Comparaison, métaphore et personnification
La comparaison et la métaphore sont des figures de style. Une figure de style c...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comparaison, métaphore et personnification

2 269 vues

Publié le

Figures de style

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Comparaison, métaphore et personnification

  1. 1. Comparaison, métaphore et personnification La comparaison et la métaphore sont des figures de style. Une figure de style consiste à utiliser la langue d’une manière inhabituelle afin de marquer le lecteur, pour insister sur un élément du texte. Exemple : L’ogre dévore comme un lion  Dans cet exemple, la figure de style est une comparaison. Elle permet d’insister sur la capacité d’ingurgitation de l’ogre, qui fait peur au lecteur. I. La comparaison. La comparaison est une figure de style qui consiste à associer deux éléments par l’intermédiaire d’un mot outil (comme, semblable à, pareil à, tel, ainsi que…). La comparaison comporte un comparé, un mot outil et un comparant. Exemples : Félix court comme un lièvre. Tel le tonnerre le professeur gronde. Pareil à un aigle, il survolait la plaine. Le papillon vole, semblable à une fleur. II. La métaphore. La métaphore est une comparaison sans mot outil. Avec une métaphore, on peut désigner une chose avec un mot qui en désigne habituellement une autre. Elle peut se construire de différentes manières, par exemple avec le verbe être « la route est un long ruban », avec une préposition « le long ruban de la route », ou avec une virgule « la route, ce long ruban ». Exemple : Marc était très fort. Ce lion pouvait pousser un chariot de cent kilos. III. La personnification. Une personnification consiste à donner des comportements humains à un animal ou un objet. (On trouve beaucoup de personnifications dans les fables de La Fontaine). Exemple : La grenouille demanda à sa cousine si elle était aussi grosse que le bœuf (la grenouille parle). Légende : Comparé Mot outil Comparant

×