Diapo formatuteursscd 2010-2011

1 686 vues

Publié le

diaporama Alexandre Serres, formation des tuteurs

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 686
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
458
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les 10 règles de la recherche d'information D'après Mesguich, Véronique, Thomas, Armelle. Net recherche 2009. Le guide pratique pour mieux trouver l'information utile et surveiller le web. 3ème éd. Paris : ADBS Editions, 2009
  • Diapo formatuteursscd 2010-2011

    1. 1. <ul><ul><li>Formation des tuteurs documentaires </li></ul></ul><ul><ul><li>SCD Rennes 2 </li></ul></ul><ul><ul><li>Evaluation de l’information sur Internet </li></ul></ul><ul><ul><li>Alexandre Serres URFIST </li></ul></ul><ul><ul><li>Septembre 2010 </li></ul></ul>
    2. 2. Présentation : URFIST ? <ul><li>Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique </li></ul><ul><li>Missions : </li></ul><ul><ul><li>Formation des usagers à l’usage de l’information et des TIC </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation de formateurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Veille scientifique & technologique </li></ul></ul><ul><li>Des services : </li></ul><ul><ul><li>des stages de formation </li></ul></ul><ul><ul><li>des supports en ligne </li></ul></ul><ul><ul><li>des outils en libre accès </li></ul></ul><ul><ul><li>des ressources </li></ul></ul><ul><li>Voir le site : http://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/ </li></ul><ul><li>Un réseau de 7 URFIST </li></ul><ul><li> Au service de la communauté universitaire et des professionnels de l’information </li></ul>
    3. 3. PLAN <ul><li>1/ Contextes de l’évaluation de l’information ; les infopollutions </li></ul><ul><li>2/ Enjeux : quelles pratiques informationnelles des étudiants ? </li></ul><ul><li>3/ Complexités, notions </li></ul><ul><li>4/ Méthodologie : 6 principes pour une démarche d’évaluation de l’information </li></ul>
    4. 4. 1 Le contexte informationnel : enjeux de la «RII» <ul><li>Quels changements majeurs de la recherche d’information, avec Internet ? </li></ul><ul><ul><li>Du monde professionnel au grand public : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Usager « seul face aux outils » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De l’ordre au désordre : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Usager « seul face aux documents » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Du monde non-marchand à l’économie de l’attention: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Usager « seul face aux liens commerciaux » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De la transparence à la traçabilité généralisée : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Usager « seul face à ses traces » </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De la confiance a priori à la validation personnelle: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Usager « seul, avec les autres, face à l’information » </li></ul></ul></ul>
    5. 5. 1.1 Contextes de l’évaluation de l’information : internet comme nouvel espace informationnel <ul><li>Complexité d'Internet : </li></ul><ul><ul><li>Enchevêtrement des applications </li></ul></ul><ul><ul><li>Imbroglios socio-techniques </li></ul></ul><ul><li>Abondance de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Métaphore du &quot;déluge informationnel&quot; </li></ul></ul><ul><li>Absence de filtrage de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Evaluation de la validité de l’information à la charge de l’usager </li></ul></ul>
    6. 6. 1.1 Contextes de l’évaluation de l’information : internet comme nouvel espace informationnel <ul><li>Hétérogénéité, fragmentation, indifférenciation : </li></ul><ul><ul><li>des sources, des documents, des contenus, des supports, des points de vue… </li></ul></ul><ul><li>Renouvellement permanent : </li></ul><ul><ul><li>caractère volatile de l'information, effet-zapping… </li></ul></ul><ul><li>Transformation permanente de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Retouche des images, modifications des textes… </li></ul></ul><ul><ul><li>Difficulté à retrouver l’origine d’une information </li></ul></ul><ul><li>Caractère social de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Importance des réseaux sociaux comme nouveau vecteur de circulation et de validation de l’information… </li></ul></ul>
    7. 7. 1.1 Contextes de l’évaluation de l’information : internet comme nouvel espace informationnel <ul><li>Nouvelles valeurs : </li></ul><ul><ul><li>Montée en force de la popularité </li></ul></ul><ul><ul><li>Confusion autorité/popularité </li></ul></ul><ul><ul><li>> Problème de la confiance … </li></ul></ul><ul><li>Rôle des outils : </li></ul><ul><ul><li>Importance des outils de recherche et de traitement de l’information </li></ul></ul><ul><li>Nouvelles pratiques informationnelles : </li></ul><ul><ul><li>Question des pratiques informationnelles des jeunes, en rupture avec modèles traditionnels </li></ul></ul>
    8. 8. 1.2 Contexte socio-politique : crise des médiations… <ul><li>Crise des médiations, de l’autorité : </li></ul><ul><ul><li>Fin du monopole du savoir par les institutions, les experts, etc. </li></ul></ul><ul><ul><li>Remise en cause des médiateurs, des professionnels de l’information et du savoir </li></ul></ul><ul><ul><li>Accentuation de la « crise de l’autorité » et de la transmission </li></ul></ul>
    9. 9. 1.2 Contexte socio-politique : crise des médiations <ul><li>Contexte de crise de confiance, de désorientation politique : </li></ul><ul><ul><li>Défiance vis-à-vis des experts, des spécialistes, des institutions : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cf forums, ou Wikipedia et problèmes d’un « savoir démocratique» </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Vogue des « théories du complot », des rumeurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exemples du 11 septembre, du Da Vinci Code , Protocoles des Sages de Sion … Site sur les Maîtres du monde </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Relativisme généralisé des connaissances </li></ul></ul><ul><li>Problèmes de l’éthique de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Non-respect des sources </li></ul></ul><ul><ul><li>Plagiat </li></ul></ul><ul><ul><li>Non vérification des faits, des sources </li></ul></ul><ul><ul><li>Dénonciations calomnieuses </li></ul></ul><ul><li>Crise des médias, de la fabrication de l’information, aggravée par Internet </li></ul>
    10. 10. 1.3 Les « info-pollutions » <ul><li>Si l’information constitue un nouvel environnement, elle génère du même coup une nouvelle pollution : </li></ul><ul><ul><li> notion « d’info-pollution » </li></ul></ul><ul><li>Différents types de pollutions informationnelles : </li></ul><ul><ul><li>La surabondance </li></ul></ul><ul><ul><li>La contamination </li></ul></ul><ul><ul><li>La désinformation, les rumeurs </li></ul></ul><ul><ul><li>La médiocrité </li></ul></ul><ul><ul><li>L’invasion publicitaire </li></ul></ul><ul><ul><li>L’info en temps réel </li></ul></ul>
    11. 11. <ul><li>Réalité documentaire : </li></ul><ul><ul><ul><li>1996 : entre 100 et 250 000 sites web </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2006 : entre 80 et 100 millions de sites </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2010 : > 213 450 000 de sites web </li></ul></ul></ul><ul><li>En deux ans, plus de contenu créé que dans toute l’histoire de l’humanité </li></ul><ul><ul><li>93 % de ce contenu = électronique </li></ul></ul><ul><ul><li>70% des données créées par des individus </li></ul></ul><ul><li>Réalité sociale : </li></ul><ul><ul><li>500 millions d’utilisateurs sur Facebook </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>250 millions il y a un an ! </li></ul></ul></ul>1.3 Les info-pollutions : la surabondance du déluge informationnel
    12. 12. 1.3 Les info-pollutions : la surabondance <ul><li>Quels remèdes ? </li></ul><ul><ul><li>Remèdes techniques, du côté des outils de recherche : mode d’interrogation avancée </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisation des outils « web 2.0 » : « pages perso », fils RSS… </li></ul></ul><ul><ul><li>Pour une « diététique de l’information » </li></ul></ul><ul><ul><li>Importance de l’analyse et de la définition des besoins </li></ul></ul><ul><ul><li>Nouveaux apprentissages : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Gestion de l’information </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Gestion du courrier </li></ul></ul></ul>
    13. 13. 1.3 Les info-pollutions : la “contamination”, les manipulations <ul><li>Image : la « marée noire » </li></ul><ul><ul><li>Prolifération des informations indésirables sur Internet (révisionnisme, pornographie, sectes…) </li></ul></ul><ul><li>Effets : problème de la « contamination » des informations « saines » </li></ul><ul><ul><li>Voir liens vers sectes, sites pornos. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Exemple des requêtes sur la psychiatrie sur Google </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Nouvelles formes de manipulation sur les blogs : «l’ astroturfing », ou “usurpation de représentativité&quot; </li></ul></ul><ul><li>Risques : </li></ul><ul><ul><li>Problèmes de sécurité de l’internet : explosion des escroqueries, du spam, de la délinquance... </li></ul></ul><ul><ul><li>Dangers de manipulation : par les sectes, les sites révisionnistes, les sites “complotistes”... </li></ul></ul>
    14. 14. 1.3 Les info-pollutions : la “contamination”, les manipulations Un exemple :
    15. 15. 1.3 Les info-pollutions : la “contamination”, les manipulations De l’importance de regarder la rubrique « A propos » (ex. du site de la CCDH )
    16. 16. 1.3 Les info-pollutions : la “contamination”, les manipulations <ul><li>Quels remèdes ? </li></ul><ul><ul><li>Rôle-clé de l’identification des sites : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Savoir reconnaître un site révisionniste, sectaire, etc. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Outils politiques, juridiques : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Signalement de sites dangereux : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Internet-Signalement.gouv.fr </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Identification des hoax, des virus.. : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>HoaxBuster </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Quelques remèdes « socio-techniques » : outils de filtrage </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Voir Web Of Trust : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Exemple d’alerte de WoT </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Importance de l’esprit critique, de la culture générale, de la culture du doute… </li></ul></ul>
    17. 17. 1.3 Les info-pollutions : la désinformation <ul><li>« DESINFORMATION : Utilisation de techniques de l’information, notamment de l’information de masse, pour induire en erreur, cacher ou travestir les faits . [Norme AFNOR XP X 50-053] » </li></ul><ul><li>«  La désinformation est un processus, utilisable à tous les niveaux dans toutes les sphères de la communication , et qui consiste à présenter : </li></ul><ul><ul><li>une information fausse comme vraie, </li></ul></ul><ul><ul><li>une partie d'information vraie comme une totalité indépendante et vraie pour elle-même, </li></ul></ul><ul><ul><li>une partie d'information fausse comme une totalité indépendante et vraie pour elle-même, </li></ul></ul><ul><ul><li>une information vraie comme fausse.  » </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>(source TechnoScience.net ) </li></ul></ul></ul>
    18. 18. 1.3 Les info-pollutions : la désinformation <ul><li>Image : “l’intoxication alimentaire” </li></ul><ul><ul><li>Ancienneté du problème de la fiabilité </li></ul></ul><ul><li>Quelles nouveautés avec Internet ? </li></ul><ul><ul><li>changement d’échelle : cf Wikipedia </li></ul></ul><ul><ul><li>confusion des sources </li></ul></ul><ul><ul><li>enjeux de la guerre de l’information </li></ul></ul><ul><li>Effets : méfiance, erreurs, manipulation... </li></ul><ul><li>Remèdes : rôle-clé de l’évaluation de l’information </li></ul><ul><ul><li>Limites des « solutions techniques » et des recettes </li></ul></ul>
    19. 19. 1.3 Les info-pollutions : la médiocrité de l’information <ul><li>Image : la “malbouffe” </li></ul><ul><ul><li>Problème de l’information de mauvaise qualité, non fiable, mal structurée, mal identifiée, etc. </li></ul></ul><ul><li>Quelles nouveautés avec Internet ? </li></ul><ul><ul><li>Phénomène de la redondance </li></ul></ul><ul><ul><li>Simplification des messages </li></ul></ul><ul><ul><li>Hétérogénéité, indifférenciation des sources </li></ul></ul><ul><ul><li>Effacement de la source, de l’auteur </li></ul></ul><ul><ul><li>Ravages du plagiat </li></ul></ul><ul><li>Effets : conformisme, relativisme généralisé, baisse des exigences... </li></ul><ul><li>Remèdes : formation universitaire, travail sur les sources, évaluation de l’information... </li></ul>
    20. 20. 1.3 Les info-pollutions : l’invasion publicitaire <ul><li>Image : les panneaux publicitaires aux entrées de villes </li></ul><ul><ul><li>Invasion des sites par la publicité, spamming , spamdexing … </li></ul></ul><ul><ul><li>Ampleur du phénomène : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cf liens sponsorisés sur les moteurs </li></ul></ul></ul><ul><li>Effets : </li></ul><ul><ul><li>Problème de reconnaissance de l’information « utile » ; problèmes du positionnement payant... </li></ul></ul><ul><ul><li>Problème du marketing personnalisé </li></ul></ul><ul><li>Quels remèdes ? </li></ul><ul><ul><li>Identification des sites, de la publicité ; choix des outils </li></ul></ul><ul><ul><li>Remèdes techniques contre le spamming … </li></ul></ul><ul><ul><li>Formation critique sur l’économie de la recherche d’information </li></ul></ul>
    21. 21. 1.3 Identifier les liens commerciaux 97 % du CA ( 5,7 Mrds de $, fin 08) Liens « naturels » Liens commerciaux
    22. 22. 1.3 Quelques conséquences des info-pollutions et du contexte <ul><li>Nombreux problèmes et risques socio-cognitifs : </li></ul><ul><ul><li>Saturation intellectuelle, passivité, paresse intellectuelle </li></ul></ul><ul><ul><li>Indifférenciation des sources d’information, relativisme </li></ul></ul><ul><ul><li>Absence de recul critique, crédulité… </li></ul></ul><ul><ul><li>Manipulation, intoxication </li></ul></ul><ul><ul><li>Méfiance généralisée, culture du soupçon, paranoïa… </li></ul></ul><ul><ul><li>Conformisme, culte de la popularité, de l’audience, “maoisme numérique” </li></ul></ul><ul><ul><li>Non respect des sources, du droit d’auteur </li></ul></ul>
    23. 23. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des étudiants Martin, Aurélien, Perret, Cathy. Les méthodes de recherche documentaire des étudiants de 1ère année de LLCE en début d'année . Université de Bourgogne, CIPE, janvier 2009.
    24. 24. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des jeunes <ul><li>Selon plusieurs enquêtes sur les pratiques informationnelles des lycéens et des étudiants de L1 : </li></ul><ul><ul><li>Faible attention portée à l’identification des sources </li></ul></ul><ul><ul><li>Peu d’évaluation de la fiabilité des informations trouvées </li></ul></ul><ul><ul><li>«  la recherche sur internet montre que la rapidité des jeunes à faire des recherches sur le web signifie qu'ils consacrent peu de temps à l'évaluation de l'information, que ce soit pour sa pertinence, sa fiabilité ou la notion d'autorité .» </li></ul></ul><ul><ul><li>(UCL, JISC, Estève-Bouvet, Isabelle (trad.). Comportement informationnel du chercheur du futur. Information behaviour of the researcher of the future) </li></ul></ul>
    25. 25. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des étudiants <ul><li>Quelques résultats de l’enquête belge ( Thirion , Pochet ) sur les primo-arrivants, concernant l’évaluation de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Méconnaissance de spécificité des revues scientifiques : 5,5 % de réussite </li></ul></ul><ul><ul><li>Critères d'évaluation de l'information très mal connus : 13,4 % de réussite </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour plus de 15% des réponses, rapidité d’accès d’un site Internet = signe de la qualité de celui-ci ! </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Notions d’éthique et de droit d'auteur assez vagues : 14,8 % des étudiants seulement savent qu'il faut toujours citer ses sources… </li></ul></ul><ul><ul><li>Exploitation de l’information : thème le moins bien réussi de l’enquête (moyenne de 26,6 %) </li></ul></ul>
    26. 26. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des étudiants <ul><li>Confiance trop grande dans les résultats des moteurs de recherche </li></ul><ul><li>Méconnaissance ou confusion des critères d’évaluation </li></ul><ul><ul><li>Facilité d’utilisation d’un site considérée comme critère de crédibilité </li></ul></ul><ul><li>Difficultés à évaluer l’information </li></ul><ul><li>Négligences dans le référencement </li></ul><ul><li>Pratiques de plagiat </li></ul>
    27. 27. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des étudiants Martin, Aurélien, Perret, Cathy. Les méthodes de recherche documentaire des étudiants de 1ère année de LLCE en début d'année . Université de Bourgogne, CIPE, janvier 2009
    28. 28. 2 Enjeux : du côté des pratiques informationnelles des étudiants <ul><li>En conclusion : </li></ul><ul><ul><li>«  la culture informationnelle des jeunes ne s'est pas améliorée avec l'augmentation de l'accès à la technologie  » </li></ul></ul><ul><ul><li>(enquête britannique: UCL, JISC, Estève-Bouvet, Isabelle (trad.). Comportement informationnel du chercheur du futur . </li></ul></ul>
    29. 29. 2 Contextes et enjeux de l’évaluation de l’information <ul><li>En résumé, l’évaluation de l’information est une opération à la fois : </li></ul><ul><ul><li>Beaucoup plus cruciale qu’avant internet </li></ul></ul><ul><ul><li>Beaucoup plus importante dans les études universitaires </li></ul></ul><ul><ul><li>Plus difficile </li></ul></ul><ul><ul><li>Encore sacrifiée et méconnue </li></ul></ul>
    30. 30. 3/ Complexités et notions de l’évaluation de l’information <ul><li>Ne pas occulter la complexité de l’évaluation de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Pas de « recettes » : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mais utilité des grilles d’évaluation </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pas d’outils-miracles : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mais utilisation nécessaire des outils </li></ul></ul></ul><ul><li>Démarche de questionnement : </li></ul><ul><ul><li>Nombreuses connaissances nécessaires : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Numériques, informationnelles, disciplinaires… </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Apprendre à distinguer </li></ul></ul>
    31. 31. 3.1 Complexité propre à toute évaluation de l’information <ul><ul><li>évaluer la cohérence de la structuration d’un document, d’un site.. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>> connaissances à la fois disciplinaires et méthodologiques générales </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>évaluer la lisibilité d’un document, d’un site.. </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>> connaissances psycho-cognitives, techniques ... </li></ul></ul></ul><ul><li>Au moins quatre objets et quatre types de connaissances : </li></ul><ul><ul><li>évaluer la fiabilité d’une source, d’un auteur… </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>> connaissance des circuits de l ’édition... </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>évaluer la validité des informations </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>> connaissances disciplinaires </li></ul></ul></ul>
    32. 32. 3.2 Complexités… : quatre notions à distinguer <ul><li>Des « allants-de-soi » peu explicités : </li></ul><ul><ul><li>«  Évaluer la qualité et la pertinence de l'information  », compétence D4.3 du nouveau B2i Adultes </li></ul></ul><ul><li>Mais qu’est-ce que la qualité de l’information ? La crédibilité ? L’autorité d’une ressource ? La pertinence ? </li></ul><ul><ul><li>Importance de bien distinguer ces notions, qui ne se recouvrent pas </li></ul></ul>
    33. 33. 3.2 Quatre notions à distinguer : la crédibilité <ul><li>Crédibilité = «  Caractère, qualité rendant quelque chose susceptible d'être cru ou digne de confiance  » </li></ul><ul><ul><li>Synonyme de fiabilité </li></ul></ul><ul><li>Rôle-clé de la confiance </li></ul><ul><li>Relations avec autres notions : </li></ul><ul><ul><li>Crédibilité comme première condition de l’autorité </li></ul></ul><ul><ul><li>La crédibilité n’est pas la v éracité , ni la vérité ; </li></ul></ul><ul><ul><li>Crédibilité liée à la qualité de l’information mais pas de recouvrement </li></ul></ul><ul><ul><li>Crédibilité très différente de pertinence </li></ul></ul>
    34. 34. 3.2 Quatre notions à distinguer : différence entre fiabilité et véracité Deux hommes se croisent. Le premier dit au second : « Je croyais que tu étais mort. » « Ben non, tu vois bien. » « Sauf que celui qui me l'a dit est plus fiable que toi. » (Petite philosophie des blagues et autres facéties par Jim Holt, tirées du Philolegos « celui qui aime rire »)
    35. 35. 3.2 Quatre notions à distinguer : la crédibilité <ul><li>Quatre objets de crédibilité à mesurer : </li></ul><ul><ul><li>Crédibilité de la source : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Réputation, sérieux, notoriété, fiabilité de l’éditeur, de l’organisation, du média, de l’hébergeur du site… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Première crédibilité à évaluer, car conditionne largement les autres ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Crédibilité de l’auteur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Degré de confiance dans un auteur, lié à son expertise, sa notoriété ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Crédibilité essentielle sur internet, avec l’auto-publication : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ex. des blogs </li></ul></ul></ul></ul>
    36. 36. 3.2 Quatre notions à distinguer : la crédibilité <ul><ul><li>Crédibilité du support : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Image de sérieux, de fiabilité… du support, du média, du type de document… : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Ex. : crédibilité plus forte d’une revue scientifique, par rapport à une revue de vulgarisation, ou un blog… </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Type de crédibilité difficile à mesurer sur internet </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Crédibilité du document : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Image de sérieux et de fiabilité de la ressource elle-même </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Liée à la présentation, à la structuration, au type d’expression, au type d’information… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Mais différent de la fiabilité de l’information </li></ul></ul></ul></ul>
    37. 37. 3.2 Quatre notions à distinguer : “l’autorité cognitive” <ul><li>Selon Patrick Wilson : «  une relation d’influence de pensée, impliquant au minimum deux personnes, l’une accordant à l’autre sa confiance parce qu’elle maîtrise un domaine spécifique de compétences  » </li></ul><ul><li>Diversité des autorités cognitives : </li></ul><ul><ul><li>Personnes, livres, organisations, outils… </li></ul></ul><ul><li>Autorité cognitive fondée sur la crédibilité, la réputation, l’expertise </li></ul><ul><ul><li>Mais dépasse la crédibilité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Notion d’influence choisie, de reconnaissance d’une expertise </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Idée de connaissance de « seconde main » </li></ul></ul></ul>
    38. 38. 3.2 Quatre notions à distinguer : la qualité de l’information <ul><li>Ensemble de critères, liés aux caractéristiques formelles du contenu d’une ressource </li></ul><ul><li>Qualité évidemment liée à la crédibilité et à l’autorité, mais à distinguer également : </li></ul><ul><ul><li>Une ressource crédible peut être de plus ou moins bonne qualité </li></ul></ul><ul><ul><li>Une ressource peut être de bonne qualité, sans avoir une grande crédibilité de réputation </li></ul></ul><ul><li>Qualité de l’information varie selon le domaine : </li></ul><ul><ul><li>Information juridique, économique… </li></ul></ul><ul><ul><li>Sur la qualité de l’information médicale, voir le Netscoring </li></ul></ul><ul><li>Quelques critères « universels », communs à tous les domaines </li></ul>
    39. 39. 3.2 Quatre notions à distinguer : la qualité de l’information <ul><li>Une information identifiée, « sourcée » : </li></ul><ul><ul><li>Problème de l’anonymat sur internet </li></ul></ul><ul><li>Une information fiable : </li></ul><ul><ul><li>notion de contrat de confiance ; distinction fiabilité/vérité </li></ul></ul><ul><li>Une information précise, exacte, complète : </li></ul><ul><ul><li>Importance de l’exactitude </li></ul></ul><ul><li>Une information apportant du nouveau : </li></ul><ul><ul><li>définition théorique de l’information </li></ul></ul><ul><ul><li>fléau de la redondance sur Internet </li></ul></ul>
    40. 40. 3.2 Quatre notions à distinguer : la qualité de l’information <ul><li>Une information fraîche, actualisée </li></ul><ul><li>Une information accessible : </li></ul><ul><ul><li>problème de la localisation, de l’accessibilité des sites </li></ul></ul><ul><li>Une information ayant un impact, un effet: </li></ul><ul><ul><li>notion d ’information « utile » </li></ul></ul><ul><li>Une information bien structurée, bien organisée, bien rédigée </li></ul>
    41. 41. 3.2 Quatre notions à distinguer : la pertinence <ul><li>«  Qualité de ce qui est adapté exactement à l'objet dont il s'agit . » </li></ul><ul><li>Notion complexe, nombreux modèles, nombreuses théories </li></ul><ul><li>Au fondement de la recherche documentaire : </li></ul><ul><ul><li>&quot; Degré de corrélation entre une question et la réponse apportée  » </li></ul></ul><ul><ul><li>approche précise mais réductrice de la pertinence </li></ul></ul><ul><ul><li>Nécessité d’élargir la notion </li></ul></ul><ul><li>Différentes catégories de pertinences </li></ul>
    42. 42. 3.2 Quatre notions à distinguer : la pertinence <ul><li>Dans l’évaluation de l’information, pertinence = adéquation d’une ressource à : </li></ul><ul><ul><li>un besoin précis : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>De quel type d’information ai-je besoin ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>un contexte précis : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dans quel but se fait la recherche d’information ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>un usage précis : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pour quel type d’usage ? Usage facilité ou non ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>un individu précis : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Quel rapport avec le niveau, le degré de connaissance du sujet, les représentations, les opinions… ? </li></ul></ul></ul><ul><li>Impossibilité de formaliser l’évaluation de la pertinence </li></ul>
    43. 43. 3.2 Complexités… : quatre notions à distinguer <ul><li>Bien distinguer les combinaisons entre les notions. </li></ul><ul><li>Une ressource peut être : </li></ul><ul><ul><li>crédible, de qualité, mais non pertinente : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. d’une thèse en Licence </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>peu crédible, mais de qualité et pertinente : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. d’un site personnel inconnu, mais de qualité et pertinent </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>crédible, mais de mauvaise qualité et non pertinente: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. d’un article de revue de mauvaise qualité </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>non crédible et de mauvaise qualité mais pertinente </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ex. d’un site sectaire pour un dossier sur les secte </li></ul></ul></ul><ul><li>Pas de superposition entre ces trois ensembles de critères </li></ul><ul><li>Primauté de la pertinence sur tous les autres </li></ul>
    44. 44. 4/Méthodologie : 6 règles pour une démarche d’évaluation de l’information <ul><li>Savoir (se) questionner : </li></ul><ul><ul><li>identifier l'objet de la recherche </li></ul></ul><ul><ul><li>Bien définir ses besoins d’information </li></ul></ul><ul><ul><li>bien cerner le sujet </li></ul></ul><ul><ul><li>traduire concepts en mots-clés </li></ul></ul><ul><li>Bien utiliser les outils de recherche : </li></ul><ul><ul><li>Mode avancé </li></ul></ul><ul><ul><li>Utiliser les opérateurs de filtrage </li></ul></ul><ul><li>Bien identifier les ressources trouvées : </li></ul><ul><ul><li>Bien décoder les URL </li></ul></ul><ul><ul><li>Identifier les sources, les auteurs, les documents </li></ul></ul>
    45. 45. 4/ Méthodologie : 6 règles pour une démarche d’évaluation de l’information <ul><li>Evaluer la pertinence de la ressource </li></ul><ul><li>Evaluer la crédibilité et l’autorité : </li></ul><ul><ul><li>De la source </li></ul></ul><ul><ul><li>Du support </li></ul></ul><ul><ul><li>De l’auteur </li></ul></ul><ul><ul><li>Du contenu </li></ul></ul><ul><li>Evaluer la qualité de l’information : </li></ul><ul><ul><li>Fiabilité, exactitude… </li></ul></ul><ul><ul><li>recouper, critiquer, comparer... </li></ul></ul>
    46. 46. 4.1 Méthodologie : bien i dentifier <ul><li>Sensibiliser les étudiants à une meilleure identification : </li></ul><ul><ul><li>Du site web : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Savoir décoder les URL </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Identifier le nom, le statut de l’organisation, de l’hébergeur... </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De l’auteur de la ressource : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nom, statut, coordonnées... </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>De la nature du document : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Vulgarisation, opinion, recherche… </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Type de document : rapport, article, ouvrage… </li></ul></ul></ul>
    47. 47. 4.2 Méthodologie : juger de la pertinence des ressources <ul><li>La ressource trouvée correspond-elle : </li></ul><ul><ul><li>Au sujet ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Est-elle pertinente sur le sujet ? Est-elle crédible ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A mes besoins ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Par rapport au type d’informations demandées </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A la tâche demandée ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>La ressource peut-elle être utile pour un dossier, une note de lecture, un mémoire… ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A mon niveau ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Thèse de doctorat pas adaptée en L1… </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A mes connaissances ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Document trop spécialisé ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>A une certaine facilité d’usage ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Ressource plus ou moins compliquée à utiliser ? </li></ul></ul></ul>
    48. 48. 4.2 Méthodologie : juger de la pertinence des ressources <ul><li>Pour des recherches universitaires, primauté des critères de crédibilité, d’autorité et de qualité, qui font partie de la pertinence </li></ul><ul><ul><li>Voir l’importance de la crédibilité de la source </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Sauf pour les documents « contre-exemples » </li></ul></ul></ul><ul><li>Pour des recherches « pratiques », primauté des critères d’usage </li></ul>
    49. 49. 4.3 Méthodologie : é valuer la crédibilité <ul><li>Crédibilité de la source : </li></ul><ul><ul><li>Quel est le sérieux de l’éditeur, de l’organisation, du média, de l’hébergeur du site… ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelle réputation, quelle notoriété ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Faire des recherches sur la source </li></ul></ul></ul><ul><li>Crédibilité de l’auteur : </li></ul><ul><ul><li>Quelle expertise, quelles autres publications ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelle notoriété, quelles recommandations, quel réseau ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelles intentions ? Pourquoi publie-t-il ? </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Partager ses connaissances, se promouvoir, vendre, défendre un point de vue, divertir... ? </li></ul></ul></ul><ul><li>Utiliser les moteurs de recherche de personnes, Google... </li></ul>
    50. 50. 4.3 Méthodologie : é valuer la crédibilité <ul><li>Crédibilité du document : </li></ul><ul><ul><li>La nature du document est-elle précisée, visible ? (article, communication de congrès…) </li></ul></ul><ul><ul><li>L’auteur est-il clairement indiqué ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Le document comporte-t-il des références, indique-t-il ses sources ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Le document est-il bien structuré, cohérent, clair ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Est-il bien rédigé ? (quelle qualité d’expression ?) </li></ul></ul><ul><ul><li>Est-il clairement daté ? (date de création, de mise à jour…) </li></ul></ul>
    51. 51. 4.4 Méthodologie : évaluer la qualité de l’information <ul><li>Point le plus complexe de l’évaluation de l’information </li></ul><ul><ul><li>Pas de recette mais une démarche de questionnement </li></ul></ul><ul><li>Chercher à évaluer : </li></ul><ul><ul><li>La fiabilité : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Une information fiable = sûre, digne de confiance </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’exactitude : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Information confirmée par d’autres sources ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La fraîcheur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Importance de la date, selon le domaine de l’information </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>La précision, la complétude : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Données détaillées ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>L’objectivité, le sérieux : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Argumentation ou affirmation ? </li></ul></ul></ul>
    52. 52. En conclusion, évaluer l’information, c’est : <ul><li>Apprendre à se questionner et à interroger </li></ul><ul><li>Apprendre à discerner, à distinguer : </li></ul><ul><ul><li>entre les notions mises en œuvre : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Crédibilité, pertinence… </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>entre les critères </li></ul></ul><ul><ul><li>entre les composantes d’une ressource : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>source, contenu, présentation, usage </li></ul></ul></ul><ul><li>Développer son esprit critique </li></ul><ul><li>Apprendre… à prendre son temps </li></ul>
    53. 53. Merci de votre attention ! Contact Adresse mel : [email_address] Site web : http://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/

    ×