Traitements médicamenteux du patient âgé
Quelques réflexions et considérations
Formation continue
Dr Anne-Laure Sidler-Moi...
| 2juin 14
Population 65 ans et plus dans le monde
7.9 %
Données 2012
| 3juin 14
Population 65 ans et plus dans l’Union européenne
17.1%
18.21%
Données 2011
| 4juin 14
Consommation de médicaments en Italie par tranche
d’âge et par sexe Année 2007 (Report OsMed 2007 – Agenzia Ita...
| 5juin 14
Médicaments: le paradoxe
BENEFICE
RISQUE
“La prise de médicaments
est vraisemblablement la
principale technique...
| 6juin 14
Problèmes liés aux thérapies médicamenteuses
destinées aux personnes âgées
Le risque d’effets indésirables est ...
| 7juin 14
Quels médicaments sont en cause?
(Pirmohamed M et coll. Adverse drug reaction as cause of admission to hospital...
| 8juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
1. vieillissement réussi : pas de différence / aux
«jeunes»
2. v...
| 9juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
1. vieillissement réussi : pas de différence / aux
«jeunes»
• Ap...
| 10juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
2. vieillissement usuel : facteurs de risque et
pathologies peu...
| 11juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4
Cercle ...
| 12juin 14
Pharmacocinétique et vieillissement: Absorption
Modification Importance clinique
 pH gastrique
Non significat...
| 13juin 14
Pharmacocinétique et vieillissement: Distribution
Changements Importance clinique
 masse lipidique
-  volume...
| 14juin 14
Pharmacocinétique et vieillissement: Métabolisation
Changements Importance clinique
 flux sanguin hépatique
...
| 15juin 14
Pharmacocinétique et vieillissement: Excrétion
Changements Importance clinique
 filtration glomérulaire
 cla...
| 16juin 14
Pharmacocinétique et vieillissement: Excrétion
| 17juin 14
Pharmacodynamie et vieillissement
Altération de certains organes
et/ou
des systèmes de régulation

Majoration...
| 18juin 14
Pharmacodynamie et vieillissement
Sensibilité des barorécepteurs diminuée:
 Risque d’hypotension orthostatiqu...
| 19juin 14
Pharmacodynamie et vieillissement
| 20juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
1
E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4
Cercl...
| 21juin 14
Comorbidité : fréquence et âge
Guthrie B, Payne K, Alderson P, McMurdo ME, Mercer SW. Adapting clinical guidel...
| 22juin 14
Les personnes âgées = population particulière?
1
E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4
Cercl...
| 23juin 14
Mme JS: 76 ans, HTA, FA, ostéo-arthrite, dépression
Problème HTA FA arthrite dépression
Guidelines
<140/90
(↑ ...
|
 Les patients souffrant d’une maladie
chronique sont souvent polymorbides.
 Les patients polymédiqués sont plus
suscep...
Syndromes gériatriques
 Âge élevé (>80 ans)
 Polymédication ( 4 médicaments)
 Troubles des fonctions cognitives
 Dépr...
Facteurs influençant les risques médicamenteux
 Modifications pharmacocinétiques/pharmacodynamiques
 Polymédication ( 4...
| 27juin 14
| 28juin 14
GerontoNet ADR Risk Score
Onder G, Petrovic M, Tangiisuran B, Meinardi MC, Markito-Notenboom WP, Somers A, Raj...
|
 Start slow
 Go slow
 But get there
29juin 14
Posologie gériatrique
La vieillesse n'est pas une
maladie ! Elle n'est ...
Règles de bonnes pratiques de prescription
Avant la prescription:
 Écouter, examiner, connaître tous les ATCD
 Connaître...
Règles de bonnes pratiques de prescription
Lors la prescription:
 Expliquer au patient / son entourage: but, choix, modal...
| 32juin 14
Arrêter de penser par « silo »
Problème HTA FA arthrite dépression
Guidelines
<140/90
(↑ 3 méd.)
• CTRL rythme...
| 33juin 14
|
Un effet indésirable:
 Affecte 14.3% des aînés hospitalisés
 Double la durée de séjour (+ 10 jours)
 Augmente les coû...
| 35juin 14
Cascade médicamenteuse
Rochon PA, Gurwitz JH. Optimising drug treatment for elderly people: the prescribing ca...
| 36juin 14
Cascade ?
HYPERTENSIONAINS MEDICAMENT
CONTRE
L’HYPERTENSION
HCT AINSGOUTTE
HYPERTENSION
MACROLIDE ARYTHMIE MED...
|
 Aricept® (donépézil) 5 mg : 1-0-0-0
 Primpéran® (métoclopramide) 10 mg : 1-1-1-0
 Madopar® (lévodopa) 62.5 mg :8.00-...
| 38juin 14
Prévention ?
| 39juin 14
La qualité de vie
Selon l’OMS, la santé se définit comme étant un état
complet de bien-être physique, mental ...
| 40juin 14
Prescription chez la personne âgée
Holmes HM, Hayley DC, Alexander GC, Sachs GA. Reconsidering medication appr...
| 41juin 14
Espérance de vie
femmes
hommes
Holmes HM, Hayley DC, Alexander GC, Sachs GA. Reconsidering medication appropri...
|
 Bisphosphonates, prévention de fracture dans
l’ostéoporose: 1-2 ans
 Statines, prévention d’un accident CV : 1-2 ans
...
| 43juin 14
Objectif du traitement
réaliste
établi en accord
avec le patient ou
ses proches
| 44juin 14
Cible du traitement : exemple de l’HbA1c
Yau CK, Eng C, Cenzer IS, Boscardin WJ, Rice-Trumble K, Lee SJ. Glyco...
| 45juin 14
Prescription médicamenteuse non appropriée
« Médicaments ayant
 un rapport bénéfice/risque défavorable
 et/o...
| 46juin 14
Listes de médicaments potentiellement inappropriés
disponibles
 Etats-Unis
Critères de Beers (1991, 1997, 200...
|
START/STOPP
| 48juin 14
Critères STOPP
Critères STOPP
49juin 14
| 50juin 14
Critères STOPP
Critères STOPP
51juin 14
| 52juin 14
Critères STOPP
| 53juin 14
|
 Etude observationnelle rétrospective
 Patients hospitalisés dans le service de gériatrie 3
de l’hôpital de Sierre en ...
| 55juin 14
Etude START/STOPP (Broggini et al 2/4)
86%
70%
54%
72%
50%
44%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
au ...
|
Critères les plus fréquemment observés :
 STOPP
- Benzodiazépines avec une longue demi-vie ou des
métabolites actifs (p...
|
 Les situations évoquées dans les critères START/STOPP
pourraient avoir contribué à 26% des hospitalisations.
(8% des c...
Cas clinique
58juin 14
 Patient de 97 ans, en bonne santé habituelle:
- Vient vous voir en urgence car a mal dans les jam...
Cas clinique 1
59juin 14
Indication
incertaineSimcora Douleurs Dafalgan
Fluidifier
sang ?
Aspirine
300mg
Brûlure
estomac
I...
“ Ça prend une minute
pour prescrire un
médicament et des années
pour le cesser.” Louise Mallet,
Professeure titulaire de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Traitements médicamenteux du patient âgé

1 082 vues

Publié le

En raison d’un amélioration des conditions de vie et des progrès de la médecine et de la thérapeutique, population âgée est de plus en plus importante dans le monde. Par population âgée on considère les gens de plus de 65 ans. Si l’on regarde ce phénomène au niveau de la planète, on constate qu’en 2012 la population âgée représentait 7.9% de la population totale avec une répartition non uniforme à savoir que les pays industrialisés ont les plus hauts de taux de personnes âgées. Au cours des 5 prochaines années pour la première fois dans l’histoire de l’humanité la population âgée va dépasser la population des moins de 5 ans.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 082
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Traitements médicamenteux du patient âgé

  1. 1. Traitements médicamenteux du patient âgé Quelques réflexions et considérations Formation continue Dr Anne-Laure Sidler-Moix 29.04.2014 juin 14
  2. 2. | 2juin 14 Population 65 ans et plus dans le monde 7.9 % Données 2012
  3. 3. | 3juin 14 Population 65 ans et plus dans l’Union européenne 17.1% 18.21% Données 2011
  4. 4. | 4juin 14 Consommation de médicaments en Italie par tranche d’âge et par sexe Année 2007 (Report OsMed 2007 – Agenzia Italiana del Farmaco) Un patient âgé de 75 ans ou plus consomme 17 fois plus de médicaments qu’un jeune adulte âgé de 25 à 34 ans.
  5. 5. | 5juin 14 Médicaments: le paradoxe BENEFICE RISQUE “La prise de médicaments est vraisemblablement la principale technique de soins de santé pour prévenir les blessures, l’invalidité et la mortalité parmi les personnes âgées.” (Avorn J. Medication use and the elderly: current status & opportunities. Health Aff, 1995) “Tout symptôme constaté chez une personne âgée doit être considéré comme l’effet secondaire d’un médicament, jusqu’à preuve du contraire.” (Gurwitz et coll. Long-term Care Quality Letter - Brown University, 1995)
  6. 6. | 6juin 14 Problèmes liés aux thérapies médicamenteuses destinées aux personnes âgées Le risque d’effets indésirables est presque deux fois plus important chez les personnes âgées que chez les personnes plus jeunes (Br J Clin Pharmacol, 2002) 30% des admissions hospitalières concernant les personnes âgées sont dues aux effets indésirables de médicaments. On pense qu’il s’agit de la 5e cause principale de mortalité dans les hôpitaux (J Am Geriatr Soc, 2001) 20% des personnes âgées en Europe prennent au moins un médicament inapproprié (JAMA, 2005) En 1994, selon les estimations, plus de 100 000 décès aux Etats-Unis ont eu pour cause une réaction indésirable à un médicament (JAMA, 1998)
  7. 7. | 7juin 14 Quels médicaments sont en cause? (Pirmohamed M et coll. Adverse drug reaction as cause of admission to hospital. BMJ, 2004) Admissions Rx indésirables aux médicaments/Total 1 225/18 820=6,5% (16% d’interactions parmaceutiques) Médicaments à l’origine de l’admission  AINS (29,6%)  Diurétiques (27,3%)  Warfarine (10,5%) Décès dûs à des rx indésirables à des médicaments Rx indésirables aux médicaments/Total 28/1 225=2,2% Décès causés par:  AINS 67,8%  Warfarine+AINS 10,7%
  8. 8. | 8juin 14 Les personnes âgées = population particulière? 1. vieillissement réussi : pas de différence / aux «jeunes» 2. vieillissement usuel : facteurs de risque et pathologies peu handicapantes 3. sujet fragile : pathologies avec atteinte rein, nutrition…
  9. 9. | 9juin 14 Les personnes âgées = population particulière? 1. vieillissement réussi : pas de différence / aux «jeunes» • Application des mêmes règles que les plus jeunes ! • Pas de médicament interdit du fait de l’âge !
  10. 10. | 10juin 14 Les personnes âgées = population particulière? 2. vieillissement usuel : facteurs de risque et pathologies peu handicapantes 3. sujet fragile : pathologies avec atteinte rein, nutrition… • Modifications pharmaco-cinétiques • Modifications pharmaco-dynamiques • Particularités dues aux individus
  11. 11. | 11juin 14 Les personnes âgées = population particulière? E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4 Cercle 1 : âge chronologique 2 3 1
  12. 12. | 12juin 14 Pharmacocinétique et vieillissement: Absorption Modification Importance clinique  pH gastrique Non significatif  surface digestive  flux sanguin splanchnique  [] protéines responsables du transport actif  motilité G.I.  vidange gastrique  temps de transit intestinal pour certains médicaments
  13. 13. | 13juin 14 Pharmacocinétique et vieillissement: Distribution Changements Importance clinique  masse lipidique -  volume de distribution des médicaments liposolubles - médicaments liposolubles demeurent plus longtemps Ex: Antipsychotiques, antidépresseurs  eau corporelle totale ( masse maigre) -  volume de distribution de médicaments hydrosolubles -  concentration plasmatique de médicaments hydrosolubles Ex: Métabolite de la morphine  albumine sérique -  fraction libre des médicaments -> effets indésirables Ex: Phénytoïne
  14. 14. | 14juin 14 Pharmacocinétique et vieillissement: Métabolisation Changements Importance clinique  flux sanguin hépatique clairance hépatique biodisponibilité des produits à fort 1er passage hépatique  masse hépatique  nbre d’hépatocytes  rx d’oxydation (phase 1)  métabolisation  induction et d’inhibition enzymatique
  15. 15. | 15juin 14 Pharmacocinétique et vieillissement: Excrétion Changements Importance clinique  filtration glomérulaire  clairance,  t½ des médicaments ou métabolites actifs éliminés par voie rénale  sécrétion tubulaire  élimination des médicaments éliminés par sécrétion tubulaire  Créatinine sérique  clairance de la créatinine (car  de la masse musculaire et de la filtration glomérulaire)
  16. 16. | 16juin 14 Pharmacocinétique et vieillissement: Excrétion
  17. 17. | 17juin 14 Pharmacodynamie et vieillissement Altération de certains organes et/ou des systèmes de régulation  Majoration de l’effet de certains médicaments
  18. 18. | 18juin 14 Pharmacodynamie et vieillissement Sensibilité des barorécepteurs diminuée:  Risque d’hypotension orthostatiques +++ si traitement avec anti HTA Fonction rénale diminuée:  Risque d’insuffisance rénale avec les AINS (inhibition des prostaglandines rénales vasodilatatrices)
  19. 19. | 19juin 14 Pharmacodynamie et vieillissement
  20. 20. | 20juin 14 Les personnes âgées = population particulière? 1 E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4 Cercle 1 : âge chronologique Cercle 2 : polymorbidité 2 3 1
  21. 21. | 21juin 14 Comorbidité : fréquence et âge Guthrie B, Payne K, Alderson P, McMurdo ME, Mercer SW. Adapting clinical guidelines to take account of multimorbidity. BMJ. 2012 Oct 4;345:e6341. doi: 10.1136/bmj.e6341.
  22. 22. | 22juin 14 Les personnes âgées = population particulière? 1 E. Gysling, pharma-kritik, Jahrgang 34, Nr 6/2012, 23-4 Cercle 1 : âge chronologique Cercle 2 : polymorbidité Cercle 3 : maladie chronique2 3 1
  23. 23. | 23juin 14 Mme JS: 76 ans, HTA, FA, ostéo-arthrite, dépression Problème HTA FA arthrite dépression Guidelines <140/90 (↑ 3 méd.) • CTRL rythme • AVK • Paracét.+ AINS topique • AINS-IPP • psycho-soc • SSRI NNT prévention AVC sur 4.5 ans : 50 prévention AVC sur 1 an : 25 individuel individuel TTT Amlo 5 mg Lisin. 10 mg HCT. 12.5 mg Metop. 50 mg Digox. 0.125 Acénocoum. Ibupr. 200 (3x) Pantop. 20 mg Sertraline 50 mg
  24. 24. |  Les patients souffrant d’une maladie chronique sont souvent polymorbides.  Les patients polymédiqués sont plus susceptibles de souffrir d’effets indésirables, ceci est plus lié aux comorbidités qu’à l’âge.  Les patients souffrant d’un effet indésirable ont 2 fois plus de risques d’être hospitalisés.  La prévalence de traitements inappropriés chez la personne âgée serait d’environ 20%. 24juin 14 Polymorbidité
  25. 25. Syndromes gériatriques  Âge élevé (>80 ans)  Polymédication ( 4 médicaments)  Troubles des fonctions cognitives  Dépression  Malnutrition protéino-énergétique  Troubles sensoriels  Instabilité posturale, chutes  Sédentarité  Perte d’autonomie  Douleur  Troubles sphinctériens 25juin 14
  26. 26. Facteurs influençant les risques médicamenteux  Modifications pharmacocinétiques/pharmacodynamiques  Polymédication ( 4 médicaments)  Automédication  Intrication des pathologies aigues/chroniques  Manque d’essai thérapeutiques  Défaut d’observance 26juin 14
  27. 27. | 27juin 14
  28. 28. | 28juin 14 GerontoNet ADR Risk Score Onder G, Petrovic M, Tangiisuran B, Meinardi MC, Markito-Notenboom WP, Somers A, Rajkumar C, Bernabei R, van der Cammen TJ. Development and validation of a score to assess risk of adverse drug reactions among in-hospital patients 65 years or older: the GerontoNet ADR risk score. Arch Intern Med. 2010 Jul 12;170(13):1142-8.
  29. 29. |  Start slow  Go slow  But get there 29juin 14 Posologie gériatrique La vieillesse n'est pas une maladie ! Elle n'est pas la cause des maladies, mais elle peut être fragilisante. Méfions nous de l'âgisme qui considère que si un vieillard est malade, c'est normal puisqu'il est vieux. C'est la porte ouverte au moindre effort ... François Delahaye
  30. 30. Règles de bonnes pratiques de prescription Avant la prescription:  Écouter, examiner, connaître tous les ATCD  Connaître tous les ttt  Toute plainte ne justifie pas obligatoirement un traitement (ex: troubles du sommeil=> hygiène de vie)  Privilégier le traitement étiologique  Hiérarchiser les pathologies  Connaître le poids, fonction rénale, état nutritionnel  Choix du traitement , surveillance clinique  Arrêter de « penser par silo » 30juin 14 L’âge ne contre-indique pas un traitement mais peut modifier les objectifs et les modalités.
  31. 31. Règles de bonnes pratiques de prescription Lors la prescription:  Expliquer au patient / son entourage: but, choix, modalités, risques  Rédaction ordonnance univoque  S’assurer de la compréhension du traitement  Fixer la durée du traitement  Idéalement établir un « dossier patient » Après la prescription:  Évaluer régulièrement efficacité/ tolérance/ poursuite  Savoir arrêter le traitement  Programmer une surveillance clinique au traitement 31juin 14
  32. 32. | 32juin 14 Arrêter de penser par « silo » Problème HTA FA arthrite dépression Guidelines <140/90 (↑ 3 méd.) • CTRL rythme •AVK • Paracét.+ AINS topique • AINS-IPP • psycho-soc • SSRI NNT prévention AVC sur 4.5 ans : 50 prévention AVC sur 1 an : 20 individuel individuel TTT Amlo 5 mg Lisin. 10 mg HCT. 12.5 mg Metop. 50 mg Digox. 0.125 Acénocoum. Ibupr. 200 (3x) Pantop. 20 mg Sertraline 50 mg ! Chute Lisinopril + AINS -> fct rén. HCT -> K+ ! Chute AVK - AINS AVK - sertraline AINS – HTA AINS - sertraline Sertraline – HCT -> SIADH
  33. 33. | 33juin 14
  34. 34. | Un effet indésirable:  Affecte 14.3% des aînés hospitalisés  Double la durée de séjour (+ 10 jours)  Augmente les coûts de 7500$ par patient 25% des effets indésirables médicamenteux peuvent être évités  Chaque jour d’immobilité = perte de 1% à 3% de la masse musculaire  Une journée d’immobilité = 3 jrs de récupération  Une semaine d’immobilité = 3 semaines de récupération 34juin 14 Eviter la spirale
  35. 35. | 35juin 14 Cascade médicamenteuse Rochon PA, Gurwitz JH. Optimising drug treatment for elderly people: the prescribing cascade. BMJ. 1997 Oct 25;315(7115):1096-9. Lorsqu’un effet indésirable est considéré comme un nouveau problème médical Pour les effets indésirables du dernier médicament prescrit, prenez celui-ci, et si vous ressentez des effets indésirables, je vous prescrirai un 3e médicament pour vous aider à supporter les deux premiers… Vous ne pourriez pas plutôt me rendre ma maladie?
  36. 36. | 36juin 14 Cascade ? HYPERTENSIONAINS MEDICAMENT CONTRE L’HYPERTENSION HCT AINSGOUTTE HYPERTENSION MACROLIDE ARYTHMIE MEDICAMENT CONTRE L’ARYTHMIE
  37. 37. |  Aricept® (donépézil) 5 mg : 1-0-0-0  Primpéran® (métoclopramide) 10 mg : 1-1-1-0  Madopar® (lévodopa) 62.5 mg :8.00-14.00-22.00  Détrusitol ® SR (toltérodine) 4 mg : 1-0-0-0 37juin 14 Cascade ? Rochon PA, Gurwitz JH. Optimising drug treatment for elderly people: the prescribing cascade. BMJ. 1997 Oct 25;315(7115):1096-9. Braithwaite R. Avoid antimuscarinic drugs in people with dementia. BMJ. 2012 May 8;344:e3063. doi: 10.1136/bmj.e3063.
  38. 38. | 38juin 14 Prévention ?
  39. 39. | 39juin 14 La qualité de vie Selon l’OMS, la santé se définit comme étant un état complet de bien-être physique, mental et social et ce, pouvant inclure la présence de maladie ou d’infirmité Concept subjectif et variable selon l’âge • Utile pour orienter les décisions quant à la poursuite du traitement, sa modification ou son abandon • La personne âgée doit être impliquée dans le processus d’évaluation de sa qualité de vie «L’art de la pratique gériatrique réside dans la proportionnalité des interventions.»
  40. 40. | 40juin 14 Prescription chez la personne âgée Holmes HM, Hayley DC, Alexander GC, Sachs GA. Reconsidering medication appropriateness for patients late in life. Arch Intern Med. 2006 Mar 27;166(6):605-9.  Espérance de vie  Moment du bénéfice du traitement  Objectif du traitement  Cible du traitement
  41. 41. | 41juin 14 Espérance de vie femmes hommes Holmes HM, Hayley DC, Alexander GC, Sachs GA. Reconsidering medication appropriateness for patients late in life. Arch Intern Med. 2006 Mar 27;166(6):605-9.
  42. 42. |  Bisphosphonates, prévention de fracture dans l’ostéoporose: 1-2 ans  Statines, prévention d’un accident CV : 1-2 ans (<6 mois si syndrome coronarien aigu récent) prévention primaire ? vs secondaire  Antihypertenseur, prévention de l’AVC, ICC, évènement CV, décès : 1-2 ans  Suivi intensif de la glycémie (vs suivi plus “léger”), prévention de complications macrovasculaires : 5-10 ans  SSRI, symptômes dépressifs : semaines  Diurétique, surcharge hydrique : heures - jours 42juin 14 Time to benefit
  43. 43. | 43juin 14 Objectif du traitement réaliste établi en accord avec le patient ou ses proches
  44. 44. | 44juin 14 Cible du traitement : exemple de l’HbA1c Yau CK, Eng C, Cenzer IS, Boscardin WJ, Rice-Trumble K, Lee SJ. Glycosylated hemoglobin and functional decline in community- dwelling nursing home-eligible elderly adults with diabetes mellitus. J Am Geriatr Soc. 2012 Jul;60(7):1215-21. doi: 10.1111/j.1532- 5415.2012.04041.x.
  45. 45. | 45juin 14 Prescription médicamenteuse non appropriée « Médicaments ayant  un rapport bénéfice/risque défavorable  et/ou une efficacité discutable par rapport à d’autres alternatives thérapeutiques. » - mais - peuvent être prescrits dans un contexte clinique particulier - à partir du moment où le rapport bénéfice/risque est bien évalué  indicateur épidémiologique de la qualité de la prescription médicamenteuse en gériatrie  guide de prescription pour alerter le médecin et l’aider à choisir une alternative médicamenteuse
  46. 46. | 46juin 14 Listes de médicaments potentiellement inappropriés disponibles  Etats-Unis Critères de Beers (1991, 1997, 2003) Critères de Zhan (2001)  Canada Critères de McLeod (1997) IPET (Improving Prescribing in the Elderly Tool) (Naugler, 2000)  France Critères Beers 1997 adaptés pour 3C (Lechevallier, 2004) Liste Française (Laroche, 2007)  Irlande (Gallagher, 2007) START (Screening Tool to Alert doctors to Right, i.e. appropriate, indicated Treatment) STOPP (Screening Tool of Older Persons’ Prescriptions)
  47. 47. | START/STOPP
  48. 48. | 48juin 14 Critères STOPP
  49. 49. Critères STOPP 49juin 14
  50. 50. | 50juin 14 Critères STOPP
  51. 51. Critères STOPP 51juin 14
  52. 52. | 52juin 14 Critères STOPP
  53. 53. | 53juin 14
  54. 54. |  Etude observationnelle rétrospective  Patients hospitalisés dans le service de gériatrie 3 de l’hôpital de Sierre en 2009 en provenance du domicile ou d’un service de médecine  Analyse des dossiers : (accord de la commission d’éthique cantonale) - Données démographiques, comorbidités, labo. - Critères START/STOPP  Comparaison (fin – début du séjour)  50 patients (randomisés sur 220 correspondant aux critères d’inclusion) 54juin 14 Etude START/STOPP (Broggini et al 1/4)
  55. 55. | 55juin 14 Etude START/STOPP (Broggini et al 2/4) 86% 70% 54% 72% 50% 44% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% au moins 1 START ou STOPP au moins 1 STOPP au moins 1 START Entrée GER (50) Sortie GER (50) au moins 1 critère 50 patients Entrée ger Sortie ger Différence p STOPP ou START 86% 72% -14% 0.019 STOPP 70% 50% -20% 0.003 START 54% 44% -10% 0.095
  56. 56. | Critères les plus fréquemment observés :  STOPP - Benzodiazépines avec une longue demi-vie ou des métabolites actifs (pendant > 1 mois) - Benzodiazépines chez patients avec antécédents de chutes - IPP à dose maximale pendant plus de 8 semaines  START - Calcium et Vitamine D chez patients avec une ostéoporose - Metformine en cas de diabète type 2 56juin 14 Etude START/STOPP (Broggini et al 3/4)
  57. 57. |  Les situations évoquées dans les critères START/STOPP pourraient avoir contribué à 26% des hospitalisations. (8% des cas BZD)  Limites - Petit collectif de patients - 1 seule personne (+ 1 consultant en cas de nécessité) qui a évalué les prescriptions - Etude rétrospective: limitation dans la récolte des données  Conclusion - Une hospitalisation en gériatrie peut contribuer à l’amélioration des prescriptions. 57juin 14 Etude START/STOPP (Broggini et al 4/4)
  58. 58. Cas clinique 58juin 14  Patient de 97 ans, en bonne santé habituelle: - Vient vous voir en urgence car a mal dans les jambes. - Traitement habituel - Simcora 80 mg/j - Aspirine 300mg/j (aurait été prescrit par le dermatologue pour «liquéfier le sang» en raison d’insuffisance veineuse) - Dafalgan 4x 1g/j en raison des douleurs des membres. - Pantozol 40 mg 1x/j car l’aspirine lui brûle l’estomac. Quelles modifications pourraient-être considérées?
  59. 59. Cas clinique 1 59juin 14 Indication incertaineSimcora Douleurs Dafalgan Fluidifier sang ? Aspirine 300mg Brûlure estomac IPP
  60. 60. “ Ça prend une minute pour prescrire un médicament et des années pour le cesser.” Louise Mallet, Professeure titulaire de clinique Faculté de Pharmacie, Université de Montréal Pharmacienne clinicienne en gériatrie Centre universitaire de santé McGill

×