Digital revolution

808 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
808
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Digital revolution

  1. 1. La Révolution DIGITALE Tunisienne04/02/2011 La révolution DIGITALE TunisienneeMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  2. 2. La Révolution DIGITALE TunisienneL’alternative Face au Black-out médiatique (TV, Presse, radio fortement contrôlés par le gouvernement), lors des manifestations qui ont secoués la Tunisie depuis le 17 décembre 2010, la seule issue pour le peuple de s’informer a été du côté des technologies digitales. Face à une pression de la rue qui a monté de façon crescendo, la soif de s’informer pour le citoyen Tunisien avait atteint son paroxysme. Plus aucun doute si les Tunisiens éparpillés partout sur le territoire diffusent/partagent l’état de situation de façon instantanée sur les média sociaux, c’est qu’il est donc impératif d’y être sur ces réseaux pour rester au plus près de l’information.eMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  3. 3. La Révolution DIGITALE TunisienneLes supports : Le mobile Le support incontournable avec lequel le citoyen normal s’est transformé en reporter sur place pour filmer la situation. Contrairement aux images télévisés (qui peuvent être truquées et ce pour détournement de l’opinion publique) le mobile a réussi à gagner la confiance des internautes. Il suffit d’avoir un téléphone avec un appareil photo et supportant la technologie EDGE/3G pour pouvoir envoyer de façon instantané les vidéos sur internet. Mieux encore des sites comme « Justin.TV » et « Qik.com » proposent de faire du live broadcasting, les internautes pouvaient suivre en direct les manifestations, ainsi que dans certains cas l’intervention brutale de la police contre le détenteur du mobile.eMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  4. 4. La Révolution DIGITALE TunisienneLes supports : Le mobile Un exemple de transmission en Live via un simple téléphone sous Android (un Samsung Spica i5700) des manifestations devant le siège de l’UGTT, rue Mohamed Ali. Le nombre de visionnage parle de lui-même.eMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  5. 5. La Révolution DIGITALE TunisienneLes supports : Facebook L’évolution des utilisateurs Tunisiens sur Facebook pendant les trois derniers mois Source : Socialbakers.comeMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  6. 6. La Révolution DIGITALE TunisienneLes supports : FacebookDes centaines de pages et groupes sont créés pour diffuser du contenu (articles, photos,Vidéos, alertes…) et partagés par des centaines de milliers de personnes.Même les méthodes malsaines du gouvernement via l’ATI « l’agence tunisienne d’internet »,(censure, piratage de comptes) comme en témoigne Joe Sullivan le responsable du départementsécurité chez Facebook http://tinyurl.com/fbhacktn , n’ont pas réussis à freiner les internautesà créer et partager du contenu. Comme indiqué sur le graph, toutes les catégories d’âge ont connu une nette évolution.eMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  7. 7. La Révolution DIGITALE TunisienneLes supports : Twitter Twitter a aussi très fortement contribué à la révolution tunisienne, vu que contrairement à facebook, où le contenu partagé par les internautes n’est visible que par leurs amis, sur Twitter, il suffit d’avoir un compte pour pouvoir suivre n’importe quel personne. Dès le début du soulèvement le 17 Décembre 2011, la communauté tunisienne déjà présente sur Twitter (qui s’est amplifié au cours ce dernier mois : environ plus de 1000 tunisiens actifs), ont créé un sujet de discussion « hashtag » avec lequel toute personne possédant un compte twitter ou pas dans le monde pouvait suivre en temps réel le flux d’information. Ce hashtag s’appelle #Sidibouzid. D’autres hashtag ont vu le jour #14jan #PostZaba … mais #Sidibouzid est resté le plus important, ce qui lui a permit de prendre un place, dans le « trending topics » (les sujets les plus chauds du jour dans le monde sur Twitter.com) Beaucoup d’internautes dans le monde suivaient ce hashtag notamment des journalistes. (France24, Aljazeera, NYTimes, Le Monde, Libération….)eMedia : Agence digitale du Groupe IMPACT
  8. 8. eMedia47, Rue du Lac LémanImmeuble Meninx - 3ème étage Appt B2Les Berges du Lac - 1053 TunisTél. : (+216) 71 160 900Fax : (+216) 71 862 661Email : s.benachour@medmedia-group.com

×