QUELLE STRATEGIE POUR ASSURER L’AVENIR ETL’ AUTONOMIE DES AGENCES INDEPENDANTES ?              www.prox-immo.fr
SOMMAIRE1. Le marché immobilier actuel et ses problèmatiques2. Sondage IFOP : Cote d’opinion des professions3. Chiffres cl...
1 – Le marché actuel                                                                  1.2 Millions de transactions / an   ...
2 - Sondage IFOP                                                  ( La cote d’opinion des différents métiers )            ...
3 – Internet: une visibilité maximale   80% des acquéreurs consultent Internet - 70% des transactions résultent d’un conta...
4 - Limite des outils web actuels        Le site vitrine de l’agence        Faible audience – Chronophage – cout important...
5 – Les réseaux de mandataires           1400 mandataires                                 1300 mandataires           6000 ...
6 – Les leviers de croissance•   Défendre la valeur ajoutée des agences traditionnelles    – Reconquérir et consolider le ...
7 – Présentation de la solution prox-immo                         1 - QUALITE ET ENGAGEMENT                         Exclus...
8 - Audiences comparées            ( En milliers de visiteurs)  7000  6000  5000  4000                                    ...
Evolution du CPC à tarif constant.(Coûts pour 1000 clics)       0,3      0,25       0,2                                   ...
CONCLUSIONL’apparition des nouveaux moyens de communication web a totalement boulversé leshabitudes des consomateurs. Les ...
MERCI DE VOTRE ATTENTION         www.prox-immo.fr
La charte déontologique prox-immo.frINTRODUCTIONCette charte a pour objectif d accroître la confiance des particuliers env...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Portail immobilier prox-immo.fr

705 vues

Publié le

Présentation du portail immobilier des professionnels indépendants certifiés

Publié dans : Immobilier
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Portail immobilier prox-immo.fr

  1. 1. QUELLE STRATEGIE POUR ASSURER L’AVENIR ETL’ AUTONOMIE DES AGENCES INDEPENDANTES ? www.prox-immo.fr
  2. 2. SOMMAIRE1. Le marché immobilier actuel et ses problèmatiques2. Sondage IFOP : Cote d’opinion des professions3. Chiffres clés de l’immobilier sur Internet4. Limite des outils web actuels5. Les réseaux de mandataires6. Les leviers de croissance7. Présentation du portail prox-immo8. Audience comparative et CPC (Cout par clic)ConclusionAnnexe : Charte déontologique www.prox-immo.fr
  3. 3. 1 – Le marché actuel 1.2 Millions de transactions / an 800.000 transactions (68%) / 28.000 agences ⇒ Moyenne de 29 transactions / an / agence Potentiel restant:Conseil général de l’environnement et du développement durable Sur le marché US, 94% des ventes sont réalisées par les agences …. 384.000 ventes (notaire + particuliers) => 13 ventes supplémentaires / agences Deux solutions évidentes: ⇒ Augmenter l’appétence des clients particuliers / agences ⇒ Rendre plus lisible notre offre et augmenter notre visibilité Source: Le nouvel économiste
  4. 4. 2 - Sondage IFOP ( La cote d’opinion des différents métiers ) TOTAL Bonne Très bonne Assez bonne TOTAL Mauvaise Assez mauvaise Très mauvaise TOTAL (%) (%) (%) (%) (%)• Les infirmières .................................. 99 59 40 1 1 - 100• Les médecins .................................... 94 31 63 6 6 - 100• Les dentistes ..................................... 90 23 67 10 9 1 100• Les pharmaciens ............................... 89 25 64 11 10 1 100• Les commerçants .............................. 85 12 73 15 14 1 100• Les enseignants ................................ 76 19 57 24 20 4 100• Les policiers ..................................... 74 15 59 26 22 4 100• Les chefs d’entreprise ....................... 71 10 61 29 25 4 100• Les notaires ...................................... 64 7 57 36 29 7 100• Les avocats ....................................... 63 6 57 37 30 7 100• Les prêtres, les rabbins, les imams ... 60 8 52 40 30 10 100• Les journalistes ................................. 58 5 53 42 33 9 100• Les banquiers ................................... 36 3 33 64 46 18 100• Les agents immobiliers 35 2 33 65 52 13 100• Les députés ....................................... 34 2 32 66 49 17 100 => Revaloriser la profession auprès du grand public www.prox-immo.fr
  5. 5. 3 – Internet: une visibilité maximale 80% des acquéreurs consultent Internet - 70% des transactions résultent d’un contact Internet. 91% des professionnels disposent d’un site - 71% sont affiliés à un portail => Près de 14 millions de clics / mois en audience cumulée
  6. 6. 4 - Limite des outils web actuels Le site vitrine de l’agence Faible audience – Chronophage – cout important – Référencement fastidieux Mise en compétition budgétaire sur un secteur (campagne adword) Le boncoin.fr: Une menace pour la profession Gratuité pour les particuliers financé par les professionnels Facilite et encourage la transaction entre particuliers CA 2011 : 64 M€ - 7 M de visiteurs / mois – 9.56 € / annonce Seloger.com: Une audience survendue et diluée CA 2011 : 92 M€ - 3 M de visiteurs / mois - 1.3 M d’annonces Ratio de moins de 3 visites / annonces Présence des mandataires, Pubs parasites, faible ergonomie, tarifs élevés… www.prox-immo.fr
  7. 7. 5 – Les réseaux de mandataires 1400 mandataires 1300 mandataires 6000 Ventes 4500 Ventes CA 2011 – 52 M € CA 2011 – 36 M € 37k€ / commercial 27k€ / commercial Leurs objectifs à fin 2014 : Entrer dans le top 5 des réseaux - 15000 ventes - CA de 100 M€ - 3500 commerciauxPoints forts Points FaiblesMaillage du territoire Manque de formation des vendeursModèle économique performant Faible rémunération des commerciauxBudget com mutualisé Turn-over important + pas de local360 € / mandataire / an = déficit d’image *Source: lefigaro.fr
  8. 8. 6 – Les leviers de croissance• Défendre la valeur ajoutée des agences traditionnelles – Reconquérir et consolider le marché du particulier – Mise en place d’une charte déontologique des bonnes pratiques – Faciliter la prise de mandat exclusif et l’inter cabinet• Optimiser les investissements en communication – Appliquer le modèle économique des réseaux aux indépendants – Mutualiser les ressources marketing et maitriser les dépenses – Développer et promouvoir une plateforme Internet commune – Anticiper les évolutions techniques (mobil, géolocalisation, push..etc ) www.prox-immo.fr
  9. 9. 7 – Présentation de la solution prox-immo 1 - QUALITE ET ENGAGEMENT Exclusivement réservé aux professionnels indépendants titulaires d’une carte T et signataires de la charte déontologique 2 - RECIPROCITE Les adhérents bénéficient d’un tarif bloqué aux condtions tarifaires du moment de leur souscription. 3 - PERFORMANCE Une structure légère qui permet une redistribution maximale des budgets d’adhésion en campagne Google et en développements techniques. 4 - SIMPLICITE Un site à l’ergonomie simplifiée et optimisé pour le référencement naturel. Les biens sont accessibles en 2 clics
  10. 10. 8 - Audiences comparées ( En milliers de visiteurs) 7000 6000 5000 4000 prox-immo.fr 3000 Seloger Le boncoin.fr 2000 1000 0 250 1000 2000 3000 www.prox-immo.fr
  11. 11. Evolution du CPC à tarif constant.(Coûts pour 1000 clics) 0,3 0,25 0,2 prox-immo.fr 0,15 seloger.com 0,1 boncoin.fr Pack 200 annonces 0,05 0 250 1000 2000 3000 4000 www.prox-immo.fr
  12. 12. CONCLUSIONL’apparition des nouveaux moyens de communication web a totalement boulversé leshabitudes des consomateurs. Les fondamentaux de la profession restent cependanttoujours les mêmes et nous avons aujourd’hui l’opportunité de réorganiser à notreavantage le marché immobilier à condition d’appliquer deux principes fondamentaux⇒ Création de synergie entre les professionnels (Outils commun, mutualisation des ressources…etc)⇒ Qualité de service client et sécurité des transactions (Charte déontologique, stabilité et notoriété des agences, ...etc) www.prox-immo.fr
  13. 13. MERCI DE VOTRE ATTENTION www.prox-immo.fr
  14. 14. La charte déontologique prox-immo.frINTRODUCTIONCette charte a pour objectif d accroître la confiance des particuliers envers les professionnels immobiliers en leur garantissant une information de qualité, ceci afin de stimuler le marché immobilier dans son ensemble, ce qui profitera à lensemble des acteurs. Leterme agent immobilier regroupe lensemble des professions réglementées et soumises à des conditions d’aptitude relevant de la loi hoguet de 1970. L’agent immobilier se voit confier des intérêts particuliers et sa mission repose sur le cadre juridique du mandat.Toutefois, sa mission ne se limite pas à la simple exécution d’un mandat dans le cadre de la loi. Ses devoirs et obligations sont multiples envers:Les clients qui lui ont confié un mandat, Lensemble des tiers impliqués dans lacte juridique quil réalise dans le cadre de ses fonctions (compromis, bail, ..etc) , La profession dagent immobilier en général, ses confrères en particulierToutes les valeurs précisées ci dessous constituent des principes essentiels de la profession. Elles guident en toutes circonstances le comportement de l’agent immobilier et servent à l’interprétation de toutes les règles légales ou réglementaires.I. PRINCIPES GENERAUX1.Confiance et intégritéLes relations de confiance ne peuvent exister s’il y a doute sur l’honnêteté, la probité ou la sincérité de l’agent immobilier. Chaque agent immobilier, par son comportement, doit s’attacher à donner la meilleure image de la profession. Il doit s’efforcer d’éliminertoutes les pratiques susceptibles de porter préjudice au public ou à la dignité de la profession. Il est obligatoirement titulaire dune carte T délivrée par la préfecture de son département dexercice, il dispose en outre dune garantie financière quil a souscrit auprèsdune caisse professionnelle (FNAIM, SOCAF, CGAIM...etc)2. CompétenceL’agent immobilier a le devoir d’entretenir et renouveler ses connaissances. Il doit se tenir informé de l’évolution des législations et de toutes informations ou évolutions essentielles susceptibles d’influer sur les intérêts qui lui sont confiés.L’agent immobilier doitadapter l’étendue des missions qu’il accepte en fonction de ses aptitudes et connaissances. Il ne doit pas accepter de mission qui dépasse son domaine de compétence, sauf à s’assurer, avec l’accord de son mandant, le concours d’un professionnel spécialisé. Ildoit assurer à ses collaborateurs une formation professionnelle permanente leur permettant de suivre les évolutions de la législation et de l’environnement professionnel.3. Discrétion professionnelleLa discrétion professionnelle est un droit et un devoir pour l’agent immobilier. Elle constitue un gage de crédibilité, dignité et confiance pour la profession. Le professionnel de l’immobilier doit se considérer comme tenu, en toutes circonstances, vis à vis de sesclients et en général vis à vis des tiers, à une discrétion absolue pour tout ce qui touche aux informations recueillies en vertu de son mandat ou à la considération confraternelle. Il doit veiller à ce que ses collaborateurs agissent avec la même discrétion.4. IncompatibilitéUn agent immobilier ne peut être amené à pratiquer plusieurs activités de nature différente sans que celles-ci soient exercées distinctement et sans en aviser clairement sa clientèle.II. RAPPORTS AVEC LES CLIENTS ET LES TIERS1. Devoirs générauxa. la conscience professionnelleL’agent immobilier doit faire preuve de la conscience professionnelle requise à l’exécution du mandat. Il doit accomplir sa mission avec diligence, persévérance et prudence, ainsi qu’avec toute la compétence objective qu’un profane est en droit d’attendre d’unprofessionnel de l’immobilier. Il doit en outre exécuter fidèlement sa mission ce qui implique que l’agent immobilier agisse exclusivement dans l’intérêt de son mandant. En tant que mandataire compétent, il doit informer et conseiller son mandant sur l’utilité del’acte envisagé, sur les précautions à prendre, sur la meilleure manière de procéder et les conséquences et risques de cet acte. Néanmoins, son devoir de conseil ne dispense pas le mandataire de traiter équitablement avec toutes les parties intéressées, dans lerespect de leurs droits. Il doit ainsi veiller à ce que les conventions assurent, sans équivoque aucune, la parfaite information des parties et tendent à harmoniser les intérêts de celles-ci, sans que l’une d’entre elles en tire seule les avantages. Il doit égalementprotéger le public contre la fraude, la présentation erronée ou les pratiques incorrectes dans le domaine immobilier.b. Éviter tout conflit d’intérêtsSous réserve des règles légales et déontologiques, l’agent immobilier veille à protéger et à promouvoir les intérêts légitimes de ses mandants. A cet effet, il s’engage à ne pas acquérir, en partie ou en totalité, ni faire acquérir par un proche ou un organismequelconque dans lequel il détiendrait une participation, un bien immobilier pour lequel un mandat lui aura été confié, sauf en cas d’accord des parties.Il informera l’acquéreur de sa position en cas de mise en vente d’un bien qui lui appartient, en totalité ou partie. Iln’acceptera pas de mission d’évaluation ou d’expertise d’un bien dans lequel il possède ou envisage d’acquérir des intérêts*. (*sous réserve de modification législative ou réglementaire) Dans le cadre d’un mandat, il s’engage à ne pas recevoir de commission,remise ou bénéfice sur les dépenses engagées pour le compte d’un mandat sans avoir au préalable obtenu l’accord de celui-ci ; les modalités de choix des fournisseurs et la facturation de leurs produits ou services devant être transparents. Il s’engage à ne pascommander pour le compte d’un mandant des travaux, fournitures ou prestations à un proche organisme dans lequel il détiendrait des intérêts, sans informer le mandant de sa position.2.Devoirs particuliers en matière de commerce électroniquea. Obligation d’information préalableArticle 92 du décret du 20 juillet 1972, la directive du 8 juin 2000 sur le commerce électroniqueb. Obligations lors de la conclusion de contratsRespect des législations restreignant la possibilité de conclure des contrats en ligne et notamment de l art L.121-23 du Code de la Consommation Le contrat se formera au moment où le client recevra l’accusé de réception de sa commande. Obligationsspécifiques à certains contrats Il s’agit d’obligations ayant une incidence sur leur conclusion en ligne. La liste est non exhaustive :le mandatdoit être écrit, préalable avant toute négociation, numéroté et établi en autant d’exemplaires que de parties,son objet doit être précisé, doivent être fixées sa durée, la rémunération du mandataire, la reddition de compte au mandant, doivent être rédigées sousforme de clauses apparentes ou expresses celles concernant l’exclusivité, le maniement de fonds, la délégation de signature, et les clauses pénales.le contrat de bail d’habitationdoit être écrit et doit préciser obligatoirement : • le nom ou la dénomination du bailleur et son domicile ou son siège social, ainsi que le cas échéant de son mandataire • sa date de prise d’effet et sa durée • la consistance et la destination de la chose louée, ladésignation des locaux et équipements d’usage privatif dont le locataire a la jouissance exclusive, et le cas échéant, l’énumération des parties, équipements et accessoires de l’immeuble qui font l’objet d’un usage commun le montant du loyer, ses modalités depaiement ainsi que ses règles de révision éventuelle, le montant du dépôt de garantie, si celui-ci est prévu.Nous attirons votre attention sur les difficultés de conclure l’acte de cautionnement en ligne puisque celui-ci doit reproduire, de manière manuscrite, l’article 22-1 de la loi du 6 juillet 1989. le contrat de location saisonnière Toute offre ou contrat de locationsaisonnière doit revêtir la forme écrite et contenir l’indication du prix demandé ainsi qu’un état descriptif des lieux.le compromis de venteProblème de la renonciation manuscrite à l’offre de prêt Dans le cas ou le bien est acquis sans l’aide d’un prêt, le compromis doit porter de la main de l’acquéreur une mention par laquelle celui-ci reconnaît avoir été informé que, s’il recourt à un prêt, il ne pourra seprévaloir des dispositions de la réglementation (art. L.312-17 al 1).III. RAPPORTS ENTRE CONFRERES1.CourtoisieEntretenir des rapports courtois avec les confrères de son secteur, développer autant que possible les partanariats de façon à ne pas mettre trop de pression sur les clients.Garder à lesprit que le principal concurent est la "transaction entre particuliers".2.LoyautéLa concurrence entre confrères ne doit être fondé que sur la compétence et les services offerts. Ne jamais porter atteinte à lhonneur ou la probité dun confère signataire de la charte.3.Veiller à lintérêt collectif de la professionAfin de ne pas la confiance des consomateurs, il est préférable de faire front et de promouvoir la profession dans son ensemble plutôt que de critiquer un confère.4.Adhèsion au FIC : Fichier Immobilier CommunChaque signataire sengage à présenter tout ou partie des biens présents sur le site prox-immo.fr à ses clients, à condition que le professionnel qui aura déposer lannonce accepte une déléguation de mandat. Cette démarche inter-cabinet (déjà très utilisée dansdautre pays) permet une meilleure synergie des professionnels et amèliorent grandement limage de marque de la profession auprès de la clientèle particulière. Elle permet par ailleurs un partage de commissions sur la vente de produits en exclusivité et permet àchacun des professionnels de garantir son revenu.5.Respect des engagementsLes valeurs proposées dans la charte de déontologie prox-immo suppose une confiance entière et totale entre chacun des signataires, dans lintérêt général de la profession. Il est donc impératif que tous les signataires sefforcent de respecter les régles defonctionnement, et notamment du FIC et de la certification professionnelle (carte T, garantie financière et RCP). Tous contrevenants sera immédiatement exclu sans remboursement de son adhésion.6.SanctionsTous manquements aux régles ci dessus citées se traduira par une exclusion immédiate du contrevenant du fichier des partenaires et toutes ses annonces seront immédiatement supprimées du portail web. En cas de manipulation ou de fausse déclaration, lecontrevenant ne pourra prétendre au remboursement de son adhésion.

×