BURKINA AUDIO + : MODE OPERATOIRE « ÉCOLES » ET ARGUMENTAIRE
Compte rendu de réunion avec une conseillère pédagogique des ...
semestrielles), l'information qui sera communiquée dès que l’on abordera la phase opérationnelle
(site Internet, informati...
MEMENTO : PRESENTER LE ROTARY
Il s’agit d’inclure une présentation brève du Rotary avant l’explication du projet. Voici de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mode operatoire écoles et argumentaire BURKINA AUDIO+

264 vues

Publié le

Les clubs du District 1670 peuvent s'appuyer sur les établissements scolaires pour soutenir le projet Burkina Audio+. Grâce aux projets pédagogiques organisés au sein des écoles par les chefs d'établissements et les enseignants, des fonds substantiels pour l'opération pourront être levés rapidement, tout en respectant le cadre pédagogique des classes. Voici un mode opératoire ainsi qu'un argumentaire pour solliciter la participation des écoles.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
264
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mode operatoire écoles et argumentaire BURKINA AUDIO+

  1. 1. BURKINA AUDIO + : MODE OPERATOIRE « ÉCOLES » ET ARGUMENTAIRE Compte rendu de réunion avec une conseillère pédagogique des écoles primaires catholiques dans le Nord et le Pas-de-Calais. À noter qu'à Cambrai, les écoles primaires catholiques font une grande partie de leurs projets pédagogiques au bénéfice de l’association ABC Amitié Burkina Cambrai) qui soutient à distance plusieurs écoles au Burkina. Sommaire: 1. Etapes pour solliciter les écoles 2. Remarques importantes (délais, interlocuteurs) 3. Proposition d'argumentaire pour le projet 4. Memento : présenter brièvement le Rotary ETAPES POUR SOLLICITER LES ÉCOLES (de préférence avant le 30 juin) On raisonne au niveau d’une école car le chef d’établissement une fois contacté, s’il accepte, fera participer toutes les classes de son établissement -du moins dans les écoles primaires) 1. Se renseigner pour savoir s’il existe dans la ville une association avec une ville du Burkina Si oui prendre contact avec son président (sa présidente) pour exposer notre projet, dans un but de courtoisie, et pour dédramatiser des réactions de susceptibilité. En effet, notre intervention, si elle est positive, privera cette association d’une partie des sommes qu’elle reçoit de façon répétitive par les établissements qui travaillent pour elle. Mais le problème peut être atténué en soulignant l’aspect très humanitaire et original de notre intervention (lutte contre la surdité) et l’effort financier très important qu’il représente (73 000€ dont 52 000 € pour la première tranche de 3 ans). Voir présentation succincte proposée, à la fin de cette note. 2. Identifier un ou 2 établissements dans lesquels on a un contact privilégié (école fréquentée par nos enfants ? école du quartier ? école où l’on connaît un plusieurs professeurs?). Cela facilitera les contacts ultérieurs. 3. Si une de ces écoles primaires relève de l’enseignement public, prendre rendez-vous avec l’Inspecteur de l’éducation nationale couvrant les écoles en question Il (ou elle) est responsable de la supervision des écoles publiques et des écoles catholiques dans le domaine de la pédagogie, mais autant les écoles catholiques disposent d’une latitude pour choisir leur projet pédagogique, autant il est indispensable de le contacter avant d’évoquer le problème avec un directeur d’école publique  Lui présenter le projet (voir argumentaire proposé en 3e partie) en soulignant :  l’aspect international et humanitaire, la générosité du projet, le fait qu’il concerne des enfants,  le fait qu’il concerne des enfants enfermés dans leur surdité  la générosité du projet et la solidarité (« de jeunes français vont aider de jeunes Burkinabés atteints de surdité » ; il s’agit « d’aider l’autre » selon la devise du Rotary « servir d’abord »)  l’opportunité d’en faire des projets pédagogiques fondés sur l’éducation/l’interculturalité /la santé/les enfants, etc.  Préciser qu’il y aura « parrainage » d’un jeune avec lequel pourra s’établir une correspondance.  Si possible remettre une brochure sur le Rotary (par exemple celle de la campagne « l’humanité en action »)  Demander quels établissements il est recommandé de contacter en priorité. 4. Prendre rendez-vous avec le directeur de chaque établissement « autorisé »  Lui présenter le projet (idem ci-dessus) en se référant au contact préalable avec l’inspecteur de l’éducation nationale, l’argumenter de la même façon  Évoquer également le parrainage d’un enfant sourd, la correspondance qui peut s’établir (les lettres pourraient être emportées globalement à l’occasion de chacune des interventions
  2. 2. semestrielles), l'information qui sera communiquée dès que l’on abordera la phase opérationnelle (site Internet, information mensuelle par bulletin etc.)  Remettre une brochure sur le Rotary  Proposer d’aller expliquer le détail de l’opération devant les élèves, avec présence d’un audio prothésiste ou d’un orthophoniste si possible mais un guide de présentation sera fourni d’ici la qui couvrira o la présentation du métier d’audio prothésistes et de photos sur les matériels, o des explications sur ce que l’audition change dans la vie des enfants (parler, lire, communiquer) o la mention des handicaps entraînés par la surdité (marginalisation) Il s’agit en fait de mettre les enfants en situation, de montrer un des appareils de lutte contre la surdité (échantillons) de projeter des photos, de remettre un diaporama, etc. Ce sont ensuite les enseignants qui dans chaque classe continueront à faire découvrir des problèmes et des solutions relatifs à la situation qui a été ainsi évoquée. De même, ce sont les enseignants qui décideront que la collecte obtenue à l’occasion des manifestations traditionnelles (fêtes de Noël, fêtes de l’école etc.) sera affectée à notre projet. REMARQUES IMPORTANTES  il faut prendre contact dès maintenant (avant le départ en vacances), afin qu’il y ait le maximum de chances que notre opération soit retenue pour des projets pédagogiques de l’année scolaire à venir  dans le cas d’une école catholique, un contact avec l’archevêque peut-être excellent  il est possible de contacter des établissements d’enseignement secondaire qui pourraient concevoir des projets touchant à la biologie (les déficiences de l’audition), aux sciences de la terre (dans la mesure où l’on évoquera des prestations complémentaires telles que l’envoi de graines), le textile (si un jour on envoie des tenues pour les élèves), etc. PROPOSITION D'ARGUMENTAIRE DE PRESENTATION DU PROJET 1/ Le Rotary : présenter le Rotary en 1 minute / 1 minute 30 maximum (voir memento ci-dessous) 2/ Le projet Burkina Audio +:  100 enfants sourds d’un lycée spécialisé du Burkina ont été équipés il y a 3 ans et par manque de maintenance ils vont retomber dans la surdité. Il est urgent d’intervenir.  le Rotary a prévu de les équiper complètement et de les faire assister pendant 5 ans par des professionnels audio prothésistes et orthophonistes, pour que le lycée devienne autonome dans la maintenance des appareils.  Le budget est impressionnant : 73 000 € (soit 730 € par enfant incluant la fourniture des appareils, des piles pendant 5 ans, les interventions périodiques de maintenance, etc… À comparer à 2000 ou 3000 € en France).  le Rotary a déjà réuni les fonds nécessités par le lancement de la première tranche (qui s’élèvera à 52 000 € sur 3 ans) et en particulier de quoi acquérir les matériels, et assurer les déplacements des intervenants. Mais il reste à parfaire le financement de dépenses complémentaires (comme la fourniture des piles) en s’adressant à des donateurs individuels et à des écoles par le biais de projets pédagogiques, en espérant que chaque école pourra rapporter au moins 300 €.  Tous les clubs du district (Nord, Aisne, Ardennes) sont sollicités.  On souhaite un accord rapide, la collecte intervenant ultérieurement bien entendu (et elle fera l’objet d’un accusé de réception officiel). 3/ Mon Rotary club : sa composition, ses actions etc. Un développement plus détaillé sur le Rotary peut être opportun si l’interlocuteur se montre intéressé.
  3. 3. MEMENTO : PRESENTER LE ROTARY Il s’agit d’inclure une présentation brève du Rotary avant l’explication du projet. Voici des éléments qui peuvent vous permettre de structurer votre discours et de faire une présentation synthétique. 1/ Intéresser en adoptant le bon ton : je suis heureux et je prends plaisir à parler du Rotary 2/ Le Rotary c’est (à mémoriser):  Un mouvement mondial de professionnels  Regroupés autour de 3 valeurs/comportements : Ethique, Service à autrui, Tolérance et paix  Mis en œuvre ensemble pour faire le bien, à travers la vie de club, et en toute indépendance (apolitique, areligieux)  Le tout étant passionnant : clubs le + ancien et le + prestigieux, > 1million de membres, 175 pays 3/ L’action rotarienne (à aborder spontanément) : - Action éducatives extraordinaires au niveau mondial et local : youth exchange pour 9000 lycéens et programmes de sensibilisation santé, orientation, culture ; bourses doctorales pour 1000 étudiants ; opportunités d’exploration de carrière pour 45000 jeunes professionnels - Actions humanitaires déterminantes : France = des milliers d’actions par les clubs ; Mon Club = donner un exemple ; Monde = éradication de la Polio, de 128 pays en 1988 à 3 pays en 2013, 2 milliards d’enfants vaccinés, 12 milliards de $ investis - Actions importantes pour la paix dans le monde : formation de diplomates, forte présence dans les organismes internationaux comme l’ONU ou l’UNESCO 4/ Notre perception et notre implication - Vie de club : réunions statutaires (valeurs, ambiance, préparation des actions) - Action : plaisir de servir, ne le ferais pas tout seul - Vie interclub : rencontre des autres clubs, prise de responsabilités - Fierté : fier d’être Rotarien ! fier de servir, fier de donner l’exemple, fier de donner l’espoir 5/ Conclure avec une transition vers le projet Burkina Audio +, auquel mon club participe

×