Civilisation progressive du français

1 465 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 465
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
60
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Civilisation progressive du français

  1. 1.  La Rennaissance, au XVe siècle, a été une période de changements en architecture, dans la vie intellectuelle, en littérature et dans le domaine religieux.
  2. 2.  Le classicisme marque la naissance d’une véritable culture d’État : les Académies
  3. 3.  l’Académie française (1635)  l’Académie des inscription et belle- lettres (1663)  l’Académie des sciences (1666)  l’Académie des beaux-arts (1816)  l’Académie des sciences morales et politiques (1795).
  4. 4.  Descartes : cogito ergo sum (je pense donc je suis)  Pascal  La Fontain : Les Febles
  5. 5.  Le romantisme français est né d’une culture curieuse de ce qui se passe en Allemagne ou en Angleterre; il est né aussi de l’immense dépression qui a suivi la fin de l’empire de Napoléon (1815) et des années de la Révolution française.
  6. 6. LE SURREALISME L’EXISTENTIALISME LE NOUVEAU ROMAN EPOQUE Première moitié XXème siècle Première moitié XXème siècle Première moitié XXème siècle PRINCIPES Le surréalisme cherche à créer un langage poétique qui exprime la puissance du rêve et du désir. Il s’appuie sur les recherches de la psychanalyse pour revendiquer l’importance du hasard dans la création artistique. Les écrivains de l’existentialisme représentent une image tragique de l’homme, voué à la solitude et confronté à un univers dépourvu de sens. Ils expriment l’angoisse existentielle née de l’impossible de communiquer avec les autres. Le « nouveau roman » refuse le développement de l’intrigue et de la psychologie du roman traditionnel. Il cherche à créer des formes narratives originales, qui restituent la réalité complexe d’un monde fragmenté.
  7. 7. OBJECTIFS -Explorer l’univers de la magie, du rêve et de la folie -Combattre la censure exercée par la morale et par la raison -Célébrer l’intensité de l’amour fou, source de création. -Combattre les illusions littéraires et philosophiques, qui donnent une image idéalisée de l’homme -Mettre en évidence l’absurdité de la condition humaine -Montrer les limites du langage dans la communication. -Faire du roman un laboratoire de formes d’écriture nouvelles -Créer une nouvelle forme de personnages, anonymes et impersonnels -Restituer le cheminement de la pensée à travers les voix intérieures de la conscience. FORMES PRIVILÈGES La poésie, le récit onirique, les collages, le jeu sur les formes brèves comme la maxime ou la définition. Le roman, la nouvelle, mais surtout le théâtre, qui favorise l’expression d’une crise du langage. Le roman, ouvert à toutes les recherches.
  8. 8. THEMES ESSENTIELS Le hasard, la coïncidence et les rencontres fortuites .La liberté et la force créatrice du Rêve La solitude de l’homme, qui se sent étranger dans le monde L’écoulement infini du temps dans un univers sans passé et sans avenir La présence entêtante et obsessionnelle des objets Le souvenir et les images du passé, qui traversent d’une manière discontinue PROCEDES D’ECRITURES L’écriture automatique qui consiste à écrire sous la dictée de l’insconscient Les jeux sur le langage : jeux des mots, clichés, répétitions, humour noir, dérision La minutie objective et froide de’ la description ECRIVAINS ET OEUVRES .BRETON et SOUPAULT, Les Champs magnétiques (1919) .ELUARD, L’Amour, la poésie (1929) .ARAGON, Le Paysan de Paris (1926) .BRETON, Nadja SARTRE, La Nausée (1938); Huis Clos (1944) .CAMUS, L’Etranger (1942) .IONESCO, La Cantatrice chauve (1950) ; RHINOCEROS (1960) ; Le rois se meurt (1962) .BECKETT, En attendant Godot ROBBE-GRILLET, Les Gommes (1953) .BUTOR, La Modification (1957) .SARRAUTE, Le Planétarium (1959) .DURAS, Le Ravissement de Loi V.Stein (1964)
  9. 9.  La musique est à la fois un art savant et un art populaire  La musique classique français n’est ni une pratique familiale comme en Allemagne, ni un art collectif comme l’opéra en Italie.  Les Françasis ne sont pas un peuple musicien. Poutant 25% des Françasis pratiquent un instrument de musique.
  10. 10.  Art populaire de protestation  Art de diseuse légère ou réaliste  Art du music-hall  Art d’inter prète
  11. 11. 180 millions de spectateurs, 160 films produits, 4000 salles, le cinéma français occupé la première place en Europe.
  12. 12. Les Français adorent jouer avec leur langue : qu’ils soient écrivains, hommes politiques, chauffeurs de taxi, dialoguistes de films, enfants des cités de banlieue, humoristes, passionnés de Scrabble ou de l’emission Le Mot le plus long, tous ont en commun la passion de mots.
  13. 13. Jusqu’en 1980, il y avait en France trois chaÎnes de télévision du service public (sociétés nationales), deux radios privés périphériques dites <<grand public>>, RTL et Europe 1.

×