SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  10
Bâle III et ses impacts

I - Rappel des fondamentaux de Bâle II

II - Bâle 2.5 (CRD 3)
III - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Solvabilité
IV - Bâle III (CRD 4) : la gestion du Risque de Liquidité
V - Les impacts de Bâle III
VI – Solvabilité II (Bâle Assurances)

1
Bâle III et ses impacts
I - Rappel des fondamentaux de Bâle II

Renforcement des Fonds propres : introduction du Core Tier One
8% de Fonds propres dont 2% de CTO

Mise en place de structures de contrôle des risques :
Risques de crédit
Risques opérationnels

Transparence de la communication

2
Bâle III et ses impacts
II - Bâle 2,5
Pilotage plus rigoriste des risques de marché

Pondération plus lourde appliquée aux opérations de trading
Pondération plus lourde appliquée risques de corrélation (CRM)
Introduction du concept de stressed VaR

Ces exigences de Fonds Propres sont cumulatives.
Les positions les plus risquées font donc l’objet d’une triple mobilisation :
 Au titre de la VaR
 Au titre de la stressed VaR
 Au titre du CRM

3
Bâle III et ses impacts
III - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Solvabilité

Selon le calendrier prévisionnel suivant :

« coussin » contracyclique

4
Bâle III et ses impacts
IV - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Liquidité
Introduction de deux ratios de liquidité :
LCR  : Ratio de liquidité court terme à 1 mois pour faire face à une crise de
confiance (de type Chypre). Composé de la manière suivante :
Encours d’actifs liquides de haute qualité

>=100%
 Liquidity Coverage Ratio
 Net Stable Funding Ratio

Total des sorties nettes de trésorerie sur les
30 jours calendaires suivants

NSFR  : Ratio de liquidité long terme à 1 an. Il complète le LCR et vise à ce que
les banques aient des ressources suffisamment stables pour faire
face à une crise plus longue. Le ratio est ainsi composé :
Financements stables disponibles

>=100%
Financements stables exigés
5
Bâle III et ses impacts
V - les impacts de Bâle III

Sur la liquidité des banques :



Le LCR impose une mobilisation permanente des Actifs liquides, au-delà des
pratiques actuelles >> Révision des stratégies
Les principe du NSFR devrait mettre fin aux activités actuelles de
transformation LT / CT des banques >> Refonte des méthodes de gestion
ALM
Que se passera-t-il si un Actif mobilisable est soudainement dégradé et que
le marché n’offre aucune alternative à son remplacement ?

Sur les crises systémiques:




Du fait de son manque de souplesse, la mise en œuvre du « coussin
contracyclique » risque d’intervenir à contre temps >> amplification du
phénomène de crise
En outre, en cas de crise, et du fait du coût du CCR, les banques
restreindront leurs crédits >> amplification du phénomène d’assèchement
du crédit
6
Bâle III et ses impacts
V - les impacts de Bâle III

Sur l’organisation des banques :


Bâle III définit un établissement de crédit comme « un établissement qui
reçoit des dépôts et distribue des crédits », ce qui ne correspond pas à la
géographie française >> adaptation de la législation ? Des normes
prudentielles ? Ou des établissements ?



Du fait de l’alourdissement des pondérations sur les activités de
Financement et Investissement, les banques commencent à ce séparer
des activités BFI.



Pour les mêmes raisons, les banques ont de plus en plus tendance à
titriser les crédits >> bouleversement du business model actuel
« originate to hold » vers un « originate to distribute »

7
Bâle III et ses impacts
V - les impacts de Bâle III
Sur les systèmes bancaires parallèles, le « shadow banking »
Des acteurs importants du marché, aujourd’hui peu encadrés, vont
faire l’objet d’une attention particulière :

Les fonds monétaires : ils sont très vulnérables à des vagues de désengagement massifs et
soudains, les « runs », qui les obligent, pour équilibrer, à des ventes massives d’actifs
déstabilisant les marchés

Les établissements de titrisation : Les portefeuilles de titrisation sont composés de telle
sorte que les créances de bonne qualité sont majoritaires. Mais, quand des difficultés
économiques ont commencé aux USA, les moins bonnes créances ont commencé à faire
défaut, puis les autres, et les appels de marges quotidiens ont pris une telle ampleur que
certains établissements n’ont plus pu faire face

8
Bâle III et ses impacts
V - les impacts de Bâle III
Sur les systèmes bancaires parallèles, le « shadow banking »
Des acteurs importants du marché, aujourd’hui peu encadrés, vont
faire l’objet d’une attention particulière :

Les établissements de prêts-emprunt de titres : À l’origine, ils se chargent de
« louer » les titres de leur portefeuille à un établissement qui n’en possède pas
(ou pas ceux dont il a besoin) et qui en a l’utilisation, par exemple, en garantie
d’une opération.
Puis certains établissements ont commencé à faire des montages d’instruments
dérivés complexes, avec plusieurs utilisations des mêmes titres remis en collatéral.
>> une volumétrie artificielle des titres en circulation.
S’il y a défaillance d’un emprunteur, l’opérateur qui détient les titres à ce moment
là va vouloir les vendre rapidement….et l’engrenage se met en place

9
Bâle III et ses impacts
VI - Solvabilité II – Bâle pour les compagnies d’Assurance
Trois domaines d’exigence :
Niveau de Fonds propres (marge de solvabilité)
 Pour l’Assurance Vie : 4% du montant des provisions techniques
 Pour les Assurances non vie : 16% à 18% du montant des primes
émises ; OU 23% à 26% du montant moyen des sinistres des 3
dernières années
Structures d’organisation et de gouvernance
 Mise en place de collèges de contrôleurs d’assurance

Transparence de la communication financière et prudentielle
et notamment :
 Obligation de chiffrer en « juste valeur », selon les normes IFRS, les
éléments du bilan.
10

Contenu connexe

Tendances

La maitrise des risques du crédit bancaire (1)
La maitrise des risques du crédit bancaire (1)La maitrise des risques du crédit bancaire (1)
La maitrise des risques du crédit bancaire (1)Intissar Abada
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditZouhair Aitelhaj
 
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE III
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE IIIPFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE III
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE IIIAñas El'Mezabi
 
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Youcef Benchicou
 
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...Youcef Benchicou
 
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDITGOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDITMohamed Messaoudi
 
Cours finance de marches def
Cours finance de marches defCours finance de marches def
Cours finance de marches defMiccael Koulibali
 
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...Arrow Institute
 
Finance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risquesFinance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risquesProfesseur Falloul
 
Techniques de financement islamiques au Maroc
Techniques de financement islamiques au Maroc Techniques de financement islamiques au Maroc
Techniques de financement islamiques au Maroc Ade Med
 
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...slimabassi1
 
Regles prudentielles
Regles prudentiellesRegles prudentielles
Regles prudentiellesbellvita_17
 
Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...
 Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami... Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...
Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...ABOUAYOUB
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesAde Med
 
Présentation malek.pptx
Présentation malek.pptxPrésentation malek.pptx
Présentation malek.pptxHoussemBoutriga
 

Tendances (20)

Bâle II / Bâle III
Bâle II / Bâle IIIBâle II / Bâle III
Bâle II / Bâle III
 
La maitrise des risques du crédit bancaire (1)
La maitrise des risques du crédit bancaire (1)La maitrise des risques du crédit bancaire (1)
La maitrise des risques du crédit bancaire (1)
 
Risque credit
Risque creditRisque credit
Risque credit
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque credit
 
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE III
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE IIIPFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE III
PFE-OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE BANCAIRE SOUS CONTRAINTES DE BALE III
 
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
Rapport final - Mémoire de fin d'études - Bâle III - Nouvelle réglementation ...
 
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...
Mémoire de Fin d'études - Réglementation prudentielle - Partie théorique - Yo...
 
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDITGOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
GOUVERNANCE BANCAIRE ET RISQUE DE CRÉDIT
 
Cours finance de marches def
Cours finance de marches defCours finance de marches def
Cours finance de marches def
 
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
De Bâle II à Bâle III : cette nouvel réglementation implique-t-elle un change...
 
Finance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risquesFinance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risques
 
Techniques de financement islamiques au Maroc
Techniques de financement islamiques au Maroc Techniques de financement islamiques au Maroc
Techniques de financement islamiques au Maroc
 
Les Crises financières
Les Crises financièresLes Crises financières
Les Crises financières
 
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
La gestion du risque de crédit à travers l’étude classique du dossier de créd...
 
Regles prudentielles
Regles prudentiellesRegles prudentielles
Regles prudentielles
 
Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...
 Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami... Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...
Gestion de la liquidité des banques islamiques - Sommet de la Finance Islami...
 
Le risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiquesLe risque de liquidité des banques islamiques
Le risque de liquidité des banques islamiques
 
Présentation malek.pptx
Présentation malek.pptxPrésentation malek.pptx
Présentation malek.pptx
 
Chapitre 1
Chapitre 1Chapitre 1
Chapitre 1
 
Tunisie presentation systeme bancaire
Tunisie presentation systeme bancaireTunisie presentation systeme bancaire
Tunisie presentation systeme bancaire
 

Similaire à Bâle III et ses implications

Présentation el maataoui sfi- 08 12 2015 -
Présentation el maataoui   sfi- 08 12 2015 - Présentation el maataoui   sfi- 08 12 2015 -
Présentation el maataoui sfi- 08 12 2015 - FINALIANCE
 
Système Décentralisé de la Collecte et de l'Epargne
Système Décentralisé de la Collecte et de l'EpargneSystème Décentralisé de la Collecte et de l'Epargne
Système Décentralisé de la Collecte et de l'Epargneroméo Tchamba
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?jricher
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?jricher
 
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc..."Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...Alban Jarry (Bibliothèque de Documents)
 
La crise financiere internationale
La crise financiere internationaleLa crise financiere internationale
La crise financiere internationaleTanger Outlets
 
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)Rémi BONJOUR
 
Les techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fichesLes techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fichesZouhair Aitelhaj
 
la gestion des banques islamiques
la gestion des banques islamiquesla gestion des banques islamiques
la gestion des banques islamiquesEncg agadir
 
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013 Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013 mwaresearch
 
Risque systemique et régulation
Risque systemique et régulationRisque systemique et régulation
Risque systemique et régulationPerrine Audemard
 
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaire
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaireGestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaire
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaireZouhair Aitelhaj
 
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancairesonepoint x weave
 
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de Bourdeaux, Gautier) (z...
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de  Bourdeaux, Gautier) (z...Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de  Bourdeaux, Gautier) (z...
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de Bourdeaux, Gautier) (z...Jeyo52529B
 
Banques européennes : résistantes mais peu profitables
Banques européennes : résistantes mais peu profitablesBanques européennes : résistantes mais peu profitables
Banques européennes : résistantes mais peu profitablesPaperjam_redaction
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...PwC France
 

Similaire à Bâle III et ses implications (20)

Présentation el maataoui sfi- 08 12 2015 -
Présentation el maataoui   sfi- 08 12 2015 - Présentation el maataoui   sfi- 08 12 2015 -
Présentation el maataoui sfi- 08 12 2015 -
 
Système Décentralisé de la Collecte et de l'Epargne
Système Décentralisé de la Collecte et de l'EpargneSystème Décentralisé de la Collecte et de l'Epargne
Système Décentralisé de la Collecte et de l'Epargne
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
 
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
Quel rôle et quel modèle pour les banques françaises ?
 
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc..."Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...
"Les excès de la régulation" par Hervé Alexandre - mai 2013 (Bale, Dodd Franc...
 
La crise financiere internationale
La crise financiere internationaleLa crise financiere internationale
La crise financiere internationale
 
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)
Pilotage du ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio)
 
Les techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fichesLes techniques bancaires en 52 fiches
Les techniques bancaires en 52 fiches
 
reglementation bancaire
reglementation bancairereglementation bancaire
reglementation bancaire
 
la gestion des banques islamiques
la gestion des banques islamiquesla gestion des banques islamiques
la gestion des banques islamiques
 
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013 Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013
Conférence Mercredi de la Finance - Janvier 2013
 
Risque systemique et régulation
Risque systemique et régulationRisque systemique et régulation
Risque systemique et régulation
 
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaire
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaireGestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaire
Gestion des engagements hors bilan des banques sous l’angle du contrôle bancaire
 
Bad bank
Bad bankBad bank
Bad bank
 
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires
[Gestion des risques et conformite] separation des activites bancaires
 
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de Bourdeaux, Gautier) (z...
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de  Bourdeaux, Gautier) (z...Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de  Bourdeaux, Gautier) (z...
Gestion de la banque - 8e éd. (Coussergues, Sylvie de Bourdeaux, Gautier) (z...
 
Raroc
RarocRaroc
Raroc
 
Raroc
RarocRaroc
Raroc
 
Banques européennes : résistantes mais peu profitables
Banques européennes : résistantes mais peu profitablesBanques européennes : résistantes mais peu profitables
Banques européennes : résistantes mais peu profitables
 
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
Etude PwC Solvabilité 2 : de nouveaux leviers pour l’allocation d’actifs (oct...
 

Plus de Actions-Finance

Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficulté
Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficultéFormation Repérer et gérer une opération immobilière en difficulté
Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficultéActions-Finance
 
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnel
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnelFormation Pratique de l’internet dans le cadre professionnel
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnelActions-Finance
 
Formation Pitch client : gagner en impact
Formation Pitch client : gagner en impactFormation Pitch client : gagner en impact
Formation Pitch client : gagner en impactActions-Finance
 
Formation Négocier efficacement
Formation Négocier efficacementFormation Négocier efficacement
Formation Négocier efficacementActions-Finance
 
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBO
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBOFormation Mécanismes et principes des différentes formes de LBO
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBOActions-Finance
 
Formation Les bases de la communication financière
Formation Les bases de la communication financièreFormation Les bases de la communication financière
Formation Les bases de la communication financièreActions-Finance
 
Formation La conduite du projet gestion de crise
Formation La conduite du projet gestion de criseFormation La conduite du projet gestion de crise
Formation La conduite du projet gestion de criseActions-Finance
 
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphone
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphoneFormation Gestion de la relation clientèle par téléphone
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphoneActions-Finance
 
Formation Gestion de crise
Formation Gestion de criseFormation Gestion de crise
Formation Gestion de criseActions-Finance
 
Formation Financement de l’entreprise
Formation Financement de l’entrepriseFormation Financement de l’entreprise
Formation Financement de l’entrepriseActions-Finance
 
Formation Evaluation du système d’information
Formation Evaluation du système d’informationFormation Evaluation du système d’information
Formation Evaluation du système d’informationActions-Finance
 
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBO
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBOFormation Evaluation des sociétés non cotées et LBO
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBOActions-Finance
 
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de monde
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de mondeFormation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de monde
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de mondeActions-Finance
 
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchés
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchésFormation Développer son talent de vendeur en salle de marchés
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchésActions-Finance
 
Formation Contrôle de gestion en entreprise
Formation Contrôle de gestion en entrepriseFormation Contrôle de gestion en entreprise
Formation Contrôle de gestion en entrepriseActions-Finance
 
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendre
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendreFormation Communiquer et se connaître pour mieux vendre
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendreActions-Finance
 
Formation Communication Financière : Approfondissement
Formation Communication Financière : ApprofondissementFormation Communication Financière : Approfondissement
Formation Communication Financière : ApprofondissementActions-Finance
 
Formation Cash management
Formation Cash managementFormation Cash management
Formation Cash managementActions-Finance
 
Formation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSFormation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSActions-Finance
 
Formation Analyse financière et valorisations des actions
Formation Analyse financière et valorisations des actionsFormation Analyse financière et valorisations des actions
Formation Analyse financière et valorisations des actionsActions-Finance
 

Plus de Actions-Finance (20)

Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficulté
Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficultéFormation Repérer et gérer une opération immobilière en difficulté
Formation Repérer et gérer une opération immobilière en difficulté
 
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnel
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnelFormation Pratique de l’internet dans le cadre professionnel
Formation Pratique de l’internet dans le cadre professionnel
 
Formation Pitch client : gagner en impact
Formation Pitch client : gagner en impactFormation Pitch client : gagner en impact
Formation Pitch client : gagner en impact
 
Formation Négocier efficacement
Formation Négocier efficacementFormation Négocier efficacement
Formation Négocier efficacement
 
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBO
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBOFormation Mécanismes et principes des différentes formes de LBO
Formation Mécanismes et principes des différentes formes de LBO
 
Formation Les bases de la communication financière
Formation Les bases de la communication financièreFormation Les bases de la communication financière
Formation Les bases de la communication financière
 
Formation La conduite du projet gestion de crise
Formation La conduite du projet gestion de criseFormation La conduite du projet gestion de crise
Formation La conduite du projet gestion de crise
 
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphone
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphoneFormation Gestion de la relation clientèle par téléphone
Formation Gestion de la relation clientèle par téléphone
 
Formation Gestion de crise
Formation Gestion de criseFormation Gestion de crise
Formation Gestion de crise
 
Formation Financement de l’entreprise
Formation Financement de l’entrepriseFormation Financement de l’entreprise
Formation Financement de l’entreprise
 
Formation Evaluation du système d’information
Formation Evaluation du système d’informationFormation Evaluation du système d’information
Formation Evaluation du système d’information
 
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBO
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBOFormation Evaluation des sociétés non cotées et LBO
Formation Evaluation des sociétés non cotées et LBO
 
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de monde
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de mondeFormation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de monde
Formation Développez votre leadership : devenez des leaders créateurs de monde
 
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchés
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchésFormation Développer son talent de vendeur en salle de marchés
Formation Développer son talent de vendeur en salle de marchés
 
Formation Contrôle de gestion en entreprise
Formation Contrôle de gestion en entrepriseFormation Contrôle de gestion en entreprise
Formation Contrôle de gestion en entreprise
 
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendre
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendreFormation Communiquer et se connaître pour mieux vendre
Formation Communiquer et se connaître pour mieux vendre
 
Formation Communication Financière : Approfondissement
Formation Communication Financière : ApprofondissementFormation Communication Financière : Approfondissement
Formation Communication Financière : Approfondissement
 
Formation Cash management
Formation Cash managementFormation Cash management
Formation Cash management
 
Formation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNSFormation Approche commerciale TNS
Formation Approche commerciale TNS
 
Formation Analyse financière et valorisations des actions
Formation Analyse financière et valorisations des actionsFormation Analyse financière et valorisations des actions
Formation Analyse financière et valorisations des actions
 

Bâle III et ses implications

  • 1. Bâle III et ses impacts I - Rappel des fondamentaux de Bâle II II - Bâle 2.5 (CRD 3) III - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Solvabilité IV - Bâle III (CRD 4) : la gestion du Risque de Liquidité V - Les impacts de Bâle III VI – Solvabilité II (Bâle Assurances) 1
  • 2. Bâle III et ses impacts I - Rappel des fondamentaux de Bâle II Renforcement des Fonds propres : introduction du Core Tier One 8% de Fonds propres dont 2% de CTO Mise en place de structures de contrôle des risques : Risques de crédit Risques opérationnels Transparence de la communication 2
  • 3. Bâle III et ses impacts II - Bâle 2,5 Pilotage plus rigoriste des risques de marché Pondération plus lourde appliquée aux opérations de trading Pondération plus lourde appliquée risques de corrélation (CRM) Introduction du concept de stressed VaR Ces exigences de Fonds Propres sont cumulatives. Les positions les plus risquées font donc l’objet d’une triple mobilisation :  Au titre de la VaR  Au titre de la stressed VaR  Au titre du CRM 3
  • 4. Bâle III et ses impacts III - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Solvabilité Selon le calendrier prévisionnel suivant : « coussin » contracyclique 4
  • 5. Bâle III et ses impacts IV - Bâle III (CRD 4) : le renforcement du niveau de Liquidité Introduction de deux ratios de liquidité : LCR  : Ratio de liquidité court terme à 1 mois pour faire face à une crise de confiance (de type Chypre). Composé de la manière suivante : Encours d’actifs liquides de haute qualité >=100%  Liquidity Coverage Ratio  Net Stable Funding Ratio Total des sorties nettes de trésorerie sur les 30 jours calendaires suivants NSFR  : Ratio de liquidité long terme à 1 an. Il complète le LCR et vise à ce que les banques aient des ressources suffisamment stables pour faire face à une crise plus longue. Le ratio est ainsi composé : Financements stables disponibles >=100% Financements stables exigés 5
  • 6. Bâle III et ses impacts V - les impacts de Bâle III Sur la liquidité des banques :   Le LCR impose une mobilisation permanente des Actifs liquides, au-delà des pratiques actuelles >> Révision des stratégies Les principe du NSFR devrait mettre fin aux activités actuelles de transformation LT / CT des banques >> Refonte des méthodes de gestion ALM Que se passera-t-il si un Actif mobilisable est soudainement dégradé et que le marché n’offre aucune alternative à son remplacement ? Sur les crises systémiques:   Du fait de son manque de souplesse, la mise en œuvre du « coussin contracyclique » risque d’intervenir à contre temps >> amplification du phénomène de crise En outre, en cas de crise, et du fait du coût du CCR, les banques restreindront leurs crédits >> amplification du phénomène d’assèchement du crédit 6
  • 7. Bâle III et ses impacts V - les impacts de Bâle III Sur l’organisation des banques :  Bâle III définit un établissement de crédit comme « un établissement qui reçoit des dépôts et distribue des crédits », ce qui ne correspond pas à la géographie française >> adaptation de la législation ? Des normes prudentielles ? Ou des établissements ?  Du fait de l’alourdissement des pondérations sur les activités de Financement et Investissement, les banques commencent à ce séparer des activités BFI.  Pour les mêmes raisons, les banques ont de plus en plus tendance à titriser les crédits >> bouleversement du business model actuel « originate to hold » vers un « originate to distribute » 7
  • 8. Bâle III et ses impacts V - les impacts de Bâle III Sur les systèmes bancaires parallèles, le « shadow banking » Des acteurs importants du marché, aujourd’hui peu encadrés, vont faire l’objet d’une attention particulière : Les fonds monétaires : ils sont très vulnérables à des vagues de désengagement massifs et soudains, les « runs », qui les obligent, pour équilibrer, à des ventes massives d’actifs déstabilisant les marchés Les établissements de titrisation : Les portefeuilles de titrisation sont composés de telle sorte que les créances de bonne qualité sont majoritaires. Mais, quand des difficultés économiques ont commencé aux USA, les moins bonnes créances ont commencé à faire défaut, puis les autres, et les appels de marges quotidiens ont pris une telle ampleur que certains établissements n’ont plus pu faire face 8
  • 9. Bâle III et ses impacts V - les impacts de Bâle III Sur les systèmes bancaires parallèles, le « shadow banking » Des acteurs importants du marché, aujourd’hui peu encadrés, vont faire l’objet d’une attention particulière : Les établissements de prêts-emprunt de titres : À l’origine, ils se chargent de « louer » les titres de leur portefeuille à un établissement qui n’en possède pas (ou pas ceux dont il a besoin) et qui en a l’utilisation, par exemple, en garantie d’une opération. Puis certains établissements ont commencé à faire des montages d’instruments dérivés complexes, avec plusieurs utilisations des mêmes titres remis en collatéral. >> une volumétrie artificielle des titres en circulation. S’il y a défaillance d’un emprunteur, l’opérateur qui détient les titres à ce moment là va vouloir les vendre rapidement….et l’engrenage se met en place 9
  • 10. Bâle III et ses impacts VI - Solvabilité II – Bâle pour les compagnies d’Assurance Trois domaines d’exigence : Niveau de Fonds propres (marge de solvabilité)  Pour l’Assurance Vie : 4% du montant des provisions techniques  Pour les Assurances non vie : 16% à 18% du montant des primes émises ; OU 23% à 26% du montant moyen des sinistres des 3 dernières années Structures d’organisation et de gouvernance  Mise en place de collèges de contrôleurs d’assurance Transparence de la communication financière et prudentielle et notamment :  Obligation de chiffrer en « juste valeur », selon les normes IFRS, les éléments du bilan. 10