Spiritualité Coups de cœur (1) la numérotation des citations suit celle du site citationsdespiritualite.blogspot.com
L'erreur, en effet, n'a garde de se montrer telle qu'elle est, de peur que, ainsi mise à nu, elle ne soit reconnue ; mais,...
Aucune vertu, ma fille, ne peut avoir la vie en soi, sinon par la charité, et par l’humilité qui est la mère nourricière d...
Un jour que je récitais le psaume  Quicumque vult , il me fut donné de comprendre d’une manière si claire comment il y a u...
Si tu cherches par où tu dois aller accueille le Christ en toi, puisqu’il est le Chemin... Il vaut mieux marcher sur le ch...
Qui ne tend pas la main au pécheur, qui ne porte point le fardeau de son frère, celui-là brise le roseau froissé. Qui mépr...
L’arbre de la Charité se nourrit donc dans l’humilité ; cet arbre porte un rejeton latéral qui est la vraie discrétion. La...
La charité me donna la clé de ma vocation. (...) Je compris que l'amour renfermait toutes les vocations, que l'amour était...
Je désirais non pas plus de certitude sur toi, mais plus de fixité en toi. S’agissait-il au contraire de ma vie dans le te...
Parlons donc du Seigneur Jésus, parce que lui-même est la Sagesse, est la Parole et le Verbe de Dieu. Parlons toujours de ...
Il faut avertir ceux qui pleurent des péchés de pensée d’examiner avec soin, dans le secret de leur cœur, s’ils ont failli...
Comment le Verbe incarné est-il essentiellement le Verbe en personne, en étant substantiellement la même personne demeuran...
Nous sommes en effet, pour ainsi dire, nos propres pères lorsque, par notre préférence pour le bien, nous nous sommes form...
L’homme, seule créature sur terre que Dieu a voulue pour elle-même, ne peut pleinement se trouver que par le don désintére...
On doit distinguer entre l’erreur, toujours à rejeter, et celui qui se trompe, qui garde toujours sa dignité de personne, ...
On peut légitimement penser que l’avenir est entre les mains de ceux qui auront su donner aux générations de demain des ra...
C’est l’art des arts que le gouvernement des âmes. Ignorerait-on que les blessures de l’esprit sont plus secrètes que des ...
Il nous est d’ordinaire plus facile de persuader avec fruit les orgueilleux en leur disant que leus progrès nous sont plus...
La naissance dans la chair du Verbe de Dieu n’a eu lieu qu’une seule fois ; mais sa naissance selon l’esprit se produit sa...
On ne peut servir sans espérance : le serviteur qui sert son maître le fait dans l'espoir de lui plaire ou dans l'attente ...
Je t'ai dit que Pierre, sur l'ordre de Jésus-Christ, jeta les filets dans la mer : il fut donc obéissant. Il crut fermemen...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Spiritualité : coups de coeur (1)

1 453 vues

Publié le

Citations de spiritualité

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 453
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
285
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Spiritualité : coups de coeur (1)

  1. 1. Spiritualité Coups de cœur (1) la numérotation des citations suit celle du site citationsdespiritualite.blogspot.com
  2. 2. L'erreur, en effet, n'a garde de se montrer telle qu'elle est, de peur que, ainsi mise à nu, elle ne soit reconnue ; mais, s'ornant frauduleusement d'un vêtement de vraisemblance, elle fait en sorte de paraître — chose ridicule à dire — plus vraie que la vérité elle-même, grâce à cette apparence extérieure, aux yeux des ignorants. St Irénée de Lyon 1
  3. 3. Aucune vertu, ma fille, ne peut avoir la vie en soi, sinon par la charité, et par l’humilité qui est la mère nourricière de la charité. La connaissance de toi-même t’inspirera l’humilité, en te découvrant que par toi-même tu n’es pas, et que l’être tu le tiens de moi qui t’aimais, toi et les autres, avant que vous ne fussiez. Ste Catherine de Sienne 2
  4. 4. Un jour que je récitais le psaume Quicumque vult , il me fut donné de comprendre d’une manière si claire comment il y a un seul Dieu et trois personnes en Dieu, que j’en fus toute surprise et profondément consolée. Il en résulta pour moi le plus précieux avantage, pour mieux connaître la grandeur de Dieu et ses merveilles. Ste Thérèse d'Avila 3
  5. 5. Si tu cherches par où tu dois aller accueille le Christ en toi, puisqu’il est le Chemin... Il vaut mieux marcher sur le chemin, fût-ce en boitant, que d’avancer vite en dehors du chemin. St Thomas d'Aquin 4
  6. 6. Qui ne tend pas la main au pécheur, qui ne porte point le fardeau de son frère, celui-là brise le roseau froissé. Qui méprise une faible étincelle de foi chez les tout-petits, celui-là éteint la mèche qui fume encore. Or le Christ n’a rien fait ni de ceci ni de cela, car il était venu pour sauver ce qui était perdu. St Jérôme 5
  7. 7. L’arbre de la Charité se nourrit donc dans l’humilité ; cet arbre porte un rejeton latéral qui est la vraie discrétion. La moelle de cet arbre de la charité c’est la patience qui est le signe certain de la présence dans une âme et de l’union de cette âme avec moi. Ste Catherine de Sienne 6
  8. 8. La charité me donna la clé de ma vocation. (...) Je compris que l'amour renfermait toutes les vocations, que l'amour était tout, qu'il embrassait tous les temps et tous les lieux... ; en un mot, qu'il est éternel ! Ste Thérèse de Lisieux 7 Alors, dans l'excès de ma joie délirante, je me suis écriée : O Jésus, mon Amour..., ma vocation, enfin je l'ai trouvée, ma vocation, c'est l'amour !
  9. 9. Je désirais non pas plus de certitude sur toi, mais plus de fixité en toi. S’agissait-il au contraire de ma vie dans le temps, tout branlait. Il fallait nettoyer mon cœur du vieux levain. La voie m’agréait, qui est le Sauveur en personne, mais il m’en coûtait encore d’aller par ses resserrements. St Augustin 8
  10. 10. Parlons donc du Seigneur Jésus, parce que lui-même est la Sagesse, est la Parole et le Verbe de Dieu. Parlons toujours de lui. Quand nous parlons de la vertu, c’est lui ; quand nous parlons de la justice, c’est lui ; quand nous parlons de la paix, c’est lui ; quand nous parlons de la vérité, de la vie, de la rédemption, c’est lui. St Ambroise 9
  11. 11. Il faut avertir ceux qui pleurent des péchés de pensée d’examiner avec soin, dans le secret de leur cœur, s’ils ont failli seulement par la complaisance éprouvée ou bien par consentement. D’ordinaire le cœur tenté éprouve à la fois un plaisir, du fait de la dépravation de la chair, et par la raison résiste à cette dépravation, si bien que dans le secret de l’esprit ce qui plaît contriste et ce qui contriste plaît. St Grégoire le Grand 10
  12. 12. Comment le Verbe incarné est-il essentiellement le Verbe en personne, en étant substantiellement la même personne demeurant tout entière dans le Père ? (...) La foi seule embrasse ces mystères, car elle est la manière de posséder déjà ces réalités qui sont au-delà de l’intelligence et de la parole. St Maxime le Confesseur 11
  13. 13. Nous sommes en effet, pour ainsi dire, nos propres pères lorsque, par notre préférence pour le bien, nous nous sommes formés nous-mêmes, engendrés et mis au monde. C’est ce que nous réalisons du fait que nous accueillons Dieu en nous. Nous devenons alors enfants de Dieu, enfants de sa puissance et fils du Très-Haut. St Grégoire de Nysse 12
  14. 14. L’homme, seule créature sur terre que Dieu a voulue pour elle-même, ne peut pleinement se trouver que par le don désintéressé de lui-même. Concile Vatican II 13
  15. 15. On doit distinguer entre l’erreur, toujours à rejeter, et celui qui se trompe, qui garde toujours sa dignité de personne, même s’il se fourvoie dans des notions fausses ou insuffisantes en matière religieuse. Dieu seul juge et scrute les cœurs ; il nous interdit donc de juger de la culpabilité interne de quiconque. Concile Vatican II 14
  16. 16. On peut légitimement penser que l’avenir est entre les mains de ceux qui auront su donner aux générations de demain des raisons de vivre et d’espérer. Concile Vatican II 15
  17. 17. C’est l’art des arts que le gouvernement des âmes. Ignorerait-on que les blessures de l’esprit sont plus secrètes que des blessures aux entrailles ? Et cependant il arrive souvent que des hommes n’ayant aucune connaissance des enseignements de l’Esprit ne craignent pas de se présenter en médecins du cœur... St Grégoire le Grand 16
  18. 18. Il nous est d’ordinaire plus facile de persuader avec fruit les orgueilleux en leur disant que leus progrès nous sont plus profitables qu’à eux, en leur demandant de travailler à leur amendement pour nous plus que pour eux. Car l’orgueil se plie aisément au bien, s’il croit qu’en s’y pliant il sera utile aussi aux autres. St Grégoire le Grand 17
  19. 19. La naissance dans la chair du Verbe de Dieu n’a eu lieu qu’une seule fois ; mais sa naissance selon l’esprit se produit sans cesse, ainsi qu’il le désire, chez eux qui eux aussi le désirent, à cause de sa bonté envers les hommes. St Maxime le Confesseur 18
  20. 20. On ne peut servir sans espérance : le serviteur qui sert son maître le fait dans l'espoir de lui plaire ou dans l'attente de quelque récompense, de quelque avantage. Il ne servira jamais l'ennemi de son maître, parce qu'il ne peut en retirer quelque profit, et parce qu'il perdrait même ce qu'il a droit d'attendre de celui dont il est le serviteur. Apprends, ma fille bien-aimée, qu'il en arrive ainsi pour l'âme. Ste Catherine de Sienne 19
  21. 21. Je t'ai dit que Pierre, sur l'ordre de Jésus-Christ, jeta les filets dans la mer : il fut donc obéissant. Il crut fermement qu'il prendrait du poisson, et il en prit en effet une grande quantité ; mais ce ne fut pas pendant la nuit. Ste Catherine de Sienne 20 Quelle est cette nuit? C'est la nuit obscure du péché mortel, où l'âme est privée de la lumière de la grâce. Pendant cette nuit on ne prend rien de bon, parce que le désir jette le filet, non pas dans une mer vive, mais dans, une mer morte, où il trouve le péché qui n'est que néant et les plus grandes fatigues ne sont d'aucune utilité.

×