Facteurs prédictifs de récupération d’une fonction ovulatoire chez les patientes avec Insuffisance Ovarienne Prématurée<br...
Insuffisance Ovarienne Prématurée (IOP)<br /><ul><li>OMS : Cessation permanente des menstruations résultant de la perte de...
Caractérisée par  :
Femme < 40 ans
Aménorrhée > 4 mois
Hypogonadisme hypergonadotrophique (FSH > 30-40 UI/L)</li></ul>Anasti JN, Fertil. Steril., 1998,  Bachelot et al., 2009<br...
Autoimmunité<br />FSHR, Cx37, GDF9, BMP-15<br />Deficits Enzymatiques<br />Dysfonction Folliculaire<br />Déplétion Follicu...
IOP ≠ Ménopauseprécoce<br />
Facteurs Prédictifs d’une récupération d’une fonction ovulatoire<br /><ul><li>Clinique
Echographie
Biopsie Ovarienne
Taux de FSH
Taux d’AMH
Etiologies</li></ul>Bidet, Bachelot & Touraine, Curr Opinions GynObs, 2008<br />
358 Patientes IOP<br />25<br />20<br />15<br />Nombre de patientes<br />10<br />5<br />0<br />11<br />15<br />20<br />25<b...
Formes fluctuantes n= 86/358 <br />
Incidence des IOP Fluctuantes : 25%<br />Incidence  des Grossesses : 4,2 %<br />
Description de la cohorte<br />
Reprise de l’activité ovarienne<br />après le diagnostic d’IOP [0-95] <br />Premier signe de reprise d’une activité ovarie...
Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fonction des taux de FSH au diagnostic<br />Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fo...
Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fonction du taux d’inhibine B<br />Absence de facteur prédictif du taux d’AMH <br />
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

12 ème journée-Facteurs prédictifs de récupération d’une insuffisance ovarienne primitive

4 437 vues

Publié le

Publié dans : Voyages, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 437
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 860
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

12 ème journée-Facteurs prédictifs de récupération d’une insuffisance ovarienne primitive

  1. 1. Facteurs prédictifs de récupération d’une fonction ovulatoire chez les patientes avec Insuffisance Ovarienne Prématurée<br />M. Bidet, E. Bissauge, JL Golmard, A. Bachelot, S. Gricourt, J. Dulon, Ph. Touraine<br />Centre de référence des maladies endocriniennes rares de la croissance<br />GH Pitié-Salpêtrière<br />Paris, 11 janvier 2011<br />
  2. 2. Insuffisance Ovarienne Prématurée (IOP)<br /><ul><li>OMS : Cessation permanente des menstruations résultant de la perte de l’activité folliculaire ovarienne
  3. 3. Caractérisée par :
  4. 4. Femme < 40 ans
  5. 5. Aménorrhée > 4 mois
  6. 6. Hypogonadisme hypergonadotrophique (FSH > 30-40 UI/L)</li></ul>Anasti JN, Fertil. Steril., 1998, Bachelot et al., 2009<br /><ul><li>Incidence : # 1% Coulam CB et al., Obstet. Gynecol., 1986,</li></li></ul><li>GENETIQUE DE L’IOP<br />Ovulation<br />Blocage maturation folliculaire<br />Antral<br />Secondaire<br />Primaire<br />Primordial<br />Atrésie<br />Hsueh, Endocrine Review, 2000<br />
  7. 7. Autoimmunité<br />FSHR, Cx37, GDF9, BMP-15<br />Deficits Enzymatiques<br />Dysfonction Folliculaire<br />Déplétion Folliculaire<br />Chimiothérapie<br />Anomalies chromosome X<br />Atrésie Accélérée<br />Insuffisance Ovarienne Prématurée<br />1% des femmes de 40 ans<br />Etiologie le plus souvent inconnue<br />
  8. 8. IOP ≠ Ménopauseprécoce<br />
  9. 9. Facteurs Prédictifs d’une récupération d’une fonction ovulatoire<br /><ul><li>Clinique
  10. 10. Echographie
  11. 11. Biopsie Ovarienne
  12. 12. Taux de FSH
  13. 13. Taux d’AMH
  14. 14. Etiologies</li></ul>Bidet, Bachelot & Touraine, Curr Opinions GynObs, 2008<br />
  15. 15. 358 Patientes IOP<br />25<br />20<br />15<br />Nombre de patientes<br />10<br />5<br />0<br />11<br />15<br />20<br />25<br />30<br />35<br />39<br />Age au diagnostic (années)<br />300<br />250<br />Absence de puberté<br />200<br />Puberté partielle<br />Nombre de patientes<br />150<br />Puberté normale<br />100<br />50<br />0<br />Amenorrhée<br />Primaire<br />Amenorrhée<br />Secondaire<br />Bachelot et al., E JE, 2009<br />
  16. 16.
  17. 17. Formes fluctuantes n= 86/358 <br />
  18. 18. Incidence des IOP Fluctuantes : 25%<br />Incidence des Grossesses : 4,2 %<br />
  19. 19. Description de la cohorte<br />
  20. 20. Reprise de l’activité ovarienne<br />après le diagnostic d’IOP [0-95] <br />Premier signe de reprise d’une activité ovarienne :<br />réapparition spontanée des règles : N=78<br />FSH < à 15 :N=45<br />16 patientes ont été enceintes<br />40% ont présenté au moins 2 signes de fluctuation <br />7,6 mois ± 16,4 <br />
  21. 21.
  22. 22. Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fonction des taux de FSH au diagnostic<br />Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fonction des taux de FSH au bilan<br />
  23. 23. Incidence cumulée d’IOP fluctuante en fonction du taux d’inhibine B<br />Absence de facteur prédictif du taux d’AMH <br />
  24. 24. Résumé : marqueurs biologiques<br />Marqueurs biologiques prédictifs p< 0,05<br />
  25. 25. Résumé : marqueurs échographiques<br />Marqueurs prédictifs IOP fluctuante : (p=<0,0001)<br />L’existence de follicules <br />La longueur<br />La surface > 2cm²<br />Incidence cumulée <br />d’IOP fluctuante <br />selon la surface ovarienne<br />
  26. 26. Score prédictif d’une IOP fluctuante<br />Score = 0,67225 × antécédent familial<br /> + 1,80204 × aménorrhée<br /> + 1,16392 × follicules<br /> + 0,00594 × inhibine B <br /> + 0,00795 × œstradiol<br />antécédent familial : Non = 0 ; Oui = 1<br />aménorrhée : primaire = 0 ; secondaire = 1<br />follicules échographie : Non = 0 ; Oui = 1<br />inhibine B : indosable = 5<br /> dosable, valeur variable;<br />œstradiol : valeur de la variable<br />
  27. 27. Score prédictif d’une IOP fluctuante<br />
  28. 28. IOP et Grossesse<br />15 Femmes <br /><ul><li>20 Grossesses </li></ul> 14 Accouchements<br />  15 enfants<br />Délai d’obtention moyen 16 Mois +/- 20 mois<br />50% en l’absence de tout traitement<br />30% sous THS<br />
  29. 29. Prise en charge d’une IOP confirmée<br /><ul><li>Information +++
  30. 30. Bilan complet: Xfra à réaliser systématiquement
  31. 31. Prise en charge psychologique
  32. 32. Prise en charge palliative du déficit endocrine
  33. 33. du déficit exocrine
  34. 34. Prise en charge préventive</li></li></ul><li>Conclusions<br />Première série importante d’analyse des facteurs prédictifs<br />Fluctuation beaucoup plus probable dans l’année qui suit le diagnostic<br />Population adolescente de mauvais pronostic<br />Proposition de calculs de score prédictif à valider sur autre population<br />
  35. 35. Groupe « Centre Maladies Rares de la Croissance »<br />Anne Bachelot, Maud Bidet, Jérôme Dulon<br />philippe.touraine@psl.aphp.fr<br />Radiologie<br />C Matuchansky<br />Y Badachi<br />BiochimieHormonale<br />KLaborde<br />C Coussieu<br />Cytogenetique<br />Chirurgie<br /> F Lecuru<br />B Paniel<br />A Fortin<br />Ana-Pathologie<br />C. Genestié<br />MA Lefrere-Belda<br />G Meduri<br />Génétique<br />N Binart, Inserm Necker<br />M Misrahi, Bicêtre<br />M Fellous, Cochin<br />C Cotinot, INRA<br />D Castrillon, Dallas, TX<br /> De Baere, Gant, Belgium<br />

×