SlideShare une entreprise Scribd logo
Révélation de Dieu en couleurs
1. Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate, le fin lin.....................................................1
2. Les pourpres (violet et rouge-violacé)..............................................................................................2
3. L'écarlate...........................................................................................................................................4
4. Le fin lin...........................................................................................................................................5
5. Conclusion........................................................................................................................................6
Révélation de Dieu en couleurs
Pour communiquer dans le monde spirituel, les différentes entités préfèrent l'utilisation de symboles
plutôt que du texte ou du langage. Le symbole permet en effet de transmettre/décoder, d'un simple
coup d’œil, une information qui aurait pris plusieurs pages à l'écrit et de longs dialogues à l'oral.
De ce point de vue, le Tabernacle décrit par le Seigneur à Moïse dans l'exode nous renseigne sur
l'identité de Dieu et les caractéristiques de Son royaume.
Au travers de cet enseignement, nous allons étudier la symbolique des quatre couleurs évoquées
dans Exode 25:4 «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre».
1. Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate, le fin lin
Ces différents ingrédients, listés dans Exode 25:4 , « de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du
fin lin, du poil de chèvre » ont constitué un écueil important pour les traducteurs de la Bible. Ces
difficultés de traduction sont dues à plusieurs raisons. La première c'est qu'il s'agit ici de matières
premières ; des fils de tissus teintés et non pas de couleurs.
Les dons de ces matériaux décrits dans Exode 35:23 et 25 font respectivement état de dons de fils
par les hommes puis des tissages de ces derniers confectionnés par les femmes.
Exode 35:23 « 23 Tout homme aussi chez qui se trouvait de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi,
du fin lin, du poil de chèvre, des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de taissons, les
apporta »
Exode 35:25« 25 Toute femme adroite fila de sa main et apporta ce qu'elle avait filé : De la
pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, et du fin lin »
La deuxième difficulté réside sur le fait que le savoir-faire et les procédés utilisés pour l'obtention
de ces couleurs étaient inconnus de plusieurs traducteurs. La troisième difficulté tient à l'évolution
de différentes langues. L'hébreu ancien utilisé pour la rédaction de la Torah a évolué à l'instar de
toutes les langues. Traduire un mot de l'hébreu ancien datant de 1500 ans Av J-C vers le grec
comme ce fut le cas pour la Septante en 270 Av J-C a donc constitué un défi important bien que les
traducteurs fussent juifs. Le défi fut bien plus corsé pour les traducteurs récents à l'instar d'Olivétan
(au 16e siècle) , King James (17e siècle), Martin (18e siècle), Segond et Crampon (20e siècle).
Traduire avec précision des textes qui datent de 3500 ans à partir d'une langue qui a nettement
évolué, sachant que les matériaux dont il est question avaient soit disparu, soit profondément
changé dans leur mode de production, soit n'avaient même pas d'équivalent dans le vocabulaire
courant au moment des traductions.
Ceci a eu pour effet de donner une grande diversité dans les différentes traductions d'Exode 25:4 :
Septante :«De l'Hyacinthe, de la pourpre, de l'écarlate double, du fil de lin, des poils de chèvres,»
en Anglais «blue, and purple, and double scarlet, and fine spun linen, and goats' hair, »
Olivétan :«Hyacinthe, écarlate, vermeil, fin lin, poils de chèvres, »
King James : «Et du bleu, de la pourpre, de l’écarlate, du fin lin, et du poil de chèvre,» en anglais
«And blue, and purple, and scarlet, and fine linen, and goats' hair»
Martin 1744 : «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre»
Segond 1910: «des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre»
Crampon : «de la pourpre violette, de la pourpre écarlate, du cramoisi, du fin lin et du poil de
chèvre »
Chouraqui : « indigo, pourpre, écarlate de cochenille, lin, poils de caprins,»
Traduction du Rabbinat : «étoffes d'azur, de pourpre, d'écarlate, de fin lin et de poil de chèvre;»
TOB : «pourpre violette et pourpre rouge, cramoisi éclatant, lin, poil de chèvre, »
Il s'agit ici de quatre teintes distinctes qui possèdent tous un sens symbolique précis. D'où la
nécessité de bien les définir et en décoder la symbolique. Ce sont des couleurs que l'on retrouve sur
les trois portes du Tabernacle (les voiles pour accéder au parvis, au Lieu saint et au Saint des saints)
et sur le toit.
2. Les pourpres (violet et rouge-violacé)
La première couleur qui a tantôt été traduite par Hyacinthe, bleu, pourpre, indigo, améthyste,
pourpre violette suivant les traducteurs vient du mot hébreu tekeleth ( ‫ל(ת‬ֶ‫(ת‬ ‫כ‬ֵ‫תֶל‬ ‫(ת‬ְּ ). Tekeleth veut dire
violet. Dans le contexte d'Exode 25:4, il s'agit très probablement d'un fil de laine ou de lin teint de
la couleur violette.
Le pourpre est obtenu en extrayant un pigment colorant sur un mollusque à coquille (coquillage,
dan le langage courant) du même nom. Le pourpre (Hexaplex trunculus) illustré ci-dessous.
Hexaplex trunculus vivant
L'extraction du mucus de ce mollusque permet d'obtenir un pigment de couleur violette comme
illustré ci-dessous. La variété des procédés d'extraction et des sous-espèces de mollusques
permet d'obtenir différentes nuances de couleurs qui vont du bleu au rouge.
Pigment violet obtenu suite à l'extraction du mucus | exemple de nuances obtenues lors de teintes d'étoffes
Au vu de ces éléments, on peut conclure que seules, les version TOB et Crampon ont traduit ce
passage fidèlement. Même si nous recommandons, pour l'ensemble de la prophétie biblique, de lire
plutôt les versions Martin 1744, BJC, ostervald, Epée et King James.
Dans les quatre grandes civilisations qu'à connu le monde (Égyptienne, Babylonienne, Perse et
romaine) et même jusqu'à l'invention de procédés chimiques, le pourpre violet a toujours été une
couleur réservée à la monarchie. C'est la couleur des rois. Elle symbolise la royauté, la majesté, le
faste. On le voit dans plusieurs passages bibliques. On en retiendra simplement deux d'entre eux
pour illustration :
Esther 8:15 «Et Mardochée sortit de chez le roi en vêtement royal de couleur de pourpre et de
blanc, avec une grande couronne d'or, et une robe de byssus, et d'écarlate ; et la ville de Suse
poussait des cris de réjouissance, et elle fut dans la joie ». Il s'agit ici du triomphe de Mardochée,
qui vient de déjouer avec l'aide de la reine Esther, le projet d'Haman d'exterminer tous les juifs
sous le règne du roi perse Assureus. Haman sera pendu à la potence qu'il avait préparée pour
Mardochée.
Jean 19:3 «Les soldats tressèrent une couronne d'épines qu'ils posèrent sur sa tête, et le vêtirent
d'un vêtement de pourpre ; 3 puis, ils lui disaient : Roi des Juifs ! Nous te saluons. Et ils lui
donnaient des coups avec leurs verges». Pour humilier le Seigneur, les soldats le parent d'un apparat
royal avant de le mener au lieu de sa crucifixion. Pilate fera écrire au fronton de la croix, « Celui-ci
est le roi des juifs » en hébreu, grec et latin. Du point de vue charnel, ça ressemble à une
humiliation mais sur le plan prophétique, il s'agissait ni plus ni moins que de l'accomplissement de
l'ensemble de la prophétie biblique concernant le Messie et plus particulièrement de sa fonction
royale. Le régime nazi a fait de même en faisant porter le bouclier de David (Magen David) aux
juifs pendant la seconde guerre mondiale. En croyant les humilier en jetant ainsi l'opprobre sur eux,
il les marquait simplement du sceau de Dieu comme nous l'expliquons plus en détail ICI
(https://drive.google.com/file/d/0ByRn125IWA6fSEVKaUV1RlRod0U/view?pref=2&pli=1).
Sur le plan charnel, l'humiliation et la mort physique mais sur le plan prophétique, l'élection de
Dieu.
Le pourpre violet symbolise donc, sur le plan temporel et sur le plan prophétique, la Majesté,
la Royauté. La majesté du Lion de la tribu de Juda.
Lorsque Jacob prophétise sur Juda dans Genèse 49:9-12, il voit au-delà de la descendance
biologique de Juda son fils. Jacob voit le Messie qui devait sortir de Juda pour régner sur ces deux
postérités et plus loin, il voit Le Shilo ; Celui à qui tout appartient. Le Messie dans le plein exercice
de son règne sur la création.
La seconde couleur, tantôt traduite par pourpre, pourpre
écarlate, écarlate, pourpre rouge selon les traducteurs vient de
l'hébreu argaman (‫מ(ן‬ָ‫.(ן‬ ‫ג‬ָּ‫.(ן‬ ‫ר‬ְ ‫א‬ַ ). Argaman veut dire Pourpre
rouge. Il s'agit en fait d'une nuance rouge-violacé telle
qu'illustrée ci-contre.
Cette nuance n'est pas facile à reproduire avec les standards de
codes couleur RVB, HSL, Hexadécaimal, etc. utilisés en
informatique pour reproduire les couleurs naturelles. Raison
pour laquelle le choix s'est porté sur cette photo qui illustre
bien le rouge-violacé. C'est d'ailleurs heureux parce qu'il se
trouve que les cheveux et cette couleur ont la même
signification sur le plan prophétique comme nous le verrons
par la suite.
Le pourpre rouge
Le pourpre rouge ou rouge-violacé est souvent, tout comme le pourpre violet, un signe distinctif de
la royauté, du faste. C'est un mélange de violet (pourpre violet) et de rouge (écarlate). La royauté et
le sacrifice. Le pourpre rouge nous parle donc de la justification qu'apporte le sang du sacrifice.
3. L'écarlate
La troisième couleur, l'écarlate, est issue de l'expression hébraïque Tola (‫ל(ע‬ָ‫.(ן‬ ‫ו‬ֹ‫ָל‬ ‫(ת‬ּ ) shaniy (‫נ(י‬ִ‫.(י‬ ‫ש‬ָׁ‫.(ן‬ ). Elle
est, selon les traducteurs, tantôt traduite par cramoisi, vermeil, écarlate double, écarlate de
cochenille et cramoisi éclatant. Tola désigne le pigment rouge et shaniy désigne le ton écarlate
donné au pigment. Selon toute vraisemblance, cette substance est tirée de la femelle cochenille
(Dactylopius coccus).
femelle cochenille (Dactylopius coccus) Pigment extrait de la cochenille
Exemples de teintes issues du pigment rouge cochenille
L'écarlate nous parle du sacrifice. Le sang de l'agneau. Symbole du jugement de Dieu qui est tombé
sur son Oint pour le salut de plusieurs.
Proverbes 32:21 «Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison est vêtue
d'écarlate». Il est ici question de la femme. De l'épouse du Seigneur. De l'Église de Christ.
L'écarlate est donc ce qui protège la maison des agressions extérieures. Dans le même sens que le
sang de l'agneau qui fut répandu sur les linteaux des enfants d'Israël dans Exode 12:23 «Car
L'Éternel passera pour frapper l’Égypte et il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, et
L'Éternel passera par-dessus la porte, et ne permettra point que le destructeur entre dans vos
maisons pour frapper». Il s'agit ici du sang de l'agneau qui devait recouvrir les cadres de portes de
chaque foyer pour éviter le jugement de Dieu sur l'Égypte. L'Agneau a donc subit le jugement à la
place du peuple ; leur permettant ainsi d'y échapper.
La justice du Seigneur fonctionne sur deux aspects ; le rouge-violacé évoque l'aspect Justification
et le rouge écarlate évoque l'aspect Jugement.
4. Le fin lin
Le terme hébreux shaysh (‫ש‬ׁ ‫ש‬ֵׁ‫תֶל‬ ) a été traduit par la quasi totalités des traducteurs par fin lin.
Cette substance est extraite sur un mollusque (un
coquillage) appelé byssus. Ce coquillage a la propriété,
comme on peut le voir dans l'illustration ci-contre, de
générer des fils de soie pour s'attacher à la surface sous-
marine. Ces fils, aussi appelés soie de mer, sont utilisés
pour fabriquer des étoffes de grande valeur.
Le fin lin est une expression qui revient très souvent
dans la prophétie biblique. C'est l'apôtre Jean qui nous
en donne la révélation dans Apocalypse 19:7-8
«Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui
gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, et son
Épouse s'est préparée. 8 Et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin pur et éclatant. Car le fin lin
désigne la justice des saints».
On apprend ici que le fin lin est un vêtement de justice dont les croyants qui seront enlevés seront
vêtus. Une justice qui n'est pas du fait des croyants mais qui est une conséquence directe de
l’œuvre de la Croix. Certains traducteurs comme Segond ont traduit le terme « Justice des saints »
par « Œuvres justes des saints »; ce qui est une grande erreur. Il s'agit ici de la justification des
croyants au travers de l’œuvre de la Croix. Le fin lin vient couvrir la nudité (le péché) du croyant.
Non pas dans le sens de cacher mais plutôt d'expier le péché. On peut en voir l'illustration dans les
passages suivants :
Exode 28:42-43 «42 Et tu leur feras des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité, qui tiendront
depuis les reins jusqu'au bas des cuisses. 43 Et Aaron et ses fils seront ainsi habillés quand ils
entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils approcheront de l'autel pour faire le service dans
le lieu saint ; afin qu'ils ne portent pas d'iniquité et ne meurent pas. Ce sera une ordonnance
perpétuelle pour lui et pour sa postérité après lui ». Dieu est Saint. D'une sainteté telle que toute
souillure est immédiatement consumée devant Lui. C'est qui est arrivé à Nadab et Abihu dans
Lévitique 10. Le fin lin est donc le vêtement qui nous permet d'entrer dans sa présence et le servir.
Ceci est rendu possible alors même que nous sommes encore dans nos enveloppes de chair qui sont
naturellement pécheresses et nous empêchent d'épouser parfaitement la nature sainte de Dieu tant
que nous y demeurons. Ceci est rendu possible grâce à l’œuvre de la Croix. Le sang de l'agneau
efface tous les péchés que nous commettons involontairement et nous justifie en permanence devant
Dieu.
Proverbes 31:22 «Elle se fait des couvertures ; le fin lin et le pourpre sont ce dont elle s'habille».
Il s'agit ici des caractéristiques de la femme vertueuse, image de l'Église de Christ. Elle se pare de la
justice héritée de Dieu. Plus précisément, elle se pare de justification héritée de l’œuvre de la Croix.
5. Conclusion
Les quatre couleurs nous présentent la justice de Dieu. Le Seigneur se révèle comme étant :
• Melchisédek,
Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était
prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu
Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes
ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à
Abram comme le Grand Sacrificateur (le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon
Zacharie 3). Melchisédek vient de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste.
• Yéhova-Tsidqênûw,
Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ; et c'est ici le
nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice».
• Le Germe de Justice,
Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un Germe
juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays».
Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice,
qui exercera le jugement et la justice dans le pays».
La justice de Dieu fonctionne sur deux aspects. Elle justifie et elle juge. Lui-même ayant porté le
jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Esaïe 53:5, va justifier ceux qui entrent dans
l'Alliance et va juger le reste.
Ces quatre couleurs que l'on retrouve sur les voiles intérieurs et extérieurs du Tabernacle, sur le
rideau de la porte du parvis et sur le toit du Tabernacle nous parlent donc de la Justice de Dieu. Le
Seigneur les a volontairement occulté pour éviter qu'elles ne soient blasphémé. D'aucuns y ont vu le
bleu, rouge, blanc et se sont empressés d'en blasphémer la symbolique. Le Seigneur éclaire de plus
en plus sur ces sujets pour que ceux qui ont été égarés par de faux enseignements se repentent et
reviennent à la vérité. Le Seigneur revient dans peu de temps.

Contenu connexe

En vedette

Crucigrama -Cargue y descargue de mercancias
Crucigrama -Cargue y descargue de mercanciasCrucigrama -Cargue y descargue de mercancias
Crucigrama -Cargue y descargue de mercancias
Planear-negocios661867
 
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
Planear-negocios661867
 
La ménorah le chandelier d'or
La ménorah   le chandelier d'orLa ménorah   le chandelier d'or
La ménorah le chandelier d'or
Alphonse MVENGUE
 
L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
Alphonse MVENGUE
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
Alphonse MVENGUE
 
Taller dos de quimica organica
Taller dos de quimica organicaTaller dos de quimica organica
Taller dos de quimica organica
Ramiro Muñoz
 
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnellesBourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
Université Laval
 
Classroom Assessment: Performance-Based strategies
Classroom Assessment: Performance-Based strategiesClassroom Assessment: Performance-Based strategies
Classroom Assessment: Performance-Based strategies
Belle Belline
 

En vedette (8)

Crucigrama -Cargue y descargue de mercancias
Crucigrama -Cargue y descargue de mercanciasCrucigrama -Cargue y descargue de mercancias
Crucigrama -Cargue y descargue de mercancias
 
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
Crucigrama - Cargue y descargue de mercancías
 
La ménorah le chandelier d'or
La ménorah   le chandelier d'orLa ménorah   le chandelier d'or
La ménorah le chandelier d'or
 
L'homme impie
L'homme impieL'homme impie
L'homme impie
 
Les fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWHLes fêtes solennelles de YHWH
Les fêtes solennelles de YHWH
 
Taller dos de quimica organica
Taller dos de quimica organicaTaller dos de quimica organica
Taller dos de quimica organica
 
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnellesBourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
BourbaKeM 7 - La codification des connaissances organisationnelles
 
Classroom Assessment: Performance-Based strategies
Classroom Assessment: Performance-Based strategiesClassroom Assessment: Performance-Based strategies
Classroom Assessment: Performance-Based strategies
 

Plus de Alphonse MVENGUE

Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorumIesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
Alphonse MVENGUE
 
Le tabernacle
Le tabernacleLe tabernacle
Le tabernacle
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paixRites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Alphonse MVENGUE
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Alphonse MVENGUE
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Alphonse MVENGUE
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Alphonse MVENGUE
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Alphonse MVENGUE
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
Alphonse MVENGUE
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
Alphonse MVENGUE
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
Alphonse MVENGUE
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
Alphonse MVENGUE
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
Alphonse MVENGUE
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
Alphonse MVENGUE
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
Alphonse MVENGUE
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
Alphonse MVENGUE
 
L'exercice de la royauté
L'exercice de la royautéL'exercice de la royauté
L'exercice de la royauté
Alphonse MVENGUE
 

Plus de Alphonse MVENGUE (18)

Iesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorumIesus nazareus rex iudaeorum
Iesus nazareus rex iudaeorum
 
Le tabernacle
Le tabernacleLe tabernacle
Le tabernacle
 
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paixRites sacrificiels lévites   le sacrifice d'offrande de paix
Rites sacrificiels lévites le sacrifice d'offrande de paix
 
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don Rites sacrificiels lévites -  l'offrande en don
Rites sacrificiels lévites - l'offrande en don
 
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
Rites sacrificiels lévites -  l'holocausteRites sacrificiels lévites -  l'holocauste
Rites sacrificiels lévites - l'holocauste
 
Le bouclier de david
Le bouclier de davidLe bouclier de david
Le bouclier de david
 
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
Révélations de Dieu en chiffre - Le  2Révélations de Dieu en chiffre - Le  2
Révélations de Dieu en chiffre - Le 2
 
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
Révélations de Dieu en chiffres - Le 5
 
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulationPréparer la fuite pendant la grande tribulation
Préparer la fuite pendant la grande tribulation
 
Apocalypse
ApocalypseApocalypse
Apocalypse
 
Qui est dieu
Qui est dieuQui est dieu
Qui est dieu
 
Les blessures de l'âme
Les blessures de l'âmeLes blessures de l'âme
Les blessures de l'âme
 
Le mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquitéLe mystère de l'iniquité
Le mystère de l'iniquité
 
L'appel de dieu
L'appel de dieuL'appel de dieu
L'appel de dieu
 
La reine des eaux
La reine des eauxLa reine des eaux
La reine des eaux
 
Discerner le temps
Discerner le tempsDiscerner le temps
Discerner le temps
 
Le jugement
Le jugementLe jugement
Le jugement
 
L'exercice de la royauté
L'exercice de la royautéL'exercice de la royauté
L'exercice de la royauté
 

Révélation de dieu en couleurs

  • 1. Révélation de Dieu en couleurs 1. Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate, le fin lin.....................................................1 2. Les pourpres (violet et rouge-violacé)..............................................................................................2 3. L'écarlate...........................................................................................................................................4 4. Le fin lin...........................................................................................................................................5 5. Conclusion........................................................................................................................................6 Révélation de Dieu en couleurs Pour communiquer dans le monde spirituel, les différentes entités préfèrent l'utilisation de symboles plutôt que du texte ou du langage. Le symbole permet en effet de transmettre/décoder, d'un simple coup d’œil, une information qui aurait pris plusieurs pages à l'écrit et de longs dialogues à l'oral. De ce point de vue, le Tabernacle décrit par le Seigneur à Moïse dans l'exode nous renseigne sur l'identité de Dieu et les caractéristiques de Son royaume. Au travers de cet enseignement, nous allons étudier la symbolique des quatre couleurs évoquées dans Exode 25:4 «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre». 1. Le pourpre violet, le pourpre rouge-violacé, l'écarlate, le fin lin Ces différents ingrédients, listés dans Exode 25:4 , « de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre » ont constitué un écueil important pour les traducteurs de la Bible. Ces difficultés de traduction sont dues à plusieurs raisons. La première c'est qu'il s'agit ici de matières premières ; des fils de tissus teintés et non pas de couleurs. Les dons de ces matériaux décrits dans Exode 35:23 et 25 font respectivement état de dons de fils par les hommes puis des tissages de ces derniers confectionnés par les femmes. Exode 35:23 « 23 Tout homme aussi chez qui se trouvait de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre, des peaux de béliers teintes en rouge et des peaux de taissons, les apporta » Exode 35:25« 25 Toute femme adroite fila de sa main et apporta ce qu'elle avait filé : De la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, et du fin lin » La deuxième difficulté réside sur le fait que le savoir-faire et les procédés utilisés pour l'obtention de ces couleurs étaient inconnus de plusieurs traducteurs. La troisième difficulté tient à l'évolution de différentes langues. L'hébreu ancien utilisé pour la rédaction de la Torah a évolué à l'instar de toutes les langues. Traduire un mot de l'hébreu ancien datant de 1500 ans Av J-C vers le grec comme ce fut le cas pour la Septante en 270 Av J-C a donc constitué un défi important bien que les traducteurs fussent juifs. Le défi fut bien plus corsé pour les traducteurs récents à l'instar d'Olivétan (au 16e siècle) , King James (17e siècle), Martin (18e siècle), Segond et Crampon (20e siècle). Traduire avec précision des textes qui datent de 3500 ans à partir d'une langue qui a nettement évolué, sachant que les matériaux dont il est question avaient soit disparu, soit profondément changé dans leur mode de production, soit n'avaient même pas d'équivalent dans le vocabulaire
  • 2. courant au moment des traductions. Ceci a eu pour effet de donner une grande diversité dans les différentes traductions d'Exode 25:4 : Septante :«De l'Hyacinthe, de la pourpre, de l'écarlate double, du fil de lin, des poils de chèvres,» en Anglais «blue, and purple, and double scarlet, and fine spun linen, and goats' hair, » Olivétan :«Hyacinthe, écarlate, vermeil, fin lin, poils de chèvres, » King James : «Et du bleu, de la pourpre, de l’écarlate, du fin lin, et du poil de chèvre,» en anglais «And blue, and purple, and scarlet, and fine linen, and goats' hair» Martin 1744 : «de la pourpre, de l'écarlate, du cramoisi, du fin lin, du poil de chèvre» Segond 1910: «des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre» Crampon : «de la pourpre violette, de la pourpre écarlate, du cramoisi, du fin lin et du poil de chèvre » Chouraqui : « indigo, pourpre, écarlate de cochenille, lin, poils de caprins,» Traduction du Rabbinat : «étoffes d'azur, de pourpre, d'écarlate, de fin lin et de poil de chèvre;» TOB : «pourpre violette et pourpre rouge, cramoisi éclatant, lin, poil de chèvre, » Il s'agit ici de quatre teintes distinctes qui possèdent tous un sens symbolique précis. D'où la nécessité de bien les définir et en décoder la symbolique. Ce sont des couleurs que l'on retrouve sur les trois portes du Tabernacle (les voiles pour accéder au parvis, au Lieu saint et au Saint des saints) et sur le toit. 2. Les pourpres (violet et rouge-violacé) La première couleur qui a tantôt été traduite par Hyacinthe, bleu, pourpre, indigo, améthyste, pourpre violette suivant les traducteurs vient du mot hébreu tekeleth ( ‫ל(ת‬ֶ‫(ת‬ ‫כ‬ֵ‫תֶל‬ ‫(ת‬ְּ ). Tekeleth veut dire violet. Dans le contexte d'Exode 25:4, il s'agit très probablement d'un fil de laine ou de lin teint de la couleur violette. Le pourpre est obtenu en extrayant un pigment colorant sur un mollusque à coquille (coquillage, dan le langage courant) du même nom. Le pourpre (Hexaplex trunculus) illustré ci-dessous. Hexaplex trunculus vivant L'extraction du mucus de ce mollusque permet d'obtenir un pigment de couleur violette comme illustré ci-dessous. La variété des procédés d'extraction et des sous-espèces de mollusques permet d'obtenir différentes nuances de couleurs qui vont du bleu au rouge.
  • 3. Pigment violet obtenu suite à l'extraction du mucus | exemple de nuances obtenues lors de teintes d'étoffes Au vu de ces éléments, on peut conclure que seules, les version TOB et Crampon ont traduit ce passage fidèlement. Même si nous recommandons, pour l'ensemble de la prophétie biblique, de lire plutôt les versions Martin 1744, BJC, ostervald, Epée et King James. Dans les quatre grandes civilisations qu'à connu le monde (Égyptienne, Babylonienne, Perse et romaine) et même jusqu'à l'invention de procédés chimiques, le pourpre violet a toujours été une couleur réservée à la monarchie. C'est la couleur des rois. Elle symbolise la royauté, la majesté, le faste. On le voit dans plusieurs passages bibliques. On en retiendra simplement deux d'entre eux pour illustration : Esther 8:15 «Et Mardochée sortit de chez le roi en vêtement royal de couleur de pourpre et de blanc, avec une grande couronne d'or, et une robe de byssus, et d'écarlate ; et la ville de Suse poussait des cris de réjouissance, et elle fut dans la joie ». Il s'agit ici du triomphe de Mardochée, qui vient de déjouer avec l'aide de la reine Esther, le projet d'Haman d'exterminer tous les juifs sous le règne du roi perse Assureus. Haman sera pendu à la potence qu'il avait préparée pour Mardochée. Jean 19:3 «Les soldats tressèrent une couronne d'épines qu'ils posèrent sur sa tête, et le vêtirent d'un vêtement de pourpre ; 3 puis, ils lui disaient : Roi des Juifs ! Nous te saluons. Et ils lui donnaient des coups avec leurs verges». Pour humilier le Seigneur, les soldats le parent d'un apparat royal avant de le mener au lieu de sa crucifixion. Pilate fera écrire au fronton de la croix, « Celui-ci est le roi des juifs » en hébreu, grec et latin. Du point de vue charnel, ça ressemble à une humiliation mais sur le plan prophétique, il s'agissait ni plus ni moins que de l'accomplissement de l'ensemble de la prophétie biblique concernant le Messie et plus particulièrement de sa fonction royale. Le régime nazi a fait de même en faisant porter le bouclier de David (Magen David) aux juifs pendant la seconde guerre mondiale. En croyant les humilier en jetant ainsi l'opprobre sur eux, il les marquait simplement du sceau de Dieu comme nous l'expliquons plus en détail ICI (https://drive.google.com/file/d/0ByRn125IWA6fSEVKaUV1RlRod0U/view?pref=2&pli=1). Sur le plan charnel, l'humiliation et la mort physique mais sur le plan prophétique, l'élection de Dieu. Le pourpre violet symbolise donc, sur le plan temporel et sur le plan prophétique, la Majesté, la Royauté. La majesté du Lion de la tribu de Juda. Lorsque Jacob prophétise sur Juda dans Genèse 49:9-12, il voit au-delà de la descendance biologique de Juda son fils. Jacob voit le Messie qui devait sortir de Juda pour régner sur ces deux postérités et plus loin, il voit Le Shilo ; Celui à qui tout appartient. Le Messie dans le plein exercice de son règne sur la création.
  • 4. La seconde couleur, tantôt traduite par pourpre, pourpre écarlate, écarlate, pourpre rouge selon les traducteurs vient de l'hébreu argaman (‫מ(ן‬ָ‫.(ן‬ ‫ג‬ָּ‫.(ן‬ ‫ר‬ְ ‫א‬ַ ). Argaman veut dire Pourpre rouge. Il s'agit en fait d'une nuance rouge-violacé telle qu'illustrée ci-contre. Cette nuance n'est pas facile à reproduire avec les standards de codes couleur RVB, HSL, Hexadécaimal, etc. utilisés en informatique pour reproduire les couleurs naturelles. Raison pour laquelle le choix s'est porté sur cette photo qui illustre bien le rouge-violacé. C'est d'ailleurs heureux parce qu'il se trouve que les cheveux et cette couleur ont la même signification sur le plan prophétique comme nous le verrons par la suite. Le pourpre rouge Le pourpre rouge ou rouge-violacé est souvent, tout comme le pourpre violet, un signe distinctif de la royauté, du faste. C'est un mélange de violet (pourpre violet) et de rouge (écarlate). La royauté et le sacrifice. Le pourpre rouge nous parle donc de la justification qu'apporte le sang du sacrifice. 3. L'écarlate La troisième couleur, l'écarlate, est issue de l'expression hébraïque Tola (‫ל(ע‬ָ‫.(ן‬ ‫ו‬ֹ‫ָל‬ ‫(ת‬ּ ) shaniy (‫נ(י‬ִ‫.(י‬ ‫ש‬ָׁ‫.(ן‬ ). Elle est, selon les traducteurs, tantôt traduite par cramoisi, vermeil, écarlate double, écarlate de cochenille et cramoisi éclatant. Tola désigne le pigment rouge et shaniy désigne le ton écarlate donné au pigment. Selon toute vraisemblance, cette substance est tirée de la femelle cochenille (Dactylopius coccus). femelle cochenille (Dactylopius coccus) Pigment extrait de la cochenille
  • 5. Exemples de teintes issues du pigment rouge cochenille L'écarlate nous parle du sacrifice. Le sang de l'agneau. Symbole du jugement de Dieu qui est tombé sur son Oint pour le salut de plusieurs. Proverbes 32:21 «Elle ne craint point la neige pour sa maison, car toute sa maison est vêtue d'écarlate». Il est ici question de la femme. De l'épouse du Seigneur. De l'Église de Christ. L'écarlate est donc ce qui protège la maison des agressions extérieures. Dans le même sens que le sang de l'agneau qui fut répandu sur les linteaux des enfants d'Israël dans Exode 12:23 «Car L'Éternel passera pour frapper l’Égypte et il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, et L'Éternel passera par-dessus la porte, et ne permettra point que le destructeur entre dans vos maisons pour frapper». Il s'agit ici du sang de l'agneau qui devait recouvrir les cadres de portes de chaque foyer pour éviter le jugement de Dieu sur l'Égypte. L'Agneau a donc subit le jugement à la place du peuple ; leur permettant ainsi d'y échapper. La justice du Seigneur fonctionne sur deux aspects ; le rouge-violacé évoque l'aspect Justification et le rouge écarlate évoque l'aspect Jugement. 4. Le fin lin Le terme hébreux shaysh (‫ש‬ׁ ‫ש‬ֵׁ‫תֶל‬ ) a été traduit par la quasi totalités des traducteurs par fin lin. Cette substance est extraite sur un mollusque (un coquillage) appelé byssus. Ce coquillage a la propriété, comme on peut le voir dans l'illustration ci-contre, de générer des fils de soie pour s'attacher à la surface sous- marine. Ces fils, aussi appelés soie de mer, sont utilisés pour fabriquer des étoffes de grande valeur. Le fin lin est une expression qui revient très souvent dans la prophétie biblique. C'est l'apôtre Jean qui nous en donne la révélation dans Apocalypse 19:7-8 «Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire, car les noces de l'Agneau sont venues, et son Épouse s'est préparée. 8 Et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin pur et éclatant. Car le fin lin désigne la justice des saints». On apprend ici que le fin lin est un vêtement de justice dont les croyants qui seront enlevés seront vêtus. Une justice qui n'est pas du fait des croyants mais qui est une conséquence directe de l’œuvre de la Croix. Certains traducteurs comme Segond ont traduit le terme « Justice des saints »
  • 6. par « Œuvres justes des saints »; ce qui est une grande erreur. Il s'agit ici de la justification des croyants au travers de l’œuvre de la Croix. Le fin lin vient couvrir la nudité (le péché) du croyant. Non pas dans le sens de cacher mais plutôt d'expier le péché. On peut en voir l'illustration dans les passages suivants : Exode 28:42-43 «42 Et tu leur feras des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité, qui tiendront depuis les reins jusqu'au bas des cuisses. 43 Et Aaron et ses fils seront ainsi habillés quand ils entreront dans la tente d'assignation, ou quand ils approcheront de l'autel pour faire le service dans le lieu saint ; afin qu'ils ne portent pas d'iniquité et ne meurent pas. Ce sera une ordonnance perpétuelle pour lui et pour sa postérité après lui ». Dieu est Saint. D'une sainteté telle que toute souillure est immédiatement consumée devant Lui. C'est qui est arrivé à Nadab et Abihu dans Lévitique 10. Le fin lin est donc le vêtement qui nous permet d'entrer dans sa présence et le servir. Ceci est rendu possible alors même que nous sommes encore dans nos enveloppes de chair qui sont naturellement pécheresses et nous empêchent d'épouser parfaitement la nature sainte de Dieu tant que nous y demeurons. Ceci est rendu possible grâce à l’œuvre de la Croix. Le sang de l'agneau efface tous les péchés que nous commettons involontairement et nous justifie en permanence devant Dieu. Proverbes 31:22 «Elle se fait des couvertures ; le fin lin et le pourpre sont ce dont elle s'habille». Il s'agit ici des caractéristiques de la femme vertueuse, image de l'Église de Christ. Elle se pare de la justice héritée de Dieu. Plus précisément, elle se pare de justification héritée de l’œuvre de la Croix. 5. Conclusion Les quatre couleurs nous présentent la justice de Dieu. Le Seigneur se révèle comme étant : • Melchisédek, Genèse 14:18-20 «Melchisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin ; or il était prêtre du Dieu Très-Haut. 19 Et il bénit Abram, en disant : Béni soit Abram par le Dieu Très-Haut, Maître du ciel et de la terre. 20 Loué soit le Dieu Très-Haut qui a livré tes ennemis entre tes mains. Et Abram lui donna la dîme de tout». Le Seigneur se révèle ici à Abram comme le Grand Sacrificateur (le prêtre du Dieu Très-Haut, Yehoshua selon Zacharie 3). Melchisédek vient de Malki-Tsedeq, c'est à dire, Mon Roi est juste. • Yéhova-Tsidqênûw, Jérémie 23:6 «En son temps, Juda sera sauvé, Israël demeurera en sécurité ; et c'est ici le nom dont on l'appellera : l'Éternel notre justice». • Le Germe de Justice, Jérémie 23:5 «Voici, les jours viennent, dit l'Éternel, où je susciterai à David un Germe juste, qui régnera en Roi ; il prospérera, et exercera le droit et la justice dans le pays». Jérémie 23:15 «En ces jours et en ce temps-là, je ferai germer à David le Germe de justice, qui exercera le jugement et la justice dans le pays». La justice de Dieu fonctionne sur deux aspects. Elle justifie et elle juge. Lui-même ayant porté le jugement qui devait tomber sur toute l'humanité selon Esaïe 53:5, va justifier ceux qui entrent dans l'Alliance et va juger le reste. Ces quatre couleurs que l'on retrouve sur les voiles intérieurs et extérieurs du Tabernacle, sur le rideau de la porte du parvis et sur le toit du Tabernacle nous parlent donc de la Justice de Dieu. Le Seigneur les a volontairement occulté pour éviter qu'elles ne soient blasphémé. D'aucuns y ont vu le bleu, rouge, blanc et se sont empressés d'en blasphémer la symbolique. Le Seigneur éclaire de plus en plus sur ces sujets pour que ceux qui ont été égarés par de faux enseignements se repentent et reviennent à la vérité. Le Seigneur revient dans peu de temps.