Ecrire pour le web - comment faire en bibliothèque ?

4 716 vues

Publié le

Support de la formation donnée aux bibliothécaires de Rennes Métropole les 15 et 16 septembre 2016

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Ecrire pour le web - comment faire en bibliothèque ?

  1. 1. ECRIRE POUR LE WEB Anne-Gaëlle GAUDION MDIV - 15 septembre 2016 MDIV - 16 septembre 2016
  2. 2. Le bibliothécaire, un journaliste ? Convergence des métiers sans se confondre http://www.flickr.com/photos/dweinberger/563919
  3. 3. Les bibliothécaires deviennent journalistes... et les journalistes bibliothécaires...
  4. 4. Production et diffusion de contenus  3 pré-requis essentiels ………..  Maîtriser les règles de l'écriture web  Rédiger des contenus numériques efficaces (cf. les 4C = crédibilité, clarté, concision, cohérence)  Optimiser ses contenus (référencement + dissémination + mutualisation)
  5. 5. Lecture à l'écran Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  6. 6. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  7. 7. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  8. 8. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  9. 9. On lit 25% moins vite à l’écran Le chiffre circulait depuis 1997, qu'on lisait « 25 % moins vite à l'écran que sur le papier »… mais cela datait d'une étude faite à l'époque où les écrans (résolutions, brillance, technologies…) étaient encore très inconfortables. Les écrans ont bien évolué et, si l'on peut préférer tel ou tel support (imprimé, PC, tablette, liseuse…), une étude a montré qu'on ne lit que 6 % moins vite sur iPad par rapport au papier ! Cependant, la vision périphérique peut être perturbée par le contexte numérique (bannières, bandeaux, images, publicités, vidéos, logos…), celui-ci pouvant donc fatiguer ou ralentir la lecture. Source : http://blog.60canards.com/2010/07/vitesse-de-lecture-l-ecart-entre-l-ecran-et-le-papier-se-reduit
  10. 10. Lecture sur le web, quelques chiffres → Temps moyen passé sur une page web : 30-60s → Temps moyen passé sur un site web : 2 min → Nb moyen de pages consultées sur un même site web : 2 → 79 % des internautes lisent toujours en diagonale vs 16 % des internautes qui lisent mot à mot → Le lecteur lit en moyenne 20 % à 28 % des mots sur une page Source : Bien rédiger pour le web, Isabelle Canivet, Eyrolles, 2014
  11. 11. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  12. 12. D'après les études sur le scroll : 76 % des pages comportant un ascenseur vertical ont été scrollées mais seulement 22 % jusqu'au pied de page. Le lecteur balaie les titres à la recherche des mots-clés mais ne lit pas les contenus. Le temps de fixation décroît au fur et à mesure du scroll, il faut donc relancer l'intérêt du lecteur par des points d'arrêt judicieusement placés : images, intertitres, encadrés...
  13. 13. Une écriture web ?
  14. 14. Écrire pour le web, ça s’apprend
  15. 15. La pyramide inversée
  16. 16. Chute de l'attention
  17. 17. Encourager à explorer ce qui se trouve plus bas sur la page. Un sommaire pour les articles les plus longs
  18. 18. Structurer l’information inter-titres mots en gras citations
  19. 19. Les fractures visuelles doivent être bien pensées : → Les gros titres favorisent le balayage visuel et facilitent la lecture mais ils ont un revers : le lecteur ne voit pas les autres informations contenues dans la page. → Le lecteur ne lira pas une accroche trop petite sous un titre trop gros, sauf si elle est placée à côté (plutôt qu'en dessous). → Des titres plus petits induiront davantage de scroll et favoriseront la lecture des accroches en réduisant ces fractures visuelles. Insérer des fractures visuelles
  20. 20. Le lecteur ne lit que les premiers mots d'un même ensemble textuel : la fixation de l'oeil est plus longue sur le premier tiers. Il est donc impératif d'y concentrer l'information principale et prioritaire, d'où le terme de front-loading (chargement en façade). Pour cette raison, l'accroche ne doit pas être redondante avec le titre mais complémentaire (autre avantage : le snippet des moteurs de recherche et des réseaux sociaux). Front-loading : le premier tiers
  21. 21. Ecrire court 15 à 20 mots maximum !
  22. 22. Titres informatifs http://www.flickr.com/photos/brij/18921531 Titres incitatifs
  23. 23. Source : http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010
  24. 24. Des titres pour informer
  25. 25. Sujet + Verbe + Complément Forme active Une idée = un paragraphe Utiliser le présent Etre clair et concis
  26. 26. Les mots à bannir du web → les mots vagues (ex : conception, réalisation) → le jargon sectoriel (ex : ressources numériques) → les abréviations → les références au contexte (ex : il y a 2 ans) → les mots trop longs → les mots trop complexes
  27. 27. Importance de la relecture http://www.flickr.com/photos/p_h/2461925124
  28. 28. Appellation des liens Pour plus d'infos cliquez ici Pour plus d'infos, visitez le site de zep <a href="http://www.zeporama.com/">cliquez ici</a> <a href="http://www.zeporama.com/">le site de zep</a>
  29. 29. Des passerelles sur ses propres contenus
  30. 30. « Plus vous faites sortir vos internautes de vos pages, plus ils y reviennent » Eric Mettout Source : http://www.slideshare.net/Mettout/ecrire-pour-le-web-v1
  31. 31. Une écriture multimédia
  32. 32. Quand la presse écrite fait de la télé …
  33. 33. … ou de la radio
  34. 34. Enregistrer tout ce qui se passe à la bibliothèque !
  35. 35. Créer une web TV
  36. 36. La chanson inavouable : mieux connaître les bibliothécaires ! http://www.dailymotion.com/playlist/x2w2br_bibliothequegrenoble_chanson-inavouable/1#video=x1ju03l
  37. 37. La comptine du mois : transmettre les histoires autrement http://www.dailymotion.com/video/x3t3mme_comptine-du-mois-de-fevrier-2016_lifestyle
  38. 38. http://racontines.tumblr.com/ Insérer des enregistrements sonores dans un blog
  39. 39. Proposer des sélections musicales
  40. 40. Créer une chaîne YouTube pour diffuser ses productions audiovisuelles
  41. 41. Créer une chaîne DailyMotion pour diffuser ses productions audiovisuelles
  42. 42. Louise & Michel : une présentation originale de la programmation culturelle https://www.youtube.com/channel/UCKa0zHKrfGQNwP8RJ5dYd3w Créer une chaîne YouTube pour présenter la programmation culturelle
  43. 43. Ouvrons le carton : une présentation originale de sélections documentaires https://www.youtube.com/channel/UCKa0zHKrfGQNwP8RJ5dYd3w Créer une chaîne YouTube pour présenter une sélection documentaire
  44. 44. Organiser l'accès aux contenus
  45. 45. Popularité Thèmes Thèmes Rédactionnel Signature du rédacteur Illustration Intégration d'une vidéo Liens en fin d'article
  46. 46. Varier les formes ! Quels contenus ?
  47. 47. Interactivité Dissémination virale
  48. 48. La force de la dissémination virale http://www.flickr.com/photos/telomi/6766630977
  49. 49. Dissémination virale Lecteurs musique et vidéo intégrés
  50. 50. Un article n’est jamais terminé …
  51. 51. Modérer & répondre Bibliothécaire animateur de communauté
  52. 52. « Parce qu’il est visible et pérenne au pied de la page, le commentaire participe à la construction d’une réflexion collective qui complète le propos de l’article. » Que les commentaires ne sont pas une écriture du bas - Après le livre - François Bon ”
  53. 53. La bibliothèque dissémine ses contenus pour mieux les réintégrer dans ses propres dispositifs - pour l'écrit - pour la vidéo - pour les images - pour le son
  54. 54. Merci de votre attention ! Anne-Gaëlle Gaudion Agence BibliSmart @bibliSmart_form biblismart@openmailbox.org https://twitter.com/bibliSmart_form https://www.facebook.com/biblismart/ http://www.slideshare.net/angiegaudion http://anne-google.tumblr.com/

×