SlideShare une entreprise Scribd logo
1 
ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE DE GUINEE 
-------------------- -------------- 
3ème LEGISLATURE Travail – Justice – Solidarité 
GROUPE PARLEMENTAIRE 
LIBERAL DEMOCRATE 
EXPLICATION DE VOTE SUR LE VOLET RECETTES DU PROJET 
DE LOI DE FINANCES INITIALE 2015 
Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, 
Honorables Députés, 
Monsieur le Représentant du Chef de l’Etat, 
Distingués Invités, 
Mesdames et Messieurs 
Le projet de loi de finances initiale 2015 a inscrit dans son volet 
recettes 
9 706 ,01 milliards de GNF dont 9 383,59 milliards de GNF en 
recettes fiscales et 322,42 milliards des GNF en recettes non 
fiscales. 
Après un examen minutieux et responsable du niveau de 
mobilisation des recettes en 2014 et des prévisions pour l’année 
2015, les observations et commentaires du groupe parlementaire 
libéral démocrate se résument comme suit : 
I - DE LA MOBILISATION DES RECETTES EN 2014 
A fin Août 2014, le niveau de mobilisation des recettes indique 
des moins values importantes notamment au niveau de la 
Direction nationale des impôts et des recettes non fiscales. La 
réalisation de ces dernières est remarquablement faible avec 60% 
pour les redevances de pêches, 63% pour les redevances de GSM,
3% pour les recettes consulaires et 5% pour les redevances 
locatives. 
De façon générale, outre la faiblesse des prévisions par rapport au 
potentiel qui est très important, la gestion de recettes non fiscales 
n’est pas transparente. En effet, le rattachement du patrimoine 
bâti public et des jeux du hasard (guinée Games, PMU, million 
wanwaran, etc.) à la présidence de la république, montre à 
suffisance la volonté du gouvernement de mobiliser des 
ressources financières à des fins inavouées .S’agissant du secteur 
de la pêche, il faut noter que l’arraisonnement de 11 bateaux 
pirates devrait rapporter au trésor public 7,8 milliards de GNF 
qui à ce jour sont restés sans aucune trace. 
2 
Monsieur le Président, 
La mobilisation des recettes du secteur minier reste préoccupante 
notamment au niveau de l’ex AREDOR (Guiter Mining Company) 
et Forécariah Guinée mining company (une société chinoise). 
Cette dernière a exporté 1 million de tonne de minerais de fer 
au vu et au su de toutes les autorités. Toutes ces deux entreprises 
n’ont versé aucune recette pour le budget de l’Etat Guinéen. Ce qui 
est inacceptable pour nos populations qui aspirent à un mieux 
être. On est alors en droit de se poser la question de savoir où est 
l’unicité de caisse tant prônée par le gouvernement ? A notre avis, 
si ces sociétés ont versé quelque chose « pour le compte du 
trésor » c’est au mauvais guichet. 
II – Des Prévisions de recettes pour l’année 2015 
Le projet de loi de finances initiale 2015 est accompagné des 
dispositions nouvelles relatives à : 
a. la fiscalité indirecte, 
b. l’impôt sur les sociétés, 
c. la fiscalité immobilière et 
d. la TARTEL, entendez la taxe sur l’accès au réseau des 
télécommunications.
Monsieur le président, si l’objectif des dispositions nouvelles est 
d’accroitre sensiblement les recettes de l’Etat, le Groupe 
parlementaire libéral démocrate reste perplexe par rapport à la 
fiscalité immobilière et à la TARTEL 
S’agissant de la fiscalité immobilière, notre Groupe Parlementaire 
avait bien soutenu que, l’éclatement de la Contribution Foncière 
Unique (CFU) en trois autres impôts et taxes pourrait engendrer 
des difficultés de recouvrement et une pression sur les ménages, 
ce qui porterait un préjudice au développement des collectivités 
et à la politique de la décentralisation. Nous prenons acte de la 
décision du gouvernement de retirer cette nouvelle disposition 
fiscale. 
En ce qui concerne la TARTEL la mobilisation des recettes liées à 
cette nouvelle disposition fiscale ne peut se faire que par la mise 
en place d’un cadre institutionnel cohérent entre l’ARPT, la 
Direction Nationale du Patrimoine de l’Etat et des Investissemen ts 
Privés et la Direction Nationale du Trésor. 
Par rapport à la LFR 2014, le taux d’accroissement des parts des 
différentes régies financières se présent comme suit : 
 Direction Nationale des impôts 14% dont 16,9% en effort 
3 
propre 
 Direction Nationale des Douanes 12,1% dont 9,7% en effort 
propre. 
 Direction Nationale du Trésor -13,93% dont 5,6% en effort 
propre. 
La prise en compte du taux d’inflation de 7,1% prévu en 2015 
montre une légère augmentation du niveau des recettes en 2015. 
L’effet EBOLA a été avancé par les autorités pour justifier ce faible 
niveau des recettes. Cependant, le groupe libéral Démocrate 
estime que d’autres poches de recettes sont encore soit mal 
évaluées ou non inscrits dans le budget de l’Etat. 
Il s’agit : 
a. d’une sous estimation des prévisions de recettes pour la 
CBK dont le mode d’évaluation des quantités exportées ne 
répond pas aux normes requises par la convention de base.
b. des maigres revenus du secteur de la pêche au regard du 
4 
potentiel halieutique de notre pays. 
c. de la mauvaise gestion des recettes consulaires qui sont du 
reste sous estimées dans les prévisions budgétaires. 
d. des faibles revenus au titre des taxes sur les métaux 
précieux. 
e. la non inscription dans le budget de l’Etat des recettes issues 
des ventes des domaines publics le long du littoral de 
Conakry - Dubréka par les autorités de l’Etat (Camayenne, 
Kipé, Kaporo, Sonfonia pour ne citer que ceux là). 
f. Une évasion de recettes due à l’absence d’un laboratoire 
d’analyse performant des échantillons de minerais exporté. 
Parlant des dons, on enregistre une baisse de 1804 milliards de 
GNF par rapport à 2014. Il y a lieu de s’interroger sur la fiabilité 
des prévisions au titre des dons annoncés dans la loi de finances 
rectificative votée par notre Institution ces derniers jours. 
Monsieur le Président, 
Le Groupe Libéral Démocrate estime que la mobilisation de 
recettes de l’Etat requiert une volonté politique et le respect par 
les autorités de l’Etat des règles et procédures budgétaires 
prévues dans la loi organique relative aux lois de finances et le 
règlement général sur la gestion budgétaire et la comptabilité 
publique. 
Monsieur le Président, 
Honorables Députés, 
Mesdames et Messieurs, 
La prise en compte des manques à gagner tel que décrit plus haut 
apporterait au budget de l’Etat des ressources importantes. 
Malheureusement tel n’est pas le cas. 
Pour toutes ces raisons, le Groupe Parlementaire Libéral- 
Démocrate, par ma voix, invite l’ensemble des honorables députés 
de réserver un vote négatif au volet recettes du projet de loi de 
finances initiale 2015. 
JE VOUS REMERCIE

Contenu connexe

Tendances

Maroc - Projet Loi de finances 2016
Maroc - Projet Loi de finances 2016Maroc - Projet Loi de finances 2016
Maroc - Projet Loi de finances 2016
Fizazi et Associes
 
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
htalal22
 
Déclarations fiscales la fièvre du 31 mars monte
Déclarations fiscales  la fièvre du 31 mars monteDéclarations fiscales  la fièvre du 31 mars monte
Déclarations fiscales la fièvre du 31 mars monte
Allaeddine Makhlouk
 
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationalePanorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
Deloitte Société d'Avocats
 
La gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand LyonLa gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand Lyon
Fondation iFRAP
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
Jean Jacques Gourhan
 
Loi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la TunisieLoi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la Tunisie
Amal ROUIS
 
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Melek Sellami
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
sheldon00
 
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sophie Roy
 
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sophie Roy
 
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, FranceLa prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
OECD Governance
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
FactaMedia
 
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
Inès Ndonko Nnoko
 
Guide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçuGuide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçu
Sophie Roy
 
No 701
No 701No 701
No 701
lenational
 
Actualité fiscale et Lois de finances 2017
Actualité fiscale et Lois de finances 2017Actualité fiscale et Lois de finances 2017
Actualité fiscale et Lois de finances 2017
Deloitte Société d'Avocats
 
Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014
Melek Sellami
 
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financierActualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
Deloitte Société d'Avocats
 

Tendances (20)

Maroc - Projet Loi de finances 2016
Maroc - Projet Loi de finances 2016Maroc - Projet Loi de finances 2016
Maroc - Projet Loi de finances 2016
 
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
Reductiond'impotsurlesrevenusde20051
 
Déclarations fiscales la fièvre du 31 mars monte
Déclarations fiscales  la fièvre du 31 mars monteDéclarations fiscales  la fièvre du 31 mars monte
Déclarations fiscales la fièvre du 31 mars monte
 
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationalePanorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
Panorama de l'actualité fiscale et sociale internationale
 
La gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand LyonLa gestion du Grand Lyon
La gestion du Grand Lyon
 
Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)Présentation dob 2016 bureau (2)
Présentation dob 2016 bureau (2)
 
Loi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la TunisieLoi de Finances 2016 de la Tunisie
Loi de Finances 2016 de la Tunisie
 
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
Présentation de la loi de finances 2016 (Cabinet Deloitte)
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
 
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
 
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
 
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, FranceLa prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
La prévision et l'analyse de l'impôt sur les sociétés - François Ecalle, France
 
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
Projet de loi de finances 2015 - 01/10/2014
 
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
L'élargissement de l'assiette fiscale au cameroun en 2017
 
Guide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçuGuide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçu
 
No 701
No 701No 701
No 701
 
Actualité fiscale et Lois de finances 2017
Actualité fiscale et Lois de finances 2017Actualité fiscale et Lois de finances 2017
Actualité fiscale et Lois de finances 2017
 
Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014Presentation loi de finances 2014
Presentation loi de finances 2014
 
Budget 2015 Nandrin
Budget 2015 NandrinBudget 2015 Nandrin
Budget 2015 Nandrin
 
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financierActualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
Actualité fiscale et lois de finances 2017 pour le secteur financier
 

En vedette

Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - SommaireLe mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
Pierre Metivier
 
Programme affilié-partenaire Karatbars = Francês
Programme affilié-partenaire Karatbars = FrancêsProgramme affilié-partenaire Karatbars = Francês
Programme affilié-partenaire Karatbars = Francês
Grupo “Gold Team” (Equipe de Ouro)
 
Consejos para bloggers
Consejos para bloggersConsejos para bloggers
Consejos para bloggers
Ronny Isuiz
 
Proyecto Mujeres Tumaco
Proyecto Mujeres TumacoProyecto Mujeres Tumaco
Proyecto Mujeres Tumaco
ilipitia
 
Introducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
Introducción a Internet y Nuevos Medios PeriodísticosIntroducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
Introducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
Ronny Isuiz
 
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundialTaller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
UA WEB, A.C.
 
Les métamorphoses des technologies de l'information
Les métamorphoses des technologies de l'informationLes métamorphoses des technologies de l'information
Les métamorphoses des technologies de l'information
XXIesiecle
 
Quinta semana
Quinta semanaQuinta semana
Quinta semana
Ronny Isuiz
 
Tic, Power Point, Vacas
Tic, Power Point, VacasTic, Power Point, Vacas
Tic, Power Point, Vacas
ari
 
Historia De La Comunicacion
Historia De La ComunicacionHistoria De La Comunicacion
Historia De La Comunicacion
mirima
 
Entonces Eres
Entonces EresEntonces Eres
Entonces Eres
senjhi
 
Guerrero
GuerreroGuerrero
Guerrero
guest22ad5c
 
6 le pmf
6 le pmf6 le pmf
6 le pmf
lyago
 
Qui sont les cajuns
Qui sont les cajunsQui sont les cajuns
Qui sont les cajuns
jpageau
 
Feliz día a todas las madres
Feliz día a todas las madresFeliz día a todas las madres
Feliz día a todas las madres
Marlene Muñoz
 
Statistiques decembre2006
Statistiques decembre2006Statistiques decembre2006
Statistiques decembre2006
arsene KOGUEDESSOU
 
BOOK FADI PRESTIGE (Français)
BOOK FADI PRESTIGE (Français)BOOK FADI PRESTIGE (Français)
BOOK FADI PRESTIGE (Français)
FADI PRESTIGE
 
Presentation C N W
Presentation  C N WPresentation  C N W
Presentation C N W
emm-ess consultants
 
Photos montages
Photos montagesPhotos montages
Photos montages
lyago
 
Software Libre y la Educación
Software Libre y la EducaciónSoftware Libre y la Educación
Software Libre y la Educación
Manuel Mujica
 

En vedette (20)

Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - SommaireLe mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
Le mobile NFC, Télécommande de notre quotidien - Sommaire
 
Programme affilié-partenaire Karatbars = Francês
Programme affilié-partenaire Karatbars = FrancêsProgramme affilié-partenaire Karatbars = Francês
Programme affilié-partenaire Karatbars = Francês
 
Consejos para bloggers
Consejos para bloggersConsejos para bloggers
Consejos para bloggers
 
Proyecto Mujeres Tumaco
Proyecto Mujeres TumacoProyecto Mujeres Tumaco
Proyecto Mujeres Tumaco
 
Introducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
Introducción a Internet y Nuevos Medios PeriodísticosIntroducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
Introducción a Internet y Nuevos Medios Periodísticos
 
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundialTaller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
Taller de Gestión de Proyectos Web de clase mundial
 
Les métamorphoses des technologies de l'information
Les métamorphoses des technologies de l'informationLes métamorphoses des technologies de l'information
Les métamorphoses des technologies de l'information
 
Quinta semana
Quinta semanaQuinta semana
Quinta semana
 
Tic, Power Point, Vacas
Tic, Power Point, VacasTic, Power Point, Vacas
Tic, Power Point, Vacas
 
Historia De La Comunicacion
Historia De La ComunicacionHistoria De La Comunicacion
Historia De La Comunicacion
 
Entonces Eres
Entonces EresEntonces Eres
Entonces Eres
 
Guerrero
GuerreroGuerrero
Guerrero
 
6 le pmf
6 le pmf6 le pmf
6 le pmf
 
Qui sont les cajuns
Qui sont les cajunsQui sont les cajuns
Qui sont les cajuns
 
Feliz día a todas las madres
Feliz día a todas las madresFeliz día a todas las madres
Feliz día a todas las madres
 
Statistiques decembre2006
Statistiques decembre2006Statistiques decembre2006
Statistiques decembre2006
 
BOOK FADI PRESTIGE (Français)
BOOK FADI PRESTIGE (Français)BOOK FADI PRESTIGE (Français)
BOOK FADI PRESTIGE (Français)
 
Presentation C N W
Presentation  C N WPresentation  C N W
Presentation C N W
 
Photos montages
Photos montagesPhotos montages
Photos montages
 
Software Libre y la Educación
Software Libre y la EducaciónSoftware Libre y la Educación
Software Libre y la Educación
 

Similaire à Explication de vote voici les observations des libéraux démocrates sur le volet recettes du projet de loi de finances initiale 2015recette 2015 vf

La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
Joseph Nodin
 
Annexe fiscale 2019
Annexe fiscale 2019Annexe fiscale 2019
Annexe fiscale 2019
Novagest Conseil
 
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
GBO
 
Resume rapport public_2012
Resume rapport public_2012 Resume rapport public_2012
Resume rapport public_2012
Serigne Diagne
 
Loi finance
Loi financeLoi finance
Loi finance
cafi87
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
Jean Crusol
 
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
Nasrou Aboumehdi
 
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
Serigne Diagne
 
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
KAMARDINE SOULE ALI
 
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités localesPour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
Contribuables associés
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Fondation iFRAP
 
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Michel Péters
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
CDGKSupport
 
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Fondation iFRAP
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
Fondation iFRAP
 
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
Fritz-Gérald Calixte, Av., MPA
 
Les services du FMI concluent une mission de consultation au titre de l’Arti...
Les services du FMI concluent une mission de consultation  au titre de l’Arti...Les services du FMI concluent une mission de consultation  au titre de l’Arti...
Les services du FMI concluent une mission de consultation au titre de l’Arti...
Stanleylucas
 

Similaire à Explication de vote voici les observations des libéraux démocrates sur le volet recettes du projet de loi de finances initiale 2015recette 2015 vf (20)

La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
La ville du diamant sous controle budgetaire du prefet 2015
 
Annexe fiscale 2019
Annexe fiscale 2019Annexe fiscale 2019
Annexe fiscale 2019
 
Fiscalité formation ist gea 08102008
Fiscalité formation ist gea 08102008Fiscalité formation ist gea 08102008
Fiscalité formation ist gea 08102008
 
MEMORANDUM SANTE PUBLIQUE PDF
MEMORANDUM SANTE PUBLIQUE PDFMEMORANDUM SANTE PUBLIQUE PDF
MEMORANDUM SANTE PUBLIQUE PDF
 
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
Etude sur la justice fiscale et la mobilisation des ressources
 
Resume rapport public_2012
Resume rapport public_2012 Resume rapport public_2012
Resume rapport public_2012
 
Loi finance
Loi financeLoi finance
Loi finance
 
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERELE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
LE COMPTE ADMINISTRATIF 2015 VOTE PAR LA CTM: UN FAUX GROSSIER ET DELIBERE
 
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
Rapport économique et financier accompagnant le projet de loi de finances 2013
 
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
Sénégal : Voici le projet de loi de finances rectificative pour l'année 2019
 
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
Exonérations fiscales : La face cachée des conventions d’établissements aux C...
 
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités localesPour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
Pour un référendum sur une vraie réforme des collectivités locales
 
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
Choc fiscal : Les mesures à prendre dès 2017
 
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
Propositions libérales pour le renouveau de la politique financière et fiscal...
 
2011 fiche pays cote d'ivoire bad
2011 fiche pays cote d'ivoire   bad2011 fiche pays cote d'ivoire   bad
2011 fiche pays cote d'ivoire bad
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
 
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
Annexes du dossier : Failles du budget 2015 et trajectoire alternative 2014-2019
 
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuellesSC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
SC 140, Budget 2014 : entre hausses d'impôts et économies virtuelles
 
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
LE BUDGET 2015- 2016 :FLASH SUR QUELQUES PROJETS ET MESURES EN APPUI A LA REL...
 
Les services du FMI concluent une mission de consultation au titre de l’Arti...
Les services du FMI concluent une mission de consultation  au titre de l’Arti...Les services du FMI concluent une mission de consultation  au titre de l’Arti...
Les services du FMI concluent une mission de consultation au titre de l’Arti...
 

Explication de vote voici les observations des libéraux démocrates sur le volet recettes du projet de loi de finances initiale 2015recette 2015 vf

  • 1. 1 ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE DE GUINEE -------------------- -------------- 3ème LEGISLATURE Travail – Justice – Solidarité GROUPE PARLEMENTAIRE LIBERAL DEMOCRATE EXPLICATION DE VOTE SUR LE VOLET RECETTES DU PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE 2015 Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, Honorables Députés, Monsieur le Représentant du Chef de l’Etat, Distingués Invités, Mesdames et Messieurs Le projet de loi de finances initiale 2015 a inscrit dans son volet recettes 9 706 ,01 milliards de GNF dont 9 383,59 milliards de GNF en recettes fiscales et 322,42 milliards des GNF en recettes non fiscales. Après un examen minutieux et responsable du niveau de mobilisation des recettes en 2014 et des prévisions pour l’année 2015, les observations et commentaires du groupe parlementaire libéral démocrate se résument comme suit : I - DE LA MOBILISATION DES RECETTES EN 2014 A fin Août 2014, le niveau de mobilisation des recettes indique des moins values importantes notamment au niveau de la Direction nationale des impôts et des recettes non fiscales. La réalisation de ces dernières est remarquablement faible avec 60% pour les redevances de pêches, 63% pour les redevances de GSM,
  • 2. 3% pour les recettes consulaires et 5% pour les redevances locatives. De façon générale, outre la faiblesse des prévisions par rapport au potentiel qui est très important, la gestion de recettes non fiscales n’est pas transparente. En effet, le rattachement du patrimoine bâti public et des jeux du hasard (guinée Games, PMU, million wanwaran, etc.) à la présidence de la république, montre à suffisance la volonté du gouvernement de mobiliser des ressources financières à des fins inavouées .S’agissant du secteur de la pêche, il faut noter que l’arraisonnement de 11 bateaux pirates devrait rapporter au trésor public 7,8 milliards de GNF qui à ce jour sont restés sans aucune trace. 2 Monsieur le Président, La mobilisation des recettes du secteur minier reste préoccupante notamment au niveau de l’ex AREDOR (Guiter Mining Company) et Forécariah Guinée mining company (une société chinoise). Cette dernière a exporté 1 million de tonne de minerais de fer au vu et au su de toutes les autorités. Toutes ces deux entreprises n’ont versé aucune recette pour le budget de l’Etat Guinéen. Ce qui est inacceptable pour nos populations qui aspirent à un mieux être. On est alors en droit de se poser la question de savoir où est l’unicité de caisse tant prônée par le gouvernement ? A notre avis, si ces sociétés ont versé quelque chose « pour le compte du trésor » c’est au mauvais guichet. II – Des Prévisions de recettes pour l’année 2015 Le projet de loi de finances initiale 2015 est accompagné des dispositions nouvelles relatives à : a. la fiscalité indirecte, b. l’impôt sur les sociétés, c. la fiscalité immobilière et d. la TARTEL, entendez la taxe sur l’accès au réseau des télécommunications.
  • 3. Monsieur le président, si l’objectif des dispositions nouvelles est d’accroitre sensiblement les recettes de l’Etat, le Groupe parlementaire libéral démocrate reste perplexe par rapport à la fiscalité immobilière et à la TARTEL S’agissant de la fiscalité immobilière, notre Groupe Parlementaire avait bien soutenu que, l’éclatement de la Contribution Foncière Unique (CFU) en trois autres impôts et taxes pourrait engendrer des difficultés de recouvrement et une pression sur les ménages, ce qui porterait un préjudice au développement des collectivités et à la politique de la décentralisation. Nous prenons acte de la décision du gouvernement de retirer cette nouvelle disposition fiscale. En ce qui concerne la TARTEL la mobilisation des recettes liées à cette nouvelle disposition fiscale ne peut se faire que par la mise en place d’un cadre institutionnel cohérent entre l’ARPT, la Direction Nationale du Patrimoine de l’Etat et des Investissemen ts Privés et la Direction Nationale du Trésor. Par rapport à la LFR 2014, le taux d’accroissement des parts des différentes régies financières se présent comme suit :  Direction Nationale des impôts 14% dont 16,9% en effort 3 propre  Direction Nationale des Douanes 12,1% dont 9,7% en effort propre.  Direction Nationale du Trésor -13,93% dont 5,6% en effort propre. La prise en compte du taux d’inflation de 7,1% prévu en 2015 montre une légère augmentation du niveau des recettes en 2015. L’effet EBOLA a été avancé par les autorités pour justifier ce faible niveau des recettes. Cependant, le groupe libéral Démocrate estime que d’autres poches de recettes sont encore soit mal évaluées ou non inscrits dans le budget de l’Etat. Il s’agit : a. d’une sous estimation des prévisions de recettes pour la CBK dont le mode d’évaluation des quantités exportées ne répond pas aux normes requises par la convention de base.
  • 4. b. des maigres revenus du secteur de la pêche au regard du 4 potentiel halieutique de notre pays. c. de la mauvaise gestion des recettes consulaires qui sont du reste sous estimées dans les prévisions budgétaires. d. des faibles revenus au titre des taxes sur les métaux précieux. e. la non inscription dans le budget de l’Etat des recettes issues des ventes des domaines publics le long du littoral de Conakry - Dubréka par les autorités de l’Etat (Camayenne, Kipé, Kaporo, Sonfonia pour ne citer que ceux là). f. Une évasion de recettes due à l’absence d’un laboratoire d’analyse performant des échantillons de minerais exporté. Parlant des dons, on enregistre une baisse de 1804 milliards de GNF par rapport à 2014. Il y a lieu de s’interroger sur la fiabilité des prévisions au titre des dons annoncés dans la loi de finances rectificative votée par notre Institution ces derniers jours. Monsieur le Président, Le Groupe Libéral Démocrate estime que la mobilisation de recettes de l’Etat requiert une volonté politique et le respect par les autorités de l’Etat des règles et procédures budgétaires prévues dans la loi organique relative aux lois de finances et le règlement général sur la gestion budgétaire et la comptabilité publique. Monsieur le Président, Honorables Députés, Mesdames et Messieurs, La prise en compte des manques à gagner tel que décrit plus haut apporterait au budget de l’Etat des ressources importantes. Malheureusement tel n’est pas le cas. Pour toutes ces raisons, le Groupe Parlementaire Libéral- Démocrate, par ma voix, invite l’ensemble des honorables députés de réserver un vote négatif au volet recettes du projet de loi de finances initiale 2015. JE VOUS REMERCIE