Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Risque credit

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Risque de credit
Risque de credit
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 3 Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Risque credit (20)

Publicité

Risque credit

  1. 1. L'audit du risque de crédit bancaire Résumé Toute activité économique, qu’elle soit commerciale ou industrielle, présente un risque qui peut être actuel ou potentiel. Celui-ci peut caractériser tous genres d’entreprises : nouvelles, anciennes, travaillant dans les secteurs de pointe, solidement implantées…Pour le secteur bancaire, le risque est inhérent aux opérations de crédit. La complexité de la gestion moderne, les exigences requises pour le maintien d’une bonne organisation et le désir des dirigeants de s’assurer les vertus des systèmes de contrôle interne ont favorisé l’épanouissement des activités de l’audit. Introduction Première partie: «Le concept d'audit risque » Chapitre I: L'audit et le risque bancaire 1)- L'audit 1.1 Évolution historique de l'audit 1.2 Définition de l'audit 2)- Le risque bancaire Chapitre II: L'audit risque bancaire 1)- Les tâches de l'audit risque 2)- Le contenu de la fonction 1. L'investigation 2. L'analyse 3. L'évaluation 4. Conclusion 3)- Définition du concept d'audit risque Chapitre III: Les objectifs de l'audit risque Section 1: La protection du patrimoine de la banque Section 2: Le contrôle et l'amélioration de la gestion des risques Deuxième partie : L’audit du risque de crédit Chapitre I: Analyse préalable à L’audit du risque de crédit 1)-Le dossier de crédit
  2. 2. 1.1 La documentation financière 1.2 La personnalité de l’emprunteur 1.3 L’appréhension de l’environnement 2)-La capacité du client 2.1 La personne physique 2.2 La personne morale 3)-Les sûretés : (garanties) Chapitre II : L’audit des utilisations de crédit 1)- L’audit des différentes modalités de crédit 1.1 L’escompte 1.2 Les crédits de trésorerie 1.3 Les crédits à moyen et long terme 1.4 Les crédits à la consommation 1.5 Le crédit par signature Section 1 : Risque de crédit 1. Définition Le risque de crédit est défini comme étant le risque de perte auquel la banque est exposée en cas de détérioration ou de défaillance de la contrepartie. Il résulte de la combinaison de 3 facteurs : le risque de contrepartie, le risque d'exposition et le risque de récupération (modèle dit CER). 1.1. Risque de contrepartie Le risque de contrepartie est caractérisé par la probabilité de défaillance du client relative à, principalement, 2 facteurs qui sont la qualité du débiteur (classe de risque ou notation) et la maturité du crédit. 1.2. Risque d'exposition Le risque d'exposition est l'évaluation du montant des engagements au jour de la défaillance. Ce montant dépend du type d'engagement accordé (facilité de caisse, prêt moyen à terme, caution, opérations de marché, ...), du niveau confirmé ou non, de la durée de l'engagement et de sa forme d'amortissement (linéaire, dégressif,...). 1.3. Risque de récupération Le risque de récupération est, après coût de récupération et de partage, la valeur attendue de la réalisation des garanties (sûretés réelles et personnelles) et de la liquidation des actifs non gagée de la contrepartie. La valorisation des garanties détenues vient en déduction de l'exposition. Elle est fonction de la
  3. 3. valeur initiale du bien, du caractère nécessaire ou non pour la poursuite de l'activité, de sa durée de vie, du marché d'occasion et de la décote en cas de vente forcée. 2. Méthodes de mesures Dans le nouvel accord Bâle II, chaque établissement aura le choix entre trois méthodes : Ø La méthode Standard (notation externe) ; Ø La méthode IRB Fondation (notation interne simple) ; Ø La méthode IRB Avancée (notation interne complexe). L'idée sous jacente à la multiplicité des modèles d'évaluation du risque de crédit est d'inciter davantage les meilleures pratiques en matière de mesure et de contrôle de risque de crédit pour calculer au mieux les charges en fonds propres.

×