Dmla et cataracte 2014 mm

436 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
436
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dmla et cataracte 2014 mm

  1. 1. BFM 7h01 samedi 15 janvier 2011, « une étude américaine sur une série de 12540 patients démontre que la chirurgie de la cataracte multiplie par 2 le risque de développer une DMLA »
  2. 2. Cataracte et DMLA Pr Michel MONTARD CHU de Besançon DIU 2011
  3. 3. L’association des ces 2 pathologies • Relève d’un constat • Et soulève plusieurs questions
  4. 4. Le constat : liées à l’âge • Prévalence de la cataracte : – 5,3% avant 70 ans – 25 à 30% a plus de 80 ans • Prévalence de la DMLA : – 10% avant 75 ans – 25% entre 75 et 85 ans
  5. 5. Cataracte et DMLA • Association fréquente qui le sera de plus en plus • Doublement de la population > 65 ans d’ici 2030 !....
  6. 6. Cataracte et DMLA interactions.. • Le cristallin âgé prend une teinte jaune qui absorbe les rayonnements violets (400-440nm) et bleu ( 440-500 nm) • La lumière bleue semble constituer la partie délétère du spectre lumineux ( photorecepteurs et épithélium pigmentaire)
  7. 7. Le rôle protecteur du cristallin est ainsi soulevé • Vis-à-vis de l’apparition d’une DMLA • De sa progression • Des complications néovaculaires
  8. 8. Cataracte et DMLA les questions 1 – existe-t-il un bénéfice de la chirurgie de la cataracte 2 - quelle évolution de la DMLA après la chirurgie ? 3 – modalité de prise en charge ?
  9. 9. 1 – existe-t-il un bénéfice de la chirurgie de la cataracte ? • Études cliniques nombreuses mais disparates – Prospectif, rétrospectif – Critères d’inclusion : stade de la DMLA, durée de suivi – Modalité de suivi : angio, OCT – Critères d’évaluation : AV, QDV,satisfaction
  10. 10. 1 – existe-t-il un bénéfice de la chirurgie de la cataracte ? • Étude de Pham 2007 (Eye), après ajustement des variables âge, sexe,co- morbidités systémiques et oculaires : • Les patients atteints de formes précoces de DMLA ne présentent pas de scores significativement plus bas que les patients sans DMLA
  11. 11. 1 – existe-t-il un bénéfice de la chirurgie de la cataracte ? • Mais …. Les patients atteints de formes sévères de DMLA ont des scores post- op significativement plus bas que les patients sans DMLA
  12. 12. 1 – existe-t-il un bénéfice de la chirurgie de la cataracte ? • La réponse est OUI • En terme d’AV, de gain, de QDV • D’autant plus que : – Forme précoce de DMLA – Âge < 80 ans – Absence de co-morbidité oculaire ou systémique
  13. 13. 2 – quelle évolution de la DMLA après la chirurgie ? • La pseudophaquie est-elle un facteur de risque de progression ou de complication de la DMLA ? • La problématique étant de ne pas aggraver l’évolution naturelle de la DMLA, sans priver le patient d’un bénéfice visuel !....
  14. 14. 2 - La pseudophaquie est-elle un facteur de risque ? • Facteurs pathogéniques incriminés –Le traumatisme chirurgical ( rupture de la barrière hématorétinienne, phototraumatisme, variation de la PIO –En post opératoire : exposition lumineuse, facteurs inflammatoires
  15. 15. 2 - La pseudophaquie est-elle un facteur de risque ? pas de risque supplémentaire ++ Blue Mountain Eye Study ( JJ.Wang, ophthalmic Epidemiol (1999 ): Rotterdam Eye Study: Visual Impairment Project: ( McCarty,Arch.Ophthalmol (2001 ) Étude de Sutter (IVOS 2007) « pas de relation entre chirurgie de la cataracte et forme sévère de DMLA » après ajustement de différentes variables
  16. 16. 2 - La pseudophaquie est-elle un facteur de risque ? Pour ces auteurs La pseudophaquie ne représente pas un facteur de risque significatif de complications néovasculaires
  17. 17. 2 - La pseudophaquie est-elle un facteur de risque ? • Le risque de NVX de 6% avec la phacoémulsification et est identique au risque des sujets du même âge, non opérés de cataracte
  18. 18. 2 - La pseudophaquie est-elle un facteur de risque ? • Mais… la chirurgie pourrait activer en postopératoire des NVX préexistants • La moitié des 13% de NVX observés dans l’année post opératoire survient dans la semaine après l’intervention • Sans augmentation du risque de NVX à 6 mois
  19. 19. 3 - modalité de prise en charge Si NVX maculaires initialement traités ? • attendre 3 mois pour juger de leur évolutivité • Si NVX occlus avec absence d’exsudation à l’OCT : Injection per opératoire d’Anti VEGF ?
  20. 20. 3 - modalité de prise en charge Si NVX préop de l’œil adelphe • OCT préopératoire, voir ICG d’autant qu’il existe déjà une complication controlatérale • Traitement préventif Anti VEGF pré opératoire peut être discuter
  21. 21. 3 - modalité de prise en charge •L’importance de l’information du patient et de son entourage…

×