SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
Télécharger pour lire hors ligne
Agences de Communication et outils de
veille et d’e-Réputation :

quelle méthodologie au service du client ?




Olivier Guérin, image & dialogue consultants   Bernard Normier, Lingway
REPUTATION = BUSINESS

« Les deux choses les plus importantes
n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise :
sa réputation et ses hommes. »
                                    Henri Ford
REPUTATION = WEB

« Votre marque n'est pas ce que vous en dites,
mais c'est ce que Google en dit. »
                                Chris Anderson
Les bénéfices d’une bonne e-réputation :
    - Valoriser l’image,
    - Développer notoriété et ventes

Le risque d’e-réputation :
    - N° 1 auprès des dirigeant US (80%)
    - 5% d’impact sur la valeur en bourse
    - développement fulgurant des réseaux sociaux

Le marché mondial de la réputation en ligne devrait grimper de 460
millions de dollars en 2008 à 3,1 milliards en 2013 - BIA/Kelsey 2010.
48%
des professionnels

américains dumarketing
déclarent avoir mesuré une
influence des medias sociaux
sur la   réputation
de leur marque
La principale difficulté de l’e réputation réside dans
le volume des contenus susceptibles de remonter de
la toile.

•S’il s’agit de travailler la visibilité, i.e: nombre de fois qu’une
marque, une personnalité… apparait sur la toile: l’offre est
pléthorique. (plates-formes de veille)

•S’il s’agit d’analyser les articles, commentaires, twitts …
associés à une marque, une personnalité, i.e: entrer dans le
détail des contenus pour comprendre la teneur des discours
afin d’explorer et analyser l’e-reputation: il est alors nécessaire
de travailler avec une plate-forme qui permet d’optimiser
intelligemment les process de recherche et d’appropriation
des contenus.
Que recherchons nous avec un outil de veille ?

 Gagner du temps
 Recherches, indexation sémantique, qualification, requêtes et graphes
 automatiques, multi-langues
 Gagner en profondeur et pertinence
    Recherches multicritères, indexation sémantique
  Automatiser au maximum la veille
    Requêtes, alertes, indexation
 Pouvoir exploiter les données recueillies
 Personnaliser les études
    En fonction des clients
 Etre autonomes
Un véritable partenariat avec Lingway

     1. Co-produire un savoir faire spécifique
        Acquis au fil des projets avec les clients
        Méthodes de travail, capitalisation de données et
        d’expériences
     2. Dans la transparence
        Technique et commerciale
     3. Avec des tarifs adaptés au client
     4. Pour valoriser la complémentarité des métiers
        Du client, de l’Agence, de la Plateforme technique
Que recherchons nous pour nos clients ?
Développer et protéger leur capital image
1. Mesurer leur visibilité & notoriété (quantitatif, volumétrie)
2. Comprendre leur réputation & image (qualitatif, analyse de
   contenu)
3. Repérer les opinions émergentes (signaux faibles)
4. Représenter les sphères d’influences (Autorité & audience)

Avec:
A- des diagnostics (étude approfondie)
B – des veilles (suivi au fil de l’eau) et alertes
Besoin: Mesurer visibilité et notoriété

Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une
  société, une personne:

   1. Où en parle t-on ?
   2. Comment çà évolue dans le temps ?
20 Juin 2010
Extraction sémantique automatique




20 Juin 2010
Le hit parade de la semaine
 Entre le 12 et le 19 Juin
DSK, Tron, Ferry du 27 mai au
           3 Juin




            20 Juin 2010
Analyse de la visibilité
Le mapping de proximité : d’individus, marques,
sociétés…
Besoin: Comprendre la réputation et image
Quelles thématiques sont-elles associées à une marque ?



                       Que se disait-il sur EDF peu de temps
                       après Fukushima ?

                          L’association entre EDF et la peur du
                          nucléaire tend à s’estomper, au profit
                          d’une préoccupation plus immédiate:
                          la hausse des prix
Comparer les discours selon les sources
   TWITTER              PRESSE
Comment çà évolue dans le temps ?
Avis consommateur : calcul automatique des
tonalités




20 Juin 2010
Avis client : exemple dans la banque

  Le thème « conseiller », jugé positivement
            Un exemple dans la banque


  Le thème « conseiller », jugé
  négativement
Adapter les thèmatiques à l’étude
Statistiques de tonalité


 Sans révision: globalement juste, mais des
 erreurs locales.
 Avec révision: gains de productivité important
Besoin: Repérer les opinions émergentes
Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une société, une personne:

    1. Des thématiques nouvelles, pas faciles à identifier
    2. Des associations imprévues entre des thèmes , des personnes, des
       marques
    3. Même si l’on en parle peu, mais que c’est potentiellement intéréssant
    4. Identifier des informations sur l’auteur du message (âge, sexe… )


    Pour surveiller l’évolution de ces opinions émergentes
Quels sont les qualificatifs de
« conseiller » ?
Signaux faibles: Chirac le 13 juin
Besoin: Représenter les sphères d’influence
Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une société, une personne:

    1. Quelle est l’influence de celui qui parle ?
    2. A qui d’autre parle t-il ?
    3. Relaie t-il les avis positifs ou négatifs ?


    Surveillance et cartographie des réseaux sociaux
L’atout de Lingway : le dictionnaire

                                                                – 150 000 concepts
                                                                – 10 langues
                                                                – Mise à jour et extensions
                                                                  régulières par une équipe
                                                                  de linguistes




Ces dictionnaires permettent d’aborder la plupart des applications très rapidement
… Là où d’autres commencent par dire « il n’y a plus qu’à faire le dictionnaire» au moment de
la mise en service de leur solution …
En synthèse

Une méthodologie performante et transparente qui permet :

   1. de gagner du temps dans les phases d’études
   2. de travailler en temps réel
   3. de préconiser des stratégies et des dispositifs de
      communication étayés
   4. de concevoir des plans d’engagement ciblés
   5. d’anticiper, préparer et mieux gérer des crises
   6. d’évaluer l’évolution des conversations
cabinet conseil en stratégie et management du capital image


        PARIS     MARSEILLE      NICE     GENÈVE




                    PARIS     MADRID

Contenu connexe

En vedette

Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivosMi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
José I. Iglesia Puig
 
49 rapport activité cdsp 2012
49 rapport activité cdsp 201249 rapport activité cdsp 2012
49 rapport activité cdsp 2012
CCDH75
 
27 rapport activité cdsp 2011
27 rapport activité cdsp 201127 rapport activité cdsp 2011
27 rapport activité cdsp 2011
CCDH75
 
45 rapport activité cdsp 2011
45 rapport activité cdsp 201145 rapport activité cdsp 2011
45 rapport activité cdsp 2011
CCDH75
 
Présentaion rmll 2011
Présentaion rmll  2011Présentaion rmll  2011
Présentaion rmll 2011
David Casson
 
51 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 201251 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 2012
CCDH75
 
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santéDossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
Denis Allard
 
Contenulivretprésentationentreprise
ContenulivretprésentationentrepriseContenulivretprésentationentreprise
Contenulivretprésentationentreprise
Romain Mazenod
 
Linux accessibilite visuelle
Linux accessibilite visuelleLinux accessibilite visuelle
Linux accessibilite visuelle
David Casson
 
61 orne 2013
61 orne 201361 orne 2013
61 orne 2013
CCDH75
 
Virgile, le Vigile
Virgile, le VigileVirgile, le Vigile
Virgile, le Vigile
Sophie Rueg
 
Fracàs dels projectes
Fracàs dels projectesFracàs dels projectes
Fracàs dels projectes
phidalg2
 

En vedette (20)

Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivosMi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
Mi familia (con la familia Simpson) pronombres demostrativos y posesivos
 
49 rapport activité cdsp 2012
49 rapport activité cdsp 201249 rapport activité cdsp 2012
49 rapport activité cdsp 2012
 
27 rapport activité cdsp 2011
27 rapport activité cdsp 201127 rapport activité cdsp 2011
27 rapport activité cdsp 2011
 
45 rapport activité cdsp 2011
45 rapport activité cdsp 201145 rapport activité cdsp 2011
45 rapport activité cdsp 2011
 
Présentaion rmll 2011
Présentaion rmll  2011Présentaion rmll  2011
Présentaion rmll 2011
 
51 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 201251 rapport activité cdsp 2012
51 rapport activité cdsp 2012
 
Seminario n°4
Seminario n°4Seminario n°4
Seminario n°4
 
La cuina solar (escola sant Josep-el Pi)
La cuina solar (escola  sant Josep-el Pi)La cuina solar (escola  sant Josep-el Pi)
La cuina solar (escola sant Josep-el Pi)
 
Résumé j2
Résumé j2Résumé j2
Résumé j2
 
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santéDossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
Dossier presse conférence perchloroéthylène - Réseau environnement santé
 
Contenulivretprésentationentreprise
ContenulivretprésentationentrepriseContenulivretprésentationentreprise
Contenulivretprésentationentreprise
 
Descriptif mission 2012
Descriptif mission 2012Descriptif mission 2012
Descriptif mission 2012
 
Linux accessibilite visuelle
Linux accessibilite visuelleLinux accessibilite visuelle
Linux accessibilite visuelle
 
Guide medias sociaux pour les entrepreneurs
Guide medias sociaux pour les entrepreneursGuide medias sociaux pour les entrepreneurs
Guide medias sociaux pour les entrepreneurs
 
AST Belgium - aspects d'assainissement d'amiante
AST Belgium  - aspects d'assainissement d'amianteAST Belgium  - aspects d'assainissement d'amiante
AST Belgium - aspects d'assainissement d'amiante
 
61 orne 2013
61 orne 201361 orne 2013
61 orne 2013
 
Le jeu de rôle du marché maud
Le jeu de rôle du marché  maudLe jeu de rôle du marché  maud
Le jeu de rôle du marché maud
 
Virgile, le Vigile
Virgile, le VigileVirgile, le Vigile
Virgile, le Vigile
 
Fracàs dels projectes
Fracàs dels projectesFracàs dels projectes
Fracàs dels projectes
 
Para Leerlo1000veces
Para Leerlo1000vecesPara Leerlo1000veces
Para Leerlo1000veces
 

Similaire à Image&dialogue/lingway Reputation day

Media sociaux et stratégie multicanal
Media sociaux et stratégie multicanalMedia sociaux et stratégie multicanal
Media sociaux et stratégie multicanal
Jean-Marc Aubry
 
e-reputation: Ecouter avec Intelligence
e-reputation: Ecouter avec Intelligencee-reputation: Ecouter avec Intelligence
e-reputation: Ecouter avec Intelligence
90:10 France
 

Similaire à Image&dialogue/lingway Reputation day (20)

WIS-FB-J1
WIS-FB-J1WIS-FB-J1
WIS-FB-J1
 
E-reputation : évolution des pratiques
E-reputation : évolution des pratiquesE-reputation : évolution des pratiques
E-reputation : évolution des pratiques
 
Cercle MD : Comprendre media sociaux pour agir Inbox
Cercle MD : Comprendre media sociaux pour agir Inbox Cercle MD : Comprendre media sociaux pour agir Inbox
Cercle MD : Comprendre media sociaux pour agir Inbox
 
Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014Aressy Business Break Ideas 2014
Aressy Business Break Ideas 2014
 
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
3 grandes priorités pour réussir sa rentrée Marketing & Communication BtoB
 
Relation publiques (Jarosinsky) : synthèse
Relation publiques (Jarosinsky) : synthèseRelation publiques (Jarosinsky) : synthèse
Relation publiques (Jarosinsky) : synthèse
 
Pdj pharma partie lingway
Pdj pharma partie lingwayPdj pharma partie lingway
Pdj pharma partie lingway
 
Media sociaux et stratégie multicanal
Media sociaux et stratégie multicanalMedia sociaux et stratégie multicanal
Media sociaux et stratégie multicanal
 
Medias Sociaux et Strategie Multicanal
Medias Sociaux et Strategie MulticanalMedias Sociaux et Strategie Multicanal
Medias Sociaux et Strategie Multicanal
 
HEAJ : 1RP
HEAJ : 1RPHEAJ : 1RP
HEAJ : 1RP
 
Lingway salon Documation 2011
Lingway  salon Documation 2011Lingway  salon Documation 2011
Lingway salon Documation 2011
 
Competitic - Eréputation - numerique en entreprise
Competitic - Eréputation - numerique en entrepriseCompetitic - Eréputation - numerique en entreprise
Competitic - Eréputation - numerique en entreprise
 
Lipdub et image de marque d'une organisation
Lipdub et image de marque d'une organisationLipdub et image de marque d'une organisation
Lipdub et image de marque d'une organisation
 
LINGWAY - Opinion mining: exemples d'applications
LINGWAY -  Opinion mining: exemples d'applicationsLINGWAY -  Opinion mining: exemples d'applications
LINGWAY - Opinion mining: exemples d'applications
 
Presentation ereputation ls_fi_produit_nobudget_v_rev
Presentation ereputation ls_fi_produit_nobudget_v_revPresentation ereputation ls_fi_produit_nobudget_v_rev
Presentation ereputation ls_fi_produit_nobudget_v_rev
 
e-reputation: Ecouter avec Intelligence
e-reputation: Ecouter avec Intelligencee-reputation: Ecouter avec Intelligence
e-reputation: Ecouter avec Intelligence
 
Réputation et monitoring - Concepts & outils
Réputation et monitoring - Concepts & outilsRéputation et monitoring - Concepts & outils
Réputation et monitoring - Concepts & outils
 
Le guide du contenu et de l'éditorial 2021
Le guide du contenu et de l'éditorial 2021Le guide du contenu et de l'éditorial 2021
Le guide du contenu et de l'éditorial 2021
 
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
Flux d'activité : l'objet du scandale - "Adoption et Réseaux Sociaux d'Entrep...
 
CFWB - Formation "Ecrire pour le web"
CFWB - Formation "Ecrire pour le web"CFWB - Formation "Ecrire pour le web"
CFWB - Formation "Ecrire pour le web"
 

Plus de Lingway

Semo 2.0 atelier lingway
Semo 2.0 atelier lingwaySemo 2.0 atelier lingway
Semo 2.0 atelier lingway
Lingway
 

Plus de Lingway (6)

Opinion Mining : Etat de l'art et exemples d'applications
Opinion Mining : Etat de l'art et exemples d'applicationsOpinion Mining : Etat de l'art et exemples d'applications
Opinion Mining : Etat de l'art et exemples d'applications
 
Slides i&d pdj_pharma
Slides i&d pdj_pharmaSlides i&d pdj_pharma
Slides i&d pdj_pharma
 
LINGWAY forum e-marketing/ e-réputation
LINGWAY forum e-marketing/ e-réputationLINGWAY forum e-marketing/ e-réputation
LINGWAY forum e-marketing/ e-réputation
 
Semo 2.0 atelier lingway
Semo 2.0 atelier lingwaySemo 2.0 atelier lingway
Semo 2.0 atelier lingway
 
Reputation day lingway
Reputation day  lingwayReputation day  lingway
Reputation day lingway
 
Analyse automatique de la e-réputation - Lingway
Analyse automatique de la e-réputation - LingwayAnalyse automatique de la e-réputation - Lingway
Analyse automatique de la e-réputation - Lingway
 

Image&dialogue/lingway Reputation day

  • 1. Agences de Communication et outils de veille et d’e-Réputation : quelle méthodologie au service du client ? Olivier Guérin, image & dialogue consultants Bernard Normier, Lingway
  • 2. REPUTATION = BUSINESS « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. » Henri Ford
  • 3. REPUTATION = WEB « Votre marque n'est pas ce que vous en dites, mais c'est ce que Google en dit. » Chris Anderson
  • 4. Les bénéfices d’une bonne e-réputation : - Valoriser l’image, - Développer notoriété et ventes Le risque d’e-réputation : - N° 1 auprès des dirigeant US (80%) - 5% d’impact sur la valeur en bourse - développement fulgurant des réseaux sociaux Le marché mondial de la réputation en ligne devrait grimper de 460 millions de dollars en 2008 à 3,1 milliards en 2013 - BIA/Kelsey 2010.
  • 5. 48% des professionnels américains dumarketing déclarent avoir mesuré une influence des medias sociaux sur la réputation de leur marque
  • 6. La principale difficulté de l’e réputation réside dans le volume des contenus susceptibles de remonter de la toile. •S’il s’agit de travailler la visibilité, i.e: nombre de fois qu’une marque, une personnalité… apparait sur la toile: l’offre est pléthorique. (plates-formes de veille) •S’il s’agit d’analyser les articles, commentaires, twitts … associés à une marque, une personnalité, i.e: entrer dans le détail des contenus pour comprendre la teneur des discours afin d’explorer et analyser l’e-reputation: il est alors nécessaire de travailler avec une plate-forme qui permet d’optimiser intelligemment les process de recherche et d’appropriation des contenus.
  • 7.
  • 8. Que recherchons nous avec un outil de veille ? Gagner du temps Recherches, indexation sémantique, qualification, requêtes et graphes automatiques, multi-langues Gagner en profondeur et pertinence Recherches multicritères, indexation sémantique Automatiser au maximum la veille Requêtes, alertes, indexation Pouvoir exploiter les données recueillies Personnaliser les études En fonction des clients Etre autonomes
  • 9. Un véritable partenariat avec Lingway 1. Co-produire un savoir faire spécifique Acquis au fil des projets avec les clients Méthodes de travail, capitalisation de données et d’expériences 2. Dans la transparence Technique et commerciale 3. Avec des tarifs adaptés au client 4. Pour valoriser la complémentarité des métiers Du client, de l’Agence, de la Plateforme technique
  • 10. Que recherchons nous pour nos clients ? Développer et protéger leur capital image 1. Mesurer leur visibilité & notoriété (quantitatif, volumétrie) 2. Comprendre leur réputation & image (qualitatif, analyse de contenu) 3. Repérer les opinions émergentes (signaux faibles) 4. Représenter les sphères d’influences (Autorité & audience) Avec: A- des diagnostics (étude approfondie) B – des veilles (suivi au fil de l’eau) et alertes
  • 11. Besoin: Mesurer visibilité et notoriété Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une société, une personne: 1. Où en parle t-on ? 2. Comment çà évolue dans le temps ?
  • 14. Le hit parade de la semaine Entre le 12 et le 19 Juin
  • 15. DSK, Tron, Ferry du 27 mai au 3 Juin 20 Juin 2010
  • 16. Analyse de la visibilité
  • 17. Le mapping de proximité : d’individus, marques, sociétés…
  • 18. Besoin: Comprendre la réputation et image
  • 19. Quelles thématiques sont-elles associées à une marque ? Que se disait-il sur EDF peu de temps après Fukushima ? L’association entre EDF et la peur du nucléaire tend à s’estomper, au profit d’une préoccupation plus immédiate: la hausse des prix
  • 20. Comparer les discours selon les sources TWITTER PRESSE
  • 21. Comment çà évolue dans le temps ?
  • 22. Avis consommateur : calcul automatique des tonalités 20 Juin 2010
  • 23. Avis client : exemple dans la banque Le thème « conseiller », jugé positivement Un exemple dans la banque Le thème « conseiller », jugé négativement
  • 24. Adapter les thèmatiques à l’étude
  • 25. Statistiques de tonalité Sans révision: globalement juste, mais des erreurs locales. Avec révision: gains de productivité important
  • 26. Besoin: Repérer les opinions émergentes Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une société, une personne: 1. Des thématiques nouvelles, pas faciles à identifier 2. Des associations imprévues entre des thèmes , des personnes, des marques 3. Même si l’on en parle peu, mais que c’est potentiellement intéréssant 4. Identifier des informations sur l’auteur du message (âge, sexe… ) Pour surveiller l’évolution de ces opinions émergentes
  • 27. Quels sont les qualificatifs de « conseiller » ?
  • 29. Besoin: Représenter les sphères d’influence Afin d’identifier , pour une marque, un produit, une société, une personne: 1. Quelle est l’influence de celui qui parle ? 2. A qui d’autre parle t-il ? 3. Relaie t-il les avis positifs ou négatifs ? Surveillance et cartographie des réseaux sociaux
  • 30. L’atout de Lingway : le dictionnaire – 150 000 concepts – 10 langues – Mise à jour et extensions régulières par une équipe de linguistes Ces dictionnaires permettent d’aborder la plupart des applications très rapidement … Là où d’autres commencent par dire « il n’y a plus qu’à faire le dictionnaire» au moment de la mise en service de leur solution …
  • 31. En synthèse Une méthodologie performante et transparente qui permet : 1. de gagner du temps dans les phases d’études 2. de travailler en temps réel 3. de préconiser des stratégies et des dispositifs de communication étayés 4. de concevoir des plans d’engagement ciblés 5. d’anticiper, préparer et mieux gérer des crises 6. d’évaluer l’évolution des conversations
  • 32. cabinet conseil en stratégie et management du capital image PARIS MARSEILLE NICE GENÈVE PARIS MADRID