente de CD  Artistes et managers sont libérés de la bureaucratie couteuse en temps. Netwerk peut réserver des dates, vendre des sonneries, des musiques à des publicitaires et offrir le libre téléchargement sans négociation multi-partites: &quot; It used to take months to sell a frickin' ringtone to Bell Canada (…) With Barenaked ladies, one phone call gets the job done .“ source: Mc Bride http://www.wired.com/wired/archive/14.09/nettwerk.html
  14. 14. De nouveaux intermédiaires semblent mieux placés que les maisons de disque pour l’instant <ul><li>Live-nation: contrat 360 avec Madonna (120 millions de dollars) à Jay-Z (150 millions de dollars) </li></ul><ul><li>Madonna s’est vu attribuer 1,17 million d’actions de Live Nation valorisées à 25 millions de dollars lors de la signature de son deal </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 <ul><li>« Plait-il ? Donner les droits des concerts aux majors ? Mais pourquoi ? Il faudrait être dingue . […] Pour les remercier d’avoir laissé couler le disque, on leur donnerait le spectacle ? Dites aux groupes de ne surtout pas faire ça ! J’insiste. », source: Mick Jagger dans Rock & Folk - 2007 </li></ul>http://www.zdnet.fr/blogs/2007/10/16/douche-froide-pour-les-strateges-a-360-degres/
  15. 15. La Longue traine de l’expérience musicale : cas Radiohead
  16. 16. Octobre 2007 le groupe propose le don de son album en ligne <ul><li>Une structure de droit qui l’autorise à le faire et un site ad’hoc hors circuit: inrainbows.com </li></ul><ul><li>Chacun donne en fonction de l’émotion de son degré de « fanitude » : de 4livres dans les premiers jours à 2,5 livres en moyenne </li></ul><ul><li>Touche potentiellement un nombre maximum de personnes, du curieux au fan hardcore </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Source: Martin Basdevant , étudiant au celsa “analyse de la stratégie de communication du nouvel album de radiohead in rainbows”
  17. 17. 3 mois plus tard avec la sortie du disque… <ul><li>Base de données d’1,4M d’adresses </li></ul><ul><li>450K téléchargements avec dons de 4 euros en moyenne </li></ul><ul><li>Disque en tête des ventes sur FR, UK, USA après avoir été disponible 3 mois gratuitement </li></ul><ul><li>60K places de concert en France vendues 55Eur…en une matinée </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Source: Martin Basdevant , étudiant au celsa “analyse de la stratégie de communication du nouvel album de radiohead in rainbows” Source: Nielsen, comscore <ul><li>2M€ directement via les dons = 2M albums qu’il aurait fallu vendre traditionnellement (versus 300K pour le précédent) </li></ul>
  18. 18. 12 mois plus tard les chiffres sont encore plus éloquents <ul><li>Vente de 1,7M de CDs (12€ l’unité) </li></ul><ul><li>100K disc box vendues (60€ l’unité) </li></ul><ul><li>30K albums vendus sur iTunes (9,99€ l’unité) </li></ul><ul><li>1,2M places de concert vendues </li></ul><ul><li>Forte augmentation des cachets </li></ul><ul><ul><li>400K€ au Main Square Festival d’Arras 2008 </li></ul></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Source: Martin Basdevant , étudiant au celsa “analyse de la stratégie de communication du nouvel album de radiohead in rainbows”
  19. 19. La richesse des discours associés traduit le foisonnement des médiations possibles Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Source: Martin Basdevant , étudiant au celsa “analyse de la stratégie de communication du nouvel album de radiohead in rainbows”
  20. 20. Et l’audionaute, quel role joue-t-il dans tout ça?
  21. 21. “ Idéalement” il pourrait “s’approprier” les médiations qu’on lui offre pour cocréer une expérience musicale sur mesure Amateur & professional ensemble: Co-Creation de l’expérience musicale Accès et / ou transfert de propriété Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Sphère Professionnelle Sphère Amateur Promotion : Critiques, partage de playlist, stats d’usages Creation : Contenu apporté et appartenant aux utilisateurs Production: donation Distribution : Clé USB, P2P, radioblog ventes: Partage des revenus publicitaires usage écoute partage Recommandation € Innovation: Outils Open-source
  22. 22. Pourquoi?
  23. 23. Il faut revenir à la base de la création de valeur par une entreprise… <ul><li>Qu'entend-on par « création de valeur »  ou de richesse? </li></ul><ul><li>Quelle forme prend-elle ? </li></ul><ul><li>Quels sont les éléments créant de la valeur pour l'entreprise ? </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  24. 24. Eléments de réponse donnés par le bilan et compte de résultat – ex d’Apple 1 2 3 4 Source: rapport annuel d’Apple, fiscal year 2005/2006 Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  25. 25. Cette valeur est bien celle créée en dernier lieu par l’entreprise Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  26. 26. On augmente le résultat net (et donc la valeur créée par l’entreprise) en… Diminuant le SG&A, inclus les salaires, les retraites, les couts de distribution, marketing et communication, support, déplacement etc… Vendre plus (augmenter base de clients) ou plus cher (monter en valeur) Diminuant le cost of sales (matériaux directement imputable aux produits vendus) Baissant les coûts d’innovation Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  27. 27. L’entreprise va donc créer de la valeur si… <ul><li>Elle réalise des économies sur ses couts d'innovation </li></ul><ul><li>Elle réalise des économies sur ses couts de fabrication / production </li></ul><ul><li>Elle réalise des économies sur ses dépenses marketing et promotionnelles </li></ul><ul><li>Elle réalise des économies sur ses frais de distribution </li></ul><ul><li>Elle réalise des économies sur le SAV </li></ul><ul><li>Elle réalise plus de bénéfice en augmentant ses ventes ou ses prix (toute chose étant égale par ailleurs) </li></ul><ul><li>+ Elle réalise des économies sur ses charges salariales / ou elle vend plus  </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  28. 28. L’entreprise peut aussi « co-créer » cette valeur
  29. 29. L’entreprise peut se faire « aider » pour créer cette valeur <ul><li>Je réalise des économies sur mes coûts d'innovation (créativité) et R&D </li></ul><ul><li>Je réalise des économies sur mes coûts de fabrication / production </li></ul><ul><li>Je réalise des économies sur mes dépenses marketing (étude de marché) et promotionnelles </li></ul><ul><li>Je réalise des économies sur mes frais de distribution </li></ul><ul><li>Je réalise des économies sur mon SAV </li></ul><ul><li>Je réalise plus de bénéfice en augmentant mes ventes ou mes prix (toute chose étant égale) </li></ul><ul><li>Innovation ascendante </li></ul><ul><li>Do it Yourself, mécénat, crowdsourcing </li></ul><ul><li>Buzz marketing, marketing viral, statistiques </li></ul><ul><li>Super distribution </li></ul><ul><li>Forums de particuliers </li></ul><ul><li>Personnalisation </li></ul>Création de valeur par l’entreprise Création de valeur par les clients Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  30. 30. Et pourquoi on aide au fait?
  31. 31. Les clients s’enrichissent également au travers de ces activités « bénévoles »   <ul><li>Formation par les œuvres - compagnonnage </li></ul><ul><ul><li>Ex: les webradios, UrbanTale etc… </li></ul></ul><ul><li>Produit d’appel à prestation à valeur ajoutée </li></ul><ul><ul><li>Blog / livre / écrits pour consulting, cours, conférence </li></ul></ul><ul><ul><li>Musique gratuite pour concert ou CD : trouve plus rapidement son public </li></ul></ul><ul><ul><li>Vidéos gratuites pour télé ou cinéma (mix-age) </li></ul></ul><ul><ul><li>Établir un standard rapidement (ex:~netvibes) </li></ul></ul><ul><li>Argent  </li></ul><ul><li>Meilleure expérience produit au travers d’une personnalisation du service à leurs besoins propres </li></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  32. 32. Et comment on estime tout ça?
  33. 33. <ul><li>Comment estimer la part de la valeur qui n’est pas créée par l’entreprise? </li></ul><ul><li> important à calculer car indicateur d’implication des clients / fans / publics </li></ul><ul><li>Comment savoir si impliquer ses clients est rentable ? </li></ul><ul><li> important à calculer pour estimer le retour sur investissement? </li></ul>Mais vu que cette valeur n’apparaît pas explicitement quelque part… Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  34. 34. Appréhender les baisse des coûts grâce aux jour-hommes et autres économies <ul><li>Innovation ascendante </li></ul><ul><li>Do it Yourself, mécénat et crowdsourcing </li></ul><ul><li>Buzz marketing, marketing viral, statistiques </li></ul><ul><li>Super distribution </li></ul><ul><li>Forum </li></ul><ul><li>Personnalisation: voir slide suivant </li></ul>Création de valeur par les clients Chiffrage de la création de valeur pour l’entreprise <ul><li>Journées d’un chercheur économisées x salaire avec charges + prototypage économisé </li></ul><ul><li>Cout de production économisés </li></ul><ul><li>Journées d’un communiquant ou marketeur x salaire avec charges + achat espace économisé </li></ul><ul><li>Marge du circuit de distribution + économies d’infrastructures et stock </li></ul><ul><li>Journées d’un community manager + cout d’un service client </li></ul>
  35. 35. Quant aux revenus supplémentaires tirés de la cocréation, ils sont multiples Création de valeur par les clients Chiffrage de la création de valeur pour l’entreprise Evolution du ratio de rupture de stocks et nombre d’invendus Nombre d’achats pour un contenu non réalisé par l’entreprise elle-même Augmentation de la durée de vie des clients / fidélité <ul><li>Pré-commande et implication amont (personnalisation) </li></ul><ul><li>Création de produits dérivés </li></ul>Nombre de visites pour un contenu non créé par l’entreprise Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  36. 36. Et ça se calcule?
  37. 37. Exemple d’approximation +1000 -600 -100 -300 +100 Vision actuelle sur compte de résultat -1000 +1100 (En K€) Valeur cocréée par les clients à l’intérieur de cette valeur affichée officiellement +300  sans cocréa, ça aurait été +700 - (+200)  sans cocréa, ça aurait été -800 - (+300)  sans cocréa, ça aurait été -400 - (+200)  sans cocréa, ça aurait été -500 Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  38. 38. On pourrait inventer de nouvelles règles comptables, et ratios importants à suivre <ul><li>Enrichissement de la communauté par la communauté </li></ul><ul><ul><li># membres actifs de la communauté ; # feedbacks et de suggestions d’amélioration directement collectés ; # problèmes après-vente résolus par d’autres utilisateurs ; # développements réalisés par les clients : # d’outils mis à la disposition des clients pour entrer en contact entre eux </li></ul></ul><ul><li>Profondeur du dialogue clients/entreprises (relation P2P) </li></ul><ul><ul><li>Degré de qualification de la base de clients ; # outils à disposition pour entrer en contact avec l’entreprise ; # clients ayant directement ou indirectement contacté l’organisation ; # clients capables de citer le prénom et le nom de dix employés ; </li></ul></ul><ul><li>Co-optation des clients </li></ul><ul><ul><li># sites internet traitant du service proposé ou relayant les informations de l’organisation ; # clients « évangélisateurs » recevant les produits en avant-première; # d’abonnés à la newsletter ; </li></ul></ul><ul><li>Création d’un avantage compétitif </li></ul><ul><ul><li>Degré de personnalisation possible ; </li></ul></ul>Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  39. 39. Comment favoriser cette cocreation?
  40. 40. Et si on voyait cette dynamique nouvelle comme… Amateur & professional ensemble: Co-Creation de l’expérience musicale Accès et / ou transfert de propriété Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 Sphère Professionnelle Sphère Amateur Promotion : Critiques, partage de playlist, stats d’usages Creation : Contenu apporté et appartenant aux utilisateurs Production: donation Distribution : Clé USB, P2P, radioblog ventes: Partage des revenus publicitaires usage écoute partage Recommandation € Innovation: Outils Open-source
  41. 41. … un écosystème vivant? Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 <ul><li>Ecosystème : ensemble dynamique d' organismes qui interagissent entre eux et avec le milieu dans lequel ils vivent. </li></ul><ul><li>Organismes = entreprise et clients </li></ul><ul><li>Milieu = services Internet et mobiles </li></ul><ul><li>Interaction = communication </li></ul>Source:  G. Champeau Celsa 2007/2008
  42. 42. 1. Tracking et étude de besoin <ul><ul><li>Connaître et Comprendre le milieu dans lequel les organismes (entreprise et clients) interagissent </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Disposer d'outils de suivi/tracking des besoins et des usages du secteur dans lequel l'entreprise évolue : veille concurrentielle avec Blogpulse, Google Blog Search,... p2p-top50.com/ </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>et tracking des services de l'entreprise eux-mêmes : Google Analytics/Xiti, Technorati (backlinks), volumétrie interne... </li></ul></ul></ul>Source:  « l’age de Peer: quand le choix du gratuit rapporte gros  », G. Champeau Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  43. 43. <ul><ul><li>Capter l'interaction entre les organismes avec une plateforme de communication entre les clients, et entre les clients et l'entreprise </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Messagerie pour recevoir les suggestions, reproches et commentaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Forums : ne pas avoir peur des utilisateurs mécontents, savoir répondre rapidement , mettre en valeur les réponses apportées. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Blogs et FAQ bien ordonnée, à multi-entrées, facile à naviguer </li></ul></ul></ul>Source:  « l’age de Peer: quand le choix du gratuit rapporte gros  », G. Champeau Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 2. Plateforme d’échange et discussion
  44. 44. <ul><ul><li>Faciliter l'interaction entre les clients (accès aux contenus et diffusion entre pairs)‏ </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Truismes utiles : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Plus un service est simple à utiliser, plus il a de chances d'être utilisé </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Plus un contenu est simple à regarder, plus il a chances d'être regardé </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Plus un contenu est simple à diffuser, plus il a de chances d'être diffusé </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Donc : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Make it simple </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Diffusez vos contenus sous une forme facile à regarder (vidéos Flash, pas de DRM...)‏ </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Sollicitez et aidez les communautés à diffuser les contenus que vous souhaitez voir diffusés (formats ouverts, contenus intéressants...)‏ </li></ul></ul></ul></ul>Source:  « l’age de Peer: quand le choix du gratuit rapporte gros  », G. Champeau Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 3. Système d’accès et d’injection
  45. 45. <ul><ul><li>Cultiver le confort des organismes dans le milieu </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Valorisez les communautés d'usagers et de fans (être membre d'un club est une valorisation en soi)‏ </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Stockez et mettez en avant les meilleures contributions des membres de la communauté </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Offrez des contenus/services exclusifs aux membres de la communauté, </li></ul></ul></ul>4. Système de réception des contributions ou clubs Source:  « l’age de Peer: quand le choix du gratuit rapporte gros  », G. Champeau Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  46. 46. Les services musicaux qui se lancent partent sur les meilleures bases 
  47. 47. Le modèle de co-création de valeur avec les membres : la plateforme Jamendo Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  48. 48. 1. Tracking et étude de besoin Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  49. 49. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 2. Plateforme d’échange et discussion
  50. 50. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3 3. Système d’accès et d’injection
  51. 51. 4. Système de réception des contributions ou clubs Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  52. 52. Et ça marche : tout d’abord l’apport de contenus… <ul><li>4200 heures de musique en continu, sans débourser un seul centime, grâce à sa relation directe et aux status juridique de ses « artistes ». </li></ul><ul><li>Pas/peu de ressources sur la ligne éditoriale artistique </li></ul><ul><li>non-violation des droits d’auteur sous-traitée aux membres les plus actifs. </li></ul><ul><li>Un système de sélection du contenu entièrement à l’initiative des membres : </li></ul><ul><li>« Le classement des albums est effectué dans les pages musique en fonction de plusieurs paramètres : la note moyenne des critiques, le nombre de critiques, le nombre de dons effectués à l'artiste, le nombre d'écoutes, etc... ». </li></ul><ul><li>  </li></ul>Gain : au moins l’équivalent d’un« homme-an », soit environ 45K€ toutes charges comprises Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  53. 53. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  54. 54. Puis dans la production <ul><li>Jamendo ne se positionne volontairement pas sur ce créneau d’activité </li></ul><ul><li>Pas cohérent avec l’ensemble de l’infrastructure mise sur pied </li></ul><ul><li>La production entraînerait un investissement « impondérable » et unilatéral de la part de la plate-forme </li></ul> Pas de coup donc grâce au tout numérique Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  55. 55. Ensuite dans la promotion - 1 <ul><li>Projet de DVD promotionnel, motifs pour T-Shirt ou flyers, distribution sur les lieux de concerts partenaires </li></ul><ul><li> « crowdsourcés » sur le forum </li></ul><ul><li>« jamendo » dans google = 4 millions de pages Versus « Fnac Music » = 1 million de pages. </li></ul><ul><li>Un plan media équivalent = dizaine de milliers d’euros. Sans oublier le fait que ce n’est que depuis l’été 2007 que l’équipe compte un responsable marketing, soit près de 100 000€ économisés sur 3 ans . </li></ul>Economie d’un responsable marketing (x3ans) = 100K€ Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  56. 56. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  57. 57. Ensuite dans la promotion - 2 <ul><li>Promotion des artistes par leurs « fans » </li></ul><ul><li>Reco = consiste à envoyer par email un lien vers un album de jamendo ou encore de prescrire au travers de widget l’écoute d’un album </li></ul><ul><li>Ex: K.Mandla a réalisé près de 10 000 « recommandations » = a donc généré près de 10 000 écoutes d’albums campagne </li></ul>Equivalent cout d’une campagne e-marketing = 30K€ Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  58. 58. Et la distribution <ul><li>Frais de bande passante sont très limités en s’appuyant sur leur réseau de membres actifs et les réseaux P2P pour héberger et distribuer les œuvres </li></ul><ul><li>Playlist = membres qui assurent la diffusion des artistes sous forme de flux continu, depuis leur page = mini radio gratuite </li></ul>100 terra-octets de données ont été échangées via Bitorrent = une économie de 20k€ environ Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  59. 59. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  60. 60. Enfin la commercialisation <ul><li>La plateforme de commercialise rien, du moins en B2C </li></ul><ul><li>Les revenus tirés de l’affichage des bannières, sont en partie repartagés </li></ul><ul><li>Plus de 12K€ de dons ont été générés </li></ul><ul><li>Mangrove Capital Partners entré au capital en juillet 2007 </li></ul>Un modèle B2B cohérent Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°3
  61. 61. Musique et Media Informatisés – Alban Martin – Cours N°1
  62. 62. Merci !

×