SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
S
LEUCEMIE LYMPHOIDE
CHRONIQUE
DR GHERRAS
DR OUKIL
PLAN
S DEFINITION/GENERALITES
S PHYSIOPATHOLOGIE
S ETUDE CLINIQUE
S EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S EVOLUTION /COMPLICATIONS
S DIAGNOSTIC POSITIF
S DIAGNOSTIC DIFFERENCIEL
S TRAITEMENT
DEFINITION /GENERALITES
Definition:proliferation lympoide monoclonale ,responsable
d’une infiltration medullaire ,sanguine ,et gonglionnaire
,constitue de lymphocytes matures de morphologie normale
Epidemiologie :
-LLC represente 20%des leucemie de l’adulte en Algerie
-Age Maladie du sujet age,age moyen 60 ans ,rare avant 30 ans
,elle n existe pas chez l’enfant
-Sexe :elle est 3 fois plus frequente chez l’homme
Etiologie :inconnue
PHYSIOPATHOLOGIE
S Proliferation lymphocytaire monoclonale
S Les lymphocytes de la LLC sont morphologiquement
normaux mais leurs fonctions immunitaires sont
perturbees
ETUDE CLINIQUE
S Circonstances de decouverte :
-Decouverte fortuite d’une hyperleucocytose
-Polyadénopathie superficielle (profonde)
-Splénomégalie
-Syndrome d’insuffisance médullaire (Cytopénie(s) )
-Asthénie
ETUDE CLINIQUE
S Examen clinique :
A/Polyadénopathie
- polyadénopathie superficielle
:volume modére ,
bilatérales, symétriques, indolores et non
compressives
-Une splénomégalie :
-Adénopathies profondes :
Pr. C BERTHOU 2006
Polyadénopathie chez un malade porteur de LLC
L’’hémogramme montre un taux de leucocytes à 150 Giga/L, un taux de lymphocytes
Giga/L, un taux d’’hémoglobine à 12.5 g.dL ; un taux de plaquettes à 120 Giga/l.
Polyadénopathie cervicale
Polyadénopathie axillaire
ETUDE CLINIQUE
B/Syndrome d’insuffisance médullaire :
-Syndrome anémique
-Syndrome hémorragique.
-Manifestations infectieuses
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
a) Hémogramme :
-Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3
avec hyperlymphocytose sanguine
-Anémie , Thrombopénie
b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire
monomorphe faite de petits lymphocytes proche
du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de
Gumprecht
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
a) Hémogramme :
-Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3
avec hyperlymphocytose sanguine
-Anémie , Thrombopénie
b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire
monomorphe faite de petits lymphocytes proche
du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de
Gumprecht
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S c/Medullogramme :
-autrefois indispensable pour le diagnostic
-Hyperlymphocytose >30%
-Autres lignees existent mais en % diminue
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S d) Biopsie medullaire : inutile au diagnostic ,elle a une valeur
pronostic
S e) Examen immunophenotypique des lymphocytes sanguin:
Indispensable pour poser le diagnostic de LLC
Score de Matutes :-faible taux IgG
-CD5+
-CD23+
-faible expression du CD79b
-FMC7-
EXAMENS COMPLEMENTAIRES
S f) Autres examens :
-EPP:hypogammaglobulinemie ,parfois hypergammaglobulinemie
de type IgM
-TCD + dans 20% des cas
-Caryotype :anomalies chromosomiques dans 50% des cas
:trisomie 12,deletion 13q,deletion 17p,caryotype complexe .
EVOLUTION/COMPLICATION
S LLCgarde une longue duree d’evolution
S Grace a la classification de Binet ,l’evolution est previsible
I/Stade A:-moins de 3 territoires gonglionnaires atteints
-Hb ≥10g/dl
-Plq ≥100 000/mm3
II/Stade B:-3 territoires gonglionnaires ou pus
-Hb ≥10g/dl
-Plq ≥100 000/mm3
III/Stade C:-Hb<10g/dl et /ou plq <100 000/mm3 quelque soit le nombre de
territoire
COMPLICATIONS
1. Complications hématologiques
a) Anémie: hémolytiques auto-immunes ou par
envahissement.
b) Thrombopénie Thrombopénie centrale
2. Complications infectieuses :Cause habituelle de décès.
3. Transformation ou syndrome de Richter :Transformation en
lymphome agressif
4. Association fréquente à des cancers
DIAGNOSTIC POSITIF
S Clinique :poly ADP generalisees ,bilaterales,symetriques
chez un sujet age
S Hyperleucocytose avec hyperlymphocytose >4000/mm3
S Infiltration lymphocytaire medullaire >30%
S Score de Matutes 4 ou 5/5
DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
S Diagnostique differentiel: Devant les adenopathies,
eleminer une cause infectueuse notament tuberculeuse,
un lymphome hodgkinien ou non hodgkinien.
S Devant une hyper lymphocytose moderee: infections
virales (MNI,coqueluche). Le diagnostic
differentiel peux parfois etre difficile avec d’autres
syndromes lymphoproliferayifs chroniques. Le diagnostic
repose alors sur l’aspect cytologique et
l’immunophenotypage cellulaire
TRAITEMENT
Le but du traitement est d’ameliorer le confort du patient, de
prolonger sa survie, prevenir et traiter les complications
S Traitement symptomatique:
Prevention et traitement des infections par antibiotiques et
antiviraux
Traitement des cytopenies:
- Transfusion de culots globulaires iso-groupe iso-Rhesus
TRAITEMENT
- Transfusion de laquettes:CUP ou CPS
- En cas de cytopenies d’origine auto-immune, traitement
par des corticoides, immunosupresseurs (Endoxan-
Imurel)
S Traitement specifique:
1- chimiotherapie: :
- Chloraminophene cp 2mg
- Cyclophosphamide (Endoxan): cp 50mg Amp inj 500mg
et 1000mg
TRAITEMENT
- Adrimacyne: Amp inj a 10mg et 50mg
- Oncovin: Amp inj a 1mg
- Fludarabine: cp a 10mg et Amp inj a 50mg (analogue a la
purine)
- Rituximab: Anticorps monoclonale anti CD20.Amp inj a 100mg
et 500mg
Les protocoles consistent en soit une mono chimeotherapie: exp
chloraminophene, ou une poly chimeotherapie: exp COP- CHOP-
FC- RFC
Le choix du protocole therapetique depend de l’age du sujet, du
stade de la maladie et des comorbidites
TRAITEMENT
2- Greffe de MO allogenique:
- Indiquee chez le sujet de moin de 50ans
- Necessite un donneur HLA compatible

Contenu connexe

Tendances

Les examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieLes examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieMeriamme Oue
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Nouhoum L Traore
 
La leucémie power point
La leucémie power pointLa leucémie power point
La leucémie power pointAliSou0154
 
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012imma-dr
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang S/Abdessemed
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leila Ali
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCDr. Kerfah Soumia
 
La démarche clinique en pédiatrie
La démarche clinique en pédiatrieLa démarche clinique en pédiatrie
La démarche clinique en pédiatrieDominiqueEnyama1
 
Exploration de la fonction renale
Exploration de la fonction renaleExploration de la fonction renale
Exploration de la fonction renaleMBOUSSOU Yoan
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)S/Abdessemed
 
Les cellules sanguines
Les cellules sanguinesLes cellules sanguines
Les cellules sanguinesS/Abdessemed
 

Tendances (20)

Sarcoidose
SarcoidoseSarcoidose
Sarcoidose
 
Les examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieLes examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en Hématologie
 
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
Purpura rhumatoïde de l’enfant 2013
 
La leucémie power point
La leucémie power pointLa leucémie power point
La leucémie power point
 
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
Cours de anatomie pathologie (dcem1) fibrose janvier 2012
 
Vascularites et poumon
Vascularites et poumonVascularites et poumon
Vascularites et poumon
 
Hemogramme isp
Hemogramme ispHemogramme isp
Hemogramme isp
 
Anémié cat
Anémié catAnémié cat
Anémié cat
 
Etats de choc
Etats de chocEtats de choc
Etats de choc
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
 
Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique Leucemie lymphoide chronique
Leucemie lymphoide chronique
 
Anatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBCAnatomie pathologique de la TBC
Anatomie pathologique de la TBC
 
La démarche clinique en pédiatrie
La démarche clinique en pédiatrieLa démarche clinique en pédiatrie
La démarche clinique en pédiatrie
 
Exploration de la fonction renale
Exploration de la fonction renaleExploration de la fonction renale
Exploration de la fonction renale
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
 
Les cellules sanguines
Les cellules sanguinesLes cellules sanguines
Les cellules sanguines
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
Anemies
AnemiesAnemies
Anemies
 
CAT devant une Pleurésie
CAT devant une PleurésieCAT devant une Pleurésie
CAT devant une Pleurésie
 

En vedette

Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe... hos...
Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe...   hos...Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe...   hos...
Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe... hos...plancheur
 
Cancer de la_leucemie
Cancer de la_leucemieCancer de la_leucemie
Cancer de la_leucemieCatGag0188
 
Documents LeucéMies Aigues P09
Documents LeucéMies Aigues P09Documents LeucéMies Aigues P09
Documents LeucéMies Aigues P09Lo Lo
 
Cancer du sang
Cancer du sangCancer du sang
Cancer du sangkimbou0196
 
Cancer de la_leucemie (1)
Cancer de la_leucemie (1)Cancer de la_leucemie (1)
Cancer de la_leucemie (1)CatGag0188
 
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?Francelymphomeespoir
 
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathieDcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathiePianissimoSiriusH
 
La leucémie !!
La leucémie !!La leucémie !!
La leucémie !!niknad0173
 

En vedette (12)

Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe... hos...
Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe...   hos...Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe...   hos...
Droit — un professeur d'hématologie du chu de montpellier est suspe... hos...
 
Leucémie
LeucémieLeucémie
Leucémie
 
Cancer de la_leucemie
Cancer de la_leucemieCancer de la_leucemie
Cancer de la_leucemie
 
Documents LeucéMies Aigues P09
Documents LeucéMies Aigues P09Documents LeucéMies Aigues P09
Documents LeucéMies Aigues P09
 
Cancer du sang
Cancer du sangCancer du sang
Cancer du sang
 
Cancer de la_leucemie (1)
Cancer de la_leucemie (1)Cancer de la_leucemie (1)
Cancer de la_leucemie (1)
 
La leucemie
La leucemieLa leucemie
La leucemie
 
La leucémie
La leucémieLa leucémie
La leucémie
 
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?
Nicole Brousse : Qu’est-ce qu’un lymphome ? Comment le diagnostiquer ?
 
Leucémie
LeucémieLeucémie
Leucémie
 
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathieDcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
Dcem1 hémogramme,splénomégalie,adénopathie
 
La leucémie !!
La leucémie !!La leucémie !!
La leucémie !!
 

Similaire à Leucemie lymphoide chronique

La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireS/Abdessemed
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidakarimabdk
 
CAT dvt splenomegalie.pdf
CAT dvt splenomegalie.pdfCAT dvt splenomegalie.pdf
CAT dvt splenomegalie.pdfamdejuniorwawa
 
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxpediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxssuser42efe9
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesbelaibzino
 
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptxThizmaithKadi
 
Adénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales OrlAdénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales OrlADELLL
 
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Nouhoum L Traore
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr interniste
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr internisteAdenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr interniste
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr internistewissamhamsi57
 
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)MBOUSSOU Yoan
 
cours d'hématologie
cours d'hématologiecours d'hématologie
cours d'hématologiemohammed douz
 
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Said El Kettani
 
Les explorations en odonto-stomatologie dr sal (2).pptx
Les explorations en odonto-stomatologie  dr sal (2).pptxLes explorations en odonto-stomatologie  dr sal (2).pptx
Les explorations en odonto-stomatologie dr sal (2).pptxssusere3e6a5
 

Similaire à Leucemie lymphoide chronique (20)

La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaire
 
Protozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sidaProtozoaires opportunistes au cours du sida
Protozoaires opportunistes au cours du sida
 
CAT dvt splenomegalie.pdf
CAT dvt splenomegalie.pdfCAT dvt splenomegalie.pdf
CAT dvt splenomegalie.pdf
 
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptxpediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
pediatrie5an-sd_nephrotique2020bachtarzi.pptx
 
P31
P31P31
P31
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
 
La miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuseLa miliaire tuberculeuse
La miliaire tuberculeuse
 
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx
7. Purpura thrombopénique auto-immun.pptx
 
Adénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales OrlAdénopathies Cervico Faciales Orl
Adénopathies Cervico Faciales Orl
 
Sarcoidose
SarcoidoseSarcoidose
Sarcoidose
 
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Primary Biliary Cholangitis
Primary Biliary CholangitisPrimary Biliary Cholangitis
Primary Biliary Cholangitis
 
Cahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdfCahier N°3.pdf
Cahier N°3.pdf
 
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr interniste
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr internisteAdenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr interniste
Adenopathies Résidents2017 (2).ppt Dr interniste
 
Anemie 13 11 12 mg
Anemie 13 11 12 mgAnemie 13 11 12 mg
Anemie 13 11 12 mg
 
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
 
cours d'hématologie
cours d'hématologiecours d'hématologie
cours d'hématologie
 
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
Profil épidémiologique du lupus érythémateux systémique dans un cabinet libér...
 
Les explorations en odonto-stomatologie dr sal (2).pptx
Les explorations en odonto-stomatologie  dr sal (2).pptxLes explorations en odonto-stomatologie  dr sal (2).pptx
Les explorations en odonto-stomatologie dr sal (2).pptx
 

Leucemie lymphoide chronique

  • 2. PLAN S DEFINITION/GENERALITES S PHYSIOPATHOLOGIE S ETUDE CLINIQUE S EXAMENS COMPLEMENTAIRES S EVOLUTION /COMPLICATIONS S DIAGNOSTIC POSITIF S DIAGNOSTIC DIFFERENCIEL S TRAITEMENT
  • 3. DEFINITION /GENERALITES Definition:proliferation lympoide monoclonale ,responsable d’une infiltration medullaire ,sanguine ,et gonglionnaire ,constitue de lymphocytes matures de morphologie normale Epidemiologie : -LLC represente 20%des leucemie de l’adulte en Algerie -Age Maladie du sujet age,age moyen 60 ans ,rare avant 30 ans ,elle n existe pas chez l’enfant -Sexe :elle est 3 fois plus frequente chez l’homme Etiologie :inconnue
  • 4. PHYSIOPATHOLOGIE S Proliferation lymphocytaire monoclonale S Les lymphocytes de la LLC sont morphologiquement normaux mais leurs fonctions immunitaires sont perturbees
  • 5. ETUDE CLINIQUE S Circonstances de decouverte : -Decouverte fortuite d’une hyperleucocytose -Polyadénopathie superficielle (profonde) -Splénomégalie -Syndrome d’insuffisance médullaire (Cytopénie(s) ) -Asthénie
  • 6. ETUDE CLINIQUE S Examen clinique : A/Polyadénopathie - polyadénopathie superficielle :volume modére , bilatérales, symétriques, indolores et non compressives -Une splénomégalie : -Adénopathies profondes : Pr. C BERTHOU 2006 Polyadénopathie chez un malade porteur de LLC L’’hémogramme montre un taux de leucocytes à 150 Giga/L, un taux de lymphocytes Giga/L, un taux d’’hémoglobine à 12.5 g.dL ; un taux de plaquettes à 120 Giga/l. Polyadénopathie cervicale Polyadénopathie axillaire
  • 7. ETUDE CLINIQUE B/Syndrome d’insuffisance médullaire : -Syndrome anémique -Syndrome hémorragique. -Manifestations infectieuses
  • 8. EXAMENS COMPLEMENTAIRES a) Hémogramme : -Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3 avec hyperlymphocytose sanguine -Anémie , Thrombopénie b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire monomorphe faite de petits lymphocytes proche du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de Gumprecht
  • 9. EXAMENS COMPLEMENTAIRES a) Hémogramme : -Hyperleucocytose 50 000 a 100 000 GB/mm3 avec hyperlymphocytose sanguine -Anémie , Thrombopénie b) Frottis sanguin :proliferation cellulaire monomorphe faite de petits lymphocytes proche du lymphocyte normal ,avec presence d’ombre de Gumprecht
  • 10. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S c/Medullogramme : -autrefois indispensable pour le diagnostic -Hyperlymphocytose >30% -Autres lignees existent mais en % diminue
  • 11. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S d) Biopsie medullaire : inutile au diagnostic ,elle a une valeur pronostic S e) Examen immunophenotypique des lymphocytes sanguin: Indispensable pour poser le diagnostic de LLC Score de Matutes :-faible taux IgG -CD5+ -CD23+ -faible expression du CD79b -FMC7-
  • 12. EXAMENS COMPLEMENTAIRES S f) Autres examens : -EPP:hypogammaglobulinemie ,parfois hypergammaglobulinemie de type IgM -TCD + dans 20% des cas -Caryotype :anomalies chromosomiques dans 50% des cas :trisomie 12,deletion 13q,deletion 17p,caryotype complexe .
  • 13. EVOLUTION/COMPLICATION S LLCgarde une longue duree d’evolution S Grace a la classification de Binet ,l’evolution est previsible I/Stade A:-moins de 3 territoires gonglionnaires atteints -Hb ≥10g/dl -Plq ≥100 000/mm3 II/Stade B:-3 territoires gonglionnaires ou pus -Hb ≥10g/dl -Plq ≥100 000/mm3 III/Stade C:-Hb<10g/dl et /ou plq <100 000/mm3 quelque soit le nombre de territoire
  • 14. COMPLICATIONS 1. Complications hématologiques a) Anémie: hémolytiques auto-immunes ou par envahissement. b) Thrombopénie Thrombopénie centrale 2. Complications infectieuses :Cause habituelle de décès. 3. Transformation ou syndrome de Richter :Transformation en lymphome agressif 4. Association fréquente à des cancers
  • 15. DIAGNOSTIC POSITIF S Clinique :poly ADP generalisees ,bilaterales,symetriques chez un sujet age S Hyperleucocytose avec hyperlymphocytose >4000/mm3 S Infiltration lymphocytaire medullaire >30% S Score de Matutes 4 ou 5/5
  • 16. DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL S Diagnostique differentiel: Devant les adenopathies, eleminer une cause infectueuse notament tuberculeuse, un lymphome hodgkinien ou non hodgkinien. S Devant une hyper lymphocytose moderee: infections virales (MNI,coqueluche). Le diagnostic differentiel peux parfois etre difficile avec d’autres syndromes lymphoproliferayifs chroniques. Le diagnostic repose alors sur l’aspect cytologique et l’immunophenotypage cellulaire
  • 17. TRAITEMENT Le but du traitement est d’ameliorer le confort du patient, de prolonger sa survie, prevenir et traiter les complications S Traitement symptomatique: Prevention et traitement des infections par antibiotiques et antiviraux Traitement des cytopenies: - Transfusion de culots globulaires iso-groupe iso-Rhesus
  • 18. TRAITEMENT - Transfusion de laquettes:CUP ou CPS - En cas de cytopenies d’origine auto-immune, traitement par des corticoides, immunosupresseurs (Endoxan- Imurel) S Traitement specifique: 1- chimiotherapie: : - Chloraminophene cp 2mg - Cyclophosphamide (Endoxan): cp 50mg Amp inj 500mg et 1000mg
  • 19. TRAITEMENT - Adrimacyne: Amp inj a 10mg et 50mg - Oncovin: Amp inj a 1mg - Fludarabine: cp a 10mg et Amp inj a 50mg (analogue a la purine) - Rituximab: Anticorps monoclonale anti CD20.Amp inj a 100mg et 500mg Les protocoles consistent en soit une mono chimeotherapie: exp chloraminophene, ou une poly chimeotherapie: exp COP- CHOP- FC- RFC Le choix du protocole therapetique depend de l’age du sujet, du stade de la maladie et des comorbidites
  • 20. TRAITEMENT 2- Greffe de MO allogenique: - Indiquee chez le sujet de moin de 50ans - Necessite un donneur HLA compatible