Edulcorant et Diabète Magali Baudot Marine Halbron
<ul><li>Aucun conflit d’intérêt </li></ul>
Aucun conflit d’intéret
<ul><li>Stricto sensu, un édulcorant est « une substance qui donne une saveur douce »   </li></ul><ul><li>Le plus souvent,...
Édulcorants  vrais ou faux « faux sucres »!!! <ul><li>Édulcorants non nutritifs  : </li></ul><ul><li>->  Saccharine, aspar...
  Les édulcorants non nutritifs   La saccharine <ul><li>Pouvoir sucrant : 300 à 400  </li></ul><ul><li>DJA : 5 mg/kg/jour ...
L’aspartam <ul><li>Pouvoir sucrant : 200  </li></ul><ul><li>DJA : 40 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>L'aspartame est l'édulco...
L'acésulfame K <ul><li>Pouvoir sucrant : 100 à 200  </li></ul><ul><li>DJA : 9 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>Comme la saccha...
Le sucralose <ul><li>Pouvoir sucrant : 600  soit 2 fois plus que la saccharine et 4 fois plus que l’aspartam </li></ul><ul...
La stevia <ul><li>Pouvoir sucrant : 300  </li></ul><ul><li>DJA : 4 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>Stévia est une plante de l...
La stevia <ul><li>Le coût de production est dix fois supérieur à celui de l‘aspartam et l'arrière goût de réglisse incite ...
Les édulcorants nutritifs Les polyols <ul><li>Les polyols sont obtenus pas hydrogénation des glucides </li></ul><ul><li>Ce...
Les polyols xylitol xylose xylane Bois (bouleau) lactitol Sirop de lactose lactose Lait Sorbitol/mannitol Glucose Maltose ...
Le fructose <ul><li>Le fructose (ou lévulose) est un ose (sucre simple non hydrolysable)  </li></ul><ul><li>Le fructose a ...
Le sirop d’agave et tous les autres… <ul><li>Le sirop d'agave est produit au Mexique à partir de plusieurs espèces d'agave...
Les édulcorants pour un patient diabétique type II? <ul><li>Est-ce le sucre , le principal fautif? </li></ul>
Consommation moyenne en France <ul><li>Recommandée   </li></ul><ul><li>Glucides : 250 g </li></ul><ul><li>Lipides : 80 g <...
Utilité des édulcorants dans ces produits?
Recommandations nutritionnelle Diabète de type II (ANAES) <ul><li>Apprendre à faire des repas équilibrés </li></ul><ul><li...
Sodas : normal ou light <ul><li>En équivalence carré de sucre  : </li></ul><ul><li>Sodas = 7 carrés de sucre </li></ul><ul...
<ul><li>: </li></ul><ul><li>12 carrés de sucre </li></ul><ul><li>3 carrés de gras </li></ul><ul><li>??  carrés de sucre </...
<ul><li>Aux Etats-Unis, 15 % de population déclarent consommer des édulcorants ( dont la moitié au moins une fois par jour...
Les édulcorants Saccharose Aspartame Sucralose Acesulfame-K Saccharine Stevioside
Quelles questions se poser? <ul><li>Toxicité? </li></ul><ul><li>Effet métabolique, effet sur la glycémie, insulinémie? </l...
Apports journaliers: en augmentation croissante  France: dose moyenne enfants  DT1 7.8 mg/kg/jour Dose Max: 40  mg/kg/jour...
Métabolisme Aspartame <ul><li>L’aspartame est métabolisé </li></ul><ul><li>Aspartate  </li></ul><ul><li>Phenylalanine  </l...
Toxicite Aspartam: <ul><li>Taux élevés d’Aspartate    nécroses neuronales hypothalamiques rat nouveau né </li></ul><ul><l...
Toxicité Aspartame chez l’homme <ul><li>Bolus aspartame chez adulte sain :34 à 200 mg/kg   pas d’effet toxique </li></ul>...
Effets secondaires Aspartame Rapport FDA 1995
Toxicité de l’aspartame:Une controverse qui dure. <ul><li>2 études </li></ul><ul><ul><li>Etude danoise </li></ul></ul><ul>...
<ul><ul><ul><li>29 ans </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>BMI 23 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>28 % tabac </li></ul...
Augmentation risque Acc. Prématuré à partir de 2 verres/jour Halldorsson Am J Clin Nutr 2010
Stratification en fonction déclenchement pour raison médicale Halldorsson Am J Clin Nutr 2010
Aspartame débuté in utero augmente le risque de cancer chez la souris mâle <ul><li>Souris reçoivent depuis 12ème Jour gest...
Aspartame débuté in utero augmente le risque de cancer chez la souris Hepatocarcinomes Tumeurs bronchiques Soffritti Am J ...
Lien entre  Edulcorants goût sucré - sécrétion insuline- sécrétion incrétines
Edulcorant /expression SGLT1/expression GLUT 2 et absorption glucose SGLT1 Enterocyte Glucose GLUT2 GLUT2 Glucose GLUT2 GL...
Sucralose augmente Absorption intestinale de glucose grâce à une augmentation de GLUT2 Mace J Physiol 2007 Absorption inte...
GLUT2 BBM: bordure en brosse( apex) BLM: bord basal Mace J Physiol 2007
Margolskee Pnas 2007 SGLT-1 Régime standard Régime riche glucides L’expression de SGLT1 est régulée par  le sensor au gout...
Sclafani A PNAS 2007 Cellule goût Sucres et Edulcorants +
<ul><li>Edulcorants et sécrétion incrétines </li></ul>Jang PNAS 2007 Lignée cellulaire NCI-H716 In vitro Stimulation sécré...
Edulcorants et sécrétion insuline Ford HE Eur J Clin Nutr 2011
La théorie de l’insulino sécrétion d’origine céphalique  Just  T. Appetite 2008
Sucralose intra gastrique sur sécrétion insuline et incrétines (sujet sain) Ma J. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol ...
Edulcorant + HGPO / sujet sain/ GLP-1 Brown Diabetes Care 2009 22 adultes sains  HGPO 75 gr
Chez le diabétique? <ul><li>Pas d’action en soi sur glycémie insulinémie </li></ul>
Sucralose chez des DT2 Grotz J Am Diet Assoc 2003
62 DT2 ou DT1 18 semaines  Placebo ou Aspartame ( 2,7 g/j) en capsules Nerhling Diabetes Care 1985
Effet hypoglycémiant du Stevioside Gregersen Metabolism 2004 Stevioside Placebo <ul><li>Baisse significative 18% AUC Glycé...
Edulcorants et poids? <ul><li>Plus d’obésité et plus de prise de NNS: lien de causalité ? Oui pour certaines études et non...
Effets Edulcorants sur Appétit  <ul><li>Gout sucré  Association apport énergie </li></ul><ul><li>Si le gout sucré ( édulc...
Faibles  consommatrices Fortes  consommatrices Boisson S Arti. Boisson S Nat. Boisson S Art. Boisson S Nat. 10 femmes faib...
Eau Boisson S Art. Eau Boisson S Art. Faibles  consommateurs Forts  consommateurs Appleton Physiology and behavior 2007
Edulcorants et Poids. Blackburn G Am J Clin Nutr 1997
Édulcorants: effet sur le cerveau ? <ul><li>Adultes sains, boissons sucrées avec sucrose  ou édulcorants </li></ul><ul><li...
Sucrose activation bilatérale Cortex primaire gout , insula gauche,  striatum antéro ventral , nucleus accumbens, aire teg...
Conclusion <ul><li>Edulcorants surs? Oui jusqu’à preuve contraire </li></ul><ul><li>Edulcorants utiles pour perte de poids...
Merci de votre attention
Effet dose unique aspartame sur sécrétion glycémie, insulinémie et glucagon <ul><li>Boisson non sucrée ou avec aspartame <...
Toxicité méthanol Methanol Quantité apportée par aspartame est 25 fois supérieure à la dose max recommandée Methanol   Fo...
Activation striatum après ingestion boisson gout sucré Smeets  Neuroimage 2011
Quantification cellules exprimant  alpha Gustducin, GLP-1 et GIP Jang PNAS 2007
La sécrétion de GLP-1 et d’insuline est déficiente chez  Souris  α -gust -/- Jang PNAS 2007 Lignée cellulaire NCI-H716 In ...
Ingestion orale de Sucralose chez l’adulte sain Ford HE Eur J Clin Nutr 2011 Pas de modification des taux de  GLP-1/ d’Ins...
Hypothèse d‘Egan et Margolskee <ul><li>Edulcorants  Stimulation sensors des  ¢  entero-endocrines </li></ul><ul><li>Augme...
Aspartame et Risque Tumeur Cerveau <ul><li>Il existerait une relation dose réponse entre prise d’aspartame et tumeurs céré...
Toxicité:cerveau <ul><li>Rapport Phenylalanine/ Autres Ac Aminés perturbé au niveau cérébral  </li></ul><ul><ul><li>Pertur...
Édulcorants et prise de poids <ul><li>Remplacer le sucre par les édulcorants conduit à augmenter la proportion des graisse...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

12 ème journée-Les édulcorants : ont-ils un intérêt dans le diabète de type 2 ?

6 676 vues

Publié le

12 ème journée-Les édulcorants : ont-ils un intérêt dans le diabète de type 2 ?

Publié dans : Santé & Médecine, Business
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

12 ème journée-Les édulcorants : ont-ils un intérêt dans le diabète de type 2 ?

  1. 1. Edulcorant et Diabète Magali Baudot Marine Halbron
  2. 2. <ul><li>Aucun conflit d’intérêt </li></ul>
  3. 3. Aucun conflit d’intéret
  4. 4. <ul><li>Stricto sensu, un édulcorant est « une substance qui donne une saveur douce » </li></ul><ul><li>Le plus souvent, le terme « édulcorant » fait référence à des ingrédients destinés à améliorer le goût d’un aliment ou d’un médicament en lui conférant une saveur sucrée. </li></ul>qu’est ce qu’un édulcorant?
  5. 5. Édulcorants vrais ou faux « faux sucres »!!! <ul><li>Édulcorants non nutritifs : </li></ul><ul><li>-> Saccharine, aspartam, acésulfame K, sucralose, stévia </li></ul><ul><li>Édulcorants nutritifs : </li></ul><ul><li>-> Polyols, fructose, sirop d’agave… </li></ul>
  6. 6. Les édulcorants non nutritifs La saccharine <ul><li>Pouvoir sucrant : 300 à 400 </li></ul><ul><li>DJA : 5 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>La saccharine fut commercialisée peu de temps après sa découverte, mais c’est seulement pendant la 2nde guerre mondiale, lorsque le sucre fut rationné, que son usage commença à se répandre. </li></ul><ul><li>Sa popularité ne cessa de croître pendant les années 1960 et 1970 </li></ul>
  7. 7. L’aspartam <ul><li>Pouvoir sucrant : 200 </li></ul><ul><li>DJA : 40 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>L'aspartame est l'édulcorant intense le plus fréquemment employé dans le monde. </li></ul><ul><li>il est utilisé dans près de 5 000 produits à travers le monde et de plus de 600 spécialités pharmaceutiques, dont plus de 2 000 vendues en Europe. </li></ul>
  8. 8. L'acésulfame K <ul><li>Pouvoir sucrant : 100 à 200 </li></ul><ul><li>DJA : 9 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>Comme la saccharine, il possède une légère amertume en arrière-goût, spécialement à hautes concentrations. </li></ul><ul><li>Stable à la chaleur, en milieu acide ou basique modéré et se conserve bien, permettant de l’utiliser dans des denrées à cuire au four ou qui peuvent être conservées longtemps. </li></ul>
  9. 9. Le sucralose <ul><li>Pouvoir sucrant : 600 soit 2 fois plus que la saccharine et 4 fois plus que l’aspartam </li></ul><ul><li>DJA : 15 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>Au contraire de l‘aspartam, il est stable à la chaleur et peut être utilisé dans les produits alimentaires cuits ou de longue durée de consommation </li></ul><ul><li>Commercialisé sous la marque Spenda ou Aqualoz </li></ul><ul><li>Depuis avril 2009, il a été retiré des grandes surfaces en France pour cause de rentabilité insuffisante et n'est plus disponible qu'aux seuls professionnels </li></ul>
  10. 10. La stevia <ul><li>Pouvoir sucrant : 300 </li></ul><ul><li>DJA : 4 mg/kg/jour </li></ul><ul><li>Stévia est une plante de la famille des Asteraceae. </li></ul><ul><li>Il existe plus de 150 espèces de stévia : </li></ul><ul><li>Stévia eupatoria et stévia rebaudiana sont réputés pour leur pouvoir édulcorant. </li></ul>
  11. 11. La stevia <ul><li>Le coût de production est dix fois supérieur à celui de l‘aspartam et l'arrière goût de réglisse incite à utiliser aussi du sucre pour le masquer, ce qui défavorise son utilisation </li></ul><ul><li>les extraits de stévia ont déjà 20 % du marché français des édulcorants </li></ul>
  12. 12. Les édulcorants nutritifs Les polyols <ul><li>Les polyols sont obtenus pas hydrogénation des glucides </li></ul><ul><li>Certains d'entre-eux possèdent une chaleur de dissolution négative, produisant une sensation de froid recherchée dans certaines applications (notamment de confiserie, dentifrice) </li></ul>
  13. 13. Les polyols xylitol xylose xylane Bois (bouleau) lactitol Sirop de lactose lactose Lait Sorbitol/mannitol Glucose Maltose amidon Maïs Sorbitol/mannitol fructose Betterave à sucre, baies isomalt Sucre inverti saccharose Canne à sucre Hydrogénation : polyols Hydrolyse Glucides Sources Produits obtenus par :
  14. 14. Le fructose <ul><li>Le fructose (ou lévulose) est un ose (sucre simple non hydrolysable) </li></ul><ul><li>Le fructose a un pouvoir sucrant supérieur au saccharose de 20 à 40% </li></ul><ul><li>On trouve en abondance dans les fruits, le miel, le sirop de maïs... </li></ul><ul><li>Pris en grande quantité ( ›50g/j) :↑ des TG </li></ul>
  15. 15. Le sirop d’agave et tous les autres… <ul><li>Le sirop d'agave est produit au Mexique à partir de plusieurs espèces d'agave dont Agave téquilana. </li></ul><ul><li>Le sirop d'agave est composé principalement de fructose et de glucose en proportion variable selon l'espèce et la maturité des agaves utilisées. </li></ul>
  16. 16. Les édulcorants pour un patient diabétique type II? <ul><li>Est-ce le sucre , le principal fautif? </li></ul>
  17. 17. Consommation moyenne en France <ul><li>Recommandée </li></ul><ul><li>Glucides : 250 g </li></ul><ul><li>Lipides : 80 g </li></ul><ul><li>50 carrés de sucre </li></ul><ul><li>8 carrés de Graisse </li></ul><ul><li>Réelle </li></ul><ul><li>Glucides : 200 g </li></ul><ul><li>Lipides : 150 g </li></ul><ul><li>Soit </li></ul><ul><li>40 carrés de sucre </li></ul><ul><li>15 carrés de Graisse </li></ul>
  18. 18. Utilité des édulcorants dans ces produits?
  19. 19. Recommandations nutritionnelle Diabète de type II (ANAES) <ul><li>Apprendre à faire des repas équilibrés </li></ul><ul><li>Limiter les matières grasses, </li></ul><ul><li>choisir les plus adaptées </li></ul><ul><li>Reconnaître les aliments très hyperglycémiants </li></ul><ul><li>Décrypter les étiquettes </li></ul><ul><li>Alléger les recettes </li></ul>
  20. 20. Sodas : normal ou light <ul><li>En équivalence carré de sucre : </li></ul><ul><li>Sodas = 7 carrés de sucre </li></ul><ul><li>Sodas light = 0 carré de sucre </li></ul>
  21. 21. <ul><li>: </li></ul><ul><li>12 carrés de sucre </li></ul><ul><li>3 carrés de gras </li></ul><ul><li>?? carrés de sucre </li></ul><ul><li>?? carrés de gras </li></ul>Y AURAIT IL UNE ERREUR? Chocolat au lait aux édulcorants Chocolat au lait 11 4
  22. 22. <ul><li>Aux Etats-Unis, 15 % de population déclarent consommer des édulcorants ( dont la moitié au moins une fois par jour) </li></ul><ul><li>Parmi ceux qui n’en consomment pas: </li></ul><ul><li>- 1/3 n’en apprécient pas le goût </li></ul><ul><li>- 10 % déclarent avoir peur pour leur santé. </li></ul>
  23. 23. Les édulcorants Saccharose Aspartame Sucralose Acesulfame-K Saccharine Stevioside
  24. 24. Quelles questions se poser? <ul><li>Toxicité? </li></ul><ul><li>Effet métabolique, effet sur la glycémie, insulinémie? </li></ul><ul><li>Efficacité sur le poids dans le DT2 ? </li></ul>
  25. 25. Apports journaliers: en augmentation croissante France: dose moyenne enfants DT1 7.8 mg/kg/jour Dose Max: 40 mg/kg/jour Butchko Reg Toxicol Pharmacol 2002
  26. 26. Métabolisme Aspartame <ul><li>L’aspartame est métabolisé </li></ul><ul><li>Aspartate </li></ul><ul><li>Phenylalanine </li></ul><ul><li>Methanol ( 10%) </li></ul>Butchko Reg Toxicol Pharmacol 2002
  27. 27. Toxicite Aspartam: <ul><li>Taux élevés d’Aspartate  nécroses neuronales hypothalamiques rat nouveau né </li></ul><ul><li>Phénylalanine  Perturbation rapport Phe/AA </li></ul><ul><ul><li>Neurotransmetteurs Troubles humeur, Fons cognitives </li></ul></ul><ul><li>Relation dose réponse entre prise d’aspartame et tumeurs cérébrales ? </li></ul>Aspartate Phenylalanine
  28. 28. Toxicité Aspartame chez l’homme <ul><li>Bolus aspartame chez adulte sain :34 à 200 mg/kg  pas d’effet toxique </li></ul><ul><li>Toxicité long cours:75 mg/kg (équivalent à 10 litres par jour )d’ aspartame pendant 24 semaines chez adulte sain  pas d’effet toxique </li></ul>Leon Arch Intern Med 1989
  29. 29. Effets secondaires Aspartame Rapport FDA 1995
  30. 30. Toxicité de l’aspartame:Une controverse qui dure. <ul><li>2 études </li></ul><ul><ul><li>Etude danoise </li></ul></ul><ul><ul><li>Etude souris </li></ul></ul>
  31. 31. <ul><ul><ul><li>29 ans </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>BMI 23 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>28 % tabac </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>37 % nullipares </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Questionnaire à 25SA </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>4.62% acc prématurés ( av 37 SA) dont 1/3 ont été déclenchés </li></ul></ul></ul>Halldorsson Am J Clin Nutr 2010
  32. 32. Augmentation risque Acc. Prématuré à partir de 2 verres/jour Halldorsson Am J Clin Nutr 2010
  33. 33. Stratification en fonction déclenchement pour raison médicale Halldorsson Am J Clin Nutr 2010
  34. 34. Aspartame débuté in utero augmente le risque de cancer chez la souris mâle <ul><li>Souris reçoivent depuis 12ème Jour gestation jusqu’à la fin de leur vie aspartame </li></ul><ul><li>Dose:0; 250;1 000;2 000 et 4 000 mg/kg/jour </li></ul>Soffritti Am J Int Med 2010
  35. 35. Aspartame débuté in utero augmente le risque de cancer chez la souris Hepatocarcinomes Tumeurs bronchiques Soffritti Am J Int Med 2010
  36. 36. Lien entre Edulcorants goût sucré - sécrétion insuline- sécrétion incrétines
  37. 37. Edulcorant /expression SGLT1/expression GLUT 2 et absorption glucose SGLT1 Enterocyte Glucose GLUT2 GLUT2 Glucose GLUT2 GLUT2 GLUT2 GLUT2 GLUT2 GLUT2 GLUT2 Renwick Br J Nutr 2010
  38. 38. Sucralose augmente Absorption intestinale de glucose grâce à une augmentation de GLUT2 Mace J Physiol 2007 Absorption intestinale glucose Sucralose Glu=75 mmol Glu=20 mmol Sucralose
  39. 39. GLUT2 BBM: bordure en brosse( apex) BLM: bord basal Mace J Physiol 2007
  40. 40. Margolskee Pnas 2007 SGLT-1 Régime standard Régime riche glucides L’expression de SGLT1 est régulée par le sensor au gout sucré T1R3 et α gustducin . Régime pauvre glucides +edulcorant Régime pauvre glucides
  41. 41. Sclafani A PNAS 2007 Cellule goût Sucres et Edulcorants +
  42. 42. <ul><li>Edulcorants et sécrétion incrétines </li></ul>Jang PNAS 2007 Lignée cellulaire NCI-H716 In vitro Stimulation sécrétion GLP-1 sous édulcorant
  43. 43. Edulcorants et sécrétion insuline Ford HE Eur J Clin Nutr 2011
  44. 44. La théorie de l’insulino sécrétion d’origine céphalique Just T. Appetite 2008
  45. 45. Sucralose intra gastrique sur sécrétion insuline et incrétines (sujet sain) Ma J. Am J Physiol Gastrointest Liver Physiol 2009 <ul><li>Ingestion intra gastrique directe </li></ul><ul><li>50 gr Sucrose </li></ul><ul><li>80 mg sucralose </li></ul><ul><li>800 mg sucralose </li></ul><ul><li>500 ml sérum phy </li></ul>
  46. 46. Edulcorant + HGPO / sujet sain/ GLP-1 Brown Diabetes Care 2009 22 adultes sains HGPO 75 gr
  47. 47. Chez le diabétique? <ul><li>Pas d’action en soi sur glycémie insulinémie </li></ul>
  48. 48. Sucralose chez des DT2 Grotz J Am Diet Assoc 2003
  49. 49. 62 DT2 ou DT1 18 semaines Placebo ou Aspartame ( 2,7 g/j) en capsules Nerhling Diabetes Care 1985
  50. 50. Effet hypoglycémiant du Stevioside Gregersen Metabolism 2004 Stevioside Placebo <ul><li>Baisse significative 18% AUC Glycémie </li></ul><ul><li>Hausse NS taux insuline </li></ul><ul><li>Baisse NS Taux GLP-1 et GIP </li></ul><ul><li>Pas d’augmentation excrétion urinaire glucose </li></ul>
  51. 51. Edulcorants et poids? <ul><li>Plus d’obésité et plus de prise de NNS: lien de causalité ? Oui pour certaines études et non pour NHS </li></ul><ul><li>Prise Edulcorants  Perte ou prise de poids ? </li></ul>
  52. 52. Effets Edulcorants sur Appétit <ul><li>Gout sucré  Association apport énergie </li></ul><ul><li>Si le gout sucré ( édulcorants)  Pas d’apport énergétique </li></ul><ul><li> Augmentation appétit ? </li></ul>Mattes and Popkin Am J Clin Nutr 2009
  53. 53. Faibles consommatrices Fortes consommatrices Boisson S Arti. Boisson S Nat. Boisson S Art. Boisson S Nat. 10 femmes faibles consommatrices ( BMI 23) 10 femmes fortes consommatrices ( BMI 26 ) 4 prises par jour boisson eau /sucre art. /sucre naturel Appleton Physiology and behavior 2007
  54. 54. Eau Boisson S Art. Eau Boisson S Art. Faibles consommateurs Forts consommateurs Appleton Physiology and behavior 2007
  55. 55. Edulcorants et Poids. Blackburn G Am J Clin Nutr 1997
  56. 56. Édulcorants: effet sur le cerveau ? <ul><li>Adultes sains, boissons sucrées avec sucrose ou édulcorants </li></ul><ul><li>Mesure du plaisir ressenti ( identique avec les 2 boissons) </li></ul><ul><li>Analyse par IRM fonctionnelle </li></ul><ul><li>Gout plaisant entraine activation du cortex insulaire gauche </li></ul><ul><li>10 régions activées avec saccarose contre 3 avec sucralose </li></ul><ul><li>Saccarose et non sucralose  stimulation </li></ul>Frank Neuroimage 2008
  57. 57. Sucrose activation bilatérale Cortex primaire gout , insula gauche, striatum antéro ventral , nucleus accumbens, aire tegmentale ventrale Sucralose Frank Neuroimage 2008
  58. 58. Conclusion <ul><li>Edulcorants surs? Oui jusqu’à preuve contraire </li></ul><ul><li>Edulcorants utiles pour perte de poids? Pas de preuve irréfutable </li></ul><ul><li>Edulcorants utiles dans le DT1? Oui pour les « soda-addicts » </li></ul><ul><li>Edulcorants utiles DT2? Pas la priorité </li></ul><ul><li>Edulcorants jouent ils un rôle métabolique propre? Peut être </li></ul>
  59. 59. Merci de votre attention
  60. 60.
  61. 61. Effet dose unique aspartame sur sécrétion glycémie, insulinémie et glucagon <ul><li>Boisson non sucrée ou avec aspartame </li></ul><ul><li>Glycémie, insulinémie et glucagon sur 3 heures </li></ul><ul><li>Différence significative des AUC d’insuline après aspartame chez les sujets sains </li></ul><ul><li>Pas de différence taux glucagon </li></ul>Horwitz Diabetes Care 1988
  62. 62. Toxicité méthanol Methanol Quantité apportée par aspartame est 25 fois supérieure à la dose max recommandée Methanol  Formate  Accumulation: toxicité oculaire
  63. 63. Activation striatum après ingestion boisson gout sucré Smeets Neuroimage 2011
  64. 64. Quantification cellules exprimant alpha Gustducin, GLP-1 et GIP Jang PNAS 2007
  65. 65. La sécrétion de GLP-1 et d’insuline est déficiente chez Souris α -gust -/- Jang PNAS 2007 Lignée cellulaire NCI-H716 In vivo In vitro Stimulation sécrétion GLP-1 sous édulcorant
  66. 66. Ingestion orale de Sucralose chez l’adulte sain Ford HE Eur J Clin Nutr 2011 Pas de modification des taux de GLP-1/ d’Insuline sous sucralose Seule différence significative: glycémie et insulinemie sous maltodextrine !
  67. 67. Hypothèse d‘Egan et Margolskee <ul><li>Edulcorants  Stimulation sensors des ¢ entero-endocrines </li></ul><ul><li>Augmentation captation glucose par les entérocytes grâce à GLUT2 </li></ul><ul><li> Sécrétion incrétines GLP-1 et GIP </li></ul><ul><li> Sécrétion insuline </li></ul><ul><li> Abaisse glycémie </li></ul><ul><li> Stimule appétit </li></ul>Egan et Margolskee Moll Interv 2008 Appétit Appétit
  68. 68. Aspartame et Risque Tumeur Cerveau <ul><li>Il existerait une relation dose réponse entre prise d’aspartame et tumeurs cérébrales ? </li></ul><ul><li>FDA (1996), US National Cancer Institute (1997), Committee Carcinogenicity UK (1999),European Commission(1997) </li></ul><ul><li>Pas d’association entre prise aspartame et risque augmenté de cancer cerveau </li></ul>Olney J Neuropthol Exp Neurol 1996
  69. 69. Toxicité:cerveau <ul><li>Rapport Phenylalanine/ Autres Ac Aminés perturbé au niveau cérébral </li></ul><ul><ul><li>Perturbations ? concentrations neurotransmetteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>Modification humeur, fonctions cognitives </li></ul></ul>Phenylalanine
  70. 70. Édulcorants et prise de poids <ul><li>Remplacer le sucre par les édulcorants conduit à augmenter la proportion des graisses et de protéines dans la ration calorique globale. </li></ul><ul><li>La prise d’aliments édulcorés ne s’accompagne souvent pas d’une réduction des aliments sucrés au contraire </li></ul>

×