Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Un piège ophtalmologique

925 vues

Publié le

Un piège ophtalmologique

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Un piège ophtalmologique

  1. 1. Un piège ophtalmologique Christel Jublanc Endocrinologie Pr Bruckert IE3M, GHPS
  2. 2. Mr J, 44 ans • Octobre 2009: BAV œil droit (7/10) et hémianopsie latérale homonyme gauche avec atteinte prédominante de l’oeil droit (Limoges)
  3. 3. • prolactinémie à 865 µg/l • Début du DOSTINEX® (1 puis 2cp /semaine) • Décembre 2009: – Apoplexie hypophysaire avec aggravation des troubles visuels – le 24 décembre 2009 exérèse partielle de l’adénome par voie endonasale (Limoges). Anapath: prolactinome ● Avril 2010 Sous Dostinex 2cp/sem: prolactinémie=110µg/l AV: 10/10 bilatérale
  4. 4. Plus de traitement ni de suivi de 2010 à 2013: apparition paraparésie attribuée par la patient au Dostinex…
  5. 5. Nov 2013 • BAV de l’oeil droit à 6/10, sans céphalée
  6. 6. * prolactinémie = 3041 µg/l → Reprise du traitement par Dostinex : jusqu’à 3 cp /sem * Pas de mutation AIP ni MEN 1
  7. 7. Janv 2014 Prolactinémie= 230 µg/L → augmentation Dostinex à 4 cp / sem AV: OD 9/10, OG 10/10 CV stable
  8. 8. Dostinex /sem 1mg 1mg 1,5mg 2mg -Patient asymptomatique -Nouvelle imagerie?? 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 2009 2010 Nov-13 Jan-14 Apr-14 prolactine (µg/l) 184
  9. 9. Avril 2014 * Prolactinémie= 184 µg/l * Pas de modification du Dostinex
  10. 10. Avril 2014 • Acuité visuelle : 10/10 oeil droit, 10/10 oeil gauche • CV stable ?
  11. 11. • Signe de Marcus Gunn œil droit: déficit pupillaire afférent relatif= neuropathie optique unilatérale Bilan en neurologie: Confirmation de la SEP PEV: en faveur NORB droite Paraparésie depuis 2010Séquelle NORB liée à la SEP
  12. 12. Mai 2014 Prolactinémie =125µg/L (Dostinex: 4 cp/sem)
  13. 13. Juin 2014 Prolactine = 86 µg/l Prolactine = 29µg/l Oct 2014 CV stable AINS 2 semaines auparavant ? Janv 2015 Prolactine = 18 µg/lL
  14. 14. 3 épisodes de saignement 1 apoplexie 1 kyste hémorragique asymptomatique 1 saignement intra adénomateux asymptomatique cabergoline spontané AINS?
  15. 15. Facteurs favorisants l’apoplexie hypophysaire? • Rare: moins de 10% des adénomes (0,6-9%...) • syndrome clinique due à nécrose hémorragique d’un adénome: – Céphalées brutales (60%) – Nausées, vomissements (60%) – troubles visuels (30%), paralysie oculomotrice (20%) – troubles de la conscience (15%) • Macroadénomes >microadénomes Kiong Tan S et al. Endocr Pract 2014 Fernandez A et al. clin endoc 2010
  16. 16. Kiong Tan S et al. Endocr Pract 2014 • Facteurs favorisants: – dans 50 % des cas aucun facteur retrouvé – Agonistes dopaminergiques (bromocriptine> cabergoline): prolactinomes, + composante kystique – variations tensionnelles (choc, chirurgie cardiaque et vasculaire); HTA – troubles de la coagulation (endogènes, anticoagulants, aspirine, AINS), maladie de Cushing – Tests dynamiques (CRH, GHRH, TRH, hypoglycémie insulinique…) Knoepfelmacher Met al. Pituitary 2004 Aparecida G et al. Pituitary 2008 • Le plus souvent mode de découverte de l’adénome • Si macroadénome connu et pas d’indication chirurgicale, – éviter aspirine et AINS si non indispensables – Pas de test dynamique si possible
  17. 17. Prise en charge de l’apoplexie • Traitement médical: – TOUJOURS stabiliser hémodynamiquement le patient – + corticothérapie (doses? 1mg/kg/j) • Quand opérer? – Atteinte ophtalmo sévère persistante (ou s’aggravant) ≠ paralysie oculomotrice – Aggravation troubles de la conscience – Plutôt dans les 7 jours suivant le début des symptômes (+ chance de récupération visuelle) S. Rajasekaran et al. Guidelines clin endoc 2010
  18. 18. Dans le service *n=13 (11 hommes) macro- adénomes *85% adénomes gonadotropes ou non sécrétants *apoplexie inaugurale chez 12/13 patients *facteur favorisant dans 46% cas: 2 aspirine, 2 bas débits, 1 AVK, 1 cabergoline *5/13 traitement médical: -pas BAV et CV nl (n=2) -amélioration CV < 7 jours sous corticoïdes (n=2) -contre-indication chir (n=1) Traitement Type adénome Facteur favorisant med non secretant asprine au LC chir gonadotrope aucun med non secretant bas débit (AG) chir gonadotrope aucun med non secretant aucun chir non secretant aucun med non secretant bas débit (chir vasc) chir gonadotrope AVK chir gonadotrope aspirine 24h med non secretant aucun chir corticotrope aucun chir prolactinome dostinex chir prolactinome aucun
  19. 19. Mr J: depuis janvier 2015 • Diminution progressive du Dostinex: actuellement 1 cp / semaine • Prolactinémie normale • Mars 2015: TDM base du crâne: • adénome globalement stable • ostéolyse plancher sellaire, dorsum et clivus • → risque de rhinorrhée LCR • → vaccination / pneumocoque et haemophilus
  20. 20. Risques évolutifs des macroprolactinomes sous cabergoline Apoplexie Rhinorrhée LCR
  21. 21. Rhinorrhée LCR • dans volumineux prolactinomes invasifs vers sinus sphénoïdal • érosion plancher sellaire → rhinorrhée LCR lorsque l’adénome ne comble plus la brêche ostéo-méningée • Lors de la mise sous agoniste dopaminergique, prévenir le patient+++ – A rechercher tête en position déclive – Faire bandelette « urinaire »: glucose + – Si +, arrêt Dostinex et appeler service en urgence
  22. 22. Rhinorrhée LCR • Vaccination des patients à risque +++ – germes pourvoyeurs méningites fulminantes – pneumocoque • Prevenar13®: 1 injection puis à 8 semaines: Pneumo23®; reco HAS 2014: « patients porteurs d’une brêche ostéo-méningée » – et haemophilus • ACT-HIB®: 1 injection • en pré-op en neurochirurgie • avant traitement médical macroprolactinomes invasifs? pas de recommandation
  23. 23. Mr J: 2 pièges… Dostinex /sem 1mg 1mg 1,5mg 2mg 1,5mg 0 500 1000 1500 2000 2500 3000 3500 prolactine (µg/l) 0,5mg RCP+++ neuroradio/neurochir/oph/endocrino

×